Les sous-races à Telbara

Aller en bas

Les sous-races à Telbara

Message  Chaya le Jeu 25 Jan 2018 - 14:52

La tigraine eut grand mal à trouver le sommeil à cause de son excitation. Telbara était toute proche ainsi que sa nouvelle vie. Il leur restait environ une journée entière de marche. Pour cela, ils longèrent donc l'océan.
Ce fut peut être la journée la plus calme de tout leur voyage. Chaya n'avait pas décroché un mot depuis leur réveil mais elle ne pouvait s'empêcher d'admirer la mer et l'horizon. Les températures étaient plus tièdes dans cette région, il pleuvait moins que là où elle avait toujours vécu et ce n'était pas tant désagréable. Elle se posait tout un tas de questions au sujet de sa future vie dans ses nouvelles contrées encore inconnues : Qu'allait-elle devenir ensuite ? Trouverait-elle la paix comme il était prévu ? Et tout simplement, aimerait-elle sa nouvelle demeure et où allait-elle vivre  ?

En début de soirée, la haute cité de Telbara faisait enfin son apparition aux yeux de la tigraine. Elle s'étendait même sur l'océan où un vaste port s'y était niché. Chaya n'avait jamais vue de bateaux, certains étaient majestueux, d'autres, plus petits. La jeune fille pressa le pas en lançant des "tu as vu ?!"  par milliers à Nimar  et en montrant tout et n'importe quoi du doigt. Son voyage lui avait fait découvrir de nombreux bourgs mais cette ville était sans doute la plus grande et la plus belle à ses yeux. De hauts piques pointues* s'étendaient dans le ciel. Les bâtiments de pierres étaient illuminés de grands brasiers, elle percevait déjà une tonne d'odeurs pour certaines méconnues.
Sur le port, il y avait tout de même de l'agitation et des petites cabanes en bois de pêcheurs et de marchands suivaient la courbe de la plage. Quelques mouettes s'envolaient vers la cité en criant. Chaya entendait déjà les nombreux bruits de la ville qui s'étendait à des kilomètres et avait hâte de voir tout ça de plus prés.
Elle se tourna vers Nimar et lui prit la main pour qu'il aille plus vite. Ils avaient tout un escalier de marbre à gravir pour arriver au centre de Telbara...

* Piques pointues : Certaines toitures de Telbara

•————————————•

"Le beauté de la vie, dépend de ton regard"
avatar
Chaya
Bon
Bon

Race : Tigrain
Classe : Druide

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les sous-races à Telbara

Message  Nimar Ombrien le Ven 26 Jan 2018 - 16:11

Je m'endormis bien vite en pensant au retour de ma bonne vieille Telbara dans ma vie. Toutes ces tavernes, ces femmes et ces bourses qui me tendent les bras me permirent de m'endormir apaisé et le sourir au lèvre. A mon réveil, Chaya qui attendait l'arrivée depuis le début du voyage était déjà réveillé me rappellent un point bien gênant. Mes activités en Telbara ont toujours été soit le vol, soit la chasse à la prime. Or les deux étaient trop dangereuses pour que j'emporte avec moi Chaya, initiée au combat mais pas à la furtivité et encore moins à l'assaut de bandits, créatures et autres choses valant quelques pieces. Je ne sais rien faire d'autre et ne veux rien faire d'autre... rester avec Chaya me semblait compliquer. Ces pensées tournèrent en boucle dans ma tête durant tout le reste du voyage. Je fit ceci dit l'effort de chasser ces sombres pensées de mon esprit une fois les murs de la ville à porté de vue.

Sans passer par les quartiers pauvres, nous nous dirigions vers le centre ville en commençant la marche par le port, qui malgré les faibles habitations n'est pas vraiment pauvre, ou Chaya me fit savoir qu'elle était intéréssée par plus ou moins tout ce qui bougeait dans les environs. Nous montâmes un escalier de marbre reflétant là richesse dès les premiers pas en Telbara. Nous arrivâmes alors dans un large quartier noir de monde car faisant la liaison entre la place du marché et une zone où se situaient de nombreuses habitations. Je recommandai à mon compagnon de ne pas se laisser bousculer par les gamins des rues et de me suivre au plus vite. Quelques dizaines de mètres avant la grande place, je tournais dans une ruelle un peu plus étroites mais tout aussi chaleureuse que le marché pour chercher mon chemin. J'y étais déjà passé de nombreuses fois mais mes longs mois de voyage me permirent de ne pas reconnaître instantanément le lieu. Je fis quelques détours hasardeux avant d'arriver devant une grande porte par la quelle ne cessaient d'entrer et sortir des pauvres ivrognes qui se bourraient la gueule alors que la fin d'après midi commençait à peine. En jugeant ces alcooliques, j'entrais dans une large salle en poussant la porte de sapin. Dans cette dernière se dressaient nombreuses tables: la taverne des louveteaux citadins etait ouverte.

-Patron, deux bières.

Je pris un tabouret et me mis sur une table en regardant les alentours. Tout était comme le jour où j'ai frapper le bourge m'obligeant à errer à Tacomnal. Sans vraiment avoir le temps de profiter de ce chaleureux panorama, je me rappelais les pensées qui hantaient mon esprit avant mon arrivé à Telbara. Il fallait que je parle de Chaya du fait que je ne pourais pas la garder à mes côtés indéfiniment. D'abord bien sûr il me faudra lui apprendre des choses importantes en ville... détrousser les gens par exemple. Mais je devais préparer le terrain pour diminuer l'impacte sur le morale.

-Dis moi, maintenant que tu es à Telbara. Qu'as tu l'intention de faire?

•————————————•
dans ce monde, te tuer serait un acte altruiste...
avatar
Nimar Ombrien
Bon
Bon

Race : Tigrain
Classe : Voleur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les sous-races à Telbara

Message  Chaya le Mar 6 Fév 2018 - 13:23

Chaya suivait Nimar dans les larges rues de la cité éclairée. Depuis leur arrivée au port, la tigraine distinguait les changements parmis les habitations, plus ils gravaient les marches plus les murs étaient imposants et en pierre. Cela se remarquait également par les attitudes des gens, leurs habits. Mais tous avaient de quoi manger, tous semblaient heureux.
La tigraine leva les yeux vers le ciel et distingua qu'il était pauvre en étoile, certainement à dû aux nombreux flambeaux et torches qui illuminaient Telbara. Elle était perdue, en particulier lorsqu'ils déboulèrent sur la place du marché bondée de monde. Instinctivement, elle s'accrocha au bras de Nimar. De ce lieux émanait une grande énergie, Chaya sentait les émotions de chaque passant : De l'envie, de l'agacement dû à la forte concentration d'individus, de la joie, de la jalousie, de l'ambition ... Tout lui semblait irréel. Impenssable.
Personne ne s'arrêtait pour les regarder passer. Tout le monde faisait son petit train-train et de multiples races se mélangeaient, s'était incroyable. Tout ce dont elle avait rêvé se trouvait à portée à présent. Elle sortit de ses songes lorsque Nimar changea de direction pour empiéter dans une ruelle plus obscure et plus calme et ils entrèrent dans un bâtiment plus curieux et surtout bruyant. Chaya avait les oreilles aux aguets mais sa patience était irritée par l'agitation et les fortes odeurs d'alcool, de sueur et d'urine.
Elle le suivit qui s'installait à une table. Ne sachant pas comment faire quoi que ce soit, Chaya mimait son ami au détail prés. Alors que la tigraine perdait ses yeux stupéfaits dans les recoins de la taverne, une humaine à la poitrine débordante vint leur apporter deux énormes chopes et envoya un clin d’œil à Nimar avant de s'éloigner. Chaya la suivit des yeux incompréhensive puis vint renifler le liquide posé devant elle alors que son ami tigrain lui parlait :

-Dis moi, maintenant que tu es à Telbara. Qu'as tu l'intention de faire?

Chaya recula brusquement la tête en grimaçant. Cette boisson refluait une odeur peu appréciable mais elle reconnut le houblon, tout comme ce qu'avait proposé la Naga dans le camp. La tigraine mit de longues minutes à répondre à Nimar, trop préocupée par se qui se déroulait autour d'eux : Un groupe jouait de la musique. Des gens tenaient à peine debout, d'autres se touchaient bizarrement, certains jouaient à des jeux et hurlaient à la mort.
Chaya posa enfin ses yeux verts sur son ami  et le coeur battant elle apprit naturellement à Nimar :

- Moi construire cabane ici et vivre en paix.


Chaya n'était sûrement pas prête à entendre ce qui allait se dire...

•————————————•

"Le beauté de la vie, dépend de ton regard"
avatar
Chaya
Bon
Bon

Race : Tigrain
Classe : Druide

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les sous-races à Telbara

Message  Nimar Ombrien le Mar 6 Fév 2018 - 14:07

Le temps que Chaya finisse d'observer les recoins du lieu, j'avais déjà eu le temps d'envoyer deux ou trois signes discrets à la serveuse quI ne manquait pas de réagir à mon charme. Mon compagnon se décida enfin à me répondre après un instant de réflexion...

- Moi construire cabane ici et vivre en paix

C'était un beau projet mais pouvait-elle vraiment le réaliser? Passer de la vie sauvage à la vie citadine n'est pas aisé. Qui plus est elle ne connaissait probablement pas les principes des emploies, impôts et encore moins les lois. Je la voyais mal s'en sortir facilement. Je pris ma chope et m'envoyai toute la bière contenue d'une traite. Après avoir finit en un instant ma boisson, j'observais les alentours à la recherche d'un poltron assez rond pour dormir et prendre ma note. J'en vis un et me levais donc pour aller discrètement le ramener à la table...

-Dis Chaya, tu sais comment tu vas te la payer ta maison? Parce que le vol d'est bien mais ça paye que la bouffe. Pis si t'es chasseuse de prime elle te sert pas à grand chose la maison...

C'était un peu brusque mais il fallait bien se la poser la question. Je pris mon bouc émissaire déjà endormi sous le bras et allai le poser sur une chaise m'avoisinant tout en écoutant Chaya qui devait se demander ce que je foutais avec le tas ce bière. Je reposais enfin mes fesses sur la chaise en écoutant toujours la réponse de mon amie. Je ne savais pas encore bien si je voulais la délaisser des maintenant ou l'accompagner encore un peu en retardant la reprise de mon... métier. J'allais décider de cela en l'écoutant.

•————————————•
dans ce monde, te tuer serait un acte altruiste...
avatar
Nimar Ombrien
Bon
Bon

Race : Tigrain
Classe : Voleur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les sous-races à Telbara

Message  Chaya le Mar 6 Fév 2018 - 19:56

Elle le suivait des yeux qui se dirigeait vers un humain qui se sentait malade, il avait des nausées et de sa bouche, suintait encore la bière qu'il avait emagaziné. Elle resta silencieuse et perplexe quand il ramena l'ivrogne à la table. Elle sentit celui ci et grimaça immédiatement. Il puait littéralement.
Nimar sembla alors lui poser une question :

-Dis Chaya, tu sais comment tu vas te la payer ta maison? Parce que le vol d'est bien mais ça paye que la bouffe. Pis si t'es chasseuse de prime elle te sert pas à grand chose la maison...

Payer ? La bouffe ? Chasseuse de prime ? Chaya n'avait rien compris et l'observa d'un air suppliant, les oreilles couchées, Nimar paraissait être dans le doute. La tigraine leva un sourcil et pour lui prouver qu'il se trompait sur son compte, elle but d'une traite la bière devant son nez. Le liquide pétillait dans sa gorge et ça lui réchauffait étrangement l'estomac. Chaya cru vomir tant s'était répugnant.
Dans sa forêt, elle n'avait jamais eu besoin de payer pour vivre. Pour elle, il était tout naturel de prendre les choses qu'elle désirait :

- Nimar, moi venir ici et vivre ici. Moi être grande tigraine.


Chaya fronça les sourcils, elle se balotait sur sa chaise et semblait ne pas comprendre pourquoi. Elle se sentait soudainement dans un état second mais resta de marbre face à son ami pour le dissimuler. Elle eut un large sourire :

- Moi voler comme toi ! Cria t-elle dans toute la taverne.

•————————————•

"Le beauté de la vie, dépend de ton regard"
avatar
Chaya
Bon
Bon

Race : Tigrain
Classe : Druide

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les sous-races à Telbara

Message  Nimar Ombrien le Mar 6 Fév 2018 - 22:12

Chaya, en première réponse à ma question, but la bière devant elle presque aussi vite que moi mais beaucoup moins satisfaite manifestement. Elle n'avait probablement pas compris la moitié de ce que j'avais dit et à donc eu l'idée de se bourrer la gueule en signe de contradiction?

- Nimar, moi venir ici et vivre ici. Moi être grande tigraine.

Bingo. Comme craint elle s'emplissait de courage et de fierté sans même savoir ce qui lui était reproché. Tout en montrant des signes d'abus d'alcool dès la première chope, elle se dressait fièrement comme pour m'annoncer une belle et brave résolution...

- Moi voler comme toi !

-Hup, que.... quoi mais.... Non! Elle rigole, elle rigole. Elle est ronde comme une queue de pelle faut pas l'écouter!

Par chance, la populace delà taverne était soit bourré, soit plus malhonnête que moi. Les réactions furent donc bien faibles mais me mirent tout de même en stresse. Je me rapprochais de Chaya pour lui dire...

-Ok par contre faut pas crier que t'es une voleuse. Le vol c'est ilégale... illégale c'est quant tu es contre la loi... la loi c'est les règles que tu dois respecter ou que les gens doivent croire que tu respecte en ville sinon tu finit au cachot. Donc première étape, on fait profile bas quand on vole.

Tout en réfléchissant à la façon de lâcher mon amie dans le monde citadin, je saisi les deux ou trois pièces de bronze posées dans là main de mon invité endormis puis me levait en faisant signe à Chaya d'en faire de même. Avant de partir je montrais du doigt le somnolent pour dire...

-C'est Maurice qui paye.

Puis nous sortîmes dans la rue. Il se faisait tard ce qui avait un peu affaiblis les foules mais pas encore totalement arrêter le marché. C'est donc la bas que nous nous rendîmes pour quelques explications sur la vie dans le coin.

-Donc déjà on ne dit pas haut et fort "je suis un voleur" et on ne prends pas ce qu'on veut aux yeux de tout le monde. Ce qu'il y a sur les gens et les étales, tu peux peut être y acheter mais pas y prendre gratuitement. Acheter c'est quand tu donne une pièce comme celle la contre un produit. Tu comprends jusque la?

A peine avais-je terminé mon explication qu'une voix se fit entendre dans le marché, "Au voleur", furentre les mots prononcés. En tournant la tête, je vis une gamine blonde de même pas dix années courir comme si elle avait le diable au trousse et pour cause, deux gardes dont un tigrain et un humain se précipitaient vers elle. La petite courait vite pour sa taille mais ses petites jambes lui faisaient office de limite bien peu pratique. El,e passait entre les foules pour afin de les semer et aurait pue y parvenir si seulement elle n'avait pas trébucher. Malheureusement l'enfant tomba et se fit ramasser par les gardes qui, après s'être assurer que là petite était bien orpheline, l'amenèrent dans les geôles pour attendre un jugement

-Chaya je commence à te connaître. Surtout ne fait rien d'idiot, on ne peut qu'agraver la situation.

Les gardes, accompagnés du marchand volé réclamant justice, continuèrent donc le chemin jusqu'aux geôles. Je restais constamment avec un regard sur Chaya des fois qu'elle ai la mauvaise idée de se jeter sur des gardes sur entraînés sur une gamine qui a de toute façon peu de chance de voir sa main coupée en raison de son jeune âge. Nous laissâmes donc passer les forces de l'ordre.

-T'inquiète pas pour la gamine. Elle devrait pas prendre une trop grande punition...

•————————————•
dans ce monde, te tuer serait un acte altruiste...
avatar
Nimar Ombrien
Bon
Bon

Race : Tigrain
Classe : Voleur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les sous-races à Telbara

Message  Chaya le Dim 11 Fév 2018 - 10:34

Il ne faut pas faire ci, il ne faut pas faire ça. Ils allaient quittés la taverne et Nimar lui apprit la façon la plus simple de payer le breuvage qu'ils avaient bu et qui commençait à rendre Chaya plutôt euphorique. Elle suivit son ami à l'extérieur en titubant quelque peu et elle comprit que le liquide qu'elle avait bu transformait son comportement un peu comme certaines plantes qu'elle trouvait dans sa forêt.
Grâce à cela, la tigraine n'avait soudain plus peur de la foule extérieure, elle en oubliait ses angoisses pendant que Nimar lui expliquait la vie citadine :

-Donc déjà on ne dit pas haut et fort "je suis un voleur" et on ne prends pas ce qu'on veut aux yeux de tout le monde. Ce qu'il y a sur les gens et les étales, tu peux peut être y acheter mais pas y prendre gratuitement. Acheter c'est quand tu donne une pièce comme celle la contre un produit. Tu comprends jusque la?

Chaya comprit que pour avoir quoi que ce soit dans ce nouveau monde, il ne fallait pas le prendre mais l'échanger avec ses mystérieux ronds en fer ou en cuivre. Quel étrange procédé... Et si elle n'en avait pas ? Elle souriait et l'écoutait d'un regard pétillant remarquant au passage que sa vision lui jouait des tours :Elle ne voyait pas un seul Nimar, plutôt deux ! Alors elle éclatat de rire quand soudain, une voix résonna dans le peuple nocturne : "Au voleur !" . Chaya tourna la tête instinctivement, une enfant humaine la bouscula sur son passage probablement poursuivit par les gardes de Telbara. La tigraine se rappela d'un coup de la petite fille qu'elle avait rencontré dans un village et s'apprêta à la secourir mais Nimar la retint :

-Chaya je commence à te connaître. Surtout ne fait rien d'idiot, on ne peut qu’aggraver la situation.

Durant plusieurs minutes, elle hésita. Puis elle comprit qu'elle devait adapter son comportement à ces lieux autrement et comme le disait Nimar, ils risqueraient d'avoir des problèmes. Chaya regarda donc impuissante la fillette se faire arrêter sans que personne ne s'y oppose. S'était comme ci les gens étaient aveugles et elle ne comprit pas pourquoi.
Elle se tourna donc vers Nimar un peu perturbée par ce qu'elle venait de voir et se gratta la tête :

- Ici payer pour vivre. Ici avoir pièces pour être libre ? Résuma t-elle.

Elle réfléchit un instant tout en admirant les alentours :

- Moi avoir cabane de pierre comme gens de Telbara ? Moi avoir cabane avec pièces ? Voulut-elle savoir.

L'apprentissage de Nimar commençait à prendre forme dans le cerveau de Chaya mais comme elle était ivre, sa concentration n'était pas vraiment au rendez-vous. Alors qu'un pigeon se posait sur une corde où y était déposé du linge, la tigraine se mordit la lèvre :

- Moi avoir faim. Annonça t-elle à Nimar.

Elle décocha directement une flèche, ferma un oeil pour viser le volatile. Seulement ses réflexes étaient différents et son tir fut complétement loupé. La flèche se planta dans la porte d'une habitation voisine et l'animal s'envola en roucoulant tandis que certains passants s'étaient arrêtés en criant d'offuscation.

•————————————•

"Le beauté de la vie, dépend de ton regard"
avatar
Chaya
Bon
Bon

Race : Tigrain
Classe : Druide

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les sous-races à Telbara

Message  Nimar Ombrien le Dim 11 Fév 2018 - 11:50

Le spectacle de la voleuse passé, j'étais soulagé que Chaya n'eut rien fait de stupide ou profondément suicidaire. Je commençais à penser qu'elle devenait suffisamment pacifiste pour vivre en ville. Je laissai s'échapper un soupire de soulagement en voyant la chance qu'était la vitesse d'apprentissage de mon amie avant qu'elle n'enchaîne...

- Ici payer pour vivre. Ici avoir pièces pour être libre ?

J'en avais les larmes aux yeux bordel! Nul autre que l'enseignant ne peut comprendre la joie de voir l'élève comprendre la leçon, l'apprenti comprendre l'art, l'enfant quérir la maturité. Or, j'étais la le professeur bien fier de la gamine. Après tant de temps elle avait compris le principe de l'économie...

-C'est plus ou moins ça oui, tu paye le vendeur pour qu'il te donne à manger.

Enjoué du fruit porté par mes efforts, je me mis à faire un sourir béat et continuais ma marche tranquillement en écoutant la suite des réflexions de Chaya, bourrée mais intelligente.

- Moi avoir cabane de pierre comme gens de Telbara ? Moi avoir cabane avec pièces ?

-C'est exactement ça.

Tentant tant bien que mal de cacher ma fierté, je gesticulant joyeusement dans ma marche en me disant que Chaya n'aurait plus besoin de moi sous peu. Mon visage s'assombrit quelque peu à l'idée de lui faire mes adieux mais il fallait au moins que je la prévienne que je ne pourais pas éternellement rester avec elle...

-Chaya, il faut que je te dise que...

- Moi avoir faim.

-De quoi?

A ces paroles plus rapides que nos pensées, une flèche s'envola au ciel près d'un pigeon. Le projectile vint finalement se planter dans une porte ne faisant donc pas de blesser. Le manque de victime ne nous protégea pas cris de panique des passants. Le garde tigrain évoqué plus tôt était encore présent et s'avança donc aussi hostile que son métier l'exigeait.

Vous! J'espère que vous avez une bonne explication!

-C'est un accident messire, ma jeune amie n'est pas habituée à la vie citadine ni à l'alcool. Elle pensait pouvoir chasser et ne pensait pas à mal je vous jure que cet accident ne se reproduira plus. Je vais veiller à l'usage de son arc et lui apprendre les lois.

-J'ai noter vos visages. Si j'entends ne serait-ce que le quart d'une rumeur comme quoi vous avez refait un pas de travers je vous colle tout les deux au cachot pour les six prochains mois!

Je me contentais de baisser la tête en signe de soumission en laissant passer le courroux de l'autorité supérieur. Une fois la leçon du garde passée, ce dernier alla se placer tout juste quelques mètres plus loin sans nous lâcher des yeux. Je me tournais vers Chaya pour lui murmurer.

-OK alors au risque de te surprendre, si les gens ne portent pas d'armure c'est parce que en principe il y a pas de fleches qui volent en ville. Donc on ne chasse pas en ville! Et quand tu es bourré interdiction de te servir de ton arc sans que je t'y autorise...
Je marquais une longue pose en avalant ma salive hésitant entre continuer à l'enguirlander et lui annoncer une mauvaise nouvelle.  hum. Chaya faut juste que je te prévienne. Je penses pas pouvoir rester avec toi plus de quelques jours. En tant que chasseur de prime je peux pas rester et je sais rien faire d'autre...

À la suite de cette déclaration je préférais garder le silence. Je marchais à la recherche d'un restaurateur et de bourses pleines dans le but d'acheter à Chaya un repas décent, En redoutant bien entendu la réaction de mon compagnon.

•————————————•
dans ce monde, te tuer serait un acte altruiste...
avatar
Nimar Ombrien
Bon
Bon

Race : Tigrain
Classe : Voleur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les sous-races à Telbara

Message  Chaya le Dim 18 Fév 2018 - 9:31

Apparement, il était interdit de pratiquer la chasse dans cette cité. Un garde les interpella à la minute où Chaya avait envoyé sa flèche. La jeune tigraine avait baissé la tête et s'était presque cachée derrière Nimar alors qu'ils se faisaient réprimandés, même son ami dû se soumettre aux ordres des forces de l'ordre.
La tigraine fixa durement l'homme en armure s'éloigner d'eux mais sentait que Nimar était soucieux ou plutôt dérangé dans ses pensées. Il se tourna vers elle et elle comprit qu'il allait lui dire quelque chose de pas très agréable :

- hum. Chaya faut juste que je te prévienne. Je penses pas pouvoir rester avec toi plus de quelques jours. En tant que chasseur de prime je peux pas rester et je sais rien faire d'autre...

Puis il reprit sa marche sur la place. D'abord Chaya resta plantée là au même endroit, les oreilles penchées vers l'avant, la mine triste. Nimar était devenu une sorte de repère pour elle et l'idée de se retrouver seule dans Telbara l'effrayait au plus haut point. Elle l'observa un instant avant de le suivre en silence. Après tout, s'était la fin de leur voyage, Nimar avait rempli sa part en l’amenant jusqu'ici et à présent elle devait le libérer.
Cette nouvelle eut pour effet de la calmer directement, son enthousiasme envers Telbara s'effaça quelque peu. A vrai dire, elle avait tant d'information à retenir qu'elle s'y perdait et pour l'instant, tout ce qu'elle retenait s'était qu'elle allait se séparer de Nimar.
Alors elle décida de profiter un maximum de son ami avant de lui dire au revoir et surtout d'être la plus sage possible pour ne pas le décevoir. La tigraine courut vers lui pour le rattraper et déclara :

- Nimar venir me voir un jour à Telbara ?

•————————————•

"Le beauté de la vie, dépend de ton regard"
avatar
Chaya
Bon
Bon

Race : Tigrain
Classe : Druide

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les sous-races à Telbara

Message  Nimar Ombrien le Lun 19 Fév 2018 - 21:11

- Nimar venir me voir un jour à Telbara ?

C'était la une phrase bien prévisible lors d'adieux et à la quelle je n'avais pourtant prévu aucune réponse. Elle était bien marrante la Chaya: je me voyais mal la retrouver dans Telbara alors qu'elle ne sait pas quoi faire elle même. Mais peut être était-ce immorale de la laisser sous prétexte que j'avais peur de plonger dans une profession qui rapporte peu ou que je ne connais pas. Peut être était-ce lâche de l'abandonner de la sorte en lui laissant comme seul rempart à la ville deux ou trois conseils. Je me contentais comme réponse d'un silence entre l'hésitation, la honte et le regret. J'ai déjà eu d'd'autres compagnons dans ma jeunesse mais aucun n'à vécu assez longtemps pour que je lui fasse mes adieux. Or les adieux, c'est bien la, la pire partie de l'amitié.

Je continuais de marcher devant moi et, une fois loin du regard d'un garde, je m'approchai d'un passant et coupai discrètement le petit fil protègent sa bourse. Dans l'instant suivant, je tendai à Chaya cette même bourse sans la regarder dans les yeux par crainte de revenir sur ma decision: m'écarter d'elle c'est lui garantie la sécurité. Je ne peux me résoudre à la mettre ventre à terre contre des assassins la prochaine fois que je sort bourré...

-Prends, c'est pour te payer au moins le prochain repas.

La froideur de la nuit commençait à envahir les rues sombres et vides de Telbara qui donnaient à notre marche une terrible lourdeur. J'avais finit après quelques longues minutes par me persuader que Chaya avait un brillant avenir loin de moi. Il me fallait juste lui donner deux ou trois tuyaux pour qu'elle s'en sorte. C'est avec cette pensée que je m'arrêtait devant une autre taverne. Taverne que je fréquentais depuis mon plus jeune âge...

Si t'as besoin d'or, paye un conteur pour t'aider à lire les missions du tableau d'affichage. C'est pratique et des fois moins risqué si t'es à court... Pis oublie pas, on chasse pas les pigeons en ville.

Je me tournais vers Chaya un sourire au visage un peu amusé, pour placer ma main sur son épaule et me mettre à sa hauteur dans le but d'adresser quelques derniers mots en montrant de mon pouce la taverne...

-C'est la taverne du louveteau noir. Si un jour tu as besoin de moi. Demandes juste au patron de m'adresser un message, c'est un ami... fin, tant que je consomme en tout cas...

Je me relevai et fit un signe de la main en guise d'adieu ou au revoir à mon amie en me dirigeant vers le bâtiment. J'espérais qu'elle n'ait jamais à me recontacter mais j'aimais l'idée de la revoir. Au finale c'est sans doutes ça qui pousse Chaya à s'apparenter plus à une amie qu'a un compagnon... la douleur des adieux est signe d'attachement, de regret peut être aussi. Mais au finale, une fleur n'est que plus belle loin de l'imbécile qui aurait l'idée de l'écraser: c'est un adieu douloureux... mais sa's regret aucun.

•————————————•
dans ce monde, te tuer serait un acte altruiste...
avatar
Nimar Ombrien
Bon
Bon

Race : Tigrain
Classe : Voleur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les sous-races à Telbara

Message  Chaya le Mar 20 Fév 2018 - 16:29

Suite à la question, Nimar continua sa marche sans lui répondre mais elle sentait ses émotions et constata qu'il se trouvait dans le même état qu'elle. Il attrapa au vol et avec discrètion une bourse qu'il tendit plus tard à la tigraine qui ne sut pas comment réagir sur le coup, elle resta bouche bée trop préocupée par les adieux qu'elle sentait s'appocher à grand pas.
Son coeur battait à tout rompre et une boule de tristesse envahissait sa gorge. Chaya était-elle émue ? Au bout de quelques minutes, Nimar s'arrêta devant une autre taverne :

- Si t'as besoin d'or, paye un conteur pour t'aider à lire les missions du tableau d'affichage. C'est pratique et des fois moins risqué si t'es à court... Pis oublie pas, on chasse pas les pigeons en ville.

Les oreilles relevées, Chaya écoutait attentivement les conseils de son ami. Depuis le temps, elle commençait à le comprendre facilement, s'était peut être dû au fait qu'elle avait trainé avec lui durant des mois. Sa remarque sur la chasse du pigeon la fit sourire timidement, une tristesse voilée par son faux sourire marquait son visage et le moment tant attendu arriva...Nimar posa sa main sur l'épaule de Chaya :

-C'est la taverne du louveteau noir. Si un jour tu as besoin de moi. Demandes juste au patron de m'adresser un message, c'est un ami... fin, tant que je consomme en tout cas...

L'information qu'il venait de lui transmettre s'inscrivit à jamais dans la mémoire de la tigraine mais pour le moment, elle était obsolète. S'était l'heure de se quitter pour peut être ne plus jamais se revoir. Maja était triste de se séparer de Nimar mais en même temps excitée à l'idée de se lançer dans sa nouvelle destinée.

Le jeune tigrain se redressa et s'apprêta à entrer dans la taverne alors que Chaya courut pour le serrer dans ses bras en lui glissant à l'oreille :

- Moi aimer toi Nimar. Toi prendre soin de toi et prendre garde aux gens méchants.

Puis elle se sépara de lui. Elle l'observa jusqu'au bout disparaitre à l'intérieur du bâtiment. Enfin, elle se tourna vers le reste de Telbara qui lui tendait les bras, baissa les yeux sur la bourse qu'avait volé Nimar. Il lui avait donné toutes les clefs en main afin de commençer à s'adapter au nouveau mode de vie qui l'attendait alors elle se devait d'être à la hauteur.
Chaya leva des yeux plein d'espoir vers le ciel et finit par s'engager dans la cité, disparaissant dans la foule.

----------------------------------------------------------------- FIN------------------------------------------------------------------------------------------------

•————————————•

"Le beauté de la vie, dépend de ton regard"
avatar
Chaya
Bon
Bon

Race : Tigrain
Classe : Druide

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les sous-races à Telbara

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum