Arzael [Demi-Drow / Sorcier]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Arzael [Demi-Drow / Sorcier]

Message  Athyl le Mer 30 Aoû 2017 - 19:49

Nom de votre personnage : Arzael

Age de votre personnage : 17 ans

Race : Demi-Drow

Classe : Sorcier

Arme : Un poignard dont un pentacle, décorateur, est présent sur le manche.

Armure : Tunique noire, pantalon marron, chaussures lamdba, longue cape avec capuche.

Capacité spéciale : Mutation Physique → Couleur de peau bleu, yeux sans pupille ni blanc, cornes de chaque côté de la tête, queue reptilienne a bout pointue, température du corps toujours glacer (l'empêchant de faire de la magie 'chaude').

Compétence raciale :
- Combat à mains nues → Lors des années passées en tant qu'ermite, Zarth a dû lui apprendre à combattre sans arme pour qu'il puisse se défendre en toute circonstance.

Sorts ou compétences de votre personnage :

- Maniement de poignard → Sachant faire la magie, Arzael avait quémandé des leçons de maniement de poignard a Zarth. Ainsi, il pouvait tenter des petites attaques au corps à corps.
- Grande Force →  Il possède une certaine force grâce à l’entraînement que lui a dispensé Zarth.

- Magie de la glace → Inné, elle 'sommeillait' en lui depuis le départ !
- Magie de l'air → Choisi en secondaire, impossible pour lui de faire un vent chaud ou sans température.
- Magie de l'eau → Choisi en dernière, moins développer que les autres, enfin pour l'instant, impossible de faire de l'eau chaude ou sans température.

~ Congélation [Glace] ~ De part un simple touché, Arzael est capable de coincer dans la glace un être vivant, une surface, un liquide et/ou un objet. Le temps du processus est varié, selon le périmètre de la zone, plus c'est grand, plus cela mettra du temps. La glace est semblable à de la glace que l'on peut trouver en montagne, mais possédant une surface lisse sans défaut. Elle ne peut pas être cassé facilement, mais cela reste possible, le feu peut aisément la faire fondre. Tous êtres vivants coincé dans la glace, reste vivant, mais plus le temps passe, plus il y a une chance que l’être finisse par avoir des séquelles. Arzael peut stoppé son sort plus tôt que prévu. (2 fois maxi par combat, dure 2 posts)

~ Manipulation de la glace [Glace]~ Arzael peut, à sa guise, manipuler la glace déjà existante (par exemple, de la glace venant de son sort ‘Congélation’) pour lui faire prendre n’importe quelle apparence inanimée. Que cela soit, une simple chaise ou une épée. Plus l’apparence est volumineuse, plus cela mettra du temps. La glace est plus résistante que la normale, mais le feu reste son point faible. Le volume ne change pas.

~ Tornade de froid [Air / Glace]~ Arzael manipule le vent présent (même légèrement présent), pour en faire une tornade, d'une hauteur ne dépassant pas 5 mètres, dont la température est dans le négatif. Il ne peut pas l’utiliser en le couplant au sortilège ‘Vol’. Cette dernière est entièrement sous son contrôle et il peut la faire disparaître a tout moment. Si la tornade reste au même endroit pendant un certain temps, l’endroit risque d'être peuplé d'une fine couche de glace. Le point faible serait les espaces clos, parceque il n'y a pas de vent. (2 fois maxi par combat, dure 2 posts)

~ Vol [Air / Glace]~ Arzael fait apparaître un vent glacé, qui laisse du givre au passage, lui permettant de s’élever dans les airs et de se déplacer ainsi, pour une hauteur de maximum 5 mètres et d'une vitesse presque égale a un cheval au galop pour une durée allant de plusieurs minutes a quelques heures. Tout dépend de la distance parcourue, ainsi que de la vitesse voulue. Plus la distance est longue et la vitesse grande, moins le sort dura. Il peut lui arriver d’embarquer des gens sans le faire exprès, ces derniers ayant plus que froid. (5 fois maxi par combat, dure 1h maximum hors combat ou 1min s'il porte une personne de poids humain)

~ Créer de l'eau[eau] ~ Arzael peut créer de l'eau potable, qui peut être utiliser pour plusieurs choses différentes, comme boire, se laver, mouiller quelqu'un...

Compétences secondaires de votre personnage :

- Lecture / Écriture → Les prêtres du temple de Cap d'Assouvin lui on apprit les bases de l'éducation sur conseil de Zarth.
- Lecture des textes anciens → On lui a apprit à lire les textes dit ancien, tout simplement parce que selon l'un des prêtres cela le faisait plus 'humain'. Pas besoin de comprendre, il n’y a pas de logique !
- Connaissance de la faune → Rien de mieux que de connaître les différentes espèces, ainsi que leur habitations et leur façon de vivre ! En tout cas, Teurnor avait adoré le lui enseigner.
- Connaissance de la flore → Indispensable pour comprendre la nature disait le vieux Teurnor, ce dernier en avait passé du temps pour lui apprendre tout a tas de chose sur la végétation d'Orcande.

Physique :

Arzael est un demi-drow bien étrange, voici ce que tout le monde dirait. Inutile d’essayer de se cacher dans une foule, on le remarque facilement à cause de la couleur de sa peau. Cette dernière est bleu légèrement clair, semblable à la personnification de la glace. Doux et glacé au touché comme si l’on posait la main sur un stalagmite. Sa température reste toujours dans le négatif.

Quelques traits, ressemblant a de la scarification trône sur son visage, formant des symboles inconnus de traduction. Son visage est un peu androgyne, mais pas au point de faire questionner les gens sur son genre. Ses yeux sont deux ovales rouges sangs, dénué de blanc et dont la pupille est absente. Il n'est pas pour autant aveugle, étant par contre sensible a la lumière trop forte, voyant dans le noir comme en plein jour. Un petit nez droit, pointant légèrement vers le haut ainsi qu'une bouche sans défaut, peuplé de dents alignées. Son visage est entouré par ses oreilles pointues, caractéristique des demi-elfe. De chaque côté de son front, de grandes et imposantes cornes prend place, de couleur marron foncé, elles pointent vers le derrière. Ses cheveux, d'un noir corbeau, sont long jusqu'à ses épaules.

Arzael possède quelques muscles finement dessinés. Sa taille ne sort pas de l’ordinaire, tandis que son poids est considéré comme étant fin. Au prolongement de sa colonne vertébrale, une longue queue reptilienne, a bout pointue, de presque un mètre a élu domicile. Il peut soulever une fois son poids avec et est agile comme si c'était un troisième bras.

Caractère :

La première chose que l'on remarque, c'est que l'élément de la glace lui va à merveille, étant donné qu'il est de nature froide, ne sachant pas exprimer ses émotions que cela sois sur son visage, par des gestes ou par sa voix. Ce qui le fait paraître d'un point de vue extérieur, hautain, chose qu'il n'est absolument pas. Arzael est assez délicat, prenant soin de son apparence, n'ayant pratiquement jamais l'air d'un bourrin. Son éloquence est dans le registre courant, de temps en temps dans le familier. Aventureux dans l'âme, il ne recule pas face à une énigme, tout en restant humble. Il aime aider les gens en difficultés et pardonne facilement.

Il possède une grande intelligence qui lui a permis de comprendre plus simplement les choses. Allant de paire avec cela, il est très curieux, ayant toujours envie d'apprendre de nouvelles choses sur des sujets variés. Arzael est assez calculateur sur les bords, anticipant la suite des événements sans vraiment y faire attention.

C'est un éternel indécis, ayant du mal à se poser sur une seule réponse ou un seul choix, ce qui fait de lui quelqu'un de polyvalent. Il réfléchit souvent avant d'agir, bien que des fois, il peut lui arrivé de foncer tête baissée dans les problèmes. Il est renfermé sur lui-même. Arzael rêve du prince charmant, bien qu'il ne le déclare pas à haute voix.

Histoire de votre personnage :

On lui avait raconté qu'on l’avait trouvé là où le froid des montagnes de Denoronhe régnait en maître. Seul, sans mère, sans père. Abandonné a une mort certaine. La neige l’avait englouti, refusant de le laisser en vie, lui, le petit bébé qui venait de naître. On lui avait dit que son cœur s'était gelé, emportant son corps entier dans cette couleur bleue glacée. On lui avait dévoilé que Sercanth, le malin, l’avait visité, le scarifiant de symboles obscurs, rougissant ses yeux, emboîtant des cornes sur sa tête, lui offrant une queue pointue. On lui avait dit que la mort avait refusé de prendre son âme, lui permettant de vivre indéfiniment dans le froid. On lui avait révélé qu'un voyageur l’avait trouvé, dormant dans une niche recouverte de neige où un couple de Cellion avait pris leur aise juste à côté de lui, semblant vouloir le guetter. Jugeant le voyageur d'un étrange regard, le couple avait déserté l’endroit comme s'ils autorisaient un bipède prendre l’être froid. L’homme s'était délaissé du fardeau, dans un temple à Cap d’Assouvin, en Estandre. Mais cette partie de son histoire lui avait été conté par les prêtres du temple. Était-ce la vérité ? La moitié était vraie, l’autre étant faussé par la religion.

L’enfant n'était pas le descendant du malin, comme semblait le croire les prêtres. Il n'était que le fruit malformé d'une humaine et d'un drow. Il n’y avait pas de logique là-dedans, la nature pouvait être cruel quand elle s’y mettait.

Pendant les deux premières années de sa vie, aucun prénom ne lui avait été attribué, étant nommé le ‘monstre bleu’ ou encore la ‘créature’. Les prêtres ne s’occupaient de lui que sommairement, ne voulant pas être trop proche de lui, ayant peur d’être maudit. Qu’importe la chaleur ou la froideur actuelle, la température de l’enfant ne bougeait jamais, restant dans les températures glaciales des montagnes enneigées, son corps restait gelé. Sans âme, soufflaient les prêtres en le regardant d'un œil mauvais.

Puis, un échange de prêtre avait eu lieu avec un autre temple. La venue de Zarth avait vraiment pesé dans la balance de l’avenir de l’enfant. Ce dernier avait pu convaincre les prêtres de le traiter autrement. Car a l’élevé comme une bête, seul de mauvaises choses pouvaient en écouler. Mais l’élevé correctement avait des effets plus positifs, même si c'était le fils du malin. Alors, on l’avait baptisé Arzael. On lui avait inculpé le savoir, on lui avait appris des choses. La seule règle qu'il devait respecter, c'était de ne jamais sortir dehors pour se mêler aux gens de la ville. Il ne fallait pas qu'il aille tourmenter les honnêtes gens.

Vers ses huit ans, la rumeur de son existence avait fuité par de là les murs du temple. Et pourtant, ce n'était pas de sa faute ! Un noble, intéressé par les racontars, du prénom de Loukart s'était présenté aux portes du temple, exigent sur le champ de voir la créature étrange. Les prêtres n’avaient pas pu refuser, surtout à cause du pot-de-vin élevé. L’humain avait tout de suite été sous le charme d’Arzael, souhaitant l’acquérir comme esclave. Zarth avait été bien le seul a s'y opposé !

Arzael avait passé plus de deux ans au service de cet homme. Au moins, rien de bien grave lui était arrivé, si on excluait le fait de devoir marcher à quatre pattes et de porter un collier relié avec une chaine ! Oh, l’homme avait des pensées lubrique envers le jeune garçon, mais il préférait attendre qu'il soit un peu plus âgé pour passé à l’action. Mais Zarth ne l’avait pas oublié et était venu le chercher, il l’avait emmené dans les montagnes glacées pour le caché, dans un endroit bien particulier. Là-bas, vivait un vieux ermite, qui semblait pratiquer la magie, un dénommé Teurnor, ami de Zarth.

Tout trois avaient donc fini par vivre ensemble. Le vieux monsieur était comme un grand-père bienveillant qui voulait enseigner la magie a Arzael, ce dernier ayant apparemment une prédisposition toute particulière avec l’élément de la glace. Teurnor ne lui avait pas appris des sortilèges, mais à comprendre la magie ainsi que les éléments. L’enfant s'était débrouillé tout seul pour se créer des sorts, supervisé tout de même par le sorcier qui le regardait faire silencieusement, se contentant de l’aiguiller dans la bonne direction quand il était à l’opposé. Son élément secondaire avait été l’air et son dernier élément avait été l’eau. Teurnor avait fini par rendre l’âme quand Arzael avait eu seize ans.

Zarth avait décidé de ne plus vivre en ermite, voulant que le jeune homme de dix-sept ans puisse faire de nouvelle connaissance et vivre sa vie. Sachant que le royaume actuel n'était pas le meilleur endroit pour vivre. Le prêtre avait réussi à faire passer Arzael dans le royaume de Telbara. Malheureusement, l’homme n'était pas venu avec lui.
avatar
Athyl
Membre du staff


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum