Les graines de la désolation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les graines de la désolation

Message  Astorok Cornes de Fer le Ven 25 Aoû 2017 - 22:37

Voilà qui était une bonne idée, sortir de Telbara pour effectuer une mission. J’étais encore triste du départ de Sualgo, et ces derniers jours, je fus d’une humeur maussade. Je passais mon temps libre à boire à la taverne, m’entraînais, sans trop m’éloigner de la cité. À la longue, j’avais fini par y trouver mes marques et la vie citadine me fut de plus en plus familière. Mais sortir un peu de la ville pour une mission, cela me redonna un élan de vigueur. On me proposa d’accompagner une ancienne de la guilde et son compagnon pour une quête qui méritait notre attention. Si j’avais bien compris, il s’agissait d’un Xolon, un géant avec une tête d’éléphant qui se voyait ses récoltes détruites par des voyous. À part pour une stupide raison xénophobe, je ne voyais pas pourquoi détruire les seuls revenus de subsistance de ce pauvre fermier.

Armé de ma hache, je partis donc en la compagnie d’Arioche, la femelle humaine sachant manier la hache, et son compagnon orc, un mâle du nom de Krukrac dont la spécialité m’échappait encore un peu. On voyageait tous les trois en pleine campagne Telbaran pour trouver la dite ferme, selon les informations données. On formait un trio de dur à cuire avec notre carrure impressionnante et nos armes pouvant tout broyer. Cela devrait, je pense, suffire contre une bande d’imbéciles qui s’amusent à saccager les récoltes. Bien que je préférais largement une mission où nous devrions affronter une horde d’adversaires et répandre leur sang et leurs tripes au sol, pour moi, il était important de venir en aide à une personne en danger et défendre le faible. Et qui sait, on pourra sans doute coller une bonne trempe à ces mécréants.

Après avoir traversé champs, plaines et j’en passe, la ferme fut enfin visible. Le bâtiment principal était imposant, normal, cela devait être adapté pour son propriétaire. D’ordinaire, je suis habituais à voir des structures paysannes plus petite, là ce fut impressionnant. On pouvait voir autour, des champs qui ne semblaient produire grand-chose. Quelques pousses par ici et par là, mais le reste semblaient malade, voir détruit comme l’avait annoncé le Xolon. Nous nous approchions donc du champ et nous nous apprêtions à appeler le propriétaire pour lui signaler notre présence et lui faire part de notre désir de l’aider.

Je devais l’avouer, la diplomatie n’était pas mon fort. En principe, je me contentais de parler avec des phrases simples, courtes et n’usant pas de mots savants pour dialoguer. Cela me permettait de rester franc avec tout le monde, sans chercher à manipuler ou perturber l’esprit avec ma parole. Un point positif, mais en contre partit, on me jugeait rapidement ignare et un peu brutal. Alors, cela n’aidait pas trop à un discours de bonne entente. J’espérais donc que cela conviendrait au Xolon. J’ignorais si ceux qui le nuisaient faisaient tous parties d’une seule et même race, mais voir un trio comme le nôtre devrait le rassurer, car je savais par contre, que cette race ne connaissait pas autant de chance que des minotaures sur Telbara. Il pourrait se montrer méfiant.

Astorok - Bon, nous y sommes. Je te laisse faire les présentations ou tu préfères que je m'en charge ? Demandais-je à Arioche.

Comme elle était plus ancienne que moi dans la guilde, je lui manifestais un respect comme si j’étais en présence d’un chef. Je me verrais mal d’exprimer une autorité sur quelqu’un de bien plus expérimenter que moi. Ce serait prétentieux et méritait sans doute une bonne baffe. Mais qu’elle se rassurait, je pourrais toujours aider pour un dialogue entre race si elle le désirait, comme ceci n’était pas toujours chose facile, je savais. Encore heureux que nous vivions sur Telbara, car ailleurs, les choses seraient bien différentes et complexes. Je repensais à ma brève expérience à Tacomnal. Je n’étais resté que quelques jours, mais j’avais aussi vite noté les points en communs et les différences. Et s’il y a une chose en particulier que j’avais relevé bien plus que les autres, c’était qu’il fallait toujours faire attention là où on posait les sabots.

•————————————•
L'honneur du guerrier:
avatar
Astorok Cornes de Fer
Champion
Champion

Race : Minotaure
Classe : Guerrier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les graines de la désolation

Message  Arioch le Lun 4 Sep 2017 - 20:12

La route jusqu'à la ferme du xolon c'était très bien passé. Sur la fin du voyage une pluie fine commenca à tomber. C'est légèrement fatiguée et trempée qu'elle mit pied à terre. Elle regarda ces compagnons de route et Astorok Cornes de Fer prit la parole.
Astorok - Bon, nous y sommes. Je te laisse faire les présentations ou tu préfères que je m'en charge ?
Arioch- Je vais m'en charger.
Elle se dirigea vers la porte massive qui devait être l'entrée de la ferme, une longue chaînette pendait sur le coté de la porte, elle tira dessus et le son d'une cloche se fit entendre. Elle attendit quelque instants, puis elle entendit des bruit de pas lourds et pesants qui s'approchait de l'entrée. La lourde porte s'ouvrit et l'imposant fermier xolon apparut devant elle.

Arioch- Bonjour, je suis Arioch de la guilde et voici Astorok cornes de fer et Krukrac. Nous sommes là pour vous aider. Elle le salua poliment.
Arioch- Dites nous en plus sur ce qui vous arrive, nous avons besoin de connaître tout les éléments pour pouvoir mener notre mission à bien.
Le mastodonte faisait plusieurs têtes de plus qu'elle, mais elle n'était pas impressionnée, elle en avait vu des plus costaud que lui qui était tombé sous sa hache et puis il n'était qu'un peck. Il n'était pas bien grand, ni très fort, enfin selon les critère Xolons.

Elle le regarda dégoulinante de pluie, son estomac gargouillait, ils n'avait rien manger depuis le matin et comme le disait souvent Krukrac, "un sac vide ne tient pas debout", elle sortit un morceau de viandé séchée qu'elle mâchonnait en attendant les explication du paysan Xolon.

•————————————•

Fiche de personnage

je parle en color=#6600ff
avatar
Arioch
Novice
Novice

Race : humaine
Classe : Guerrier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les graines de la désolation

Message  Astorok Cornes de Fer le Mar 5 Sep 2017 - 10:21


Nous attendions donc sous la pluie. La guerrière signala notre présence grâce à une chaîne situé sur le côté et quelques instants après, le xolon apparu au pas de la porte. Il était plus grand que moi, et bien plus costaud. On me dira que c’est normal, c’est naturel même, mais j’étais un petit peu jaloux. Arioch nous présenta et elle dégusta un morceau de viande, tout en écoutant l’histoire du géant. Je restais quelques pas en arrière, en compagnie de notre ami orc. Bras croisé devant moi, les poignets reposer sur le pommeau de ma hache, j’attendais sous la pluie la fin de son discours. Je n’avais pas peur de l’eau, mais cela devenait parfois un peu gênant la longue. Je sentais chacune des gouttes perlait le long de ma fourrure, rampant du bout de mes cornes, pour descendre le long de mon gros crâne, le dos et la poitrine, pour descendre le long de mes jambes velues. Cela me rappelait un peu Podera, quand elle se plaignait du mucus de ce chère Sualgo. Quelle belle époque.

Rehb - Ah ! Enfin mes prières ont été entendu ! Voilà deux ou trois semaines, un groupe de maraudeurs, des pillards ! Voleurs ! Viennent dans ma ferme, de jour comme de nuit et saccage mes récoltes. Soit-il se servent, soit ils brûlent ou coupent tout ! Je suis sûr que ce sont des xénophobes. Ou bien des petits jeunes bien stupides. Je n'ai pas bien vue à quoi ils ressemblaient, si ce n'étaient des bipèdes, mais je les ais surpris sortir du sous-bois par le nord. Je sais qu'il existe une ancienne scierie abandonnée pas là-bas. Sans doute leur repère.

Voilà qui était magnifique, on avait pas mal de détails, même si nous ne savions pas trop contre qui nous devions nous mesurer. J’espérais des bandits, ou des monstres mutants qu’on pourrait fendre le crâne avec nos armes. Après, si ce n’était qu’une bande de jeunot, quelques claques devrait suffire, surtout venant d’un minotaure. Par contre, je ne pus m’empêcher de me renseigner sur certains points :

Astorok - Comment savez-vous pour la scierie ? Vous êtes avez pus les voir là-bas ?

Le xolon secoua nerveusement sa trompe, comme si le fait de mentionner cet endroit ou ces gens le mettait dans tous ses états.

Rehb - Par le sage Gashaka, non ! Ce sous-bois ne permet pas à quelqu'un comme moi de le visiter. La cachette idéale pour ces bougres. Mais je connais la scierie par les racontars de certains confrères cultivateurs, qui eux, étaient la bien avant moi. Après, si ce n'est pas une scierie, cela peut très bien être une grotte, un château ou l'intérieur des fesses d'un dragon je m'en fiche. Il faut s'en débarrasser !

Je me mis à rire aux derniers mots du Xolon. Il me faisait bien rire, et je l’aimais déjà. Secouant légèrement ma hache, je cherchais à le rassurer sur l’issue de cette histoire.

Astorok – Rassure-vous, où qu’ils se cachent et quel qu’ils soient, nous les retrouveront et ils ne vous auseront plus le moindre souci, foi du Clan des Cornes de Fer !

Tout cela me donna un début d’espoir, s’ils se cachaient dans un endroit particulier, ils devaient être particulier. Je les imaginais vêtus de lourdes armures recouverte de piques, un casque maléfique, masquant leur visage sous des traits hideux pouvant effrayant une liche même, se battant avec armes aussi grosse et lourde qu’un centaure. Un grand combat se livrait donc entre notre brave groupe, contre ces guerriers des ténèbres, impitoyable et usant de magie noire. Et cela durerait jusqu’à ce que nous finissions par décapiter le dernier, criant notre victoire qui résonnerait à travers le continent et dont tout le monde chanterait sur un rythme vivant et dynamique cette belle épopée. Enfin, je préférais m’imaginais combattre de tel guerrier, qu’un groupe de voyous, aussi maigre que des morts-vivants et tenant à peine de bout. Mais bon, je prendrais ce qu’il y aura, je n’aurais pas le choix.

•————————————•
L'honneur du guerrier:
avatar
Astorok Cornes de Fer
Champion
Champion

Race : Minotaure
Classe : Guerrier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les graines de la désolation

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum