Le bon moment pour aller cueillir des champignons

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le bon moment pour aller cueillir des champignons

Message  Fleur le Mar 16 Mai 2017 - 19:55

Aujourd’hui, je suis Phlox. Le nom d’une fleur rustique pour un homme d’apparence banale, blond, mal rasé, la trentaine. Parce que la vie est quand même beaucoup plus facile quand on est humain et de sexe masculin. Avec Kormak à mes côtés, nous passons probablement pour un maître et son esclave.

Je plonge mon nez dans ma bouillie de morceaux d’animaux. Poussins, cochon, vache, lapin, chat… Difficile de deviner de quoi il s’agit. Probablement un mélange de tout ça. Kormak et moi avons quitté Sammy depuis peu. Nous l’avons raccompagné jusqu’à la route principale qui le mène à son chez-lui. Après moult discussions, il a fini par accepter de prendre un tiers de l’argent que nous pouvions obtenir dans la revente des robes et des bijoux. Nous avons ensuite dû nous rendre dans une ville plus grande où nous pouvions trouver des acheteurs. Après, nous avons marché quelques jours et lui avons fait nos adieux. Le soir, Kormak et moi nous sommes rendus dans l’auberge la plus proche. C’est là que je suis en train de boire cette viande indéfinissable. Je regarde le demi-orc par-dessus mon bol sans rien dire. Il a promis de nous escorter : ce qu’il a fait. Sammy n’a plus que quelques jours de marche. Quand à moi, je n’ai nulle-part où aller, alors refaire ma vie dans cette ville ou une autre… ça ne change plus rien.

Allez savoir pourquoi, je n’ai pas spécialement envie que cela se termine ainsi. Je cherche quelque chose à dire. Je l’ai fait durant tout notre voyage, mais je n’ai rien trouvé. Il n’y a aucune raison pour qu’une fille de joie reconvertie et un demi-humain asocial fasse le tour d’Orcande ensemble. J’imagine que demain, nous partirons chacun de notre côté. Je n’ai pas à me plaindre, mes poches sont pleines, de nouveaux poignards sont cachés sous mes habits, j’ai le ventre plein et un endroit où dormir en sureté. N’empêche que…

Je passe un doigt dans le bol, raclant le reste de sauce, puis le fourre dans ma bouche. Je baille. C’est alors qu’il entre dans la salle. C’est celui que j’attendais, même si je ne sais pas encore qu’il s’agit de lui. C’est un humain portant de riches parures. Cependant, il est sale. Ses habits sont arrachés par endroit et de nombreuses blessures à peine refermées décorent son front. Il a les yeux rouges. Il avance tête basse, à l’affut de quelque chose.

Noble pas propre – Je vous en supplie…

Il s’adresse au propriétaire qui continue à laver son comptoir sans lui porter la moindre attention. Un vieil homme le regarde en riant, lançant une plaisanterie que je ne comprends pas mais qui fait rire ses voisins de table.

Noble pas propre – Ne parlez pas d’elle !
Propriétaire – Oh ! Là ! Monseigneur Elriand, laissez les clients tranquilles. On n’a trouvé personne pour aller à la mortaille. S’les créatures de Méphiti qui les gardent, vos champignons. Personne n’peut rien faire pour vot’ Dame. Rentrez et priez pour son âme. On n’veux pas d’problème par ici.
Noble pas propre – Vous avez tous cuer de lièvre !

Deux clients le font sortir de l’auberge. Je le vois éclater en sanglot quand il franchit le seuil.

Client 1 – Par Sercanth ! Le coquebert a du culot… oser venir nous mander de l’aide alors que toutes ces années il ne s’est pas gêné pour nous piétiner !
Client 2 – Il trouille de perdre sa Dame. Un lacrimable nouveau-né sans sa mère.
Client 1 – En même temps, c’est la seule chose qu’il a de bien, sa p’tite femme…

Je dois les fixer étrangement, parce que l’un des deux hommes finit par se tourner vers moi pour m’expliquer la situation.

Client 1 – Son épouse est moribonde. Il mande des hommes pour chercher un traitement, des baies…
Client 2 – … non, des champignons. Sauf qu’on n’en trouve que dans une grotte pleine de monstres. Il a mis des panneaux partout pour trouver un chevalier qui l’aiderait.
Client 1 – Son beau-frère s’est tué à aller les chercher. Lui aussi, il a failli être estrillé. Aucun homme ne pourra jamais rapiner quoi que ce soit à ces monstres.

Aucun homme… ?

Les deux clients s’accordent pour dire que le noble est « un fol dingo qui a mérité son sort ». Ils semblent tout de même attristés pour la femme qui, disent-ils, étaient fort bonne. Ils discutent des deux cent pièces d’or que le nobliau est prêt à débourser en échange de ces champignons. Mais les deux clients préfèrent tous deux être pauvres que morts.

Prête à saisir la moindre occasion, je me tourne vers Kormak et lui propose de monter dans une des chambres que nous avons louée pour la nuit. Je referme la porte derrière lui et, une fois seuls, je lui fais un grand sourire en pointant un index triomphant sur sa poitrine.

Phlox – Kormak ! Nous devons sauver cette dame en détresse !

Je m'approche de la fenêtre et me perche sur son rebord. Je lève les yeux au ciel. Mes cheveux blonds virent au roux et s’allongent. Mon corps s'affine. L’illusion disparait.

Fleur – Deux cent pièces d’or… !

•————————————•

avatar
Fleur
Expert
Expert

Race : Humaine
Classe : Barde

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bon moment pour aller cueillir des champignons

Message  Kormak le Mer 17 Mai 2017 - 18:25

Kormak mange ce qu'il a en face de lui sans grand appétit. Ce n'est pas très bon, même selon des standards orcs, néanmoins, cette bouillasse infâme a le mérite de tenir l'estomac. Finalement, son chemin ne s'est pas encore séparé de celui de Fleur. Après le dû partage des richesses entre eux et Sammy, l'halfelin était reparti de son côté. N'ayant ni l'un ni l'autre de but précis, il avait décidé de continuer la route ensemble. Aujourd'hui, Kormak se retrouve affublé d'un trentenaire blond comme compagnon. Grâce aux pouvoirs de Fleur, presque chaque jour il changeait d'apparence. Les voilà donc dans une auberge d'un petit village paumé, Grisgard, pas loin de la forêt de Virelinge. C'est le genre de hameaux comme il en existe des milliers sur le continent, et où il n'y a jamais grand chose à faire.

– Je vous en supplie…

Un homme vient d'entrer dans l'auberge et commence à appeler à l'aide. Kormak ne prend même pas la peine de tourner la tête. Il n'est pas ici pour jouer au chevalier servant. D'une oreille distraite, il entend vaguement l'histoire de l'homme dont les vêtements, bien que dans un sale état, marquent une existence favorisée. Sa femme est malade. Les Demi-Orcs n'étant jamais malade, cette nouvelle ne le touche pas plus que ça. Encore une faiblesse d'humains...

Mais Fleur, sous ses traits d'homme, semble particulièrement intéressée. Elle apprend que le remède pour soigner la bourgeoise se trouve dans une caverne habitée par des monstres. Et oui, pensa Kormak, si t'étais moins grassouillet et plus compétent avec une arme, tu pourrais probablement soigner ta douce... Kormak se curait les dents du bout du doigt, à la recherche d'un morceau de tendon qui s'était logé entre deux molaires, quand Fleur/Phlox le fit monter dans une chambre qu'ils avaient réservé. Une fois à l'abri des oreilles et des regards, elle lui dit :

– Kormak ! Nous devons sauver cette dame en détresse !

Kormak souleva un sourcil interrogateur. Pourquoi est-ce qu'on devait se coltiner cette corvée ? On ne le connaissait même pas ce type...

– Deux cent pièces d’or… !

Visiblement, il avait loupé cette partie de la conversation. Effectivement, la présence d'une récompense aussi généreuse faisait réfléchir. Avec ça, il aurait le temps de voir venir. Il fit craquer son cou, et saisit son arme. Finalement, l'homme savait s'y prendre. Quand vous ne savez pas comment faire une tâche, payez quelqu'un pour la faire.

- C'est par où ?
avatar
Kormak
Bon
Bon

Race : Demi-Orc
Classe : Maître des lames

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bon moment pour aller cueillir des champignons

Message  Fleur le Mer 17 Mai 2017 - 21:31

Je ne sais toujours pas pourquoi Kormak a accepté sans aucune hésitation ni question. Nous marchons dans une forêt humide et froide, en pleine nuit. Nous sommes sortis de l’auberge à la recherche de la maison de Monsieur Elriand. Il ne nous a pas fallu beaucoup de temps pour trouver sa demeure. A Grisgard, tout le monde a entendu parler de cet homme et de son histoire de champignon… Quand nous avons frappé à sa porte pour lui proposer notre aide, il nous a immédiatement fait entrer pour nous expliquer la localisation de la fameuse grotte. Il ne nous a pas proposé de dormir ou de manger, tout empressé qu’il était. Il nous a montré des armes, nous a dit de nous servir, et nous a passé des torches. Nous en avons allumée une pour trouver notre chemin, mais nous marchons depuis maintenant deux heures et je commence à me demander si nous parviendrons à trouver le trou géant que le bourgeois nous a décrit…

Je baille.

•————————————•

avatar
Fleur
Expert
Expert

Race : Humaine
Classe : Barde

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bon moment pour aller cueillir des champignons

Message  Kormak le Mer 17 Mai 2017 - 22:52

Cela s'annonçait comme une promenade de santé. Tuer deux-trois créatures dans une grotte, trouver des champignons, les ramener et encaisser l'oseille, rien de plus facile a priori. Mais malheureusement, les choses ne s'étaient pas passées comme prévues. Voilà deux heures qu'ils crapahutaient dans la nature, torche à la main, à la recherche d'une grotte, sans plus d'indication. Le bourgeois était tellement pressé de sauver sa femme qu'il avait oublié de leur donner un plan... Kormak commençait à se demander pourquoi il avait foutu les pieds dans cette histoire. Il pensa à l'or qui les attendait en cas de succès.

Il râla :
- Je maintiens qu'on devrait faire un camp, et reprendre les recherches une fois le soleil levé. On y voit rien, et on a perdu la piste des panneaux.

Et, pensa-t-il, il voulait vraiment dormir. La zone où ils se trouvaient n'était pas particulièrement inhospitalière en termes de faune ou de flore, mais les racines des arbres avaient la mauvaise habitude de ressortir du sol avant d'y replonger. Cela faisait plusieurs fois que le Demi-Orc manquait de tomber.
avatar
Kormak
Bon
Bon

Race : Demi-Orc
Classe : Maître des lames

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bon moment pour aller cueillir des champignons

Message  Fleur le Mer 17 Mai 2017 - 23:40

Kormak - Je maintiens qu'on devrait faire un camp, et reprendre les recherches une fois le soleil levé. On y voit rien, et on a perdu la piste des panneaux.
Fleur – Hum, t’as raison…

Dans la nuit, j’ai fini par perdre les traits de Phlox. Je manque d’endurance, il faudra que j’y travaille. Je me tourne vers mon compagnon de route. Marcher de nuit n’est pas la chose la plus intelligente que nous ayons fait depuis le début de nos (més)aventures. Je cherche un endroit assez confortable pour qu’on puisse faire un camp. Nous avons déjà mangé une bouillie immonde, il ne nous reste qu’à faire un feu et dormir un peu, histoire de faire passer la nuit. Je profite de la torche allumée pour faire un feu avec des branches que je ramasse sur le chemin. Je regarde la lueur des flammes en chantonnant une comptine d’enfant.

Fleur – Tu comptes faire quoi une fois que t’auras tes pièces d’or ? Tu y retourneras… là-bas ?

•————————————•

avatar
Fleur
Expert
Expert

Race : Humaine
Classe : Barde

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bon moment pour aller cueillir des champignons

Message  Kormak le Jeu 18 Mai 2017 - 14:04

– Tu comptes faire quoi une fois que t’auras tes pièces d’or ? Tu y retourneras… là-bas ?

Kormak n'avait pas vraiment le choix. Telbara était le seul des trois royaumes humains où on ne l'accueillait pas avec des fourches et des torches. Certes, on ne lui déroulait pas non plus un tapis de fleurs, mais c'était déjà pas mal. Il était bien évidemment hors de question de retourner dans les marais Orcs. Pour faire quoi d'ailleurs ? "Retrouver ses racines" ? Mon cul. Voir des Orcs se massacrer allègrement dans la boue entre deux raids, merci du cadeau. Il se souvint qu'une fois, on lui avait parlé de la Forêt des Rois. Non mais sérieusement... Lui, du haut de ses presque deux mètres, chez les Halfelins ? Kormak en riait encore. Non décidément, il n'y avait que dans le royaume de Telbara qu'il se voyait vivre.

Mais il savait bien que Fleur ne parlait pas que de ça. Retournerait-il aux Plaisirs de Telbara ? Il s'était sérieusement posé la question. L'argent qu'il avait récolté dans la vente des bijoux et celui qu'il aurait en ramenant ces champignons lui permettraient de tenir seul pendant quelques temps. Mais après ? Au sein même de Telbara, il devait encore se faire discret, et le bordel était encore le moyen le plus sûr de rester sur place tout en évitant d'attirer l'attention. Edwina chouchoutait ses protégés, leur donnant, quand ils en avaient besoin, un toit et une chambre.

Mais encore après ça ? Kormak ne comptait pas vendre son corps toute sa vie. Il avait bien pensé se lancer dans ce qu'il savait faire de mieux, enfin, l'autre chose qu'il savait faire le mieux : le travail de forge. Mais son expérience lui apprit que cela allait être compliqué. Il lui faudrait beaucoup, beaucoup d'argent s'il voulait ouvrir sa propre forge, ne serait-ce que pour acheter le matériel minimum nécessaire. Et même si les premiers temps, il arriverait à se débrouiller avec ses pouvoirs, il faudrait qu'il trouve des clients. Pas facile quand on été un Demi-Orc... Donc pour l'instant, les petits contrats comme celui qu'ils étaient en train d'accomplir et les Plaisirs de Telbara étaient ses deux seules options viables, c'est ce qu'il expliqua à Fleur.

Ce qu'il cacha, en revanche, c'est que travailler aux Plaisirs lui permettait de se satisfaire. De par sa carrure, il avait une situation privilégiée, les gens essayaient très rarement de lui imposer quoique ce soit. Il en résultait qu'il conservait toujours les rênes avec les clients. C'était presque comme si c'était lui le client au final...

- Et toi, qu'est-ce que tu vas faire ?
avatar
Kormak
Bon
Bon

Race : Demi-Orc
Classe : Maître des lames

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bon moment pour aller cueillir des champignons

Message  Fleur le Jeu 18 Mai 2017 - 23:05

Kormak m’explique sa situation. Il a le choix entre travailler aux Plaisirs de Telbara et faire quelques petits contrats comme celui que nous sommes en train de (tenter d’) accomplir. Je hoche la tête en regardant le feu. Il me rend ma question. Je ne sais pas trop quoi lui répondre…

Fleur – Je ne sais pas… j’imagine que je chercherais un travail dans une nouvelle ville.

Ou alors je te suivrais. Mais ça, je ne le précise pas. Pas tout de suite. Il finira peut-être par s'en rendre compte tout seul, au bout d'un moment.

Je vais me coucher après avoir proposé à Kormak de prendre le second tour de garde. Je me tourne et me retourne sur mon inconfortable couchette improvisée entre les racines d’un arbre. Au bout d’un long moment, je finis tout de même par m’endormir. Dans mon rêve, un monstre crie à plein poumons. Comme toujours, il me traque et je fuis. Il finit par me repérer et se multiplie. Ils me courent tous après en hurlant. Les bruits ont l'air étrangement "vrai". Beaucoup trop vrai. Je fini par ouvrir un œil, inquiète. Mais même à mon réveil, les monstres continuent à crier. Je me redresse, cette fois-ci complètement éveillée.

•————————————•

avatar
Fleur
Expert
Expert

Race : Humaine
Classe : Barde

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bon moment pour aller cueillir des champignons

Message  Kormak le Ven 19 Mai 2017 - 12:54

– Je ne sais pas… j’imagine que je chercherais un travail dans une nouvelle ville.

Kormak se dit qu'elle avait de la chance, de pouvoir prendre l'apparence de qui elle voulait, et de pouvoir aller où bon lui semblait...

Ils décidèrent d'organiser des tours de garde. En pleine nature, on est jamais assez prudent. Ce fut Kormak qui pris le premier quart. La nuit était douce, et calme, quoi qu'un peu fraîche. Les seuls bruits aux alentours étaient quelques bruissements d'ailes lointains, probablement des hiboux en chasse. Le feu qu'ils avaient allumé avait perdu une partie de sa puissance, mais restait néanmoins suffisamment fort pour procurer de la lumière et un peu de chaleur.

Pour éviter l'engourdissement et l'endormissement, le Demi-Orc faisait des rondes, lentes mais régulières, autour de leur point de chute. Dans cette région, les herbes étaient un peu hautes, mais pas suffisamment pour bloquer la vue et empêcher de voir d'éventuels curieux. Sauf à supposer que les dits visiteurs ne soient plus petits. Kormak chassa cette idée de son esprit, sans succès. Ces derniers temps, quand il y avait un problème, c'était pour lui, et il ne s'étonnerait pas si un nouveau problème arrivait cette nuit. Il commençait à se demander s'il n'avait pas la guigne.

Un bruit derrière lui attira son attention. Par réflexe, Kormak matérialisa une lame fantôme, prête à partir. Le bruit - rien d'humain - venait d'un peu plus loin. Il se demandait si la fatigue ne lui donnait pas des idées, jusqu'à ce que le même bruit se fasse entendre quelques mètres plus loin. Sans réfléchir, Kormak envoya la lame se ficher à l'endroit qu'il avait identifié. Mais le bruit sec d'une arme s'enfonçant dans la terre lui indiqua qu'il avait manqué sa cible.

Il resta à l'affut, et dégaina son arme. Un cri retentit à sa droite, un autre lui répondit plusieurs mètres. Super, en plus il a amené des potes... Il recula, cherchant Fleur du pied pour la réveiller, sans succès. En même temps, il cherchait du regard une trace, un signe, qui lui permettrait de repérer, et avec un peu de chances d'identifier son adversaire. Certes la nuit était tombée, mais il ne distinguait rien, si ce n'était les grandes herbes mouvantes. Qu'est-ce que c'était encore que ça ? Ca ne dépassait pas le mètre...

Coupant court à ses interrogations, une malbraie l'attaqua par derrière.
avatar
Kormak
Bon
Bon

Race : Demi-Orc
Classe : Maître des lames

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bon moment pour aller cueillir des champignons

Message  Fleur le Dim 21 Mai 2017 - 9:32

C’est un petit animal ressemblant à une plante qui attaque Kormak par derrière. Elle a trois pattes, l’une ressemble à une main et les deux autres forment des pieds griffus. Elle doit mesurer à peu près un mètre et elle jette ses lianes autour du pied du demi-orc, l’attrapant dans ses filets. Ce qui lui sert de tête s’ouvre en dévoilant de nombreux crochets. Par réflexe, j’attrape un poignard et le lance sur la plante. Cela l’arrête quelques secondes, puis elle reprend son action et s’apprête à enfoncer le pied de Kormak dans sa bouche.

En parrallèle, les cris alentours se sont approchés. J’apperçois deux autres plantes identiques s’approcher de nous. Ils attaquent en groupe. Je sors un nouveau poignard et m’apprête à défendre chèrement ma peau.

•————————————•

avatar
Fleur
Expert
Expert

Race : Humaine
Classe : Barde

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bon moment pour aller cueillir des champignons

Message  Kormak le Lun 22 Mai 2017 - 8:26

L'une des plantes bizarres agrippa Kormak au pied, essayant de le faire passer dans ce qui semblait être sa bouche. Mais si le Demi-Orc avait fait tout ça, ce n'était certainement pas pour finir dévoré par une plante verte. Visiblement, la créature avait sous-estimée la puissance de sa victime, qui secoua violemment sa jambe, entraînant la plante avec elle. Seules les lianes solidement accrochées autour de son mollet l'empêchèrent de valdinguer au loin.

Voyant que cela ne servait à rien, Kormak attrapa une des lianes, et tira violemment dessus. Perchée sur ses trois pieds difformes, la malbraie tenta de résister en s'arrimant au sol. Dans les arènes, Kormak aimait bien passer le temps - et se faire un peu d'argent - en proposant des bras de fers. Il avait ainsi lutté contre des humains - qu'il écrasait systématiquement - mais aussi contre des Minotaures ou même des Xolons. Alors, ça n'allait pas être une foutue plante verte qui allait lui résister.

Il serra la mâchoire, et tira violemment, arrachant la malbraie du sol. Arrivée à ses pieds, il prit son épée et l'ouvrit en deux.
avatar
Kormak
Bon
Bon

Race : Demi-Orc
Classe : Maître des lames

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bon moment pour aller cueillir des champignons

Message  Fleur le Mar 23 Mai 2017 - 19:51

J’ignore ce que fait Kormak. Je me concentre sur mes agresseurs. Les plantes carnassières s’approchent doucement. J’observe leurs pattes vertes sur le sol. Les griffes s’enfoncent dans la terre. Elles sont prêtes à se jeter sur moi à tout moment. Je ne fais plus un geste, poignard serré dans ma main, je me concentre sur la plus proche de moi. Lorsqu’elle étend ses pattes aussi brutalement que des ressorts qu’on lâcherait, je me jette sur le côté. La plante me frôle le pied et je sens un peu de sa bave brulante contre ma cheville. Rien de grave. Je profite de l’instant pour faire siffler la lame de mon poignard au niveau de sa tête. Je n’arrive qu’à couper une de ses piques qui s’envole dans l’air en laissant une traînée de sève derrière elle. La plante envoie l’une de ses lianes vers moi. Je vois une gueule pleine de crocs au bout. Surprise, je me précipite pour la trancher mais mon mouvement n’est pas assez précis et ne fait que découper quelques feuilles au dessus de la minuscule « tête » de liane. Elle s’ouvre et se referme sur le tissu de mon vêtement. Je réitère mon geste, cette fois-ci plus précisément, et la décapite. J’en aperçois alors deux autres foncer vers mon visage. Je roule sur le côté et, une fois que les lianes sont tendues, j’en profite pour en décapiter une seconde. Je rate la troisième qui revient vers le corps de la plante. Elle en a quatre en tout et il lui en reste deux.

Son alliée me fonce alors droit dessus. Je me redresse immédiatement et l’évite en lui donnant un coup de pied qui la fait dévier sur la droite. Ses pattes griffues s’enfoncent alors dans le sol. J’ignore ce que cela signifie. Pas le temps de réfléchir. J’ouvre la main et mon poignard glisse. Je le rattrape dans un mouvement circulaire. Lame vers le bas, poing serré autour du manche. Je laisse la première plante avancer droit sur moi afin de planter mon arme droit dans son corps. D’un geste brusque, je remonte le poing vers le haut, déchirant la moitié supérieure de son corps en deux. De la sève coule à flot de ce corps tailladé. Autre chose également. Quelque chose qui semble l’abîmer. Sûrement le suc gastrique. Je reste baissée, genoux fléchis, une main au sol et l'autre levée, tenant mon poignard. Le regard fixé sur mes adversaires.

•————————————•

avatar
Fleur
Expert
Expert

Race : Humaine
Classe : Barde

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bon moment pour aller cueillir des champignons

Message  Kormak le Jeu 25 Mai 2017 - 14:35

Kormak envoya voler le cadavre de la plante, et libéra son pied de son emprise. Derrière lui, il aperçut Fleur se débattre avec deux autres mabraies, pendant qu'une troisième était sur le sol, en train de rendre l'âme, si elle en avait une.

Kormak retira son épée du corps de la malbraie qu'il venait de tuer, avant de remarquer un détail de poids : les sucs gastriques de la créature, hautement corrosifs, étaient en train d'attaquer la lame de son épée. La pointe avait disparue, et le corps de la lame présentait déjà plusieurs trous. Elle était inutilisable, et sa magie ne pouvait l'aider en rien. Il n'y avait plus de métal à modeler, il avait été dissous. Furieux, il la jeta par terre, et se décida à revenir aux bonnes vieilles méthodes.

Il invoqua deux autres lames fantômes, et couru vers les assaillants en hurlant. Après quelques enjambées, il envoya l'une d'elle sur la malbraie la plus proche. La lame de magie s'enfonça dans la chair, et coupa une des pattes de la plante qui la maintenait au sol. Surprise et ayant perdu son équilibre, elle s'effondra lourdement.
avatar
Kormak
Bon
Bon

Race : Demi-Orc
Classe : Maître des lames

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bon moment pour aller cueillir des champignons

Message  Fleur le Jeu 25 Mai 2017 - 20:46

Une des pattes de la plante restante se fait déchirer par une lame. Kormak. Elle glisse alors sur le côté, maintenue uniquement par un point d’appui. Je m’avance rapidement vers elle et d’un geste horizontal, je fais une longue entaille qui ne suffit pas à la couper en deux. Je m’apprête à recommencer quand je vois couler le liquide de la blessure. Sa « bouche » a été découpée et le suc dégouline de là. Je vois la plante se mettre à trembler. Son arme se retourne contre elle-même, la dévorant à petit feu. Elle tente de s’approcher de moi pour m’attaquer, mais je l’esquive d’un pas sur le côté qui me rapproche du demi-orc.

Il a fendue la première en deux. Il ne reste plus que d’épars morceaux d’elle qui gisent au sol. Les deux autres qui m’avaient attaqué sont dans un mauvais état. L’une ne bouge plus, dévorée par son suc gastrique. L’autre est agonisante mais tente le tout pour le tout et s’approche encore de nous. Elle jette d’un seul coup ses quatre lianes dans nos jambes. Elles sont recouvertes du liquide acide, agressif à la fois pour elle-même et pour nous. Je fais un pas de côté, mais le bas de mes habits se fait asperger. Je fais un bond en arrière et m’éloigne de quelques pas.

•————————————•

avatar
Fleur
Expert
Expert

Race : Humaine
Classe : Barde

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bon moment pour aller cueillir des champignons

Message  Kormak le Lun 29 Mai 2017 - 8:39

Kormak et Fleur se retrouvent côte à côte face à leurs assaillants, ou ce qu'il en reste. Seule une malbraie est encore debout, et c'est un bien grand mot. A moitié dévorée par son propre acide gastrique, elle peinait à tenir debout. Si les plantes pouvaient ressentir la douleur, elle serait en train de hurler à la mort. Cela avait un aspect irréel de voir cette créature lutter malgré sa mort imminente. Dans un dernier sursaut d'orgueil, elle se jeta de toutes ses faibles forces sur les deux comparses. Fleur sauta pour l'esquiver, Kormak dut se contenter d'une roulade sur le côté, toute aussi efficace bien que beaucoup moins gracieuse.

En se rétablissant sur ses appuis, Kormak envoya sa deuxième lame fantôme sur la créature chlorophyllienne, et l'acheva. Prudemment, il regarda autour de lui, afin de s'assurer qu'ils étaient désormais en lieu sûr. La nuit était redevenue silencieuse, seulement interrompue par les bruits habituels : hululement de chouette, crissement d'insectes en tous genre, craquement des branches du feu de camp.

- La nuit va être longue je sens...
avatar
Kormak
Bon
Bon

Race : Demi-Orc
Classe : Maître des lames

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bon moment pour aller cueillir des champignons

Message  Fleur le Lun 29 Mai 2017 - 22:56

Kormak esquive la plante et fini par l’achever. Son cadavre en partie rongé par les sucs gastriques s’étale au sol, dégageant une odeur acide et un peu de fumée. Je m’approche pour regarder cette anatomie mi-végétale mi-animale. Je me demande de quoi il s’agit. J’ai rarement eu l’occasion de sortir de la ville. A Tacomnal, ce genre de… choses n’existe pas.

Kormak - La nuit va être longue je sens…

Il est vrai qu’elle n’est pas de tout repos.

Je me tourne vers Kormak en tentant de sourire du mieux que je peux. Je ne me sens pas à l’aise. Il y a quelques mois encore, je ne craignais que la syphilis et les coups des clients. Protégée par la maquerelle, je pouvais dormir sur mes deux oreilles toute la journée. Désormais, même si ces bois jouxtent des villages humains, nous pouvons être attaqués à tout instant. Cette vie, loin de mon ancienne maison close, est criblée de danger. Elle ne tient qu’à un fil.

Nous nous éloignons des cadavres. J’observe mon compagnon de route. Je scrute ses muscles qui saillent de sous sa peau. Ils roulent à chacun de ses mouvements. Ses bras se balancent le long de son corps. Ses épaules massives et verdâtres sont arrondies et ses bras ont un diamètre impressionnant, triceps et biceps dessinés avec précision. Quand à ses avant-bras, ils font presque la taille de mes cuisses. Je regarde ses mains. Ouvertes, elles peuvent faire le tour de mon cou. D’un seul geste il pourrait me briser la nuque. Je frissonne à cette idée. Je ne peux m’empêcher d’être heureuse de marcher à ses côtés. Kormak est invincible. Avec lui, je me sens en sécurité.

Je finis par m’arrêter dans un semblant de clairière. Je m’approche du demi-humain et m’assois en tailleur.

Fleur – C’est mon tour de garde, tu peux dormir. Je veille.

Je m’en veux de l’avoir mené dans ces galères. Dire qu’il pourrait être tranquille à dépenser son argent dans tous les plus beaux lieux de Telbara. Mais nous sommes ici, à nous les peler dans une forêt pleine d’animaux-plantes qui peuvent nous attaquer à tout instant. Je le dévisage en silence, me demandant s’il me fait assez confiance pour dormir. Ses longues oreilles pointent d’entre ses cheveux noirs. Une mèche rebelle flotte le long de son visage, passant devant le renfoncement de ses yeux noirs, cachés dans l’ombre. Elle continue le long de sa joue, de sa canine saillante qui l’empêche de fermer sa bouche et laisse glisser sa salive d’entre ses lèvres. La mèche se termine sous sa mâchoire prognathe, juste au dessus de son torse nu. J'imagine que les orcs n’ont jamais froid…

•————————————•

avatar
Fleur
Expert
Expert

Race : Humaine
Classe : Barde

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bon moment pour aller cueillir des champignons

Message  Kormak le Mar 30 Mai 2017 - 8:57

– C’est mon tour de garde, tu peux dormir. Je veille.

Kormak était tiraillé. Vu la tournure qu'avait pris les choses, il se disait qu'il fallait être raisonnable, et continuer de monter la garde. D'un autre côté, il devait reconnaître, malgré son endurance, qu'il était exténué. Il devait reprendre des forces, surtout s'il devait fouiller la grotte à la recherche de ces foutus champignons (et les dieux seuls savaient quelle foutue saloperie pouvait se trouver dans la grotte). Il acquiesça donc, se trouva un coin où le sol n'était pas trop dur.

Il s'allongea, jambes croisées et bras derrière la tête. Il marmonna un "bonne nuit" sans grande conviction avant de fermer les yeux, et soupira. Il fallait vraiment que cette prime l'intéresse pour s'être lancé dans un bourbier pareil.

Le calme ayant repris ses droits, Kormak s'amusa à identifier mentalement les bruits autour de lui, comme pour se rassurer que tout était normal. Le feu, réinstallé par Fleur, crépitait légèrement, alors que le vent était tombé. Fleur... Kormak se demandait ce qu'elle pouvait bien lui trouver pour rester avec lui. Il supposa que sa carrure n'y était pas pour rien, il est toujours rassurant d'avoir quelqu'un de fort avec soi, surtout dans la nature. Ils en avaient eu encore la preuve tout à l'heure. Mais même sans ça, il pouvait compter sur les doigts d'une main les humains - ou les non-humains d'ailleurs - qui avaient supporté sa présence plus de quelques heures.

Ses pensées firent dériver son esprit jusqu'au monde des rêves.
avatar
Kormak
Bon
Bon

Race : Demi-Orc
Classe : Maître des lames

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bon moment pour aller cueillir des champignons

Message  Fleur le Mer 31 Mai 2017 - 23:25

Kormak acquiesce et s’allonge les bras derrière sa tête, jambes croisées. Avant qu'il ne ferme les yeux, je le surprends à murmurer :

Kormak - Bonne nuit.

Je souris en tournant et retournant le mystère que représente ce demi-orc presque poli. Je ramasse quelques morceaux de bois de toute taille et allume un feu. Il ne prend pas aussi rapidement que ceux que je faisais dans la cheminée de la maison close. Mais je finis par en venir à bout. J’observe les flammes. La danse de ces chaudes couleurs m’émerveille toujours autant. J’aime le feu. J’y approche les mains et fredonne une chansonnette, tout doucement afin de ne pas réveiller Kormak ni attirer un nouveau monstre-plante. Ma mélodie prend forme et bientôt quatre chevaux de feu se mettent à galoper, de plus en plus vite, puis finissent par s’envoler dans le ciel et disparaître dans la lueur des étoiles. Je me tais, me disant que Kormak n’apprécierait pas de me voir jouer avec le feu plutôt que de scruter l’horizon, l’oreille et l’œil aux aguets.

Le temps me semble long, avec lui endormis à côté. La lumière des flammes se reflète sur sa poitrine qui monte et descend au rythme lent de sa respiration. Je souris. Bêtement. A ce moment, Kormak est un mélange de force brute et de fragilité qu’ont tous ceux dont l’esprit s’est envolé au pays des rêves et qui se retrouvent à la merci de tout. Ses paupières fermées recouvrent ses yeux qui bougent en tout sens, perdus dans un autre univers, bien loin de la nuit qui nous entoure.

J’attends que passent les étoiles, ajoutant par moment quelques branches dans le feu. Ma faible audition d’humaine épie chaque son qui lui parvient. Mes yeux passent tour à tour des arbres au feu, en passant par celui que je veille. Progressivement, le monde qui m'entoure devient de plus en plus visible au fur et à mesure que viennent les premières lueurs de l’aube.

•————————————•

avatar
Fleur
Expert
Expert

Race : Humaine
Classe : Barde

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bon moment pour aller cueillir des champignons

Message  Kormak le Jeu 1 Juin 2017 - 18:00

La fin de nuit a été plus calme que le début, et Kormak se réveilla au petit matin. Il s'assit, s'étira en baillant à s'en décrocher la mâchoire, et s'essuya la bouche avant de se gratter nonchalamment le postérieur, l'esprit encore embrumé. Il avait rêvé à quelque chose, mais il n'arrivait pas à remettre le doigt dessus. Il y avait un Demi-Orc dedans lui semblait-il... Peu importe. Il se leva, et étira une nouvelle fois ces longs bras, tendant ses muscles et faisant craquer ses articulations.

Le soleil commençait à se lever, et éclairait d'un jour nouveau la plaine autour d'eux. Luna éteignait ce qu'il restait du feu de camp. Encore embrumé, il la salua rapidement. Puis il fut temps de se préparer pour le départ. Kormak entreprit de réparer son épée. L'acide de la malbraie l'avait pas mal attaqué, et en l'état, elle était inutilisable. Il se concentra, et manipula la matière pour lui donner une forme à peu près correct. L'idée n'était pas de faire dans l'esthétique, mais dans le pratique. Après quelques minutes, son arme est désormais bonne pour le service. Plus courte, certes, mais tout aussi efficace. Kormak fait quelques moulinets avec pour s'assurer de son équilibre, même s'il connait d'avance la réponse. Dans la mesure où il s'agit de son arme personnelle, et non d'une commande pour un client aux habitudes inconnues, il sait parfaitement comment équilibrer l'arme.

Satisfait, il la range, et attends Fleur pour le départ.
avatar
Kormak
Bon
Bon

Race : Demi-Orc
Classe : Maître des lames

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bon moment pour aller cueillir des champignons

Message  Fleur le Sam 3 Juin 2017 - 17:25

Le petit être s’approche sans se montrer. Il observe cette humaine et ce demi-orc depuis la veille au soir. La situation est hors de contrôle. Il est certain qu’ils cherchent la Maison. Ils veulent les voler, il en est sûr. Il les a entendus parler de sa Maison !

La créature aux dents pointues et sa famille ont voulu les attaquer de nuit. Mais le demi-orc n’a pas voulu s’endormir. Alors le petit être a réveillé les malbraies. Mais les deux intrus les ont toutes tuées ! Ils sont puissants. Surtout le demi-orc. Mais ils ne sont que deux. Alors avec sa famille, ils les laisseront entrer dans la Maison. Il fera noir. Toute la famille attaquera quand les voleurs ne veront plus rien. Et ils les tueront comme ils ont tué l’autre humain, la nuit dernière.

Les voleurs se levent pour partir à la recherche de la Maison. Le demi-orc est un grand mage. Il est en train de modifier son arme avec ses pouvoirs divins. Les malbraies l’avaient abimé, mais cela ne l’arrête pas. La fille s’approche de lui. Elle lui demande s’il peut l’aider avec son propre poignard, lui aussi abîmé. C’est contre-nature. Les orcs tuent les faibles humains. Les demi-orcs aussi le devraient. Celui là est trop dégénéré par son sang humain.

La créature les suit tout au long de la matinée, sans bruit, sans se faire repérer. Elle espère qu’ils ne trouveront pas la Maison, mais quand le soleil atteint son zénith, le duo d’intrus parvient juste devant la grotte. Ils commencent à s’y enfoncer. Le petit être le savait bien ! Des perfides et vils voleurs… Il se précipite chez lui pour alerter toute la famille. Leur seule chance est une attaque groupée. S’ils s’y mettent tous ensemble, ils pourront les éliminer sans problème.

Toute la famille se tient prête et les observe marcher. Les voleurs tiennent tous les deux une torche. C’est la seule chose qui leur permet de voir. Privés de leurs lumières, ces pillards seront à la merci de toute la famille.

Quand le duo est bien enfoncé dans la grotte, le petit être se précipite sur la torche de la fille. Son frère, avec ses dents tout aussi acérées, se jette sur le demi-orc. Ils vont faire en sorte d’éteindre les lumières des voleurs. Derrière eux, toute la famille s’apprête à attaquer.

•————————————•

avatar
Fleur
Expert
Expert

Race : Humaine
Classe : Barde

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bon moment pour aller cueillir des champignons

Message  Kormak le Mar 6 Juin 2017 - 21:28

Après avoir rendu une forme acceptable à son arme, Kormak avait fait de même avec les poignards de Fleur. Eux aussi avaient souffert de leur rencontre avec les sucs gastriques des malbraies. Il n'avait pas été peu fier de montrer ce dont il était capable, il s'était d'ailleurs davantage appliqué que sur sa propre arme. Une fois la question du matériel réglée, ils s'étaient dirigés vers la fameuse grotte.

Elle n'était pas très loin de leur position. Fleur alluma une torche, et ils purent commencer leur exploration. La grotte n'avait en elle-même rien de particulier, une grotte formée naturellement comme il devait y en avoir des milliers dans Orcande. La torche offrait une source de lumière salutaire au duo de cueilleurs de champignons, car l'édifice naturel s'enfonçait rapidement sous terre, coupant le chemin à toute lumière extérieure. Les murs de pierre étaient parsemés de mousse à l'entrée, qui disparaissait à chaque mètre.

Fleur et Kormak avait reçu une description des champignons à récupérer, mais ils finissaient par se demander s'il étaient tombés sur la bonne. Plus ils s'enfonçaient dans les profondeurs de la terre, plus les formes de vie se faisaient rare. Alors qu'ils regardaient aux alentours, une petite forme surgit de l'ombre et se jeta sur Fleur. Ni l'un ni l'autre n'eut le temps de voir ce que c'était. Il mordit la jeune fille à la main, qui par réflexe lâcha la torche. Comble de malchance, elle tomba dans une petite flaque d'eau qui s'était infiltrée entre les pierres, plongeant le duo dans le noir total.

Alors qu'il allait l'aider, une deuxième créature se jeta sur Kormak, et lui planta ses petits crocs acérés dans le pied. Aveuglé, le Demi-Orc donna de grands coups dans les airs, tapant le sol d'un pied rageur et les murs de la grotte d'un poing qui l'était tout autant. Il n'avait aucune idée de la nature de son assaillant, et encore moins de sa position. Et vu la petite taille de la chose, il avait peu de chances de l'atteindre de cette manière. Alors qu'il essayait de se ressaisir, il sentit plusieurs morsures, simultanées cette fois. La chose n'était pas seule.

Il n'avait pas vraiment le choix. Battre l'air des bras serait sans doute peu efficace, d'autant plus qu'il avait de fortes chances de blesser Fleur dans la manoeuvre. Et dans le noir, impossible de lancer une lame fantôme. Essayant de ne pas s'attarder sur la douleur, il chercha Fleur à tâtons. Dès qu'il mettrait la main sur elle, il courrait aussi vite que possible vers la sortie.
avatar
Kormak
Bon
Bon

Race : Demi-Orc
Classe : Maître des lames

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bon moment pour aller cueillir des champignons

Message  Fleur le Sam 10 Juin 2017 - 12:36

Je tiens une torche dans la main gauche et un poignard dans la droite. Kormak l’a réparé. Je serre l’arme dans mon poing, sereine. Nous avançons dans une grotte et la seule lumière qui nous permet de voir ce qui nous entoure est celle des flammes. J’observe consciencieusement le sol et les parois à la recherche des champignons. Si bien que je ne les entends pas arriver.

Tout à coup un visage effrayant surgit devant moi. La créature est petite, mais rapide, avec des dents pointues. Je tente de l’atteindre avec mon arme, mais elle attrape mon autre bras et le mord. La douleur et la surprise me font lâcher la torche. Dans un mouvement rapide, je frappe à l’endroit où la créature se trouvait, juste avant que les flammes ne s’éteignent en tombant au sol. Ma lame s’enfonce dans de la chaire et le cri qui retentit me fait comprendre que j’ai atteint mon but.

Dans l’obscurité la plus complète, j’entends des pas, des cris, et surtout je sens des créatures passer dans mes jambes, m’attraper et certaines me mordent. A chaque fois qu'une mâchoire se referme sur mon mollet, une douleur vive m'envahis. Je fais partir les mordeurs en leur donnant des coups de pieds, mais ils sont trop nombreux et reviennent sans cesse à la charge.

Quelque chose m’agrippe alors les cheveux et me tire en arrière. Je tente de me défendre avant de comprendre qu’il s’agit de la poigne puissante de Kormak. Dans la mêlée et la pénombre, il finit par m’attraper le bras et me tirer vers l’extérieur.

•————————————•

avatar
Fleur
Expert
Expert

Race : Humaine
Classe : Barde

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bon moment pour aller cueillir des champignons

Message  Kormak le Dim 11 Juin 2017 - 16:26

Kormak raffermit sa prise et court vers la sortie. Il ne s'était pas rendu compte qu'ils avaient tant avancé dans les profondeurs de la grotte. D'ailleurs, de l'extérieur, rien ne laisser penser que la grotte était si profonde. Sa course était régulièrement entravée par plusieurs de ces petites créatures qui l'attaquaient aux pieds. Elles n'étaient pas dangereuses en soi, mais leur morsure était douloureuse, même pour un orc. Leurs petites dents pointues s'enfonçaient dans la chair avec aisance. De quoi pouvait-il bien s'agir... Des gobelins ? Ca leur ressemblerait bien, ces tactiques de lâche...

Au lieu de courir en ligne droite, Kormak clopinait, tantôt sous la douleur d'une morsure, tantôt dans une vaine tentative d'écraser un de ses assaillants contre un rocher. Tirer Fleur ne l'aidait pas spécialement non plus. Mais malgré tout ça, il ne voulait pas s'arrêter, même une seconde. Il n'avait aucune idée du nombre exact de ses assaillants, mais les bruits, les petits cris, et le tapotement de dizaines, peut-être de centaines de petites pattes, démultipliées par l'écho de la caverne, lui imposait de continuer. Il attrapa Fleur parce qu'il pensait être la taille, la bascula sur son épaule avec la délicatesse d'un bûcheron, et accéléra.

Après plusieurs mètres qui lui semblèrent une éternité, il entrevit la lumière du jour.
avatar
Kormak
Bon
Bon

Race : Demi-Orc
Classe : Maître des lames

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bon moment pour aller cueillir des champignons

Message  Fleur le Mar 13 Juin 2017 - 21:15

Je cours à l’aveuglette, tirée par le bras de Kormak qui avance en faisant par moment des sauts sur le côté ou du cloche-pied. J’imagine qu’il se débat avec le même fléau que moi. Les morsures me brûlent les jambes. J’en ai du mal à courir et le suivre. Il doit s’en rendre compte parce que je sens ses grandes mains m’attraper brutalement la taille, me faire voltiger puis retomber tel un sac à patate sur ce qui doit être son épaule droite. Ainsi perchée, plus aucune bête ne m’atteint. Je ne ressens plus que mon estomac qui se cogne contre l’épaule de Kormak à chacun de ses pas.

Nous finissons par atteindre la lumière. Kormak sort enfin de la grotte et je sens à nouveau le sol sous mes pieds. Je me retourne d’un bloc vers nos poursuivants, poignard dégainé. Mais il n’y a personne, juste l’entrée de la grotte, qui parait bien innocente ainsi. Ils ne nous ont pas suivi jusque là.

Je regarde alors mes jambes. Les morsures saignent un peu. Il n’y a rien de grave, même si les blessures sont douloureuses, je peux encore marcher. Il faudra penser à les soigner par la suite, car les morsures présentent un risque d’infection. Mais pour le moment, je n’y pense pas. Je regarde Kormak et lui lance un regard interrogateur. Que va-t-on faire ?

•————————————•

avatar
Fleur
Expert
Expert

Race : Humaine
Classe : Barde

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bon moment pour aller cueillir des champignons

Message  Kormak le Mer 14 Juin 2017 - 1:12

Il s'en était fallu de peu. Kormak avec des traces de morsure jusqu'aux chevilles. Entre ses orteils sales étaient encore coincés quelques restes d'une des créatures qu'il avait écrasé. Fleur le regarde avec un air interrogateur. Elle se demande comment ils vont remplir leur part du marché. Comme lui. Kormak, avec sa délicatesse, aurait bien proposé d'engager un mage, et lui demander balancer une gerbe de flammes dans la grotte, mais ainsi il allait probablement réduire également en cendres les précieux champignons.

Kormak s'assit en tailleur pour réfléchir, avant de s'allonger. Selon lui, c'était encore la meilleure position pour se creuser les méninges. Même si réfléchir avant d'agir n'était pas sa spécialité. Voyons voir... Les dieux seuls savaient combien ils pouvaient être là-dedans. Vu leurs comportements, il se dit que s'ils arrivaient à en tuer suffisamment, le reste s'enfuirait sans demander son reste. Les créatures - il n'était même pas capable de dire de quoi il s'agissait, même après avoir goûté la chair sur son pied - avaient l'avantage du nombre, et du lieu. Vu comment la façon dont ils avaient attaqué, il était plus que probable qu'ils pouvaient parfaitement voir dans le noir.

Il ne voyait que deux solutions possibles. La première était de leur rendre la monnaie de leur pièce. Ils les avaient forcé à battre en retraite en les aveuglant. Ils pourraient les aveugler, à l'aide d'un flash lumineux. Ou alors, ils pourraient aussi se camoufler dans les ombres, devenir invisibles, même pour eux. Peut-être qu'avec ses pouvoirs, Fleur pourrait faire cela.
L'autre solution, qui avait sa préférence, était de foncer tête baissée, de massacrer tout ce qui bougeait, et de récupérer les champignons. Mais ils ne pourraient pas faire ça seuls. Au fur et à mesure de ses interrogations, il les présenta à Fleur.
avatar
Kormak
Bon
Bon

Race : Demi-Orc
Classe : Maître des lames

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bon moment pour aller cueillir des champignons

Message  Fleur le Sam 17 Juin 2017 - 18:55

Kormak s’allonge par terre. Il se tait. Je crois qu’il est en pleine réflexion. Je m’assoie à côté et regarde la grotte. Si j’avais vu nos agresseurs, j’aurais pu nous faire apparaître identiques à eux. Ne pouvant nous reconnaître, le temps qu’ils comprennent que nous n'étions pas des leurs (puisque nous aurions une torche), nous aurions le temps de faire l’aller-retour et de récupérer les fameux champignons.

Kormak me propose deux solutions : disparaître à leurs yeux avec mes pouvoirs, ou les massacrer avec l’aide de quelqu’un d’autre. Le souci avec la deuxième solution, c'est qu’il faudrait encore diviser la récompense, ce qui ne m’enchante pas vraiment.

Fleur – On peut disparaître si je leur fais voir un mur entre eux et nous. Mais si on a de la lumière, je ne pourrais pas l’empêcher de se refléter sur les parois. Et s'ils veulent toucher le mur, ils comprendront l’illusion.

Mais théoriquement, ça pourrait marcher. Il nous faudrait juste être extrêmement rapide. Je me tais un instant. Puis je prononce doucement…

Fleur – Sinon, on pourrait tenter de discuter avec eux. Peut-être qu’ils comprennent notre langage et que ça ne les dérange pas de nous donner des champignons.

J’ajoute après une certaine hésitation :

Fleur – Je peux utiliser le sortilège que je t’ai lancé pour qu’ils… soient un peu plus influençables.

J’avale difficilement ma salive. Je repense aux mains de Kormak autour de ma gorge et la colère qui l’avait envahie la dernière fois que j’ai utilisé ce charme. J’espère qu’il ne s’emportera pas en entendant ma proposition.

•————————————•

avatar
Fleur
Expert
Expert

Race : Humaine
Classe : Barde

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bon moment pour aller cueillir des champignons

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum