Le cercle des druides

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le cercle des druides

Message  Vagabonde le Mar 9 Mai 2017 - 23:51

La vagabonde s’avance dans le Cercle des Druides, cette forêt protégée par les esprits de la Nature. Elle ne les craint pas, elle sait qu’ils veillent sur elle comme sur chacun des arbres qui l’entourent.  

Une année est passée depuis qu’elle a fait la rencontre du chevalier Kylian et de Ginette. Une de plus depuis qu’elle s’est liée avec l’origami qui ne quitte plus sa chevelure auburn. Ce dernier prend l’apparence d’un renard et s’accroche à son épaule, voletant au grès du vent. La centauresse aveugle sourit sans prononcer un mot.

Des mots défilent sur le corps de l’origami. Des mots que Vagabonde ne pourra jamais lire. Non seulement parce que ceux de se race n’apprenne généralement pas le langage écrit. Leurs tribus ont une culture orale. Mais également parce que, même si elle le désirait, elle ne pourrait voir les mots qui s’inscrivent sur le papier qui lui sert de peau.

Des bruits se font entendre tout autour. Elle écoute le chant des oiseaux, le cri de la musaraigne, le cliquetis des pattes d’une araignée en train de tisser sa toile, le battement d’aile d’un papillon, le souffle des esprits qui s’amusent. Un autre bruit se joint à cette douce harmonie. Sereinement, Vagabonde l’écoute approcher, curieuse.

•————————————•

avatar
Vagabonde
(personnage abandonné)

Race : Centaure
Classe : Barde

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cercle des druides

Message  Chaya le Mer 10 Mai 2017 - 17:01

L'air était frais, Chaya revenait des marais, la chasse avait été bonne et son estomac ne réclamait plus rien. Il lui fallait maintenant trouver un haut arbre sur lequel elle pourrait faire une longue sieste pour digérer, parcourant les hautes herbes et les buissons feuillus de la forêt avec finesse, la jeune fille pensait à son dernier rêve : Elle y avait vu la clarté du soleil, une tribu centaure mais aussi un immense sentiment de solitude, du sang et le noir complet qui l'avait envahie et poussée à se réveiller d'un sursaut. Depuis le début de la journée, Chaya avait essayé d'interpréter ces images furtives sans parvenir à les comprendre.  Ce n'était pas la première fois d'ailleurs, et souvent elle n'arrivait pas à distinguer le vrai du faux, le réel de l'imaginaire. La plupart du temps elle finissait par abandonner et laisser le temps le lui expliquer.

C'est en voulant rejoindre son chêne favori et repère depuis son enfance que Chaya se mit à renifler les alentours, oreilles aux aguets.  Elle sentait une présence toute proche, pour le moment, pas de danger, alors la tigraine continua son avancée fluide entre les troncs d'arbres, tel un félin  prêt à bondir sur sa proie. Silencieuse, elle se baissa sur des traces fraîches de sabots ancrées dans le sol humide, les touchants légèrement, elle comprit qu'il s'agissait de l'odeur d'une centaure qui traînait dans ses narines depuis un moment.
Chaya en avait croisés quelques uns dans sa courte vie, mais la plupart vivaient en tribu d'après ces connaissances maigres. A vrai dire, elle ne s'attardait jamais très longtemps avec d'autres races, elle préférait rester seule et ne s'intéressait qu'à elle même et sa forêt.
Curieuse de savoir pourquoi une femelle centaure se promenait seule en ces lieux sauvages ainsi que sur son territoire, Chaya suivit donc les traces jusqu'à pouvoir apercevoir une grande silhouette. En effet, s'était une centaure à la longue chevelure auburn, la tigraine resta immobile dissimulée derrière des fougères et huma une fois de plus l'énergie qui se dégageait de l'inconnue : Aucune frayeur, plutôt de la tranquillité.
Par réflexe, Chaya sortit une flèche de son carquois et tendit son arc en direction de la centaure, prête à tirer aux moindre mouvement de la créature. Durant son action, elle fit craquer une brindille, ce qui la fit changer d'avis. Elle se baissa d'avantage, craintive, espérant ne pas avoir été détectée.

•————————————•
"Le beauté de la vie, dépend de ton regard"
avatar
Chaya
Novice
Novice

Race : Tigrain
Classe : Druide

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cercle des druides

Message  Vagabonde le Jeu 11 Mai 2017 - 0:35

La vagabonde entend des pas sur l'herbe. Des pas très doux. Le bruit est amorti par des coussinets. Elle sourit. Un tigrain. L’odeur ne trompe pas non plus. Une brindille se brise et un autre son se fait entendre. Frottement de bois, corde qui se tend… La centauresse se dit qu’il est temps de commencer à parler. Elle ne touche pas à son arme, mais reste alerte. Au fond d’elle, elle se dit qu’elle n’aura pas à se battre. Pas contre cette créature-là, en tout cas. Ses oreilles se dressent vers le ciel. L’origami, jusqu’alors posé sur son épaule droite, se glisse dans la crinière de Vagabonde. Le feu de ses cheveux dévore le petit animal de papier qui disparait entre les longues mèches. L'air s'emplit d'une odeur fauve, celle propre aux tigrains typés lynx. Une femelle qui, d'après le son de ses pas, doit être légère.

« Bonjour », dit simplement la centauresse, sans même bouger. Elle sourit dans le vide, le regard aveugle flottant, sans pouvoir se fixer sur quoi que ce soit. Ses pattes restent bien ancrées sur le sol, enfoncée dans la mousse.

•————————————•

avatar
Vagabonde
(personnage abandonné)

Race : Centaure
Classe : Barde

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

La rencontre

Message  Chaya le Jeu 11 Mai 2017 - 19:31

Malgré sa maladresse, Chaya ne se sentit pas démasquée par la centaure mystérieuse, celle ci était restée immobile...Pourquoi ? Les oreilles de la trigraine se levèrent, longues et finement pointues. Elle se déplaça silencieusement sur le côté de la créature afin de mieux voir son visage, toujours dissimulée par la nature environnante, l'arc en main, flèche prête à être décochée. Avait-elle les yeux clos ? Chaya passa sa langue sur l'un de ses crocs, une victime sans défense...Elle avait besoin de réunir et conserver le plus de viande pour organiser son départ, s'était le moment idéal.
C'est alors qu'elle entendit ce mot doux sortir de la bouche de la créature :

« Bonjour »

Les yeux ambres de Chaya s'écarquillèrent d'étonnement pendant quelques secondes, puis elle finit par sortir de sa cachette, le visage menaçant et le ton aussi d'ailleurs, cette femelle la perturbait trop, elle s'interrogeait maintenant sur sa présence en ces lieux, seule :

- Qui es-tu ?

Elle  fixa la centaure intensément, l'arc visant sa poitrine. Pourquoi n'avait-elle pas peur ? Ou alors...S'était Chaya qui était mal à l'aise, remarquant que sa cible ne dégageait aucune crainte mais plutôt de  la passivité, une force dissimulée...

•————————————•
"Le beauté de la vie, dépend de ton regard"
avatar
Chaya
Novice
Novice

Race : Tigrain
Classe : Druide

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cercle des druides

Message  Vagabonde le Sam 13 Mai 2017 - 16:14

« Qui es-tu ? » Le ton de la voix est froid. Froid comme l’épine de métal que Vagabonde devine pointée sur son cœur. La musique de la jeunesse teinte les paroles de la féline. Jeune et violemment passionnée, cela va souvent de pair… La centauresse a entendu la corde se tendre. Elle sait qu’à tout instant elle peut entendre le sifflement d’une flèche qui s’envolera avec sa vie. Mais elle se contente de répondre à la question : « Je suis une centauresse… mais ça, tes yeux l’ont déjà vu ». Vagabonde se place face à la jeune tigraine. « On m’appelle Vagabonde ». Contrairement à la race, le nom revêt toujours une importance. « Dis-moi, mon enfant, pour quelle raison une tigraine menacerait-elle une centauresse en plein cœur de la forêt des Druides ? »

La centauresse ne fait aucun mouvement agressif. Au milieu de la musique de la forêt, elle attend la suite des paroles. L'origami, timide, fait quelques pas contre son cou et sort d'entre les mèches auburn. Il lève la tête au ciel puis l'abaisse, droit sur la tigraine, comme s'il était capable de la voir. Il s'ébroue ensuite avant de s'asseoir, attendant lui aussi.

•————————————•

avatar
Vagabonde
(personnage abandonné)

Race : Centaure
Classe : Barde

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cercle des druides

Message  Chaya le Lun 15 Mai 2017 - 16:51

Chaya resta de marbre tandis que la visiteuse lui répondait :

« Je suis une centauresse… mais ça, tes yeux l’ont déjà vu »

Elle ne baissa pas son arme pour autant, bien entendu qu'elle savait que s'était une centaure, elle l'avait même sentie de loin, ce n'était pas une surprise, mais seulement, qu'elles étaient ces intentions en ces lieux ? Alors que la créature s'avançait tout en lui parlant, la jeune tigraine hésita à reculer juste d'un pas non confiant, mais elle resta sur ces positions, tendue :

« Dis-moi, mon enfant, pour quelle raison une tigraine menacerait-elle une centauresse en plein cœur de la forêt des Druides ? »

Son interlocutrice n'avait pas l'air d'être agressive, seulement, Chaya avait toujours apprit à se méfier de tout ce qui pouvait être autre qu'un animal ordinaire, et quand elle remarqua l'étrange créature qui se baladait dans la chevelure baignée de lumière de la centaure, elle sût que cette femme n'avait rien d'ordinaire, elle n'avait encore jamais vu ce genre de chose :

- Moi, pas être une enfant. Répliqua Chaya l’œil noir, l'arc toujours braqué. Ici c'est la forêt, la forêt est ma maison.


Chaya sentait son cœur s'emporter, oui la forêt était sa maison, et bientôt, elle lui ferait ses adieux. Elle releva la tête comme pour se mesurer à la centaure qui, elle le savait, était bien plus puissante qu'elle :

- Encore : Tu fais quoi ici ?

Son vocabulaire était mince, mais elle savait se faire comprendre. Si cette centaure était ici pour de mauvaises intentions, Chaya ne la laisserai pas partir en vie.

•————————————•
"Le beauté de la vie, dépend de ton regard"
avatar
Chaya
Novice
Novice

Race : Tigrain
Classe : Druide

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cercle des druides

Message  Vagabonde le Mar 16 Mai 2017 - 17:49

« Moi, pas être une enfant. Ici c'est la forêt, la forêt est ma maison », répond la tigraine. Vagabonde se dit que celle qui se tient dans les herbes ne sait pas bien parler la langue commune. Malheureusement, elle ne sait parler celle des tigrains.

« Encore : Tu fais quoi ici ? » demande la jeune féline. Même s’ils sont froids, ses mots balbutiants forment une musique qui plaît à la centauresse. Elle baisse la tête et prononce doucement : « Pardonnes-moi de ne pouvoir m’adresser à toi dans ta langue ». Elle se tait un instant, cherchant la réponse à la question qui lui a été posée. Elle ferme les yeux, essayant de sentir le vent contre sa peau et la chaleur du soleil qui traverse par endroit l’épais feuillage des arbres qui l’entourent. « Je suis ici pour écouter le rire des esprits qui jouent dans la forêt ». Et il lui arrive d’en avoir grand besoin. Contrairement aux autres êtres pensants, les esprits qui vivent dans le Cercle ne font que se réjouir. De tout. D’une cigale qui se tait, d’un éclat de soleil sur le chemin d’une limace, de l’odeur qui attire les abeilles… Leur rire est comme une cascade qui ressource Vagabonde. Voilà pourquoi, dans ses incessants allers et retours, elle n’oublie jamais de faire un détour par la forêt du cercle des druides.

« As-tu un nom ? »

•————————————•

avatar
Vagabonde
(personnage abandonné)

Race : Centaure
Classe : Barde

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cercle des druides

Message  Chaya le Mer 17 Mai 2017 - 11:41

Chaya attendait impatiemment les réponses à ces questions, espérant que la centaure serait assez convaincante pour ne pas mourir en cette belle journée. Tout en maintenant sa position, elle l'écouta d'une oreille attentive, se concentrant en même temps sur les alentours, histoire de sentir si on ne lui mentait pas, après tout, peut être que cette créature dissimulait tout un groupe dans les environs, prêt à attaquer.

 « Pardonnes-moi de ne pouvoir m’adresser à toi dans ta langue »

Durant le silence de la centaure, la jeune tigraine compris que la femme aux pattes de cheval était effectivement seule dans la forêt :

« Je suis ici pour écouter le rire des esprits qui jouent dans la forêt »

A ces mots, Chaya leva un sourcil et hésita. Elle finit par baisser son arme, oreilles levées. Vagabonde… Ce prénom lui rappelait fortement son quotidien en cette forêt depuis la mort de son frère. Elle renifla l'air environnant, une douceur qu'elle n'oublierait jamais et qu'elle connaissait par cœur. Les esprits entouraient chaque créatures, chaque morceaux de terre ainsi que la faune qui vivaient en ces lieux, elle le savait et elle les protégeait depuis sa naissance, en particulier contre les hommes. Cette centaure n'avait rien de menaçant, au contraire, elle semblait avoir le même avis que Chaya sur ces choses précieuses de la vie. Elle resta muette un instant, sentant le vent léger sur son poil brun puis entendit cette question, qu'on ne lui avait pas posée depuis des années :

« As-tu un nom ? »

La tigraine serra les poings, elle était prête à fuir, mais son ego la fit répondre simplement d'un ton vif :

- Chaya.

Elle balada son regard clair autour d'elle puis ajouta en hochant la tête vers l'origami mystérieux :

- C'est quoi ?

Cette curiosité rendait Chaya plutôt craintive, elle n'avait encore rien vu de tel et se demandait bien les raisons de sa présence sur le corps élancé de Vagabonde. Pour le moment, la tigraine restait à une distance respectable et méfiante, mais elle avait bien envie de s'approcher de ce petit … Renard étrange. Depuis combien de temps n'avait-elle pas eu de conversation dite « normale » avec un individu ? Chaya ne comptait plus, et de toute manière, ce n'est pas une amie dont elle avait besoin, jusqu'ici, elle avait pu survivre seule, personne ne l'avait aidée et ceci lui convenait parfaitement. Seulement aujourd'hui, elle voulait partir de cet endroit, pour trouver la paix et oublier ses malheurs, elle n'ignorait pas qu'il lui fallait une aide pour la diriger ou même la conseiller… Est ce que cette centaure lui donnerait les informations nécessaires pour sa quête ?
Chaya attendait de voir la suite de leur discussion, soit elle partirait dans son coin, continuant à réfléchir seule à une décision, soit Vagabonde lui donnerait des pistes solides pour consolider ses plans et s'envoler pour d'autres contrées inconnues de ce monde.

•————————————•
"Le beauté de la vie, dépend de ton regard"
avatar
Chaya
Novice
Novice

Race : Tigrain
Classe : Druide

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cercle des druides

Message  Vagabonde le Mer 17 Mai 2017 - 22:06

La tigraine dit s’appeler Chaya. Vagabonde apprécie en silence les sonorités de son nom. « C'est quoi ? » demande la féline. La centauresse ignore de quoi parle son interlocutrice. Elle lève les oreilles, sans comprendre. C’est alors que l’origami descend de son épaule et elle perd le contact de ses pattes sur sa peau. Elle l’entend marcher dans les herbes. Le bruit du papier froissé s’éloigne en direction de Chaya. Vagabonde sent ses poils se hérisser. Elle a peur pour lui, de la même façon qu’une mère a du mal à sentir s’éloigner son enfant. Une fois déjà, elle l’a perdu. Il a été arraché par les mains d’un humain malintentionné. C'est un miracle qu'il ait pu retrouver la vie. Mais l’origami ne lui appartient pas, aussi elle se contente d’être là, sans intervenir. L’animal de papier s’approche de la tigraine. Vagabonde murmure alors : « C’est un être de papier, un origami. Son âme est née de livres et il se nourrit des histoires qu’ils contiennent ».

•————————————•

avatar
Vagabonde
(personnage abandonné)

Race : Centaure
Classe : Barde

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cercle des druides

Message  Chaya le Sam 20 Mai 2017 - 12:14

Chaya eut un mouvement de recul lorsque que la petite créature de papier se dirigea vers elle. Elle l'observa un instant, intriguée, laissant s'évaporer les explications de Vagabonde :

« C’est un être de papier, un origami. Son âme est née de livres et il se nourrit des histoires qu’ils contiennent »

Puis elle jeta un bref regard sur la centaure, se courbant quelque peu en approchant son doigt vers l'origami. Elle trouvait ceci tout à fait incroyable, une première pour elle :

- C'est ton ami ? Voulut-elle savoir.

La jeune tigraine se demandait si cette petite chose apparemment inoffensive pouvait tuer. Ou tout simplement raconter une histoire. Elle ne comprenait pas comment un être pouvait naître d'un livre, elle ajouta alors :

- Toi aussi, tu née dans un livre ?*

Chaya avait bien du mal à reconnaître l'odeur et les émotions de cet origami en le reniflant, s'était très singulier pour elle, elle ne savait pas comment réagir. Tout ce qu'elle savait, c'est qu'elle ne perdrait pas son temps à parler d'un faux animal ayant pris naissance dans un livre. De toute manière, elle savait à quoi ressemblait un livre,  mais ne savait pas lire .

* Traduction de Chaya : «  Est-ce que toi aussi tu es née dans un livre ? »

•————————————•
"Le beauté de la vie, dépend de ton regard"
avatar
Chaya
Novice
Novice

Race : Tigrain
Classe : Druide

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cercle des druides

Message  Vagabonde le Dim 21 Mai 2017 - 9:21

« C'est ton ami ? » Demande la tigraine. Et Vagabonde de répondre : « Oui ». La jeune féline continue ses questions : « Toi aussi, tu née dans un livre ? » La centauresse n’est pas certaine du sens de ces mots. Elle pousse un petit hennissement qui s’apparente à un rire puis répond en souriant : « Je suis née de l’amour de deux centaures ». Elle ne peut s’empêcher d’apprécier l’innocence de son interlocutrice. L’origami fait du bruit tout près de la tigraine, puis le froissement du papier se rapproche à nouveau. Elle sent alors contre sa patte celles du petit animal. Le bras de la centauresse ploie vers lui pour le remonter au creux de son cou.

« Nous laisseras-tu rester dans ta forêt ce soir ? Nous repartirions demain matin sur les routes qui mènent aux bibliothèques des Hommes ». Vagabonde a toujours le livre du chevalier, mais cela fait maintenant un an que l’origami ne se nourrit plus que de lui. Elle sent qu’il lui manque quelque chose et aimerait qu'il se rassasie d’autres histoires afin qu’il retrouve sa vitalité. Or le seul endroit où ils pourraient être acceptée reste Telbara. Avec des mots simples, explique cela à son interlocutrice.

•————————————•

avatar
Vagabonde
(personnage abandonné)

Race : Centaure
Classe : Barde

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cercle des druides

Message  Chaya le Lun 22 Mai 2017 - 19:10

« Je suis née de l’amour de deux centaures »

Alors que l'origami retournait auprès de sa maîtresse, Chaya eut un mouvement de recul tandis que la centaure riait doucement. Les yeux fauves de la tigraine passèrent des deux étranges amis au ciel qui commençait à se couvrir de son manteau de nuit, puis elle fut interpellée par les paroles de Vagabonde :

« Nous laisseras-tu rester dans ta forêt ce soir ? Nous repartirions demain matin sur les routes qui mènent aux bibliothèques des Hommes »

Chaya ignorait ce qu'était une bibliothèque, un repaire d'humain sans doute, avant de laisser partir la centaure seine et sauve, elle lâcha :

- C'est quoi Bibiothèque ?* Toi connaître Telbara ?

Après un court silence, la tigraine s'approcha sans bruit de la centaure en rangeant son arc derrière son dos. Rassurée de constater que Vagabonde ne soit pas ici en tant qu'être malfaisant, une chose l'irritait tout de même, elle s'arrêta un à mètre de la centaure, bras croisés et tête penchée :

- Toi être amie avec les hommes ? Demanda t-elle sur un ton de reproche .

* Bibliothèque bien sûr, mais Chaya n'a pas réussi à le dire correctement .

•————————————•
"Le beauté de la vie, dépend de ton regard"
avatar
Chaya
Novice
Novice

Race : Tigrain
Classe : Druide

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cercle des druides

Message  Vagabonde le Lun 22 Mai 2017 - 21:32

« C'est quoi Bibiothèque ? Toi connaître Telbara ? » demande la féline. Vagabonde ne peut s’empêcher de sourire à l’erreur de Chaya. Elle prononce plus lentement le mot qui lui pose difficulté, puis explique : « C’est un abri pour livre. Les Hommes fabriquent des « maisons » pour se protéger. La bibliothèque est une maison pour les livres ».

Elle cherche ses mots. Ce n’est pas évident d’expliquer ce qu’est une bibliothèque puisqu’elle n’en a jamais vu de ses yeux. Elle a juste eu la possibilité de se sentir entourée de partout par des murs et un toit. Et tout autour, il y avait l’odeur de l’encre et du papier. Elle n’a encore jamais été dans une bibliothèque d’humains. Elle ne connait que celle faite par des elfes. Chaya pose une seconde question : « Toi être amie avec les hommes ? » Vagabonde fronce son museau. La question la surprend. La centauresse se tait, perdue dans ses pensées. Le mot « ami » lui semble un peu fort. Elle préfère s’expliquer plutôt que de répondre simplement par l’affirmative : «  Quand j’ai perdu la vue, ce sont des humains qui m’ont permis de ne pas périr. J’ai partagé de nombreuses saisons à leurs côtés. J’ai expliquer à leur petit comment écouter les arbres et la nature. Ils découvraient tout cela avec le même émerveillement que celui de mes propres enfants. Et leurs parents m’ont appris à transformer la vie en musique ». La centauresse caresse la harpe elfique du bout des doigts. « Je ne suis pas amie avec tous les Hommes, pas plus qu’avec tous les Centaures. Juste avec certains d’entre eux. Personne n’est responsable du corps que Théno nous offre. Mais tous sommes responsable de ce que nous en faisons. Je ne suis pas amie avec une race, mais avec des individus, quelque soit leur race ». La centauresse se demande si Chaya comprend ce qu’elle vient de dire. Elle se contente de l’interroger à son tour : « Pourquoi cette question ? Qu’en penses-tu, toi ? »

•————————————•

avatar
Vagabonde
(personnage abandonné)

Race : Centaure
Classe : Barde

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cercle des druides

Message  Chaya le Mer 31 Mai 2017 - 12:32

Bras croisés et sourcils froncés, Chaya écoutait avec attention le résumé de Vagabonde au sujet de sa question sur la bibliothèque :

« C’est un abri pour livre. Les Hommes fabriquent des « maisons » pour se protéger. La bibliothèque est une maison pour les livres ». 

A la fin, la tigraine ne pu retenir son sourire, décidément, ces humains étaient vraiment étranges physiquement comme psychologiquement, la jeune fille ne comprenait pas pour qu'elles raisons ils s'amusaient à faire des « maisons pour les livres » . Puis, elle laissa la centaure poursuivre son récit sur ses relations avec les hommes :

 «  Quand j’ai perdu la vue, ce sont des humains qui m’ont permis de ne pas périr. J’ai partagé de nombreuses saisons à leurs côtés. J’ai expliquer à leur petit comment écouter les arbres et la nature. Ils découvraient tout cela avec le même émerveillement que celui de mes propres enfants. Et leurs parents m’ont appris à transformer la vie en musique …. »

Le joli sourire curieux de Chaya s’effaçait au fur et à mesure des dires de Vagabonde… Comment avait-elle pu être sauvée par des pauvres humains ? Comment était-ce possible qu'elle ait pu apprendre des choses grâce à eux ? Et tout simplement, comment était-ce possible que ces animaux hauts de leur deux jambes puissent faire du bien ? Chaya se hérissa, une onde électrique en duo avec ses souvenirs malheureux lui parcoururent la colonne vertébrale, elle était à deux doigts de détaler lorsque la centaure précisa :

« Je ne suis pas amie avec tous les Hommes, pas plus qu’avec tous les Centaures. Juste avec certains d’entre eux. Personne n’est responsable du corps que Théno nous offre. Mais tous sommes responsable de ce que nous en faisons. Je ne suis pas amie avec une race, mais avec des individus, quelque soit leur race »  

Chaya ne connaissait pas ce Théno, à vrai dire, elle ne s'était jamais préoccupée des religions, des sois-disant Dieux diverses qui peuplaient le monde, elle croyait uniquement en elle et la nature, qui pour elle, n'avait pas d'autre nom. Elle posa ses yeux sur l'étrange instrument que possédait Vagabonde, préoccupée par ses pensées. Cette centaure avait l'air très naïve de faire confiance aux humains, elle ne voyait que le bonheur auprès d'eux, mais elle se trompait du début à la fin, Chaya se redressa pour répondre à sa question :

« Pourquoi cette question ? Qu’en penses-tu, toi ? »

- Toi te trompe sur les humains, ils sont pas gentils. Ils veulent la mort, ils veulent tout pour eux…

Emballée dans son discours, la jeune fille ne remarqua même pas qu'elle faisait les quatre cents pas devant sa connaissance, en mêlant de larges gestes de colère :

- Toi, ne pas croire les hommes Vagabonde, ils mentent, ils croient qu'ils sont fort et font du mal à la nature. Comme toi, c'est eux qui ont prit tes yeux ?

Enfin elle stoppa sa cadence et leva la tête vers le ciel, comme pour penser à la mort de son frère, poings serrés, elle tourna la tête vers la centaure :

- Mais moi entendre, à Telbara, les humains sont autrement. C'est  un mensonge ?

Chaya voulait absolument le savoir, pour prendre sa décision, devait-elle partir ou non ?

•————————————•
"Le beauté de la vie, dépend de ton regard"
avatar
Chaya
Novice
Novice

Race : Tigrain
Classe : Druide

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cercle des druides

Message  Vagabonde le Mer 31 Mai 2017 - 22:46

« Toi te trompe sur les humains, ils sont pas gentils. Ils veulent la mort, ils veulent tout pour eux… » Le bruit de son agitation et l’odeur de la colère accompagne ses mots. Cette haine envers le genre humain fait venir d’anciens souvenirs à la mémoire de la centauresse. Elle suppose que Chaya a un vécu douloureux derrière elle. Elle se demande ce que les Humains ont pu lui faire subir. « Toi, ne pas croire les hommes Vagabonde, ils mentent, ils croient qu'ils sont fort et font du mal à la nature. Comme toi, c'est eux qui ont prit tes yeux ? » La centauresse baisse le museau. Elle répond doucement : « Non ». Elle se tait un instant avant de préciser : « Cette blessure a été causée par la colère d’un centaure envers les Humains ». La centauresse repense au mystérieux centaure à la robe noire. Le père de ses trois petitous. Ce centaure qu’elle avait aimé. Et qui haïssait les Humains. Au point de vouloir blesser sa propre fille. Car Nirvelli était en amour avec un fils d’Homme. Vagabonde avait protégé son enfant et pris le coup à sa place. Tout avait alors disparu. A tout jamais. Sa tribu n’était plus là quand elle s’était réveillée. N’étaient restés que Nirvelli, sa fille, ainsi que l’humain qu’elle aimait. C'est la tribu ce ce fils d'Homme qui l’avait accompagnée jusqu’à son rétablissement.

« Mais moi entendre, à Telbara, les humains sont autrement. C'est un mensonge ? » La question de la tigraine lui parait étrange. « Aucun humain n’est semblable à un autre, quelque soit sa tribu… On a dû te dire que par là bas, les Humains ne mettent pas en esclavage les autres êtres », répond-elle sans pouvoir s'empêcher de frissonner en prononçant ces mots. L’esclavagisme…

•————————————•

avatar
Vagabonde
(personnage abandonné)

Race : Centaure
Classe : Barde

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cercle des druides

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum