La jeune fille et le Centaure

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La jeune fille et le Centaure

Message  Icahadeï le Dim 16 Avr 2017 - 11:04

Son affaire achevée, Icahadeï retourna sur ses pas, au petit trot. Il n'avait pas entendu Luna l'appeler, il y avait eu de toute manière peu de risques qu'elle se fût fait attaquer par un quelconque animal ou créature en si peu de temps. Il ne s'était écoulé en tout et pour tout qu'entre une et deux minutes depuis qu'Icahadeï l'avait laissée seule. Cela aurait vraiment été une prodigieuse infortune que Luna ait des ennuis pile en cet instant-là.

Et pourtant, quand Icahadeï revint sur place, son sang se figea l'espace d'une seconde : Luna n'était pas là. Il essaya de se calmer aussitôt en se disant que Luna était peut-être tout bêtement partie elle aussi répondre à un appel de la nature, mais il devait en avoir le cœur net. Il essaya de repérer au sol des traces de pas, mais il n'était pas un expert en pistage, et l'herbe empêchait d'examiner les empreintes sur la terre.

ICAHADEI – Luna ? Tu es là ? Je suis revenu !

Icahadeï s'attendit à obtenir une réponse... mais rien.

ICAHADEI – Luna ? Tout va bien ? Réponds-moi !

Toujours pas de réponse.
Icahadeï sentit de nouveau l'angoisse lui glacer le sang. Voilà qu'il s'absentait une minute et que c'était suffisant pour que l'enfant disparût. Icahadeï, la queue battant l'air sous le sentiment d'angoisse, commença à faire les cent pas en répétant le nom de Luna.

Revenir en haut Aller en bas

Re: La jeune fille et le Centaure

Message  Luna le Dim 16 Avr 2017 - 14:43

Luna s'éleva jusqu'à atteindre la cime des arbres. Elle resta au niveau des plus hauts feuillages pour observer les alentours. Les Nocteras n'étaient pas des créatures très appréciées, et elle risquait attirer l'attention si elle se faisait repérer. Les alentours étaient déserts, mais il valait mieux ne pas prendre de risques. Et même sans cela, Icahadeï pouvait l'apercevoir. Et s'il voyait une Noctera piquer dans le bois où, pense-t-il, dormait tranquillement une gentille petite fille, la situation risquait de dégénérer.

Une fois perchée au sommet de sa branche, Luna se mit à la recherche de la fameuse tour. Après quelques secondes, elle finit par la repérer, à l'est de leur position. Elle enregistra l'emplacement du bâtiment, en tentant de trouver des points de repères. Une fois à terre, elle devrait reconnaître le chemin, et évidemment, la vision n'est pas la même une fois à terre qu'à plusieurs mètres de hauteur.

Soudain, elle entendit quelqu'un appeler son nom. Elle vit Icahadeï revenir, et visiblement la chercher. Déjà ? Il n'avait pas perdu de temps... Luna redescendit le plus vite possible, en tentant d'atterrir ni trop près ni trop loin du Centaure.

Elle reprit sa forme originelle rapidement, et se guida grâce à la voix du Centaure.

- Je suis là. Je faisais des affaires de demoiselle. Elle ajouta, sur le ton de la confidence enfantine : C'est ce que mon papa dit que je dois dire quand je vais à la toilette.

Luna
Novice
Novice


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La jeune fille et le Centaure

Message  Icahadeï le Mar 18 Avr 2017 - 9:56

Pour ne pas céder à la panique, Icahadeï se répéta jusqu'à s'en convaincre que si Luna s'était fait attaquer par quelque chose de dangereux pendant sa minute d'absence, elle aurait au moins poussé un cri qui l'aurait alerté. A tous les coups, la petite fille s'était simplement éloignée pour cueillir des fleurs ou suivre un papillon. Mais alors pourquoi ne répondait-elle pas ?

Enfin Icahadeï entendit des pas faisant craquer des branches et bouger des herbes. Espérant trop qu'il s'agisse de Luna, il n'eut pas le réflexe de prendre son arc pour être prêt à se défendre. Il se détendit très vite quand il reconnut la robe de la petite Humaine puis son visage, se détacher de derrière un arbre. De toute évidence, Luna s'était cachée. Il n'était pourtant pas facile de se cacher dans ce bois clairsemé, mais la petite taille de l'enfant l'avait aidée.

LUNA – Je suis là. Je faisais des affaires de demoiselle. C'est ce que mon papa dit que je dois dire quand je vais à la toilette.

En fait, elle avait donc simplement fait la même chose qu'Icahadeï, sans prévenir, voilà tout. Icahadeï souffla un coup et se détendit.

ICAHADEI – J'étais mort d'inquiétude. Préviens-moi la prochaine fois que tu as besoin de t'isoler, d'accord ?

Tout est bien qui finit bien. Il n'y avait pas besoin de dramatiser la situation plus que cela, et Icahadeï passa aussitôt à autre chose. Il observa un peu le coin où il s'était arrêté avec Luna, et frotta le sol d'un sabot, respirant l'humus en écarquillant ses semi-naseaux. Il savait que les Humains n'aimaient pas se coucher par terre pour dormir, ils appréciaient trop d'avoir une paillasse, une couverture, un drap... Luna allait trouver cela inconfortable de faire la sieste à même l'herbe et la terre, entre un buisson irritant et une racine. Le Centaure se coucha en vache, et invita Luna à se loger contre son flanc, entre ses pattes.

ICAHADEI – Viens te reposer contre moi.

•————————————•
Fiche de personnage
avatar
Icahadeï
Bon
Bon

Race : Centaure
Classe : Paladin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La jeune fille et le Centaure

Message  Luna le Mar 18 Avr 2017 - 16:06

– J'étais mort d'inquiétude. Préviens-moi la prochaine fois que tu as besoin de t'isoler, d'accord ?

Oh bien sûr, suis-je bête ! Songea Luna. Je vous enverrai un faire-part chaque fois que ma vessie me rappellera à l'ordre, et évidemment, en cas de grosse commission, j'enverrai un crieur publique. Est-ce qu'il est possible d'avoir cinq malheureuses minutes à soi dans ce monde sans que l'on vienne vous casser les pieds ?!
Bien sûr, tout ça, elle ne le formula pas à haute voix. Toute entière dans son rôle de petite fille modèle, elle répondit avec un grand sourire :

- Oh oui, bien sûr !

Le Centaure, visiblement rassuré, se coucha.

– Viens te reposer contre moi.

Ah bien voilà autre chose... Luna faillit répliquer quelque chose, mais elle se rappela que c'était elle qui avait demandé une pause pour dormir. Bravo Luna, grande idée ! Bien obligée de tenir le change pour ne pas se découvrir, elle prit place comme elle le put, en lissant sa robe pendant qu'elle s'asseyait. En réalité, elle était plutôt touchée de l'attention. Après tout, il aurait pu la laisser dormir à même le sol. Une fois installée aussi confortablement que possible, elle se remémora une dernière fois le chemin vers la tour, avant de fermer les yeux.

La courte sieste, d'une dizaine de minutes, fut néanmoins mouvementée pour Luna. Elle revivait en songes une scène du passé, qui revenait la hanter quelque fois. Elle était dans le manoir familial. Il y avait beaucoup de monde ce jour là, beaucoup d'inconnus. Luna n'avait pas compris immédiatement à l'époque. Mais aujourd'hui, elle connaissait ce rêve par coeur. Elle remonta le long couloir de l'aile ouest, celui qui menait aux chambres. L'agitation était grande, mais dès que les gens l'apercevaient, ils se taisaient, et la regardaient avec une expression mêlée de peur et de tristesse. Un vieil homme rabougri vint lui présenter ses condoléances.

Elle finit par trouver son père, occupé à discuter.

- Père...

La petite troupe se retourna vers l'enfant. Le baron Chantelombre avait pleuré, comme en témoignait ses paupières gonflées et ses yeux rouges. Il s'approcha de sa fille unique, et la serra très fort dans ses bras.

- Ma chérie... Je suis désolé. Ta mère est...

La fin de sa phrase s'étouffa dans un sanglot. Luna enlaça son père à son tour. Elle essaya de pleurer. Elle se força vraiment. S'il vous plait, rien qu'une larme. Une seule petite fichue larme pour se convaincre qu'elle était encore une petite fille normale, et pas seulement ce monstre aux pouvoirs impies qu'elle voyait dans le regard des autres. Mais malgré ses suppliques intérieures, ses yeux restèrent désespérément secs.

Les relations mère-fille ne sont jamais simples. Celle entre Luna et sa mère étaient extrêmement compliquées. Depuis l'apparition de sa malédiction, et l'apparition de ses pouvoirs, la mère de Luna la regardait comme tous les autres : comme un monstre de foire, une bête dangereuse, qu'il fallait éviter comme la peste. D'ailleurs, qui sait, peut-être que la petiote pouvait vous la refiler, la peste. Luna se fichait de l'avis des autres, mais une telle réaction de la part de celle qui aurait dû l'aimer et la protéger lui avait brisé le coeur, même si elle ne le reconnaîtrait jamais en public.

Dans ces circonstances, le décès de sa mère était un événement tragique dans une vie dévorée par le drame. Au moins, sa mère partie, elle n'aurait plus à se poser ce genre de questions. Toujours enlacée par son père, Luna remarqua que cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas reçu de marque d'amour comme cela...
Le silence fut rompu par une vieille femme, qui hurlait comme une hystérique, le doigt pointé vers la petite fille :

- C'est elle ! C'est de sa faute si Madame s'est donnée la mort ! C'est une enfant du diable !!

Le baron Chantelombre la fit congédier, et plus personne ne la revit jamais. Mais Luna en avait désormais la certitude : sa mère s'était suicidée par sa faute. Comme tous les malheurs qui avaient frappé le manoir, elle en était la responsable.

Luna se réveilla en sursaut, haletante.
avatar
Luna
Novice
Novice

Race : Humaine
Classe : Nécromancien

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La jeune fille et le Centaure

Message  Icahadeï le Mar 18 Avr 2017 - 17:00

Icahadeï laissa Luna s'installer à son aise contre son flanc. Une fois que la petite fille eut calé sa tête, elle ferme les yeux. Il allait être difficile pour Icahadeï de rester éveillé sans bouger. Il avait peur que ses pattes finissent par s'engourdir et qu'il n'ait pas la possibilité de les articuler sans réveiller Luna en la bougeant de place. Tout allait dépendre de la longueur de la sieste. Un adulte Humain pouvait n'avoir besoin que de vingt minutes pour recouvrer de l'énergie, mais un enfant, c'était autre chose...

Icahadeï ferma les yeux. Il était imprudent de ne pas rester vigilant, mais Luna allait lui demander de galoper pour finir le trajet. Le Centaure qui servait de monture avait bien besoin d'être ménagé, après tout. Heureusement, les Centaures n'avaient pas besoin d'autant de sommeil que les Humains. Ainsi, Icahadeï ne se laissa aller qu'à une micro-sieste d'à peine dix minutes. Rien ne s'était passé : Luna dormait toujours, remuant légèrement par moments, et les oiseaux chantaient clair. Le Centaure inspira un grand coup, et observa le bois autour d'eux. Il repensa à ses premières années d'adolescence, quand il vivait encore en tribu. Il y a encore quinze ans, ce qui n'était pas grand-chose dans la vie d'un Centaure, Icahadeï était encore un Jaelcaun, et pourtant tout cela lui semblait déjà si loin. Il avait eu le temps de se faire à la vie d'esclave, s'habituant par là même à la vie en ville, de se lier d'amitié avec Svenjig, d'apprendre le maniement de la magie auprès d'Elazi... Il n'était définitivement plus le même. Il n'était pas vraiment nostalgique. Les forêts ne lui manquaient pas tant que ça. Tant qu'il savait se rendre utile par où il passait. Comme en ce moment, où il aidait malgré eux des villageois, et en même temps Luna.

Luna, tiens, la voilà qui se réveilla en sursaut. Icahadeï devina tout de suite qu'elle sortait d'un cauchemar. Il lui passa tendrement une main dans les cheveux, sans savoir qu'elle détestait ça.

ICAHADEI – Chhhhut, tout va bien, tu as fait un mauvais rêve. Elasgol veillera sur toi cette nuit.

Tous deux étaient maintenant en forme pour reprendre la route.

ICAHADEI – Te sens-tu prête à reprendre la route ? Reprends place sur mon dos et je repars à ton ordre. Dis-moi simplement dans quelle direction aller.

•————————————•
Fiche de personnage
avatar
Icahadeï
Bon
Bon

Race : Centaure
Classe : Paladin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La jeune fille et le Centaure

Message  Luna le Mar 18 Avr 2017 - 18:39

– Chhhhut, tout va bien, tu as fait un mauvais rêve. Elasgol veillera sur toi cette nuit.

- Ca va, ça va !

Luna avait répondu assez énergiquement, l'énervement pointait dans sa voix. Elle se rattrapa aux branches aussi vite qu'elle pu.

- Je veux dire... ça va aller, j'ai rêvé.

On était passé à deux doigts de la catastrophe. Qui sait comment le Centaure réagirait quand il découvrirait le vrai visage de Luna. Sans parler de ses pouvoirs nécromantiques... "Elasgol veillera sur moi", quelle vaste comédie. Où était-il quand elle fut frappée par une malédiction qui l'affecte encore aujourd'hui ? Où était-il quand elle a progressivement perdu le peu d'amis qu'elle avait, quand sa mère a mis fin à ses jours, rongé par la honte d'avoir un démon pour rejeton ? Les dieux n'avaient rien à voir là-dedans, et encore heureux pour eux.

Afin de se redonner une prestance - qu'elle n'avait pas vraiment - elle lissa sa robe du plat de la main, et se recoiffa. Par chance, l'herbe n'avait pas laissé de trace sur sa robe. Sinon ça aurait encore fait des histoires sans fin.

– Te sens-tu prête à reprendre la route ? Reprends place sur mon dos et je repars à ton ordre. Dis-moi simplement dans quelle direction aller.

- Tout à fait. C'est par là, lui répondit-elle en désignant la direction qu'elle avait mémorisée. Ils allaient enfin savoir ce qu'il en était vraiment de ce soit-disant nécromancien.
avatar
Luna
Novice
Novice

Race : Humaine
Classe : Nécromancien

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La jeune fille et le Centaure

Message  Icahadeï le Jeu 27 Avr 2017 - 7:42

Luna répondit d'un ton agacé, tel un enfant qui ne voulait pas reconnaître qu'il avait eu peur d'un cauchemar. Icahadeï retira sa main des cheveux platine de l'enfant, sans cesser de sourire. En aucune façon il ne se moquait d'elle, et il était encore à des années-lumière de se douter de la véritable nature de celle qu'il croyait n'être qu'un enfant.
Réalisant peut-être son ton trop sec et s'en voulant aussitôt, Luna se reprit d'un ton beaucoup plus doux. Icahadeï ne revint pas lui mettre une main dans les cheveux pour autant, ce n'était pas la peine.

Le Centaure resta allongé pendant que la fille de bonne famille lissa sa robe et se remit les cheveux en ordre. Icahadeï n'était seulement coiffé de quelques tresses, le reste de ses cheveux étant négligemment orientés sur le côté. En réalité, hormis les tresses, cela ressemblait au toupet d'un vrai cheval. Icahadeï n'était de toute manière pas attaché du tout à sa coiffure mais il ne trouvait pas plus bizarre que cela que certaines personnes tinssent à arranger leur coiffure, c'était en fait un élément d'apparence chez les Humains notamment à peu près au même niveau que les vêtements. L'on pouvait estimer la classe sociale d'un Humain à sa façon de s'habiller et de se coiffer. Les tresses d'Icahadeï n'avaient qu'une valeur sentimentale et nostalgique : Elazi les lui avait faites du temps où il lui avait enseigné la maîtrise de la magie du soin. Depuis, Icahadeï avait toujours gardé quelques tresses, il aimait bien.

Luna était prête à reprendre la route. Icahadeï l'invita à prendre place sur son dos, puis se releva. Il articula doucement les pattes pour se chauffer un peu les articulations. Luna venait de lui indiquer la direction à prendre, aussi le Centaure s'y mit-il tout d'abord au pas, s'élençant petit à petit au galop en se concentrant sur l'assiette de Luna. Elle semblait douée pour tenir à cheval, et n'avait maintenant plus de risques de se sentir fatiguée.

Icahadeï galopa en se laissant guider par sa cavalière, jusqu'à ce qu'enfin, la tour soit visible. Ce devait avoir été une tour de guet à une époque, qui avait perdu son utilité. Elle semblait encore en bon état, mais un œil averti aurait repéré quelques stigmates de batailles anciennes. Icahadeï ralentit le pas en s'approchant.

ICAHADEI – Nous voilà arrivés chez toi, Luna !

Il restait maintenant à retourner au village pour rassurer tout le monde. Seulement, pour pouvoir prouver que cet érudit n'était pas un nécromancien, encore fallait-il au moins l'avoir rencontré.

ICAHADEI – Me présenteras-tu ton père ?

•————————————•
Fiche de personnage
avatar
Icahadeï
Bon
Bon

Race : Centaure
Classe : Paladin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La jeune fille et le Centaure

Message  Luna le Jeu 27 Avr 2017 - 14:06

Une fois la bonne direction trouvée, il fut beaucoup plus simple au duo de remplir leur tâche. En peu de temps, ils atteignirent (enfin) leur destination. Une vieille tour, probablement une ancienne tour de garde, qu'un illuminé avait repris à son compte. Mais bon, le principal était que l'édifice tenait debout. Tant pis pour les apparences, elle ne serait pas entré dans un bâtiment qui risquait de s'effondrer (quand bien même elle se savait capable d'en réchapper indemne).

– Nous voilà arrivés chez toi, Luna !

Super, pensa-t-elle.

– Me présenteras-tu ton père ?

Mais pourquoi voulait-il cela ? Oh bien sûr, les villageois. Il faut bien rassurer ces culs terreux que tout ce qu'ils sont incapables de comprendre par leur petits esprits étriqués n'est pas nécessairement là pour les tuer. Ah les pauvres, je vous jure... Visiblement, la tour avait été prévue pour des humains. Icahadeï ne pourrait donc pas monter les marches. Il n'était même pas sûr qu'il puisse passer la porte. Foutu canasson... La situation ne se déroulait pas comme Luna l'espérait, et ça la contrariait. De par son éducation, sa position sociale et sa situation très particulière, elle n'avait pas l'habitude que les choses ne se passent pas selon sa volonté.

- Oui bien sûr, je vais le chercher !

Il était encore trop tôt pour dévoiler son jeu. Elle descendit donc du dos du Centaure (avec un peu d'aide de sa part), et se précipita dans les escaliers en courant aussi vite que ses petites jambes le lui permettaient. En tous cas, tant qu'Icahadeï pouvait la voir. Une fois hors de vue, elle reprit une allure normale. De toute façon, elle, Luna Chantelombre, n'allait quand même pas courir ! Le jeu d'acteur a ses limites. Néanmoins, elle devait envisager la suite. On prenait l'ermite pour un nécromancien, mais ça pouvait tout aussi bien être un vieillard un peu original qui avait eu le malheur d'utiliser une magie qu'il ne comprenait pas. Elle opta pour une attitude méfiante, mais sans se mettre en danger. Si c'était un vrai sorcier, le prendre par surprise n'était peut-être pas le plus judicieux. D'autant que Luna tenait à garder l'avantage de l'effet de surprise pour elle.

De toute façon, si vraiment l'homme était un sorcier, la logique voudrait qu'il ait protégé sa tour avec des gardes, des sortilèges. Or, Luna avançait très facilement, sans aucun obstacle, ni même sans l'ombre d'une activité magique, passé ou présente, au sein de la tour.

La petite fille prit donc une grande inspiration, et cria a pleins poumons, d'un ton aussi enjoué que faux :

- PAPA, C'EST MOIIIII !

Luna perçut un bruit dans les étages supérieurs. Visiblement, il ne s'attendait pas à recevoir de la visite. Luna continua à monter les marches. Finalement, elle arriva dans la salle principale de l'étage. Elle se trouva face à un homme, la cinquantaine, occupé à manipuler diverses potions. En voyant la petite fille, il se figea.

- Quoi ? Qui...

- Taisez-vous, et écoutez-moi. Il y a en bas de la tour un Centaure qui est ici pour vous tuer, à la demande des villageois de Cendrenoire. Il m'a emmené ici parce que j'ai prétendu que j'étais votre fille...

Sans l'écouter, le nécromancien se prépara à lancer un sort. C'était assez visible, et il avait l'air d'avoir besoin d'un peu de temps. Un amateur... D'un claquement de doigts, Luna fit apparaître une paire de mains qui surgirent du sol, et agrippèrent le vieil homme aux chevilles.

- Oh mon Dieu ! Mais qu'est-ce que c'est que ça ?!

- Surpris de voir de la vraie magie ?

- Je... je te reconnais ! Tu es la petite Chantelombre, la maudite !

Excédée, Luna s'avança vers lui et l'attrapa par le col.

- Écoute-moi bien vieux fou, je suis ici pour te sauver d'une mort certaine. Donc soit tu te tais, tu écoutes, et tu exécutes, et peut-être, je dis bien peut-être, que tu pourras vivre. Sa voix baissa d'un cran, comme pour faire une confidence. Tu vas descendre avec moi, et on va jouer la comédie du bonheur, avec en vedette la petite famille idéale. Tu n'as rien d'un sorcier, tu est juste un vieil allumé pas trop méchant. Est-ce que j'ai été claire ?

Tétanisé, il fallut quelques secondes à l'homme pour reprendre ses esprits, et comprendre où était son intérêt. Il finit par hocher la tête fébrilement.

- Parfait, dit Luna en faisant disparaître les mains cadavériques qui le retenait. Allez, on se dépêche. Le canasson doit attendre.

Le mage se redonna une prestance, et descendit les marches quatre à quatre, se demandant quelle catastrophe était en train de lui tomber sur le coin du nez. Derrière lui, Luna qui tentait de suivre le rythme. Finalement, ils arrivèrent en bas, pour retrouver Icahadeï.

- Voilà, c'est mon papa !
avatar
Luna
Novice
Novice

Race : Humaine
Classe : Nécromancien

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La jeune fille et le Centaure

Message  Icahadeï le Sam 29 Avr 2017 - 16:23

LUNA – Oui bien sûr, je vais le chercher !

La fille eut tout d'abord besoin de descendre du Centaure, et ce dernier l'y aida en se penchant. Icahadeï redressa les pattes en regardant la fille marcher joyeusement jusqu'à chez elle. Drôle d'endroit pour élever un enfant, tout de même, mais c'était mieux que de rester un orphelin livré à la rue. Et dire qu'une personne au grand cœur comme Daraen était traité de nécromancien simplement parce qu'il ne se conformait pas à un cadre de vie standard...
Il restait malgré tout la possibilité que ce soit vrai. Daraen pouvait être un nécromancien ayant décidé d'adopter une orpheline, mais non seulement cela semblait peu probable à Icahadeï, mais cela poserait la question de savoir ce qui serait le mieux pour Luna : grandir avec une éducation décente dans le giron d'un nécromancien, ou rester dans la rue pour éviter ce genre de personnes. Peut-être existait-il un orphelinat capable d'accueillir Luna ; mais tout ce qu'Icahadeï pouvait voir jusqu'à présent, c'est que Luna semblait être une fille heureuse et très bien éduquée. Il serait donc inconvenant de soupçonner son brave père adoptif de se livrer à de la nécromancie. Icahadeï ne voulait pas tomber aussi bas que les villageois. Et puis, quand bien même, comment réussir à prouver que Daraen était un nécromancien ? Il chercherait sûrement à le dissimuler.

Voilà justement Luna qui revint avec lui. Icahadeï vit un Humain d'âge mûr, portant des vêtements riches aux couleurs sombres, à la démarche hésitante et usée. L'homme ne semblait plus avoir toute sa tête. Il avait de toute façon plus l'âge d'être le grand-père de Luna. Son sourire était celui de quelqu'un n'ayant pas de mépris envers les Centaures.

LUNA – Voilà, c'est mon papa !

Icahadeï s'inclina respectueusement.

ICAHADEI – Enchanté de faire votre connaissance, Monsieur Daraen. Je me nomme Icahadeï, je me suis permis d'accepter de raccompagner votre fille chez vous, à sa demande.
Erudit – Vous avez bien fait. Soyez... remercié, mon brave.

Icahadeï n'aurait su dire pourquoi, mais il percevait comme un malaise chez cet homme. Seulement, par politesse, il ne voulait pas s'imposer. Tant que Daraen ne lui ferait pas part de ce qui le préoccupait, Icahadeï n'aurait aucune raison de rester ici. Luna était de retour chez elle, en sécurité. Icahadeï aurait pu demander à Daraen si quelque chose le préoccupait effectivement, mais il avait peur de le mettre dans l'embarras. Pour cette fois, il se retint donc. Une autre fois, certainement, se serait-il montré plus prévenant.

ICAHADEI – Je vous en prie, n'importe qui aurait pris cette peine à ma place. Je vous laisse donc.

Icahadeï adressa un sourire à la fille :

ICAHADEI – Au revoir, Luna !

Voulant laisser le père et sa fille à leur intimité familiale, Icahadeï se tourna et repartit d'un pas léger, satisfait de son action.

•————————————•
Fiche de personnage
avatar
Icahadeï
Bon
Bon

Race : Centaure
Classe : Paladin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La jeune fille et le Centaure

Message  Luna le Dim 30 Avr 2017 - 0:27

Après un échange d'amabilités, et fort heureusement, sans recherches plus approfondies sur les activités du vieil homme, Icahadeï fit demi-tour et s'en alla. Savourant ses derniers instants dans son rôle de petite fille modèle, Luna lui fit un sourire et un signe de la main en guise d'adieu. Elle resta dehors plusieurs minutes avec le vieil homme, s'assurant que le Centaure partait bien définitivement, et n'allait pas revenir sur ses pas pour une raison ou une autre. Une fois qu'il eut disparu dans le lointain, la petite fille fit volte-face et pénétra dans la tour, talonné par le vieil mage.

Sans se préoccuper de ce que pouvait baragouiner son interlocuteur, Luna commença à fouiller sans aucune gêne les rayonnages des bibliothèques ornant les murs. Elle prenait les livres un à un, examinait le titre. S'il lui semblait prometteur, elle le feuilletait rapidement, avant de le laisser tomber sur le sol poussiéreux.

- Mais... qu'est-ce que vous faites ? Arrêtez ! Je...

- Du calme grand-père. Je viens de vous éviter une mort certaine, et possiblement douloureuse. Cela mérite bien une petite compensation non ?

- Une... Ecoutez, je ne veux pas de vous aussi, alors sortez de chez moi, ou sinon...

A ces mots, Luna referma le livre qu'elle tenait dans les mains, et se retourna doucement. Ses yeux avaient pris leur teinte sombre terrifiante, et la jolie petite fille laissa place à une femme froide, et passablement énervée.

- Sinon quoi ? Demanda-t-elle simplement.

*******************

Vivre isolé peut avoir plusieurs avantages : vous n'êtes pas embêté par les voisins, vous n'avez pas à vous soucier de ce que vos activités pourraient les gêner. Néanmoins, vivre isolé, et encore plus en célibataire, vous confine à la solitude. Et parfois, cette solitude peut s'avérer mortelle. Quand Luna passa la porte de la tour, sa robe blanche était couverte du sang du vieil homme. Son cadavre exsangue gisait au sommet de la tour, baignant dans son liquide vital qui lui avait été enlevé par magie. Si cet homme avait été raisonnable, tout cela aurait pu se finir beaucoup mieux. Si seulement il n'avait pas essayé la magie... Il n'aurait pas reçu, un beau jour de printemps, la visite d'une petite fille blonde et d'un Centaure, envoyés par une troupe de villageois idiots et apeurés, pour mettre fin à ses oeuvres. S'il avait vécu dans une ville, ou même dans un petit village, peut-être aurait-il pu survivre ? Après tout, il avait hurlé pendant presque une heure tandis que Luna usait de sa magie pour le vider de son sang. Sa curiosité aura causé sa perte, et pas de la manière la plus douce.

Luna s'examina de bas en haut. Couverte de sang, sa robe était fichue. Mais cela n'était qu'un contretemps. Des robes, elle en avait et en aurait d'autres. Une multitude de robes d'enfant, adaptées à ce corps maudit. La recherche n'avait pas donné grand chose. Comme Luna l'avait supposé, le mage n'était qu'un débutant, et ses ouvrages n'avaient que peu d'intérêt. Tous, sauf un. Un petit livre sur la magie noire, assez inhabituel. En tous cas, suffisamment pour qu'elle décide de le prendre avec elle.

Elle regarda les plaines désertes qui s'étalaient à perte de vue autour d'elle. Il faudrait des semaines, voire même probablement des mois, avant que quelqu'un ne découvre le cadavre. Pourquoi l'avoir tué ? Non par pur sadisme, comme on pourrait le penser. La requête des villageois était de se débarrasser du vieux nécromancien néophyte. Or, Icahadeï avait donné sa parole. Elle s'en serait voulu qu'il ait des problèmes, s'ils découvraient qu'il n'avait pas rempli sa tâche. Luna s'était elle-même étonnée de vouloir arranger ainsi la vie d'un inconnu. Mais ce Centaure, malgré ce côté paternaliste profondément agaçant, n'était pas méchant. Elle pouvait au moins faire ça pour lui.

Mais il se faisait tard, Luna devait rentrer. Elle posa le livre à terre, avant de se transformer en Noctera. La nuit était presque tombée, elle pourrait voler discrètement. Enfin, si tant est qu'un animal volant de la taille d'un renard puisse être discret... Elle saisit le petit livre entre ses griffes, avant de se diriger vers la baronnie. En espérant que ce qu'il y avait entre ses pages pourraient l'aider à dissiper sa malédiction.
avatar
Luna
Novice
Novice

Race : Humaine
Classe : Nécromancien

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La jeune fille et le Centaure

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum