La jeune fille et le Centaure

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La jeune fille et le Centaure

Message  Luna le Lun 27 Fév 2017 - 0:24

Luna descendit les deux marches du petit escabeau sur lequel elle était perchée. Elle remercia le jeune homme qui lui avait donné la main pour sécuriser sa périlleuse opération. Elle réajusta son gant, épousseta sa robe, et rejoignit sa place, près de la fenêtre. Elle ne savait pas ce qu'elle espérait trouver ici. La bibliothèque du petit village de Cendrenoire était plutôt jolie de l'intérieur, pour un petit établissement de province. Mais c'était, précisément, une bibliothèque de province. Si on voulait des contes pour enfants, et des ouvrages très généraux sur Estandre et sur Orcande, c'était le lieu rêvé. Mais quand on s'appelait Luna Chantelombre, qu'on cherchait des ouvrages très spécialisés sur la magie noire, les arts obscurs et les Drows, ce n'était pas vraiment le lieu le plus adapté.

Elle s'assit sur une chaise trop grande pour elle, et soupira. Évidemment, les chances qu'elle trouve un ouvrage qui l'intéresse dans un lieu comme celui-ci étaient infimes. Mais si il y avait une probabilité, même infinitésimale, qu'il s'y trouve un ouvrage contenant un indice sur son état, elle devait le vérifier elle-même. Depuis tout ce temps, sa condition n'avait pas bougé d'un iota. Elle était toujours cette mignonne, adorable et insupportable fillette de 9 ans. En tous cas elle en avait le corps.

Être piégé dans le corps d'une enfant rendait votre vie très compliquée. Son père la couvait comme une enfant, ça en devenait insupportable. Elle se demandait encore comment elle avait fait pour le convaincre de la laisser partir seule pour aller dans la bibliothèque du village. Luna avait même réussi à donner congé à Daraen, l'Argilite qui lui servait de garde du corps. Mais il ne fallait pas non plus y voir une grande victoire. Cendrenoire était à peu près à mi-chemin entre le domaine de son père et Sulvindil. On était encore dans ce que Luna appelait la zone d'influence, le territoire où elle était connue comme le loup blanc. La petite Chantelombre, l'enfant maudite...

Daraen avait usé des "compétences" pour lui trouver un moyen de locomotion pour le voyage aller. Mais elle allait devoir se trouver un moyen de rentrer. Elle soupira rien que d'y penser. Cela l'agaçait, mais d'un autre côté, c'était le seul moyen pour elle d'avoir enfin un peu de temps à elle, seule, et en-dehors du domaine familial. Ca n'était pas si souvent...

Elle fut tirée de ses pensées par du bruit à l'extérieur. En se penchant vers la fenêtre, elle remarqua la naissance d'un petit attroupement, autour de ce qui semblait être un annonceur public. Que pouvait-il bien avoir à dire ?
avatar
Luna
Bon
Bon

Race : Humaine
Classe : Nécromancien

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La jeune fille et le Centaure

Message  Icahadeï le Dim 5 Mar 2017 - 16:53

Se rendre jusque dans les montagnes de Faeronhe, même s'il connaissait les meilleurs sentiers maintenant, restait assez fastidieux pour le Centaure. Les hautes montagnes, ce n'était pas son truc, quoique ce n'était pas pire que les marais. Cela l'obligeait en plus à traverser le Royaume d'Estandre presque de bout en bout. C'est pourquoi Svenjig et lui se rencontraient plutôt dans un endroit qu'ils avaient déterminé ensemble depuis des années, en lisière de la Forêt de la Vanille. Ils avaient donné à cet endroit le nom de Cèdre de l'Amitié, un nom terriblement ingénu qui avait été inspiré à Icahadeï par une histoire de deux amis perdus et qui s'étaient retrouvés par hasard dix ans plus tard en s'abritant de la pluie sous le même cèdre. Icahadeï connaissait cet endroit et la région à un kilomètre à la ronde par cœur. Quand Svenjig passait du temps avec les siens, Icahadeï passait tout au plus deux ou trois mois, dans un autre royaume, avant de retourner à cet endroit, en sachant machinalement quelles routes prendre et lesquelles éviter.

Cela faisait cinq jours que les deux amis s'étaient séparés, le lendemain seulement après s'être retrouvés. En fait, ils avaient prévu de voyager ensemble un bon moment, mais Svenjig s'était souvenu de quelque chose à faire chez lui. Ils avaient prévu de se rejoindre au Cèdre de l'Amitié quinze jours plus tard. Icahadeï décomptait chaque lever de soleil, il en restait dix.

Rester seul à errer dans le Royaume d'Estandre n'était pas la meilleure chose à faire, mais il ne se sentait pas le courage de galoper au plus vite jusqu'au Royaume de Telbara puis de refaire le voyage retour en quelques jours. Il évita les grandes villes, et flâna dans divers villages où les gens ne manquèrent pas de se demander ce qu'il faisait à voyager seul. Au moins, dans cette région du Royaume d'Estandre, l'on évitait de maltraiter les Centaures, puisque le Roi Mobiar voulait s'en faire des « alliés de guerre », bien que la réalité fût plus rude. Pourtant, Icahadeï ne comptait plus le nombre de fois où on le traita d'animal, où on lui refusa l'entrée dans une taverne en se moquant, où on fit une réflexion sur son odeur de cheval, et où on le regarda de haut comme s'il était un être inférieur, un esclave en sursis. Enfin, c'était pire dans le Royaume de Tacomnal, quand il retournait sur ses terres natales, alors il fit bonne figure.

Il marchait dans la place principale d'un village quand il entendit un mot prononcé par un crieur public : “nécromancie”. Les Humains adoraient lancer des rumeurs de monstres, de nécromanciens ou de trésors, et Icahadeï avait pris goût à vérifier ces rumeurs, comme s'il en avait en fait le devoir. C'était sa manière d'exister et de se rendre utile. Son expérience rapportait que ces rumeurs étaient souvent fausses, mais la proportion de rumeurs vraies méritait de se pencher dessus à chaque fois. Icahadeï se rapprocha du petit attroupement de villageois venus se tenir informés des dernières nouvelles, et écouta l'histoire dont parlait le colporteur.

Un érudit vivait dans une ancienne tour aménagée en bibliothèque, à un peu moins d'un jour « à cheval » du village – Icahadeï convertit en temps égal de trajet pour lui. Cet érudit se livrait, à en croire le colporteur, à des pratiques nécromantiques, mais le Baron Virquy refusait de faire appel à la Guilde des Guerriers pour la raison qu'il n'avait pas envie de la déranger pour des rumeurs infondées. Virquy avait par ailleurs affirmé son souhait de ne pas vouloir engager des frais qui seraient mécaniquement reportés sur les impôts des villageois qui avaient mieux à faire que de payer pour des rumeurs.

La plupart des villageois présents acquiescèrent mais deux crièrent que Virquy était un lâche avare. De son côté, Icahadeï se dit simplement que puisque la Guilde des Guerriers n'avait pas été impliquée dans cette histoire de nécromancien, il pouvait très bien prendre un jour de voyage pour se rendre jusqu'à la tour et enquêter par lui-même.

ICAHADEI – J'irai voir !

Interloqués, les villageois tournèrent la tête vers le Centaure qui venait de lâcher ces trois mots. Même le crieur public se tut un instant.

ICAHADEI – S'il y a un nécromancien, je reviendrai vous le dire.

Dans le meilleur des cas, il le combattrait même, mais il préféra éviter de le dire, principalement par manque de courage mais aussi pour ne pas offrir de faux espoirs aux villageois. Ces derniers réagirent un à un : « C'est ça, envoyons le cheval, on verra s'il nous revient en squelette ! », « On peut pas faire confiance à un bourrin, j'vous dis ! », « Mais pourquoi il ferait ça ? », « S'il veut mourir, c'est son affaire, moi ça m'va ! »...
Icahadeï ne s'était pas attendu à mieux de toute façon.

•————————————•
Fiche de personnage
avatar
Icahadeï
Expert
Expert

Race : Centaure
Classe : Paladin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La jeune fille et le Centaure

Message  Luna le Dim 5 Mar 2017 - 20:59

Luna avait couru aussi vite qu'elle avait pu. Maudites petites jambes ! L'annonceur public avait parlé de nécromancie pratiquée par un obscur vieillard dans sa campagne. Elle avait réfléchit à toute vitesse. Elle ne pensait pas que son état était lié à de la magie nécromancienne. Elle avait depuis longtemps déjà opté pour l'hypothèse de pure magie noire. Néanmoins, les liens entre nécromancie et magie noire étaient évidents, même pour le paysan le plus abruti par la vinasse bon marché qu'il décuve au fond de son potager. Il ne faudrait pas longtemps pour que celui qui a d'ores et déjà été jugé coupable soit éliminé par un quelconque chevalier en quête de gloire. Peut-être pourrait-il lui donner quelques informations... Elle n'était pas la dernière concernant les arts de la magie de la mort.

Elle arriva au dernier moment, les gens attroupés commençaient à reprendre leurs activités. Agacée d'avoir manqué la partie intéressante, elle écouta d'une oreille distraite les ragots. Ils parlaient d'un cheval qui allaient enquêter sur le vieux mage. Un cheval ? Ces hommes étaient-ils déjà ivres, si tôt dans la journée ? En s'intéressant de plus près aux rumeurs, elle comprit qu'il ne s'agissait pas d'un simple cheval, mais d'un Centaure.

Luna prit le temps de la réflexion. Un Centaure lui permettrai de se rendre rapidement sur les lieux, et d'en revenir suffisamment rapidement pour que son père ne s'inquiète pas. S'il devait lancer ses gens à sa recherche, elle devrait attendre des années avant de pouvoir sortir seule à nouveau. Elle devait tenter sa chance.

Mais il restait une question non négligeable : l'hybride serait-il d'accord ? Après tout, pourquoi s'encombrerait-il d'une petite fille, totalement inconnue de surcroît, pour aller dans un endroit potentiellement dangereux ? Elle allait devoir ruser. Jouer la mignonne petite fille ne la mènerait surement nulle part... Réfléchis Luna, réfléchis. D'après les rumeurs, il se serait désigné lui-même pour se rendre là-bas. Il ira donc à la tour, de toute façon.

Luna esquissa un petit sourire, plus proche du rictus. Elle empoigna le bas de sa robe, et couru aussi vite que son corps le permettait jusqu'à l'entrée du village. Par chance, le Centaure était toujours là. Dans ce petit village, les hybrides étaient rares. La probabilité qu'il s'agisse d'un autre Centaure était très faible. Elle s'arrêta quelques instants pour retrouver son souffle, et repartit en trottinant vers lui.

- Monsieur Centaure, Monsieur Centaure !


Dernière édition par Luna le Sam 11 Mar 2017 - 1:24, édité 1 fois
avatar
Luna
Bon
Bon

Race : Humaine
Classe : Nécromancien

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La jeune fille et le Centaure

Message  Icahadeï le Dim 5 Mar 2017 - 21:26

Quoi qu'il en soit, le crieur public finit par reprendre de la voix. Un à un, les villageois se désintéressèrent d'Icahadeï. Ils seraient bien contents si ce dernier revenait avec des nouvelles, faisant le travail pour eux sans chercher de récompense, mais puisqu'il n'était rien qu'un animal à leurs yeux, ce qui pouvait être considéré d'acte de bravoure désintéressé fut tout au plus perçu comme une lubie dangereuse et personne ne s'en inquiéta. Icahadeï avait déjà rencontré quelques Humains d'exception, dans ce royaume ou dans celui de Tacomnal, qui l'avaient traité comme leur égal ; c'était si rare que c'était toujours une surprise.

N'attendant donc rien de ces villageois qu'il venait de se proposer d'aider gratuitement, Icahadeï prit une grande inspiration, s'assura du bon état de son arc et du bon remplissage de son carquois, et prit le pas jusqu'à la sortie du village. C'est alors qu'une voix de fille l'interpella :

LUNA – Monsieur Centaure, Monsieur Centaure !

Icahadeï s'arrêta et tourna la tête pour voir en effet une enfant Humaine d'environ dix ans, aux cheveux blonds et bouclés, tenant dans ses mains le bas de la robe qu'elle portait afin d'être plus à l'aise pour courir vers lui. Les enfants Humains, quand ils avaient encore l'innocence de s'émerveiller devant les autres races, abordaient parfois Icahadeï pour lui poser des questions parfois embarrassantes mais pas mesquines sur sa race. Alors, en voyant cette fille venir vers lui, Icahadeï s'attendit à la même chose.

ICAHADEI – Puis-je t'aider, jeune fille ?

•————————————•
Fiche de personnage
avatar
Icahadeï
Expert
Expert

Race : Centaure
Classe : Paladin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La jeune fille et le Centaure

Message  Luna le Sam 11 Mar 2017 - 1:38

– Puis-je t'aider, jeune fille ?

Luna, arrivée à hauteur du Centaure - enfin, façon de parler - commença par reprendre son souffle. Elle n'avait pas l'habitude de courir, une activité bonne pour les paysans selon elle. Le fait qu'elle se fasse très régulièrement portée par Daraen ne l'avait pas aidée à améliorer son souffle. Une fois sa dignité reprise, elle esquissa un petit sourire qui creusa ses fossettes, et exécuta une révérence. C'était une règle fondamentale : si vous voulez obtenir quelque chose de quelqu'un, commencez déjà par être un minimum respectueux. Cela marche généralement d'autant mieux sur des individus qui n'ont pas l'habitude de se voir témoigner du respect.

- Les villageois disent que vous allez voir le vieux mage de la tour, c'est vrai ?

Elle avait dit ça avec un air le plus innocent possible. Elle fut étonné du physique de la créature qu'elle avait en face d'elle. Très différent de Kyron, ce vieux centaure du domaine qui lui avait, entre autres, appris à parler la langue des hybrides mi-hommes mi-chevaux. Kyron était plutôt vieux, et comme le disait une domestique, avait le physique de son âge : des rides, une crinière blanche, et une panse tendue. Celui-ci était très différent : plus jeune, et en bien meilleure forme physique. Tant mieux pensa-t-elle, il n'irait que plus vite. Elle n'arrivait pas à savoir en revanche lequel des deux Centaures était le plus grand. Du haut de sa petite taille, tout était grand de toute manière.

Connaissant sa réponse, Luna ajouta :

- Il faut vraiment que j'aille là-bas. Est-ce que je peux venir avec vous ?
avatar
Luna
Bon
Bon

Race : Humaine
Classe : Nécromancien

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La jeune fille et le Centaure

Message  Icahadeï le Dim 12 Mar 2017 - 9:04

Icahadeï restait de trois-quarts dos à la fille, tournant la tête pour la regarder, se disant que de toute façon, leur échange ne serait pas long. La fille finit sa course pour arriver à son niveau, à côté de son arrière-train, et eut d'abord besoin de reprendre son souffle. Courir sur quelques mètres lui avait déjà coûté un certain effort. Il patienta donc le temps qu'elle puisse parler. La fille afficha un joli sourire qui plissa ses joues pommelées, et exécuta une révérence. C'était une fille bien élevée... plus qu'Icahadeï qui ne lui faisait même pas face ; réalisant cela, le Centaure inclina quand même le torse et la tête pour rendre la marque de salutation à sa très jeune interlocutrice.

LUNA – Les villageois disent que vous allez voir le vieux mage de la tour, c'est vrai ?

En quoi est-ce que ça l'intéressait ? Icahadeï voulut le savoir. Il s'était attendu à se voir poser des questions sur sa race, comme souvent les enfants le faisaient, mais cette fille s'intéressait plutôt à l'objet de sa quête, et peut-être disposait-elle d'informations à ce sujet ? Les enfants étaient sensibles aux rumeurs et racontaient souvent n'importe quoi, mais pas toujours, et Icahadeï voulut l'écouter.

ICAHADEI – Oui, c'est bien vrai. As-tu quelque chose à me dire à ce sujet ?

La réponse qui vint fut encore plus surprenante :

LUNA – Il faut vraiment que j'aille là-bas. Est-ce que je peux venir avec vous ?

Une petite fille en manque d'aventures, qui en avait marre de passer son temps dans le giron de ses parents ? Icahadeï ne put retenir un petit sourire bienveillant. Il ne pouvait décemment pas accepter qu'une fille de dix ans l'accompagne jusque chez un érudit que l'on disait pratiquant de la nécromancie. Il serait accusé de l'avoir enlevée, et d'avoir cherché à la livrer en pâture au nécromancien. Icahadeï avait déjà la mauvaise opinion des villageois, il voulait juste l'améliorer, pas l'empirer !

ICAHADEI – Je regrette, mais tu me parais bien jeune pour faire des voyages dangereux ! Et que diraient tes parents ? Mais si tu veux, attends-moi ici et je te raconterai tout à mon retour.

•————————————•
Fiche de personnage
avatar
Icahadeï
Expert
Expert

Race : Centaure
Classe : Paladin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La jeune fille et le Centaure

Message  Luna le Jeu 16 Mar 2017 - 23:14

– Je regrette, mais tu me parais bien jeune pour faire des voyages dangereux ! Et que diraient tes parents ? Mais si tu veux, attends-moi ici et je te raconterai tout à mon retour.

Comme prévu, il ne voulait pas s'encombrer d'une enfant. Ma petite Luna, c'est le moment d'être convaincante ! Elle se concentra pour que quelques larmes de crocodiles lui montent aux yeux.

- Je n'ai plus de parents... Ce vieil homme est tout ce qu'il me reste comme famille. Les gens croient qu'il est méchant, mais je sais que ce n'est pas vrai ! Je vous en prie, laissez-moi venir avec vous. Je ne vous gênerez pas, c'est promis...

Elle avait dit ces derniers mots avec un léger trémolo dans la voix. L'espace d'un instant, elle se demanda si ce n'était pas un chouilla surjoué. De toute manière, c'était un quitte ou double. La plupart des villageois étaient repartis vaquer à leurs occupations, mais quelques-uns, intrigués par le manège qui se déroulait à l'entrée du village, regardaient fixement Luna et le Centaure. Luna se demanda si l'un d'eux allait oser intervenir, mais elle se doutait que non. La fille maudite parlant à un hybride, qu'auraient-ils bien pu dire ? Néanmoins, elle entendait d'ici le murmure des futures rumeurs.

Mais elle devait penser à la suite, en particulier en cas de refus de l'hybride. Elle devrait se rendre à la tour par ses propres moyens. Cela ne devrait, a priori, pas poser problème. Là où le problème risquait de se poser, c'est lors de ses retrouvailles avec le Centaure, une fois tous deux arrivés à la tour. Dans une telle hypothèse, il lui serait très difficile de jouer les petites filles ingénues.
avatar
Luna
Bon
Bon

Race : Humaine
Classe : Nécromancien

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La jeune fille et le Centaure

Message  Icahadeï le Dim 19 Mar 2017 - 21:10

La fille Humaine baissa le regard, se plongeant dans quelques pensées qui au final la rendirent triste. Quand elle reposa son regard sur Icahadeï, une larme perlait de son œil que l'on aurait pu trouver malicieux en un autre instant. Quand elle répondit, ce fut d'une voix troublée et basse. Icahadeï fut décontenancé mais en écoutant attentivement les mots de la fille, il comprit :

LUNA – Je n'ai plus de parents... Ce vieil homme est tout ce qu'il me reste comme famille.

Elle connaissait donc l'érudit que les villageois disaient plongé dans les arcanes de la nécromancie ?! Cet homme avait recueilli une orpheline, et aujourd'hui on l'accusait de grave hérésie. En un sens, cela donna encore plus envie à Icahadeï de partir à sa rencontre, pour s'assurer que ce que l'on disait sur lui était faux. Cette fille semblait en bonne santé, elle avait par ailleurs la liberté de se rendre au village et désirait maintenant retourner auprès de son père adoptif. Ledit homme devait donc être un homme bon ; et les hommes bons ne se livrent pas à la nécromancie.

En fait, d'une certaine façon, savoir que l'érudit avait recueilli cette orpheline et prenait apparemment soin d'elle, rassurait Icahadeï ; lui qui avait peur de devoir affronter un dangereux nécromancien, appréhendait plus sereinement la rencontre avec cet Humain mystérieux. Enfin, il supposait que c'était un Humain, car dans ces terres les non-Humains étaient machinalement désignés par leur race avant toute chose, et si un non-Humain avait été accusé de nécromancie, sans doute que le Baron Virquy se serait montré plus zélé.

LUNA – Les gens croient qu'il est méchant, mais je sais que ce n'est pas vrai ! Je vous en prie, laissez-moi venir avec vous. Je ne vous gênerez pas, c'est promis...

Elle était mignonne... Cependant, les gens ne devait pas croire qu'Icahadeï avait enlevé la fille contre son gré. Il leva le regard pour s'apercevoir que quelques villageois les observaient tous deux d'un air curieux, mais avec le crieur public qui continuait son flot d'informations, rien ne permettait d'affirmer qu'ils avaient entendu ce que la fille venait de dire. Icahadeï pivota donc vers eux et s'avança de plusieurs pas. Il se frotta nerveusement l'arrière de l'oreille, un peu intimidé à l'idée de s'exclamer à la cantonade. Il prit une grande inspiration et se lança :

ICAHADEI – Soyez-en témoins, cette fille orpheline me demande de retourner auprès de l'érudit, dont elle dit qu'il est son père adoptif ! Elle me suivra donc à sa propre demande !

Personne ne répondit, comme si au final tout le monde s'en fichait, mais au moins le message était passé, et Icahadeï pensé s'être prémuni. Il fit donc ensuite face à la fille, et se pencha vers elle, les mains sur son poitrail équin. Plus par réflexe qu'autre chose, il écarquilla un peu ses “naseaux”, reniflant l'odeur de sa bien jeune interlocutrice.

ICAHADEI – Je m'appelle Icahadeï. Et toi, comment t'appelles-tu ? Et comment s'appelle ton père ?

•————————————•
Fiche de personnage
avatar
Icahadeï
Expert
Expert

Race : Centaure
Classe : Paladin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La jeune fille et le Centaure

Message  Luna le Lun 20 Mar 2017 - 14:32

Il s'écoula un temps infime entre ce que Luna avait dit et la réaction du Centaure, mais ça lui parut durer des heures. Comme s'il essayait de déterminer si elle disait la vérité ou non. Finalement, le Centaure se redressa, et trottina vers le groupe de villageois curieux. Luna se retourna brusquement. Techniquement, il s'agissait d'une offense, que de partir ainsi sans prévenir, après qu'une dame de haut rang lui ait adressé la parole, mais Luna s'en fichait royalement. Bien au contraire, n'ayant jamais eu droit à beaucoup d'égards du fait de sa condition, elle savait que ceux qui s'y risquait le faisait plus par obligation, voire par peur, que par respect. Au moins, ce Centaure ne s'embarrassait pas de telles manières.

L'espace d'un instant, elle eut le souffle court et une bouffée d'adrénaline. Pourquoi allait-il voir ces bouseux ? Avaient-ils fait des signes dans son dos ? Si ses plans tombaient à l'eau à cause de paysans trop curieux, elle savait qu'elle perdrait son calme, et qu'elle ne répondrait plus de rien. Finalement, le Centaure se mit à déclamer à son auditoire :

– Soyez-en témoins, cette fille orpheline me demande de retourner auprès de l'érudit, dont elle dit qu'il est son père adoptif ! Elle me suivra donc à sa propre demande !

Oh bon sang... Luna était connue comme le loup blanc ici, et tout un chacun savait pertinemment qu'elle n'était pas orpheline, et que son père, son vrai père, le Baron Chantelombre, n'avait rien à voir avec un vieux fou perché dans sa tour. Vite, elle devait agir avant que quelqu'un vende la mèche. Elle se décala, afin d'être bien en vue des paysans, et de ne pas être cachée par la croupe du Centaure. Une fois remarquée, elle fit virer ses yeux totalement au noir. Cela ne manquait pas de se remarquer, même de loin, compte tenu de la blancheur de sa peau. En la voyant, l'un des paysan écarquilla les yeux de peur, mais demeura muet. Le pauvre bougre ne devait sans doute pas comprendre ce qui allait lui tomber dessus. Certaine d'avoir son attention, Luna porta un doigt à ses lèvres, pour lui faire signe de garder le silence.

Personne ne répondit là-bas. Visiblement, la menace avait fait son effet. Avant que le Centaure ne se retourne, ses yeux reprirent leur couleur normale. Elle se ressaisit pour reprendre une attitude convenable, et attendit que l'hybride ne lui donne sa réponse. Il se pencha vers elle et lui souffla un peu au visage, faisant voltiger ses cheveux blonds.

– Je m'appelle Icahadeï. Et toi, comment t'appelles-tu ? Et comment s'appelle ton père ?

Hein ? Qu'est-ce que c'était encore que cette question ? Luna n'avait pas prévu de parler de ça. Connaissait-il le nom du vieil ermite ? Si oui, elle s'exposait à de gros soucis. Mais la partie était lancée, elle ne pouvait plus reculer. Il était temps de montrer ses talents d'improvisation. Elle fit une gracieuse révérence en se présenter.

- Je suis Luna Chantelombre. Mon père s'appelle Daraen.
avatar
Luna
Bon
Bon

Race : Humaine
Classe : Nécromancien

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La jeune fille et le Centaure

Message  Icahadeï le Mar 21 Mar 2017 - 16:28

Puisqu'Icahadeï allait rendre visite à cet érudit solitaire en lui ramenant sa fille, autant commencer à savoir à qui il aurait affaire. Dans un premier temps, il demandait donc son nom. La fille bien élevée effectua une gracieuse révérence qu'Icahadeï interpréta comme une marque de remerciement. Elle avait eu peur qu'Icahadeï refuse, et sans lui, elle aurait dû attendre une autre âme charitable pour la raccompagner jusque chez son père, et avec ce que l'on racontait sur ce dernier, ça n'aurait pas été gagné pour elle... En y pensant, Icahadeï eut plusieurs questions qui lui vinrent en tête. Des questions élémentaires qu'il comptait bien vite poser à la fille.

LUNA – Je suis Luna Chantelombre. Mon père s'appelle Daraen.

Icahadeï lui offrit un sourire bienveillant, et cessa de la renifler. Il hocha la tête avant de se redresser.

ICAHADEI – Enchanté, Dame Luna.

L'emploi du marqueur “Dame” fut par affection pour valoriser l'enfant ; pas une seconde Icahadeï ne pensait ne pas avoir pu mieux dire en s'adressant effectivement à une dame. Il aurait pu tout aussi bien l'appeler “ma Princesse” ou “jeune femme”, dans le même esprit.

ICAHADEI – Allons donc voir ton père.

Icahadeï commença à marcher vers l'extérieur du village, gardant un œil sur la fille en l'invitant d'un geste du bras à rester tout près de son avant-train. Derrière lui, les villageois savaient qu'il se faisait duper par une femme maudite mais ne laissèrent aucun indice pour avertir le Centaure, non seulement à cause de la menace, mais aussi parce que le sort du Centaure ne leur importait nullement.

ICAHADEI – Dis-moi, Luna, puisque ton père reste tout le temps dans sa tour, comment fais-tu pour te déplacer de chez lui jusqu'au village ? Si je n'avais pas été là pour te raccompagner, comment aurais-tu fait, par exemple ?

•————————————•
Fiche de personnage
avatar
Icahadeï
Expert
Expert

Race : Centaure
Classe : Paladin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La jeune fille et le Centaure

Message  Luna le Mar 21 Mar 2017 - 18:52

– Enchanté, Dame Luna.

Luna eut un léger gloussement. Hormis les serviteurs, on ne l'appelait jamais Dame. Dire que dans tout ce patelin, le seul bien élevé soit un Centaure...

– Allons donc voir ton père.

Le duo improbable partit donc vers la fameuse tour. Luna était presque sûr que le vieil homme était un charlatan. A moins que ce ne soit les villageois qui n'aient encore imaginé des choses. Elle s'attendait à tomber sur un vieil original qui avait eu le malheur de tomber sur des livres de magies et qui les aura essayé par curiosité. C'est fou cette peur panique dans ces villages. Un peu de magie noire et hop, vous devenez l'incarnation du mal venue détruire l'humanité et asservir les royaumes. Si quelques zombies pouvaient permettre un tel résultat, elle l'aurait fait depuis bien longtemps ! Mais évidemment, les choses ne sont pas aussi simples - et heureusement !

Bien que le Centaure ait ralenti la cadence, il était bien plus grand que la petite fille, et c'était au tour de Luna de trottiner pour éviter de se faire distancer.

– Dis-moi, Luna, puisque ton père reste tout le temps dans sa tour, comment fais-tu pour te déplacer de chez lui jusqu'au village ? Si je n'avais pas été là pour te raccompagner, comment aurais-tu fait, par exemple ?

Roooh, mais il est bien curieux celui-là. Est-ce que je lui en pose des questions ? pensa Luna. Dissimulant son agacement, elle répondit poliment.

- Généralement, j'attends qu'une caravane de marchands passent, et je leur demande s'ils veulent bien m'emmener avec eux. Ils acceptent la plupart du temps, la distance n'est pas très grande. Quant à savoir comme je serais rentrée, hum...

Elle leva les yeux au ciel, faisant mine de réfléchir.

- Je suppose que j'aurais attendu une autre caravane. Sinon, et bien, j'y serais allé à pied... Ce n'est pas si loin que ça, au final... Mais les gens sont gentils ici, ce n'est pas souvent que je suis contrainte à la marche.

Un peu d'apitoiement ne pouvait pas faire de mal. Néanmoins, ce petit rythme de trot commençait à devenir fatiguant pour Luna. Outre son manque évident de pratique sportive, son corps d'enfant ne l'aidait pas. Elle fit un effort pour dépasser le Centaure et se poster devant lui.

- Dites Monsieur Centaure, je peux monter sur votre dos ? Je suis fatiguée...
avatar
Luna
Bon
Bon

Race : Humaine
Classe : Nécromancien

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La jeune fille et le Centaure

Message  Icahadeï le Mar 21 Mar 2017 - 19:49

LUNA – Généralement, j'attends qu'une caravane de marchands passe, et je leur demande s'ils veulent bien m'emmener avec eux. Ils acceptent la plupart du temps, la distance n'est pas très grande.

Tout simplement, donc ? Il devait y avoir une route passant à côté de la tour où vivait Daraen, après tout ce dernier devait bien lui-même s'approvisionner en vivres, il ne pouvait pas vivre totalement en ermite, ce n'était pas le genre des Humains, de ce que savait Icahadeï. Il devait donc y avoir un passage régulier de marchands devant la tour, et Luna en profitait pour aller et venir à la faveur de leur sollicitude.
Luna expliqua que sans Icahadeï, elle aurait dû attendre une autre caravane. Elle mit quand même un petit temps à réfléchir. Il faut dire aussi qu'il ne devait pas y avoir des départs de marchands plus d'une ou deux fois par jour, depuis son petit village. Et encore, s'il y en avait tous les jours... Son père devait être habitué à la voir rentrer sous des délais variables.

LUNA – Sinon, et bien, j'y serais allée à pied... Ce n'est pas si loin que ça, au final...

Icahadeï fit la moue : « pas si loin que ça », tout de même, pour une enfant, ça devait être pénible ! La tour se trouvait à un peu moins d'un jour à cheval du village. Autant dire que même un adulte Humain, à pied, devait mettre plusieurs jours. Alors une fille comme Luna, toute seule... Comment pouvait-elle dire que ce n'était « pas si loin que ça » ?
Cette histoire était quand même curieuse. Icahadeï ne se méfiait de rien, mais cela ne l'empêchait pas de se poser quelques questions, sans pour autant déceler la fable. Il essayait de se mettre à la place de Daraen, et se demandait comment un père pouvait laisser sa fille – même adoptive – aller et venir toute seule sur la route jusqu'à un village, et la laisser potentiellement plusieurs jours toute seule dans ce village ! Quel genre de père ce soi-disant érudit était-il ? IcahadeÏ était parti du principe que ce devait être un homme bon parce qu'il avait recueilli une orpheline... Mais pour avoir si peu de surveillance sur elle ? Pour se soucier si peu d'elle lorsqu'elle partait pendant plusieurs jours, parfois toute seule à pied, au village ?

Alors qu'il réfléchissait à une manière de formuler son étonnement, Luna se mit devant lui, l'air fourbue, et lui demanda l'inévitable :

LUNA – Dites Monsieur Centaure, je peux monter sur votre dos ? Je suis fatiguée...

Evidemment, elle posait la question parce qu'elle avait appris à voir les Centaures comme de potentielles montures. Si elle avait été adulte, Icahadeï se serait... “fâché”, à sa manière – la manière douce, en fait, puisqu'Icahadeï ne savait pas se fâcher avec emportement. Mais là, il avait une enfant face à lui. Il se devait de lui apprendre que les Centaures n'étaient pas des montures, mais quel genre de personne serait-il s'il forçait une enfant à marcher pendant trois jours alors qu'il pouvait la porter ? Il soupira.

ICAHADEI – Je suppose que tu as cette idée parce que l'on t'a appris que les Centaures peuvent servir de montures. Alors tu dois apprendre, avant que je n'accepte, que ceci est faux. Je vais te porter mais tu dois me dire que tu as bien compris que c'est uniquement parce que tu es une enfant, et non parce que je suis une monture.

•————————————•
Fiche de personnage
avatar
Icahadeï
Expert
Expert

Race : Centaure
Classe : Paladin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La jeune fille et le Centaure

Message  Luna le Mar 21 Mar 2017 - 21:16

– Je suppose que tu as cette idée parce que l'on t'a appris que les Centaures peuvent servir de montures. Alors tu dois apprendre, avant que je n'accepte, que ceci est faux. Je vais te porter mais tu dois me dire que tu as bien compris que c'est uniquement parce que tu es une enfant, et non parce que je suis une monture.

Bien évidemment, Luna savait cela, le vieux Kyron le lui avait expliqué. Ce qui était assez paradoxal, dans la mesure où c'est ce même Centaure qui lui avait appris à monter à cheval. Mais bon, dans la famille Chantelombre, on n'était plus à un paradoxe près. Dans d'autres circonstances, elle se serait simplement transformée, et aurait voyagé par ses propres moyens, mais là elle avait un rôle à tenir. Et puis, ces petites marches forcées l'avaient vraiment fatigué. Ce corps, quelle plaie ! Mais si elle était parfaitement honnête, une petite jubilation intérieure la poussait à se servir de la gentillesse naturelle du Centaure. Elle prit donc un air émerveillé, comme si il venait de lui promettre de l'emmener sur la lune.

- Oh oui c'est très clair ! Merci Monsieur Centaure !

Elle se mit face au flanc de l'hybride, et commença à faire de petits bonds sur place, comme si elle allait pouvoir sauter suffisamment haut et monter d'elle même sur son dos. Alors certes, ce n'était pas la plus belle démonstration de sa prestance et de son élégance. Mais dans la vie il y a des cartes qui ne peuvent se jouer qu'à fond. L'innocence en faisait partie. De toute façon, cela ne durerait pas. Viendra bien assez tôt le moment où Luna devra lui révéler qu'elle l'a manipulé, et qu'elle s'en était servie comme chauffeur.

Luna se demanda pourquoi elle s'était embarquée là dedans. Elle ne souhaitait qu'une chose : être seule durant quelques temps, avoir du temps pour elle. Ne pas avoir constamment un garde du corps qui la colle où qu'elle aille, quoiqu'elle fasse. Et voilà qu'à la première occasion, elle s'embarquait dans un voyage, en plus avec un inconnu, et un hybride de surcroît ! Ses ancêtres devaient se retourner dans leur tombe. Enfin, pour ceux qui y étaient encore... La vérité, même si elle ne voulait pas le reconnaître, était qu'elle avait besoin de voir du monde, d'autres personnes que l'éternel cercle réduit qui constituait sa vie, et qui ne comptait, au tout et pour tout, que son père et Daraen.
avatar
Luna
Bon
Bon

Race : Humaine
Classe : Nécromancien

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La jeune fille et le Centaure

Message  Icahadeï le Dim 26 Mar 2017 - 18:50

Sitôt qu'il lui eut annoncé qu'il allait accepter de la porter, Icahadeï vit se dessiner sur le visage de Luna un large sourire d'euphorie. Ca avait l'air de lui faire tellement plaisir de monter le Centaure ! Cette petite fille bien éduquée semblait issue d'une famille aisée et avait dû voir tout le long de son enfance des esclaves Centaures servir de montures, avec le rêve de pouvoir en avoir un à elle un jour. C'est du moins ce que son attitude laissait penser à Icahadeï, qui se contenta de lui sourire avec tendresse.

LUNA – Oh oui c'est très clair ! Merci Monsieur Centaure !

Toute excitée, la fille vint se placer devant le flanc de l'homme-cheval et bondit littérallement d'impatience. L'on aurait dit que quelqu'un venait de lui annoncer qu'elle allait avoir un super cadeau et qu'elle était toute excitée à l'idée de le découvrir sans pouvoir attendre. En tout cas, elle était toujours aussi polie, elle appelait Icahadeï “Monsieur Centaure”, c'en était même trop mais Icahadeï était loin de croire à une quelconque forme de manipulation pour l'amadouer. Icahadeï ne méritait pas, dans son esprit, de se faire appeler “Monsieur”.

Alors, il fut simplement content de faire ce cadeau à Luna, qu'était de la laisser s'asseoir sur son dos pour se laisser porter. Puisque la fille n'était pas assez grande pour se hisser d'elle-même sur son corps de cheval, le Centaure plia les pattes pour se baisser. Il tendit aussi une main en arrière pour aider Luna en lui offrant un support. La fille passa une jambe par-dessus sa croupe, et se mit à califourchon sur son dos équin. Précautionnement, le Centaure se redressa sur ses quatre pattes, les deux bras en arrière pour retenir la fille. Il battit de la queue sans trop de raisons, et commença à faire quelques pas pour voir si Luna était bien assise.

Le corps des Centaures, au-dessous de la jonction, était si identique à celui d'un cheval, qu'ils étaient tout autant que les vrais chevaux capables de sentir l'aise d'un humanoïde les chevauchant. C'est ainsi qu'Icahadeï sentit bien que Luna se mit, curieusement, très vite à l'aise. Son assiette était telle que l'on pouvait penser qu'elle avait déjà monté des chevaux ou des Centaures plusieurs fois.

ICAHADEI – Tu as l'air assez bien installée. Tiens-toi quand même bien à moi, car l'on m'a dit que la tour de ton père pourrait être atteinte en moins d'une journée, pour cela il faut que je galope un peu.

•————————————•
Fiche de personnage
avatar
Icahadeï
Expert
Expert

Race : Centaure
Classe : Paladin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La jeune fille et le Centaure

Message  Luna le Dim 26 Mar 2017 - 23:31

– Tu as l'air assez bien installée. Tiens-toi quand même bien à moi, car l'on m'a dit que la tour de ton père pourrait être atteinte en moins d'une journée, pour cela il faut que je galope un peu.

Luna tenta tenir le Centaure en l'attrapant par la taille, mais elle n'avait pas assez de prise, et de toute façon, elle n'avait pas les bras assez grands pour faire le tour de son buste. L'air renfrogné - fichu corps d'enfant - elle se résolut à se tenir en agrippant la crinière d'Icahadeï. Savoir qu'il allait galopait lui faisait plaisir, elle qui devait toujours se contenter d'une marche au pas, voire un trot les jours de fête.

Néanmoins, elle n'avait pas prévu de faire du cheval, et une fois installée, Luna se rendit compte que sa tenue n'était pas vraiment adaptée à la pratique de l'équitation. Elle essaya maladroitement de coincer un de ses jupons entre son mollet et le flanc du Centaure, espérant ne pas se retrouver dans une situation compromettante. Quoique, en y réfléchissant, son apparent jeune âge lui permettrait de faire passer la chose pour une étourderie. Comme beaucoup de choses par ailleurs. Impatiente, elle sauta le dos du Centaure, pour lui signifier qu'elle était prête. Plus par réflexe qu'autre chose, cela donna à ses jambes un mouvement saccadé, qui eu pour conséquence de faire comme si elle tapait les flancs d'Icahadeï.

Luna attendait d'autant plus ce galop, qu'elle espérait que le vent sur son visage la maintiendrait éveillée. L'un des - nombreux - désavantages d'avoir un corps d'enfant, c'est qu'elle manquait parfois d'endurance, et il lui arrivait de s'assoupir un peu partout. La dernière chose qu'elle voulait c'était s'endormir sur le dos d'un Centaure lancé au galop.
avatar
Luna
Bon
Bon

Race : Humaine
Classe : Nécromancien

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La jeune fille et le Centaure

Message  Icahadeï le Dim 2 Avr 2017 - 12:03

Luna écouta les conseils du Centaure qu'elle chevauchait, passant ses bras autour de son buste. Elle le tâta, cherchant une bonne prise, et Icahadeï la laissa faire patiemment, sans bouger ; finalement, la fille se résolut à lui agripper la crinière. Icahadeï serra un peu des dents, craignant que pendant le galop, Luna lui tire dessus et lui fasse un peu mal. Il serait toujours temps de le lui signaler dans ce cas, aussi ne fit-il aucun commentaire, laissant sa jeune cavalière se mettre à son aise.

Pour cela, Luna dut également arranger ses vêtements. La robe courte qu'elle portait n'était pas des plus indiqués pour l'équitation – car même sur un Centaure, l'on pouvait parler d'équitation. Luna essaya de coincer quelques replis sous ses cuisses, et là encore Icahadeï patienta sans rien dire et sans bouger, tournant simplement la tête pour voir ce que sa cavalière faisait. Il ne voyait pas trop comment l'aider pour cela, et n'allait pas lui conseiller de retirer sa robe. Et encore, une robe plus longue aurait été plus gênante.

Finalement, Luna fut prête et le signifia en bondissant sur le dos d'Icahadeï. Quelque chose de particulier se produisit, puisque ce faisant, la fille talonna plusieurs fois les flancs du Centaure, ce qui envoya un signal à ce dernier : en équitation, un cavalier talonne sa monture pour lui donner l'ordre d'avancer, parfois avec un code où un coup de talon simple donne l'ordre d'aller au pas, et un double coup de talon donne l'ordre d'aller au galop. Pendant ses six premières années d'esclavage, la tâche principale d'Icahadeï n'avait pas été de servir de monture, mais il avait quand même été dressé pour, et par la suite, ce dressage lui avait servi lors des quelques autres fois où il avait été réduit à nouveau à l'état d'esclave en servant là beaucoup plus souvent de monture. Il avait donc été conditionné à recevoir quelques signaux gestuels comme un cheval. Quand Luna lui talonna plusieurs fois les flancs, le Centaure eut donc un réflexe conditionné de partir au galop, d'autant plus que c'était déjà son intention de départ.

Dès les premières dizaines de mètres avalées, l'homme-cheval fut très attentif à l'assiette de sa cavalière. A l'évidence, Luna avait déjà fait de l'équitation. Icahadeï savait très bien reconnaître, quand il était chevauché, quelqu'un qui maîtrisait l'équitation et quelqu'un qui n'était jamais ou très peu monté à cheval. Malgré tout, il sentit Luna quelque peu crispée, comme si le galop l'impressionnait un peu. Tout en galopant, il lui parla :

ICAHADEI – Détends-toi, tout va bien se passer. Je fais attention à toi.

•————————————•
Fiche de personnage
avatar
Icahadeï
Expert
Expert

Race : Centaure
Classe : Paladin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La jeune fille et le Centaure

Message  Luna le Dim 2 Avr 2017 - 23:20

– Détends-toi, tout va bien se passer. Je fais attention à toi.

Alors, oui mais non. Tout attentionné qu'était le Centaure, Luna ne pouvait pas se permettre de se détendre. La dernière fois qu'elle s'était détendue, elle a presque été chassée à coups de pierre. Le Centaure avait une manière de courir assez hypnotisante. Le rythme était extrêmement régulier, on pourrait presque battre la mesure sur ses pas. Et contrairement à ce qu'elle pensait, le vent froid qui lui balayait les cheveux n'arrivaient pas à la tenir éveillée, bien au contraire. Elle luttait contre ses paupières qui s'obstinaient à vouloir se fermer, juste un instant.

Mais Luna savait que, toute bonne cavalière qu'elle était, elle ne pouvait pas tenir endormie sur un cheval - ou un Centaure, cela revenait au même - lancé au galop, c'était la chute assurée. Elle réaffirma sa poigne autour de la crinière d'Icahadeï. Vite, penser à quelque chose. S'occuper l'esprit pour ne pas céder. Que pouvait-elle bien choisir... "La magie noire : fondements et théorie" de Fandalg le Noir, pourquoi pas. La jeune fille avait lu ce vieux tome poussiéreux des dizaines de fois. Oh bon sang, cette fichue tour était-elle encore loin ? L'introduction, comment commençait-elle déjà ?

L'esprit de Luna s'enfonçait de plus en plus dans la torpeur. Elle s'était levée particulièrement tôt, pour pouvoir passer le maximum de temps à la bibliothèque. C'était une sorte d'exploit, pour elle qui était plutôt adepte de la grasse matinée... Elle ne cessait de se répéter qu'elle ne devait pas s'assoupir. Et pourtant, qu'est-ce que ça lui coûterait ? Fermer les yeux, juste quelques instants. Avec un peu de chances, le Centaure ne s'en apercevrait même pas.

Sans s'en apercevoir, les petits doigts potelés de la jeune baronne se déserrèrent lentement, et son corps bascula légèrement sur le côté.
avatar
Luna
Bon
Bon

Race : Humaine
Classe : Nécromancien

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La jeune fille et le Centaure

Message  Icahadeï le Mar 4 Avr 2017 - 9:50

Icahadeï avala les kilomètres en se demandant non seulement combien de temps il allait devoir galoper, mais aussi comment il allait être sûr de ne pas se tromper de direction. Si Daraen vivait dans une tour standard, celle-ci ne serait pas forcément visible de loin. Icahadeï galopait en évitant les rochers, les arbres, essayant de deviner un sentier au sol, s'écartant parfois des routes qui menaient simplement à des villages voisins. En même temps qu'il était dans ses pensées, il devait aussi rester attentif à Luna. Tant qu'il la sentait bien assise et agrippée à sa crinière, tout allait bien, mais il suffisait d'un instant de distraction pour que l'accident arrive, et la petite Humaine pouvait se faire très mal.

Alors, combien de temps à galoper ? De temps en temps, Icahadeï se mettait au pas, d'une part pour ne pas s'essouffler trop vite, mais surtout pour bien observer l'environnement et conserver son orientation. Dès qu'il se situait par rapport au village, il reprenait le galop, égrenant les kilomètres. « Un peu moins d'un jour à cheval », c'était précis et vague en même temps. Les gens n'avaient pas précisé si c'était “à cheval au galop pendant quatre heures” ou “à cheval au pas pendant une après-midi”. La réalité, c'est que la tour se situait à un peu plus d'une cinquantaine de kilomètres du village, et au rythme qu'il tenait, alternant les phases de galop et les phases de pas, le Centaure pouvait y arriver en trois à quatre heures.

Pour cela, il avait malgré tout besoin de Luna, il n'avait pas de carte de la région et ne pouvait se fier qu'à des indications maigres et à son instinct. Autant dire que ce n'était pas suffisant.
Et alors qu'il était en plein galop, il sentit la prise de Luna sur sa crinière se relâcher, un peu trop vite. La fille Humaine bascula sur le côté, et d'un geste réflexe, Icahadeï tendit les deux bras en arrière et la retint sur son dos. Il freina sans brusquerie.

ICAHADEI – Attention à toi ! J'ai besoin de toi pour trouver la tour, tu sais où elle est. Guide-moi.

•————————————•
Fiche de personnage
avatar
Icahadeï
Expert
Expert

Race : Centaure
Classe : Paladin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La jeune fille et le Centaure

Message  Luna le Mar 4 Avr 2017 - 23:39

Luna allait s'assoupir, quand la sensation de tomber dans le vide lui fit écarquiller les yeux. Elle fut rattrapée juste à temps par le bras d'Icahadeï. Maintenant bien réveillée par la poussée d'adrénaline, la petite fille respira longuement pour calmer les battements de son coeur.

– Attention à toi ! J'ai besoin de toi pour trouver la tour, tu sais où elle est. Guide-moi.

Qu'est-ce qu'il racontait ? Heureusement qu'elle était sur son dos, car le Centaure ne put pas voir les yeux de Luna s'agrandir et sa bouche former un "O" de surprise. Evidemment qu'elle devait savoir où était cette fichue tour, puisqu'elle avait prétendu être la fille du maître des lieux. Evidemment qu'elle devait savoir où était cette fichue tour, puisqu'elle avait assuré se rendre au village par ses propres moyens.

Réfléchis Luna, réfléchis, pensa-t-elle. Elle connaissait un peu l'endroit, puisque sa maison - sa véritable maison - n'était pas très loin. Mais cette tour ne lui disait vraiment rien. Mais quel idiot ce canasson, il ne pouvait pas demander avant de partir ?! Poussée par l'adrénaline encore présente dans son corps, l'esprit de Luna fonctionnait à toute vitesse. Elle n'avait jamais vu la tour, donc elle n'était pas sur son trajet habituel. Elle ne devait pas être bien haute, sinon elle l'aurait remarqué.

Bien évidemment, elle aurait pu se transformer en Noctera, en s'envoler pour bénéficier d'un point de vue aérien, mais cela allait probablement posé quelques problèmes avec son compagnon de fortune. Elle aurait mieux fait de rester endormie... Elle devait admettre qu'elle n'avait aucune idée. Elle dut se résoudre à bluffer.

- Désolé, je suis quelque peu fatiguée... Nous sommes sur le bon chemin.
avatar
Luna
Bon
Bon

Race : Humaine
Classe : Nécromancien

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La jeune fille et le Centaure

Message  Icahadeï le Dim 9 Avr 2017 - 9:23

Tout en attendant la réponse de Luna, qui prit un temps pour réfléchir, Icahadeï analysa son environnement en balayant son regard autour d'eux. A défaut de pouvoir voir le sommet de la tour, il se fixa quelques points de repère. Il regarda aussi le ciel, la direction des ombres selon la position du soleil, la direction du vent... Luna, elle, en tant qu'Humaine et surtout enfant, devait juste essayer de reconnaître l'endroit où ils étaient à cet instant. Son temps de réflexion était donc compréhensible pour peu qu'Icahadeï se soit écarté de son chemin habituel, ce qui était sans aucun doute le cas.

LUNA – Désolé, je suis quelque peu fatiguée... Nous sommes sur le bon chemin.

C'est tout ce qu'Icahadeï avait besoin d'entendre. Il reprit la route, cette fois-ci au pas, mais un pas soutenu tout de même, qui restait donc bien plus rapide que celui d'un Humain. Il ne voulait pas reprendre le galop alors que Luna semblait être moins vigilante à la direction qu'il prenait. S'il s'égarait et que Luna ne s'en rendait pas compte immédiatement, ils pourraient alors perdre beaucoup de temps.
La fatigue de Luna préoccupait quand même Icahadeï. D'un côté, il espérait pouvoir gagner la tour de Daraen dans la journée, et pensait donc devoir aller vite pour cela ; d'un autre côté, il serait imprudent de poursuivre si Luna venait à s'endormir car elle ne pourrait pas le guider.

Il décida de dire les choses très simplement, pour faire prendre conscience à Luna de la situation et s'en remettre à sa décision :

ICAHADEI – Si tu es fatiguée, nous pouvons faire une halte pour te permettre une sieste, mais alors je ne suis pas sûr que nous atteindrons la tour de ton père avant la nuit. Et j'ai besoin de toi consciente pour me guider. Que faisons-nous ?

•————————————•
Fiche de personnage
avatar
Icahadeï
Expert
Expert

Race : Centaure
Classe : Paladin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La jeune fille et le Centaure

Message  Luna le Dim 9 Avr 2017 - 19:46

– Si tu es fatiguée, nous pouvons faire une halte pour te permettre une sieste, mais alors je ne suis pas sûr que nous atteindrons la tour de ton père avant la nuit. Et j'ai besoin de toi consciente pour me guider. Que faisons-nous ?

Voilà l'occasion que Luna attendait. Elle avait remarqué à quelques foulées de là un petit bois. Rien de bien transcendant, il devait compter une cinquantaine d'arbres, maximum. Mais ils avaient poussé de manière très rapprochées, d'une manière que la jeune fille jugea par ailleurs peu naturelle. Son idée était simple : faire semblant de s'endormir, puis s'assurer que le Centaure aille faire un tour ailleurs. Elle n'aurait alors qu'à s'enfoncer un peu entre les arbres, par souci de discrétion, se transformer en Noctera, s'envoler pour scruter les environs, puis redescendre comme si de rien n'était. Au pire, elle justifierait sa soudaine disparition par une envie pressante.

- Je pense qu'une petite sieste ne me ferait pas de mal. Je suis désolée de vous causer tant de soucis maître Centaure... Oh regardez, un petit bois ! L'ombre des arbres sera parfaite, j'en suis certaine !

Mais le problème restait entier : comment l'obliger à la laisser seule ? Bienveillant comme il semblait être, il allait sûrement vouloir veiller sur elle pendant son sommeil. Luna était partagée entre le caractère touchant de l'attention, et le profond agacement d'être traité comme une enfant. Néanmoins, elle ne devait pas perdre trop de temps. Elle avait jusqu'au matin pour retourner chez elle, sans quoi Daraen, en tête de plusieurs hommes, se mettrait à écumer les villages aux alentours. Malgré tout ce qui avait pu se passer, le baron Chantelombre aimait profondément sa fille, et il mettrait tout en oeuvre pour la retrouver, dans une région qu'il savait hostile. Et comme tout était affaire de compromis, elle savait également que de sa promesse tenue pouvait découler la possibilité de sortir plus souvent, et les dieux en étaient témoins, elle en avait besoin.

Comment faire ? Elle avait un plan, mais celui-ci serait risqué. Elle pouvait invoquer un zombi, et profiter de son combat avec Icahadeï pour faire ce qu'elle avait à faire. Il semblait savoir se battre, un zombi ne devrait pas lui poser trop de problème. En plus, elle pouvait prendre ce prétexte pour aller se réfugier dans la forêt... Mais cela posait un autre problème : elle ne pouvait pas invoquer le mort-vivant à longue distance, et les zombis (à son grand déplaisir) n'apparaissaient pas comme ça au milieu de nulle part. Il n'était pas impossible qu'il fasse le rapprochement.

Tandis que l'improbable duo approchait du bosquet, Luna faisait l'inventaire des choix qui s'offraient à elle, sans parvenir à en trouver un satisfaisant pour tout le monde.
avatar
Luna
Bon
Bon

Race : Humaine
Classe : Nécromancien

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La jeune fille et le Centaure

Message  Icahadeï le Sam 15 Avr 2017 - 16:09

LUNA – Je pense qu'une petite sieste ne me ferait pas de mal. Je suis désolée de vous causer tant de soucis, maître Centaure...

Icahadeï se retint de soupirer et répondit poliment :

ICAHADEI – Ce n'est rien.

Evidemment, il ne pouvait s'empêcher de penser au fait que si Luna n'avait pas tenu à le suivre, il aurait eu moins de contrainte. Arrivé à la tour, il aurait aussi eu l'esprit tranquille puisqu'il n'aurait pas eu d'enfant à protéger. D'un autre côté, Icahadeï reconsidéra les choses : Luna lui permettait de s'orienter vers la tour sans avoir besoin de carte, puisqu'elle connaissait l'endroit. Et pour la même raison, elle n'était pas en danger une fois là-bas. Dans un premier temps, Icahadeï s'était dit qu'il lui faudrait protéger la fille au cas où l'érudit se serait avéré être un nécromancien, seulement les choses étaient bien plus simples puisque cet érudit était le père de cette fille. Et puis, Luna était bien élevée, certes elle chevauchait le Centaure mais elle lui parlait avec respect malgré tout.
En faisant la balance de tout cela, Luna ne causait vraiment pas tant de soucis à Icahadeï au vu des avantages que sa présence apportait.

LUNA – Oh regardez, un petit bois ! L'ombre des arbres sera parfaite, j'en suis certaine !

Elle avait l'air très enthousiaste à l'idée d'une sieste dans ce bois, et en fait elle n'avait pas tort : tout citadin qu'il était, Icahadeï gardait une affinité pour les forêts comme tout Centaure. L'endroit désigné par Luna n'était qu'un bois, qui n'avait rien de sauvage, mais la présence des arbres resterait réconfortante.

ICAHADEI – Parfait, allons-y.

Icahadeï marcha jusqu'au bois constitué d'arbres au tronc fin et s'élevant à distance régulière les uns des autres. Les Humains entretenaient ce bois depuis longtemps sans doute. Il devait servir à couvrir un chemin menant à un château. Les Humains appréciaient les arbres pour le ralentissement qu'ils causaient aux troupes armées ennemies.

Icahadeï choisit un peu au hasard un endroit dans ce bois, où il s'arrêta et se coucha pour permettre à Luna de descendre plus facilement au sol. Cette halte serait l'occasion pour lui de répondre à un appel naturel, aussi annonça-t-il à la fille Humaine tout en se redressant :

ICAHADEI – J'ai besoin de m'éloigner un tout petit peu, j'en ai pour un tout petit instant, mais si tu as besoin de moi, tu n'as qu'à m'appeler.

Avec un sourire paternel, Icahadeï passa une main dans les cheveux de la petite Humaine, puis s'éloigna au petit trot chercher un endroit où se dissimuler à sa vue.

•————————————•
Fiche de personnage
avatar
Icahadeï
Expert
Expert

Race : Centaure
Classe : Paladin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La jeune fille et le Centaure

Message  Luna le Sam 15 Avr 2017 - 19:54

Le Centaure accepta de se reposer. Luna se doutait qu'elle le gênait plus qu'autre chose. Seul, il serait peut-être déjà à la tour. Elle ne savait que trop bien que sa malédiction était un poids pour les autres. Et elle avait aussi appris à n'accorder que peu d'importance à ce que pouvaient penser ou ressentir les autres.

– J'ai besoin de m'éloigner un tout petit peu, j'en ai pour un tout petit instant, mais si tu as besoin de moi, tu n'as qu'à m'appeler.

Parfait ! Finalement, pour une fois, les choses se déroulaient correctement. Avant de partir, Icahadeï passa la main dans les cheveux de Luna. Elle eut un sourire presque trop forcé. La jeune fille détestait qu'on lui passe la main dans les cheveux. Elle y voyait un geste purement condescendant, qui la cantonnait dans son éternel rôle d'enfant. Ce qu'elle était aux yeux du Centaure. C'est pour cela qu'elle inspira profondément et qu'elle prit sur elle. Et puis elle prenait du temps pour se coiffer, un peu de respect que diable !

Finalement, Icahadeï s'éloigna, pendant que Luna fit semblant de s'asseoir, adossée au tronc d'un arbre, à l'ombre. Puis elle compta une trentaine de secondes dans sa tête. Une fois le compte à rebours terminé, elle ouvrit discrètement un oeil. Aucun sabot à l'horizon. Sans perdre de temps, elle se releva, et pénétra un peu plus profondément dans le bois. Une odeur de fleur lui monta aux narines. Elle avança, le nez en l'air, à l'affut d'une percée dans le feuillage des arbres. Par chance, elle en trouva rapidement un.

Après un dernier coup d'oeil autour d'elle, Luna prit une profonde inspiration, et amorça sa transformation. Ses yeux devinrent intégralement noirs, avant de virer au rouge. Sa bouche s'agrandit dans un rictus terrifiant, révélant des dents qui semblaient ne jamais s'arrêter de pousser, et entre lesquelles commença à perler un liquide noir et épais. La peau de Luna se couvrit d'un fin duvet bleu, alors que dans son dos, les pans de sa robe se séparèrent pour se transformer en une paire d'ailes, remplaçant ses bras.

Une fois la transformation terminée, sans perdre de temps, Luna prit son envol.
avatar
Luna
Bon
Bon

Race : Humaine
Classe : Nécromancien

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La jeune fille et le Centaure

Message  Icahadeï le Dim 16 Avr 2017 - 11:04

Son affaire achevée, Icahadeï retourna sur ses pas, au petit trot. Il n'avait pas entendu Luna l'appeler, il y avait eu de toute manière peu de risques qu'elle se fût fait attaquer par un quelconque animal ou créature en si peu de temps. Il ne s'était écoulé en tout et pour tout qu'entre une et deux minutes depuis qu'Icahadeï l'avait laissée seule. Cela aurait vraiment été une prodigieuse infortune que Luna ait des ennuis pile en cet instant-là.

Et pourtant, quand Icahadeï revint sur place, son sang se figea l'espace d'une seconde : Luna n'était pas là. Il essaya de se calmer aussitôt en se disant que Luna était peut-être tout bêtement partie elle aussi répondre à un appel de la nature, mais il devait en avoir le cœur net. Il essaya de repérer au sol des traces de pas, mais il n'était pas un expert en pistage, et l'herbe empêchait d'examiner les empreintes sur la terre.

ICAHADEI – Luna ? Tu es là ? Je suis revenu !

Icahadeï s'attendit à obtenir une réponse... mais rien.

ICAHADEI – Luna ? Tout va bien ? Réponds-moi !

Toujours pas de réponse.
Icahadeï sentit de nouveau l'angoisse lui glacer le sang. Voilà qu'il s'absentait une minute et que c'était suffisant pour que l'enfant disparût. Icahadeï, la queue battant l'air sous le sentiment d'angoisse, commença à faire les cent pas en répétant le nom de Luna.

•————————————•
Fiche de personnage
avatar
Icahadeï
Expert
Expert

Race : Centaure
Classe : Paladin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La jeune fille et le Centaure

Message  Luna le Dim 16 Avr 2017 - 14:43

Luna s'éleva jusqu'à atteindre la cime des arbres. Elle resta au niveau des plus hauts feuillages pour observer les alentours. Les Nocteras n'étaient pas des créatures très appréciées, et elle risquait attirer l'attention si elle se faisait repérer. Les alentours étaient déserts, mais il valait mieux ne pas prendre de risques. Et même sans cela, Icahadeï pouvait l'apercevoir. Et s'il voyait une Noctera piquer dans le bois où, pense-t-il, dormait tranquillement une gentille petite fille, la situation risquait de dégénérer.

Une fois perchée au sommet de sa branche, Luna se mit à la recherche de la fameuse tour. Après quelques secondes, elle finit par la repérer, à l'est de leur position. Elle enregistra l'emplacement du bâtiment, en tentant de trouver des points de repères. Une fois à terre, elle devrait reconnaître le chemin, et évidemment, la vision n'est pas la même une fois à terre qu'à plusieurs mètres de hauteur.

Soudain, elle entendit quelqu'un appeler son nom. Elle vit Icahadeï revenir, et visiblement la chercher. Déjà ? Il n'avait pas perdu de temps... Luna redescendit le plus vite possible, en tentant d'atterrir ni trop près ni trop loin du Centaure.

Elle reprit sa forme originelle rapidement, et se guida grâce à la voix du Centaure.

- Je suis là. Je faisais des affaires de demoiselle. Elle ajouta, sur le ton de la confidence enfantine : C'est ce que mon papa dit que je dois dire quand je vais à la toilette.
avatar
Luna
Bon
Bon

Race : Humaine
Classe : Nécromancien

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La jeune fille et le Centaure

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum