Pas de fumée sans feu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pas de fumée sans feu

Message  Surry "Braillard" le Mer 25 Jan 2017 - 23:11

Surry s'arrêta un instant pour contempler la ville. Les hauts-quartiers, aux demeures si richement habillées dominaient complètement la cité de leurs bâtisses imposantes. Au loin, les bas-quartiers s'étendaient sur plusieurs lieux. Il appréciait cette ville. Mais la chaleur dans son dos, ainsi qu'un cri de douleur provenant probablement de la gorge de l'alchimiste Oswald, lui rappela qu'il avait déjà perdu de précieuses secondes. Il devait agir maintenant si il voulait encore avoir une vie à Telbara.

Accroupit sur le rebord de la fenêtre, il observa l'intérieur de la bâtisse. Alors qu'Oswald se tordait de douleur à côté de ce qui fut autrefois l'âtre du laboratoire, Arton, ce traître, se tenait contre le mur opposé à la fenêtre. Les deux autres murs, celui de la cheminée et celui de la porte, étaient déjà en proie aux flammes. Évidement le gros marchand ne pouvait sortir vivant de la pièce; s'il venait à survivre, sa parole pèserait bien plus auprès de la garde que celle d'un Halfelin.

Semblant en arriver aux mêmes conclusion, Arton se rua vers la fenêtre, faisant craquer le plancher de ses pas lourds. Sans plus réfléchir, Surry visa un grand matras posé sur une table, alors même que celui-ci était bousculé par un bras graisseux. Une petite boule de feu s'échappa de ses mains et partit directement vers le récipient, dont le liquide hautement inflammable entrait dans la recette d'un gaz irritant.

Alors que la fiole explosait, emportant avec elle marchand, cornue et mobilier, Surry sauta par la fenêtre. Pas assez vite cependant, puisque la déflagration lui brûla le dos. Il atterrit lourdement sur le sol humide. Le Halfelin pris soudain conscience de la douleur sourde dans son dos et se mit à hurler. C'est l'instant que choisirent ses jambes pour lui reprocher son acrobatie. Il s'effondra sur le sol et sa tête heurta violemment le pavé.

La flaque dans laquelle il était tombé lui rafraichissait agréablement le dos. Une chance qu'il pleuve aujourd'hui. Ses pensées s'embrumaient. Qu'allait-il pouvoir faire maintenant qu'Arton était mort ? Peut-être ouvrir sa propre échoppe ? Ou, plus glorieux, travailler comme mercenaire et régler les problèmes des habitants. Il entendait le craquement des flammes au loin. Ce feu devait être incroyable. Il ne resterait bientôt plus rien de la demeure d'Arton. Surry espéra un instant que toute la ville ne parte pas en cendre. Alors qu'il sombrait petit à petit dans l'inconscience, l'ombre d'une silhouette lui cacha le ciel nuageux. Puis plus rien...

•————————————•
avatar
Surry "Braillard"
Novice
Novice

Race : Halfelin
Classe : Sorcier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de fumée sans feu

Message  Euryssa le Jeu 9 Fév 2017 - 15:32

Mon retour sur la terre ferme ne se fit pas en douceur. À peine avais-je rejoint la cité de Telbara que déjà, on me confia moult labeurs à exercer. Je fus intégré à un petit temple où l’on soigner de nombreux malades et blesser qui venaient de toute la région. Pendant des jours, j’usais de mes dons de guérison pour venir aux plus démunis. Bien que la tâche soit exténuante et que plus d’une fois, je manquais de m’énerver, je trouvais cela gratifiant et j’étais fière de ce que je faisais. Pendant plusieurs jours, je guérissais le plus de personnes possibles avec des coreligionnaires, sans oublier que le peu de temps qui me restait, hormis pour manger, j’effectuais des services religieux.

N’oublions pas non plus que l’hiver était encore là sur Orcande. En cette saison, les malades pleuvaient sur le continent et m’obligeaient à rester constamment au chaud, réduisant mes possibilités de sortie. J’aurais bien voulu retourner chez moi, dans ma cité, mais le devoir m’appelait sur terre. Alors, je restais souvent enfermer dans ce petit sanctuaire à m’occuper des malades. Il n’y avait rien d’autre à dire ou à préciser. Je pensais faire cela durant tout le mois, suivre une sorte de routine jusqu’à ce que je sois affecté ailleurs. Mais, cela ne fut également pas le cas.

Alors que je dormais paisiblement, pour profiter d’une nuit réparatrice, quelqu’un vint me réveiller dans ma petite chambre pour m’annoncer quelque chose de grave. Il s’agissait d’un jeune disciple, envoyer pour prévenir tout le monde.

Homme – Réveillez-vous madame ! Il y a un incendie pas loin ! Il faut se lever et rejoindre l’autel.


Je notais la panique dans la voix du jeune humain. Le mot incendie avait quelque chose de magique, il suffisait juste de le prononcer pour que tout le monde se lève et fuît ou effectue son œuvre pour lutter contre la catastrophe. Étant une nagi, je n’avais pas besoin de me revêtir de quoi que ce soit. J’avais juste besoin de prendre mon bâton de prêtrise et y aller. Je rampais jusqu’au petit hôtel où le prêtre en chef et deux coreligionnaires avec leurs novices s’étaient rassemblé. En me voyant, le prêtre en chef me fit signe d’approcher et me fit par de la situation.

Prêtre en chef – Prêtresse Euryssa, c’est une catastrophe !
Euryssa – Oui, on m’a parler d’un insssendie. Mais où est-il et que devons-nous faire ?
Prêtre en chef – L’incendie et tout proche, à deux rues d’ici, nous venons tout juste de le voir. Les évacuations vont débuter, nous sommes nous-même en train de préparer la mise à l’abris des malades encore présents ici. En attendant, je vous demande à vous, et à votre sœur de partir faire le tour pour venir en aide aux éventuels blesser. Faites vite ! Nous n’avons pas de temps !

Le prêtre en chef était si inquiet de la situation qu’il en oublia toute formule de politesse, courant déjà rejoindre ceux préparant le déplacement des malades. Avec la seconde prêtresse, nous partions donc à l’extérieur pour trouver tout éventuel blesser. Le peu de monde que nous croisions crier à l’incendie et courraient soit chercher de l’aide, soit à sauver leur vie. Il faisait sombre, seules les flammes éclairaient la rue qui menaçait aussi de prendre feu. Espérons que cette pluie aidera à repousser cet incendie. Le mieux serait de s’approcher du foyer origine du brasier. Ce serait sans doute là-bas que nous trouverions d’éventuelles victimes. À peine l’avions nous trouvé que déjà, une seconde maison s’enflamma. Le feu recouvrit la façade de l’étage avant de grignoter le toit. Dans pas longtemps, nous verrions arriver des hommes portants de grand seau d’eau pour venir à bout des flammes. Ma coreligionnaire voulu me faire reculer, disant que c’était trop dangereux, mais je vis au pied de la bâtisse, un corps inerte. Je repoussais la prêtresse et rampai jusqu’au corps.

Il s’agissait d’un halfelin. Bien jeune. Je croyais qu’il était mort, mais non. Je pouvais entendre sa très faible respiration. Je me mis à le tirer en arrière pour le mettre à l’abris de la maison en flamme, vers de l’air plus frais. A l’entrée d’une ruelle, je pouvais mieux m’occuper de lui. En l’examinant, je remarquais l’énorme brulure dans le dos. Comment s’était-il fait ça ? Se trouvait-il dans la maison au moment de l’incendie ? Sans perdre une seconde, pouvant être fatale à cet halfelin, je déposais mes mains écailleuses sur sa blessure et prononçai une prière d’aide aux dieux. Une lueur blanche sortit de la paume de mes mains et entra dans le petit corps. On pouvait voir à ‘œil nue, la peau se régénérer, les blessures cicatriser à grande vitesse avant de disparaitre comme si de rien n’était. Très vite, l’halfelin se retrouva avec un dos tout neuf, ne laissant plus la moindre trace de son aventure avec le feu. En même temps, ses poumons devraient se rétablir, l’aidant à expulser la cendre avaler et l’aider à respirer convenablement de nouveau. Le caressant doucement sur le front, je me mis à lui siffler :

Euryssa – Tout vas bien. Vous êtes sssauver mon enffant.

•————————————•

Fiche de personnage


Danse sacrée Naga :
avatar
Euryssa
Champion
Champion

Race : Naga
Classe : Prêtre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum