Au galot dans la forêt

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Au galot dans la forêt

Message  Tecowaka le Dim 22 Jan 2017 - 16:41

Après ma rencontre avec Miriel, j’avais établi un camp dans la forêt du Calme pour quelques jours. Juste un endroit où m’abriter du mauvais temps et de quoi me chauffer et préparer un repas avant de partir. Le temps ne semblait vouloir s’arrangeait, et je devrais bientôt partir à la recherche d’un endroit plus clément. Ces stupides humains se retrouvaient entre eux dans des auberges où ils pouvaient avoir un lit et de la nourriture chaude. Mais il était tout naturel pour moi de refuser de rejoindre un tel endroit. Déjà, c’était trop étroit pour un centaure et aussi, je ne voulais me retrouver au beau milieu d’humain. Et eux aussi, ils ne devraient aimer voir, débarquer un centaure chez eux.

Mon seul projet fut alors de migrer vers le sud. Je comptais traverser tout le royaume de Telbara et rejoindre la grande forêt d’Elegar’a. Là-bas, c’était le domaine des elfes sylvains et de toutes créatures sylvestres et les humains furent mal vus. Je pourrais surement trouver un endroit ou m’installer pour quelque temps sans craindre de me retrouver esclave à nouveau. Mais pour l’heure, je devais rester encore dans la forêt du calme. Un grand arbre me servit d’abri pour la pluie, où j’avais relié plusieurs branches sur ma tête pour me protéger de la pluie et j’avais emporté avec moi, une peau de bête comme couverture. Pour les vivres, je revenais avec quelques fruits et des restes de viandes pour tenir ces quelques jours.

Et, dernier point important, le froid. Les nuits pouvaient être rudes en cette saison, déjà que la journée les températures furent peu clémentes. Alors je revenais avec des branchages que j’avais récupérés dans les environs pour me préparer un feu durant la nuit. J’avais tout ce qu’il me fallait. Je commençais à préparer le feu de camp en faisant un petit tas de bois près de mon repaire et commençant à frotter deux branches entre elles pour commencer un premier feu. Je modifiais la vitesse de frottement, espérant réussir à avoir un début de feu rapidement. Cela me prit tellement l’esprit que je ne fis plus trop attention à mon environnement. Jusqu’à ce qu’un bruit dans les buissons voisins me fît sursauter. Je lâchais les deux petites branches et attrapai une de mes armes posaient à côté de moi. Je pris une de mes lances, et regardais dans toutes les directions. Mais rien.

Une idée me vint pour m’aider. Je fis s’enflammer mon arme et utilisa son feu pour allumer le foyer. Je me maudissais pour ne pas y avoir pensé plutôt. J’étais tellement habitué à utiliser mes capacités pour me battre, que pour la vie standard. J’en profitais pour me réchauffais les mains, reposant mon arme à côté de moi. Le manteau de feu qui englobait la lance se dissipa au même moment quand je ne la touchais plus. Tout semblait bien se passait, jusqu’à ce que j’entende à nouveau le bruit. Quelque chose approchait. Je repris ma lance et me mis à cracher :

Tecowaka – Qui est là ?

Je tenais fermement mon arme, me tenant prêt à affronter tout type d’adversaire, du bandit au monstre de la forêt. Cela pouvait être rien, un lapin, ou un renard, ou bien un simple voyageur inoffensif. Mais dans ce monde, on n’était jamais trop prudent. N’importe quoi ou n’importe qui pouvait être un danger mortel et je savais très bien que les choses pouvaient paraitre justement amical pour se révéler être un piège. J’aperçus une forme qui bougeait devant moi. Levant mon arme, je lui criais :

Tecowaka – Que voulez-vous ?

•————————————•
Marche du centaure:
avatar
Tecowaka
Novice
Novice

Race : Centaure
Classe : Guerrier-mage

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au galot dans la forêt

Message  Nael'Illdrim le Jeu 26 Jan 2017 - 14:35

Te voila mignonne maintenant Nael'Illdrim. Tu ne pouvais pas rester discrète noooon, il a fallut que tu trébuches sur cette racine. Maintenant va falloir que tu te montres. Mais que fait tu la au fait? Pourquoi n'as tu pas suivit Yawldaec? Ah oui je me souvient, laisser moi vous comptez.
Nael'Illdrim et son nouvel ami avaient fait un bout de chemin ensemble a travers la foret du calme, dans un silence serein, seulement troubler par les pérégrinations innocente d'une Nael'Illdrim cajolant des écureuils ou des papillons. Elle souriait tout le temps et fredonnait des airs doux, elle répandait une ambiance rêveuse et toute mignonne. De temps a autre, elle avait essayer d'embarquer Yawldaec dans son attitude mais elle le sentait pas très enthousiaste alors elle avait finit par le laisser tranquille. Abordant un soir un plus grand village que le premier, Nael'Illdrim s'était a nouveau laisser emporter par son entrain, devisant avec tout le monde, un air plein d'innocence suffisant pour briser la glace. Et ce qui lui avait parut un jour en avait été quatre et Yawldaec n'avait put l'attendre.
La jeune centaure se promit de le revoir un jour et grâce a des indications de villageois, elle avait pris le chemin de Telbara. C'est alors que cette nuit, une nuit quelque peu pluvieuse, ce feu de camp l'avait attirer. Elle s'en était approcher le plus silencieusement du monde mais une racine ruine tout. Elle découvre alors qu'il s'agissait d'un centaure bi couleur, pas si commun. N'ayant rien a se reprocher, elle se montre a cet inconnu, l'air paisible et innocent qu'elle avait toujours et sans un mot, s'allonge près du feu. Quelques secondes passèrent durant lesquelles elle dispose des pierres autour du foyer pour limiter les risques de propagation du feu puis.


* Je suis désolé, je ne voulais pas vous effrayer. Je m'appelle Nael'Illdrim et avant que vous me le demandiez, je ne suis pas une pouliche mais une adulte. *

•————————————•

Fiche de personnage
avatar
Nael'Illdrim
Novice
Novice

Race : Centaure
Classe : Druide

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au galot dans la forêt

Message  Tecowaka le Sam 28 Jan 2017 - 16:15

C’est alors qu’apparu devant moi, sortant de la végétation, une femelle centaure. Je devais l’avouer, je ne m’y attendais vraiment pas à rencontrer une congénère ici. Oui, nous n’étions pas une race très rare et beaucoup vivent dans les forêts, dont celle du Calme. Mais après un long séjour ici, c’était le premier centaure que je rencontrais. Je fus un peu perturbée en la voyant, comme si un sort avait perturbé mon esprit et me fit baisser la garde. La femelle ne semblait pas agressive, ni avoir peur. Elle s’approcha doucement vers moi, portant des petites pierres qu’elle disposa autour du feu pour éviter qu’il ne se répande sur le sol. Je baissais rapidement ma lame, perturbé de cette vision.

Nael'Illdrim - Je suis désolé, je ne voulais pas vous effrayer. Je m'appelle Nael'Illdrim et avant que vous me le demandiez, je ne suis pas une pouliche mais une adulte.

Il était vrai qu’en la voyant de plus près, sa taille semblait plus petite que le reste des centaures. Je pensais que c’était parce que je la voyais de loin, mais plus proche, elle était naine. Les traits de son physique montraient bien qu’elle était adulte, mais sa taille faisait, on va dire adolescente. Elle était belle en tout cas, de belle forme et de belle couleur surtout. Le premier centaure rencontré ici était en plus un centaure particulier. J’en perdais mes mots, ne sachant quoi penser nid dire. Peut-être valait-il éviter de le faire justement. Et se contentait de formule basique pour commencer notre discussion. Je me présentais à mon tour, ne pouvant m’empêcher de l’épier de la tête aux sabots, comme si j’étais devant une bête curieuse.

Tecowaka – Mon nom est Tecowaka. Je suis originaire de la forêt de la vanille. Et toi es-tu de cette forêt ou d’ailleurs ?

En écoutant sa réponse, je rassemblais les informations que j’avais déjà. Elle était petite, un détail qui semblait l’agacer après l’avoir entendu en parler avant, sans doute exaspéré par les remarques liées à sa taille, et elle était visiblement seule comme moi. Sans tribu ou famille. À moins qu’elle se trouvât toute proche et qu’elle était partie chasser avec son arc ou juste se promener avant leur futur déplacement. Je restais par contre debout, lui faisant face, du mieux que je le pouvais, restant sur mes gardes. Il n’était pas rare que deux centaures, mâles et femelles, viennent à se battre entre eux pour diverses raisons. Et comme tout le monde le sait, il fallait toujours se méfier des inconnus.

•————————————•
Marche du centaure:
avatar
Tecowaka
Novice
Novice

Race : Centaure
Classe : Guerrier-mage

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au galot dans la forêt

Message  Nael'Illdrim le Dim 5 Fév 2017 - 23:02

Mais Nael'Illdrim était pleine d'innocence grand Tecowaka et son seul désir était d’être avec un autre centaure au coin d'un feu, a se réchauffer un peu. La jeune centaure le voyait bien, il était tendu, prêt a bondir telle la flèche de la corde de l'arc armé. Arrangeant quelques branche du feu, elle sourit alors a l'étalon et d'une voix douce, tendit qu'elle commençait a éplucher une pomme qu'elle avait sortie d'une de ses besaces.

* Mon maitre me faisait souvent la morale sur des choses de la vie courante. Par exemple, il me disait que la familiarité était une illusion, qu'on ne se méfie jamais assez de ce que l'on connait trop bien. Tu as raison de te méfier de l'inconnue que je suis Tecowaka mais mon cœur est pur et mon esprit exempt d'intention de te faire du mal. Ton feu m'a attirer et j’étais curieuse de savoir qui campait ici. Je suis née dans cette foret, auprès de mon clan mais je l'ai quitter...provisoirement. Je veut explorer le monde et découvrir ses merveilles de flore et de faune. *

Apres une courte pause où Nael'Illdrim tendit la pomme a Tecowaka, pour lui donner, elle reprit.

* Mon maitre disait aussi qu'un grain de sable pouvait contenir l'histoire de toute une région. Alors imagine tout un désert. Quand j'estimerais tout savoir, du moins quand je sentirai que je ne pourrais apprendre plus alors je reviendrait dans mon clan et je passerait le reste de ma vie a leur apprendre ce que j'ai découvert. *

La foret vanille avait t'il dit? Nael'Illdrim ne connaissait pas du tout mais son maitre lui avait raconter qu'il y'avait d'autres forets de part le monde. Si il y'avait aussi d'autres clans de centaures alors la jeune centauresse avait hâte de les rencontrer, comme elle avait hâte de rencontrer les peuples, de deviser avec eux et d’échanger pour comprendre les cultures. Comme elle disait, de la connaissance nait la compréhension, elle même engendrant la compassion. Et Nael'Illdrim sentait que la compassion et la compréhension sont des notions menant a la sagesse. Aussi elle s'allonge a nouveau devant le feu et termine en disant.

* Détendez vous...dans la foret je n'ai que des amis...ils me préviendront si il y'a des intrus. *

•————————————•

Fiche de personnage
avatar
Nael'Illdrim
Novice
Novice

Race : Centaure
Classe : Druide

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au galot dans la forêt

Message  Tecowaka le Jeu 9 Fév 2017 - 14:54

Nael'Illdrim se mit à l’aise près du feu, arrangeant quelques branches pour bien délimiter le feu. Elle semblait confiante et s’allongea pour se réchauffer, tout en prenant une pomme dans sa besace pour commencer à la découper. Elle inspirait une sorte de confiance, faisant penser un peu aux fées et dryades qui approchaient les mortels.

Nael'Illdrim - Mon maitre me faisait souvent la morale sur des choses de la vie courante. Par exemple, il me disait que la familiarité était une illusion, qu'on ne se méfie jamais assez de ce que l'on connait trop bien. Tu as raison de te méfier de l'inconnue que je suis Tecowaka mais mon cœur est pur et mon esprit exempt d'intention de te faire du mal. Ton feu m'a attiré et j’étais curieuse de savoir qui campait ici. Je suis née dans cette foret, auprès de mon clan mais je l'ai quitter...provisoirement. Je veux explorer le monde et découvrir ses merveilles de flore et de faune.
Tecowaka – J’ai appris aussi que l’on devait se méfier de ceux qui disaient de ne pas se méfier d’eux. Car s’ils le disent, ils ont quelque chose à cacher.

Nael'Illdrim me passa la pomme qu’elle venait de finir d’éplucher. Je l’attrapais délicatement et y croqua un petit morceau.

Nael'Illdrim - Mon maitre disait aussi qu'un grain de sable pouvait contenir l'histoire de toute une région. Alors imagine tout un désert. Quand j'estimerais tout savoir, du moins quand je sentirai que je ne pourrais apprendre plus alors je reviendrais dans mon clan et je passerais le reste de ma vie a leur apprendre ce que j'ai découvert.

Je ne disais rien pour le moment, la laissant finir de parler. Une bien étrange personne que j’avais devant moi, je n’arrivais pas à la comprendre. Elle disait faire partie d’un clan, mais avait un maître. De quel genre de maître parlait-elle ? Peut-être de son chef de clan, le mâle dominant de la tribu. À moins qu’il s’agisse d’esclavagisme, quelqu’un ayant pour esclaves tout un groupe de centaure. Mais si tel était le cas, pourquoi la laisser gambader librement pour explorer le monde ? À moins qu’il sache se montrer « aimable », ou qu’il est trouvé le bon moyen d’asservir ses esclaves, car Nael’Illdrim désirait à la fin y retourner pour faire partager ses découvertes. Je trouvais cela des plus curieux.

Nael'Illdrim - Détendez vous...dans la foret je n'ai que des amis...ils me préviendront si il y'a des intrus.

Elle me fit prendre conscience de l’allure que j’avais. J’étais aussi tendu qu’une lame en fer avec des décharges électriques. Il était vrai que je me trouvais à cet instant ridicule et qu’il valait mieux se montrer plus relax. À mon tour, je m’installais près du feu face à elle, comme deux compagnons profitant de la nature. Je m’efforcer de me détendre, mais quand elle disait que ses amis se trouvaient dans la forêt, je me demandais de quoi elle parlait, ce serait ceux de son clan ? Terminant la pomme, j’essayais de l’interroger de la façon la plus naturelle possible.

Tecowaka – De quels amis parlez-vous ? Votre clan est juste à côté ?

D’un coup, j’imaginais son maitre, un gros humain cupide, retenant dans des cages des centaures enrager et qui n’attendait que l’ordre de l’humain pour sortir et mettre en pièce le pauvre centaure que j’étais. Mais elle parlait de prévenir de tout danger… Oh je n’en savais rien, j’étais perdu avec ses dires et j’avais l’impression de me trouver dans une sorte de folie où la logique avait changer.

•————————————•
Marche du centaure:
avatar
Tecowaka
Novice
Novice

Race : Centaure
Classe : Guerrier-mage

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au galot dans la forêt

Message  Nael'Illdrim le Dim 26 Fév 2017 - 22:31

Nael'Illdrim l'écouta et l'observa surtout. Elle sourit en le voyant croquer dans la pomme après lui avoir répondu. Ses actes contredisaient ses paroles de manières involontaires. Elle sortie une nouvelle pomme, pour elle cette fois et se mit a l’éplucher tout en répondant.

* Pour quelqu'un qui dit se méfier des gens qui lui disent de leurs faire confiance, vous semblez ne pas vous méfiez en revanche de ce qu'ils vous donne a manger. Rassurez vous, cette pomme est tout ce qu'il y'a de plus sain mais une personne mal attentionnée aurait put y ajouter quelques poisons. *

Nael'Illdrim laissa le temps a Tecowaka de se rendre compte de sa gaffe et se mit a manger sa pomme, lamelle par lamelle. Étant une végétarienne convaincue, il n'était pas du tout question pour elle de faire griller quelques viandes. Elle se demanda alors si, sans rien d'autre a manger, elle se résoudrait a chasser la moindre petite bestiole mangeable. Elle resta un moment plonger dans son débat intérieur et les questions de son congénère finit de la sortir de sa réflexion.

* Tout dépend de votre définition de l'amitié. Certains diraient que la vrai amitié, c'est quand quelqu'un t'aide quand tu es vraiment dans le besoin. D'autres diraient que c'est une relation où tu te sens obligé d'aider l'autre sans être capable a aucun moment de lui faire du mal. Les animaux sont mes amis...les plantes également. Ils me parlent, ils m'avertissent, ils me font confiance car ils savent que jamais je ne leur ferait du mal gratuitement. Cette pensée me révulse...qui sommes nous pour décider de ce qui doit vivre et ce qui doit cesser de vivre...*

Nael'Illdrim laissa passer son trouble et repris en dessinant distraitement dans la terre avec un bout de bois.

* Quand a mon clan...oui ils vivent dans cette forêt. Je suis...fille du chef de clan. Un clan qui vit libre, sans se mêler plus que nécessaire aux deux pattes. Juste un peu de commerce en de rares occasions, pas plus. Mon maitre, bien qu'il fasse partie du clan, vit seul car un druide ne saurait être efficace au milieu de l'agitation et de la nervosité. C'est un centaure tout comme moi cela va sans dire...*

Sur le sol, il y'avait alors écrit " La feuille tombe, le sol la recueille. Et tandis que le vent de l'hiver dans son froid la saisit, elle regarde le ciel et les arbres et rêve d’être un oiseau. "

•————————————•

Fiche de personnage
avatar
Nael'Illdrim
Novice
Novice

Race : Centaure
Classe : Druide

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au galot dans la forêt

Message  Tecowaka le Mer 1 Mar 2017 - 17:40

Nael'Illdrim- Pour quelqu'un qui dit se méfier des gens qui lui disent de leurs faire confiance, vous semblez ne pas vous méfiez en revanche de ce qu'ils vous donne a manger. Rassurez vous, cette pomme est tout ce qu'il y'a de plus sain mais une personne mal attentionnée aurait put y ajouter quelques poisons.

La centaure me fit me rendre compte à quel point je m’étais montrer imprudent sur ce coup là. J’avais pris son cadeau sans trop y réfléchir, dicter par mon estomac. Elle avait de l’esprit et quelque chose me disait qu’elle devait être doué en parole, et donc, en manipulation. Et sa grande différence physique avec les autres centaures lui donnait un aspect mystique. Elle mangea sa pomme, du moins en partie avant de me répondre.

Nael'Illdrim - Tout dépend de votre définition de l'amitié. Certains diraient que la vrai amitié, c'est quand quelqu'un t'aide quand tu es vraiment dans le besoin. D'autres diraient que c'est une relation où tu te sens obligé d'aider l'autre sans être capable a aucun moment de lui faire du mal. Les animaux sont mes amis...les plantes également. Ils me parlent, ils m'avertissent, ils me font confiance car ils savent que jamais je ne leur ferais du mal gratuitement. Cette pensée me révulse...qui sommes nous pour décider de ce qui doit vivre et ce qui doit cesser de vivre...

Qu’est-ce que je disais ? Elle jouait sur le sens des mots. Elle parlait pour ne rien dire surtout. Enfin pour moi. Elle semblait aimée ça même. Je ne serais pas étonné qu’elle soit attachée à l’art de la ruse et de la perfidie. Sa pomme n’était pas empoisonnée, sinon je serais sans doute mort depuis longtemps. Mais quand elle a mentionné que les animaux et les plantes lui parlait, je fus assez déconcerté. Comment une telle chose était possible ? Elle avait un lien avec eux, alors elle pouvait être soit folle, ou bien être versé dans une quelconque magie. J’avais quelques connaissances bien entendues dans ce domaine, des sorciers en tous genre m’avaient aidé à devenir plus fort. En faisait-elle partie ?

Nael'Illdrim- Quand à mon clan...oui ils vivent dans cette forêt. Je suis...fille du chef de clan. Un clan qui vit libre, sans se mêler plus que nécessaire aux deux pattes. Juste un peu de commerce en de rares occasions, pas plus. Mon maitre, bien qu'il fasse partie du clan, vit seul car un druide ne saurait être efficace au milieu de l'agitation et de la nervosité. C'est un centaure tout comme moi cela va sans dire...

Elle aimait vraiment parler. Nael’Illdrim m’apportait bien plus d’informations que j’en avais demandé. Une ruse pour endormir son adversaire ? Non, je dirais que comme pour la plupart des femelles, elle devait aimer causer. Si j’avais bien compris, son clan n’était pas loin et ne semblait pas hostile à mon encontre, car il ne semblait connaitre mon existence. Mais n’a-t-elle pas parler de druide ? Elle était une apprentie si j’ai bien compris une fois de plus. Cela expliquerait son lien avec la nature. Elle n’avait donc rien à voir avec une créature mystique comme un esprit ou autre chose. Mais bien une vraie centaure.

Tecowaka – Vous êtes lié au druidisme. J’ai connu des pratiquants de cette magie. Mais pas chez des centaures.


Je me rappelais de mon parcours depuis ma « renaissance ». J’avais croiser ceux qui m’avaient appris à utiliser la magie pour me battre afin de vaincre l’esclavagisme. Des sorts puissants pouvant causer beaucoup de dégâts. Utilisable en toute circonstance. Alors que les druides, leurs pouvoirs étaient lié à la nature. Mais je ne désirais pas me moquer et discréditer cela. J’avais un profond respect pour la nature qui devait survivre aux attaques de l’humain.

Tecowaka – Et comme votre maître… Ce mot me révulser. Pour moi, personne ne devait être le maître de qui que ce soit. J’étais un centaure libérer du joue des humains, mais je ne supportais toujours pas l’idée… Vous restez séparer de votre clan en vous promenant seule dans la forêt ?


•————————————•
Marche du centaure:
avatar
Tecowaka
Novice
Novice

Race : Centaure
Classe : Guerrier-mage

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au galot dans la forêt

Message  Nael'Illdrim le Dim 19 Mar 2017 - 13:16

Comment ça le druidisme n'était pas développer chez les centaures? La ce fut Nael'Illdrim qui fut surprise. Cela lui paraissait inconcevable, les quelques troupes qu'elle avait rencontrée comptait tous un druide parfois flanquer d'un apprenti. C'était vital pour une troupe d'avoir quelqu'un apte a les guider spirituellement, a offrir, que dis je a dispenser les soins aux malades et blesser, qu'ils soient centaures ou créatures de la nature. Les choses se passaient t'elles donc si différemment dans la foret Vanille? Quelque part, cela la motivait a aller voir comment les choses se passait ailleurs.

* Je suis partie de ma troupe pour voir le monde, je suis curieuse de savoir ce qui se fait ailleurs, d’étudier la flore et la faune au delà des limites de cette foret. Le monde semble si vaste et si certains prétendent qu'il vaut mieux connaitre a fond un petit peu plutôt que de connaitre un petit peu l'immensité- ils n'ont pas tort- ce que je pourrais apprendre pourrais servir quand je reviendrais. *

La jeune druidesse écouta ensuite Tecowaka attentivement, il parlait un peu de son passé et cela pouvait constituer un début pour le comprendre. Il avait côtoyer les hommes et cela ne semblait pas être une expérience qu'il souhaite renouveler de sitôt. Nael'Illdrim fut donc conforter dans son idée que les humains étaient des créatures versatile, certains semblaient bon et juste tandis que d'autres basculaient dans la malveillance. Aussi, avide d'en savoir un peu plus, elle remis un peu de bois dans le feu et ...

* Tecowaka...peut tu m'en dire un peu plus sur toi...avant ta mauvaise expérience avec les hommes? S'il te plait. *

•————————————•

Fiche de personnage
avatar
Nael'Illdrim
Novice
Novice

Race : Centaure
Classe : Druide

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au galot dans la forêt

Message  Tecowaka le Sam 25 Mar 2017 - 16:41

Elle était une sorte d’aventurière, cherchant à découvrir le monde qui l’entourait et à étudier tous ceux qu’elle trouverait sur son chemin. Un peu comme ces amoureux des herbes qui voulaient tout savoir sur chaque plante. Un savoir utile dans certaines conditions, mais je trouvais que le temps consacré à le découvrir n’était qu’une perte de temps. Pendant qu’on regardait une fleur pousser, de nombreux esclavagistes torturaient des centaines de nos semblables. Il était plus important d’agir que d’attendre, je pense.

Nael'Illdrim - Tecowaka...peut tu m'en dire un peu plus sur toi...avant ta mauvaise expérience avec les hommes? S'il te plait.

Sa question me surprit. Il était naturel qu’elle veuille en savoir un peu plus sur moi, mais j’aurais espéré éviter ce sujet tout de même. Je n’étais pas du genre à reparler de mon passé tortueux, avec la captivité et la guerre… Sans oublier la mort même. Et justement, c’était une vie morte qui n’avait plus de raison d’être rappelée, mais qui permettait la raison de ma croisade. Elle, elle était une centaure sauvage, habitué à vivre dans les plaines de façon insouciante. Que savait-elle de l’esclavagisme ou de la guerre ? Pourrait-elle seulement le comprendre. Le mieux serait de rester dans le vague.

Tecowaka – Avant il n’y a pas grand-chose à dire. Une naissance, un groupe, une vie. Mais disons que j’étais plus habitué jeune aux endroits les plus refermer qu’aux campagnes comme toi. J’étais après un soldat pour les miens. Que veux tu que je te dises d’autre.

•————————————•
Marche du centaure:
avatar
Tecowaka
Novice
Novice

Race : Centaure
Classe : Guerrier-mage

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au galot dans la forêt

Message  Nael'Illdrim le Mar 4 Avr 2017 - 23:35

Nael'Illdrim se dit que visiblement, c'était loin d’être un bavard en plus d’être aussi renfermer qu'un vieux grimoire dans un coffre oublier. Difficile de le comprendre en plus d'agir avec lui. Comment faire? Et le voulais t'il seulement ? La jeune druidesse compris qu'il y'avait un trop grand fossé entre eux et que pas grand chose pouvait les rassembler dans un but commun. Partant de ce constat, elle décide de ne rien demander de plus et de finir de manger. Après pour la nuit - du moins ce qu'il en reste - devaient t'ils organiser des tours de gardes? En effet les brigands pourraient revenir, même si elle en doutait franchement.

* Je n'ai pas eu le temps d'apprivoiser un petit animal pour monter la garde a notre place. Et si on doit reprendre la route demain, autant se reposer et ne pas ressembler a deux zombies par manque de sommeil. Par la suite, je pense que cela mieux pour chacun de prendre son chemin chacun de son coté. Nous semblons si différent, je suis triste que tu reste si renfermer envers moi. *

Voila comme ça c'était dit, maintenant, tu peux le laisser médité sur la question tout en t'allongeant pour dormir. C'est vrai quoi, Nael'Illdrim se montrait très ouverte et prompt a la discussion et aux débats mais elle avait rencontrer un mur qui ne laisse échapper que quelques information et encore, cela donnait l'impression qu'on les lui arrachaient avec violence. Et cela faisait du mal au petit cœur de Nael'Illdrim des gens comme ça. Elle n'était pas la pour les juger nom d'une pipe en bois.

•————————————•

Fiche de personnage
avatar
Nael'Illdrim
Novice
Novice

Race : Centaure
Classe : Druide

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au galot dans la forêt

Message  Tecowaka le Jeu 6 Avr 2017 - 16:30

Notre conversation s’arrêta là, n’allant pas plus loin. Je m’attendais à ce que cette petite centauresse continue de m’assommer de question, mais au lieu de cela, elle se taisait et continua de manger. Un long silence commença à peser ici et je pensais à un moment que Nael'Illdrim allait redemander quelque chose où me racontait quelque chose, mais non. Du moins pas tout de suite, car à un moment, elle se remit à parler. Je pensais à une nouvelle interrogation, mais je fus surpris que ce ne fût pas le cas en réalité.

Nael'Illdrim - Je n'ai pas eu le temps d'apprivoiser un petit animal pour monter la garde a notre place. Et si on doit reprendre la route demain, autant se reposer et ne pas ressembler a deux zombies par manque de sommeil. Par la suite, je pense que cela mieux pour chacun de prendre son chemin chacun de son coté. Nous semblons si différent, je suis triste que tu reste si renfermer envers moi.

On dirait bien qu’elle était vexée. Je me demandais bien pourquoi. Par rapport à mon histoire ? Il n’y avait pas grand-chose à dire, mise à part la période d’esclavage, la guerre, la mort et la résurrection. Mais ce n’était pas quelque chose qu’on balançait comme ça à la première personne venue. C’étaient des informations personnelles. Et puis même, s’attendait-elle vraiment à ceux que tout le monde vive une vie épic rempli de combat intensif et avoir vaincu une armée de dragons pour se comporter ainsi ? Je comprenais bien que son désir de vouloir se coucher pour le peu de temps qui restait devant nous, était un moyen d’exprimer son mécontentement. Et puis, si différent, nous l’étions tous, il ne fallait pas croire qu’un centaure était comme tous les autres.

Tecowaka – Tu t’attendais à quelque chose en particulier ? La mauvaise expérience avec les hommes débuta durant mon enfance, alors c’est pour ça qu’il n’y a pas grand-chose à dire.

Ceci était vrai. Tout petit je fus entrainer dans la forteresse humaine pour devenir un guerrier suicidaire da l’armée humaine. On ma bercer dès que je pouvais parler de propagande de guerre et de liberté. Alors, me demander ma vie avant ma mauvaise expérience, c’était de me demander mes souvenirs quand j’étais bébé. Je n’en avais aucun, seul ceux durant mon service militaire et ma vengeance. Sinon, je ne pouvais pas les inventés. Et si je le faisais, j’étais sûr que cela la vexerait également et trouverait à rouspéter. Une vraie femelle centaure oui.

•————————————•
Marche du centaure:
avatar
Tecowaka
Novice
Novice

Race : Centaure
Classe : Guerrier-mage

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au galot dans la forêt

Message  Nael'Illdrim le Mar 25 Avr 2017 - 23:51

Il ne comprenait pas pensait une Nael'Illdrim qui faisait désormais semblant de dormir. Il ne comprenait pas que Nael'Illdrim n'était pas la pour le juger, juger ses actes, ses pensées, ses paroles. Elle était la pour apprendre de la vie ailleurs, apprendre que sa façon n'était pas la seule façon, que sa mentalité n'était pas la seule mentalité possible. La jument se fichait pas mal si Tecowaka avait vaincu une armée entière avec un cure dent, qu'il avait accomplie la quête de l'arc mythique de la reine des elfes vieux de cinq millénaire ou encore qu'il était sorti d'un labyrinthe en grignotant les murs avec ses dents. Nael'Illdrim avait voulu simplement discuté avec quelqu'un d'autre et débattre de tout les sujets possible afin de comprendre cette personne.
Mais avec Tecowaka, elle s’était retrouver au pied d'un mur de granite. Et elle ressentait tellement de tristesse de n'avoir put echanger qu'elle se mit a pleurer. Elle ne retint pas longtemps ses sanglots et Nael'Illdrim se demande alors pourquoi elle réagissait ainsi. C'était l'occasion d'un travail sur elle même. Un long cheminement de pensées qui ne l'amène qu'a une seule idée. Tecowaka avait peur qu'elle change de façon de le voir si il lui racontait tout son passé. Et puis quelque part, si il racontait tout tout de suite, il n'y aurait plus de surprise. Nael'Illdrim appris donc qu'il faut parfois taire sa curiosité et ne pas forcer les gens a tout dire.

* Désolé...je n'aurais pas dut m’énerver ainsi, c'était une réaction immature de ma part et je m'en excuse. Demain est un autre jour et je pense que j'aurais les idées plus claires. Je te souhaite une bonne nuit Tecowaka. *

•————————————•

Fiche de personnage
avatar
Nael'Illdrim
Novice
Novice

Race : Centaure
Classe : Druide

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au galot dans la forêt

Message  Tecowaka le Ven 28 Avr 2017 - 19:21

Nael'Illdrim se mit à pleurer. Mais pourquoi cela ? J’avais du mal à comprendre cette centaure. Bien qu’au début, je puisse éprouver de la méfiance à son égard, voilà que je me sentais un peu perdu et idiot. Ma captivité chez les humains avait duré si longtemps, et l’endoctrinement n’avait rien arrangé. J’étais un centaure captif, on pourrait dire domestiquer et donc, je pouvais me tromper sur le compte des centaures sauvages. En réalité, je pouvais me remettre en question en me disant que je ne connaissais pas bien ma race. Mais aussi, un autre malaise se fit. Je ne connaissais surtout que des centaures guerriers, poussé par l’envie de la bagarre. Alors, voir une femelle pleurer, cela me fit bizarre.

Nael'Illdrim - Désolé...je n'aurais pas dut m’énerver ainsi, c'était une réaction immature de ma part et je m'en excuse. Demain est un autre jour et je pense que j'aurais les idées plus claires. Je te souhaite une bonne nuit Tecowaka.

Ayant séché ses larmes, elle alla dormir pour de bon. Je ne lui répondais que par un hochement de tête et la regarda s’allonger. Je me retrouvais seul à présent, seul avec mes pensées. Une bonne occasion de réfléchir sur la situation. Je voulais savoir quoi faire pour la suite. Je ne croisais que très peu de ma race et je préférais éviter de trop rester en leur présence. J’étais habitué à une vie de solitude et je voulais mener ma croisade personnellement, du moins pour le début. Je devais avant réussir à faire confiance aux autres pour cela. Et peut-être que Nael’Illdrim pourrait m’y aider. Enfin… Je crois.

Je tournais la tête vers l’océan et me mit à méditer. Je revenais souvent sur le souvenir de ma résurrection, c’était quelque chose qui marquait. De cette expérience, j’étais persuader que j’avais un grand rôle à jouer. La chance qui me fut offerte devait avoir une contrepartie. Mais, j’ignorais de quoi il s’agissait. Devais-je avoir un destin extraordinaire ? Ou bien devenir une marionnette ou faire un sacrifice ? Il fallait que je le sache, et pour cela, il faudrait que je trouve des informations sur ma sauveuse. Je pourrais tenter de questionner les druides, samanes, vagabonds à ce sujet. Ou lire des livres pouvant en parler. Mais je ne savais ni lire, ni écrire le moindre langage. Et d’ailleurs, je ne voulais pas m’y pratiquer, pour moi c’était une chose humaine, ou bien un objet de vanité pour les elfes. Non je trouverais un autre moyen. Je pourrais demander à ma compagne de voyage à son réveil, je pourrais tenté.

•————————————•
Marche du centaure:
avatar
Tecowaka
Novice
Novice

Race : Centaure
Classe : Guerrier-mage

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au galot dans la forêt

Message  Nael'Illdrim le Mer 7 Juin 2017 - 21:32

Dormir avait quelque chose de curatif sur l'esprit. En soit, dormir est bon pour le corps, cela lui permet de se reposer, les muscles se détendent, le cerveau digère toute les émotions et les efforts de la journée, on évacue la fatigue, bref, on se remet d'aplomb. Nael'Illdrim en avait bien besoin et c'est d'un long sommeil qu'elle put rêver, rêver a des choses merveilleuses, des jardins empli de fleur et d'arbres fruitiers, avec son clan de centaure au grand complet. Elle en sourit, en rit même dans son sommeil. Elle rêvait de choses simple Nael'Illdrim, de choses naturelles. Nale'Illdrim fut accoster par un centaure entourer de brumes. Son cœur battit plus fort, elle éprouvait de beaux sentiments envers lui...
Le gazouillis des oiseaux la sortie de ce beau rêve. Le soleil se levait a peine, il ne devait pas être bien tard. Tecowaka semblait dormir profondément encore. Elle l'observa longuement, plus en détail et découvrit de vieil cicatrices en plusieurs endroit. A n'en pas douter, c'était un guerrier d’expérience et selon les coutumes de son clan a elle, il aurait été vu comme un très bon parti pour une centaure d’être la compagne d'un tel centaure. Après ce moment d'observation, Nael'Illdrim se lève et partit chercher un peu a manger dans la forêt. En bonne druidesse, elle connaissait absolument tout ce qui était comestible ou pas et les propriétés de chaque plantes, du moins de cette foret. Elle revint une bonne demi heure plus tard, déposant une part généreuse de sa cueillette a coté de Tecowaka et alla manger la sienne sur la plage toute proche, regardant les vagues venir lécher le sable paresseusement. Tecowaka devait en avoir vu des horreurs durant ses batailles. Du sang qui gicle, cette peur de mourir, les cris des blesser, agonisant sur le champ de bataille, parfois achever en étant piétiner par les un ou les autres. Quand ce n'est pas des membres arrachés ou des viscères a l'air. Nael'Illdrim se mit a penser a autre chose pour pouvoir terminer son repas sans avoir la nausée.

•————————————•

Fiche de personnage
avatar
Nael'Illdrim
Novice
Novice

Race : Centaure
Classe : Druide

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au galot dans la forêt

Message  Tecowaka le Sam 10 Juin 2017 - 9:11

Avais-je rêvé ? Sans doute. Mais comme pour la plupart des rêves ont les oublis et ce fut le cas cette nuit-là. Et c’était mieux ainsi. Dans mes rêves, je revoyais surtout les horreurs de la guerre et ma mort en boucle. Dans la vie d’un centaure captif, il y avait très peu de place pour de bons souvenirs ou d’expérience agréable. Tout jeune, je fus initié à l’art de la guerre et c’est très tôt que j’ai versé ma première goutte de sang. Alors depuis toujours, quand je rêvais, je me revoyais sur un champ d’horreur où je devais affronter en boucle des créatures ressemblant à des zombis assoiffés de sang qui renaissaient à chaque fois que je les détruisais. Et à la fin, je me revoyais saignant de partout et m’écroulant et devenant aussi blanc comme neige pour finir au fond de l’océan qui ressemblait à un monde de ténèbres avec d’être sauvé par de longs bras de lumière chantant. Voilà à quoi ressemblait la quasi-totalité de mes rêves. Mais comme dit, je ne me souvenais pas de cette nuit-là. Il devait sans doute s’agir de la même chose, mon esprit, abusé par ce rêve répétitif préfère sans doute en effacer certains. Ou bien, c’était tout simplement les plus heureux que j’oubliais.

À mon réveil, j’eus la bonne surprise de découvrir juste devant mon nez des fruits déposer là. La journée de la veille me revint rapidement en mémoire et je devinais sans peine que c’était Nael'Illdrim qui a dû me les apporter. Avec les bras, je me redressais doucement et me mis en position assise en repliant mes pattes sous ma croupe. Me massant le visage, je me réveillais doucement. La matinée était douce et agréable, cela présageait une bonne journée. La centauresse se tenait juste à côté de moi, elle mangeait ses propres fruits tout en me regardant. J’eus la force de lui décochais un sourire pour la saluer et me mis à table également. Comme elle était liée à la nature, elle ne devait avoir du mal à trouver de bons fruits comestibles.

Tecowaka – Bien dormis ? Demandais-je en engloutissant mon premier aliment.

Écoutant sa réponse, je lui disais que pour ma part, cela aller, j’avais plutôt bien dormi également. Fouillant un peu dans ma mémoire, je me souvenais de la requête que je voulais lui faire. J’espérais qu’elle aurait les connaissances sur la créature qui hantait mon esprit. Bien que je lui sois reconnaissant de m’avoir sauvé, j’aimerais mieux la connaitre. Nael’Illdrim semblait plus à l’aise avec la forêt qu’avec l’eau, mais les deux sont liés d’une certaine façon non ? Autant essayer. Léchant mes doigts recouverts de jus, je me lançais.

Tecowaka – Je voulais te demander quelque chose Nael’Illdrim.


Prenant un autre fruit pour poursuivre mon repas, je jetais un rapide coup d’œil vers la femelle centaure pour m’assurer d’avoir capter son attention. Il s’agissait d’un sujet pas facile à aborder et je me demandais de quoi j’aurais l’air en lui parlant de fée ou d’une forme de déité si s’en était-une, aquatique. Mais bon, si je ne disais rien je n’avancerais pas.

Tecowaka – Tu dois connaître toutes les créatures peuplant au moins Orcandes non ? Aussi bien naturelle et surnaturelle non ?

Le premier point fut posé, il ne me manquait plus qu’à préciser rien qu’un peu pour éviter de partir sur autre chose et qu’il y est une erreur de compréhension entre nous. Ce serait peut-être marrant pour certains, mais frustrants pour moi, car ce serait une stupide perte de temps et d’énergie et je ne voulais pas non plus rire sur ça, ce serait un peu comme touché au sacrée.

Tecowaka – Que sais-tu sur les esprits de l’eau ?

•————————————•
Marche du centaure:
avatar
Tecowaka
Novice
Novice

Race : Centaure
Classe : Guerrier-mage

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au galot dans la forêt

Message  Nael'Illdrim le Jeu 22 Juin 2017 - 16:07

Bien sur que tu as toute son attention, une fille de la foret écoute toujours ceux qui viennent quêter conseils et avis. Le sourire de Tecowaka lui inonda son cœur de bonheur, elle commençait un peu a connaitre le lascars et elle avait compris qu'il ne faisait pas cela souvent. Elle lui sourit en retour et, tout en lui caressant doucement la joue, lui répond.

* Les sages disent que la nuit porte conseil et permet de remettre les choses a plat alors oui, j'ai très bien dormit. *

Libérant sa joue, elle prit une petite branche et s'applique alors a dessiner au sol de manière assez abstraite. Elle l'écoutait bien sur et un je ne sais quoi lui fit penser que ses paroles influençait sa main. Nael'Illdrim le regarde brièvement quand il lui demanda si il pouvait avoir son conseil et se remit a dessiner. La jeune druidesse le laissa parler, l'interrompre ne servirait a rien. Elle attendit donc qu'il pose sa vrai question et quand il le fit, cela la troubla assez pour que son tracée se fit plus incertain. Elle effaça d'ailleurs son dessin et recommença. Cela l'aidait a choisir les mots justes, a organiser ses pensées. Et c'est après plusieurs minutes qu'elle se lance enfin, ajustant chaque mot comme si ils étaient en cristal.

* Ta question soulève plus de question que de réponses. Si tu veut en savoir plus pour ensuite tenter de les rencontrer alors tu perds ton temps. Des dieux ont crées ce monde et nous serions très sot de penser le contraire. Ce sont des entités supérieure, qui ne se montrent que très rarement et c'est toujours eux qui décident où et quand. Qui sommes nous pour penser que nous pouvons leur être supérieurs, eux qui ont bâtis ce monde a partir de rien. Après la création de ce monde, ils ont placés des...gardiens, faute d'un meilleur terme, seuls témoins de leur puissance et de leur existence. Il ne s'agit en rien des anges, les esprits élémentaires existent. Ce sont eux les gardiens de ce monde. Ils agissent sous ordres des dieux. *

La jeune centaure se mit alors a écrire un poème, sans doute fruit de ses pensées et poursuit.

* Les peuples primitifs vénèrent ces esprits et croient qu'en leur faisant des offrandes, les esprits seront bienveillant a leur égard. J'aimerai croire en cela mais je doute que les esprits élémentaires s’intéressent a des offrandes, leur état de conscience doit être bien au delà de simple considération matériels. Ils sont partout autour de nous, dans la terre, dans l'eau, dans l'air, dans le feu et aussi dans les animaux. Je pense que c'est ce dernier point qui fait que les elfes ne mangent pas de viande. Si par contre, tu penses que l'un d'eux t'a aider a un moment de ta vie, ce n'est pas impossible et en ce cas, je te conseil très sérieusement de tout faire pour profiter de cette seconde chance. *

Sur le sol, il y'avait alors écrit :

Nature, pleine de générosité
Destruction, pleine de haine
Vie, pleine de gaieté
Mort, pleine de peine

Si par votre volonté
Nos vies vous voulez façonné
Alors avec Destin bâtissez
De vos meilleurs architectes couronné
Nos existence éphémères
Car nous aussi, on se souvient autant qu'on peut oublier.

•————————————•

Fiche de personnage
avatar
Nael'Illdrim
Novice
Novice

Race : Centaure
Classe : Druide

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au galot dans la forêt

Message  Tecowaka le Ven 23 Juin 2017 - 14:28

Nael'Illdrim se montra bien trop familière à mon goût. Elle se mit à me caresser la joue comme ça, sans rien demander. Cela me fit tout drôle et ne sachant comme y répondre, je ne fis rien. Je la regardais dessiner pendant que je parlais, faisant d’étranges symboles. Cela ressemblait à une écriture ou un dessin. Je me disais, soit je l’ennuyais, soit elle faisait des tracés pour accomplir une quelconque magie. Comme ses symboles sur le sol pour réaliser des rituels et obtenir des pouvoirs. C’était sans doute lié à ceux que je disais, et elle utilisait sans aucun doute mes mots pour un sort afin de me répondre.

Quand j’eus fini, je fus plutôt dessus. Ni éclaire, ni lumière ne sortait de son dessin ou de son texte. Cela restait aussi mort que la terre sur lequel était gravé. À moins que cette magie m’échappe, je commençais à croire que ces représentions servaient plus à un jeu pour elle afin de tuer le temps. En plus, ses explications ne furent point satisfaisantes. Tout petit aussi, on me parlait d’esprits vivant dans les éléments composant la nature, mais leur lien avec le divin était flou et peu expliqué. Et savoir que cela ne marcherait de vouloir la retrouver, me frustrait. Si j’ai pu l’approcher une fois, je pourrais recommencer. Et bien que des offrandes ne puissent l’intéresser, je voulais la revoir pour au moins la remercier.

Quand elle eut fini, je me mis presque à râler dans ma barbe, affichant une mine sévère comme si on venait de me marcher sur les sabots. Ma croisade contre l’esclavagisme restait au point mort, et mes recherches sur la créature aquatique n’avançaient pas plus. Je comptais bien faire quelque chose d’important avant mes soixante ans. Bon, autant en demander un peu plus pour savoir, peut-être qu’avec des informations supplémentaires, elle me donnera des nouvelles plus réjouissantes.

Tecowaka – Et pour un esprit de l’eau qui chante avec une voix mélodieuse et qui possède de long bras salvateur… Cela ne te dit rien ?


Avec un peu de chance, chacun de ses êtres étaient différent de par leur forme que leur esprit. Il sera donc plus facile de l’identifié et savoir la retrouver. J’en profitais pour demander quelque chose d’autres.

Tecowaka – Et qu’as-tu écris sur le sol ? Ce sont des runes ou justes un dessin étrange ?

•————————————•
Marche du centaure:
avatar
Tecowaka
Novice
Novice

Race : Centaure
Classe : Guerrier-mage

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au galot dans la forêt

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum