Galadriel [Demi-Drow / Voleur]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Galadriel [Demi-Drow / Voleur]

Message  Athyl le Sam 24 Déc 2016 - 9:29

Nom de votre personnage : Galadriel

Age de votre personnage : 14 ans

Race : Demi-Drow

Classe : Voleur

Arme : 2 épée de taille et d'apparence normal, rien qui sort de l'ordinaire.

Armure : Ne pouvant s'encombrer d'une armure trop lourde, Galadriel préfère porter un pantalon et des protections d'avant bras en cuir. Son haut est essentiellement un habit de ville simple. Il se protège du soleil grâce à une cape rouge foncer avec motifs noirs.

Capacité spéciale : Passe-Muraille [Sans cette étrange capacité, Galadriel serait toujours enfermé à double tour dans sa prison d'argent.]

Compétence raciale : Maniement d'épée [On lui a appris pour faire "bonne figure", mais rare était ceux qui croyaient que cela lui serait nécessaire.]

Sorts ou compétences de votre personnage :

- Crochetage [C'est utile au quotidien sans avoir recours à son pouvoir de passer à travers les murs. De plus, c'est beaucoup plus marrant !]

- Ambidextrie [Par la force des choses, une arme ne suffisait plus. Après avoir galéré pendant de long moment, il pouvait enfin charger avec ses deux mains.]

- Furtivité [Ne pas faire de bruit pour prendre un quelconque trésor, voilà ce qui est très utile surtout si on ne veux pas s'attirer de trop grand ennuie.]

- Grande vitesse [L'entraînement a porté son fruit, il peut maintenant s'échapper avec beaucoup plus de réussite qu'avant !]

- Combat à mains nues [Ceux qui disent qu'il se bat comme une fillette, vont vite le regretter. C'est d'ailleurs pour fermer les clapets de ces gents-là qu'il s'est entraîné à combattre sans armes.]

Compétences secondaires de votre personnage :

- Lecture / écriture [Noblesse quand tu nous tiens, seul véritable vestiges du passé. C'est le grand-père qui lui a appris à lire et à écrire.]

- Chant [Son évasion quand il était enfermé, sa passion quand il est maintenant libre. Une voix sans pareil, montant agréablement tout en haut.]

Physique : De loin comme de près, Galadriel possède une allure de jeune adolescente. Son corps est longiligne ainsi que pas très épais. Un visage androgyne sans défaut, encadré par de longs cheveux blanc à demi-frisé et par des oreilles pointues. Comme les drows, il a hérité d'une paire de yeux rouge pouvant voir dans le noir. Rare sont les personnes à ne pas le trouver à son goût, surtout les hommes. Il est de nature sensible à la lumière du jour, restant à l'abri sous sa cape. Sa Vue, son ouïe, sont odorat et son goût sont légèrement supérieurs à ceux d'un Humain. Il possède aussi une grande agilité, une bonne discrétion et une assez bonne résistance aux maladies. Galadriel marche de façon féminine et sa voix n'a pas mué, gardant une voix cristalline.

Personnalité : De premier abord, Galadriel est un adolescent de nature douce et posé. Il se met rarement en colère et quand c'est le cas, c'est vraiment monstrueux. On a dû mal à comprendre ses émotions et elles sont souvent disproportionnées. On a dû mal à savoir s'il plaisante ou s'il est sérieux. Il peut paraître froid pour de raisons absurdes ou complètement idéologé un inconnu. Galadriel est assez sociale depuis qu'il n'est plus enfermé. Il est du genre à approcher des gens sans se méfier des apparences. La stratégie et la ruse sont monnaie courantes dans sa vie. L'adolescent est un voleur pour la simple raison que c'est sa seule façon de gagner de l'argent. Côté amour, il n'a en aucun cas des vues sur les hanches des femmes, mais plutôt sur les hommes. Ces derniers sont d'ailleurs un peu plus réceptifs à cause de son aspect "fille". Il aime apprendre toujours plus sur tout et n'importe quoi.

Histoire de votre personnage :

Un enfant non désiré, un enfant pas normal, voilà ce qu'il avait toujours été. Sa naissance n'avait pas été programmée, sa mère avait crié au viol pour se protégé d'un amour interdit, pour ne pas qu'on lui coupe les vivres au départ de son bien aimé. Sa ville natal était Estandre, sa mère était la seule fille d'une famille noble du coin. On ne lui avait jamais donné l'amour qu'un enfant avait le droit de mériter. Il avait eu le droit à une prison d'argent, sans permission de sortir ne serait-ce que dans le couloir. D'un point de vue extérieur, il était mort-né. Pourtant, il était bien là, cacher dans une chambre où la solitude était sa meilleure amie, personne ne parlait de lui, on faisait semblant qu'il n'existait pas, c'était une tare, rien de plus qu'un insecte.

Sa soif d'apprendre lui avait sauvé la vie plus d'une fois, il ne rechignait pas pour apprendre d'avantage sur tout et n'importe quoi. Alors, le grand-père venait, il lui apprenait les rudiments, lui apprenait à lire et à écrire. A chaque fois, l'enfant demandait s'il pourrait un jour sortir dehors, se faire des amis de son âge, on lui répondait que c'était impossible. Pourquoi le punir alors qu'il n'avait rien fait à part naître ? Pourquoi payer une dette qui ne lui était pas destinée ?

Grandir, comprendre, deviner la vérité derrière les faux-semblant, percer les masques. A l'âge de huit ans, il rêvait de partir à l'aventure, gravir monts et montagnes à la recherche d'une relique, de juste être libre comme tout le monde. Les yeux toujours scrutant la fenêtre une fois la nuit tombée, il imaginait comment partir, mais comment vivre en dehors de la bâtisse du manoir ? Galadriel devait impérativement savoir se débrouille dans ce monde noir et sombre. Alors, il avait demandé à son grand-père de lui apprendre le maniement de l'épée juste parce qu'il voulait s'amuser. Ce dernier, ne se méfiant pas de la petite bouille, il avait accepté.

Chaque jour, chaque semaine, chaque mois, chaque année, l'enfant peaufinait un plan pour s'enfuir. Il avait été fin près vers ses dix ans. Prêt à faire exploser ses chaînes qui le retenaient dans cette prison d'argent. Mais rien ne c'était prévu comme il avait voulu. Cela avait été un échec complet, on l'avait rattrapé, on l'avait traîner comme s'il n'était pas moins que de la vermine. Sa mère n'avait rien dit, mais son visage témoignait du fait qu'elle ne l'aimait pas, qu'elle le détestait, que c'était à cause de lui que sa vie était affreuse. Son grand-père lui avait dit des mots violents, lui avait donné plusieurs coups avant de le confiner dans un cachot. On lui avait dit qu'on le vendait, qu'on se débarrassait de lui, qu'on le réduisait en esclavage.

Une fois de plus, la vérité lui avait mal, on l'avait gardé juste parce que trop jeune, il ne servait strictement à rien. On l'avait élevé dans le but de le vendre au plus offrant. Cela lui avait fait mal, cela lui avait déchiré le cœur en plusieurs morceaux, il avait eu tellement confiance en son grand-père et ce dernier l'avait trahi. L'enfant avait énormément pleuré, il avait écrasé ses poings plus d'une fois contre la porte de sa cellule. Encore, encore et puis il y avait eu la chute, il était tombé la tête la première, la porte était pourtant fermée à double tour. Ne comprenant pas ce qu'il s'était passé, Galadriel s'était dépêché de prendre sa chance de s'enfuir. Il avait au passage dérober quelques objets et une épée. Arrivé devant la porte, il avait foncé dedans avec colère, traversant cette dernière sans problème. Il avait un pouvoir.

L'enfant était devenu adolescent avec l'aide de personne. Il s'était débrouillé pour vivre, ou plutôt pour survivre. En quatre ans, il avait bien évolué. Il vivait maintenant à Telbara, volant ceci, crochetant cela. Il revendait sa marchandise a quelques passants ou les échangeaient contre d'autres choses fort utiles. Des fois quand il s'ennuyait, il se mettait à chanter dans la rue pour récolter quelques pièces.....

Athyl
Membre du staff


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum