Quand un sauvetage vire au dé-troussage...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quand un sauvetage vire au dé-troussage...

Message  Marlok le Lun 21 Nov 2016 - 23:17

J'était installé tranquillement au fond d'une taverne de la ville de Le Guet. Je pensait que personne ne viendrait me chercher querelle, puisque j'était un Centaure assez imposant et armé en plus de ça. Je ne le savait pas encore, mais je me trompait. J'ai toujours penser que je ne rencontrerait jamais les même ennuis que lorsque j'était en voyage en dehors de mon royaume natal, ici à Talbara. Je mangeait donc tranquillement en savourant ma boisson préférée, lorsqu'un groupe d'humain entre dans l'établissement. Ils étaient trop bien armés pour être de simples voyageurs. Je les soupçonnaient d'êtres des brigands de grand chemin ou pire encore, des esclavagistes qui faisaient semblant d'être des personnes respectables pour mieux trompé les naïfs des différentes races qui se laissaient prendre au piège. Je n'était pas de ce bord là. Au départ, ils se sont contenté de s'installer à une table, puis ils ont tournés la tête dans ma direction. Je me doutait qu'ils allaient finir par faire quelque chose dans ce genre. J'ai fait comme si de rien n'était, les cinq humains gardaient leurs petits yeux de fouine sur moi pendant un long instant, puis l'un deux, il devait être le chef, se leva de sa place et se dirigea vers ma table. Je regardait dans toute la taverne pour voir si je pouvait trouver une aide quelconque. Malheureusement, il n'y avait que moi, le barman, les cinq types suspect et peut-être une personne masquée dans l'ombre...

Fiche de personnage
avatar
Marlok
Novice
Novice

Race : Centaure
Classe : Guerrier-mage

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand un sauvetage vire au dé-troussage...

Message  Daïlan Vanclif le Mar 22 Nov 2016 - 21:10

Depuis un bon moment j'avais quitter la côte bercé par le parfum salé de l'océan pour voyager au cœur du continent, j'y trouverais du travail pour moi et de quoi m'entourer car la compagnie du Léviathan Noir me manquait légèrement, la piraterie elle me manquait beaucoup plus le butin que l'on pouvait trouver sur les navires marchands était parfois énorme alors qu'à l'intérieur des terres j'ai presque l'impression que tous le monde n'as pas un sous sur lui, je serais sans doute riche si la fortune du bateau n'avait pas couler avec.

Je mettais arrêter dans une auberge pour y boire une chope de rhum et de potentiellement trouver un marchand, esclavagiste ou n'importe quel personnes qui ait une bourse assez grosse pour attirer mon intention, pour l'instant rien juste quelques hommes et nains qui dépensaient leurs faibles revenus dans la boisson, il y'avait un centaure armer d'un arc, un peu comme tous les centaures et portait également une épée, je ne savais pas pourquoi il étais aussi bien armer et le simple fait de réfléchir me fis mal à la tête avant de reprendre une pleine gorgée de rhum.

Plusieurs hommes entrèrent dans l'auberge, ils prirent une table et surement des boissons et le seul son qui arriva as mes oreilles juste après fus celui d'une bourse bien remplie, effectivement en tournant la tête je vis que celui qui possédait cette argent, comptait les nombreuses pièces qui bientôt seront à moi, le seul inconvénient est qu'ils sont plusieurs, de l'aide me serait fort utile mais comment trouver de l'aide dans une auberge ou on ne connaît personnes ? Je réfléchis à la façon de m'emparer de l'argent ce qui étais la seule chose qui ne me faisait pas mal à la tête.

Je finis par entendre un des hommes se lever de sa table, en tournant discrètement la tête je vis qu'il s'approchais du centaure, je n'avais aucune idée de ce qu'il allait faire mais si un litige venait à se créer cela m'aiderait beaucoup pour obtenir la bourse et ce centaure plutôt bien armé apprécierait également de l'aide même si je n'avais que faire de sa gratitude, j'attendais patiemment le moment même si aucune bagarre ne venait à se faire et que peut être l'homme venait pour discuter simplement, mais qu'importe cela serait surement mon jour de paye.

•————————————•
Fiche de personnage
avatar
Daïlan Vanclif
Novice
Novice

Race : Humain
Classe : Assassin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand un sauvetage vire au dé-troussage...

Message  Marlok le Mar 22 Nov 2016 - 21:46

Je voyait enfin quelqu'un qui pourrait éventuellement me donner un coup de main. Il se trouvait à mon opposé et vu sa tenue, ce devait être un brigand de grand chemin. Compte tenu du fait que l'homme qui s'approchait tranquillement de moi avait une bourse bien garnie accrochée à sa ceinture, je ne doutait pas une seule seconde qu'il hésiterait à se jeter sur une bonne occasion de s'en mettre plein les poches. Je n'avait rien contre ce genre de personnes du moment qu'ils ne me volent pas ma propre bourse qui fait bien piètre figure comparé à celle de mon adversaire potentiel.

Le type se rapprochait de plus en plus et mon nez très sensible fut frappé par une odeur abominable qui se dégageait de sa personne. Je me retenait de froncer le nez, mais c'était assez compliqué parce que ce parfum très désagréable augmentait au fur et à mesure qu'il s'approchait de moi. Pour le moment, il ne semblait pas avoir de mauvaises attention, mais j'était un peu nerveux, à cause des regards que lançaient ses camarades dans notre direction. Par réflexe, j'ai posé la main sur le fourreau de mon épée, j'avait donc une main dans le dos lorsqu'il est arrivé à ma hauteur. Je ne savait pas pourquoi, mais j'avait une forte impression... Il va me provoquer, je le sens, je peut le lire dans ses yeux. Cela ne manqua pas...
- Eh l'éléphant, t'es au courant que l'on accepte pas les quadrupèdes stupides dans les établissements de cette classe ?
Je tentait de garder mon calme, mais je savait qu'il n'en resterait pas là, et, justement il en rajouta une couche:
- Ben alors mon grand ta chienne de mère ne t'a pas appris à répondre quand on t'adresse la parole ?
Il a osé ! Il a osé insulter ma mère ! La sienne ne devait pas beaucoup tenir à lui pour qu'elle ne lui ai pas au moins enseigné qu'il ne faut jamais insulter un centaure qui fait le double de sa propre taille. Je ne perd pas facilement mon calme, mais là, il a touché une corde sensible. Je l’attrape au niveau de la gorge et je me demande si le brigand que j'ai repéré va ce joindre à moi avant que les potes de ma victime ne le rejoignent.

Fiche de personnage

•————————————•
Fiche de personnage
avatar
Marlok
Novice
Novice

Race : Centaure
Classe : Guerrier-mage

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand un sauvetage vire au dé-troussage...

Message  Daïlan Vanclif le Mer 23 Nov 2016 - 18:03

L'homme était alors juste devant le centaure, j'entendis une première injure "éléphant", le calme se fit suite au propos de l'homme qui n'avait pas l'air d'apprécier les centaures, surement une personne originaire de Tacommal ou Estandre vu la mentalité xénophobe des gens là-bas, sur le Léviathan Noir il n'y avais aucun humain, minotaure, naga... juste des pirates, le rejet d'une race était inutile sur un navire aux drapeau noir comme quoi les bandits ont un plus grand sens de la justice que les gens "honnête".

Une deuxième insulte se fis entendre il venais d'insulter directement la mère du centaure ce qui déclencha une grande rage chez l'homme-cheval qui commença à se défendre en l'attrapant au cou, les autres hommes commencèrent à quitter la table pour se joindre au litige, je finis ma chope d'un trait avant de dégainer un de mes sabres, je me dirigeais vers la table où ils s'étaient installés, à la vue de mon arme dégainer deux d'entre-eux se jetèrent vers moi, l'un possédait deux dagues, l'autres une épée, rien de bien dangereux pour moi.

Le premier s'élança en voulant me lancer un estoc avec son épée, après avoir contré son coup par une parade je posais mon pied sur le plat de la lame avant de riposter par une attaque à l'épaule qui le fis tomber à terre, le deuxième me sauta dessus prêt à me planter ses deux fines lames dans mon corps, je vis rapidement ces bras levés et son ventre sans protection, j'y lançais ma lame qui vint percer l'abdomen de mon adversaire.

Je voulus voir comment s'en sortais le centaure mais mon deuxième adversaire s'était déjà relevé et allais m'attaquer à nouveau, mon sabre étais toujours coincé dans le corps de mon ennemi qui faisait un gros poids sur mon bras, je sortis mon deuxième sabre pour venir contrer l'épée de mon adversaire, ce duel de force ce gagnerais par celui qui arriverait à repousser l'autre sachant que j'étais handicaper par mon adversaire qui restait embrocher sans que je puisse extirper ma lame de son corps, je réussis à faire glisser l'épée de mon adversaire sur le côté pour sortir mon sabre du corps sans vie pour me mettre en garde face à mon ennemi qui semblait coriace.

•————————————•
Fiche de personnage
avatar
Daïlan Vanclif
Novice
Novice

Race : Humain
Classe : Assassin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand un sauvetage vire au dé-troussage...

Message  Marlok le Jeu 24 Nov 2016 - 22:50

Je tenait encore ce sale type à la gorge, lorsque le brigand s'est avancé vers les comparses de ma victimes qui s’apprêtaient à se joindre au combat. Il a embroché l'un des deux avec son sabres et l'autre était apparemment dans une bien mauvaise posture. Il tenta de tourner la tête vers moi, mais son deuxième adversaire allait attaqué. Il a donc toute son attention sur ce sale type. Quant au mien, je ne savait pas encore si j'allait l'égorger où pas. Ce n'est pas dan ma nature et je ne veux pas avoir d'ennuis. Cependant, comme c'est lui qui a commencé, je peux me permettre de l'abîmé un peu.

Au pire cela ne fera qu'une ordure de moins sur le terre. De ma main libre, je finit ma bière tandis que je resserre petit à petit l'emprise de l'autre au niveau de sa pomme d'Adam. Une fois le contenu de la chope avalé, je libère le cou de celui qui m'a offensé et il tombe inconscient sur le sol. Vous vous souvenez, j'avait dit qu'il y en avait cinq en tout. Grâce au bandit et à moi-même, on en a déjà deux hors combat.

Cependant, il en reste encore trois, celui qui fait face au brigand et les deux qui sont sur le point de me sauter dessus. Je déteste les bains de sang, mais je n'ai pas le choix. D'ailleurs mon instinct de guerrier à repris le dessus et j'ai tiré mon épée de mon fourreau, prêt à en découdre avec ces deux imbéciles probablement originaires de Taconmal ou d'Estandre à cause de leur stupidité.

•————————————•
Fiche de personnage
avatar
Marlok
Novice
Novice

Race : Centaure
Classe : Guerrier-mage

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand un sauvetage vire au dé-troussage...

Message  Daïlan Vanclif le Ven 25 Nov 2016 - 22:09

Le centaure venait de lâcher son ennemi qu'il tenait à la gorge, ce dernier tomba inconscient sur le plancher devant les yeux des clients de la taverne, les deux autres hommes arrivait pour engager un combat et le centaure dégaina son épée, quand à moi je me tenais face à un adversaire qui me tournait autour cherchant surement à trouver un point faible sur moi, mes deux sabres dégainés j'étais fin prêt à me débarrasser de cet homme qui commençait à m'agacer à me retenir dans ma prise de leurs bourses.

Il s'élance face à moi dans un estoc puissant qui vient briser une table après avoir détourner ce dernier avec mes lames, il se retourne et lance un autre coup horizontal qui fus à nouveau bloquer par mes sabres, il lançait des coups facile à parer mais d'une grande violence ce qui rendais le duel compliquer, après plusieurs coups d'épée contrés ou détournés il lance un nouveau estoc de toutes ses forces, d'un pas sur le côté rapide et agile j'évite sa lame et laisse glisser mon sabre sur l'acier qui s'élance dans le vide avant de lui porter un coup rapide qui l'égorge laissant gicler une gerbe de sang qui vient repeindre une chaise qui se trouvait à côté.

Je m'approche rapidement de la table, plante un sabre dans le parquet et viens prendre la bourse que je désirait tant, je saisit mon deuxième sabre et jette un coup d'oeil à la situation du centaure, il s'en sort bien mais sans lui je n'aurais surement jamais eu cette argent, je cours entre les tables de la taverne et vient planter mes deux lames dans le dos d'un des assaillants du centaure le faisant tomber sur le sol inconscient ou surement mort.

•————————————•
Fiche de personnage
avatar
Daïlan Vanclif
Novice
Novice

Race : Humain
Classe : Assassin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand un sauvetage vire au dé-troussage...

Message  Marlok le Dim 27 Nov 2016 - 0:11

J'était concentré sur mon dernier adversaire. J'avait bien évidement remarquer que le brigand m'avait débarrassé de l'autre, cependant, j'avait l'étrange impression que le dernier type encore debout et près à m'attaquer n'était pas comme les autres. D'ailleurs, il ne sentait pas aussi mauvais et cela soulageait quelque peu mon nez fin et délicat. Mais il emmanait de lui une aura étrangement familière. Il sentait le centaure sans en avoir l'apparence, peut-être que mes sens me jouaient des tours, ou bien, il cachait simplement sé vraie nature sous un sortilèges de métamorphose. Après tout, dans notre monde, tout est possible.

Il avait l'air de capter ma réflexion et en plus, il n'avait pas l'air très ravi de devoir me combattre. Je pense que mon hypothèse est la bonne, il doit être de ma race,peut-être est-il à la recherche de quelque chose ou de quelqu'un en particulier et qu'il fréquente ces esclavagistes dans ce but ou encore peut-être est-il justement leur esclaves, ou bien tout cela à la fois.

Quoi qu'il en soit, il remet son arme dans son fourreau et il me regarde sans rien dire. J'espère que mon camarade de l'ombre ne va pas le tuer avant que je n'ai le temps de l'interroger...

•————————————•
Fiche de personnage
avatar
Marlok
Novice
Novice

Race : Centaure
Classe : Guerrier-mage

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand un sauvetage vire au dé-troussage...

Message  Daïlan Vanclif le Sam 3 Déc 2016 - 15:26

Je rengainaient mes sabres et fouilla l'homme que je venais de tuer, il avait également une bourse, certes plus petite mais il y avait quand même de l'argent à l'intérieur, je trouvas également une lettre, à vue d’œil cette lettre était destiné à ses enfants, je n'y portas pas plus d'intention et me redressas face au centaure, je remarqua étrangement que le centaure et son adversaire se fixait sans se jeter l'un sur l'autre ce qui est très étrange étant donné que l'homme as insulter par deux fois le centaure à la place de ce dernier il aurait déjà la marque de ma chaussure sur son visage.

Tu veux que je m'en charge ?

Disait je en désignant l'homme à terre, à moins qu'il désirent fixer son adversaire après tout chacun fait ce qu'il veut, j'avais maintenant une bonne somme d'argent dans les poches juste de quoi voyager et me redonner le sourire après tous un pirate ne change pas.

•————————————•
Fiche de personnage
avatar
Daïlan Vanclif
Novice
Novice

Race : Humain
Classe : Assassin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand un sauvetage vire au dé-troussage...

Message  Marlok le Lun 5 Déc 2016 - 10:53

J'ai jeté un regard noir au brigand lorsqu'il m'a demandé, en regardant mon adversaire:
Tu veux que je m'en charge ?
Puis j'ai à nouveau porté mon attention sur l'homme qui me faisait encore face. Il dut voir mon regard interrogateur alors, comme il semblait pas vouloir me répondre de vive voix devant mon " compagnon ", il s'adressa à moi par la pensée:
Bonjour cher collègue quadrupède ! Navré pour cette mise en scène. C'était le seul moyen de me débarrasser de mes maîtres...
Comme je ne maîtrisait pas ce pouvoir, j'ai du lui répondre de vive voix, dans la langue des centaures:
Bordel mon gars... Tu n'aurait pas pu le dire de cette manière au lieu de les laisser m'insulter !
Puis, j'ai ajouté à l' intention de mon camarade, en langue des hommes:
Il me parle par la pensée, c'est un esclave et malgré son apparence il est comme moi. Je t'interdit de t'en prendre à lui !

Je n'attend pas la réaction de celui qui est venu à mon aide et je poursuit ma conversation avec mon confrère:
Qui es-tu ? Pourquoi j'ai l'impression de te connaître ?
Je m'appelle Vladir. Je te cherchais tu sais...
Je l'ignorait avant que tu ne me le dise. Pourquoi me cherchais-tu ?
Je te cherchait parce que je suis ton frère !
Quoi ! Tu plaisantes ! Je n'ai pas de frère !

Il disparaît sous mes yeux, comme si il avait été un mirage, une illusion...
J'était stupéfait et je regardait mon compagnon de combat, cherchant de l'aide pour mieux comprendre.

•————————————•
Fiche de personnage
avatar
Marlok
Novice
Novice

Race : Centaure
Classe : Guerrier-mage

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand un sauvetage vire au dé-troussage...

Message  Daïlan Vanclif le Mar 20 Déc 2016 - 22:08

Le centaure me lança un sombre regard surement pour me dire de ne pas toucher à cet humain, je n'avais en aucun cas envie de m'attirer des ennuis et encore moins face à un centaure, les deux adversaires se fixaient je ne savais pas ce que ces regards pouvaient dire et je m'en moquais royalement, tant que j'avais mon argent tout allait pour le mieux, le centaure se mit à parler dans une langue qui m'étais complètement inconnue, je ne comprenais rien à la situation mais qu'importe tant que je ne suis pas mêler à l'histoire tout allait bien.

Il me parle par la pensée, c'est un esclave et malgré son apparence il est comme moi. Je t'interdit de t'en prendre à lui !

Comme lui ? Pourtant il y avait une grande différence de morphologie entre ces deux là, j'avais juste compris que c'est un centaure qui peut prendre l'apparence d'un humain et parler aux gens par la pensée, voilà qui est très étrange mais dans ce monde les gens savaient repousser chaque jour la frontière entre le possible et l'impossible, le centaure enfin les deux centaures continuèrent à discuter un petit instant avant que l'humain ou le centaure à la forme humaine disparut comme un mirage, j'haussais les sourcils très étonné de ce que je venais de voir.

C'était à la limite de l'impossible, un centaure enfin un humain ne disparaît pas comme ça, je voyais le centaure aussi étonner que moi me fixant du regard comme si c'était moi qui l'avais fait disparaître, qu'espérait il ? Que je le fasse réapparaître comme par magie ? Je ne savais même pas si c'était réel ce que j'avais vu et si c'était ça, alors mon alcool était bien plus fort que je ne l'imaginais.

Qu'es que tu m'regarde ? C'est pas moi qui l'ai fait disparaître

•————————————•
Fiche de personnage
avatar
Daïlan Vanclif
Novice
Novice

Race : Humain
Classe : Assassin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand un sauvetage vire au dé-troussage...

Message  Marlok le Mer 25 Jan 2017 - 8:47

Mon camarade du jour eu l'air un peu troublé par ma réaction et par la disparition du centaure dissimulé sous une forme humaine. Avec un sacré coup dans le nez il me dit:

Qu'es que tu m'regarde ? C'est pas moi qui l'ai fait disparaître

Qu'est-ce que je peux répondre à cela ? Je réfléchit un peu. Il faut que je choisisse mes mots avec prudence. En plus, vu son état, il risque d'avoir une réaction on ne peut plus violente en fonction que je vais dire. Je l'ai vu à l'oeuvre et je ne veut pas me le mettre à dos.

- Je ne t'accuses pas de l'avoir fait disparaître. Je penses que je suis tout aussi surpris que toi. Et ce que tu as vu n'a rien à voir avec ce que tu a bu. Tout le monde a vu la même chose.

Je regarde les autres, et rares, clients. Ils me regardent et acquiesce avec une étincelle d'inquiétude dans les yeux. Visiblement ils ont peur de moi. En même temps, c'est normal, avec ce qu'ils m'ont vu faire. Avec mon ouïe très développée, j'ai entendu des cliquetis de métal se rapprocher de la taverne. Je pense, qu'il vaudrait mieux que l'on se barre discrètement, enfin, surtout mon camarade. Après tout même si il m'a aidé à me défendre contre des gens racistes au sein du Royaume de Telbara, il est quand même un brigand. Je ne connaîs même pas son nom. Mais il faut que je le prévienne. Je pose une main sur son épaule et je lui chuchote:

- Merci pour le coup de main. Tu sais, les miliciens arrivent alors sois-tu caches ce que tu as piqué sois tu part discrètement par derrière. Les autres ne dirons rien, je leur fait trop peur. C'est à toi de décider.

Je le regarde un peu mais pas trop et j'attend qu'il réagisse.

•————————————•
Fiche de personnage
avatar
Marlok
Novice
Novice

Race : Centaure
Classe : Guerrier-mage

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand un sauvetage vire au dé-troussage...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum