Marlok [Centaure / Guerrier-mage]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Marlok [Centaure / Guerrier-mage]

Message  Athyl le Lun 21 Nov 2016 - 19:57

Nom de votre personnage : Marlok

Age de votre personnage : 27

Race : Centaure

Classe : Guerrier-mage

Arme : un arc avec un carquois et des flèches en bois de châtaigner,les pointes de flèches en acier, et une épée pour les combats rapprochés.

Armure : Plastron en cuir noir

Capacité spéciale : Nyctalope est capable de voir dans le noir complet depuis son plus jeune âge.

Compétence raciale : Précision

Sorts ou compétences de votre personnage :

- Maniement de l'arc
- Maniement de l'épée
- Magie du feu
- Bouclier de feu : utilise le feu pour ce protéger de projectiles envoyés par des ennemis, le bouclier projette des boules de feu possédant une température élevée qui peut pulvérisé des couteaux de lancer, des flèches ou des pierres de petites tailles. (2 fois maxi par combat, dure 2 posts)
- Grande résistance
- Combat à mains nues

Compétences secondaires de votre personnage :

- Lecture / écriture
- Maîtrise de la langue des Elfes (Hauts-Elfes et Elfes Sylvains)
- Connaissance de la flore
- Connaissance de la faune

Histoire de votre personnage :

D'aussi loin que je m'en souvienne, j'ai toujours vécus dans des villes que j'arpentait en long en large et en travers. Quand je dit cela je désigne bien entendu les endroits auquel je pouvait accéder de par ma grande taille, 2 mètres 45, ce qui est déjà très grand quand on sait que la taille maximum est de 2 mètres 50. Mes parents tenaient à ce que je me fasse des amis qui n'étaient pas des centaures. C'était un peu compliqué, mais j'ai fini par me lier d'amitié avec un demi-elfe sylvestre grâce à qui, j'ai appris à parler la langue des elfes. Il est assez rare qu'un demi-elfe sache parler la langue de cette race. Cependant, mon ami a eu la chance de ne pas être immédiatement rejeté par ceux-ci.

C'est par hasard, au cours de l'un de mes nombreux voyages que je l'ai rencontré. Il était dans une fâcheuse posture. On a pas souvent l'occasion de voir un elfe dans une telle position de faiblesse. Il était complètement emmêlé dans un piège, ce n'était pas un piège comme les autres. Il m'a tout de suite rappelé les techniques de chasse d'une tribut que j'avait rencontré auparavant. Je me suis approché de cet elfe et je suis parvenu à le libérer. Apparemment, le traquenard était accompagné par un sort de silence car le jeune elfe que j'ai sorti de ce fameux pétrin ne pouvait pas emmètre le moindre son. Je l'ai donc emmené auprès d'un ami à moi qui me devait un service, depuis le jour où je lui avait sauvé la vie mais c'est une autre histoire.

Cet homme était un mage très doué, il parvient à libérer mon compagnon elfe et celui-ci ma remercié. Je lui ai demandé ce qu'il faisait là-bas et il m'a répondu qu'il était druide et qu'il était en train de récolter des plantes médicinales lorsqu'il a était pris au piège. Je n'avait jamais autant parlé avec un membre de sa race, j'ai tout de suite su qu'il n'était qu'un demi elfe mais à un moment, je l'ai entendu marmonner dans une langue inconnue. Mon autre ami, qui était un homme très instruit, m'a dit qu'il s'agissait de la langue des elfes. Je fut stupéfait par cette révélation, je savait que les elfes rejetait le plus souvent la progéniture issue d'un croisement mais mon ami m'expliqua que c'était sa mère qui le lui avait enseigné. Elle souhaitait qu'il connaisse sa langue maternelle aussi bien que sa langue paternelle, il a donc suivit ces leçons. Pour me remercier de lui être venu en aide, il m'a proposé de m'enseigner cette langue.

Etant d'un naturel curieux, j'ai accepté, il m'a accompagné à Telbara la ville où je suis né car il cherchait un endroit où il serait entouré de personnes tolérante et où il pourrait pratiquer son art. Sur le chemin, chaque fois que nous faisions halte, il me faisait des leçons d'elfique, il ne m'a dit son nom que bien plus tard. Nous n'étions plus qu'à une semaine de notre destination lorsqu'il m'a dit:
- Je m'appelle Leoyert. Excuse moi de ne pas m'être présenté avant.
- Cela ne pose aucun problème puisque j'en ai fait autant. Mon nom est Marlok.
Après ce jour-là, nous avons commencé à nous raconter nos vie et un jour, il m'a surprit alors que j'écrivait dans un journal que ma mère m'avait offert lorsque j'était encore un enfant.

Il n'a pas rit contrairement à ce que je pensait, il s'est assis sur une branche de l'arbre qui était près de moi. Il savait que comme tous les centaure, je détestait que quelqu'un monte sur mon dos sauf dans des cas d'absolue nécessité. Je ne laisse pas n'importe qui s'asseoir sur ma croupe dont la couleur était, selon lui semblable aux rayons du soleil, sauf un ami éventuellement. Il me demanda de sa voix mélodieuse:
- Comment ce fait-il que tu saches lire mon ami ? Ce n'est guère courant... Es-tu allé à l'école ?
- Je n'ai jamais mis les sabots dans une école. En revanche, lors de mes nombreux voyages, j'ai rendu de grands services à un humain qui ne me vouait aucune haine malgré le fait que je sois un centaure, pour me récompenser, il m'a appris la lecture et l'écriture.
- C'est génial tout cela. J'admire ton intellect mon ami.
- Merci à toi cher Leoyert. Toi aussi tu es admirable.
Nous n'avons plus reparlé de cela par la suite. Une fois arrivés à Telbara, je l'ai invité à s'installer chez moi le temps qu'il parvienne à se trouver un endroit bien à lui. Il a accepté. Cela m'arrangeait beaucoup, depuis la mort de mes parents quelques années auparavant, je me sentait très seul et c'est à ce moment là que j'ai commencé à voyager.

Athyl
Membre du staff


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum