Salix [Dryade des Bois / Barde]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Salix [Dryade des Bois / Barde]

Message  Athyl le Lun 7 Nov 2016 - 10:21

Nom : Salix

Âge : 148 ans

Sexe : Masculin

Race : Dryade des bois

Classe : Barde

Arme : Aucune

Armure : Aucune

Capacité spéciale : Télépathie (animale)

Capacité raciale : Magie de la Nature

Sorts / Compétences :

- Grande résistance
- Magie du son
- Magie du soin
- Magie de l’illusion
- Appel de la nature (Nature) : Appelle ses alliés de la forêt à l’aide. Si des animaux sauvages se trouvent dans un rayon de 50 mètres autour de Salix, certains le rejoignent et le défendent. Très faible efficacité en ville. (3 fois maxi par combat)
- Hurlement (Son) : Puise dans sa colère pour produire un hurlement dévastateur. L’effet dépend de la distance entre la cible et Salix. A bout portant, directement hurlé à moins d’un centimètre de l’oreille, elle provoque des lésions internes, pouvant conduire au décès. Jusqu’à un mètre, cela cause un malaise, jusqu’à l’évanouissement. Au-delà, ceux qui entendent le cri doivent se boucher les oreilles face au cri strident. (2 fois maxi par combat)
- Revitalisation (Nature) : Redonne ses droits à la nature en redonnant force et vie aux plantes alentours. Dans un rayon maximal de 20 mètres autour de Salix, les plantes poussent et la terre reprend vie. Il peut concentrer ce pouvoir sur un point particulier (un arbre par exemple).
- Racines (Nature) : Salix fait surgir de terre des racines qui immobilisent l'ennemi. (3 fois maxi par combat, dure 2 posts)
- Apposition des mains (Soin) : Pose ses mains pour soigner une blessure. Les mains doivent être en contact direct avec la zone blessée. (3 fois maxi par combat, ne peut pas soigner de fracture avant le grade Expert)
- Chant d’espoir (Son/Soin) : Un chant qui donne du baume au cœur et qui rétablie. Soigne tout ceux qui sont à portée de voix. (3 fois maxi par combat, ne peut pas soigner de fracture avant le grade Expert)
- Sonate captivante (Son/Illusion) : Chante un air mystérieux qui fascine jusqu’à l’obsession. Tout ceux qui l’entendent arrêtent ce qu’ils font, et regardent Salix chanter. S’il n’est pas dans le champ de vision de la cible, celle-ci va tenter de trouver l’origine de ce qu’il entend. L’effet s’estompe instantanément quand Salix s’arrête de chanter. (3 fois maxi par combat, dure 2 posts)

Compétences secondaires :

- Chant
- Musique : flûte. La seule possession de Salix est une flûte en bois, trouvée sur le corps d'un bûcheron.
- Connaissance de la faune
- Connaissance de la flore

Physique :

Salix ressemble a beaucoup d'autres Dryade des bois : partie supérieure humanoïde, partie inférieure arboricole. Sa tête, ainsi que ses bras dans une moindre mesure, sont recouverts de longues feuilles tombantes, rappelant le saule pleureur dont il est issu. Il les gardes le plus souvent en arrière, mais occasionnellement – généralement pour avoir la paix – il les fait retomber devant son visage. Depuis l'incident de la forêt, sa peau-écorce verte a tendance à beaucoup tirer vers le noir. Cela, ajouté à sa corpulence malingre, lui donne un aspect peu avenant. Ses jambes se terminent par des racines qui lui servent à marcher.

Personnalité :

Fondamentalement, Salix n'est pas mauvais. Cependant, ce qui s'est passé dans la forêt a radicalement changé sa vision du monde. Pour lui, la majorité des races vivant sur Orcande sont responsables, à une échelle plus ou moins grande, de la destruction de la nature. Ainsi, s'il a l'occasion, par exemple, de tuer un humain isolé, perdu en forêt, non seulement cela ne le gênera pas de le faire, mais en plus, il le fera avec un zêle effrayant. Quelques races trouvent néanmoins grâce à ses yeux : ses frères et soeurs Dryades, évidemment – même si, pour lui, l'inaction de certaines face aux crimes des autres races, voire l'amitié que certaines Dryades peuvent entretenir avec elles sont des crimes. Il voit également d'un bon oeil les Centaures, qui sont globalement respecteux de la nature. Il en va de même pour les Nagas, qui de toute façon sont plus du ressort des Dryades de l'eau. A noter que Salix a un tic de langage, il parle de lui le plus souvent à la première personne du pluriel. C'est une manière de parler à la fois en son nom, mais aussi au nom de la nature qu'il défend. Il est rare qu'il parle en son nom seul.

Histoire :

Salix est né par une nuit de pleine lune d’un saule pleureur tricentenaire caché au sud-ouest de la Forêt humide. Il a passé toute sa vie dans cet endroit, qui peut paraître extrêmement rebutant pour certains, à cause de la présence proche des marais. Mais pour lui, c’était sa merveilleuse maison. Une maison régulièrement ravagée par les autres races, et en particulier les Humains. Un jour, ils sont venus dans la forêt, ils étaient des dizaines, armés de haches. Salix savait qu'il ne devait pas s'approcher de ceux qui s'aventurent dans les bois. De lois, ils percevaient des bribes de conversation, des histoire de catapultes, de charpente, des mots qu'il ne comprenait pas.

A ce moment là, une douleur comme il n'avait jamais connu vint lui vriller la tête. C'était comme si on lui donnait des coups dans le corps, dans le crâne. Des coups de hache... N'osant imaginer la cause de cet état soudain, il surmonta la douleur pour se rendre auprès de son arbre séculaire. Il couru, aussi vite que ses racines le lui permettaient. Au détour d'un jeune frène, une douleur fulgurante au ventre le fit tomber. Dans sa chute, il aperçut un humain rire de contentement, après avoir donné le dernier coup pour abattre son arbre-père.

Salix se figea au sol, malgré la douleur, envahit d'une sensation de vide. Ils avaient détruit sa forêt, tué ses amis, coupé ses racines, assassiné sa famille. Le vide céda à une colère sans limite, et ces hommes allaient bientôt la subir de plein fouet. Salix ne se souvient plus exactement ce qui s'est passé. Il se souvient s'être redressé, et avoir marché vers les hommes. Ceux-ci, sans trop se méfier, se sont approché. Là commence le flou. Il se souvient du sang qui giclait quand il hurla à plein poumons. Il se souvient des cris d'un homme qui se fait piétiner par un animal sauvage. Il se souvient d'avoir couru, pour en rattraper un dernier et l'étrangler de ses mains.

Aujourd'hui, Salix a quitté sa forêt natale, et il n'est plus mu que par la vengeance. Il compte purifier Orcande de tous ceux qui détruisent la nature, ou tout du moins de mourir en essayant. Autrefois, Salix adorait chanter, pour lui-même ou pour les animaux de la forêt et du marais, pour apaiser et soulager. Aujourd'hui, ses chants sont remplis d'amertume, et n'ont pour but que la douleur et le chagrin.

Athyl
Membre du staff


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum