Un compagnon qui a du nez

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un compagnon qui a du nez

Message  Stepiled le Dim 25 Jan 2015 - 22:42

Si l'errance semblait être un mode de vie choisi par Stepiled, la solitude, elle, n'en était qu'un inconvénient, une conséquence non souhaitée et difficile à supporter. Sans une présence pour l'aider à penser à autre chose, Stepiled rêvait au visage de Falloueh, ou imaginait ce que pouvait faire Isheb, sans même savoir si elle était toujours en vie et si elle allait bien. Stepiled n'avait en fait simplement pas encore trouvé sa place en Orcande. Il ne s'était pas remis du bouleversement que la capture par les esclavagistes avait provoqué dans sa vie. Un bouleversement tragique, car si Stepiled se retrouvait seul aujourd'hui, c'est bien parce-que la mort avait frappé son entourage.

Stepiled eut le plaisir de faire la rencontre d'un Faune dans la Forêt des Rois. Il marcha en sa compagnie pendant cinq jours. Comme ses congénères, le Faune fut un compagnon bien agréable qui sut redonner le sourire à Stepiled. Le pauvre Xolon ne cherchait que cela : quelqu'un qui pût le faire sourire. Ce Faune avait cependant lui-même de la famille et des amis et ne voulait pas quitter la Forêt des Rois. Stepiled n'avait pas voulu passer trop de temps parmi les Faunes, il avait quand même besoin de voir du pays et de se trouver d'autres genres de compagnons.

Le voilà donc qui marchait maintenant dans les Ganavarelles en cette saison de printemps, foulant l'herbe légèrement mouillée alors qu'une brève averse avait humidifié le sol tôt le matin pour laisser en cet journée place à un ciel bien dégagé. Stepiled trouva un ruisseau sans profondeur, et décida de suivre son lit. Le petit cours d'eau tranquille le mena à un moulin, lui-même situé à quelques dizaines de mètres d'un hameau où une trentaine de paysans tout au plus habitaient. Stepiled y croisa essentiellement des Humains, quelques Halfelins et deux Tigrains. Le Xolon eut droit à des regards assez curieux, peut-être que ce hameau n'avait pas vu passer de Xolon depuis des mois sinon des années.

Il demanda l'hospitalité et se vit indiquer une petite taverne. Le Xolon entra dans le bâtiment, où le nombre de tables était à l'image de la clientèle : faible. D'abord intimidé, bien que ce ne fût pas la première fois que le druide mettait les pieds dans ce genre d'endroits, Stepiled s'avança vers le comptoir, tenu par un Humain qui devait tout juste avoir atteint l'âge de trente ans. Le tavernier eut du mal à cacher sa surprise, mais souhaita avec un temps de latence la bienvenue à Stepiled.

STEPILED – Bonjour. Puis-je vous demander l'hospitalité le temps d'un repas ? J'ai besoin de compagnie.

Le tavernier observa le Xolon, imagina son poids et se retint de lui proposer de s'asseoir à une table, préférant s'éviter les frais d'un tabouret fracassé. Il lui proposa un potage au lard, puis, prit d'un doute, il lui demanda s'il avait de quoi payer.

Stepiled avait presque déjà oublié que les Humains utilisaient la monnaie. Il rabattit ses oreilles en arrière en cherchant comment il pourrait contenter le tavernier. Y avait-il moyen de profiter de la nourriture de cet homme sans pièce de monnaie sur soi ?

•————————————•
Fiche de personnage
avatar
Stepiled
Bon
Bon

Race : Xolon
Classe : Druide

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un compagnon qui a du nez

Message  Perulas Bravebouc le Lun 26 Jan 2015 - 14:05

Voilà plusieurs semaines maintenant que Perulas avait quitté Tertrefier, petit village dans la vallée des rois, pour se retrouver aujourd'hui en Royaume de Telbara. Un voyage qui lui avait paru long et fastidieux malgré la "courte" distance qui séparait les deux régions. La plus grande difficulté jusque-là avait été de se passer de nombreux repas qu'il avait l'habitude de prendre quand il n'était encore qu'un simple cuistot à Tertrefier. Une contrainte qui l'effrayait car déjà, il sentait avoir perdu du poids.

Le voyage effectué avait été des plus agréables. Les champs à perte de vue et les chemins bien construits avaient rendu cette marche des plus douce. La naïveté du jeune halfelin le gardait de toute peur de se faire détrousser au moindre tournant et c'était le cœur léger qu'il avait effectué sa route. Pas de bandits, pas de créatures étranges sortis tout droit de l'imagination d'un sorcier fou, non, juste une petite promenade. Bien sûr, la chance y était pour beaucoup mais Perulas était loin de se douter que la terre d'Orcande était un lieu dangereux, où il ne faisait pas bon de s'aventurer seul. Surtout quand le voyageur était un simple halfelin, plus doué à festoyer plutôt qu'à combattre.

C'est donc l'esprit encombré par la faim qu'il s'était rendu à une auberge qu'un paysan lui avait fortement recommandé. Le sourire au lèvre à l'idée de profiter d'un bon repas, il avait pénétré dans la petite demeure sans trop jugé de la populace qui y avait prit place. Arrivé au comptoir, il jeta tout de même un regard autour de lui. Quel fut sa surprise quand il vit le mastodonte qui se trouvait à quelques mètres de lui ! Les yeux écarquillés, il observa le plus discrètement possible, le géant étrange qui discutait avec l'aubergiste.

Une peau grise, un taille hors du commun et le plus surprenant, un nez qui dépassait la taille du pauvre Halfelin qui ne comprenait pas ce qu'il voyait là ! La terre d'Orcande était bien un lieu étrange et finalement... Les dires de son grand-père étaient peut-être justifiés. La peur céda vite sa place à la curiosité. Quelle histoire pourrait-il raconter sur cet créature ? Quelle chanson pourrait-il jouer face à une telle race sortie tout droit des légendes les plus méconnues ? Bien sûr, il avait entendu parler des Elfes, des Nains et autres races mais... Ça ?  Jamais il n'aurait pu imaginé pouvoir rencontré un tel personnage.

Il décida enfin de s'approcher de l'individu. Il surprit alors une bride de conversation. L'aubergiste semblait vouloir savoir si l'individu avait de quoi payer. Perulas en fut outré d'une telle impolitesse et se précipita aux côtés du mastodonte.

- Ne vous en faite pas mon brave ! Ce cher... voyageur est mon invité ! Je dois bien avoir de quoi payer pour deux joyeux lurons. Alors, attendez voir...

Il chercha rapidement dans sa bourse pour voir ce qui lui restait. Ce n'était pas glorieux mais cela devrait faire l'affaire... Eh puis... Un repas en la compagnie d'un géant pareil, cela ne devait pas se compter en piéciette !

Il tendit alors quelques pièces à l'aubergiste et reprit.

- Tenez ! Voilà qui devrait faire l'affaire pour deux repas chaud et deux chopes de votre meilleure bière !

Il se tourna alors vers le géant et lui fit un grand sourire des plus sincères.

- Oh... Je vous présente mes excuses ! J'en ai oublié les bonnes manières ! Je me nomme Perulas et c'est un plaisir de faire votre rencontre !

•————————————•
Fiche de personnage
avatar
Perulas Bravebouc
Novice
Novice

Race : Halfelin
Classe : Rôdeur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un compagnon qui a du nez

Message  Stepiled le Lun 26 Jan 2015 - 15:47

PERULAS – Ne vous en faites pas mon brave ! Ce cher... voyageur est mon invité !

Quelqu'un au comptoir venait de s'adresser au tavernier. Stepiled tourna lentement la tête vers la voix, et dut baisser les yeux. C'est un Halfelin qui venait de décider de payer la part du Xolon. C'était vraiment très généreux et altruiste de sa part. Stepiled ne s'était pas attendu à un tel geste de la part d'un client de la taverne ; mais si un client devait agir ainsi, c'était bien un Halfelin. Stepiled ne les connaissait pas encore très bien, mais du peu qu'il avait pu voir et entendre d'eux, ils avaient l'air nombreux à être ainsi, joyeux et généreux.

PERULAS – Je dois bien avoir de quoi payer pour deux joyeux lurons. Alors, attendez voir...

L'Halfelin fouilla dans sa bourse, prit le temps d'en estimer le contenu, puis en prit plusieurs pièces de monnaie qu'il déposa sur le comptoir.

PERULAS – Tenez ! Voilà qui devrait faire l'affaire pour deux repas chauds et deux chopes de votre meilleure bière !

Le tavernier tira les pièces à lui, et se retourna pour passer la commande à son employé, caché dans une petite pièce annexe. L'Halfelin se tourna face au Xolon.

PERULAS – Oh... Je vous présente mes excuses ! J'en ai oublié les bonnes manières ! Je me nomme Perulas et c'est un plaisir de faire votre rencontre !

Encore un peu surpris par ce geste de générosité désintéressée, Stepiled prononça platement :

STEPILED – Merci.

Il tendit la trompe vers celui qui venait de se présenter sous le nom de Perulas, pour renifler son odeur.

STEPILED – Je me nomme Stepiled. Merci, Perulas.

Le tavernier avait pendant ce temps rempli deux chopes à un robinet de bière. Il les posa sur le comptoir, une en face de chacun des deux clients.

Tavernier – Voilà vos bières ! Chaïf vous prépare votre repas et vous l'apporte.
STEPILED – Merci.

L'homme-éléphant plaça l'extrêmité de son nez juste au-dessus du liquide contenu dans la chope qui lui avait été déposée sur le comptoir, et renifla. Il reconnut l'odeur bien qu'il n'eût qu'une seule fois bu de cette boisson depuis son arrivé en Orcande. Après un instant d'hésitation, il trempa le bout de sa trompe pour aspirer une faible quantité de bière, et replia sa trompe pour la déverser dans sa bouche et goûter la boisson.

STEPILED – Le goût est étrange... Il y a des bulles, dedans...

•————————————•
Fiche de personnage
avatar
Stepiled
Bon
Bon

Race : Xolon
Classe : Druide

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un compagnon qui a du nez

Message  Perulas Bravebouc le Lun 26 Jan 2015 - 21:37

Le mastodonte remercia Perulas qui s'en trouva ravit. Voilà un individu qui était aussi intimidant que poli ! Soudain il approcha son nez de l'Halfelin. Ce dernier eut un petit mouvement de recul. Que voulait-il bien faire ? Mais avant qu'il ne puisse dire quoique ce soit, il l'avait déjà retiré et reprit derechef la parole :

- Je me nomme Stepiled. Merci, Perulas.

Stepiled ? Voilà la première fois qu'il entendait un tel nom. Mais dans un soucis de politesse, il préféra ne faire aucun commentaire. Pendant ce temps, l'aubergiste préparait les deux bières qu'il ne tarda pas à disposer sur le comptoir. Stepiled, encore une fois, renifla la chope. Il parut hésiter quelques instants et... Quel fut alors la surprise de Perulas ! Il trempa son nez dans la chope ! Sans voix, il regarda Stepiled qui bientôt mis la bière dans sa bouche. Perulas ne put s’empêcher de frissonner.

– Le goût est étrange... Il y a des bulles, dedans...

Il fallut quelques instants à Perulas pour assimiler ce qu'il venait de voir. Quand il eut enfin de nouveau recours à la parole, ce fut d'une voix quelque peu timide.

- J'ai bien peur que si... Si vous trouvez le goût étrange, c'est que vous l'avez trempé dans votre nez quelques secondes auparavant.

Il se reprit à la fin de sa phrase.

- Il me semble que vous connaissez bien peu ce délicieux breuvage que l'on appelle "bière". Voyez-vous, mon oncle du côté Ponque, qui est le frère de ma très chère mère Begonia, à sa propre brasserie ! Eh bien, croyez-moi ou non mais toute la Vallée des Rois en parle ! Un goût inégalé, une onctuosité en bouche sans pareil ! S'il m'en restait dans ma gourde, ce serait avec plaisir que je l'aurai partagé avec vous !

Il trempa ses lèvres dans le breuvage et finit par prendre une grande goulée. Après avoir avalé, il reprit.

- Ne vous embêtez pas à mettre votre nez dedans, j'ai bien peur que ça n'altère le goût.

Il partit dans un rire léger mais se reprit. Sa voix était redevenue timide.

- Sans vouloir vous offusquer bien sûr...

Puis il s'approcha d'une des oreilles de Stepiled, (et par tous les dieux, quelles oreilles !) et chuchota de sorte à ce que l'aubergiste ne l'entende pas.

- Je vous ferez goûter la bière de mon oncle... Elle n'a rien à voir de ce que vous avez actuellement dans votre chope.

S'ensuivit un grand sourire et encore des paroles.

- Mais... (il reprit une gorgée) parlez moi un peu de vous ! J'en connais bien trop peu sur vous !

•————————————•
Fiche de personnage
avatar
Perulas Bravebouc
Novice
Novice

Race : Halfelin
Classe : Rôdeur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un compagnon qui a du nez

Message  Stepiled le Mar 27 Jan 2015 - 21:41

Il y eut un petit instant de silence, pendant lequel Stepiled eut l'impression que Perulas l'observait en oubliant de boire à sa propre chope de bière. L'Halfelin reprit la parole :

PERULAS – J'ai bien peur que si... si vous trouvez le goût étrange, c'est que vous l'avez trempé dans votre nez quelques secondes auparavant.

Stepiled haussa les sourcils devant cette réflexion inattendue. Elle coulait peut-être de source pour l'Halfelin, mais pas pour le Xolon, chez qui il était tout naturel de se servir de sa trompe pour boire. Perulas ne devait avoir jamais rencontré de Xolons pour dire ça. Et Stepiled, lui, ne comprenait pas bien le fondement de cette réflexion : en quoi aspirer la bière dans son nez pour la boire pouvait en altérer le goût ? Perulas dut réaliser le flottement qu'il créa avec sa réflexion car il se reprit :

PERULAS – Il me semble que vous connaissez bien peu ce délicieux breuvage que l'on appelle “bière”. Voyez-vous, mon oncle du côté Ponque, qui est le frère de ma très chère mère Begonia, a sa propre brasserie ! Eh bien, croyez-moi ou non mais toute la Vallée des Rois en parle ! Un goût inégalé, une onctuosité en bouche sans pareil ! S'il m'en restait dans ma gourde, ce serait avec plaisir que je l'aurais partagé avec vous !

Stepiled commençait déjà à être un peu noyé par le flot soudain de parole du joyeux Halfelin. “bière”, “oncle du côté Ponque”, “mère Begonia”, “brasserie”, “Vallée des Rois”... Pouah pouah pouah ! Halte ! Déjà, le Xolon ne savait même pas ce qu'était une brasserie. Il n'était pas sûr non plus de ce qu'était la Vallée des Rois. Pendant donc que Stepiled se répétait lentement la petite tirade de Perulas, ce dernier prit une première lampée de sa bière.

PERULAS – Ne vous embêtez pas à mettre votre nez dedans, j'ai bien peur que ça n'altère le goût.

En plus de ne pas comprendre en quoi mettre sa trompe dans la bière pouvait en altérer le goût, Stepiled se demanda pourquoi utiliser l'expression « ne vous embêtez pas à ». Il s'agissait de la façon naturelle de boire pour le Xolon. Il ne s' « embêtait pas » à le faire. Il y avait vraiment une incompréhension entre le Xolon et l'Halfelin. Ce dernier échappa un léger rire, mais se força à reprendre son sérieux, et d'une voix timide, chercha comme à s'en excuser :

PERULAS – Sans vouloir vous offusquer bien sûr...

Stepiled n'était nullement offusqué, juste perplexe. Perulas se pencha à son oreille pour lui murmurer :

PERULAS – Je vous ferez goûter la bière de mon oncle... Elle n'a rien à voir de ce que vous avez actuellement dans votre chope.

L'homme-éléphant avait machinalement tendu l'oreille, au sens propre, vers l'Halfelin, et la détendit à la fin de sa phrase murmurée. Perulas reprit une gorgée en même temps qu'il demanda à Stepiled de parler de lui.

Un instant, le Xolon quitta des yeux Perulas en cherchant ses mots. Il avait un peu envie de chercher à comprendre tout ce que Perulas venait de lui dire, et pourquoi il le lui avait dit. Il reposa ses yeux d'éléphant sur son interlocuteur et posa sa première question :

STEPILED – La Vallée des Rois, c'est bien l'endroit où vous, Halfelins, vivez ?

Stepiled n'aimait pas répondre à une question par une autre question, mais là, Perulas l'avait perdu. Il s'en excusa :

STEPILED – Pardon de ne pas vous répondre tout de suite. Je n'ai pas compris tout ce que vous avez dit. Par exemple, comment se peut-il que le goût de cette boisson étrange s'altère lors de son aspiration dans ma trompe ?

Le Xolon, en parlant de sa trompe, en sentit le bout le chatouiller. Il grimaça et se frotta les narines avec la main en émettant un très léger barrissement valant une sorte d'éternuement sans en être un. Il vit alors que de la mousse s'était déposée sur le bout de sa trompe, et c'était cela qui l'avait chatouillé. Curieux, il replongea le bout de sa trompe dans la bière, appréhendant la sensation de la mousse quand il la ressortit après avoir aspiré l'équivalent d'une gorgée de liquide, qu'il vint déverser dans sa bouche en repliant sa trompe pour la boire. Cette fois-ci, il se suçota le bout de la trompe pour ne pas laisser de mousse dessus.

•————————————•
Fiche de personnage
avatar
Stepiled
Bon
Bon

Race : Xolon
Classe : Druide

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un compagnon qui a du nez

Message  Perulas Bravebouc le Mar 3 Fév 2015 - 19:57

Après un flot de paroles de la part de Perulas, Stepiled lui posa sa première question.

– La Vallée des Rois, c'est bien l'endroit où vous, Halfelins, vivez ? Pardon de ne pas vous répondre tout de suite. Je n'ai pas compris tout ce que vous avez dit. Par exemple, comment se peut-il que le goût de cette boisson étrange s'altère lors de son aspiration dans ma trompe ?

Quel danger Stepiled avait provoqué... Il incitait Perulas à répondre à plusieurs questions qui plus est concernaient sont village natal ! Un grand sourire s'afficha sur le visage du petit Homme qui s'empressa de répondre.

- Vous avez vu tout juste mon très cher Stepiled ! La Vallée des Rois est bien l'endroit où je suis né et où nombreux de mes camarades vivent depuis maintenant des générations et des générations ! Mais ne vous méprenez pas. Ce n'est pas le seul lieu où nous, Halfelins, avons élu domicile. Voyez un peu ces Grandpieds...

Le danger se faisait de plus en plus lourd...

- Cette racaille Halfeline habille dans la Grande Prairie. Un lieu fort joli je dois dire qui fait contraste avec leur mentalité des plus horripilante...

Tout en parlant, il se mit à sortir sa pipe et à la bourrer d'une herbe venue de son village natale.

-  Oui mon cher monsieur ! Et je pèse bien mes mots ! Ils ont osé voler l'argenterie complète de ma grande tante Rose il y a de cela des décennies. Certes elle perd un peu la tête depuis qu'elle a dépassé ses 90 ans, ce qui est au passage une grande fierté dans ma famille, mais, elle ne pourrait se tromper sur un tel outrage !


A force de parler, Perulas perdit très vite de vue le sujet initial de la conversation et finit par s'arreter dans l'attente d'une réaction offusquée de la part de Stepiled. Pendant ce temps, il appreciait le goût prononcé de l'herbe à pipe qu'il fumait.

Stepiled, bien que d'apparence fort étrange, était un individu des plus sympathiques ! Perulas commençait déjà à apprecier le mastodonte qui avait l'oreille, et quelle oreille ! pour les histoires de l'Halfelin. Il finit tout de même par sentir qu'il avait été maladroit d'oublier un détail des plus importants...

- Excusez-moi mon cher Stepiled... Je manque encore à une politesse fon-da-men-tale. Voudriez-vous partagez avec moi un peu de l'herbe apportée tout droit de mon pays ? Je dois avoir avoir une seconde pipe dans ma sacoche.

Avant toute réponse il se mit à farfouiller dans son sac et tendit une très belle pipe taillée à Stepiled. Cependant, après tout ce flot de parole, il en avait oublié la moitié des questions de son interlocuteur...

•————————————•
Fiche de personnage
avatar
Perulas Bravebouc
Novice
Novice

Race : Halfelin
Classe : Rôdeur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un compagnon qui a du nez

Message  Stepiled le Mer 4 Fév 2015 - 17:17

Perulas confirma que la Vallée des Rois était l'endroit oùles Halfelins vivaient. Il précisa toutefois que ce n'était pas le seul endroit, donnant l'exemple des Grandpieds, une « racaille Halfeline » qui habitait à la Grande Prairie. Selon Perulas, il s'agissait d'un lieu fort joli, entaché par la mentalité horripilante des Grandpieds. La Grande Prairie ne devait cependant pas être le lieu de résidence d'une seule famille halfeline. Stepiled ne voyait donc pas comment les Grandpieds pouvaient avoir une si grande importance pour que Perulas fît une fixation sur eux en parlant de la Grande Prairie.

Tout en parlant, Perulas sortit un étrange instrument que le Xolon n'avait encore jamais vu. Il s'agissait d'une sorte de tube assez fin, comme une petite flûte, mais dont une extrêmité s'évasait avec un ajourement vers le haut. Perulas bourra cette extrêmité avec une sorte d'herbe sèche à laquelle il mit feu. Il porta alors l'autre extrêmité de l'instrument à sa bouche, et aspira. Au lieu de former une flamme, l'herbe se consuma lentement, et la fumée se propagea à l'intérieur du tube pour finir... dans la bouche de Perulas. Quelle étrange chose !

Tout en fumant, Perulas continua à parler de sa vie, relatant l'anecdote qui valait sa rancœur contre les Grandpieds : le vol de l'argenterie de sa grande-tante, Rose, âgée de plus de quatre-vingt-dix ans. Le Xolon écoutait, sans dire un mot, tout ce que Perulas lui racontait ; mais l'Halfelin se coupa net :

PERULAS – Excusez-moi mon cher Stepiled... Je manque encore à une politesse fon-da-men-tale. Voudriez-vous partagez avec moi un peu de l'herbe apportée tout droit de mon pays ? Je dois avoir avoir une seconde pipe dans ma sacoche.

Une pipe ? C'était le nom de cet instrument ? Curieux, le Xolon se pencha légèrement en tendant sa trompe vers l'avant jusqu'à pouvoir placer ses narines au-dessus dela fumée qui s'échappait par l'extrêmité évasée de la pipe. Quand il renifla l'odeur, la sensation âpre qui parcourut sa trompe lui fit faire un mouvement de recul et il recracha l'air brusquement, barrissant à moitié car il fit ainsi siffler sa trompe. Bon sang ! C'était insupportable ! Comment Perulas pouvait-il prendre plaisir à avaler cette fumée ?

L'Halfelin avait pendant ce temps fouillé dans ses affaires, pour sortir une autre pipe presque identique. Il la tendit à Stepiled. Ce dernier l'observa un instant, circonspect. Le bout de sa trompe vint alors cueillir la pipe dans le creux de la main de Perulas. Le Xolon articula sa trompe pour porter l'objet devant ses yeux et l'examiner sous toutes ses coutures.

STEPILED – C'est cela une pipe ? La fumée que vous avalez m'est bien trop âpre, je vous remercie de votre don mais je ne saurais l'apprécier.

Stepiled reposa son regard bienveillant sur Perulas, et lui tendit la trompe pour qu'il puisse récupérer sa pipe.

Il se souvenait que Perulas lui avait demandé de parler de lui. Stepiled s'était d'abord permis l'impolitesse de répondre par une question sur un autre sujet, mais il devait revenir dessus à présent, même si Perulas n'avait, dans son flot de parole, toujours pas expliqué ce qui lui faisait penser que le goût de la bière pouvait être altéré par l'aspiration dans la trompe du Xolon.

STEPILED – Vous m'avez demandé de parler de moi. Vous avez l'air de n'avoir encore jamais rencontré de Xolon. Je suis un Xolon, c'est le nom donné à ma race, comme Halfelin est le nom donné à la vôtre. Je suis arrivé en Orcande par bateau il y a peu. Plusieurs mois tout au plus, je ne les ai pas comptés. Je suis né en Hunil, dans les terres de Khella Rmeddi.

•————————————•
Fiche de personnage
avatar
Stepiled
Bon
Bon

Race : Xolon
Classe : Druide

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un compagnon qui a du nez

Message  Perulas Bravebouc le Sam 14 Fév 2015 - 22:20

Après avoir refusé poliment la pipe que lui proposait Perulas, Stepiled parla enfin de lui. Et il était temps ! Car que de mystères entourait cet étrange individu. Perulas prêta alors toute l'attention qui lui était possible de donner et se tut pendant un bref moment.


- Vous m'avez demandé de parler de moi. Vous avez l'air de n'avoir encore jamais rencontré de Xolon. Je suis un Xolon, c'est le nom donné à ma race, comme Halfelin est le nom donné à la vôtre.

Déjà, les yeux de l'Halfelin brillaient. Un Xolon ?! Même son cher grand-père ne lui avait jamais parlé d'une telle espèce intelligente ! Plus le "Xolon" lui parlait, plus sa curiosité le démangeait... Qu'allait-il apprendre en plus ? Une terre oubliée ? Des créatures aussi étranges que dangereuses ? Des cités aux murs d'une blancheur sans pareil ? Perulas ne tenait plus sur place. Il voulait en savoir plus ! Déjà, la fumée qui entourait l'Halfelin se faisait de plus en plus épaisse, les bouffés se faisant de toujours plus longues et plus fortes tant l'envie d'en savoir plus était forte. Et Stepiled répondit à ses attentes.

- Je suis arrivé en Orcande par bateau il y a peu. Plusieurs mois tout au plus, je ne les ai pas comptés. Je suis né en Hunil, dans les terres de Khella Rmeddi.

Hunil ? Khella ? Quelles consonances étranges et exotiques ! Perulas en était tout excité ! Bien rare étaient ceux qui avaient su maintenir un silence prolongé du côté du cuistot de Tertrefier. Son grand-père avait été un expert dans le domaine. Perulas était avide d'en savoir plus.

- Dites m'en plus, je vous pris !


Malgré sa volonté de rester des plus calmes, une pointe d’hystérie pointait dans sa voix.

- Votre terre natale, vos traditions, et enfin pourquoi vous venez en ces terres !

Il reprit derechef.

- Oh mais veuillez attendre quelques instants ! Je ne voudrais pas que vous ayez la gorge sèche alors que vous me racontez les merveilles que regorges vos terres natales !

Il fit un signe à l'aubergiste et commanda une chopine et un verre d'eau. Le "Xolon" ne semblait pas apprécier à sa juste valeur le breuvage tant apprécié de tout Halfelin qui se respecte.

Le regard de Perulas trahissait de loin sa curiosité à l'égard de Stepiled. Les yeux rivés au mastodonte, il n'attendait que d'en apprendre plus. Quel exploit ce fut de faire taire l'Halfelin pendant une courte période...

•————————————•
Fiche de personnage
avatar
Perulas Bravebouc
Novice
Novice

Race : Halfelin
Classe : Rôdeur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un compagnon qui a du nez

Message  Stepiled le Jeu 19 Fév 2015 - 16:54

Stepiled ne parlait pas vite, mais pas à un seul moment l'Halfelin bavard ne lui coupa la parole. Ses yeux brillaient d'émerveillement et de curiosité pendant qu'il se taisait pour boire chaque mot du pachyderme humanoïde. Quand il eut fini de dire d'où il venait, Perulas le pressa d'en dire plus, sur sa terre natale, sur ses traditions, sur la raison de sa présence en Orcande...
Stepiled n'aurait pas pensé un jour passionner quelqu'un à ce point avec sa petite histoire personnelle. Cela ne le dérangeait pas de parler de lui de façon générale, sauf qu'il ne savait pas s'il saurait parler de Falloueh sans être submergé par l'émotion du deuil. Il eut le temps d'y penser, car Perulas se montra prévenant en pensant à de quoi s'hydrater la gorge plus efficacement et plus agréablement qu'avec de la bière :

PERULAS – Oh mais veuillez attendre quelques instants ! Je ne voudrais pas que vous ayez la gorge sèche alors que vous me racontez les merveilles que regorges vos terres natales !

Stepiled lui sourit, et Perulas commanda au tavernier une chope d'eau et de quoi se servir. Le tavernier leur apporta cela en trente secondes pendant lesquelles Perulas resta silencieux, mais Stepiled put sentir son excitation.

Stepiled se pencha vers la chope d'eau, et ne vit pas l'intérêt de se servir dans un verre. Il trempa directement sa trompe dans la chope pour aspirer de l'eau et l'amener à sa bouche. Il cligna lentement des yeux d'un air paisible et appréciateur. Cela lui fit du bien en effet de sentir l'eau lui rincer la gorge, après le goût très étrange de la bière. Il pensa d'ailleurs que Perulas savourerait mieux la bière que lui. Il poussa de sa trompe, vers Perulas, la chope qui contenait le reste de la bière qui lui avait été offerte.

STEPILED – Buvez ce qu'il reste, vous l'appréciez mieux que moi.

Il reprit une gorgée d'eau en se servant toujours directement dans la chope avec sa trompe.

STEPILED – Je ne sais trop que dire pour vous répondre... Le sujet est vaste.

•————————————•
Fiche de personnage
avatar
Stepiled
Bon
Bon

Race : Xolon
Classe : Druide

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un compagnon qui a du nez

Message  Perulas Bravebouc le Lun 23 Mar 2015 - 20:21

Un petit moment, Perulas regarda sans piper mot Stepiled. Décontenancé, il n'osait refuser le présent du mastodonte sans l’offenser. Malgré la qualité de la bière que l'on servait ici, il n'osait boire le breuvage auquel Stepiled avait trempé son nez. Il hésita quelques instants à ne pas prêter attention à la proposition mais cela reviendrait à faire preuve d'une telle impolitesse ! Et cela restait inconcevable pour le jeune Halfelin. Il préféra alors décliner poliment l'offre.

- Cela est fort aimable de votre part mais je crains qu'une chope en plus et mon esprit se retrouverait alors un peu trop brouillé.

Un sourire chaleureux s'afficha sur ses traits rondouillards.

- Eh bien, vaste ou non, j'ai tout le temps voulu ! Ce n'est pas tous les jours que j'ai l'occasion de rencontrer de si sympathiques compagnons d'auberges ! Parlez à votre gré et quand la fatigue viendra, alors nous irons nous reposer.

Pour montrer son intérêt, il fit silence. Un fait rare mais sa curiosité était telle qu'il ne voulait à aucun prix perdre de si précieuses informations. Il pensa aux musiques qu'il pourrait écrire sur cette rencontre. Des paysages que son imagination peinait à représenter. De milles couleurs et aux milles facettes. Pour sûr, il fallait qu'il en sache plus ! Son regard ne lachait plus le "Xolon". Il ne s'était pas écoulé dix secondes mais il se rendit compte que cet interêt pourrait mettre mal à l'aise Stepiled. Il s'empressa alors de formuler :

- Mais si vous ne tenez pas à m'en parler dès ce soir, je pourrai attendre ! Combien de temps pensez-vous rester dans les parages ? Ma foi, je n'ai pas de rendez-vous et ma route inconnue ! Une nuit de plus dans l'auberge ne me dérangerait pas !

Il finit sa chope et reprit :

- Eh puis... La bière est fort exquise par ici ! Il ne me dérangerait pas de gouter encore une fois à ce fin breuvage !

•————————————•
Fiche de personnage
avatar
Perulas Bravebouc
Novice
Novice

Race : Halfelin
Classe : Rôdeur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un compagnon qui a du nez

Message  Stepiled le Mer 25 Mar 2015 - 20:12

Perulas resta un moment avec un air égaré sur le visage. Stepiled ne sut deviner ce qui le décontenançait de cette façon. Une supposition étant, Perulas jugeait inconcevable que l'on refuse de boire une bière de bonne qualité. Il avait l'air d'apprécier particulièrement cette boisson, alors c'était une supposition plausible. Ne pouvait-il pas admettre que tout le monde ne fût pas de cet avis ? Autre supposition, un peu idiote : il était toujours stupéfait de voir l'usage qu'un Xolon faisait de sa trompe. Stepiled se disait que maintenant, Perulas devait bien avoir compris et n'avait plus de raison d'être décontenancé en le voyant boire ou pousser un objet avec sa trompe.

PERULAS – Cela est fort aimable de votre part mais je crains qu'une chope en plus et mon esprit se retrouverait alors un peu trop brouillé.

Au sourire de l'Halfelin se joignit celui du Xolon, paisible et amical. Stepiled avait nullement la notion de la vitesse des effets de l'alcool, même de la bière : il savait les effets en eux-mêmes mais pas combien de verres ou de hanaps étaient nécessaires pour se mettre en état d'ébriété, ni à quel point les habitudes de chacun sur la boisson pouvait influer.

PERULAS – Et bien, vaste ou non, j'ai tout le temps voulu ! Ce n'est pas tous les jours que j'ai l'occasion de rencontrer de si sympathiques compagnons d'auberges ! Parlez à votre gré et quand la fatigue viendra, alors nous irons nous reposer.

Stepiled était, en général, quelqu'un de patient, et il n'avait aucun objectif particulier ce jour, pas plus que les autres jours au demeurant ; il pouvait donc bien sûr prendre son temps pour parler de lui. Il n'était juste pas certain, encore une fois, de ne pas être ému par les larmes en parlant de Falloueh.
Il ne savait pas ce qu'il avait fait pour être ainsi traité de « si sympathique compagnon ». Il était certes flatté que Perulas le trouvât sympathique, mais il ne devait pas l'être plus qu'un autre client de cette auberge, si ? Il avait juste entamé une discussion banale, et jusque là, celui à s'être montré le plus sympathique, c'est bien Perulas, par son accueil et sa générosité.

Dehors, le zénith était passé depuis une heure ou deux, et il restait toute l'après-midi avant que le soleil ne commence à fatiguer. L'heure était encore loin d'aller se coucher. Cependant, si Stepiled était venu ici pour rencontrer un peu de monde, il ne comptait pas rester à l'intérieur de cet établissement tout le restant de la journée, d'autant que quelqu'un l'attendait dehors et dont il ne voulait pas non plus se passer de la compagnie.

PERULAS – Mais si vous ne tenez pas à m'en parler dès ce soir, je pourrai attendre ! Combien de temps pensez-vous rester dans les parages ? Ma foi, je n'ai pas de rendez-vous et ma route inconnue ! Une nuit de plus dans l'auberge ne me dérangerait pas !

Le Xolon agita lentement les oreilles dans un signe de désapprobation que quelqu'un ne connaissant pas bien cette race ne saurait interpréter. Stepiled ne se voyait pas plus dormir ici pour la nuit à venir qu'y passer le restant de la journée. Il voulait bien rester en compagnie de Perulas, mais dehors, surtout si l'Halfelin n'avait effectivement de rendez-vous nulle part. Stepiled avait pensé que Perulas était un habitant du village, mais il venait de laisser entendre le contraire.

PERULAS – Et puis, la bière est fort exquise par ici ! Il ne me dérangerait pas de goûter encore une fois à ce fin breuvage !

Stepiled désigna de la trompe la chope qu'il avait poussée vers l'Halfelin.

STEPILED – Je vous laisse boire ce qui reste de celle que vous m'avez offerte.

Si Perulas était lui-même un voyageur, il serait à tous les coups enjoué à l'idée de partager la route avec Stepiled. Ce dernier lui présenterait son ami ; à en juger par la personnalité de Perulas, ce dernier ne devrait pas le rejeter, peut-être en aurait-il peur, et encore, pas si c'était un voyageur car il aurait alors déjà très certainement rencontré déjà plusieurs individus de cette race assez commune bien que généralement méprisée pour des raisons irrationnelles.

STEPILED – Je ne compte pas rester dans cet endroit. Je préfère sentir sous mes pieds la terre et les herbes, qu'un plancher ou les pavés d'une ville. Voudriez-vous voyager avec moi ? Je ne suis sur le continent que depuis plusieurs mois, vous pourriez m'en faire découvrir certaines régions. Et je vous présenterai mon ami qui m'attend non loin de ce village.

•————————————•
Fiche de personnage
avatar
Stepiled
Bon
Bon

Race : Xolon
Classe : Druide

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un compagnon qui a du nez

Message  Perulas Bravebouc le Dim 26 Avr 2015 - 20:07

Stepiled désigna la chope de sa trompe. Bien que Perulas avait pu voir depuis le début de la conversation l'usage qu'il en faisait, il avait décidément du mal à s'y habituer. Il porta inconsciemment la main à son nez mais la reposa derechef sur la table tout en espérant que le Xolon ne l'avait pas vu. Cela aurait pu être prit à tort et Perulas ne pouvait se permettre de vexer un si agréable individu.

– Je vous laisse boire ce qui reste de celle que vous m'avez offerte.

Ce à quoi Perulas répondit par un petit sourire. Il n'en ferait rien, évidemment, mais la proposition était fort aimable.

– Je ne compte pas rester dans cet endroit. Je préfère sentir sous mes pieds la terre et les herbes, qu'un plancher ou les pavés d'une ville.

Pour sûr, il s'agissait là d'un voyageur, un vrai ! Perulas aspirait à en devenir un. Certes, il avait plaisir à voyager, à voir de nouveaux horizons et à découvrir le monde de ses propres yeux mais... Il gardait la nostalgie de Tertrefier et de ses habitants... Le sentiment d'un chez soi où l'on pouvait inviter le voisinage pour boire un thé à l'heure du goûter... Il en venait à envier le Xolon qui ne devait pas ressentir cette triste mélancolie.

Voudriez-vous voyager avec moi ? Je ne suis sur le continent que depuis plusieurs mois, vous pourriez m'en faire découvrir certaines régions. Et je vous présenterai mon ami qui m'attend non loin de ce village.

Il fallut alors quelques secondes à Perulas pour encaisser l'information tant la surprise était grande. Non pas qu'il se sente comme un mauvais compagnon mais... Au vu de son envergure, il ne pensait pas se faire inviter dans un groupe d'aventurier. Avec son allure bedonnante, son pauvre violon en guise d'arme et son amour non caché pour les bons breuvages, que pouvait bien lui trouver Stepiled ? De plus, le Xolon ne connaissait Perulas que depuis peu : à peine un verre ! Tant de sympathie étonna l'Halfelin qui ne sut que répondre tout de suite.

- Je... Je suis profondément touché par votre proposition. Et c'est avec plaisir que j'accepte !

Il avait répondu sans trop réfléchir, trop flatté pour en faire autrement. Maintes questions auraient dû traverser son esprit. Quels dangers les attendaient? Où pouvaient-ils bien se rendre ? Qui était son compagnon ? Mais tout cela avait si peu d'importance sur le moment présent. D'ailleurs, la perspective de rencontrer une autre personne et de passer un peu de temps avec ne faisait que réjouir Perulas actuellement.

- Quand pensez-vous partir ? Que je puisse regrouper toutes mes affaires sans trop vous retarder ?

Il n'attendit même pas de réponses de la part de Stepiled qu'il se sentit à chanter pour témoigner sa joie. Il sortit son violon de son étui qu'il ne quittait jamais et prépara sa plus belle voix. Il battit un temps du pied sur le sol et commença un air des plus joyeux.

- Quelle surprise, mes amis, en ce beau jour ensoleillé !
Alors qu'un Halfelin, bedonnant et rigolard,
Se retrouve à rencontrer un colosse au long nez !
Point intimidé et non moins couard,
Voilà que notre Halfelin décide de discuter !

L'individu au long nez n'est autre qu'un Xolon,
Et quelle race, mes amis, nous avons là,
Car intimidants, ils sont, me dit-on !
Avec leur stature de géants et leurs longs pas,
Que nenni je leur répond !

Très vite, s'envole le mal du pays,
Et l'envie lui prend de voyager à ces côtés,
Car à ces côtés on en oublie l'ennui,
L'aspiration, mes amis, est nés !
Et c'est avec joie que notre Halfelin décide de retourner voyager

•————————————•
Fiche de personnage
avatar
Perulas Bravebouc
Novice
Novice

Race : Halfelin
Classe : Rôdeur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un compagnon qui a du nez

Message  Stepiled le Jeu 30 Avr 2015 - 16:23

L'Halfelin eut du mal à cacher sa surprise. Stepiled se demanda un instant s'il venait d'être trop brusque. Il venait de se faire offrir une chope de bière, d'échanger quelques paroles, et devait raconter son histoire et parler de sa race, de vastes sujets qui prendraient du temps. Il ne voulait pas passer tout ce temps en laissant son ami seul dehors. Ce dernier s'était séparé d'un Minotaure avec lequel il avait voyagé trois ans, justement parce-que leurs styles de vies n'étaient pas assez compatibles pour leur permettre de partager suffisamment de bons moments. Stepiled n'avait aucune envie d'avoir ce même problème ; le risque était de toute façon minime, puisque Stepiled n'était ni un citadin ni membre de la Guilde des Guerriers. Toutefois, il avait demandé à son ami de l'attendre dehors et ne voulait pas abuser de lui. Il avait envie de le présenter à Perulas. Ce dernier pourrait ensuite leur servir de guide explorateur. C'était apparemment une personne curieuse qui avait dû apprendre moult choses intéressantes qui permettraient à Stepiled de mieux appréhender ce continent encore étranger pour lui.

PERULAS – Je... Je suis profondément touché par votre proposition. Et c'est avec plaisir que j'accepte !

De nouveau, Stepiled afficha un sourire amical et paisible.
Perulas demanda alors quand Stepiled pensait partir. En fait, si Perulas était prêt à regrouper ses affaires tout de suite, Stepiled aurait aimé quitter cette auberge sans délai. Il n'eut cependant pas le temps de répondre que Perulas reprit la parole, mais cette fois-ci sur un air de chanson.

Stepiled resta muet pour écouter. Dès les trois premiers vers, Stepiled comprit que cette chanson parlait de tous deux et de cet instant, de leur rencontre, et qu'elle ne pouvait qu'être improvisée, ce qui ne se devinait pourtant pas à l'oreille. Perulas trouva instinctivement des rimes pour chanter leur rencontre. Il accompagnait sa voix de son violon et tapait la mesure du pied. Stepiled n'avait pas bien le sens du rythme et n'osa faire quoi que ce soit pour accompagner le rythme. Il écarquilla les oreilles et écouta la chanson en entier.

Quand Perulas s'arrêta au terme du troisième couplet, il cligna lentement des yeux, touché par ce cadeau de Perulas. Une chanson en son honneur. Stepiled n'avait jamais connu de chanteurs autour de lui. Ni Falloueh, ni Isheb, ni Mocbehl, ni lui-même, n'avait jamais eu un quelconque attrait pour le chant. L'art de Perulas était, plus qu'une découverte, un dépaysement. Le Xolon admirait déjà ceux capables de chanter en rythme et d'émettre des mélodies avec leur voix, car il en était incapable, aussi était-il d'autant plus impressionné par l'improvisation parfaite de Perulas. Un don admirable. Mis au service de leur rencontre, il toucha Stepiled.

STEPILED – Merci. Je suis... à mon tour, profondément touché.

Le Xolon renifla encore une fois l'odeur de Perulas, puis, avec un temps de latence, se remettant de ses émotions, s'écarta d'un pas du comptoir de l'auberge.

STEPILED – Seriez-vous prêt à partir maintenant ? Je voudrais vous présenter à mon ami sans délai.

•————————————•
Fiche de personnage
avatar
Stepiled
Bon
Bon

Race : Xolon
Classe : Druide

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un compagnon qui a du nez

Message  Perulas Bravebouc le Ven 1 Mai 2015 - 17:44

Stepiled paru surprit par cette chanson improvisé et, par la plus grande surprise de Perulas, ému. Il n'y avait pourtant pas là à toucher les sentiments du mastodonte mais seulement à exprimé les sentiments et les impressions du moment de l'Halfelin. D'ailleurs, il n'hésita pas à montrer son émoi par des paroles, chose qui se rencontrait de moins en moins dans ces contrés. Perulas avait d'ailleurs prit l'habitude de rencontré des guerriers endurcis par les combats que nul horreur n'aurait pu ébranler leur sang-froid... Enfin, de ce qu'en pensait Perulas.

Il mit alors un petit temps avant de répondre à la demande de Perulas, à savoir quand Stepiled se déciderait à partir de nouveau en voyage.

– Seriez-vous prêt à partir maintenant ? Je voudrais vous présenter à mon ami sans délai.

Perulas ne s'attendait pas à tant de hâte, mais cela ne le déplu point. En effet, malgré le plaisir qu'il avait au sein de la chaleur, des rires et d'une bonne bière d'une auberge, il lui semblait qu'il était grand temps pour lui de se dégourdir à nouveau les jambes ! Il regarda alors Stepiled, sourit à nouveau, d'un sourire si propre à lui même et répondit.

- Eh bien... Je n'y vois aucun inconvénient... Mon ami !

Fier d'avoir reprit un passage de sa chanson improvisée, il reprit.

- Laissez moi quelques minutes, le temps de regrouper mes affaires. Cela ne devrait être très long. Juste le temps d'aller chercher mon sac de voyage ! Durant mes quelques jours à vadrouiller dans le coin, j'ai pu acheter tout ce qu'il y avait à acheter en vivres ! Car... Voyager le ventre vide, très peu pour moi ! Enfin vous devez savoir ce que c'est...

Il regarda la stature impressionnante de Stepiled et eu crainte derechef qu'il aurait assez pour le mastodonte et son ami. Il espéra que ce dernier n'avait pas un fort appétit.

Ci-tôt dit, ci-tôt fait. Il dévala dans les escaliers, le dos courbé par un sac presque plus gros que lui. Sur le côté, des pommes bien rouges ballottaient dans un petit filet accroché au sac. Il en sortit une et croqua à pleine dent dedans. Il en avala une bouchée et en sortit une autre à l'attention du Xolon.

- Me voilà prêt ! Vous en voulez une ? Croquantes et juteuses à souhait !

•————————————•
Fiche de personnage
avatar
Perulas Bravebouc
Novice
Novice

Race : Halfelin
Classe : Rôdeur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un compagnon qui a du nez

Message  Stepiled le Sam 2 Mai 2015 - 11:07

Perulas offrit son plus beau sourire en acceptant de partir sans délai. Stepiled en fut ravi. Le Xolon n'avait pas perdu son sourire paisible et amical. Perulas demanda juste quelques minutes le temps de rassembler ses affaires. Il avait apparemment un sac plein de vivres, car sa peine serait de voyager le ventre vide. Il fit la réflexion que Stepiled devait savoir ce que c'était. Les Xolons avaient une imposante constitution et ils avaient en effet besoin de plus de nourriture que les Humains. Stepiled était un druide et il était dans son mode de vie de trouver sa nourriture dans la Nature pendant ses errances et ses voyages.

Stepiled alla attendre son nouveau compagnon à la porte de l'auberge. Perulas ne fut pas plus long que prévu et se présenta avec un sac plein à craquer, et même un petit filet de pommes accroché sur le côté. Il sortit d'ailleurs un fruit pour croquer dedans, faisant dégouliner du jus, et en proposa un à Stepiled. Ce dernier le remercia en saisissant la pomme dans sa trompe.

Stepiled sortit du bâtiment et marcha vers l'extérieur du petit hameau avec toujours sa pomme dans la trompe. Régulièrement, il apportait le fruit à sa bouche pour en croquer un morceau. Six bouchées suffirent à venir à bout de la pomme dont il mangea également le trognon, ne laissant rien à la terre.

STEPILED – Il nous attend par là.

Stepiled et Perulas marchèrent deux minutes de plus. Un bois se trouvait encore à quelques centaines de mètres d'eux, visible d'ici. Mais Stepiled n'alla pas plus loin, car son ami se trouvait là, à côté d'un arbre qu'il avait l'air d'observer de près avec curiosité avant de se tourner vers les deux arrivants. Stepiled salua son ami en lui passant la trompe sur l'épaule.

STEPILED – Me revoilà, mon ami. Je voudrais te présenter Perulas. Il a été d'un accueil charmant et généreux. Il va pouvoir nous faire découvrir des régions que ni toi ni moi ne connaissons.

Stepiled s'adressa à Perulas :

STEPILED – Perulas, je vous présente Slimag.

•————————————•
Fiche de personnage
avatar
Stepiled
Bon
Bon

Race : Xolon
Classe : Druide

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un compagnon qui a du nez

Message  Perulas Bravebouc le Lun 25 Mai 2015 - 15:06

Perulas resta quelques seconde indécis face à l'attitude à prendre. Le compagnon dont lui parlait Stepiled était pour le moins... Singulier. Perulas s'attendait certes à être surpris mais dans le cas présent, il se demandait si le mastodonte ne se payer pas un peu de sa tête... Car en face se trouvait une créature qui ne ressemblait à rien de ce que Perulas aurait pu imaginer. Un corps flasque, deux bras pendants, et deux antennes sur la tête sans visage. Et pour couronner le tout, une longue queue, non moins baveuse que le reste du corps, en guise de jambes. Voilà qui était pour le moins surprenant... Il tourna la tête à sa droite puis à sa gauche, dans l'éventualité qu'il ne se serait pas trompé d'individu, et de peur de paraître ridicule, mais les faits étaient là : il s'agissait bien de cette créature.

Cependant, l'Halfelin décida de garder une attitude positive. La rencontre avec Stepiled l'avait déjà bien surpris alors... Pourquoi pas celle avec ce certain "Slimag". Eh puis... Stepiled avait l'air d'être une personne de bonne foi, qui ne se montrait en aucun cas malveillant. La naïveté de Perulas lui jouerai peut-être des tours. Il s'approcha de quelques pas et afficha un sourire des plus bienveillants. La politesse prévalait sur toute autre conduite.

- Enchanté Slimag.

Le ton de sa voix révélait un peu de timidité. Il garda également de laisser ses mains derrière son dos afin de ne pas rentrer en contact avec la main des plus dégoulinantes de Slimag.

- Comme vous l'a indiquez ce cher Stepiled, je vais faire un brin de chemin en votre compagnie ! Et pourquoi pas vous montrer quelques lieux qui pourraient vous intéresser et qui pourraient être nouveau pour moi également ! Car voyez-vous, je voyage dans le but d'en apprendre plus sur ce vaste et beau monde !

Il attendit une réponse de la part de Slimag mais ses attentes ne furent pas comblées.

- Je... Je serai curieux de savoir quelle destination vous intéresse mes amis.

•————————————•
Fiche de personnage
avatar
Perulas Bravebouc
Novice
Novice

Race : Halfelin
Classe : Rôdeur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un compagnon qui a du nez

Message  Stepiled le Lun 8 Juin 2015 - 14:48

L'Halfelin était expressif, et Stepiled décela évidemment sa stupéfaction. Perulas chercha un autre interlocuteur, mais non, il n'y avait que le Gupile devant lui. De deux choses l'une : soit Perulas était de ceux qui dénigraient les Gupiles et ne pouvaient concevoir que l'on devienne ami avec un individu de cette race, soit il n'avait jamais vu de Gupiles. En fait, pour Stepiled, ces deux hypothèses étaient aussi improbables l'une que l'autre : la première parce-que Perulas n'avait pas l'air du genre à dénigrer une race de cette façon, la seconde parce-que les Gupiles étaient une race très répandue sur ce continent, et que si Perulas avait déjà voyagé, il en aurait forcément déjà entendu parler, sinon vu de ses propres yeux un simple jour de pluie. Stepiled ne savait encore que trop peu de choses de l'Orcande, mais il avait au moins pu observer que le climat était plus tempéré qu'en Khella Rmeddi, ce qui favorisait la prolifération des Gupiles dans les saisons douces ou par temps chaud et humide.

Finalement, Perulas se présenta, et Slimag lui répondit d'un hochement de tête avec le sourire. Stepiled eut un petit sourire en coin en notant que l'Halfelin gardait bien les deux mains derrière le dos, évitant tout contact avec la peau de l'homme-limace dont il devait trouver le mucus répugnant comme tout le monde. Stepiled ne trouvait rien de répugnant chez les Gupiles pas plus que chez de vraies limaces ou chez des escargots. Bien sûr, il ne prendrait pas un bain de mucus, et lorsqu'il en avait qui lui collait à la peau, il préférait autant se frotter pour essayer de le faire partir, mais il ne trouvait pas cela “sale”.

Perulas voulut échanger quelques mots avec Slimag pour approfondir la présentation, et fut gêné par l'absence de réponse orale du Gupile. Cela indiqua à Stepiled que l'hypothèse que Perulas n'ait jamais vu de Gupile ni n'en ait jamais entendu parler, était la bonne. Cela n'en restait pas moins étonnant pour quelqu'un qui affirmait aimer voyager. Perulas ne connaissait pas non plus la race des Xolons avant de rencontrer Stepiled. Il n'avait pas dû voyager bien loin.

STEPILED – Les Gupiles sont muets, ils communiquent par d'autres moyens que la parole.

Perulas laissa à Stepiled et à Slimag le choix de leur première destination. Justement, Stepiled n'en avait aucune et comptait sur Perulas pour lui faire voir du pays.

STEPILED – Guidez-nous, plutôt, où bon vous semble. J'ai encore tout à découvrir de ce continent.

•————————————•
Fiche de personnage
avatar
Stepiled
Bon
Bon

Race : Xolon
Classe : Druide

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un compagnon qui a du nez

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum