Une évasion rondement menée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une évasion rondement menée

Message  Salmissra le Dim 16 Oct 2016 - 11:44

Salmissra se coiffait dans son solar, tout en contemplant son reflet. Ce dernier lui faisait face depuis un miroir de bronze poli, où se reflétait les derniers rayons de soleil dorés de l'automne. Au cou de la courtisane, un collier ouvragé pendait. Sa facture, unique et inimitable, était celle de Javresi. En face d'elle, un homme aux traits fatigués, mais portant beau, attendait qu'elle le remarque. Il s'agissait d'un des membres de la pègre, un petit groupe qui, selon la Nagi, se faisait pompeusement appeler "Guilde des Voleurs". Elle connaissait toutefois l'un des chefs, car ce dernier, tout comme elle, révérait Sercanth, et ils avaient eu l'occasion de se parler, après quelques cérémonies. La courtisane, par ailleurs, avait bien insisté pour que les membres de la Guilde épargnent sa demeure, au risque de devoir jouer au "Serpent et Souris" avec elle.

"Et bien donc, pourquoi souhaitez-vous me voir ?"

L'homme sursauta. Il était évident, à son teint, qu'il avait crapahuté sur les toits durant la nuit, et n'avait guère prit de repos avant de venir voir la Nagi. L'attente l'avait fait doucement somnoler, et la question de son hôte l'avait surprit.

"Oh euh... Pardonnez-moi, ma Dame. Et bien, la Guilde aurait une requête à vous soumettre."

La courtisane plissa les yeux, tandis qu'elle bataillait pour démêler un noeud caché dans sa chevelure.

"Quel genre de requête ? Vous ne me ferez pas danser pour vous, vous le savez pertinemment. A moins que vous n'ayez envie de faire supprimer l'un ou l'autre de vos protecteurs biens placés ?"

"Nullement, nullement, loin de là."

Ina survint sur ces entrefaits, afin de déposer un plateau sur lequel étaient posés deux gobelets de bois et un pichet d'hydromel. Puis, la gouvernante repartit rapidement, laissant sa maîtresse et son interlocuteur en tête à tête. Salmissra servit le breuvage doré et tendit un gobelet à son invité, qui l'accepta avec plaisir.

"Et bien, nous avons... Un ami, qui a tué un nobliau durant un duel. Le père dudit nobliau a déclaré notre ami hors-la-loi, et l'a fait jeter dans les geôles de Telbara. Nous souhaiterions que vous l'en fassiez sortir."

"Je vois... Et comment saurais-je lequel je dois faire sortir ?"

"Oh... Euh... Il se nomme Wolfound Kadova. Grande taille, cheveux blancs, yeux verts."

La main de Salmissra s'avança jusqu'à une petite corde, cachée par les tentures, qu'elle tira, faisant venir Erker. Le Tigrain s'encadra silencieusement dans l'embrasure de la porte.

"Je vois. Dites à vos gens que je vais m'en occuper, mais il vous en coûtera... Aller, je vais être gentille, une cinquantaine de pièces d'or. J'ai des frais, vous comprenez... Erker va vous reconduire à la porte d'entrée. Erker ? Dans le même temps, demande à Ina de confectionner un panier bien garni. Il m'es venu l'idée quelque peu saugrenue de pratiquer la charité, et je souhaiterais me rendre dans la prison de Telbara afin d'offrir aux pauvres âmes qui y sont enfermées le maigre réconfort d'une bonne chère..."

Sans un regard pour son visiteur, Salmissra continua de prendre soin de sa chevelure. Une fois cette tâche achevée, elle prit son écritoire et rédigea une lettre à l'intention du commandant en charge de la prison, afin de lui demander l'autorisation de visiter les prisonniers. Trois jours plus tard, une réponse relativement favorable lui parvint, et l'on vit sa voiture, conduite par Erker, sortir de sa demeure et se diriger vers la prison. Tante Ina, avec son air sévère à vous rappeler vos génitrices, était bien entendu du voyage, afin de servir de garde-chiourme.

•————————————•
Salmissra, la courtisane émeraude...
avatar
Salmissra
Elite
Elite

Race : Nagi
Classe : Assassin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une évasion rondement menée

Message  Woulfound Kadova le Dim 16 Oct 2016 - 13:51

Le fier guerrier avait donc était mené vers la prison de Telbara, un lieu sordide dans lequel on pouvait retrouver divers meurtriers, violeurs ou esclavagistes. Des personnes de toutes races de la pire espèce, plus répugnants les uns que les autres aux yeux de Woulfound qui comptait bien vite sortir d'ici. Toutefois il lui restait une chose à faire, alors que les gardes l'escortait il se laissa tomber à terre. Surpris, ses derniers se rassemblèrent autour du prisonnier. L'un d'entre eux voulu aider Woulfound à se relever mais à ce moment là, le minotaure l'ayant capturé força le passage. Il donna un violent coup de sabot dans le ventre du pauvre homme qui cracha un peu de sang... Le colosse ténébreux ordonna donc au loup gris de se relever et c'est ce que se dernier fit, un poignard à la main.

D'un coup des plus précis il vint lacérer le visage de son tortionaire avant d'être maîtrisé par les gardes qui lui ôtèrent son couteau. Le gros boeuf meugla, ses mains sur sa face: il était défiguré, la lame de la dague lui ayant fait une belle trace en pleins milieux du visage. Il finit par saisir le guerrier au cou et avec une force incroyable le souleva pour lui murmurer: "Si tu ne valais pas autant d'or, je te briserais les os un par un jusqu'à ce que tu ne sois plus qu'un amas de chaire sanguinolent..." Il le lâcha, Woulfound retombant alors au sol le souffle court avant de reprendre la route. Ils arrivèrent assez vite au niveau d'une grande tour dans laquelle ils entrèrent et prirent un escalier menant à un sous sol. C'était ici qu'était rassemblés les prisonniers par groupe de quatre, de manière aléatoire. Un simple voleur pouvait être placé avec une bande d'assassins assoiffés de sang. On le jeta alors dans une des pièces avec pour compagnon un vieux reptilien à l'aide de pierres et d'une cré s'amusait à jouer aux echecs tous seul, un Tigrain borgne typé chat qui tapotait ses menottes contre les barreaux et un demi-elfe noir qui avait été immobilisé de manière à couvrir ses mains et avait un bâillon. A tous les coups un mage hors la loi vu les précautions. Woulfound soupira, avant de s'asseoir dans un coin, la grosse vache lâchant un dernier rire gras pour se moquer de lui et finalement partir. Il resta là plusieurs jour avant que du petit trou au dessus d'eux fut jeté un bout de papier. Le mercenaire l'attrapa avec précaution, tandis que le chat lui de son unique oeil le regardait d'un air mauvais.

"Le chien boiteux viens à la fourrière, prend garde aux sifflements".

C'était ce à quoi il s'attendait, un message codé. Ces derniers allaient honorer leur engagement prit à son égard. Woulf n'allait pas rester bien longtemps ici, il attendit donc tranquillement sans réellement savoir ce qu'ils voulaient dire par "sifflement".

•————————————•

Ne dégaine pas ta lame sans raison, ne la range pas sans honneur...


LE LOUP GRIS:
avatar
Woulfound Kadova
Expert
Expert

Race : Humain
Classe : Guerrier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une évasion rondement menée

Message  Salmissra le Dim 16 Oct 2016 - 16:55

Salmissra descendit de sa voiture, suivie par Ina et l'imposante masse velue d'Erker. La gouvernante de la Nagi était totalement contre le projet quelque peu farfelu de sa maîtresse, mais avait dû s'incliner face à la volonté de cette dernière. Toutefois, cela ne l'empêchait pas d'arborer une expression qui laissait sous-entendre que les foudres divines étaient une légère claque sur la joue en comparaison de sa colère, si jamais la Nagi se retrouvait malmenée. Quant à Erker, il se tenait silencieusement derrières elles, jouant sur sa carrure de tigrain rayé pour calmer les esprits. La courtisane quant à elle, avait "revêtu" un long voile opaque, qui formait sur elle l'équivalent d'une toge. Elle avait, avant sa visite, commencé à agir dans certaines oeuvres de charité, ce que ses détractrices avaient pris comme une volonté réelle de se ranger. Après tout, elle avait un bon mariage en vue, n'est-ce pas ?
Le commandant accueillit lui-même la Nagi, et ils commencèrent à descendre les degrés, tandis que le Nain expliquait à sa visiteuse ce qui l'attendait :

"Il y a bon nombre de criminels de la pire espèce en ces lieux, des meurtriers, des violeurs... Croyez-moi, ce ne sera guère une partie de plaisir."

"Je comprends tout à fait. Mais je ne suis pas sans ressource, vous pouvez me croire."

"Si vous le dites. Mais je tiens à ce que vous soyez escortés par des gardes. On ne sait jamais..."

Ils parvinrent dans une tour. Un escalier menait à un sous-sol, sous-sol où se trouvaient les prisonniers. A la vue de Salmissra, les sifflements et les appels fusèrent. Pourtant, la courtisane, un air glacial sur le visage, rampait dans le couloir, s'arrêtant devant chacune des cellules pour donner aux prisonniers de la nourriture diverse, mais principalement des fruits, ou des patisseries encore chaudes, achetées avant leur arrivée à la prison. Ces dernières étaient, en général, de la viande entourée de pâte, ou des pâtés.
Certains prisonniers tentaient d'attraper ou de toucher Salmissra, mais cette dernière esquivait aisément les mains baladeuses.
Enfin, elle parvint à une cellule où se trouvaient un Séladien, un Tigrain et un sang-mêlé à la peau sombre, ainsi qu'un Humain qui, malgré son jeune âge, avait une chevelure argentée. La façon dont il la regardait intriguait Salmissra, qui ne prit pas garde à la main du Séladien agrippant son épaule. Quand elle sentit les doigts de ce dernier serrer sa peau, la Nagi se décala, cognant le bras de son agresseur contre les barreaux de la cellule. Elle força, jusqu'à ce que l'on entendit un sinistre craquement, tandis que le Séladien hurlait de douleur. La courtisane sortit prestement une de ses dagues, d'un réflexe foudroyant, et le plaça sous la gueule de sa victime.

"Crois-moi, si tu souhaites écourter définitivement ta peine, continues ainssssi..."

Ses yeux s'étaient rétrécis à deux fentes dorées, tandis que sa langue dardait hors de sa bouche. Le prisonnier recula, tenant son bras blessé contre lui, tandis que la Nagi rengainait son arme. Elle tendit finalement un pâté à l'unique Humain présent dans la cellule. Ce dernier avait été confectionné par la courtisane en personne. A l'intérieur, un petit papier sur lequel il était écrit : "Patientez encore quelque temps. Tentez de vous faire apprécier des gardes, voire des autres prisonniers. S"

•————————————•
Salmissra, la courtisane émeraude...
avatar
Salmissra
Elite
Elite

Race : Nagi
Classe : Assassin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une évasion rondement menée

Message  Woulfound Kadova le Dim 16 Oct 2016 - 17:57

Les jours passèrent et les occupations se faisaient de plus en plus rares. Le seladien jouait bien aux échecs avec lui mais semblait ignorer toutes les règles de ce jeu de stratégie où seul les esprits tactiques avait une chance, le tigrain typé chat lui essayais tant bien que mal de crocheter la serrure avec ses griffes bien que cette dernière soit particulièrement renforcée, quant au drow lui n'était pas réellement très "causant". Il ne parlait jamais de part son bâillon et pour manger on lui mettait une des genre de crochets afin qu'il ne puisse pas incanter une quelconque formule. Selon le Tigrain surnommé "Jack-n'a-qu'un-œil", le demi sang auraient beaucoup d'information sur l'emplacement d'un vrai pactole et que c'est pour cela qu'on ne lui avait pas coupé la langue. L'homme lézard lui n'était autre qu'un esclavagiste, ironique pour un membre de sa race, il serait devenu complètement fou suite à de nombreuses tentatives de tortures pour lui faire avouer ce qu'il était advenu de ses derniers "produits".

Enfin, l'on ne servait donc à manger aux détenus que des tambouilles aux goût immonde, du pain rassis et de l'eau sale. Toutefois en de rares occasions il arrivait que l'on vienne leur faire la charité, lors de ses moments là ils avait parfois droit à de la viande ou des fruits. Le mercenaire aurait donné n'importe quoi pour une bonne pomme rouge et bien juteuse. Son souhait avait d'ailleurs était exaucé, une distribution allait être faîte dans l'après midi. Woulfound attendait donc que l'on vienne lui donner à manger en faisant une partie d'échec avec le tigrain. Quelque heures plus tard, les compagnons de fortunes entendirent des cris et des sifflements, de nombreuses mains sortaient à travers les barreaux. Ils réclamaient tous de la nourriture, certains allant même jusqu'à se battre pour en avoir plus. Une étrange créature passa alors dans le couloir, le chevalier gris n'en avait jamais vu auparavant, il en avait juste entendu parlé dans les livres. Elle avançait sur le sol en agitant sa longue queue, son corps couvert d'écailles était celui d'un serpent mais son buste laisser davantage penser à une humaine au charme ravageur. Woulfound n'était pas de ceux qui était contre les relations charnelles entre différentes espèces, lors de ses périodes les plus sombre il lui arrivait même de fréquenter quelque bordel pour passer du bon temps avec des femmes de chaque espèce. Au moment où elle passa devant eux, l'homme-lézard tenta de la saisir de sa main. On entendit donc un cris de douleur et un craquement des plus sinistre, la "Nagi", comme on les appelait dans les livres sortis donc une dague menaçant alors l'esclavagiste. La jeune bourgeoise finit par lâcher son bras et sans plus de cérémonie regarda avec intérêt Woulfound avant de lui donner un pâté en main propre, plutôt que de le jeter à terre.

Jack se mit alors à siffler, charriant son camarade en lui rabâchant qu'il avait une chance et qu'il lui faisait de l'effet, ainsi qu'un tas d'autres réflexions lubrique. En mangeant, il découvrit donc le message assez vite qu'il cacha entre ses mains pour le lire. Il s'agissait alors d'elle, le fameux "serpent"? La guilde des voleurs aurait pu prendre une race moins tape à l'oeil, mais bon ce qui importait le plus pour l'instant était de sortir d'ici. Pour les prisonniers, il avait déjà un bon niveau relationnel avec eux. Les gardes, c'était une autre histoire: ces dernier n'avait aucune sympathie pour quiconque et encore moins pour un assassin de nobliau. Il allait devoir ce contenter de ça.

•————————————•

Ne dégaine pas ta lame sans raison, ne la range pas sans honneur...


LE LOUP GRIS:
avatar
Woulfound Kadova
Expert
Expert

Race : Humain
Classe : Guerrier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une évasion rondement menée

Message  Salmissra le Jeu 20 Oct 2016 - 22:17

La Nagi faisait à nouveau face à l'envoyé de la "Guilde". Cela faisait déjà trois semaines qu'elle se rendait dans la sinistre prison de Telbara, à raison d'une visite tous les trois jours. Ironiquement, même si pour la Nagi ce n'était qu'un artifice destiné à lui permettre d'accomplir sa mission, il s'agissait d'une cadence bien plus soutenue que celles adoptées par les "dames de charité" de la haute de Telbara. L'envoyé était légèrement bien plus décontracté que lors de sa première visite, et il avait accepté avec plaisir le verre d'hydromel que lui avait apporté Ina avant de repartir vaquer à ses occupations. La Nagi, quant à elle, observait son futur Demi-Elfe d'époux, qui s'entrainait à l'épée dans son jardinet.

"Nous souhaiterions apporter un nouvel élément à votre... Entreprise."

"C'est-à-dire ?"

"Nous adjoindrons à Wolfound un de nos "membres", qui se fera attraper et l'aidera. Ne me demandez pas comment, mais il parviendra à faire entrer avec lui un jeu de rossignol. Toutefois, la cellule de notre "ami commun" est complète. Il faudrait faire de la place. Tenez, si cela peut vous aider..."

Il tendit une bourse pleine à la courtisane, avant de s'incliner devant elle, tandis qu'elle hochait la tête de façon affirmative.
Le lendemain, la Nagi se rendit dans la prison pour une nouvelle visite. Cette fois, exceptionnellement, Erker et Ina ne l'accompagnaient pas. Elle avait donné congé pour la journée aux deux tourtereaux. Même Ontrose n'avait pas eu le droit de l'accompagner dans les cellules, se contentant de rester avec le commandant de la prison.

Elle escomptait une réaction de sa cible : le Séladien. Depuis qu'elle lui avait cassé le bras, ce dernier n'attendait qu'une chose : l'occasion de la saigner si elle avait le malheur de se retrouver trop proche de lui, esseulée. De plus, la Nagi avait apprit qu'il s'agissait d'un esclavagiste. Bien que son point de vue personnel sur la question l'incitait à la neutralité, elle ne voyait aucun inconvénient à le supprimer pour autant. La Nagi parvint enfin à la cellule dans laquelle Wolfound était enfermé. Le Séladien, voyant qu'elle était seule, lança un sifflement joyeux. Salmissra le vit ramasser un morceau de bois taillé en pieu au sol. Ce dernier semblait des plus anodins, et pourtant, elle comme lui savaient qu'un coup bien placé pouvait tuer. Pourtant, elle ne manifesta aucune émotion, et se chargea de distribuer les victuailles qu'elle apportait : pain, brioches, fruits et quelques pains de viande. L'Homme-Lézard s'approcha d'elle, calme. Il arma son bras. Le panier de la Nagi tomba au sol, lâché par ses mains, alors qu'elle attrapait la tête du Séladien et la forçait à passer à travers les barreaux. Ce dernier poussa un sifflement de surprise, tandis que ses écailles étaient "écorchées" par les barres de métal. Son sang coula, et il se débattait. Son arme improvisée tomba au sol.
Salmissra lui attrapa la tête, un sourire carnassier sur les lèvres. Elle savait que des gardes étaient susceptibles de l'observer. Mais cela ne la gênait pas outre mesure.

"Chuuut... Ce sera bientôt fini..."

Elle effectua un mouvement sec. On entendit le bruit caractéristique des vertèbres cervicales se brisant, et elle relâcha sa victime. La tête du Séladien pendouillait lamentablement, telle une marionnette dont on aurait coupé les fils, tandis que son corps était agité de soubresauts. Sans sourciller, Salmissra acheva sa distribution, donnant à Wolfound un pain contenant le message suivant : "Un ami va bientôt vous rejoindre. Patience.", avant d'appeler enfin la garde, se donnant un air terrorisé et choqué :

"Je vous en prie, messires ! Ce pauvre Homme-Lézard semble s'être coincé la tête entre les barreaux, et a dû se briser le cou en se débattant ! Il faut faire quelque chose pour lui !"

Tout en interpellant son interlocuteur, elle lui tenait la main, et seul un oeil avisé aurait pu remarquer les pièces qui changeaient de propriétaires.

"Je vois ça... Partez, ma Dame, ne restez pas là, ce n'est pas un spectacle pour vos yeux, oui-da !"

Un autre garde vint à la courtisane qui, le visage entre les mains, semblait être en proie à une véritable crise de nerfs. Ce n'est qu'une fois entrée dans sa voiture conduite par un écuyer de l'armée, auprès d'Ontrose, qu'elle sembla se "calmer".

•————————————•
Salmissra, la courtisane émeraude...
avatar
Salmissra
Elite
Elite

Race : Nagi
Classe : Assassin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une évasion rondement menée

Message  Woulfound Kadova le Ven 21 Oct 2016 - 19:07

Woulfound se trouvait donc en prison, il s'était assez vite lié d'amitié avec les détenus. Le chat du moins avec lequel il lui arrivait de jouer au dé leurs rations afin de passer le temps. Bien évidement, ils ne pariait pas de trop grosses portions de manière à avoir toujours quelque-chose à manger. Il leur arrivait de temps en temps de parier les dons des personnes charitable qui venaient dans la semaine. Le guerrier faisait donc bien attention à ce qu'il n'y ai pas de message lorsqu'il recevait de la nourriture de la part de la femme serpent, ce qui lui valait alors les moqueries de son compagnon de fortune. Il n'arrêtait pas d'inventer des histoires les mettant en scène, parfois romantique au possible et d'autres plus... Lubrique. Le demi-elfe quand à lui ne pouvait pas faire grand chose à cause de ses liens, mais il lui arrivait souvent d'observer le mercenaire avec insistance , d'un regard noir. Le seladin lui restait toujours dans son coin, à parler ou à jouer aux échecs tous seuls. Le tigrain, Jack, parlait quand à lui souvent d'idée d'évasion plus loufoques les unes que les autres.

Certaines auraient pu marcher, mais Woulfound s'efforcer de trouver des failles afin de ne pas le laisser dans ses illusions. Il serait bête que le félin se fasse trop de faux espoirs. Mais qui sait, peut-être serait-il délivré avec lui par la guilde des voleurs et leur agent naga.

Le temps passait lentement, les jours défilés aux files des repas et des discussions entre gardes. D'ailleurs, les gardes. Le prisonnier avait mainte fois essayé de gagner leur confiances, mais rien ne marchait. Ses derniers étaient soit beaucoup trop buté, soit beaucoup trop professionnel pour commencer ne serait-ce qu'une petite discussion. Ils étaient tous aussi loquaces que des statuts avec les détenus. Mais bon, après tout qui viendrait parler avec un criminel?

Chaque semaine, il voyait que la Nagi passait au moins trois fois. Un rythme beaucoup plus soutenue que les autres personnes qui contrairement à elle restaient pour parler avec les prisonniers, voir se souciaient de leur état malgré le dédain des gardes. Woulfound en profitait alors pour demander des nouvelles, ce qui se passait dehors. Il tenta alors de joindre Sahélina, mais la paladine restait introuvable par les bonnes sœurs. Malgré tout, il gardait espoir qu'elle n'ait pas été enlevé par des personnes mal intentionnée ou surveillée par les forces de l'ordre.

Il n'avait donc aucune nouvelle de son amie, tandis qu'il lui arrivait de temps à autre dans la nuit de voir l'ombre de sa défunte femme se projeter sur le sol illuminé par la lune. Le mercenaire s'estimait donc heureux de ne pas avoir d'apparitions trop violente, il se demandait aussi toujours si il s'agissait bien d'un fantôme, d'une malédiction et autre ou de simples hallucinations liés à ses rêves. Des rêves éveillée en quelque sorte.

Un jour, la femme serpent vint donc à la prison sans être escortée par un garde comme elle y était habituée. Cette semaine, ça faisait la quatrième fois qu'elle venait. Elle devait surement avoir un message à faire passer à Woulfound. Il en avait la plus grande certitude. Il se prépara alors à vite retirer le message de son aliment. Mais lorsque l'agente de la guilde des voleurs passa devant la cellule, le Seladien la siffla. Ce dernier s'était caché de manière à ce qu'on ne le voit pas tailler un bout de bois qu'il devait réserver à la femme reptile. Il voulu profiter de la surprise engendrée par sa provocation pour lui enfoncer son pique de bois dans la poitrine. Néanmoins, il avait sous-estimée la jeune non humaine. Cette dernière avec une grande dextérité lâcha son panier pour lui saisir la tête avec vigueur. Ce dernier siffla de nouveau, mais non pas pour l'attirer cette fois-ci. Du sang coulait le long de son cou alors qu'il se débattait. La nagi lui chuchota quelque chose d'une voix trop basse pour qu'il puisse entendre, pour finalement lui briser la nuque en lui tordant le cou. Puis sans plus de ceremonies elle remit donc le message à Woulfound dans un morceau de pain cette fois-ci.

Ce dernier expliquait donc l'assassinat de l'esclavagiste ayant provoquer le rire du Tigrain, totalement déjanté. Ce que le guerrier ne vit pas cependant, c'est le mage renégat qui l'avait vu lire le message. Son regard furtif arrivant à lire celui-ci...

•————————————•

Ne dégaine pas ta lame sans raison, ne la range pas sans honneur...


LE LOUP GRIS:
avatar
Woulfound Kadova
Expert
Expert

Race : Humain
Classe : Guerrier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une évasion rondement menée

Message  Salmissra le Jeu 3 Nov 2016 - 23:49

La Nagi observait l’envoyé de la Guilde des Voleurs avec un air ennuyé. Car, en effet, il l’ennuyait profondément. Ne pouvait-il se contenter d’envoyer des lettres, comme un être civilisé ? Non, il supposait qu’il était de son devoir de venir littéralement aux nouvelles. Cela finissait par gêner la Nagi : les médisantes à son encontre avaient d’ores et déjà considéré qu’il s’agissait-là d’une preuve qu’elle était inconstante au possible. Si Ontrose haussait les épaules à l’écoute de ces rumeurs et les traitaient comme telles, Salmissra se surprenait à se demander ce qui pouvait arriver à ses détractrices si les coucheries de ces dernières étaient dévoilées au grand jour ? En définitive, elle préférait ne pas y penser. Elle savait, au fond d’elle, que les langues de vipères qui tentaient de la poignarder étaient surtout motivées par la jalousie, du moins, c’était ainsi qu’elle voyait ces attaques. Son attention revint à son visiteur, qui lui expliquait qu’ils avaient réussi à faire venir un des Voleurs dans la prison, et qu’il se trouvait dans la cellule de Wolfound. Son but serait de crocheter la serrure de la cellule, puis de mener le guerrier jusqu’à la sortie.

"Je vois. Et quel est mon rôle dans tout cela ?"

"Eh bien… Si vous pouviez distraire les gardes durant ce temps-là, je pense que cela aiderait grandement à la réussi te de cette opération…"

"Vous souhaitez que moi, je sois en mesure de distraire simultanément et pour au moins une dizaine de minutes une cinquantaine de gardes ?"

Le visage de l’émissaire de la Guilde était éloquent. La Nagi se déplaça si rapidement que ce dernier ne put retenir un cri de peur, en tombant à la renverse :

"Vous avez conscience de ce que vous exigez de moi ? Cela vous coûtera cher, très cher, petit voleur. Je ne suis pas Nagi à me faire avoir ainsi, sachez-le. Ce petit jeu vous demandera le double."

L'homme, devant cette demande impromptue, se reprit et se redressa, menaçant :

"Attention, prenez garde à ce que vous faites, je-"

Tout aussi rapidement, une des dagues de la Nagi se plaça juste sous le menton de l'homme. Elle joua avec la lame, faisant courir le fil le long de la gorge de l'Humain, s'amusant à presser délicatement sa pomme d'Adam.

"Prenez garde, petit voleur. Je peux vous tuer, vous et tous vos envoyés futurs et m'en sortir blanche comme neige devant le plus impartial des tribunaux. Cent pièces d'or, pour vous aider. A prendre, ou à laisser. Si vous refusez, je ne dirais rien de votre tentative d'évasion. Mais je ne vous aiderais pas pour autant."

"Je... Nous acceptons. Nous vous ferons parvenir la moitié de la somme dès demain."

En ronronnant, Salmissra retira sa dague et la rengaina, avant d'indiquer la sortie à son visiteur.

"Bien. Je m'en occuperais dès que j'aurais reçu la somme convenue."

Deux jours plus tard, elle commença à engager des musiciens, tout en proposant au commandant de la prison de danser pour ses hommes. Une certaine somme changea de main à cette occasion, afin de convaincre l'officier du bien-fondé de cette représentation. La date fut fixée à la semaine suivante.

•————————————•
Salmissra, la courtisane émeraude...
avatar
Salmissra
Elite
Elite

Race : Nagi
Classe : Assassin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une évasion rondement menée

Message  Woulfound Kadova le Sam 5 Nov 2016 - 11:24

Cela faisait bientôt un mois que Woulfound se trouvait en prison, il le savait car il contait les jours en traçant des traits sur les murs à l'aide de la poussière. Un mois, voir même beaucoup plus, ça commençait à faire long. Une épaisse barbe grise lui était poussé et ses cheveux étaient dorénavant beaucoup plus long à vrai dire. Le guerrier sans sa chevelure d'argent et son corps de pierre était méconnaissable. Sahélina aurait-elle pu se rendre compte qu'il s'agissait de lui? Il ne le savait pas. Quoi qu'il en soit, il n'avait plus qu'une seule chose en tête "s'évader d'ici au plus vite et s'occuper du compte du minotaure". En attendant, lorsque tout le monde dormait dans la prison et que personne ne regardait, le chasseur faisait en sorte de rester en forme. D'un bond agile, il se projetait vers le plafond jusqu'à la petite lucarne par laquelle passait la lumière de la lune. Il s'accrochait au barreau et se lançait alors dans des tractions à deux ou une main, voir des abdos qu'il faisait la tête en bas à défaut de ne pouvoir travailler que sa force physique et non son agilité. Pour passer le temps le jour, il jouait aux échecs ou aux dés avec Jack, le tigrain trichant allègrement lorsque Woulfound tournait la tête un peu trop longtemps. Ce que le traqueur remarquait bien facilement malgré le fait qu'il le laissait faire.

Puis vint un jour où le corps du Seladin fut enfin sortis de la cellule, il l'avait laissé pourrir dans un coin afin de punir les camarades du reptilien pour leur dissidence... Quoi-que non enfaîte, ils avaient surement dû faire ça pour le plaisir sadique de les faire tous souffrir. L'homme Lézard cruellement assassiné devait servir d'exemple. Mais bon c'est une autre histoire...

Ils sortirent donc le corps de la cellule pour faire entrer un détenu des plus surprenant, un petit halfelin qui entrait tout juste dans l'adolescence. Blond, un visage et un ventre plutôt rond et des yeux étrangement jaune. On pouvait également voir que ses derniers brillaient dans le noir et l'iris de ses derniers étaient semblable à ceux d'un chat. Jack voulu lui souhaitait la bienvenu en lui serrant la main, mais il ne semblait pas vouloir parler. Peut-être était-il muet? Possible. Sa froideur et son aura étrangement sombre pour son age ne laissait pas de marbre le guerrier. Qu'avaient-ils fait à cet enfant? Pourquoi était-il ici? D'où pouvaient bien venir ses yeux? La seule-chose qui frappa Woulfound ce fut cette marque sur sa main représentant un genre de crochet dans la bouche d'une tête de chat. Un tatouage de la guilde des voleur qu'il cachait à tout le monde sauf le chevalier gris.

Ce bonhomme était sa porte de sortis.

•————————————•

Ne dégaine pas ta lame sans raison, ne la range pas sans honneur...


LE LOUP GRIS:
avatar
Woulfound Kadova
Expert
Expert

Race : Humain
Classe : Guerrier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une évasion rondement menée

Message  Salmissra le Ven 11 Nov 2016 - 16:07

Salmissra arriva tôt à la prison, afin de préparer sa représentation. Cette dernière aurait lieu dans la salle de repos des gardes, et elle supervisait le rangement de ladite salle. Son principal souci était d'avoir assez de place, à la fois pour que les musiciens puissent s'installer, mais aussi pour qu'elle puisse danser sans buter contre les spectateurs ou les musiciens l'accompagnant. Ces derniers accordaient leurs instruments, ou les nettoyaient, tandis que la Nagi s'assurait qu'Erker place les meubles comme elle le souhaitait. Le capitaine de la garde, quant à lui, observait tout ces préparatifs adossé à la porte de la salle.

En-dehors, les gardes discutaient à voix basse entre eux, impatients de se rendre à ce spectacle. Il fallait dire que la Nagi faisait partie de ces "non-Humaines" qui possédaient un charme exotique attirant le regard, semblant transgresser quelques interdits... Cette dernière laissa Erker s'occuper des quelques préparatifs de dernières minutes, pour se maquiller devant un bouclier en bronze poli, "emprunté" à l'armurerie de la prison. Sa tâche ne fut guère difficile, se bornant à rehausser la couleur de ses écailles et à se parer de bijoux qui reflétaient autant la lumière que ses écailles. Un page de la prison achevait de balayer le sol à l'aide d'un balai fait en faisceau de paille en vitesse, avant de laisser la place à Salmissra.
Le compagnon de cellule savait, d'une façon ou d'une autre, que le signal était la disparition totale des gardes des couloirs de la prison. Dans la cour, Erker attendrait les deux évadés au carrosse de la courtisane. Les gardes s'installèrent, les uns après les autres, tandis que les musiciens finissaient d'accorder leurs instruments.
Enfin, Salmissra entra sur "scène", sous les applaudissements de son public, et quelques commentaires grivois. Les musiciens attendirent que le calme se fasse et entamèrent un morceau de musique. Salmissra commença à danser.

•————————————•
Salmissra, la courtisane émeraude...
avatar
Salmissra
Elite
Elite

Race : Nagi
Classe : Assassin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une évasion rondement menée

Message  Woulfound Kadova le Ven 11 Nov 2016 - 20:49

Woulfound épia de nombreuses fois le voleur durant la nuit, cherchant à établir un contact avec ce dernier qui était si silencieux. Pas un mot depuis qu'il était entré ici. C'était comme si il eut été muet pour tout dire et c'était ce que tout le monde penser ici. Jack avait même émit l'hypothèse qu'on avait dû lui couper la langue. Néanmoins, il semblait manger et boire normalement lors des repas ou des offres des bonne sœurs et des prêtres. Le tigrain parlait même souvent de ses yeux jaune coulant à l'aspect reptilien. Si il n'avait pas été un halfelin, il ferait froid dans le dos. Il est vrai qu'un guerrier de sa taille n'était pas très intimidant, mais ses petits hommes pouvaient faire d'excellents assassins ou voleur, il l'avait lu dans le livre Bilbo le halfelin ou le roi des anneaux. Mais bon, quoi qu'il en soit, ce voleur était sa porte de sortie. La seule chose qu'il ne savait pas réellement, c'est pourquoi l'elfe ligoté n'arrêtait pas de le fixer... Il devait se douter de quelque-chose, ce dernier ayant surpris Woulf durant une de heures de renforcement musculaire. Quoi qu'il en soit, il se demandait vraiment ce que le pauvre pouvait bien faire ici.

Ce soir, le halfelin semblait particulièrement attentif à ce qu'il se passait en dehors de la cellule, la fin du calvaire devait être proche. La sortie était pour ce soir, il en était sûr! Pendant ce temps le guerrier et l'assassin jouaient aux dés.

-Qu'est-ce que je donnerais pas pour sortir de ce trou... J'ai beau me creuser la tête dans tout les sens mais comme tu me le dis, rien ne marche... L'autre gamin là avec ses yeux de serpent c'est limite si il pourrait pas passer entre les-...

L'homme félin s'arrêta net dans sa phrase lorsqu'il vit le halfelin dehors avec un crochet qu'il faisait tourner entre ses doigts d'un air machinal. Vu sa taille, personne des autres cellules ne l'avait vu. Il sortis donc d'une de ses mains une lame qu'il semblait avoir caché... Dans sa peau? Vu la corne de ses mains c'était tout à fait plausible. Il entra donc le couteau dans la serrure et commença à crocheter cette dernière, mine de rien il avait l'air de s'y connaître. En l'espace de tout juste quelque minutes la porte s'ouvrit dans un grincement métallique qui ameuta le reste des prisonniers qui commencèrent à crier pour qu'on les libère. Jack était littéralement sur le cul.

Le halfelin leur lança alors un regard froid avant de leur lancer à voix basse:

-Alors, vous voulez sortir ou pas?

Sans attendre, le borgne s'élança dans le couloir pour suivre le semi-homme. Woulfound lui se retourna vers l'elfe qui le regardait avec insistance. Le mercenaire lui ôta son bâillon après avoir briser ses chaînes à coup de torche. Ce dernier se releva donc et toucha un peu ses poignets, sans un merci. Puis attendit que son libérateur soit retourné pour venir faire grimper son ombre sur son corps, cette dernière entourant le cou du traqueur pour venir l'étrangler. Par réflexe il tenta d'arracher l'ombre de force, mais elle semblaient ne pas être tangible malgré la pression qu'elle exerçait sur sa gorge. Il décida donc de se retourner vers le mage noir au yeux fous et serra les poings. A ce moment là, deux paires de griffe couleur ébène jaillirent des phalanges du guerrier. Il bondit alors vers son adversaire pour venir lui arracher la carotide d'un coup sec avant de rétracter ses dernière. Il essuya ses mains couvertes de sang sur ses vêtements. Il se dirigea par la suite vers la sortie et s'arrêta devant la porte:

-Et mon équipement...?


-Nous nous l'avons procurer. Répondit le voleur avant de le diriger vers le carrosse qui semblait devoir les mener à bon port.

Dans la voiture, il en profita pour enfiler sa tunique, son armure et sa veste verte. Pas une de ses dagues n'avait bougé à son grand soulagement et il s'agissait bien de son épée, le ruban de Charlie y était toujours accroché. En découvrant l'accoutrement de Woulfound, Jack fut stupéfait. Il ne savait pas que son camarade de prison était un mercenaire ou un chasseur de prime, dans d'autre circonstances peut-être qu'ils auraient finit par s'affronter... Ce que remarqua toutefois le chasseur, c'est qu'il n'y avait plus un sou dans sa bourse mais surtout à la place une lettre stipulant qu'il devait 30 pièces d'or à la guilde des voleurs.

•————————————•

Ne dégaine pas ta lame sans raison, ne la range pas sans honneur...


LE LOUP GRIS:
avatar
Woulfound Kadova
Expert
Expert

Race : Humain
Classe : Guerrier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une évasion rondement menée

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum