Des alliés macabres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Des alliés macabres

Message  Garkar le Sam 15 Oct 2016 - 21:32

Ma rencontre contre cette guerrière dans le dernier village ma laisser quelques souvenirs dont j’ai préféré oublier. Je laissais donc toute cette histoire derrière moi, n’ayant pas trouvé la satisfaction que je désirais après avoir répandu la désolation. Ce petit contretemps m’avait retiré le plaisir, je trouverais bien quelque chose d’autre pour compenser. Je repris donc la route, poursuivant mon œuvre. Toujours la même chose, détruire et tuer tout ce que se tenait devant moi, jusqu’à ce que j’arrivasse enfin vers le centre du continent, vers les montagnes dominantes au sud de la Plaine des Princes, mon lieu natal. En chemin, j’en avais croisé des semi-hommes. Et ils étaient drôles à écraser et faire fuir, ils étaient encore moins dangereux que des humains.

Je vis au loin, un groupe d’humain rassemblait près de chevaux. Des humains justement, je les reconnaissais à leur forme et à leur odeur nauséabonde. Et ils composaient un sacré groupe, plus que je ne pouvais compter. Mais ils étaient à peine protégés par des morceaux d’armure et des armes bien rudimentaires. Ces derniers ne m’avaient pas vue, ils étaient concentrés autour de quelque chose. Tenant fermement mon arme en main, je me mis à gratter sur le sol et, sans réfléchir, je chargeais sur eux. Ils étaient à plusieurs dizaines de mètres devant moi, mais en quelques instants, je les avais rejoints et d’un coup de corne, j’en fis voler un dans les airs.

Homme 1 – D’où sort ce monstre ?
Homme 2 – On nous attaque !

Mon marteau de guerre explosa la tête en une mare de sang celui qui venait de parler. Ses complices réagirent rapidement, mais ils furent tous assez tétanisés par la peur. Avec joie, je m’amusais à écraser ceux qui tombaient à terre et encorner ceux devant moi. Ce fut un réel chaos comme je les aimais. Je croyais au début que j’étais à mon avantage. J’utilisais même mon sort de l’ombre pour bloquer ceux qui étaient les plus énervées avant de les tuer. Ils tombaient comme des mouches, mais d’autres sortir de dernières des arbres ou des rochers pour venir prêter main forte à leurs camarades. Je comprenais que j’avais peu de chance de m’en sortir indemne. Déjà, leurs attaques ne firent pas trop de dégâts sur moi, m’entaillant à peine ma peau épaisse, mais à plusieurs, ils pouvaient faire beaucoup plus de dommage. Je fis tourner mon marteau tout autour de moi en un grand cercle qui repoussa certains de ces bandits et tua ceux qui furent trop près dans un immense cri de guerre.


Dernière édition par Garkar le Mar 18 Oct 2016 - 21:09, édité 1 fois

•————————————•
La bête de l'ombre:


avatar
Garkar
Bon
Bon

Race : Minotaure
Classe : Chevalier noir

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des alliés macabres

Message  Firnael Sorcerone le Sam 15 Oct 2016 - 23:27

Il y a peu, le mage avait été capturé par des chasseurs de primes souhaitant récupérer l'argent sur sa tête. Rien de bien impressionnant, il arrivait souvent au sorcier de se laisser capturer dans trop de résistance. Cela lui permettait de voyager à cheval librement, plutôt que de vagabonder à pied et lui permettait de rejoindre plus vite les villages et grandes villes aux alentours. Ses derniers avaient pris en embuscade le mage renégat au alentour de la forêt des rois. Rien de bien compliqué, il n'avait pas opposé de résistance et s'était contenté de tendre ses mains face au grand nombre d'ennemis bien qu'il aurait très bien pu s'en tirer grâce à ses pouvoirs de zones. Cela restait malgré tout risqué et l'idée de rejoindre les montagnes dominantes ne lui était pas désagréable.

Il avait donc était mit sur l'une des monture, à défaut de ne pas avoir de charrette. Il n'était pas plus dépité que ça , à vrai dire il affichait même un sourire courtois, saluant les voyageur qu'il rencontré malgré ses menottes l'empêchant de faire des signes pour contrôler ou générer une quelconque flamme. Ils finirent par s'arrêter dans la journée loin de la forêt et plus particulièrement vers les montagnes. Ils ne firent pas de feu par peur que Firnael puisse l'utiliser afin de se battre mais éclairèrent l'endroit grâce à des sphères lumineuses. Le jeune homme poussa donc un soupire las avant de s'adresser à ses ravisseurs:

-Ah... J'ai mal aux mains, mes menottes ne sont pas assez serrées.

-Pas assez serrées? Dit alors l'un d'entre eux en s'avançant vers le criminel.

-Oui, elles n'arrêtent pas de s'entre-choquer, ce qui me fait mal aux articulations... Pouvez-vous les réajuster?

Le mercenaire d'abord méfiant finit par changer d'avis après avoir réfléchit un peu, il se résigna à venir s'occuper du pyromancien. Il s'approcha donc de lui et lui enleva donc ses menottes afin de les lui renforcer. Mais à ce moment, le pyromane à l'aide de ses narines souffla un nuage de vapeur qui chauffa le métal de ses menottes et les posa contre sa main afin de le brûler. Suite à cela, il profita de ses mains libres pour générer des flammes. A ce moment là, il en vit un voltiger dans les airs frappés de pleins fouet par un minotaure. Ce dernier se lança donc dans la bataille avec hargne, une force de la nature d'une sauvagerie inimaginable. Le mage quand à lui avait récupérer son bâton et se mit à se battre également. Agile, il comblait son manque de compétences martiales à l'aide de petites explosions sortant de ses mains. Il remarqua alors l'étranger qui était en surnombre, il décida alors de créer une fois débarrassé des gêneurs des langues de feu , plus exactement deux à l'aide desquels il commença à les neutraliser et en leur choppant les pieds. Une fois les chasseurs de prime mis en déroute, il s'épousseta un peu les épaules et repris son sac pour ensuite s'asseoir sur un cadavre et regarder le minotaure d'un air satisfait plutôt malsain.

•————————————•
Moi? Jouer avec le feu? Jamais!
avatar
Firnael Sorcerone
Novice
Novice

Race : Humain
Classe : Sorcier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des alliés macabres

Message  Garkar le Sam 22 Oct 2016 - 18:15

Alors que j’usais de toute ma force pour repousser ces mercenaires qui se jetaient sur moi comme une meute affamée, des flammes surgirent devant moi. D’où venait ce brasier ? Il s’agitait dans tous les sens comme s’il était vivant, et il ne semblait s’intéresser qu’à ces idiots. En peu de temps, tous ces humains armés furent à terre, brûlés ou écraser comme un œuf de poule avec le poussin à l’intérieur. Hahaha ! Il ne restait personne d’autre à part cet étrange bonhomme vêtu avec une robe de femme. Encore un humain ? Le dernier survivant, je n’en ferais qu’une bouchée. Mais cette personne prit un sac et s’installa sur un des corps sans considération. Il me regardait avec un visage malsain, un sourire maléfique… Je pouvais y voir une très grande noirceur en lui. Si grande que cela eut pour effet d’abaisser mon bras.

Garkar – C’est toi qui à brûler ces cloportes ?


Oui, cet humain était différent de tous ceux que j’avais rencontrés jusqu’ici. J’en avais vu qui fut cruel, mais ils n’étaient que des faibles, se délectant de la violence de loin, mais pleurant en voyant une arme devant eux. Rare était-ce qui se battait directement et ne craignais pas d’affronter aussi bien quelqu’un de plus fort que de plus faible. Mais sa noirceur, était-elle comme la mienne pour que j’abaisse aussi facilement mon arme ? Étions-nous liés par une même force ? J’aimerais beaucoup le savoir, car il restait tout de même un humain, et j’avais du mal à accorder ma confiance.

Garkar – Que fais-tu ici au milieu de ces porcs ?

•————————————•
La bête de l'ombre:


avatar
Garkar
Bon
Bon

Race : Minotaure
Classe : Chevalier noir

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des alliés macabres

Message  Firnael Sorcerone le Dim 23 Oct 2016 - 13:36

Firnael attendait donc que le colosse noir continu son massacre, aidé par les langues de feu qu'il avait materialisé afin de restreindre les mouvements de ses victimes. De son énorme masse, il les envoyait voler comme de vulgaires torchons et leurs écrasait le crâne comme l'on écraserait des insectes. Une vraie brute épaisse pour tout dire, en temps normal le mage ne lui aurait porté aucune importance, mais le fait qu'il soit capable de manipuler les ombre l'intéressait. Il est vrai que pour lui, la forme la plus "brute" de magie restait l'arcane du feu, son potentiel destructeur étant un des plus grand, mais l'arcane des ombre était quelque-chose de fort intriguant. Les capacités étaient bien plus nombreuses que pour le feu, là résidait d'une certaine manière sa force.

Le sorcier restait alors là, à l'observer de son regard insistant tandis que l'on pouvait lire une certaine malice sur son visage. Il s'agissait d'un minotaure comme les autres, gris de peau avec des cornes noires, seul ses deux orbites jaune perçait les ténèbres de la nuit. Vêtu d'un simple pagne et armé d'une masse de guerre, il était à vue d’œil des plus banal. Sans plus de cérémonie, Firnael se releva en s'appuyant sur son bâton et suite à la question du sombre guerrier hocha la tête en avant avec calme.

-Et bien, je te vois mal cracher des flammes, donc oui c'est bien moi. Dit-il d'un ton assez frivole, sans peur ni crainte de se frotter à lui.

Le mage renégat n'avait pas froid au yeux, provoquer une race faisant facilement trois tête de plus que lui et au corps aussi musclé que celui d'un ours. Néanmoins, il croyait à la supérieur de l'esprit sur le corps. Pour lui un simple guerrier ne pouvait rien face à un vrai mage, la magie était la seule réelle source de pouvoir à ses yeux. Il avait d'ailleurs un certains dédains pour ceux qui n'était pas dotés de ce don, il les considérait alors comme totalement inférieure.

-Je m'étais laissé capturé afin de voyager plus vite et pénétrer plus facilement dans les montagnes. Je ne connais pas bien cet endroit, leur "compagnie" m'assurait donc d'être mené à la ville la plus proche.

•————————————•
Moi? Jouer avec le feu? Jamais!
avatar
Firnael Sorcerone
Novice
Novice

Race : Humain
Classe : Sorcier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des alliés macabres

Message  Garkar le Mar 25 Oct 2016 - 10:33

Firnael - Et bien, je te vois mal cracher des flammes, donc oui c'est bien moi.

Cet humain osait me répondre avec une certaine familiarité. Il n’avait pas peur de moi, je ne sentais aucune crainte en lui. Il était parfaitement calme comme s’il n’avait aucune raison de me craindre. Se pensait-il assez puissant pour se mesurer à moi ? Il n’était qu’un maigrichon devant moi. Même s’il pouvait jouer avec du feu sans se brûler, que pouvait-il contre la puissance de mes poings ? Il était mince, ne possédait aucune protection naturelle ni la moindre arme, si ce n’était sa magie. À distance, il pourrait me faire un peu mal, mais de près, ce serait moi qui lui causerais de grandes douleurs, je l’écraserais comme un insecte. Peut-être quand le frappant bien fort sur la tête avec mon marteau le lui ferait comprendre.

Firnael -Je m'étais laissé capturé afin de voyager plus vite et pénétrer plus facilement dans les montagnes. Je ne connais pas bien cet endroit, leur "compagnie" m'assurait donc d'être mené à la ville la plus proche.

Quoi ? Se laisser capturer exprès ? Il fallait être idiot pour faire une telle chose. Qui aimerait se faire mettre en cage exprès ? Rien ne valait mieux que la liberté de mouvement. Ce magicien n’était pas net, encore, c’était pour se déplacer plus facilement. Il était si fainéant que ça ? Pas étonnant qu’il soit maigre et dépourvu de force. Il s’arrangeait pour ne pas bouger. Sur un champ de bataille, il ne ferait pas long feu, à moins de trouver quelqu’un d’assez bête pour se battre à sa place.

Garkar – T’as des jambes il me semble. Tu peux bouger non ? T’es pas lent comme un stupide gupile.


Je me mis à grogner à son intention. J’avais senti sa noirceur en lui, mais après l’avoir écouté, je me rendais compte qu’il était différent de ce à quoi je m’attendais. Sa part sombre en lui le pousser à la destruction comme moi, mais il le faisait de façon opposée à mes méthodes. Je me surpris à ne rien tenter à son encontre. Quelque chose me retenait à le frapper sur la tête avec mon arme, sans savoir pourquoi. Je ne pensais pas qu’il avait un pouvoir de persuasion, ce serait une première. Plongeant mon regard assassin dans ses yeux, je me mis à lui demander d’une voix ténébreuse :

Garkar – Et pourquoi voulais-tu venir jusqu’ici humain ?


•————————————•
La bête de l'ombre:


avatar
Garkar
Bon
Bon

Race : Minotaure
Classe : Chevalier noir

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des alliés macabres

Message  Firnael Sorcerone le Mar 25 Oct 2016 - 18:00

Le minotaure était entrain de détailler Firnael avec attention, sa masse d'arme toujours en main il ne semblait pas agressif. Toutefois, si l'envie de jouer avec le feu lui prenait, le mage ne se gênerait pas pour lui en faire voir de toute les couleurs. Il gardait toutefois un très grand calme en apparence, alors qu'il était intérieurement sur ses gardes, la moindre étincelle pouvant lui servir à enflammer la végétation la plus proche. Il se savait vulnérable au corps à corps et ce n'allait pas être son simple bâton qui allait faire quelque-chose face à son énorme masse d'arme avec laquelle il avait ratatiner les chasseurs de prime. Rien n'empêchait ce géant de venir essayer de l'encorner avec force, le projetant ainsi dans les airs comme une vulgaire poupée de chiffon. Le sombre inconnu lui répliqua donc que la marche à pied ne lui ferait pas de mal et le compara à un gupile.

-J'ai des jambes certes, mais pas assez d'argent pour m'acheter un cheval et je ne connais pas cet endroit pour tout te dire. Qui plus est, les chevaux se sont enfuis. Du coup pour ton plus grand plaisir, je vais devoir me déplacer à pied.

Firnael soupira, si ce minotaure n'était pas capable d'user de magie, il aurait préféré s'en sortir seul. Au moins, il aurait pu sauver une monture de manière à pouvoir rejoindre une ville au plus vite. Mais bon, ce qui est fait est fait et ne pouvait être changé. Lorsque le taureau grogna, le magicien renégat ressera sa poigne sur son long bâton, un doigt sur le mécanisme qui ferrait sortir les lames aux extrémités de son arme. Il ne perdit pas son sang froid et esquissa un petit sourire à sa question.

-Rien de spécial, je voyages où le vent me mène... On m'a parler d'une communauté de harpie dans les environs. Leur espèce m'intéresse et à vrai dire, la compagnie d'une dame ailée pourrait s'avérer agréable.

•————————————•
Moi? Jouer avec le feu? Jamais!
avatar
Firnael Sorcerone
Novice
Novice

Race : Humain
Classe : Sorcier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des alliés macabres

Message  Garkar le Jeu 27 Oct 2016 - 11:35

Comme il a dû se rendre compte, il n’avait pas beaucoup de choix, il devra marcher. Un mage manquait toujours d’endurance et de force physique. Cela ne pourra que lui faire du bien. À moins de préférer recevoir des coups de marteau pour aller plus vite. S’il le voulait, je le lui en donnerais avec plaisir. Mais des harpies ? Ici ? Il voulait juste voir de la volaille dans cet endroit ? Les mages avaient de curieuses idées parfois. Ils aimaient tout voir et étudier, même si cela pouvait être stupide, voir inutile. Sans doute, un moyen chez eux pour se faire passer pour des savants, faire croire qu’ils sont malins ou intelligents, mais qu’en réalité, ils étaient stupides. Toutefois, j’entendais dire que ces monstres ailés adoraient déchiqueter leur proie avec leurs serres et qu’elles laissaient derrières elles la mort. Je serais curieux de voir ça.
Posant mon arme sur les épaules, j’invitais ce maigrichon à la marche :

Garkar – Tu veux voir des piafs le mage ? Très bien, ouvre la marche alors je te suis.

Nous nous mettions donc en route vers les montagnes pour trouver cette communauté d’harpie. J’avais croisé de nombreuses races et de nombreuses espèces. Si je savais écrire, j’aurais pu en faire la liste sur papier et en faire un livre. Mais des harpies, à part ce que l’on disait sur elle, je n’en avais jamais vu. On les disait soit sauvage, soit esclave des humains. Elles semblaient être comme ces bêtes sauvages qui vivent dans la nature, jusqu’à ce qu’elles soient capturées et utiliser comme des animaux de trait. Mais on les disait intelligent, à moins d’être docile comme les autres races, sans tenter de se défendre ou se libérer comme moi, je l’avais fait.

Je fus également surpris par mon comportement. Je laissais vivre un humain, et je le suivais même. Mais que m’arrivait-il à la fin ? Pourquoi mon envi de l’écraser à coups de marteau et de sabot s’amenuisait peu à peu ? Il était un sorcier, ce qui ne devrait pas m’effrayer. Mais je n’avais pas envie de porter le moindre coup sur lui. Avec la femelle humaine et ses lumières, je désirais plus que tout de la tuer, j’avais usé de toute ma force et de ma puissance pour la combattre. Mais même si le combat avait pris une tournure inattendue, et qu’elle était encore en vie, je voulais encore lui régler son compte. Là, je ne savais pas trop. Ce n’était pas comme si je lui faisais confiance, mais… Sans doute, sa noirceur en lui qui m’attirait. J’aimerais bien connaître son histoire pour en être sûr.
Alors que nous poursuivions notre marche, voyant le relief en pierre face à nous se rapprochait lentement, je demandais :

Garkar – Tu viens d’où ?

Je demandais toujours sur un ton sec et dur. Bien que je voulais en savoir un peu plus sur le mage, je ne désirais pas pour autant devenir son ami. Oh que non, que les dieux m’en gardent. Je désirais juste savoir à qui j’avais à faire naturellement. Et je me doutais qu’une fois arrivé à destination, notre paix sera rapidement rompue et qu’un combat mortel aura lieu. Je pouvais tolérer la présence d’un humain, mais cela avait des limites. Et j’avais déjà affronté des sorciers et autres pratiquant de la magie et à chaque fois, je les ai anéantis, alors ce ne sera pas lui qui me fera trembler.

•————————————•
La bête de l'ombre:


avatar
Garkar
Bon
Bon

Race : Minotaure
Classe : Chevalier noir

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des alliés macabres

Message  Firnael Sorcerone le Jeu 27 Oct 2016 - 20:52

Le minotaure releva alors son énorme marteau sur une de ses épaules, pour finalement déclarer à Firnael qu'il souhaitait l'accompagner jusqu'aux harpies. Plutôt étonnant à vrai dire, il ne pensait pas voyager avec lui vu la manière dont il lui avait parlé. Mais bon, comme on dit plus on est de fou plus on rit. Le mage emboîta donc la marche vers le repaire de ses monstres à plumes, s'enfonçant alors lentement mais surement dans la montagne. Selon ce qu'il savait, l'endroit n'était pas si loin et serait assez facile à trouver, soit des grands nids sur le rebord d'une falaise ou des habitations dans une grande caverne ouverte au plafond.

Enfin, quoi qu'il en soit ce colosse l'accompagnait. Avoir quelqu'un d'assez imposant avec soit pourrait s'avérer utile pour Firnael, une telle masse de muscle lui évitera donc de potentielles mauvaises rencontre. Non pas qu'il n'était pas capable de se débrouiller seul, mais de préférence, faire des morts sur son chemin n'était pas sa priorité. Dans l'immédiat il souhaitait rencontrer une de ses femmes ailées, en apprendre un peu plus sur leurs culture, se lier d'amitié avec l'une d'entre-elle, voir faire un peu plus "connaissance" si affinité ou dans le pire des cas brûler son village si ses dernière lui faisait tort. Mais bon, ce qui restait le plus probable était que ce soit le minotaure qui lui fasse du tort. Bien que ses deux races aient toutes deux comme lieu de vie la nature, le compagnon du renégat pouvait s'avérer bien trop hostile et bestial face à l'inconnu... Tous ça sans parler de l'arcane des ombres qu'il maniait, cette magie étant même par certains considéré comme impie. Un quiproquos pourrait s'avérer assez mortel et enterrerait littéralement le contact qu'il pourrait avoir avec les harpies.

En parlant de quiproquos, Firnael commençait à se demander pourquoi le géant gris avait renoncé à s'en prendre à lui? Avait-il été touché par l'aide que le sorcier lui avait fourni? Non, surement pas. En temps normal, le minotaure aurait tenté d'écraser son crâne sous ses sabots ou de l'encorner comme il l'avait fait avec les chasseurs de primes. Finalement, tout semblait les opposer: l'un user de magie et de finesse, l'autre de sa force physique et de brutalité. Toutefois il leurs restait une chose en commun, cette "fâcheuse" tendance à se délecter de la souffrance des autres. Voilà, tel était le lien qui les unissait: la destruction. Partout où ils allaient ils semaient sang et mort sur leur chemin. Ils se nourrissaient du chaos, de cette énergie surprenante qui était la source de leur sadisme. Sans cela, l'un d'entre eux serait mort ce soir....

Quoi qu'il en soit, le taureau lui posa donc une question à laquelle le mage renégat répondit tout de suite:

-Je me nommes Firnael et je viens du royaume de Telbara. J'y ai été enfermé pour de nombreux crimes, rien de bien jolie. J'ai donc profiter d'une révolte pour m'échapper de ma cellule et je me fis passer pour mort. Depuis, je voyages en Orcande où le vent me mène... Et toi, parle moi un peu de ta vie "minotaure".

•————————————•
Moi? Jouer avec le feu? Jamais!
avatar
Firnael Sorcerone
Novice
Novice

Race : Humain
Classe : Sorcier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des alliés macabres

Message  Garkar le Sam 29 Oct 2016 - 13:57

Notre voyage jusqu’aux montagnes dura moins longtemps que je l’avais imaginé. Nous arrivons à ces gros tas de pierres et de terre très rapidement et en peu de temps, nous commencions notre ascension. Plus nous montions, plus je me demandais comment se passerait notre rencontre avec les harpies. Bizarrement, il suffisait de dire le nom d’une race pour que j’éprouve une envie de la détruire, même celle des minotaures. Mais le nom harpies ne me faisait rien. Je ne voyais qu’un ramassis de volailles sans grand intérêt. Mais nous verrons bien une fois arriver. Ce qui m’inquiétait le plus, c’était le sorcier. On lisait bien dans ses yeux la perfidie. Il serait capable de vous planter un couteau dans le dos à la moindre occasion, j’en étais sûr. Alors je ne le perdais pas d’un œil. Au moindre faux pas, il recevra une masse de métal sur le visage.

Firnael - Je me nommes Firnael et je viens du royaume de Telbara. J'y ai été enfermé pour de nombreux crimes, rien de bien jolie. J'ai donc profiter d'une révolte pour m'échapper de ma cellule et je me fis passer pour mort. Depuis, je voyages en Orcande où le vent me mène... Et toi, parle moi un peu de ta vie "minotaure".

Un grand criminel. Il parlait comme un vulgaire bandit de grand chemin. Je m’attendais à une histoire plus sombre, quelque chose expliquant les ténèbres en lui, au lieu de ça, j’avais l’impression qu’il était comme ces renégats que je venais d’écraser, hormis qu’il connaissait quelques tours pour amuser la galerie. Cela dit, je notais un point commun entre nous, l’enfermement. Je me souvenais encore de ma prison arène. Mais j’y étais à cause de mon apparence et j’ai pu m’en sortir grâce à un chaos que j’avais créé. Il voulait des détails aussi ? Il allait en avoir, mais qu’il n’espérait pas que je l’aménagerais.

Garkar – J’étais dans une prison aussi. A cause des tiens ! Pour votre plaisir, je devais tuer. Jusqu’au jour où ma puissance dépassait celle de mes tortionnaires. J’ai pu sortir et réparer l’affront qui me fut fait. Je me nomme Garkar.

Certes, Finael ne faisait pas partit des humains qui m’avaient capturé et qui s’amusaient à me voir massacrer d’autres esclaves. Mais les humains étaient pour moi, tous pareil. Certains se faisaient passer pour des anges, mais en réalité, ils étaient aussi mauvais que les autres. D’ailleurs, ce mage pouvait très bien me nuire à tout instant, je m’y attendais et je n’espérais pas m’en faire un ami.

•————————————•
La bête de l'ombre:


avatar
Garkar
Bon
Bon

Race : Minotaure
Classe : Chevalier noir

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des alliés macabres

Message  Firnael Sorcerone le Sam 29 Oct 2016 - 19:09

Firnael et le minotaure avançait donc à travers les mont, le paysages se faisait de plus en plus rocailleux et pour continuer il leur fallu commencer à marche sur un chemin étroit le long d'une montagne. Ne voulant pas finir en bouillie, l'étranger laissa passer le mage qui se méfiait tout autan. Mais contrairement à son compère, il pouvait très bien s'en sortir à l'aide de la magie. Une chute ne lui serait pas fatale. Il lui suffirait de se transformuter en nuage de braises ardentes pour ne pas finir aplatis comme une crepe sur le sol. Le sorcier passa alors en premier pour ne pas vexer son compagnon qui avait l'air sur ses gardes malgré le fait qu'il n'était pas agressif et avait rangé son arme.

D'après ce qu'il venait de dévoiler, il se nommait Gakkar et était lui aussi un prisonnier, plus précisément un esclave combattant dans une arène. Un parcours des plus classique, une bête de foire ayant finit par se rebeller et parcourant dorénavant le monde en quête de vengeance. Très commun à vrai dire. Le mage en avait vu des tonnes des comme cela, mais aucun ayant la brutalité du géant gris. Ce dernier s'attaquait à tout le monde sans distinction, il visait aussi bien les esclavagistes que les innocent. Il s'agissait surement d'un traumatisme... Un peu comme lui pour tout dire. En repensant à la peau de sa mère noircir tandis qu'il la serrait dans ses bras, l'odeur de la chaire brûlée et ses hurlements, il ne put s'empêcher de frisonner. Pour se changer les idées, il décida donc de revenir à la discussion:

-Je vois mieux... Mais tu sais, il ne faut pas mettre tout le monde dans le même sac. Certaines humaines peuvent s'avérer très... Charmante. Même si l'exotisme dans la débauche ne me dérange pas, après tout les plaisirs de la chaire peuvent s'avérer tout aussi agréable avec une femme de ta race ou une naga... Enfin. Nous sommes arrivé.

En effet, on pouvait commencer à appercevoir plus loin des oiseaux... Du moins, c'est ce que l'on aurait pu penser. De plus près, on pouvait voir des courbes féminines se dessiner sur leur corps. De longs cheveux pour la plupart et un visage humain. En avançant un peu plus, sur les flancs de la montagne se trouvait des nids dispersés un peu partout et l'entrée d'une grotte éclairée. A peine eurent-il fais quelque mètre de plus que plusieurs d'entre-elles débarquèrent, serres déployées, elles volaient en cercle autour d'eux. Firnael plia ses genoux, afin d'être sur ses appuies pour mieux esquiver. Ce qui était peine perdu vu le chemin bien trop étroit. Il leva les mains devant lui et déclara à voix haute:

-Nous venons en paix... Nous ne cherchons pa à vous nuire. Du moins en ce qui me concerne moi.

•————————————•
Moi? Jouer avec le feu? Jamais!
avatar
Firnael Sorcerone
Novice
Novice

Race : Humain
Classe : Sorcier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des alliés macabres

Message  Garkar le Lun 31 Oct 2016 - 10:05

Firnael - Je vois mieux... Mais tu sais, il ne faut pas mettre tout le monde dans le même sac. Certaines humaines peuvent s'avérer très... Charmante. Même si l'exotisme dans la débauche ne me dérange pas, après tout les plaisirs de la chaire peuvent s'avérer tout aussi agréable avec une femme de ta race ou une naga... Enfin. Nous sommes arrivé.

Pendant ces futiles paroles, je réfléchissais à ce qu’il me disait. En réalité, c’était vraiment futile. Il avait une drôle de façon de défendre les autres races en parlant de procréation. Je n’avais jamais éprouvé l’envie de faire perdurer mon espèce ou autre, j’y éprouvais au contraire une telle haine qu’il m’était impossible d’éprouver quoi que ce soit d’autre. Écraser des crânes était mon réel plaisir, alors que ce sorcier semblait en avoir deux, brûler les autres et perdre son temps dans les couches des femelles. Ce qui ne menait à rien. Quand il annonça que nous étions arrivés, je levais mon gros museau vers le ciel et vis un rassemblement d’oiseau dans le ciel. Ils étaient gros et possédaient des formes féminines avec de longs cheveux. En s’y approchant, nous pouvions voir d’énorme nid disposer au-dessus des rochers et bien en hauteur.

Certaines de ces créatures avaient une apparence plus masculine, enfin, une seule en avait l’apparence, un peu plus loin. Il fallait justement un mâle pour aider ces donzelles à faire survivre l’espèce. Ces dernières, justement, stoppèrent leur danse au-dessus de nos têtes et vinrent nous encercler, préparant leurs serres pour nous éviscérer. Elles nous avaient vues à peine et voulaient déjà nous tuer… Je commençais tout juste à bien les aimés finalement. Firnael se tenait prêt à esquiver les attaques à venir. Il tenta le dialogue en levant les mains vers elle en disant bien haut et fort :

Firnael - Nous venons en paix... Nous ne cherchons pa à vous nuire. Du moins en ce qui me concerne moi.


Je me tenais près à frapper avec mon arme au cas où. Une de ces volailles s’approcherait de trop près, je la renverrais dans le ciel en un instant. Les harpies ne semblaient trop croire les dires du mage. Elles se montraient toujours aussi menaçantes et se mirent à pousser des cris aigus, dévoilant leurs crocs bien aiguisés. Sentant la colère me montait, je me mis à grogner sur Firnael :

Garkar – Dis leur de suite ce que tu veux !

Les harpies s’approchèrent de plus en plus de nous. Je ne savais pas si elles désiraient juste nous faire partir ou bien si c’était moi qui les effrayer. J’espérais bien que c’était moi. Elles devaient sans doute chercher un moyen pour nous attaquer sans craindre des coups trop violents en retour. Mais malheureusement pour elle, les coups violents, c’était ma spécialité. Je me mis à gratter le sol, me tenant près à charger et à toutes les massacrer s’il le fallait. Cela ne me faisait pas peur. C’est alors qu’une harpie, aux cheveux grisonnant descendit vers nous et se posa à une distance acceptable.

Harpie – Oui ! Dites-nous ce vous voulez avant de nourrir nos petits !


•————————————•
La bête de l'ombre:


avatar
Garkar
Bon
Bon

Race : Minotaure
Classe : Chevalier noir

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des alliés macabres

Message  Firnael Sorcerone le Lun 31 Oct 2016 - 12:40

Firnael et Gakkar se trouvait donc à l'entrée de l'antre des harpies. Malgré ses mains misent en évidence et ses intentions dévoilées, ses dernière n'avait pas l'air plus amicale. Elles tournaient autour d'eux, serres déployés, prêtes à fondre sur leurs proies. Le minotaure lui commençait à être assez échauffé par ses monstres, il grattait le sol à l'aide de ses énormes sabots comme si il allait charger. Vraiment stupide de vouloir encorner une créature capable d'esquiver se genre de coup d'un simple battement d'aile. Sans parler du chemin bien trop étroit pour une quelconque manoeuvre complexe. Bien que le magicien doutait que son compagnon soit capable d'avoir une quelconque stratégie dans ses attaques. Elles avaient clairement l'avantage du terrain et en profitaient. Alors que les deux voyageur se tenaient près à réagir, l'une d'entre elle descendit au sol en maintenant une distance de sécurité entre eux. Sa chevelure était pareille à une longue pluie d'argent, tandis que son plumage lui était d'un blanc pur parsemés de gris. Ses traits étaient assez pointus, voir anguleux .Elle avait cet air cruel et carnassier caractéristique des harpies. Une fois au sol, elle fixa d'un regard amusé l'humain et le minotaure pour finalement leur demander ce qu'ils venaient faire ici, sans omettre le fait qu'elles comptaient les servir à dîner pour leur enfants.

Firnael esquissa un petit sourire avant de lâcher un léger soufflement du nez laissant penser à de la moquerie.

-Comme je l'ai dit plus tôt, nous ne sommes pas là en ennemis malgré ce que pourrait laisser croire mon "ami". Mais nous n'avons rien contre un petit spectacle...

A peine avait-il finit sa phrase que de sa manche s'échappa un long trait de feu laissant penser à un genre de fouet. La langue de dragon décrivit alors une courbe autour de Firnael pour finalement venir maîtriser deux femmes ailés qui s'étaient tenu trop près. Le trait vint alors agripper l'aile d'une première pour par la suite s'attacher à une autre. Par un simple rapport logique, les deux harpies s'écrasèrent le long du flanc de la montagne avant de dévaler la pente avec violence. Aucun animal ne pouvait voler avec une seule aile, ces dernière étaient surement mortes. Le reste des membres de la tribu n'avait pas l'air d'avoir très bien pris que deux des leurs soient si facilement abattus. Toutefois, maintenant elles ressentaient une certaine crainte vis à vis du mage et de ses pouvoirs. Ce dernier sans réel crainte s'avança alors vers la dame à plume et fit une petite révérence en guise de salut.

-Je me nommes Firnael Sorcerone et je suis enchanté de faire votre connaissance... Dit-il d'un ton calme et courtois.

•————————————•
Moi? Jouer avec le feu? Jamais!
avatar
Firnael Sorcerone
Novice
Novice

Race : Humain
Classe : Sorcier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des alliés macabres

Message  Garkar le Jeu 3 Nov 2016 - 10:12

Firnael  - Comme je l'ai dit plus tôt, nous ne sommes pas là en ennemis malgré ce que pourrait laisser croire mon "ami". Mais nous n'avons rien contre un petit spectacle...

D’un geste rapide, le mage fit apparaître un long fouet de flamme de sa manche qu’il fit tourner autour de lui avant de frapper deux harpies près de lui. Le fouet attrapa l’aile de l’une et s’accrocha à l’autre dont en plus de commencer à cuire, les deux harpies se retrouvèrent entraver. Et avec leur poids et leur pénalité, les deux volatiles tombèrent du flanc de la montagne pour exécuter une chute qui semblait bien mortelle. Elles poussèrent des cris de frayeurs, mais se turent dès que leurs têtes heurtèrent les premiers rochers plus bas avant de finir leur course dans le vide. Ça s’était un beau massacre. Je me demandais si mon sort d’ombre pouvait en faire autant. Normalement oui, il neutralise une harpie en plein vol et hop, c’était la chute finale.

Firnael -Je me nommes Firnael Sorcerone et je suis enchanté de faire votre connaissance...

Il disait tout cela avec une grande politesse et une arrogance. Il prenait plaisir à tout cela et il avait une très grande confiance en lui. Sans peur, il provoquait tout le monde et user de plusieurs méthodes pour arriver à ses fins. J’en ferais autant si je possédais aussi de tels pouvoirs. Mais j’étais plus un guerrier qu’un sorcier. Écraser les gens me plaisait tout autant. Enfin bref, les harpies ne semblaient vouloir répliquer. Elles ne devaient oser se mesurer à la magie. Mais elles restaient nerveuses, encore plus qu’avant et se mirent à crier de toute part désorienté. Celle qui semblait être la chef les fit taire avec un grognement et poursuivit sa conversation avec Finrael sur un ton méprisant :

Harpie – Dis-nous ce que tu veux ! Tu es là pour nous faire esclaves le fond tes semblables ?!


Toute cette parlotte commençait déjà à me fatiguer. J’espérais avoir quelque chose très vite à écraser ou dévorer dans la minute qui suivrait. En attendant que ces deux la finissaient leur affaire, je me mis à observer tous ces volatiles. La plupart étaient des femelles, mais on y comptait certains mâles bien rares dans la foulée. C’était marrant de voir tant de différences entre eux. Le plumage et leur couleur de cheveux variaient ainsi que la teinte de la peau humaine. Aucune n’était identique contrairement au pigeon dont elles ressemblaient. Je me demandais si elles en avaient le même goût.

•————————————•
La bête de l'ombre:


avatar
Garkar
Bon
Bon

Race : Minotaure
Classe : Chevalier noir

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des alliés macabres

Message  Firnael Sorcerone le Jeu 3 Nov 2016 - 11:46

Les harpies avaient l'air plutôt agitées, il est vrai que tuer deux des leurs n'avait pas garantis aux deux voyageur leur sympathie mais niveau diplomatie elles n'avaient pas fait mieux au final en leur déclarant qu'ils finiraient dans leurs assiettes. Quoi qu'il en soit, des menaces avaient été faîtes des deux côtés, elles avaient l'avantage du nombre, eux des talents martiaux et arcaniques pour les aider. D'une certaine manière si l'on ignorait la configuration du lieu dans lequel ils se livreraient la bataille, ils étaient de forces égales. L'idée de se battre n'efflaura alors pas plus que ça l'esprit du mage. Au contraire il souhaitait plutôt discuter avec ses femmes ailés, dans le but peut-être de s'en faire des amies. Qui sait? La matriarche moins hargneuse que ses soeurs prit donc la parole sans pour autan être agréable.

- Je suis pour l'égalité des races mesdames et contre l'esclavagisme. Dans le cas contraire, je ne me baladerais pas aux côtés d'un minotaure sans qu'il soit couvert de chaînes de la tête aux pieds.

Il est vrai que Gakkar pouvait s'avérer impressionnant pour ses jolies oiseaux, ne serait-ce que par sa force, sa robustesse et sa stature. Mais surtout pour la noirceur bien plus apparente que cher le mage qui émanait de lui. On pouvait sentir la haine et la colère qui guidait ses mouvements, une vrai brute peut-être frustrée par les aléas de la vies. Ayant vécu en tant qu'esclave, les humains avaient nourris cette sombre aura qu'il dégageait couramment. Firnael quand à lui avait l'air plus sympathique malgré ses airs distant, sournois, voir hautain. Il n'affichait aucune émotion distincte en dehors de la courtoisie mais ne semblait pas plus agressif que ça. A la manière d'un renard souhaitant attirer sa proie.

-Nous sommes juste venu ici par curiosité, découvrir vos coutumes, vos souffrances, vos forces. Peut-être pourrions-nous même sympathiser? Qui sait?

Mine de rien, le jeune mage semblait sincère et en entendant cela les autres harpies bien que méfiantes avaient cesser de piailler à tout va. Pour elles, la mort faisait partie de la nature et quelques personnes en moins dans la tribu pouvait garantir sa survie, réduisant le nombre de bouches à nourrir. Toutes scrutaient les deux inconnus qui s'étaient aventurés juste ici, étaient-ils courageux ou complètement fou? Cela, seul la matriarche pouvait le déclarer, son statut de chef du groupe lui offrant une autorités totale sur ses congénère. Elle avait le droit de vie ou de mort sur chacune, sans exceptions et ces dernières n'iront jamais à l'encontre de ses décisions, aussi étranges soient-elles.

Firnael semblait assez satisfait de l'effet de son discours, ce dernier avait piqué au vif la curiosité de la femme au plumage gris. Elle doutait.

•————————————•
Moi? Jouer avec le feu? Jamais!
avatar
Firnael Sorcerone
Novice
Novice

Race : Humain
Classe : Sorcier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des alliés macabres

Message  Garkar le Sam 5 Nov 2016 - 20:01

Firnael - Je suis pour l'égalité des races mesdames et contre l'esclavagisme. Dans le cas contraire, je ne me baladerais pas aux côtés d'un minotaure sans qu'il soit couvert de chaînes de la tête aux pieds.

J’avais du mal à le croire. Non seulement, les humains étaient la race la plus esclavagiste que je connaissais, mais surtout, il était sournois. Il disait venir de Telbara, là où on était mieux accepté, mais il avait dit être un ancien prisonnier. Donc, qu’il parlait d’égalité et tout ça, j’avais du mal à le croire. Et je serais couvert de chaînes ? Il n’aurait eu aucune chance de me mettre au fer, sauf en y laissant la santé. Il serait dans un plus piteux état. Mais il était sournois, j’avais dit, cela se voyait dans son regard. Il devait connaître d’autres moyens d’avoir les autres à sons services, sans courir par la force et l’oppression. Comme avec ces barbares, il se serait laissé capturer par ces derniers juste pour ne pas fatiguer ses petits pieds. Et qui sait, il était probable que je me sois aussi fait manipuler par ce maudit sorcier.

Firnael - Nous sommes juste venu ici par curiosité, découvrir vos coutumes, vos souffrances, vos forces. Peut-être pourrions-nous même sympathiser? Qui sait?

Sur ces dernières paroles, je ne pouvais m’empêcher d’entendre des sous-entendus. Après m’avoir parlé de plaisirs charnels avec des serpents et Cie. Je le voyais batifoler avec la volaille. S’il comptait se donner à ça, je partirais de suite en écrasant ces canaris. En tout cas, ces paroles semblèrent amadouer la reine piaf. Son agressivité semblait s’envoler, elle affichait du doute et pouvait donc nous épargner un carnage inutile. Cela devait être la première fois que quelqu’un lui disait être intéressé par la vie d’une harpie, de sa culture et de son histoire, s’il y avait. Personnellement, je m’en moquais comme mon premier pagne. Mais bon, le mage désirait en savoir plus, et je me sentais obliger de devoir rester.

Reine Harpie – En quoi cela t’intéresse humain ?

Là, je me mis à râler et ne pouvais contenir mon exaspération :

Garkar – C’est un mage ! Ça ne passe qu’à remplir sa tête de chose inutile ! Voilà pourquoi.


La reine ne semblait apprécier mon ton, et je ne désirais pas me faire aimer de ces folles ailées. Ces congénères se mirent à me cracher dessus et à montrer les dents. Qu’elles approchassent ! Je les prenais toutes s’il le fallait. Un bon gros coup de marteau en spirale et la moitié de leur groupe serait morte en un rien de temps. La chef harpie rappela le silence en criant et nous foudroya de ses yeux blancs.

Reine Harpie – Ce n’est pas en tuant plusieurs d’entre nous, que vous gagnez notre confiance ! Faut la gagner autrement ! Par une épreuve ! Prouvez que vous méritez de connaître nos secrets limaces.

Garkar – Grrrr ! Quoi que ce soit, je pulvériserais !

Je fis tourner en un tour mon marteau au-dessus de ma tête pour le montrer que je n’avais pas peur de leur épreuve, ni d’elles, que je me sentais assez en confiance pour tout affronter. J’ignorais les intentions du mage, mais il avait intérêt à accepter, pas que je fasse tout le boulot pour lui et qu’à la fin, je ne reçoive rien.

•————————————•
La bête de l'ombre:


avatar
Garkar
Bon
Bon

Race : Minotaure
Classe : Chevalier noir

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des alliés macabres

Message  Firnael Sorcerone le Sam 5 Nov 2016 - 21:15

Les harpies avaient l'air de bien se porter, du moins mieux que la dernière fois. Elles avaient arrêtée de piailler et attendait maintenant un réaction de la part de la matriarche. Les femmes oiseaux observait les deux étrangers, tout d'abord intrigués par Firnael qui bien que laissant penser à quelqu'un de mauvais dégageait toutefois un charisme certains qui ne les laissait pas indifférentes. Pour Gakkar, c'était une autre paire de manche. Bien trop agressif, il n'inspirait aucune confiance avec son énorme marteau malgré le fait qu'il n'avait pas l'air aussi calculateur que le magicien et ses tours de passe-passe pyrotechnique. Quoi qu'il en soit, le sorcier était confiant. Avec le minotaure, ils pouvaient très bien se débarrasser d'elles bien que plus difficilement du reste de la tribu. Ils pouvaient aussi tenter la "diplomatie" ou le bluff pour s'en sortir sans se salir les mains.

-Très peu de livre parle de vous autrement que comme de vulgaires créatures dépourvu d'une once d'intelligen-..

Il fut alors couper par son compère, qui avait l'air gonflé à bloc. Le renégat lui lança alors un regard plein de mépris.

-Ca reste tout de même mieux qu'une tête vide impossible à remplir, enfin...

Suite à l'échange entre les deux visiteurs, les harpies enragées se mirent à crier et cracher sur Gakkar, au grand plaisir de Firnael qui esquissa alors un sourire amusé, le regard plutôt moqueur. Comme il l'avait dit tout à l'heure, il ne faisait aucune différence entre les races ou les personnes. Pour lui, ils méritaient tout de brûler si ils ne lui apportait aucun divertissement ou intérêt. Qu'importe que ce soit un Xolon, un halfelin, riche, pauvre, roturier ou noble.

La harpie se décida alors à trouver une solution à ce conflit, ils allaient devoir passer une épreuve pour découvrir le peuple des dames à plumes. Cela ne dérangeait en aucun cas Firnael , il accepterait le teste quoi qu'il arrive. Mais le mot limace était de trop, si elle lui manquait encore de respect dans les minutes avenir il ne laissera rien de leur village une fois partis d'ici. En attendant le sorcier gardait son sourire polis et son air courtois.

-Si vous y tenez tant, nous passerons votre épreuve. Mais nous apprécierons savoir en quoi elle consiste.

•————————————•
Moi? Jouer avec le feu? Jamais!
avatar
Firnael Sorcerone
Novice
Novice

Race : Humain
Classe : Sorcier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des alliés macabres

Message  Garkar le Mar 8 Nov 2016 - 10:07

Firnael -Si vous y tenez tant, nous passerons votre épreuve. Mais nous apprécierons savoir en quoi elle consiste.

À ces mots, la reine harpie semblait afficher un sourire sur sa face hideuse. On dirait qu’elle avait plus de cent ans avec ce sourire. Qu’est-ce qu’elle pouvait être moche. Je savais que je n’étais pas un modèle pour la beauté, mais je m’en fichais. Par contre, je pouvais trouver tel ou telle chose horrible. Là, des rides se dessinaient par tout sur son visage et un sourire carnassier occupait la moitié du bas du visage. La harpie se mit à battre des ails pour manifester sa joie d’une telle réponse. Elle avait quelque chose derrière la tête et elle était heureuse de pouvoir le montrer à tous comme si on lui demander quel était son jeu préféré, d’ailleurs, cette épreuve devait en être un surement.

Reine harpie – Vous savez donner la mort. Très bien. Vous avez tué deux des nôtres, alors votre tâche sera d’en sauver ! Il y a sept jours, une bande de bipèdes ont voler des œufs et se sont enfuis. Un groupe d’entre nous les ont poursuivis, mais ne sont jamais revenu. Trouver les bipèdes et tuer les. Et ramenez-nous nos œufs.

Garkar – Un massacre, facile !

La reine harpie fut heureuse de voir ma motivation.

Reine Harpie – Si vous pouviez retrouver celles et ceux disparue, ce serait bien, mais faites attention, parmi eux, se trouve une harpie spéciale.


Que voulait-elle dire ? Oh et après tout, on verra bien. Il suffisait juste d’écraser une bande de voleur et ramener les petits aux piafs. Cela me semblait assez simple. Mais j’avais l’impression qu’il y avait un piège dans tout cela, quelque chose que la reine aurait choisis d’oublier de nous dire. Mais qu’importe, cela me donnerait bien plus d’épreuves à affronter et plus de sang à rependre. Je me sentais déjà près à me lancer à la poursuite de ces brigands et de leur faire la fête.

•————————————•
La bête de l'ombre:


avatar
Garkar
Bon
Bon

Race : Minotaure
Classe : Chevalier noir

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des alliés macabres

Message  Firnael Sorcerone le Mar 8 Nov 2016 - 11:14

La harpie qui jusque là avait l'air agacée afficha tout à coup un grand sourire satisfait, découvrant des rides et imperfection sur toute la partie basse de son visage. Décidément pour une créature tribale, elle n'avait pas été gâtée par mère nature. La pauvre, une vraie mocheté comme on décrivait les harpies dans les bestiaires et autres légendes, comme de simples monstres. D'une certaine manière, ils n'avaient donc pas tord. Il espérait cependant que les femmes ailées pouvaient s'avérer plus attirantes, ce qui était le cas pour les autres membre de la tribu qui voletaient autour d'eux. Sous l'effet de l'excitation la matriarche se mit alors à battre des ailes de plaisir comme une enfant auquel on aurait offert un nouveau jouet. Elle exposa alors la situation aux deux partenaire.

-Rien de plus simple, mais si vous ne tenez pas votre parole, vos oeufs finiront en omelette.

A cette remarque, beaucoup de harpies se mirent à moins bien regarder Firnael, sans pour autan trop se faire remarquer. Elle craignaient de finir comme leurs sœurs, écrabouiller sur la roche suite à une chute libre de plus d'une vingtaine de mètre. Ensuite, la chef de clan parla d'une personne plus "spéciale". Le magicien était curieux, mais se gardait de lui en demander plus. Qui sait, peut-être que même Gakkar allait le demander. Ca allait être leur petite "surprise". Rien de bien méchant au pire. Toutefois, il avait une petite idée sur l'identité de cette harpie: peut-être était-ce la fille de la matriarche? Il n'y avait donc qu'un moyen d'en avoir le coeur net, partir pour cette mission sauvetage.

•————————————•
Moi? Jouer avec le feu? Jamais!
avatar
Firnael Sorcerone
Novice
Novice

Race : Humain
Classe : Sorcier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des alliés macabres

Message  Garkar le Mar 8 Nov 2016 - 13:46

Le sorcier leur fit une menace qui inquiétait beaucoup ces volatiles. C’était marrant. Bon, après une petite indication, nous partîmes à la recherche de ses œufs. Il fallait redescendre toute la montagne, tout cet effort accomplit pour trouver ces maudits oiseaux en haut de leur rocher semblait gâcher par cette descente. Mais il faudra remonter par la suite, une fois les œufs en notre possession. Bon, il était assez inutile de parler du paysage, c’était le même que celui de notre arrivée, et l’endroit plat par où sont partit les voleurs ressemblait à une vallée comme une autre. Mais le plus important, c’étaient les traces laissées. On pouvait voir des traces de pas sur plusieurs mètres, presque un kilomètre, par la suite, c’étaient des traces de sang et des plumes abandonner qui dormaient un chemin.

Garkar – On dirait qu’elles les ont rattrapées à partir d’ici.

Mon odorat ne me trompait pas. L’odeur du sang se faisait de plus en plus forte à mesure que nous remontions la piste. Bientôt, c’étaient deux cadavres d’hommes armés qui gisaient au sol. Ils étaient défigurés, le corps de chacun fut lacérer de toute part et abandonner dans une mare de sang. Apparemment, le carnage avait commencé bien vite. Déjà deux victimes du camp des voleurs, mais plus loin, ce fut trois harpies qui étaient au sol que nous trouvions. Elles ressemblaient à des hérissons avec les flèches plantées dans leur corps. La chute à dû les achever. Et on retrouvait la même chose en continuant de suivre ce chemin sanglant. Plus nous avancions, plus on trouvait des corps sans vie. J’avais un petit pincement au cœur. Visiblement, le conflit fut bien brutal, et j’étais déçu de n’avoir pu y assister. J’aurais aimé être présent et massacrer tout ce groupe. Avais-je oublié de dire que ces premiers morts étaient déjà dans un état de décomposition avancée ? L’odeur fut forte et l’aspect zombi des cadavres donner quelque chose d’amusant.

Finalement, nous arrivions au bout du voyage. En haut d’une colline, pas trop loin des montagnes, nous avions voyons devant nous un petit fort en bois avec des harpies empaler tout autour. Voilà qui pouvait un peu compliquer les choses. Encore, ce n’était qu’une petite tour en bois avec un mur pas très haut du même matériau faisant le tour. Une bonne attaque assez forte devrait en arriver au bout. Surtout si ce bastion venait tout juste de s’en sortir d’une attaque de ces oiseaux. La porte principale, une fois tomber, on serait vite fait dans la cours des bandits et on devrait pouvoir incendier sans problème ce repère. Posant mon arme sur mon épaule, je demandais au mage :

Garkar – Bon, on fait attaque puissante par surprise ? Et on crame tout ?


•————————————•
La bête de l'ombre:


avatar
Garkar
Bon
Bon

Race : Minotaure
Classe : Chevalier noir

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des alliés macabres

Message  Garkar le Dim 20 Nov 2016 - 13:33

Nous attaquions le camp ennemi. Avec ma force brute combinée aux flammes de Firnael, nous commettions un immense saccage. Les faibles fortifications qui protégeaient le fort prirent feu et s’écroulèrent rapidement. Les gardes prirent peur par cette attaque soudaine et violente, ils n’eurent beaucoup de temps pour se préparer à la défense de leur repère. Grâce à ma magie et à ma force, je les chargeais, piétinant et écrasant toute résistance. Ce fut rapide et efficace. Je m’en sortais avec plusieurs blessures, mais rien de mortel pour moi. Nous avions réussi à supprimer ces bandits. Les murs furent en cendre, ce qui faisait d’office de donjon en bois menaçait de s’écrouler, et le sol était recouvert de cadavre.

Nos actions ont permis de se libérer des harpies captives. Elles purent s’échapper de leur cage et se mirent à déchiqueter les survivants qui tentaient, en désespoir de cause, à défendre leur vie. Nous nous retrouvions avec une petite troupe en plus pour finir le travail. L’une d’elles par contre, attira mon attention. Ses traits humains étaient ravissants, un peu dissimulait par un petit ornement, et elle avait de longs cheveux bruns. Ça, je m’en moquais, mais elle lançait de ses ailes des plumes noirs qui transpercèrent ses proies. Elles fonçaient sur les humains comme des flèches. Mais en y faisant plus attention, ces plumes n’étaient pas des plumes ordinaires, c’étaient des formes issues de la magie de l’ombre, la même que la mienne. Une fois le massacre terminé, je vins m’approcher d’elle pour en parler, intriguais, et attirer par une telle créature.

Garkar – Salutation Harpie. Je suis Garkar. Tu utilises la magie de l’ombre toi aussi ?

La harpie me dévisagea et se posa pour m’examiner avant de répondre.

Harpie – Toi aussi ? Comment une grosse bête comme toi le peut ?


Vexer, je le lui lançais une de mes ombres pour la capturer. La harpie évita à temps le piège et se posa à deux mètres à côté. Loin d’être en colère et vouloir se battre, elle manifestait à son tour de l’admiration.

Harpie – Tu es la seule personne que je croise qui sache aussi. Je me nomme Sélaena.
Garkar – Très bien. Explique-moi ce qu’il se passe ici.
Sélaéna – Je suis une ancienne mage de mon clan de harpie. J’avais pour mission d’accompagner mes sœurs pour récupérer nos œufs.

Durant la suite de la conversation, je compris qu’elle avait un lien de sang avec leur reine. Elle devait être une de ses filles ou petite fille. Au final, nous avons pu récupérer les œufs, du moins, ceux qui étaient encore en bon état. Sur la route du retour, Sélaéna m’expliqua un peu sa situation, avant elle maîtriser la magie de l’air, mais suite à un événement tragique, sa magie devint plus sombre, et se retrouva un peu comme une paria. Les œufs furent rendus et le mage se proposa de rester pour étudier ces volatiles, ou autre chose. Je m’en fichais. Par contre, Sélaéna voulut m’accompagner. Au départ, je ne le désirais pas, préférant faire cavalier seul. Mais elle insistait, car j’étais la seule personne qu’elle connaissait à pratiquer la magie de l’ombre et qui ne la réduirait pas en esclavage. Il était vrai que j’avais aimé la voir massacrer ces humains avec ses serres et ses plumes de l’ombre. Au final, j’acceptais pour le début.

•————————————•
La bête de l'ombre:


avatar
Garkar
Bon
Bon

Race : Minotaure
Classe : Chevalier noir

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des alliés macabres

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum