Le Culte De L'aile Noire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Culte De L'aile Noire

Message  Varimathras Fendrenoir le Mar 11 Oct 2016 - 22:54

Estandre, cela fait si longtemps que je ne suis pas revenu dans ce royaume, même si je n'apprécie guère la mentalité de ce royaume cela reste encore un lieu ou je peux y trouver ce que je cherche, mon maître attend et je compte bien accomplir la mission qui m'es donné, pour le moment seul quelques faibles nécromanciens ont rejoins les terres orques j'espère qu'il ont rejoins le clan sans se faire tuer sur la route, le maître désire tout un bataillon de nécromanciens et de guerriers contrôlant la magie noire et je serais autant satisfait que lui quand j'aurais ramener assez de personnes jusqu'au clan pour constituer cette armée.

Faeronhe et Denoronhe, deux grandes chaînes de montagnes qui surveillait la cité d'Estandre depuis le sommet des massifs semblant toucher les nuages, Faeronhe étais très calme comme je l'ai appris ,mis à part un nid de harpies dont je me suis éloigner il n'y avait rien de bien dangereux, Denoronhe n'avais pas l'air aussi accueillante, je venais d'entreprendre l'avancée dans ces montagnes et en même pas une heure j'aperçus un cyclope en contre bas qui par chance ne m'avais pas vu, j'avançais dans les paysages rocailleux et montagnards.

Après de longues heurs à arpenter Denoronhe, je descendis de mon cheval et m'assis entre deux pierres pour me reposer un moment, la légère brise qui courait dans mes cheveux me faisait le plus grand bien surtout en cette saison si chaude, avec le temps je ne ressentais plus le poids de ma lourde armure que je portais fièrement, je pris dans mon sac ma bourse pour voir si j'avais de quoi tenir encore, je repose ma bourse dans mon sac avec le sourire, après tous quand on as deux ans de salaire d'un paysan dans sa poche ont ne peut qu'être content.

Je continuais à contempler le ciel à moitié obstruer par les montagnes quand j'entendis quelqu'un marcher derrière moi, c'est tous proche, je dégaine mon épée en me relevant et la pointe contre la personne qui arrivait, j'aperçus une femme qui avais les traits d'une demi-drow, sous une grosse capuche armer d'un arc, et un homme aux cheveux longs qui lui n'avais pas d'arme, il porte une tenue semblable à celle d'un mage de couleur grise et noire, je fixais les deux personnes mes deux mains sur le manche de mon épée qui venais pointer sur les deux individus.


Du calme voyageur nous ne te voulons aucun mal, êtes vous égarés cherchez vous un lieu ou vous pourrez vous reposez ?
Comment pourrais je vous faire confiance ?
Je comprends tout à fait ta prudence mais nous ne sommes pas là pour te dépouiller, nous vivons dans une communauté d'une vingtaine d'individus et votre épée nous serais la plus grande aide face aux créatures qui peuples les montagnes.
Pourquoi devrais je vous aider ? Qui me dis que ceci n'es pas un piège ?
Tu peux nous faire confiance, il y'a une femme portant un enfant et notre communauté est très peu armés même pas de quoi pouvoir se mesurer à votre lame l'archère détendis la corde et baissa son arme
Très bien, mais avant cela je souhaite d'abord voir un aperçus de là ou vous vivez et n'essaye pas de réarmer ton arc, tu serais juste devant moi durant le trajet
Mille merci mon seigneur, ne vous en faîtes pas ce n'es pas très loin

Je baissa ma lame et la demi-drow remis sa flèche dans son carquois, je pris les rennes de mon cheval et me mis à suivre les deux inconnus

De quoi vivez vous dans votre communauté ?
Eumh... nous avons des poules, des chevaux et des porcs ainsi qu'un petit potager, de temps en temps nous redescendons des montagnes pour aller commercer avec les villages humains

C'est gens avaient l'air louche à première vue mais qui ne tente rien n'obtient rien, au pire ils finiront tous dans un bain de sang et je pourrais reprendre ma route tranquillement

De quel fléau désirez vous détruire par mon aide ?
Un humetère se cache dans les montagnes et invoquent des salgöhls pour nous attaquer et le seul combattant qui nous défend est gravement blessé
Et qu'aurais je en récompense
Ce que vous voudrez mon seigneur

Je restais vigilant pendant toute la route avant de voir ce que l'homme m'avais bien dit, une petite communauté, du bétail et un potager mais je devais rester méfiant, nous arrivons à l'endroit prévu une petite plaine avec quelques constructions de bois, un enclos pour les cochons, une petite écurie avec deux chevaux et un abreuvoir, un poulailler et je remarquas une porte en bois creusé dans la falaise, je vis alors un homme dans la même tenue que l'homme qui m'accompagnait venir à ma rencontre.

Heureux de vous rencontrer voyageur
Cet homme est notre sauveur pour nous débarrasser de la menace

Je ne leurs avais toujours rien promis mais je les aiderais si ils sauront me récompenser, une femme suivis d'un homme sortirent à moitié de leurs habitations et m'observais de loin

Merveilleux, je me nomme Taril et vous ?
Varimathras
Enchanté, je vois que vous avez fait la connaissance de Tyrénie et Selmond, comme vous l'as dit Selmond nous sommes attaquer par un humetère la nuit et j'ai peur pour notre communauté je vous offrirais tous se qui est en mon possible si vous arrivez à vous défaire de lui

Je savais maintenant que la demi-drow s'appelait Tyrénie et l'homme qui l'accompagnais Selmond, je restais vigilant mais je tuerais cette humetère pour avoir une récompense

Très bien, je vous aiderais si vous m'hébergez pendant quelques semaines
Merci mon seigneur, c'est d'accord nous vous logerons dans notre petite communauté

•————————————•
Je suis la nuit la plus noire
avatar
Varimathras Fendrenoir
Bon
Bon

Race : Humains
Classe : Chevalier noir

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Culte De L'aile Noire

Message  Tyrénie le Mer 12 Oct 2016 - 22:55

Je traversais le continent sans réel but précis, je contournais les Monts Vifs pour aller découvrir les massif de Denoronhe, mon voyage fut ralentie car je me devais de contourner le territoire des Hauts-Elfes, je voyageais de nuit pour éviter d’abîmer mes yeux sensibles à la lumière du jour, je me nourrissais principalement de baie mais si un petit animal se présentais j'en ferais mon repas du soir, la viande de lapin est bien tendre une fois cuite au feu de bois.

Je venais d'arriver devant cette chaîne de montagnes qui semblait interminable, je m'arrêtas un instant pour observer les paysages montagneux et gorgé de rocailles, j'entrepris la traversée des montagnes, il n'y avait rien d'accueillant dans ces montagnes d'après ce qu'on m'as dit, ici pas de lapin ni même de baies devrais je chasser plus gros que d'habitude ? Après avoir vu un hyppogriffe planer entre les sommets montagneux je me dis que oui et que sa risque d'être bien plus compliquer.

Mon cheval faiblissait et le soleil me faisait mal aux yeux par ce ciel bleu, je me décida de m'arrêter plus loin derrière ce qui semblait être une petite plaine entourer des gigantesques pics qui touchaient les cieux, j'arrive enfin à cette prairie mais je découvre des habitations en bois, qui peut bien habiter ici ? Ce n'était pas à l'abandon un petit poulailler bien remplie contenait une douzaine de poules qui caquetait des discussions que je ne pouvais comprendre.

Que vient tu faire là ?

Je pris mon arc en main et encocha une flèche, cette voix qui semblait venir de nulle part me mis dans un état de stress assez intense, j'examinais chaque bâtiments en bois et me préparait à tuer la première menace qui se présentait

Je ne suis qu'une voyageuse qui explore les montagnes je ne suis en aucun cas là pour vous faire du mal

Un homme sortis de derrière de ce qui semblait être une petite habitation en bois cacher par un bouclier, l'imbécile c'est jambes était à découvert si il s'approche trop de moi sans me dire le moindre mot je n'hésiterais pas à le faire regretter d'avoir approcher

Baisse ton arc et je déposerais mes armes voyageuse, nous sommes une petite communauté d'une trentaine de personnes, et je suis le seul à savoir me battre donc si tu baisses ton arme et ne montre aucun signe de menace alors nous te serons très reconnaissant

Je détendis mon arc et l'homme baissa son bouclier, je descendis de mon cheval et vint m'approcher du guerrier armer d'une épée, d'un bouclier plutôt usé et protéger par une armure de cuir également en mauvais état

Cela fais si longtemps que nous n'avons pas eu de voyageur venir en ses montagnes, je me présente Moëin et vous ?
Tyrénie, pourquoi m'accueillir au sein de votre communauté ? Nous ne nous connaissons même pas
Nous ne sommes pas là pour vous accueillir, simplement pour une question de sécurité je dois vérifier que vous ne causerez aucun tort aux personnes vivant ici

Je vis au loin une femme, m'observer ainsi que d'autres personnes qui rentrèrent chez eux dès que mon regard s'est posé sur eux

Vous n'avez rien d'une humaine sans vous offenser
Ma mère est humaine et mon père est un drow
Je vois clair à présent

Moëin me parlait sur un ton calme ce qui rassurais ma méfiance qui pourtant restais éveillée, la femme qui m'observais vint à la rencontre de Moëin elle avais l'air un peu forte sous sa robe et possédais de courts cheveux châtains

Qui est elle ?
Ce n'es qu'une voyageuse ne t'en fait pas

Je voyais en son regard une certaine peur qui la hantais étais ce le fait que je sois une étrangère ou bien mes traits physiques de demi-humaine ? Dans les deux cas il s'agissait de la peur de l'inconnu dont j'avais agréablement remarquer en me faisant insulter à chaque coin de rue par des estanols un peu trop prétentieux avant qu'ils fassent chacun un voyage pour l'au delà, à mon arrivée dans ce qui semblait être la place de cette espèce de village minuscule, je vis environ 5 hommes tous habillés de noir et de gris

Ce n'es qu'une voyageuse rien d'alarmant

Les étranges personnes rentrèrent dans leurs maisons et j'attrapas le col de Moëin

Qui sont ces hommes ? Est-ce ma présence qui vous gène autant ?

J'étais assez en colère, si il fallait je les tuerais tous pour m'avoir autant mépriser de leurs regards parce que je ne suis pas comme eux

Non non non madame, nous sommes justes un peu nerveux à l'arrivée d'un voyageur car souvent cela as été des bandits essayant de nous détrousser, pardonnez notre maladresse vis à vis de vous
je lâche son col
Auriez vous une auberge ou une chambre pour m'hébergez ? J'ai besoin de repos
Nous avons un certain problème madame
Quoi donc ?
Nous sommes attaqués par un humetère la nuit et j'ai bien peur que si vous restiez là vous risquiez d'être en danger, même pour une nuit
Qui dirige cette communauté ?
Nous avons un mentor, je peux vous amener à lui

J'hocha la tête pour lui donner une réponse positive, la femme qui l'accompagnait s'éloigna

C'est votre femme ?
Oui et elle porte un enfant, c'est pour ça que je suis autant vigilant pour la communauté car elle en fait partie

Je compris alors pourquoi Moëin était aussi protecteur, j'entrais avec lui dans une maison de bois et j'y vis un des hommes habiller de gris et de noir, il se leva et s'approcha de moi

Bienvenue jeune femme, Moëin quel est ta requête ?
Je lui ais expliquer que nous sommes victimes de la folie d'un humetère et cette femme s'appelle Tyrénie, elle souhaite également prendre un peu de repos au sein de notre communauté
Je me nomme Taril navrée de vous le dire madame mais vous ne pouvez pas rester ici, nous sommes attaqués chaque nuit par des salgöhls et je ne souhaite pas qu'il vous arrive malheur
Je dors le plus souvent le jour, si je vous aide à repousser cette humetère aurais je le droit de rester plusieurs jours ici ?
il écarquilla des yeux ronds
Vraiment ? Si vous tenez votre parole mais bien sur avec une immense joie dirais je, Moëin trouve un lit pour madame

Je souris et sortis de la maison avant d'en rejoindre une plus petite, elle était inhabité Moëin m'expliqua que les dernier habitants sont morts à cause de l'humetère, il m'expliqua également que je devrais sortir cette nuit pour surveiller la communauté avec lui, je pris place dans cette maison déposant mes affaires et m'allongeas dans le lit, la journée m'avais fatiguer et je fermas les yeux en attendant la tombée de ma nuit.

A mon réveil, je remarquas que je n'avais même pas pris le temps d'enlever ma tenue ce que je faisais dans la nature normalement, je pris mon arc, mon carquois et une poire que je mangeais en sortant de la maison, Moëin m'attendais, son épée et bouclier en mains

C'est acte de grand courage que vous faite, retenez bien, attaquez quand le salgöhl lève sa hache cela le ralentira et vous pourrez évitez son attaque

Je ne répondis rien, je savais très bien me battre je n'avais pas besoin de ces conseils, après plus d'une heure à attendre, je vis au loin le salgöhl en question qui avançait armer de sa lourde hache vers les habitations, j'encoche une flèche à mon arc et vise le monstre

Il y'en as un

Je décoche la flèche pendant que Moëin fonce vers l'adversaire, je le touchas à l'épaule il montras une certaine rage et se ruas face à Moëin qui évitait les coups puissants du monstre pour trouver une troche qui étais la seule source de lumière, je tirais plusieurs flèches, une au bras, une autre sur l'épaule, une dernière au ventres mais le monstre ne semblait pas vouloir s'arrêter, Moëin abattis son épée sur la tête du salgöhl mais ce dernier lui lanças un puissant coup de hache sur l'épaule, il tomba à terre et rampait vers moi cherchant de l'aide.

Je tirais cette fois ci au niveau des bras et le monstre ne put porter un autre coup, je finis par me faufiler derrière lui pour lui taillader la jambe avec ma dague, il se tournais lentement et difficilement, je finis par bondir à sa nuque pour lui porter le coup de grâce, le salgöhl tomba et se décomposas de sa masse de styx, j'attrapas Moëin et vint le porter jusqu'à chez lui, sa femme en totale surprise me dit qu'elle allait s'occuper de lui et me demandas de partir ce que je fis sans trop réfléchir.

Je retournais chez moi, pour m'endormir difficilement, vers la fin d'après midi je pris mon équipement et partis trouver Moëin, il étais sur un lit l'épaule couvertes de bandages

Merci d'avoir combattu auprès de mon homme

Je ne répondis rien et je quittas la maison pour retourner dans la mienne mais un des hommes vêtus de noir vint à ma rencontre

Madame est-ce vous qui avais aider Moëin dans son combat contre le monstre ?
Oui qui y'a t-il ?
J'aurais besoin de votre protection, je dois aller chercher des plantes dans les montagnes mais il y regorge de créatures agressive et je n'ose pas y aller seul, auriez vous l'amabilité de m'accompagner pour me permettre de récupérer mes plantes sans danger ?
Je soupire
Très bien je veux bien tenter le coup mais je ne veux en aucun cas que cela dure trop longtemps
Merci mille fois, je ne serais pas longs

Je suivis l'homme qui m'emmenas à gravir les pentes rocailleuses de la montagne

Pourquoi vous êtes vous installer ici ?
Nous sommes à l'abri des taxes estanols et nous n'aimons pas vraiment la tendance xénophobe de ce pays
Je vois et ses plantes à quoi vous serviront elles ?
Un procédé d'alchimie qui me permettrais de soigner Moëin
Mais pourquoi ne pas fuir l'humetère ?
Dans une caverne se trouve de nombreux livres et parchemins anciens nous souhaitons protéger cet endroit et nous ferons tous pour
Mais il suffirait de fuir avec les bouquins non ?
Non il y'a des gravures à même la roche ils nous seraient impossible de creuser la roche sans détruire les inscriptions
Pourrais je voir sa plus tard ?
Bien sur mais il n'y a guère de chose pouvant vous intéresser à moins que vous ne sachiez décrire les textes anciens

Je ne savais même pas lire alors pour les textes anciens ils valaient mieux laisser tomber, je continuais de suivre l'homme avant que nous faisions la rencontre d'un homme, il était assis sur une pierre mais en un instant il se levas et pointa sa longue épée contre nous, il avais de longs cheveux d'argents et une lourde armure, j'encoche une flèche et la pointe sur lui prête à tirer en cas de soucis, mon compagnon levais ses mains vers lui et gardas son sang froid

Du calme voyageur nous ne te voulons aucun mal, êtes vous égarés cherchez vous un lieu ou vous pourrez vous reposez ?
Comment pourrais je vous faire confiance ?
Je comprends tout à fait ta prudence mais nous ne sommes pas là pour te dépouiller, nous vivons dans une communauté d'une vingtaine d'individus et votre épée nous serais la plus grande aide face aux créatures qui peuples les montagnes.
Pourquoi devrais je vous aider ? Qui me dis que ceci n'es pas un piège ?
Tu peux nous faire confiance, il y'a une femme portant un enfant et notre communauté est très peu armés même pas de quoi pouvoir se mesurer à votre lame l'archère détendis la corde et baissa son arme
Très bien, mais avant cela je souhaite d'abord voir un aperçus de là ou vous vivez et n'essaye pas de réarmer ton arc, tu serais juste devant moi durant le trajet
Mille merci mon seigneur, ne vous en faîtes pas ce n'es pas très loin

Je remis ma flèche dans mon carquois quand l'homme eut baisser son épée, il pris son cheval et nous suivis, il étais juste derrière moi je devais faire attention aux risques de me prendre un coup d'épée

De quoi vivez vous dans votre communauté ?
Eumh... nous avons des poules, des chevaux et des porcs ainsi qu'un petit potager, de temps en temps nous redescendons des montagnes pour aller commercer avec les villages humains

L'homme qui m'accompagnais parlais d'une voix calme est sure il fallait bien surtout quand on escorte un homme qui serait prêt à nous tuer

De quel fléau désirez vous détruire par mon aide ?
Un humetère se cache dans les montagnes et invoquent des salgöhls pour nous attaquer et le seul combattant qui nous défend est gravement blessé
Et qu'aurais je en récompense
Ce que vous voudrez mon seigneur

J'écoutais la discussion tout en restant vigilante à l'idée de ce que pouvais faire l'inconnu, je finis par rentrer certes légèrement angoissé mais je finis par revenir dans le village, Taril nous aperçus et vint à notre rencontre ce qui me rassuras

Heureux de vous rencontrer voyageur
Cet homme est notre sauveur pour nous débarrasser de la menace

Je m'éloignais de l'inconnu quand celui ci avais engagé la discussion avec Taril

Merveilleux, je me nomme Taril et vous ?
Varimathras
Enchanté, je vois que vous avez fait la connaissance de Tyrénie et Selmond, comme vous l'as dit Selmond nous sommes attaquer par un humetère la nuit et j'ai peur pour notre communauté je vous offrirais tous se qui est en mon possible si vous arrivez à vous défaire de lui
Très bien, je vous aiderais si vous m'hébergez pendant quelques semaines
Merci mon seigneur, c'est d'accord nous vous logerons dans notre petite communauté

Voilà enfin le remplaçant de Moëin, mais je restais vigilante à l'idée d'héberger cet homme, Taril acceptais vraiment n'importe qui dans sa communauté, je me mis à froncer les sourcils en entendant Varimathras accepter la proposition de Taril car je sentais que rien ne présageais de bon avec cet homme.

•————————————•
La Dame Noire

avatar
Tyrénie
Expert
Expert

Race : Demi-Drow
Classe : Chevalier noir

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Culte De L'aile Noire

Message  Varimathras Fendrenoir le Jeu 13 Oct 2016 - 22:19

Taril m'accompagna jusqu'à une petite maison de bois, je restais vigilant et me tenait prêt à sortir mon épée à la moindre menace

J'espère que cela vous convienne
Sa m'ira
Très bien passez une bonne après-midi monsieur

Il s'en alla je découvris alors l'intérieur qui avais l'air bien entretenue, je déposas mon sac avant de ressortir pour prendre mes repères dans ce petit village, mis à part les habitations de bois et l'écurie il n'y avait aucun autre bâtiment, j'aperçus malgré tous une porte de bois dans la falaise qui surplombait la communauté, cela m'intriguait, je surveillais les alentours pour être sur que personne ne m'as suivie, j'arrivais devant la porte qui étais cadenasser, je dégaina mon épée et d'un coup sec et précis je brisa le vieux cadenas, je poussais alors la porte pour entrer.

Je vis à l'intérieur une grande salle des torches et un grand lustre noire, éclairait de grandes bibliothèques remplies de livres et un cercle de rituel avait été dessiner au centre, je m'approchas d'une des bibliothèques et pris un livre, celui ci était écrit avec des caractères qui mettait indéchiffrable surement des textes remontant à d'anciennes époques, après le cercle se trouvait une table dont j'aperçus un parchemin poser sur cette même table, je vins saisir se parchemin lui aussi écrit avec ces mêmes caractères.

Je vis d'autres parchemins, l'un d'eux possédait un dessin d'un cercle de rituel qui correspondait avec celui présent dans la salle, je pris les autres parchemins un autre possédait un dessin représentant un dragon, mais il ne ressemblait en rien au dragon qui pouvait être décrit dans les livres et histoires, celui ci semblait posséder une armure à moins que je me trompais et que cela s'agissait de grosse écailles solides, du coin de l’œil je trouvas un petit livre qui cette fois ci possédait des caractères communs, des dessins de ce même dragon avait été fait sur plusieurs pages et les autres était remplis  d'anecdotes et informations sur ce même dragon qui selon le livre as emmagasiner tellement de pouvoirs qu'il s'était enfermer dans les profondeurs de la terre pour ne pas devenir fou.

Est-ce que cette communauté tentait d'invoquer la bête ? Peut être courait il après une légende et que se dragon n'as jamais exister mais ce monde était tellement riche et diversifier que cela pourrait être amplement possible, mon regard balaya les bibliothèques avant de s'arrêter sur la couverture d'un livre écrit en orc, pour quelqu'un qui as appris l'art de la guerre ainsi que la langue et les coutumes des orcs c'était parfait, je pris le livre et l'ouvrit c'était effectivement écrit en écriture orc, je pus lire le procédé d'un rituel pour devenir une liche ainsi qu'une sorte guide sur la nécromancie et ses miracles, pour moi qui étais fasciner par les arcanes noires c'était un régal.

J'entendis soudain la porte s'ouvrir, je Selmond et Tyrénie entrer en me regardant avec surprise

Que faites vous ici ? Cette endroit est interdit pour vous
Vous cacher des choses si intéressantes pourquoi ne pas m'en faire profiter
Vous vous expliquerez avec le chef
Amenez donc votre chef !

•————————————•
Je suis la nuit la plus noire
avatar
Varimathras Fendrenoir
Bon
Bon

Race : Humains
Classe : Chevalier noir

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Culte De L'aile Noire

Message  Tyrénie le Ven 14 Oct 2016 - 19:08

Taril accompagna le guerrier jusqu'à une des habitations de bois, je devrais surveiller cette homme pour le bien de la communauté et de moi même je me tournais vers Selmond

Et pour les plantes ?
Ce n'es pas grave on remet ça pour demain
Très bien je serais la demain

Je tournas les talons jusqu'à la maison qui m'avait été prêter, une fois à l'intérieure je déposas mon arc et pris une poire que je croquais tout en fermant les rideaux des fenêtres, la lumière du soleil devenait insupportable avec le temps la pénombre de la maison me fis le plus grand bien même si voyais aussi bien de nuit comme de jour, je montais dans ma chambre, et tomba sur le matelas, je fermas mes yeux mais le sommeil ne me vint pas alors que je n'avais pas beaucoup dormi avant, je repris mon arc et ressorti dehors cherchant Selmond.

Je le vis rentrer chez lui après avoir discuter avec Taril, je l'interpella

Excuse moi de te déranger mais tu m'avais dit que tu me montrerais ce qu'il y avait derrière la porte qui se trouve dans la falaise
Oui je peux t'y emmener maintenant
Je suivis Selmond
Qu'es que vous cacher dans derrière cette porte ?
Des textes anciens écrits par les drows
Les drows ? Mais qu'ont ils pu bien écrire ?
Cette race d'elfe est celle qui s'est le plus pencher sur la magie noire
Et donc vous êtes entrain d'approfondir vos pouvoirs sur les arcanes noires ?
Non nous étudions seulement
Je maîtrise également la magie noire
Selmond s'arrêta et me fixa
Est-ce vrai ce que vous me dites la ?
Tout à fait je suppose que vous m'avez menti sur le fait que vous étudiez sans maîtriser la magie noire ?
Oui c'est vrai j'en suis navré mais les arcanes noires sont très mal vus sur tous le continent et nous souhaitons rester discret pour éviter de nous attirer les foudres des paladins et prêtres ou même d'aventurier en quête de justice
Je comprends tout à fait

Nous arrivions devant la porte et Selmond se pencha au pied de la porte en bois surpris

Quelqu'un est entrez, le cadenas as été briser

J'encochais une flèche à mon arc et attendis visais l'intérieur de la pièce quand Selmond ouvrit la porte, je découvris alors une grande salle avec de grandes bibliothèques regorgeant de livres, au bout de la pièce je découvris une table et Varimathras, je savais que cet homme allait nous causer des ennuis je le pointais de mon arc prête à décocher la flèche si il se montrais agressif

Que faites vous ici ? Cette endroit est interdit pour vous
Vous cacher des choses si intéressantes pourquoi ne pas m'en faire profiter
Vous vous expliquerez avec le chef
Amenez donc votre chef !
Tiens le en joue je vais chercher Taril

Selmond déguerpis et je vis le guerrier me fixer avec un sourire machiavélique avant de se replonger dans sa lecture, j'étais entrain de le viser prête à le transformer en pelote d'épingle et lui se contentait de lire un livre, voilà qui était étrange, soudain j'entendis un attroupement foncer vers moi, je tournais la tête et aperçus Selmond, Taril et le reste de la communauté, j'étais surprise à la venue d'autant de personnes, mon regard repris sur Varimathras qui avais bouger entre temps, je recentrait ma flèche surprise de le voir à une autre place avec toujours se même sourire.

Quand on tient en joue un adversaire on s'assure de le garder dans son champ de vision

Il n'avait pas tort me voilà légèrement ridiculisé, Taril et les autres entrèrent dans la salle et je dus me décaler sur le côté pour avoir l'espace suffisant pour tenir Varimathras en joue.

•————————————•
La Dame Noire

avatar
Tyrénie
Expert
Expert

Race : Demi-Drow
Classe : Chevalier noir

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Culte De L'aile Noire

Message  Varimathras Fendrenoir le Sam 15 Oct 2016 - 19:57

Selmond parla dans l'oreille de l'archère qui pointait son arc sur moi avant de partir en courant de la grande salle, j'attendais observant cette jeune demi-drow nerveuse à l'idée de me tenir en joue, je me remis à lire car mine de rien les notes de se nécromancien orc sont passionnantes, sa magie noire était une véritable philosophie entre la gratitude que doit un mort-vivant à son nécromancien et les pouvoirs visant à prendre l'énergie vitale des autres à la manière d'un humetère qui était dit comme l'exemple parfait de manger ou être manger.

Je jetait des coups d’œil vifs à l'archère qui as un moment tournas la tête pour regarder ce qu'il se passait dehors, je reposa le livre et commenças à m'avancer doucement vers l'autre bibliothèque à l'extrémité de la salle, quelle inconsciente ce genre d'erreur peut facilement coûter la vie de celui qui la commis, elle fut surprise à m'avoir vue m'être déplacer et recentra son arc, voilà qui était bien drôle cette archère étais sois totalement inconsciente sois encore débutante, je failli rire mais me contenta d'un sourire

Quand on tient en joue un adversaire on s'assure de le garder dans son champ de vision

Suite à cette petite moquerie je vis Taril et les autres personnes de la communauté entrer dans la salle formant un barrage vers la sortie

Ce voyageur souhaite voler nos secrets quel châtiment doit il mérité ?
Ont devrait le tuer !

Cet homme qui venait de crier cet idiotie venait de signer son arrêt de mort, ma main vint se poser sur mon épée

Très bien camarade tuez le !

Environ cinq, six hommes se jetaient sur moi certains armés de dagues, je dégaine mon épée et lance un estoc contre le groupe, ma lame vint perforer l'abdomen d'un des hommes qui tomba sans vie après l'avoir dégager d'un grand coup de pied, un autre me lance un coup avec sa dague, je riposte en le giflant du revers de ma main, mon armure déviant la fine lame de l'homme avant que mon épée ne vint le trancher au niveau des côtes, deux autres me sautent dessus, le premier péris au bout de ma lame pendant que j'arrêtais l'autre en l'attrapant à la gorge.

Comme des moutons à l’abattoir !

Disais je en rigolant et lançant de puissants coup d'épées sur mes faibles assaillants, une fois qu'ils furent tous tuer et que la salle fut transformer en un véritable bain de sang, tous me regardaient avec surprise puis Taril vint s'approcher de moi

Je te remercie Varimathras, je ne savais pas comment me débarrasser de ces imbéciles
Qu'es que vous dites ?
J'ai fonder cette communauté pour amasser de l'argent et des vivres, c'est moi qui invoquait les salgöhls pour me débarrasser de ces faibles humains trop stupides pour ouvrir les yeux sur les vrais pouvoirs de la nécromancie
Et pourquoi m'avoir garder ici et pas simplement laisser partir ?
J'ai senti en toi et Tyrénie un sombre pouvoir, si je ne me trompe pas vous êtes des adeptes des arcanes noires ? Vous me seriez d'une grande utilité, je peux nous fournir une arme dépassant les limites de ce que l'ont peut voir sur ce continent si bien sur vous acceptez de protéger moi et mes amis nécromanciens
J'ai du combattre un salgöhl vous m'avez mis en danger je ne peux pas vous croire !
Crois tu vraiment que c'est en plantant une dague dans la nuque d'un salgöhl que l'on arrive à l'achever ? C'est moi qui ais fait disparaître le salgöhl quand tu l'as sois disant tuer

Les masques étaient tomber, je voyais clair à présent sur cette communauté et je suis sur que Taril ne mentait pas

Quel est cette sois disant arme dont tu as parler ?
N'as tu pas vu le dragon représenter sur les parchemins ? Si nous arrivions à le faire sortir des profondeurs de la terre alors il nous sera reconnaissant et sera sous nos ordres voilà ce qu'es l'arme que je convoitise

Si il disait vrai et avec ce que j'avais vu, un dragon dans les rangs de l'armée de Galacronde serait absolument parfait, je remis mon épée ensanglantée dans son fourreau le bruit de l'acier fut étouffer par le sang qui glissait entre le cuir et le métal, je m'approchais de Taril

Très bien nécromancien, je protégerais ton culte mais à quand le rituel finira ?
Hélas je ne saurais te dire, cela vas faire un ans que nous tentons d'invoquer le dragon
Car moi aussi j'ai également une quête à remplir auprès de mon maître
Que te demandes ton maître ?
Rallier les magiciens sombres et les guerriers des ténèbres dans nos rangs en leurs offrant la protection et la possibilité d'approfondir ces connaissances et pouvoirs sur les arcanes noires
C'est merveilleux, nous n'aurons plus besoin de nous cacher, une fois le dragon invoquer nous irons nous rallier à votre cause
Excellent j'ai hâte de retourner voir le maître

J'esquissais un large sourire très content de pouvoir rallier tout un groupe de mages noires à l'armée du maître.

•————————————•
Je suis la nuit la plus noire
avatar
Varimathras Fendrenoir
Bon
Bon

Race : Humains
Classe : Chevalier noir

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Culte De L'aile Noire

Message  Tyrénie le Dim 16 Oct 2016 - 12:34

Taril avait ramener toutes les personnes de la communauté, il se tenait tous devant Varimathras et me fis signe de baisser mon arc

Ce voyageur souhaite voler nos secrets quel châtiment doit il mérité ?
Ont devrait le tuer !
Très bien camarade tuez le !

Je n'en revenait pas Taril avait ordonner aux personnes présentes de s'attaquer à Varimathras, je ne sais pas ce qu'il as pu leurs dire mais ils étaient fidèles comme des chiens et se jetèrent sur le sombre guerrier qui ne fis qu'une bouchée des premier assaillants, Taril vint s'approcher de moi et se pencha à mon oreille

La communauté vas trouver un nouvel équilibre ne sois pas effrayée tous se passe à merveille

Je ne dis rien car surprise des paroles de Taril, mon esprit était embrouillé je ne savais plus quoi penser de ces gens était il bon ou mauvais ? Varimathras venait de tuer tous ses assaillants et le sol s'était transformer en une mare de sang, Taril fis deux pas en avant

Je te remercie Varimathras, je ne savais pas comment me débarrasser de ces imbéciles
Qu'es que vous dites ?

J'étais toute autant étonner que lui, que pouvait bien cacher Taril ?

J'ai fonder cette communauté pour amasser de l'argent et des vivres, c'est moi qui invoquait les salgöhls pour me débarrasser de ces faibles humains trop stupides pour ouvrir les yeux sur les vrais pouvoirs de la nécromancie
Et pourquoi m'avoir garder ici et pas simplement laisser partir ?
J'ai senti en toi et Tyrénie un sombre pouvoir, si je ne me trompe pas vous êtes des adeptes des arcanes noires ? Vous me seriez d'une grande utilité, je peux nous fournir une arme dépassant les limites de ce que l'ont peut voir sur ce continent si bien sur vous acceptez de protéger moi et mes amis nécromanciens

Je ne pouvais croire ses paroles, si il pensait sa de moi il n'aurais jamais tenter de me tuer

J'ai du combattre un salgöhl vous m'avez mis en danger je ne peux pas vous croire !
Crois tu vraiment que c'est en plantant une dague dans la nuque d'un salgöhl que l'on arrive à l'achever ? C'est moi qui ais fait disparaître le salgöhl quand tu l'as sois disant tuer

En y repensant Taril avais juste, les salgöhl sont des êtres de purs magie noire c'est pour ça qu'il étais aussi simple à tuer

Quel est cette sois disant arme dont tu as parler ?
N'as tu pas vu le dragon représenter sur les parchemins ? Si nous arrivions à le faire sortir des profondeurs de la terre alors il nous sera reconnaissant et sera sous nos ordres voilà ce qu'es l'arme que je convoitise
Très bien nécromancien, je protégerais ton culte mais à quand le rituel finira ?
Hélas je ne saurais te dire, cela vas faire un ans que nous tentons d'invoquer le dragon
Car moi aussi j'ai également une quête à remplir auprès de mon maître
Que te demandes ton maître ?
Rallier les magiciens sombres et les guerriers des ténèbres dans nos rangs en leurs offrant la protection et la possibilité d'approfondir ces connaissances et pouvoirs sur les arcanes noires

Je n'avais aucunement envie de me rallier à son armée je fronçais les sourcils quand Taril esquissa un grand sourire

C'est merveilleux, nous n'aurons plus besoin de nous cacher, une fois le dragon invoquer nous irons nous rallier à votre cause
Excellent j'ai hâte de retourner voir le maître

Ils étaient tous d'accord mais pas moi, je ne veux en aucun cas être asservi une nouvelle fois

Et si je ne souhaite pas me rallier à ton armée ?

Le message étais clair j'attendais une réponse impatiemment.

•————————————•
La Dame Noire

avatar
Tyrénie
Expert
Expert

Race : Demi-Drow
Classe : Chevalier noir

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Culte De L'aile Noire

Message  Varimathras Fendrenoir le Dim 16 Oct 2016 - 17:58

Et si je ne souhaite pas me rallier à ton armée ?

La voix de l'archère résonna dans la pièce et tous le monde portait un regard sur elle, je m'approchas doucement d'elle

C'est ton choix de venir ou non, regarde moi, j'ai pu quitter le bastion de mon maître pour explorer le continent tu ne seras pas asservi comme n'importe quel esclave des régions du nord, bien au contraire. Regarde les gens des royaumes, que pensent ils de la magie noire ? Tu penses être plus en sécurité dans la nature, traquer par des paladins et des prêtres de la lumière ? Je vous promet un foyer et un lieu ou vous y serais à l'abri, un lieu ou vous pourrez exercer votre magie sans être tuer ou méprisés.

J'espère qu'elle me comprendra et qu'elle ne se résignera pas à abandonner mon offre, pour moi la rencontre avec Galacronde et l'un des penchants de ma vie, sans lui je serais surement mort ou je ferais partie d'un groupe d'ivrogne faucher, je devais le remercier, je suis dans le même esprit que lui, si les royaumes humains ont le droit de posséder une lignée de paladins et de prêtre maîtrisant la lumière, alors le royaume de Galacronde posséderas sa propre ordre de guerrier des ténèbres et de nécromanciens.

Dites moi Varimathras ou se trouve le repère de votre maître ?
Le nord des terres orques, une cité orc protéger par des murs de pierres et de bois, surveiller par des sentinelles poster sur des tours, c'est le bastion du clan Sang-noir
J'ai entendu parler de ce clan j'espère bien y approfondir la magie noire là-bas
Tu redécouvriras la magie là-bas, le seul point faible du clan c'est qu'il manque de magiciens et que les royaumes refusent de commercer avec eux
J'espère que nous pourrons apporter notre pierre à l'édifice

Je souris à voir que le culte de magiciens soit de mon côté, je sortis avec tous les autres membres de la communauté pour rejoindre ma maison prêté par Taril, le soleil allait se coucher et je devais prendre un repos bien mérité.

•————————————•
Je suis la nuit la plus noire
avatar
Varimathras Fendrenoir
Bon
Bon

Race : Humains
Classe : Chevalier noir

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Culte De L'aile Noire

Message  Tyrénie le Lun 17 Oct 2016 - 20:57

Varimathras s'approcha de moi lentement

C'est ton choix de venir ou non, regarde moi, j'ai pu quitter le bastion de mon maître pour explorer le continent tu ne seras pas asservi comme n'importe quel esclave des régions du nord, bien au contraire. Regarde les gens des royaumes, que pensent ils de la magie noire ? Tu penses être plus en sécurité dans la nature, traquer par des paladins et des prêtres de la lumière ? Je vous promet un foyer et un lieu ou vous y serais à l'abri, un lieu ou vous pourrez exercer votre magie sans être tuer ou méprisés.

Ces paroles me firent taire, il est vrai que beaucoup de vérités refaisait surface, la dernière fois que j'ai utiliser ma magie noire ont m'as traiter de "démon", il nous proposait un foyer et nous promettait la même liberté que nous avons maintenant c'était très tentant je dois l'avouer, mais la peur d'être asservi me faisait une boule au ventre qui devenait un boulet qui m'empêchais d'accepter son offre, Taril posa quelques questions à Varimathras ce qui était sur c'est que les nécromanciens eux acceptèrent tous sans hésiter mais pas aveuglément.

Je savais maintenant que le "foyer" promis ce trouvait aux nord des terres orques diriger par cette même race et qu'il possèdent une petite renommée étant donner que Taril connaissait de nom le clan se faisant appeler "Sang-noir", après c'est nombreuses interrogations, Selmond et quelques autres retirèrent les cadavres de la salle avant de fermer la porte de la pièce du rituel, pour ma part je venais de rentrer dans ma petite habitation en même temps que Taril et Varimathras et les même mots du sombre guerriers résonnaient dans ma tête.

Perdue dans mon esprit allonger sur mon lit, je repense à tous le temps que j'ai passer à fuir les gens me haïssant pour ma magie et pour mes traits physiques, je ne connaissais plus vraiment ce que c'était de revenir dans une ville ou les gens ne te regarde pas de travers et ne te déteste pas pour les arcanes que je maîtrise, mais les doutes que j'avais sur ces belles paroles restaient dans ma tête, étais-ce un piège ? Un culte de fanatique ? Ou tous simplement un énorme mensonge pour lui assurer une escorte pour la route, je n'en savais rien.

Le mieux c'était d'aller directement surveiller Varimathras pour connaître ses intentions, je pris mon arc et mon carquois et sortis de mon habitation, le ciel gris montrait quand même que le soleil était entrain de se coucher, je me dirigeas vers la maison ou se trouvait Varimathras, je frappais à la porte par trois coups distincts, le guerrier vint m'ouvrir dans une tenue en tissus, il avais quand même garder ses bottes, sa ceinture ainsi que son épée dans son fourreau il me regarda avec étonnement

J'ai repenser à ce que tu m'as dit dans la salle de rituel et j'aimerais en apprendre un peu plus par rapport à ce bastion orc

Il me souris et fis signe d'entrer ce que j'accepta bien déterminer à voir si il nous disait la vérité ou un gros mensonge.

•————————————•
La Dame Noire

avatar
Tyrénie
Expert
Expert

Race : Demi-Drow
Classe : Chevalier noir

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Culte De L'aile Noire

Message  Varimathras Fendrenoir le Ven 21 Oct 2016 - 1:29

Je venais de retrouver mon humble demeure prêtée par Taril, mon sourire au lèvres ne pouvait se résoudre à disparaître étant donné que j'avais fait un exploit dans l'objectif qui m'étais donner, ce n'était pas qu'un simple magicien débutant dans la nécromancie que j'avais trouver, mais bien tout un culte qui tentais d'invoquer un puissant dragon, j'enlevais mon armure pour ne laisser apparaître qu'une simple tenue de tissus, j'entendais quelqu'un frapper à ma porte, après avoir ouvert je vis Tyrénie.

J'ai repenser à ce que tu m'as dit dans la salle de rituel et j'aimerais en apprendre un peu plus par rapport à ce bastion orc
Entre donc ne restes pas dehors

Une grande joie combla mon esprit, elle qui n'avais pas l'air vraiment déterminer à rejoindre le clan là voilà se présentant à moi après avoir bien réfléchis à ce qu'elle me dit, une archère qui selon Taril maîtrise la magie noire ce qui est absolument parfais, je compte bien lui montrer que le futur ordre que je désire créer avec Galacronde est des meilleurs, elle, moi et les futurs membres de l'ordre de Galacronde pourront marcher sur ces ignobles chevalier de lumières qui ont la trop grosse prétention d'agir au nom de la justice.

Taril as senti que tu maîtrisais la magie noire comme moi, ce magicien doit surement arriver à sentir les auras magiques c'est même assez étonnant qu'il est deviner que cette aura se rapprochait plus des ténèbres que de la lumière

J'étais assis à la table de la pièce principale, je la voyais les mains collées entre elles ses doigts se frottaient entre eux, le regard portés sur moi écoutant ce que j'avais à lui dire avant de pouvoir répondre.

•————————————•
Je suis la nuit la plus noire
avatar
Varimathras Fendrenoir
Bon
Bon

Race : Humains
Classe : Chevalier noir

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Culte De L'aile Noire

Message  Tyrénie le Lun 24 Oct 2016 - 18:18

Taril as senti que tu maîtrisais la magie noire comme moi, ce magicien doit surement arriver à sentir les auras magiques c'est même assez étonnant qu'il est deviner que cette aura se rapprochait plus des ténèbres que de la lumière
C'est vrai et puis vu ton armure et ton épée tu es loin de ressembler à un paladin de la lumière, qui t'as appris la magie noire ? Est-ce ton fameux maître ?

Je devais en apprendre plus sur Varimathras, il vint s'asseoir à la table où j'étais , il parlais en faisant des gestes qui donnait une certaine vie à ses mots, vu son attitude décontracté je ne pouvais que faire de même mais mes yeux rouges restait aux moindre affût d'un comportement suspect

Non c'est un nécromancien, qui fait partis du clan, qui me la apprise, pourquoi les ordres de paladins des royaumes maîtrise la lumière et pas les ombres, c'est deux magies qui sont totalement opposés sont pourtant si ressemblante, je ne comprends pas la mentalité de ses gens, et toi qui te la apprise ?
Seule, je l'ai apprise seule, sous une rage qui m'envahissait j'ai fait naître cette sombre magie, et puis avec le temps passer dans la nature j'ai apprise à la faire apparaître et à la contrôler à ma guise

Mes propres paroles firent remonter ses souvenirs ou je fuyais dans la forêt ou la nuit je faisait le vide dans mon esprit pour créer cette magie qui s'étais éveillée en moi, pendant plusieurs jours j'ai essayer de l'invoquer par moi-même avant de mettre plusieurs mois à la contrôler, et plus tard j'ai su en imprégné mes flèches pour qu'elles soient plus dangereuses et meurtrières, je ne savais pas de quoi était capable Varimathras mais si il as appris de par un maître alors c'est pouvoir me dépasse largement.

•————————————•
La Dame Noire

avatar
Tyrénie
Expert
Expert

Race : Demi-Drow
Classe : Chevalier noir

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Culte De L'aile Noire

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum