Une justice bien sombre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une justice bien sombre

Message  Varimathras Fendrenoir le Ven 2 Sep 2016 - 23:42

Cela allait faire cinq jours que je marchais sur cette route en direction de Fanverre, et pourtant j'étais à côté des massifs de Gruppelles, je n'étais qu'à mi-chemin. Mon cheval commençait a faiblir et mon sac de vivres se faisait de plus en plus maigre, il fallait que je trouve un endroit où me reposer. Après une bonne marche, j'aperçus une auberge et le soleil commençait à se coucher Parfait, je passerais la nuit là bas.. J'attache mon cheval à l'extérieur et enleva mon sac de son dos Espérons que les tarifs ne soient pas trop chères. J'entre dans l'auberge qui n'était pas bien animée et plutôt vide, deux gnomes complètement saouls dormaient au bout du bar, la main tenant encore leurs chopes, un humain grassouillet et visiblement ennuyé essuyais un verre puis il m'accorda un grand sourire
Bien l'bonjour voyageur que puis-je faire pour vous ?
Bien le bonjour à vous aussi, je vais prendre une chambre pour ce soir, j'ai besoin de repos
Pas d'problèmes
L'aubergiste me parlait avec une voix très joyeuse ce qui me fis esquisser un léger sourire
Vous êtes du coin non ? Non j'pense pas, y a personne à dix kilomètres à la rondeme dit t-il d'un ton amuser
Ce n''est pas très animé ici, mais bon sa change des auberges ou tout le monde se bat, j'apprécie ce calme
Hé bien vous avez bien fait de v'nir ici. Bougez pas on va montrer votre chambre. Salni ! Faits monter monsieur à sa chambre
L'aubergiste avait crié un nom et de la porte des cuisines arrivas une demi-Drow qui avait l'air esclave, elle avait des chaînes reliant ses deux pieds, sûrement pour l'empêcher de courir si elle venait à s'enfuir. La jeune esclave marchais rapidement d'un air dépité, elle arrive vers l'aubergiste qui lui donna la clef de la chambre.
Et monte également les affaires de monsieur et rapidement
Elle arrive près de moi, elle voulu prendre mon sac mais je refuse et le monta moi-même à l'étage. Après avoir posé mes affaires, je redescendis au bar pour me prendre une boisson. Les deux gnomes n'avaient toujours pas fini leur sommes, je commande une bière, l'aubergiste appelas son esclave qui se mit au travail dans les plus brefs délais. La demi-Drow m'apportas ma boisson que je prend soin de renverser à côté de moi tout en jetant un regard noir à l'aubergiste
Hé l'ami qu'es tu fais ? Pourquoi tu jettes ta boisson ?
Fais-la-toi même
Comment ça ?
L'aubergiste était à la fois apeuré et surpris
Je ne veux pas que ce soit elle qui m'apporte ma bière
Qu'es que tu m'racontes ? Une esclave c'est bien faits pour ça
Tu penses pouvoir te servir d'elle comme bon te semble ?
Je l'ai achetée elle m'appartient tous simplement, on est a Tacommal c'est mon droit de posséder une esclave
Ton "droit" la justice est bien triste a Tacommalje me lève et me mis à faire le tour du bar pour rejoindre l'homme
Hé qu'es qui t'prends ?
Je dégaine mon épée, je ressent au fond de moi une colère immense et que seule la mort de cet homme pourrait la calmer. L'aubergiste poussa un appel au secours pendant que je m'approchais de lui doucement mon épée à la main près à la plonger dans son corps.
avatar
Varimathras Fendrenoir
Bon
Bon

Race : Humains
Classe : Chevalier noir

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une justice bien sombre

Message  Esthéol le Dim 18 Sep 2016 - 15:37

Ça faisait un moment que je trainais dans le coin, me contentant de servir de videur dans cette taverne, en échange du gîte et du couvert, d'ailleurs je suis encore surpris de voir que l’aubergiste me tolère toujours alors qu’il ne se passe visiblement rien. Hel’Nah passe le plus clair de son temps à dormir dans la chambre, clandestinement bien sûr.
J'aurai pu rester bien plus longtemps ici, si soudainement, alors que j'étais sorti couper du bois, un type louche n’était pas entré dans l'auberge. À vrai dire quand je l’ai vu passer, je n'en avais rien à faire.

C'est seulement quelques minutes plus tard, quand j'entendis le bruit familier d'une dispute et d'une lame qui sort de son fourreau que je m’empressais de franchir la porte avec fracas, les bras chargés de rondins et de branches. L'homme louche avait mis son épée sous la gorge de mon hôte.

Le calme et la tranquillité de cette taverne ne tenait qu'à un fil, les gnomes au fond avait dégainé leurs dagues, mais ils étaient incapable de se tenir debout, je crois même que l'un d'entre eux s'est coupé en tombant.

C'était à moi d'intervenir. Rapidement, je laissais tomber les rondins par terre mettant la main sur le pommeau de mon épée. Mon épée ? Non, j’avais laissé mon équipement dans la chambre où dormait Nah, je n’avais ni armure ni épée ni arbalète. Je venais donc par réflexe de dégainer un bâton, une branche fragile à peine arraché de son arbre. Qu’est-ce que j'espérais faire avec ça, le fouetter ? Quoi qu’il en soit je serrais fort le bout de bois, tout en attrapant mon courage de l'autre main.

L’Aubergiste beuglait des braillements qui m’étais incompréhensibles. Il avait peur et ne pouvait que bégayer. Je pris donc la parole à sa place, je devais de défendre sa vie grâce à mes mots, les armes étant complètement inutile.

-Je ne connais pas l'origine du litige, mais arrête-toi là, avant de faire une bêtise, vagabond !


La bonne blague, je ressemblais actuellement plus à un vagabond que lui, avec ma chemise pleine de sueur et sciure. Mais il fallait que j’attire son attention vers moi plutôt que sur le marchand.
avatar
Esthéol
Bon
Bon

Race : Humain
Classe : Paladin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une justice bien sombre

Message  Varimathras Fendrenoir le Ven 23 Sep 2016 - 21:28

Je m'apprêtais à égorger cet animal, il ne faisait que bégayer et ses mots était incompréhensible. Au moment ou ma lame s'apprêtais à trancher la gorge de l'aubergiste quelqu'un entras avec fracas dans l'auberge ce qui réveilla les gnomes qui tombèrent complètement saouls, c'était un homme d'apparence jeune qui portais des rondins de bois lui aussi était un esclave ? Il n'en avais pas l'air, aucune chaîne ne liait ses mains ou ses pieds, il laissa tomber ces bouts de bois avant d'en saisir une fermement, était-il entrain de me menacer avec une branche d'arbre ? Si c'étais le cas c'était drôlement ridicule, il n'était pas non plus armer ce qui le rendais plutôt inoffensif sa chemise pleine de sueur laissais penser qu'il travaillais dans l'auberge enfin je l'espère. La rage qui brûlait en moi ne me fis pas changer d'expression, il me regardas tenant sa branche dans sa main
Je ne connais pas l'origine du litige, mais arrête-toi là, avant de faire une bêtise, vagabond !
Moi un vagabond ? Ce drôle de jeune homme devait être paniquer pour me sortir ces inepties, je retiens tant bien que mal ma colère ainsi que mon épée posant la pointe à mes pieds
Une bêtise ? Cet homme n'as aucune valeur à mes yeux, il mérite bien de mourir pour avoir enchaîner cette Drow, qu'es qui peut me retenir de ne pas le tuer ? Trouve moi une bonne raison je n'aurais aucune pitié pour cet homme
Mes doigts serraient fortement le manche de mon épée, prête à plonger dans le corps de l'aubergiste, je compte bien l'envoyer brûler en enfer.

•————————————•
Je suis la nuit la plus noire
avatar
Varimathras Fendrenoir
Bon
Bon

Race : Humains
Classe : Chevalier noir

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une justice bien sombre

Message  Esthéol le Ven 30 Sep 2016 - 7:01

À vrai dire, dans une situation différente, j'aurai sûrement pris mon épée et frappé cet homme jusqu'à ce qu'il comprenne pourquoi il avait tort. Mais là, je ne pouvais pas me le permettre. Et puis c'était moi qui avait tort, le patron était une ordure, j’avais déjà entendu des rumeurs affreuses, alors que je vivais dans la taverne depuis peu de temps. En fait si tout cela n'était pas arrivé, je serai sûrement à la place de mon adversaire en ce moment même.

Une bêtise ? Cet homme n'as aucune valeur à mes yeux, il mérite bien de mourir pour avoir enchaîner cette Drow, qu'es qui peut me retenir de ne pas le tuer ? Trouve moi une bonne raison je n'aurais aucune pitié pour cet homme

L'art de parler et le pouvoir d’embobiner son auditoire sont des capacités qui sont aussi puissantes que n'importe quelle magie. Je ne maitrisais pas ces techniques. Alors je devais être franc et être le plus naturel possible.

-Je ne veux pas de conflit. Je suis d'accord sur le fait que cet homme n’est pas un ange. Mais c’est quand-même un homme, il mérite une seconde chance. Je suis sûr qu'avec la leçon que tu lui as donné, il ne traitera plus jamais personne comme il l'a fait avec cette demi-drow. Et si tu n'as pas confiance en lui, aie confiance en moi, car moi j’ai confiance en lui.

Ce que j’avais dis n'avait pas vraiment des sens, mais c’était plein de bon sentiment. J’ai la pur conviction que l’homme est naturellement bon, et que une fois sortie de l'erreur, il redevient bon. J’avais deux solutions qui trottaient dans ma tête, et les deux prenaient en compte l’esclavagisme. J'allais proposer à mon interlocuteur de soit libérer la demi-drow et de la mener dans ce pays où il n’existe aucun esclave. Soit, il était possible de libérer la demi-drow et de réduire son maître en esclavage afin de lui donner la leçon la plus impitoyable qui soit.

-Plutôt que de tuer le maître et ainsi te changer toi et la demi-drow en meurtriers, il existe deux choix plus raisonnables. Briser les chaînes par la force ou l'argent. Ou, alors, tu peux tojours déplacer les chaînes.

J’attendais sa réaction, qu’elle doit bonne ou mauvaise avait peu d'importance, l'important était d'être prêt au cas où les choses tourneraient vraiment mal.
avatar
Esthéol
Bon
Bon

Race : Humain
Classe : Paladin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une justice bien sombre

Message  Varimathras Fendrenoir le Ven 30 Sep 2016 - 18:17

L'aubergiste était rassurer en voyant mon épée à terre et fixais le jeune homme en espérant que celui ci me convainc de lui laisser la vue sauve

-Je ne veux pas de conflit. Je suis d'accord sur le fait que cet homme n’est pas un ange. Mais c’est quand-même un homme, il mérite une seconde chance. Je suis sûr qu'avec la leçon que tu lui as donné, il ne traitera plus jamais personne comme il l'a fait avec cette demi-drow. Et si tu n'as pas confiance en lui, aie confiance en moi, car moi j’ai confiance en lui.
Il sais très bien que c'est un être de la pire espèce et pourtant il continue à le défendre, quand un homme enchaîne un être pour que ce dernier le serve il n'es plus un homme selon moi. La seule façon d'être sur qu'il n'enchaînera plus personne était bien de le tuer le jeune homme est bien trop optimiste pour dire qu'il avait le droit à une deuxième chance.

-Plutôt que de tuer le maître et ainsi te changer toi et la demi-drow en meurtriers, il existe deux choix plus raisonnables. Briser les chaînes par la force ou l'argent. Ou, alors, tu peux tojours déplacer les chaînes.

J'ai déjà tuer de nombreux esclavagistes avant lui ainsi que d'autres personnes, je suis un meurtrier depuis bien plus longtemps qu'il ne pense, pour la jeune demi-drow je ferais mon possible pour qu'elle rejoigne le maître là-bas elle serait en sécurité et le fait que ce soit moi qui l'ai envoyer lui donnerait une plus grande importance dans le clan.

Vous devriez l'écoutez monsieur, rangez votre épée nous pouvons nous arranger

Je lui lanças un violent coup de poing en plein visage qui le fis tomber à terre, son nez casser saignait, ce n'était pas assez pour cette ordure il méritait bien pire que ce ridicule coup de poing, cet animal n'avais pas à parler sauf si c'était pour dire c'est dernière paroles.

Ouvre ta bouche seulement quand on te l'ordonne ou je te fais manger t'es dents ! après ces menaces je m'adresse au jeune homme
J'ai tuer nombre d'esclavagiste un de plus ne sera qu'un meurtre parmi les autres, je dois libérer cette jeune demi-drow aucune race ne mérite un tel asservissement. Je briserais ses chaînes et je m'en servirais pour étrangler celui qui les lui as mis, je sais ou la mener mais le problème c'est lui.

J'attrape l'homme à terre pour le redresser et le plaquer contre le mur, avec mon autre main je posas mon épée sur sa gorge prêt à l'égorger comme il le mérite.

Cet animal peut acheter d'autres esclaves qui te dis qu'il ne recommencera pas ? Et qui est tu pour m'interdire de faire le bonheur d'une demi-drow qui ne souhaite qu'une seule chose, être libre.

Ma voix haute et forte se fis entendre dans toute l'auberge, j'avais réveiller les deux gnomes qui ne tenait toujours pas debout. Je sentais le moment ou je pourrais teindre ma lame en rouge et enfin débarrasser le monde d'un déchet comme lui.

•————————————•
Je suis la nuit la plus noire
avatar
Varimathras Fendrenoir
Bon
Bon

Race : Humains
Classe : Chevalier noir

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une justice bien sombre

Message  Esthéol le Dim 16 Oct 2016 - 19:54

 Cet animal peut acheter d'autres esclaves qui te dis qu'il ne recommencera pas ? Et qui est tu pour m'interdire de faire le bonheur d'une demi-drow qui ne souhaite qu'une seule chose, être libre.
Le silence retomba, une sorte de statu-quo malsain c'était mis en place, seul ressortait le halètement de l'aubergiste. Je ne trouvais aucun moyen de le convaincre de ne pas blesser l'aubergiste. Il faillait un compromis et je me devais d’adoucir la « punition ». Je m'approchais de quelque pas avant de me lancer dans une explication farfelu et qui me situait hors de l'affaire.

-Ah la la ~, si seulement cet homme avait commis un crime reconnu par cet état.

L'aubergiste était accroché à mes mots, comme si de ma voix dépendait le sort de l’humanité, mais paniqué, il n'attendit pas la suite de ma phrase pour en tirer des conclusions.

-Oui oui le jeune homme à raison, rien n'interdit en Tacomnal d'avoir un esclave !


Fier de moi-même et de la suite de mon discours,  ignorant l'expression de l’armoire à glace qui frappait l'aubergiste, je continuais ma tirade, déterminé.

-Pardon ~ ? Je n'ai pas bien compris, cette demi-drow est libre n'est-ce pas ~ ? M'adressant aux gnomes et à la demi-drow, Il me semble bien qu'elle est libre, hein ~ ?


Tous hochèrent la tête,un peu hésitant, ne voyant pas où je venais en venir.

-Cela veut donc dire monsieur ~, que vous osez insulter d'esclave, une simple humble aventurière de passage dans votre auberge ?

L'aubergiste, bouche-bée venait de perdre son seul « allié », il se défendit en énumérant tout ce que la loi de Tacomnal admettait qu'il fasse à son esclave, terminant par dire que si il souhaitait la déshabillait du regard, il en avait le droit. C'était son ultime erreur, celle qui permettrais à l'armoire à glace d'appliquer sa justice comme bon lui semble.

-Paaardon ~ ? Il me semble que dans mon pays d'origine, la loi punit les voleurs en leur coupant une main, les menteurs la langue, les voyeurs les yeux et les violeurs, nous en faisons des eu~nuques. Alors monsieur le justicier, je vous laisse décider de la sentence à appliquer, je m'en vais préparer mes affaires pour escorter notre amie demi-drow vers un lieu plus sûr, j'ose espérer que vous honorerez notre voyage de votre présence.


J'attendais la réaction du justicier avant de monter vers ma chambre pour réveiller Nah prendre mes affaires et souffler un peu.
avatar
Esthéol
Bon
Bon

Race : Humain
Classe : Paladin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une justice bien sombre

Message  Varimathras Fendrenoir le Dim 16 Oct 2016 - 20:28

Sous mes mots le jeune homme s'avança

Ah la la ~, si seulement cet homme avait commis un crime reconnu par cet état.
Oui oui le jeune homme à raison, rien n'interdit en Tacomnal d'avoir un esclave !

Je serrais les dents et ma poigne en entendant l'aubergiste confirmer les paroles du jeune homme, si il continuait à défendre cet animal, je repeindrais l'auberge avec leurs entrailles, il se tourna vers les gnomes saouls et la demi-drow effrayée du spectacle auquel elle assistait

Pardon ~ ? Je n'ai pas bien compris, cette demi-drow est libre n'est-ce pas ~ ? Il me semble bien qu'elle est libre, hein ~ ?

Il prenait un ton assez étrange comme un roi qui s'adresse à son peuple, je l'observais attendant la fin de son "discours"

Cela veut donc dire monsieur ~, que vous osez insulter d'esclave, une simple humble aventurière de passage dans votre auberge ?
Ce n'es pas une aventurière c'est une esclave et j'ai tous les droits si je dois lui ordonner de faire le ménage ou de danser pour moi elle le feras
Paaardon ~ ? Il me semble que dans mon pays d'origine, la loi punit les voleurs en leur coupant une main, les menteurs la langue, les voyeurs les yeux et les violeurs, nous en faisons des eu~nuques. Alors monsieur le justicier, je vous laisse décider de la sentence à appliquer, je m'en vais préparer mes affaires pour escorter notre amie demi-drow vers un lieu plus sûr, j'ose espérer que vous honorerez notre voyage de votre présence.
J'esquissa un grand sourire
Mais bien sur dès que j'ai finis mon travail je vous accompagnerais pendant le voyage

Mon regard se portas maintenant sur l'homme que je tenais à la gorge, mon épée vint taillader sa joue faisant couler son sang sur l'acier avant de le jeter à l'autre bout du comptoir ou il tomba à terre

Monsieur vous êtes un homme bon j'en suis sur, par pitié laissez moi en vie, je vous paierais je vous le jure
je levas la lame et vint lécher le sang frais qui coulais sur l'acier de mon épée
Ce qui est fait et fait, tu as de la chance sa ne dureras pas longtemps, tu peux souffler, prier ou pleurer... Oui tu vas chialer sombre ordure

Je levas mon épée, l'aubergiste cria une dernière fois avant qu'elle s'abatte sur son crâne, j'esquissa un large sourire, ma colère avait pris fin, je sortis de derrière du comptoir en remettant mon épée dans son fourreau et m'approcha de la jeune demi-drow toute apeurée

C'est fini, tu mérites un bien meilleur avenir qu'avec cet homme, ou sont les clefs de t'es chaînes ?

Elle ne dis pas un mot et avança vers la cuisine, elle me montras un crochet en hauteur qui suspendait un petit trousseau de clefs, je pris le trousseau et essayas une à une les clefs avant de trouver le bonne et de la libérer

Tu es libre maintenant, le monde est à toi jeune fille, je pense savoir ou t'emmener à moins que le jeune homme qui m'as aider ne trouve un autre endroit

Elle ne me dis rien et me regardais terrifiée, il étais vrai que ma haine ma fait agir comme un barbare et que pour une enfant c'était beaucoup à encaisser, je posas ma main sur son épaule

La seule personne dont tu dois avoir peur n'es plus de ce monde, je suis désolé de t'avoir montrer ses horreurs pour une fille de ton âge tu t'appelle Salni c'est ça ?
Oui monsieur
je lui souris et lui fis signe de me suivre
L'heure est venue de partir d'ici va faire t'es affaires je pense que nous allons partir de suite

Je sortis des cuisines et trouva derrière le comptoir à côté du cadavre un coffre dont je m'empressais d'ouvrir, dedans de nombreuses pièces de cuivre et quelques pièces d'argent, je pris les pièces en argent, saisis la bourse vide de l'aubergiste mort et mis les pièces de cuivres dedans, je les donnerais aux jeune homme qui m'as aider car il méritait bien un petit salaire pour son talent d'homme politique, je montas à ma chambre et repris mes affaires, je descendais attendant le jeune homme qui étais remonter prendre ses affaires.

•————————————•
Je suis la nuit la plus noire
avatar
Varimathras Fendrenoir
Bon
Bon

Race : Humains
Classe : Chevalier noir

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une justice bien sombre

Message  Esthéol le Ven 21 Oct 2016 - 20:18

Dès que j'atteins l'étage, je rentrais dans la pièce miteuse qui me servait de chambre à moi et à Nah pour la réveiller au plus vite.

-Nah ! Dépêche toi de préparer tes affaires, on part de ce taudis !

Je revêtais mon armure le temps qu’elle se réveille. J’attrapais les armes et interrogeait Hel’Nah sur la population des écuries. La Harpie me signala la présence de deux poneys et d'un cheval. Sûrement les montures des gnomes et du chevalier. Avec cette information, je récupérais ma bourse en me résolvant à l'offrir aux gnomes en échange des poneys. D’un coup j’ouvrais la fenêtre de ma chambre et insistait pour que Nah descende immédiatement. Celle-ci me regarda d’un air fatigué avant de sauter par la fenêtre pour s'envoler pour atterrir en douceur à l'extérieur, j’ai pu l’entendre dire bonjour au chevalier et à l’ex-esclave.

Pendant ce temps j'étais parti négocier le silence et les poneys des gnomes, ceux-ci acceptèrent de me vendre les deux montures pour l'argent que j’avais sur moi et une dizaine de carreau d’arbalète.

Quand j'arrivais devant le groupe avec les deux poneys, il me semblait qu’ils n’avaient pas beaucoup discuter. J’installais Nah sur sa monture et demandais la permission de faire de même avec la demi-drow, elle répondit d’un hochement de tête et je la mis alors sur sa monture. J’avais pris les rênes de leurs poneys. Je ferais la route à pied, ça ne me dérange pas. Avec mon armure et mes armes sur moi, j’étais plus crédible que lors de notre première rencontre. Ainsi avant le départ, je m’avançais vers le chevalier pour me présenter.

-Salut,  Je m’appelle Esthéol, je vagabonde de droite à gauche en compagnie de la Harpie derrière. J'espère qu’on fera bon voyage.
avatar
Esthéol
Bon
Bon

Race : Humain
Classe : Paladin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une justice bien sombre

Message  Varimathras Fendrenoir le Ven 21 Oct 2016 - 20:51

Je sortis de l'auberge avec mes affaires pour les installer sur mon cheval, il y'avait également deux poneys qui devaient appartenir aux gnomes, Salni avait pris également ses affaires, son sac à moitié plein montrait que cette pauvre demi-drow n'avait jamais voyager de sa vie elle avais l'air très jeune d'apparence à peine seize ans selon moi, j'espère que ces gnomes oublieront nos visages et ne prennent pas la décision d'aller voir l'ordre pour lancer un avis de recherche, je n'ai pas le temps de jouer au chat et à la souris avec des mercenaires avide d'argent.

Une harpie sauta d'une fenêtre et se posa tout en douceur grâce à ses ailes, je posa ma main sur mon épée par réflexe

Qui êtes vous ?
Bonjour je m'appelle Hel'Nah je voyage avec Esthéol
Le jeune homme qui coupait du bois ?
C'est ça

Mes craintes se calmèrent et puis cette harpie n'avait rien d'agressif, elle arborait un petit sourire mêlée à un air fatigué

Pourquoi devons nous partir ?
Pour ramener cette jeune fille dans un endroit plus sur
dis je en posant un regard sur Salni
Et son maître ?
Il as eu ce qu'il méritait

Elle me lança un regard mêlant surprise et peur, il est vrai que je venais de lui annoncer que j'avais tuer quelqu'un ce qui peut très bien mettre mal à l'aise beaucoup de monde, j'attendais le jeune homme qui selon la harpie s'appelait Esthéol et ce dernier ne tarda pas pour arriver, il revêtait une armure d'acier ainsi qu'un petit bouclier et une épée, je l'aurais bien plus pris aux sérieux si il s'étais présenter à moi comme cela plutôt qu'en chemise armer d'un bout de bois.

Il s'avança vers son amie harpie et l'aida à monter sur un poney et fis de même avec Salni en lui demandant bien sur si elle voulait bien ce que la jeune esclave accepta et le jeune homme la fis monter sur sa monture, il vint alors s'avancer vers moi

Salut, je m’appelle Esthéol, je vagabonde de droite à gauche en compagnie de la Harpie derrière. J'espère qu’on fera bon voyage.
Mon nom est Varimathras, je l'espère aussi, as tu une idée de la destination ?

J'attendais sa réponse, si il n'avais aucune destination en tête j'irais d'abord demander à Salni si elle sais ou se trouve ses parents, sinon nous irons en terres orques cela me permettrait de savoir si les premiers nécromanciens à qui j'ai proposé de rejoindre le clan était bien arrivé à destination et si ils se sont bien intégrés au sein des orcs.


Dernière édition par Varimathras Fendrenoir le Dim 23 Oct 2016 - 2:49, édité 1 fois

•————————————•
Je suis la nuit la plus noire
avatar
Varimathras Fendrenoir
Bon
Bon

Race : Humains
Classe : Chevalier noir

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une justice bien sombre

Message  Esthéol le Dim 23 Oct 2016 - 0:20

-Mon nom est Varimathras, je l'espère aussi, as tu une idée de la destination ?



-Une destination ? Je n'ai pas l'habitude d'en prendre ! Souriais-je, Je me contente de suivre la route, on devrait bien trouver un endroit convenable au bout d'un moment.

Après tout, une petite maison confortable, un petit jardin à cultiver et une bon chien de garde c'est ce dont Salni aurait besoin à présent. Personne ne la chercherait, et surtout loin de la civilisation, personne ne la réclamerait. Au son de mes paroles, Nah soupira un bon coup :

-Tu est vraiment idiot n'est-ce pas ? Si elle ne peut pas vivre librement, avoir tuer son maître ne changera rien, elle risque toujours de redevenir esclave, tout comme je cours le même risque. On devrait l'amener en Telbara, c'est sûrement l'endroit le plus sûr que je connaisse pour les non-humains.

Nah n'avait pas tort, mais je restais sûr mon idée de rester hors de la civilisation, bien que je pense que l'homme soit, naturellement bon, je sais bien que celui-ci peut dériver, et malheureusement la société pousse à cette dérive. Vraiment, amener cette petite dans une grande est je pense la pire idée qui soit. Mais je laissais tout de même mon nouvel ami chevalier donner son avis sur la question avant de faire quoi que ce soit.

Après le problème de la destination réglé, il en restait un majeur en suspens, celui de ma monture, en effet, je ne pourrais pas monter sur un des poneys, je suis trop lourd, et ce avec ou sans armure. Il semble presque évident que je doive faire le trajet à pieds, mais, je vais sûrement ralentir le groupe.
Faillait-il que je reste en arrière et que je rattrape le  groupe plus tard pour éviter les rencontres avec des bandits, ou alors faillait-il avancer au contraire lentement et ainsi craindre de nombreuse attaque sur le trajet ?

Avec le même sourire que tout à l'heure, je demandais à Varimathras son avis sur la question.
avatar
Esthéol
Bon
Bon

Race : Humain
Classe : Paladin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une justice bien sombre

Message  Varimathras Fendrenoir le Dim 23 Oct 2016 - 3:12

Une destination ? Je n'ai pas l'habitude d'en prendre ! Je me contente de suivre la route, on devrait bien trouver un endroit convenable au bout d'un moment.

C'était bien une réponse auquel je ne m'attendais pas, si notre objectif est de suivre les routes pour trouver ce que nous cherchons ont risque d'en avoir pour plusieurs années, les royaumes du nord ne sont pas fait pour une non-humaine, elle risque de retourner à l'état d'esclave seule et sans aucune personne pour la protéger à moins qu'Esthéol ne se propose pour cette tâche, je ne peux pas prendre le risque de poursuivre ma quête et de devoir la protéger, je ne peux pas non plus fuir le clan et abandonner cette quête qui m'as été offerte, je ne peux pas désobéir au clan et je remplierais mon objectif quel que sois le prix à payer.

Tu est vraiment idiot n'est-ce pas ? Si elle ne peut pas vivre librement, avoir tuer son maître ne changera rien, elle risque toujours de redevenir esclave, tout comme je cours le même risque. On devrait l'amener en Telbara, c'est sûrement l'endroit le plus sûr que je connaisse pour les non-humains.

Cette harpie n'avais pas tort, Telbara serait bien plus ouvert et hospitalier pour une non-humaine, c'est une destination qui me semble très bien pour Salni, je choisis la destination de la harpie et proposerait à Salni si elle souhaite rejoindre le clan pour l'instant elle était bien trop jeune et encore traumatiser de son asservissement. Esthéol vint également me demander si il valait mieux qu'il reste en retrait pour que les montures prennent de l'avance ou qu'il face le chemin avec nous au risque de nous ralentir

Faisons le trajet ensemble, si nous sommes attaqués je préfère avoir quelqu'un qui surveille mes arrières car je ne peux pas protéger une harpie, une demi-drow et moi même

Nous étions fin prêt à partir, je montais sur mon cheval et attendais le départ des deux poneys.

•————————————•
Je suis la nuit la plus noire
avatar
Varimathras Fendrenoir
Bon
Bon

Race : Humains
Classe : Chevalier noir

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une justice bien sombre

Message  Esthéol le Lun 31 Oct 2016 - 7:49

Alors que je parlais avec Nah du potentiel abri que l'on devrait se trouver si la pluie venait à tomber, et du superbe repas chaud et réconfortant que je pourrais préparer, la petite caravane que l'on avait former avait lancé sa légère avancée depuis un moment. Tel un oiseau de proie nous étions fixé sur notre objectif, et, et, … soudain alors j'aperçois du coin de l’œil Varimathras peiner à faire avancer correctement son canasson. Il n'était par pas mauvais au point de froller le ridicule, on pouvais même voir qu'il avait souvent monté dans sa vie ( entre autre son équilibre est acceptable) . Mais il est clair et net qu'en terme d'équitation, Varimathras était une sorte d'autodidacte. Je n'irais pas jusqu'à dire que le chevalier finirait par tomber de son cheval, mais jamais il ne pourrait faire galoper efficacement sa monture.

En y regardant de plus prêt, j'étais affligé, l'équipement de la monture était plus que mal mis. Peut-être étais-je trop habitué à voir la méthode que m'a transmise mon père, je dois arrêter de parler de sa méthode, c'est la mienne à présent, et quand je l'aurai transmise à Varimathras, elle sera sienne.

Rapidement, laissant Nah et Salni en arrière, et le regard empli de sournoiserie, je rattrapais l'éclaireur lui lançant un « Hey ! Vari ! », je tirais un coup sec sur une lanière de cuir qui dépassait de la selle retournant celle-ci avec le colosse qui se trouvait dessus.

Pas sûr de recevoir une réaction positive, j'enchaînais rapidement :

« La Justice se doit d'être rapide et efficace. Je ne doute en aucun cas de ta capacité à régler les conflits, mais pour ce qui est de la vitesse. » Je pointais bras tendu un des deux ânes, « Tu vas d'abord mettre en place correctement la selle de ton cheval, puis plus tard dans le voyage, on cherchera sûrement à améliorer ta posture, on testera ensuite des manœuvres plus complexes. »

J'évitais d'afficher mon sourire niais pendant ma démonstration, je doute que « Vari » ait plus d'humour que Nah, et croyez moi, elle est sûrement une des personnes les moins drôle qui puisse exister. D'ailleurs, en parlant de mon amie harpie, je lui indiquais ( à haute voix ) que si elle le voulait le temps que Vari selle son cheval, elle pouvait partir attraper une dizaine de lapin, environ.
avatar
Esthéol
Bon
Bon

Race : Humain
Classe : Paladin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une justice bien sombre

Message  Varimathras Fendrenoir le Lun 31 Oct 2016 - 10:49

Notre petit groupe venait de se lancer et voilà que je devais encore régler un problème, mon cheval, pendant ma jeunesse je n'ai fait qu'apprendre à me battre et quand j'étais chez les orcs je n'avais appris que la magie et à perfectionner mes techniques de combats quoi de mieux que des orcs pris par une furie sanguinaire pour s'améliorer à l'escrime, je savais monter un cheval mais je sentais bien que j'avais encore beaucoup à apprendre sur l'équitation.

Hey ! Vari !

Esthéol venait de m'appeler "Vari" ? Il est vrai que ceux qui m'ont adopter m'ont offert un nom qui n'en fini pas, même si au fond de moi j'avais clairement envie de lui dire que pour l'instant nous ne sommes pas des amis

La Justice se doit d'être rapide et efficace. Je ne doute en aucun cas de ta capacité à régler les conflits, mais pour ce qui est de la vitesse. Tu vas d'abord mettre en place correctement la selle de ton cheval, puis plus tard dans le voyage, on cherchera sûrement à améliorer ta posture, on testera ensuite des manœuvres plus complexes.

Je descendis de mon cheval, voilà quelqu'un qui peut m'aider pour ce handicap cela tombe bien si Esthéol peut m'enseigner rapidement l'équitation cela m'aidera beaucoup pour le restant de ma quête, il venais également de dire à la harpie d'aller chasser du lapin pour que notre groupe ait quand même de quoi manger, une fois le pied mis à terre je me tourne vers Esthéol

Il est vrai que je vais avoir besoin de toi pour m'aider à l'équitation, dans ma jeunesse j'ai plus appris à me battre qu'à monter à cheval

•————————————•
Je suis la nuit la plus noire
avatar
Varimathras Fendrenoir
Bon
Bon

Race : Humains
Classe : Chevalier noir

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une justice bien sombre

Message  Esthéol le Mar 22 Nov 2016 - 23:13

Il est vrai que je vais avoir besoin de toi pour m'aider à l'équitation, dans ma jeunesse j'ai plus appris à me battre qu'à monter à cheval.

Quelle jeunesse cet homme a-t-il vécu ? Les deux hommes avaient-ils plus de point commun que ce que semblait montrer leurs idéaux ? Quoi qu'il en soit, l'heure n'était pas à la parlote, mais à l'apprentissage et Esthéol allait devoir s'improviser professeur. Le chevalier vert se remémorait alors la manière d'enseigner de son père, puis décida d'adopter une méthode plus personnel.
Le jeune paladin refit proprement la selle, lâchant un « encre bien tous mes gestes dans ton esprit », il monta ensuite sur le cheval.

Alors qu'Esthéol montrait quelque technique d'équitation, son esprit lui est plus qu'occupé par le devoir de ne pas faire de faux pas devant Varimathras.  L'après-midi passa rapidement, entre les allées et venues d'Esthéol et de Varimathras, le soleil eut vite fait de se coucher. Alors seulement on prit conscience de l'horreur de la situation, il sauta littéralement du cheval et se rua vers la forêt le regard paniqué.
Nah n'était toujours pas revenu, pas une seule fois cet après-midi il ne l'avait vu, il s'était forcement passé quelque chose. Le chevalier courait à travers les arbres, éclairé seulement par les derniers rayons de soleil qui parvenait jusqu'à lui. Le but était de trouver d'où venait la fumée qu'il avait aperçu depuis la route, Nah était forcement là-bas, il n'y avait pas d'autres possibilités.
Toujours rien, c'est impossible, il devrait déjà avoir atteint le campement des … Qu'est-ce qui avait pris Nah ? Des bandits? Des esclavagistes ? Esthéol élancé, avait dévié de sa trajectoire et malgré sa course folle à travers les bois, si Varimathras s'était engagé dans la poursuite à cheval, il arriverait sûrement devant le camp en premier. Enfin, si ce dernier avait suivi assidûment sa première leçon d'équitation.
avatar
Esthéol
Bon
Bon

Race : Humain
Classe : Paladin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une justice bien sombre

Message  Varimathras Fendrenoir le Mer 23 Nov 2016 - 13:09

Encre bien tous mes gestes dans ton esprit

Au moins je n'allais pas tomber face à quelqu'un me donnant des ordres pour m'apprendre à monter un cheval, j'examinais chaque geste et posture : comment bien positionner la selle, garder son dos bien droit une fois sur sa monture, se pencher en arrière pour dire à l'animal de s'arrêter, je faisait mon possible pour garder en mémoire c'est précieux conseils car cela pourrait devenir un vrai handicap si plus tard je venais à me battre contre des adversaires à cheval, il faudrait que je sache me défendre.

Vers la fin de l'après-midi après m'avoir montrer quelques postures et gestes à faire pour être un bon cavalier il sauta du cheval et s'élança vers la forêt à toute vitesse, je ne savais pas ce qu'il avait vu ou ce qu'il se passait dans sa tête mais sa ne présageait rien de positif, je pris les rennes du cheval et des deux poneys pour éviter que c'est dernier s'enfuient, au bout de quelques instants Esthéol avait complètement disparus dans les bois et je ne pouvais laisser Salni seule avec deux poneys, un cheval et nos affaires, il fallait que je le retrouve dans les bois.

Je pris la décision de faire le chemin à pied gardant une main libre et une autre tenant fermement les rennes des montures, Salni était assez inquiète, j'étais également inquiet pour elle, seul je ne pourrais protéger mes arrières et elle même face à des bandits ou des animaux dangereux comme des vrots, Esthéol avait du partir à la recherche de sa compagne harpie, elle n'étais pas revenue de toute l'après-midi, je ne sais pas ce qui as du lui arriver mais cela risque de nous attirer des problèmes.

•————————————•
Je suis la nuit la plus noire
avatar
Varimathras Fendrenoir
Bon
Bon

Race : Humains
Classe : Chevalier noir

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une justice bien sombre

Message  Esthéol le Lun 5 Déc 2016 - 0:10

Esthéol court, il panique, pousse les branches, enjambe les pierres aussi vite que possible, il n'entend plus, ne sens plus, mis à part sa destination, rien n'a d'importance. Mais il perd le fil, d'abord les souvenirs de son père viennent le ralentir, il se souvient avoir vu son père dans le même état. Le Chevalier a peur de son reflet. C'est ensuite ses principes qui viennent le ralentir, il sait ce qu'il va faire quand il va atteindre le camp, il ne se rendra pas compte de qui il combattra, de qui il tuera, il ne leurs rendra pas hommage. Le paladin s'arrête, les réactions de Salni et Varimathras lui viennent, la petite ex-esclave vomit, mais Varimathras la réconforte en cachant un sourire de satisfaction.

Esthéol est perdu dans son esprit, dans la forêt. Il finit par se ressaisir et se dit que rien n'est joué, que le sort n'est pas jeté. Il monte à un arbre, tant bien que mal, les branches lui éraflent le visage et son armure le tire vers le sol, mais il monte et revoit le ciel. Il retrouve cette tâche noir qui l'avait fait ce précipiter. D'ailleurs, il se précipite encore en redescendant, et la branche qui retenait son pied craque, le chevalier jure, mais tient bon et poursuit sa descente, plus vigilant cette fois.

Le jeune homme est a légèrement calmé sa fureur et ses pieds l’emmènent jusqu'au camp sans le trahir. Les yeux font rapidement le tour du camp. Quatre hommes sont présent, deux sont assis sur un rondin ils parlent du temps qui se rafraîchit, et un autre tourne la broche installé sur le feu, et le dernier parle avec quelqu'un qui se trouve dans la tente qui as été monté pour l'occasion.
Cependant quelqu'un dans le camp se démarque des autres, un orc, lui aussi est assis sur le rondin. Ses vêtements sont différents de ceux des autres membres du groupe, ils sont plus sale, et moins bien entretenus. Cet orc serait-il un esclave ?
Étrangement, leurs regard se croisent, et alors l'orc ne lâche plus le chevalier des yeux, son regard suivait même le jeune homme se déplaçant pour préparer une attaque surprise.

Le plan était simple, il lancerait de la lumière solaire au milieu du campement pour aveugler les bandits, il sortirait Nah de la tente et tous les deux s'enfuirait vers la route pour rejoindre les montures.
avatar
Esthéol
Bon
Bon

Race : Humain
Classe : Paladin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une justice bien sombre

Message  Varimathras Fendrenoir le Ven 9 Déc 2016 - 23:45

Je suivais Esthéol tant bien que mal malgré son armure le jeune homme courait vite, il avait l'air terrifié et devait énormément tenir à son ami harpie pour se mettre dans un état pareil, Salni était paniquée des événements aussi grave et nombreux en aussi peu de temps était quelque chose d'extrêmement difficile à supporter pour une jeune fille et pour cause Salni vomit le reste de son repas en voyant Esthéol courir et paniquer, j'essaie de la rassurer tant bien que mal par rapport à tous ces événements mais elle reste tous de même très paniquée.

Esthéol monte à un arbre manque plusieurs fois de retomber et arrive à la cime, pour une cause qui m'étais inconnu il scrutait l'horizon et ce temps qu'il passa dans son arbre me permis de le rattraper avec toutes les montures, il finit par descendre et reprendre sa course, si il continuait comme ça nous risquions de nous perdre et de retrouver difficilement notre chemin, il finit sa course folle derrière un petit arbre observant ce qui semblait être un camp humain, de bandit, d'esclavagistes le mystère restait entier.

J'attachais les montures à un arbre et promis à Salni de revenir très bientôt, je lui dis également de crier si il lui arrive le moindre problème mais si Esthéol commençait à se battre avec les hommes et que Salni se retrouvait en danger il deviendrait alors difficile de maîtriser la situation, j'arrivais aux côtés d'Esthéol observant le camp et découvris avec horreur un orc, un orc à la peau grise et au visage qui m'es familier, c'était Nakarath, je n'arrivais pas à croire qu'un des orcs du clan ait été réduit en un simple esclave, un lourdes chaînes était relié à un bracelet sur sa main gauche, son autre main était libre mais vu comment son corps c'était affaibli je doute qu'il ait les capacités pour s'en sortir vivant.

Je compte bien sortir Nakarath de cette situation, pour moi c'était comme un frère d'armes, j'avais déjà chasser un idorion avec lui quand j'étais encore au clan et je savais que sa volonté de fer était un atout pour le clan, je m'approchais d'Esthéol qui observais le clan, je devais élaborer un plan avec lui pour éviter toutes erreurs durant le sauvetage de Nakarath.

L'orc qui as été enchaîner est un ami à moi et je compte bien le libérer, quel est ton plan ?

•————————————•
Je suis la nuit la plus noire
avatar
Varimathras Fendrenoir
Bon
Bon

Race : Humains
Classe : Chevalier noir

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une justice bien sombre

Message  Esthéol le Lun 9 Jan 2017 - 19:51

Esthéol se retourna dans un sursaut, il ne pensait pas revoir Varimathras. Les deux hommes se dévisagèrent dans un silence pesant, ils savaient qu'ils allaient se battre, et que leurs vies seraient en jeu, originellement, le chevalier vert pensait aveugler l'ennemi, puis fuir avec Hel'Nah le plus vite possible, malheureusement, le vieil ami de Varimathras changeait la donne. Il serait plus qu'égoïste de la part d'Esthéol de vouloir sauver son amie sans aider celui du chevalier noir qui l'accompagnait.

Le base du plan de changeait pas, à l'aide de sa maîtrise de la lumière, Esthéol aveuglera les bandits, puis Varimathras s'occupera des trois près du feu, le chevalier vert attaquera dans le dos celui près de la tente. Le plan était construit de tel sorte que chacun serait au plus proche de la personne qu'il souhaitait sauver. Bien sûr avant de faire quoi que ce soit, on ferait signe à l'orc de se couvrir les yeux.

Le jeune homme n'attendit pas que son camarade lui réponde, le temps d'expliquer son plan, il avait déjà préparé son sort. Une lumière intense explosa près du feu, les cris de râle que lançaient les bandits recouvraient le bruit des armures qui se déplace. Le chevalier vert ne dégainait pas son épée, mais attrapais à la gorge le bandit le plus proche de la tente, puis avec précaution et sa main libre, il souleva légèrement le tissu de la tente. À la vue de l'intérieur de celle-ci, une goutte de sang perla du nez du jeune garçon. Peut-être causé par l'énervement de ne pas retrouver Hel'Nah ici, mais plus certainement par le fait de trouver une femme complètement nue, et s'il fallait le souligner, de toute beauté.

Le chevalier vert fut littéralement soufflé par la femme. Projeté si violemment contre le chêne le plus proche que la nuque qui se trouvait dans son bras se brisa. L'élégante femme en très petite tenu sortie tranquillement de la tente, un drap se posa par enchantement sur le bas de son corps, laissant sa poitrine à l'air libre. Elle lâcha un petit rire, paradoxalement, en cachant sa bouche.
Esthéol avait perdu de vu Varimathras, en effet, le regarde du jeune homme était fixé sur son ennemie et même s'il n'avait que peu d'expérience, il en était sûr, s'était une mage de vent, et du bonnet D.


Dernière édition par Esthéol le Sam 14 Jan 2017 - 18:45, édité 1 fois
avatar
Esthéol
Bon
Bon

Race : Humain
Classe : Paladin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une justice bien sombre

Message  Varimathras Fendrenoir le Sam 14 Jan 2017 - 18:05

Esthéol venait de m'expliquer que brièvement son plan pour se débarrasser des bandits du camp, il éblouirais les trois premiers pour prendre l'avantage dès le début de la bataille et ainsi se débarrasser des bandits, ou esclavagistes, il forma une intense lumière dans sa main qu'il jetas au milieu du camp, les trois hommes qui étaient autour du feu souffraient terriblement en sentant la rétine de leurs yeux bouillir sous cette lumière qui me montras qu'Esthéol avait choisi le chemin opposé au mien, à l'avenir nous serons surement ennemi mais pour l'instant je ne pouvais pas laisser Nakarath dans cette impasse, je devais sauver mon ami, ces imbéciles ont capturés le mauvais orc et je compte bien leurs faire comprendre, je dégainais mon épée et m'approchais à grand pas de mes trois premiers ennemis.

"en orque" Nakarath ! C'est moi Varimathras ! Je viens te sortir de là !

Les trois hommes qui se relevaient difficilement à cause de leurs aveuglement temporaire sortais leurs armes, les deux premiers n'avaient que de courtes épées alors que le troisième avait en main une petite hache, avec un puissant coup porté à l'épaule je pus mettre à terre mon premier adversaire tandis que les deux autres se tenaient prêt au combat, l'un des deux se jetas sur moi et mis toutes sa force dans son attaque qui s'écrasa lamentablement face à la parade de ma lourde épée, il fis plusieurs pas en arrières en comprenant qu'un duel de force avec moi était inutile, il m'observas rapidement un instant avant de se jeter sur moi pour me porter plusieurs coups rapides que je peinais à parer, je fis un pas en arrière pour profiter de l'allonge de mon arme et ainsi prendre un net avantage car même si mes coups sont plutôt lents il n'en reste pas moins dévastateurs.

"en orque" Varimathras ! Derrière toi !

Nakarath venait de m'apprendre que mon deuxième adversaire étais venu dans mon dos et s'apprêtaient à me porter un coup de hache, par réflexe je lançais mon bras en arrière en espérant bousculer l'homme et ainsi parer son attaque mais ce dernier m'évita de justesse et devins hors de portée de mon arme, c'est par cette ruse que son allié réussi à me taillader le menton par un coup d'épée surement mal placée mais qui me permis de l'attraper à la gorge pour le jeter au sol et lancer la pointe de mon épée dans son buste lui causant une blessure mortelle et lui arrachant un cri de douleur par la même occasion, je venais à peine de retirer mon épée du corps de mon ennemi que mon deuxième adversaire se lanças sur moi sa hache prête à me tomber dessus.

Je lâchais mon épée pour venir l'arrêter dans son élan stoppant ses deux bras et l'empêchant de me porter un coup de hache, ce duel de force se finit au moment ou je tombais au sol avec lui, après lui avoir lancer un coup de poing en plein visage je me retournais rapidement pour aller chercher mon épée, au moment ou je pus mettre la main sur la garde de ma lame mon adversaire planta sa hache au niveau de mes côtes me faisant pousser un râle douloureux suivi d'un coup d'épée colérique lancer en plein visage, je retirais la hache et me releva péniblement, au moment même ou j'étais debout, je vis Esthéol adosser à un arbre qui n'avais pas l'air au mieux de sa forme, devant lui se trouvais une femme avec pour habit un drap qui couvrait son bassin et ses jambes.

Je m'approchais péniblement du lieu du duel entre Esthéol et la mystérieuse femme qui avait l'air plus forte que ce qu'elle en avais l'air, elle tourna la tête vers moi me faisant découvrir son petit sourire mystérieux et surement très dangereux

Prépare toi à l'oubli !

Au moment même ou j’accélérais le pas pour lui porter un coup, une violente bourrasque me fis tomber et glisser sur un mètre, cette femme était donc une magicienne du vent, le duel risque d'être plus compliquer que ce que je ne pense, je me relevais et ancrais fermement mes pieds dans le sol au cas ou une deuxième bourrasque me feraient tomber sinon je risque de devoir détruire cette femme avec ma sombre magie.

•————————————•
Je suis la nuit la plus noire
avatar
Varimathras Fendrenoir
Bon
Bon

Race : Humains
Classe : Chevalier noir

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une justice bien sombre

Message  Esthéol le Lun 16 Jan 2017 - 21:30

Stupéfait quelques secondes que l'on puisse déplacer un homme en armure comme si de rien n'était grâce à la maîtrise du vent, Esthéol se releva, comme on se lève lorsqu'on a mal dormi, il ramassa ses armes et prit en main son arbalète, même si c'était dangereux, il fallait vérifier les pouvoirs de son adversaire. Il tira un carreau vers la mage. Celle-ci n'eut besoin que d'un mouvement de la main pour dévier la flèche et la renvoyer droit vers le chevalier vert. Surpris, la flèche se planta dans son épaule. La douleur mettait le jeune homme en panique, il n'arrivait plus à se concentrer. Comment vaincre un ennemi qui repousse tout ce qui l'approche, comment traverser une tempête, de telle question traversait son esprit continuellement.

La mage de vent s'était arrêter de rire :
« Je voudrais commencer par vous donner le nom de la personne qui va vous tuer, Anaviala, ensuite, je tiens à vous remercier d'avoir tuer les bon-à-rien qui me servait d'acolytes, cela faisait un moment que je voulais me débarrasser d'eux, mais vous savez c'est tout aussi dur que de se débarrasser d'un vieux jouet qui ne marche plus. Enfin, c'est réglé à présent. »

Esthéol retira le carreau de son épaule, et presque instantanément il lâcha un cri de douleur. Ça n'était pas normal, la souffrance était trop forte, le jeune homme manqua même de perdre connaissance. Il pouvait à peine discerner le rire d'Anaviala, ses oreilles bourdonnaient, alors il ne comprit pas tout ce que disait la sorcière, il lui sembla qu'elle pouvait faire passer ses vents dans les plaies de ses ennemis pour intensifier la douleur. L'ennemi continuait sa tirade :
« Vous devez vous demander, « mais si nous t'avons aidé, pourquoi vouloir nous tuer ? », c'est simple, tout comme j'aime le lait de chèvre et comme j'aime avoir ma poitrine découverte, j'aime voir les gens souffrir, et malheureusement, la société n'accepte pas de voir une femme exercer des passe temps tel que la torture ou l'esclavagisme. Et il va de soit que si l'on découvre mon vrai visage, je ne pourrais plus profiter pleinement de ma vie. »

Désespéré, et cherchant à fuir, Esthéol lança une boule de lumière vers son ennemi. Cette boule était misérable, elle n'aurait même pas réussit à aveugler une chauve-souris, Esthéol avait perdu sa détermination et cela se ressentait dans ses sorts. Anaviala tenta de repousser l'attaque avec ses vents, mais comme la logique le veut, la lumière passa outre et atteint la mage, avant de se désagréger. La sorcière rit à gorge déployée, l'attaque l'avait à peine chatouillé. Le chevalier n'osait même pas bouger après cet échec cuisant.
avatar
Esthéol
Bon
Bon

Race : Humain
Classe : Paladin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une justice bien sombre

Message  Varimathras Fendrenoir le Dim 22 Jan 2017 - 1:09

Au moment ou je relevais la tête Esthéol avait ramasser ses armes et encochais un carreau dans son arbalète, l'idée n'était pas mauvaise si la magicienne ne savait faire que de simples bourrasques elle ne pourrait pas arrêter un carreau d'arbalète, il tira le carreau qui n'eut pas le temps de toucher la mage que ce dernier changea de direction pour se loger dans l'épaule d'Esthéol, cette femme avait donc un contrôle parfait du vent et de l'air ambiant, cette arrogante garce riait à voir deux puissants chevaliers dans une situation délicate avant d'arrêter son rire narquois.

Je voudrais commencer par vous donner le nom de la personne qui va vous tuer, Anaviala, ensuite, je tiens à vous remercier d'avoir tuer les bon-à-rien qui me servait d'acolytes, cela faisait un moment que je voulais me débarrasser d'eux, mais vous savez c'est tout aussi dur que de se débarrasser d'un vieux jouet qui ne marche plus. Enfin, c'est réglé à présent.

Qu'es que j'en avais à faire de son nom, qu'es que j'en avais à faire du nom d'une femme morte ? Son petit numéro était loin d'être impressionnant et ne me faisait guère changer d'émotions, Esthéol venait de s'arracher le carreau de son épaule ainsi qu'un cri de douleur, il devait être plus fragile qu'un chevalier lambda, j'ai déjà vu par le passé des guerriers orcs rentrer au bastion victorieux d'une bataille avec des javelots plantés dans leurs chairs qui montrais que les orcs du clan pouvaient se battre avec des projectiles dans le corps sans broncher, Esthéol qui était entrain de souffrir comme si il subissait les pires tortures était ridicules par rapport au guerriers du clan.

Vous devez vous demander, « mais si nous t'avons aidé, pourquoi vouloir nous tuer ? », c'est simple, tout comme j'aime le lait de chèvre et comme j'aime avoir ma poitrine découverte, j'aime voir les gens souffrir, et malheureusement, la société n'accepte pas de voir une femme exercer des passe temps tel que la torture ou l'esclavagisme. Et il va de soit que si l'on découvre mon vrai visage, je ne pourrais plus profiter pleinement de ma vie.

Esthéol lança une boule de lumière qui vient toucher la mage Anaviala sans réellement la blesser, mais Esthéol venait de me montrer l'unique façon de se débarrasser d'elle, la magie, l'air ambiant ne pouvait arrêter la lumière ou même les ombres, j'avais maintenant la stratégie à appliquer il ne me manquais plus qu'à la mettre en place ce qui allais être compliquer, cela seras même très difficile étant donner que mon allié tentait de s'enfuir, c'était ridicule après s'être pris un misérable carreau d'arbalète dans l'épaule Esthéol fuyais déjà, je voyais déjà d'un mauvais œil les paladins mais Esthéol avait complètement sali l'image du vaillant guerrier au service de la lumière.

Anaviala était occupé à rabaisser Esthéol par un rire moqueur, j'en profitais pour me relever et ainsi foncer vers elle pour lui asséner un coup surement fatale étant donner le peu d'armure que possédait la mage mais la lourdeur de mes pas et le poids du métal que je porte se firent entendre et la femme me repoussa à quelques mètres d'elle, je retombais lourdement mais put également prendre appui en ne posant qu'un seul genoux à terre, ma main gauche se voila d'ombres et un coup d'oeil sur la mage trop occupée à rire d'Esthéol me donna le signal pour lancer un trait d'ombre venant ronger le corps de la femme et la moitié de son sein gauche qui lui fis pousser un terrible cri de douleur, je soulevais mon armure et me jetas sur elle prêt à l'achever.

"en orque" Personne n'arrête un guerrier Sang-Noir !

Au moment ou mon épée tomba sur la magicienne, elle jetas une bourrasque qui me jetas à quelques mètres d'elle, je me relevais péniblement et entendis la magicienne s'approcher de moi furieuse d'avoir été toucher par mon trait d'ombres, elle se trouvait juste devant moi et tentais d'apaiser son corps ronger en laissant une main dessus, c'est au moment ou je vis son regard empli de colère que je sentis une poigne me serrer le cou, d'une main je cherchas à dégager mon cou de cette poigne qui semblait inexistante, encore un sort utilisant l'air ambiant elle tentais de m'étrangler et de me faire souffrir pour apaiser sa colère, mon autre main empoignait fermement mon épée ce qui dessinas un sourire narquois malgré l'étranglement.

Comment-oses-tu rire face à la souffrance ?!

D'un geste rapide je vins entailler sa jambe avec la pointe de mon épée lui faisant pousser un râle et la mettant à genoux, ce coup avait stopper son sort d'étranglement et je pouvais enfin respirer correctement, mais la première idée qui me venait à l'esprit s'était de me jeter sur cette garce pour lui faire regretter de s'en être pris à un orc du clan, je laissais tomber tous mon poids sur elle et vint d'une main serrer son faible cou pendant que l'autre gardait une poigne ferme sur mon épée.

Et comment-oses-tu rire face à ta propre mort ?

Je n'eut pas le temps de l'achever qu'elle utilisas ses deux mains pour lancer une bourrasque beaucoup plus forte me faisant décoller du sol pour venir m'écraser à quelques mètres d'Esthéol, j'avais du mal à me relever, la fatigue avait pris le dessus et j'avais lâcher mon épée dans mon envol, j'étais maintenant vulnérable, je devais trouver un moyen de m'en sortir, je jetais un coup d’œil vers mon adversaire qui avançais péniblement avec rage, je n'eut pas le temps de faire un autre mouvement qu'elle me bloquas au sol avec sa magie du vent, j'essayais de garder mon sang froid et eut le réflexe de voir ou en était Anaviala et c'est à se moment là que je vis une gerbe de sang gicler de sa tête et son visage perdant toute expression.

La magicienne tomba elle et son sort dévoilant Nakarath qui venais de lâcher une hachette qui avait trouver refuge dans le crâne de la magicienne, comment Nakarath s'était libéré ? Il était sensé avoir sa main gauche attachée à une chaîne, comment as t-il put la tuer ? Je put enfin me relever et constata avec horreur que Nakarath avait sacrifier sa main pour tuer cette femme et me sauver, je courrais vers lui passant son bras sur mon épaule pour nous diriger vers un des cadavres pour y arracher un bout de vêtements et ainsi arrêter l'hémorragie, mais rien ne semblait arrêter le sang qui coulait.

"en orque" Mon ami je vais tous faire pour arrêter ta blessure
"en orque" Prends la hachette Varimathras
"en orque" Comment ça ? Que veux tu que je fasse ?
"en orque" Tu vois se feu de camp ? Fait chauffer le fer et cicatrise ma blessure
"en orque" Je ne peux pas, j'ai juste besoin de plus de tissus
il m'attrapa l'épaule
"en orque" Fait le mon ami, c'est un signe de notre destin, souviens toi que les membres du clan, sont liés par le fer

Je le fixais un instant avant d'aller récupérer la hachette pour la poser dans les flammes du foyer, puis je me remis à appuyer sur le moignon de Nakarath pour arrêter l'hémorragie

"en orque" Comment t'es tu fait sa ?
"en orque" Avec une pierre aiguisée, je l'aurais utilisé de toute façon, soit pour tuer soit pour me libérer pendant une nuit

Le fer de la hachette étais maintenant rouge, il étais temps de mettre un terme à cette blessure, j'enlevais les bandages de fortunes et après avoir fixer Nakarath il me fis un signe de la tête pour me dire de cautériser son moignon, un horrible hurlement résonna dans les environs et c'est à la fin de se hurlement que la blessure avait fini par cicatriser, j'arrachais encore les vêtements des anciens ennemis pour couvrir son moignon, une fois les premiers soins terminer je pris Nakarath par le bras pour l'emmener vers Esthéol, un paladin sait surement comment on soigne une blessure.

•————————————•
Je suis la nuit la plus noire
avatar
Varimathras Fendrenoir
Bon
Bon

Race : Humains
Classe : Chevalier noir

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une justice bien sombre

Message  Esthéol le Dim 5 Fév 2017 - 19:10

Tout était allé si vite, sa blessure, la lutte du chevalier noir et la mort de l'ennemi. Le jeune homme n'était pourtant pas perdu, sa douleur à l'épaule durait depuis déjà cinq minutes mais il répondit quand même à la requête de Varimathras, silencieusement. Les préjugés sur les paladins sont nombreux, et bien souvent on les voit comme des tas de muscles servant aussi à soigner s'il le faut. Autant dire que c'était l'exact inverse d'Esthéol. Le chevalier vert avait quitté la maison Vehrepot avant qu'on lui enseigne comment soigner ses compagnons. Mais heureusement, il avait gagné au court des années des connaissances botaniques suffisante pour réduire la douleur de l'orc. Il déplaça machinalement ses armes, les posant avec son armure près du feu et partit à la recherche d'herbe et de plante à utiliser pour une infusion ou un remède. Il se passe vingt minutes, peut-être trente avant qu'il ne trouve de quoi atténuer la douleur. Il avait réussi à dénicher une fleur bleu au propriété curative assez faible mais suffisante pour une infusion, la seule chose qu'il pourrait faire de plus c'est tenter de nettoyer de temps en temps la plaie de l'orc avec un peu de thym.

« en fait vous formez une bonne équipe de crétin, toi et l'autre chevalier. Vous avez réussi à faire fuir tout le gibier de la région avec vos lumières et vos cris de dératés. »


Esthéol était sur le chemin du retour quand il avait entendu cette voix, finalement Hel'Nah n'avait jamais été en danger. À peine avait-elle touché le sol qu'on la prenait dans les bras. La harpie ne comprenait pas bien ce qui se passait, Esthéol avait pris soin de cacher sa blessure puis d'expliquer vaguement le combat que le groupe avait mené. Au loin, Nah repéra Salni la jeune demi-drow que nous escortions. Elle était resté en arrière avec les poneys et avait fini par s'éloigner du lieu du litige. Le chevalier vert se permit de placer une Lumière Solaire sur l'enfant, ça allait éviter de la perdre tout en éclairant la zone. Évidement il ne dit rien au sujet du combat, même il demanda à Hel'Nah de partir en avant pour demander à Varimathras de « faire quelque chose des corps ».
Le jeune homme tenait les poneys à la main et la demi-drow marchait tranquillement en avant. Elle chantait une contine en sautillant, presque automatiquement, Esthéol noua les rênes à son poignet avant d'accompagner Salni dans sa chanson et ses mouvements, les poneys serait agacés par la cadence irrégulière, mais le chevalier avait besoin de ce moment complètement hors contexte. Il n'allait pas demander qui lui avait appris la chanson, c'était sûrement l'aubergiste cherchant à lui faire gagner plus d'or.
Selon ses prévisions, lui et Salni devrait arriver cinq ou dix minutes après Nah au camp. Juste assez de temps pour préparer le camp pour la nuit. Le problème des montures allait se faire encore plus sentir avec le compagnon de Varimathras.
avatar
Esthéol
Bon
Bon

Race : Humain
Classe : Paladin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une justice bien sombre

Message  Varimathras Fendrenoir le Sam 11 Fév 2017 - 22:47

Esthéol étais partis à la recherche de son amie harpie me laissant seul avec Nakarath, il avais perdu beaucoup de sang et la douleur de son amputation n'arrangeais pas les choses, en fouillant dans la tente de la défunte magicienne je trouvais des draps propres pour couvrir son moignon, Nakarath restait fort ce qui étais très impressionnant, ce sectionner la main pour aller tuer quelqu'un est un exploit que peu de gens feraient, je ramassa mon épée que j'avais lâcher lors du duel pour la remettre dans son fourreau et restas au côté de mon compagnon d'armes qui se remettait lentement de son amputation.

"en orque" Où as tu rencontrer l'autre guerrier ?
"en orque" Dans une taverne, lui et moi devons escorter une jeune demi-drow autrefois esclave
"en orque" Tu t'associe à ce genre de personnes ?
"en orque" Uniquement pour la demi-drow
"en orque" Crois tu vraiment que le chef serait d'accord d'une aide de sa part ?
"en orque" Sans lui nous serions tous les deux morts
"en orque" Oserait tu dire que nous avons peur de la mort ? Souviens toi de ce qu'à dit le chef "avoir peur de la mort c'est...
"en orque" ...avoir peur de soi même" je sais, mais je ne pouvais pas te laisser mourir ou les laisser te vendre à je ne sais pas qui
"en orque" Nous devons pas laisser les sentiments nous monter à l'esprit, nous sommes les ombres et eux la lumières, nous sommes un paradoxe ont ne peut pas se permettre de collaborer avec eux, c'est eux qui dirigent ou c'est nous !
"en orque" Je sais, je sais mon ami j'ai juste agit sans réfléchir
"en orque" Ne laisse pas leurs folies te corrompre, nous sommes liés par le fer comme celui qui compose ta lame ou ton armure, n'oublie pas de quel côté tu es Varimathras

La journée allait se finir, le soleil tombait au loin laissant les ténèbres gagner du terrain, au loin je vis la compagne harpie d'Esthéol voler vers notre position, je me relevais pour lui demander ou elle étais passer, mais elle me coupa dans mon élan pour me dire qu'Esthéol allait arriver et que je devais trouver un endroit ou cacher les cadavres. Alors que la journée se finissait, je déplaçait les corps des bandits loin du camp et ayant pris soin de leurs faire les poches ce qui me permis de gagner quelques pièces d'argents et de cuivres pas plus, Nakarath lui avait récupérer deux ceintures, une épée et la hachette des acolytes de la magicienne, je l'aidais dans son plan qui reflétait bien la personnalité de Nakarath, il pris l'épée et la serras à son moignon avec les deux ceintures, son bras étais devenu une véritable arme, quant à la hachette il la gardais à ses côtés comme moi je gardais mon épée près de moi.

•————————————•
Je suis la nuit la plus noire
avatar
Varimathras Fendrenoir
Bon
Bon

Race : Humains
Classe : Chevalier noir

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une justice bien sombre

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum