Niabla Lunteser [Humain / Rôdeur]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Niabla Lunteser [Humain / Rôdeur]

Message  Athyl le Jeu 1 Sep 2016 - 9:31

Nom : Niabla Lunteser

Age : 22ans

Race : humain

Classe : rodeur

Arme : javelot

Armure : cape de voyage banale avec un sac en cuir et un plastron de cuir.

Capacité spéciale : Nyctalopie (partielle)

Compétence raciale : Combat à main nue

Compétences primaires :

- Posage et desamorsage de piege
- Empathie avec les animaux
- Grande agilité
- Pistage
- Maniement du javelot
- Précision

Compétences secondaires :

- Connaissance géographique
- Connaissance de la faune
- Connaissance de la flore
- Musique (guitare)

Histoire :

Niabla Lunteser est comment dire vivifiant mais expliquons son histoire.
Dans une maison perdue au fin fond de la forêt jouxtant Vulgarde, des cris se font entendre, des hurlements de douleur. Une femme accouche. Cela semble mal se passer. Son mari qui fait office de sage femme assiste impuissant au drame qui se joue. Dans une maison perdue au fin fond d'une forêt sauvage, une femme meurt en donnant la vie.

Niabla Lunteser, au regard couleur de l'ambre, grandit au cœur de cette forêt, avec pour seul repère son père, Tören. Un ancien rôdeur taciturne, qui parle peu. Chacune de ses paroles fait mouche et est précieuse. Son fils apprend tout de lui, avide de découvrir les secrets que recèlent son univers.

Toujours aussi assoiffé de découvertes, cette forêt ne suffit plus à Niabla Lunteser, qui a 13 ans parvient à convaincre son père de l'emmener visiter Vulgarde. Il y rencontre un cirque ambulant, qui assouvira en partie son désir. Le lanceur de couteau lui apprit l'art complexe du lancer d'armes blanches. Les couteaux ne convenait pas au tempérament d'ores et déjà excentriques du jeune Niabla Lunteser, qui se prit d'affection pour le lancer de javelot. Le barde ayant noté les déboires amoureux du jeune garçon, épris sans espoir de retour de la fille du directeur du cirque, se décida à lui apprendre l'art de la sérénade. Lors du départ du cirque, il fut décidé de garder contact par missive.

Lors des années qui s'écoulèrent ensuite, armé de ses javelots et de sa guitare, l'apprenti ne tarda pas à dépasser ses maîtres. Il lui restait encore un maître à dépasser : son père. C'est ainsi qu'à l'âge de 17 ans, Niabla Lunteser, avec l'accord de son père, partit à l'aventure.
avatar
Athyl
Membre du staff


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum