Brachtis, la tortue justicière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Brachtis, la tortue justicière

Message  Brachtis le Sam 23 Juil 2016 - 21:15

(Note : Ce personnage remplace Stepiled, dont je souhaite récupérer le grade Bon.
Je précise aussi qu'il est normal que j'aie pris “Magie de l'invocation” sans sort, car ma première invocation sera prise au prochain grade (Expert).
)


Nom de votre personnage : Brachtis

Age de votre personnage : 33 ans

Race : Homme-lézard (ou plutôt : homme-tortue)

Classe : Chevalier noir

Arme : sabre fin

Armure : seulement une ou deux plaques de cuir tout au plus

Capacité spéciale : Brachtis possède la morphologie de ce que l'on pourrait plutôt appeler un “homme-tortue”.

Il possède une large carapace arrondie et, à l'instar d'une vraie tortue, il est capable de rentrer sa tête et ses quatre membres intégralement dans son plastron qui est lui-même soudé par le squelette à sa carapace. Sa tête se distingue de celle des Hommes-lézards normaux en ressemblant beaucoup plus à celle d'une tortue. Au lieu d'avoir une rangée de crocs, il possède donc un “bec” de tortue qui peut faire lui aussi très mal. Cela le rend incapable de mâcher, expliquant qu'il ne mange pas de viande. Contrairement aux Hommes-lézards normaux, Brachtis est plantigrade, il a des pieds épais à quatre orteils griffus ; ses mains ne possèdent également que quatre doigts griffus, dont un pouce opposable.
Cette morphologie si particulière lui donne des avantages et des inconvénients par rapport à un Homme-lézard normal. Sa carapace est très résistante, y compris aux tirs de flèches ; son plastron l'est également bien qu'un peu moins. En revanche, son torse est ainsi très rigide, privé de toute souplesse, et Brachtis marche avec une certaine lenteur : sa morphologie de tortue le rend lent à la course. Enfin, cette large carapace bombée le rend vulnérable s'il est renversé sur le dos, car il mettra quelques secondes à réussir à se remettre sur ses pieds.

Compétence raciale (Homme-lézard) : Maniement du sabre

Sorts ou compétences de votre personnage :

- Combat à mains nues
- Grande résistance
- Grande résistance ×2
- Grande agilité (sauf du buste bien sûr, seulement les membres)
- Grande force
- Maîtrise de l'équitation terrestre en combat
- Magie de l'invocation

Compétences secondaires de votre personnage :

- Maîtrise de l'équitation
- Lecture et écriture
- Lecture des textes anciens
- Maîtrise de la langue des Drows

Caractère de votre personnage :

Rejeté dans son enfance, Brachtis a manqué de figures parentales. On ne lui a pas enseigné le respect, l'autorité, et on ne lui a pas fait découvrir assez tôt des notions importantes comme l'amitié et l'amour. Brachtis estime avoir une revanche à prendre sur la vie. Son besoin d'être aimé s'exprime de la mauvaise façon tant il cherche plus à être craint ou admiré. Il veut imposer le respect par la force et la terreur. Il tue ceux qui ne le respectent pas et ceux qui attirent sa méfiance. Il craint d'être trahi à chaque instant alors qu'il est le premier à n'avoir aucun scrupule à trahir pour son profit.

C'est en effet un profiteur de la vie, il ne recherche que le profit personnel et manque d'empathie. Il prend aussi plaisir à se prendre pour un Ange de la Mort en décidant qui peut continuer à vivre et qui va mourir, selon ce que lui inspire la personne : il laissera vivre les gens honnêtes et purgera le monde de ceux qui le rejetteront ou qui auront une attitude similaire envers d'autres minorités peu respectées. Il se sent investi d'une mission : celle de permettre aux gens qui, comme lui, ont été maltraités, rejetés et trahis, de prendre le pouvoir sur ceux qui se sont mal comportés.

En fait, la quête de Brachtis est assez noble, mais les moyens qu'il emploie ne le sont que très rarement. C'est une personnalité complexe, que l'on sait capable du pire mais qui peut surprendre par ses bonnes actions. Il est difficile de comprendre vraiment les critères qu'il considère pour sélectionner les personnes dignes de vivre et celles qui doivent mourir, d'autant plus qu'il se comporte lui-même comme celles qu'il sanctionne par la mort. Il veut que les gens soient “bons” mais se comporte pour cela comme quelqu'un de “mauvais”, c'est sa façon de se protéger de ce monde qui l'a méprisé et qu'il méprisera en retour jusqu'au jour où il l'aura rendu meilleur.

Pour atteindre son but, Brachtis cherche égoïstement à acquérir plus d'argent et plus de puissance. Il mène une vie de mercenaire et peut s'allier avec les mauvaises personnes pour ensuite les éliminer, car sa quête de justice reprend toujours le dessus tôt ou tard.
Son style de combat alterne entre des coups vifs et précis au sabre, et des coups de pied plus lents et puissants. L'homme-tortue peut aussi utiliser ses griffes mais utilise beaucoup plus ses gros pieds reptiliens pour frapper avec lourdeur, et achever sa cible d'un coup de lame net et bien placé. Ce style de combat hybride, alternant entre finesse du sabre et puissance du pied, lui permet de surprendre ses ennemis, sans oublier ses quelques invocations.

Histoire de votre personnage :

Peu de gens savent comment naissent les turoctauches. Encore moins de gens savent comment ils se procurent des armes adaptées à leur taille. La mère de Brachtis, elle, l'a découvert, et c'est ce qui ancrera le point d'origine de cet enfant si différent.
En effet, l'œuf dans lequel est né Brachtis était couvé avec trois autres, dans les Marais des Séladiens. Alors que la Femme-lézard qui les avait pondus revenait les surveiller, la terre s'est mise à trembler. Un œuf s'est séparé des autres, et a roulé jusqu'à une fissure qui se formait. La mère n'a pas réussi à le rattraper à temps. De cette fissure, un turoctauche armé d'une lourde épée est sorti. Une faille magique venait de le faire sortir de terre, et l'œuf, lui, tomba dans cette même faille magique.
De cet œuf est né Brachtis.

Ayant passé du temps dans cette faille magique qui avait fait surgir un turoctauche, l'embryon de l'Homme-lézard a subi une malformation importante. L'œuf a fini par éclore, et en est sortie une créature pourtant parfaitement viable malgré la mutation subie. Un homme-tortue, avec une carapace longue comme ses jambes, épaisse et bombée, et de gros pieds plats inadaptés à la course.
Ainsi est né Brachtis, sous la surface de la terre, dans les Marais des Séladiens.

A cause de corps si particulier, Brachtis n'a pas été reconnu par ses parents. Il a même été violemment rejeté, vu comme une aberration. Il ressemblait beaucoup plus à un enfant de turoctauche qu'à un enfant d'Homme-lézard, et c'est ainsi que les autres tribus l'ont vu.
Finalement, ne voulant pas laissé un bébé même monstrueux livré à tous les dangers des Marais des Séladiens, un Homme-lézard l'a livré dans la ville d'Azgalban. C'est là que Brachtis a enfin trouvé son premier foyer : un couple d'Humains, Clain et Lucile, dont le mariage vient d'être entamé. Clain travaille avec ses parents comme charpentier, Lucile est fille de marchands d'art.

Ils élèvent Brachtis qui voit en eux ses parents. Des parents autoritaires, stricts, qui doivent aussi faire face à des actes de rebellion quand Brachtis atteint la puberté. Clain et Lucile ont décidé d'élever Brachtis dans le but d'en faire leur premier esclave, ne lui distillant aucun vrai amour parental ; cependant, après toutes ces années à élever Brachtis comme leur fils, les choses changent dans leur tête.

Brachtis a quatorze ans et le couple qui l'a élevé ne songe plus à le forcer au labeur. Mais voilà que lors d'une crise contre l'autorité parentale, Brachtis fugue et se réfugie dans la maison d'un autre Humain, un homme du nom de Fanoine, charpentier tout comme Clain. Quand ce dernier cherche à récupérer le jeune homme-tortue et consulte le voisinnage, Fanoine nie l'avoir vu, et aucun témoin ne sait accuser son mensonge.

Fanoine monte la tête de Brachtis contre ses parents, lui affirmant que ces derniers ne l'ont jamais aimé, et l'influence d'autant mieux que cela a longtemps été vrai. Brachtis manque de l'amour parental et voit en Fanoine le père qu'il n'a pas eu. Seulement, deux ans plus tard, Fanoine montre sa vraie nature. Alors que ces finances vont au plus mal, il se débarrasse de Brachtis en le vendant à un esclavagiste estanol de passage en territoire ennemi, le commerce d'esclaves dépassant les frontières des royaumes.

Brachtis est perdu, ne comprenant pas ce qu'il lui arrive. Le déni fait place à la colère contre cet homme par qui il se sent trahi alors qu'il le considérait comme un père de substitution et qu'il l'avait continuellement aidé à camoufler la situation aux yeux de Clain et de Lucile. Brachtis est embarqué dans un convoi jusqu'à Estandre où son apparence singulière le fera vendre à prix d'or, comblant largement les frais de négociation en territoire ennemi.

Cependant, le convoi est attaqué dans les plaines entre les Gruppelles et le Tijaronhe, par une bande composée d'Hommes-lézards, de Tigrains et de Minotaures. Cette bande vise les marchands d'esclaves qu'elle attaque sur les routes pour délivrer ceux qui sont dans leurs filets. Brachtis est recueilli par ces gens. Il a presque dix-sept ans.

L'un d'entre eux, un Tigrain typé léopard du nom de Ven'k, lui apprend à se battre à mains nues et avec une arme récupérée sur les cadavres des bandits : un sabre fin, léger et très tranchant, maniable à une main, que Brachtis fait sien.
Ven'k et Brachtis deviennent très proches. Un maître d'armes et son élève. Ven'k se fait vieux pour un Tigrain et veut léguer tout son savoir à l'homme-tortue. Il lui apprend même à monter à cheval, à capturer des chevaux sauvages et à les dresser.

Un jour, alors que cela fait six ans que Brachtis vit avec sa nouvelle famille, il explore une grotte en compagnie de Milachi, un Tigrain typé chat. Dans cette grotte, ils font la rencontre d'un granl. Milachi dégaine son arme, insultant le granl d'aberration et s'apprêtant à le pourfendre.
Un déclic se fait dans l'esprit de Brachtis au mot “aberration”. Il a trop souvent été traité ainsi, lui-même. Il croyait s'être battu pour un idéal, celui que plus jamais personne n'aurait le droit de traiter son vis-à-vis d'aberration. Brachtis reste figé, sous le choc, alors que Milachi l'enjoint à se battre. Brachtis ne peut pas se battre contre le granl. Alors que Milachi tente de le forcer, Brachtis lui plante son sabre en plein sternum.

Le granl sourit, car il a trouvé quelqu'un qui est prêt à recevoir ses enseignements. Il promet à Brachtis de le rendre plus puissant et de l'aider à purger le monde des gens qui ne méritent pas de vivre. Il s'appelle Mugol. Brachtis n'a pas de mal à abandonner sa bande pour rester avec Mugol.

Le granl ressent les aptitudes magiques de Brachtis et l'oriente vers des arcanes obscurs. Il lui apprend à lire, et voyage avec lui jusqu'en des lieux où reposent des textes écrits dans de vieilles langues. Pour l'aider à le déchiffrer, Mugol lui apprend la langue des Drows. Les années défilent, nécessaire à un tel apprentissage, et Ven'k expire de son côté son dernier souffle en ayant perdu contact avec son élève depuis qu'il a appris que celui-ci a tué l'un des leurs.

Un jour toutefois, Brachtis retourne sur le territoire de sa bande, en compagnie de Mugol. Si certains sont toujours vivants, ils ne sont plus là ; mais des tombes ont été creusées et entretenues. Parmi elle, l'une porte le nom de Ven'k sur un morceau de bois. Brachtis s'y recueille. Ven'k est mort sans savoir pourquoi Brachtis a tué Milachi. L'homme-tortue veut croire que l'esprit de Ven'k est là quelque part et l'entend, alors il lui parle et lui fait ses adieux, le remerciant d'avoir été bien meilleur que tous ces gens l'ayant trahi, et jurant de lui faire honneur en poursuivant leur idéal jusqu'au bout.

Dix ans plus tard, en tout cas, Mugol n'a toujours pas trahi Brachtis. Le granl se nourrit de sa haine, de sa rancœur et de sa soif de pouvoir. Brachtis, lui, voit Mugol comme un nouveau mentor, qui ne remplacera jamais Ven'k mais qui lui apporte des choses que Ven'k ne savait lui apprendre.

Brachtis
Expert
Expert

Race : Homme-tortue
Classe : Chevalier noir

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Brachtis, la tortue justicière

Message  Athyl le Sam 23 Juil 2016 - 23:25

Re-bienvenue sur le forum !

Fiche validée, tu peux commencer le RP.
N'oublie pas de te créer une signature avec un lien vers ta fiche, à afficher à chaque RP.
Code:
[url=http://orcande.fantasyboard.net/t431-brachtis-homme-lezard-chevalier-noir#4127]Fiche de personnage[/url]

Athyl
Membre du staff


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Brachtis, la tortue justicière

Message  Astorok Cornes de Fer le Mar 26 Juil 2016 - 12:10

Il est toriginal celui la lol

•————————————•
L'honneur du guerrier:

Astorok Cornes de Fer
Expert
Expert

Race : Minotaure
Classe : Guerrier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Brachtis, la tortue justicière

Message  Athyl le Mer 26 Oct 2016 - 15:27

Félicitations, tu passes au grade Expert !
Je te laisse m'indiquer ici ton choix de nouvelle compétence.

Athyl
Membre du staff


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Brachtis, la tortue justicière

Message  Brachtis le Mer 26 Oct 2016 - 18:00

Merci ! Je choisis :
- Invocation de salgöhl (Magie de l'invocation)

•————————————•

Fiche de personnage

Brachtis
Expert
Expert

Race : Homme-tortue
Classe : Chevalier noir

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Brachtis, la tortue justicière

Message  Athyl le Mer 26 Oct 2016 - 21:37

Validé.

Athyl
Membre du staff


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Brachtis, la tortue justicière

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum