Une rencontre fortuite

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Une rencontre fortuite

Message  Brachtis le Dim 31 Juil 2016 - 15:24

Tout alla très vite. Le Nain, en voyant l'homme-tortue portant une main au pommeau de son arme et accompagné d'un granl, se mit en posture de combat, un marteau lourd à la main, duquel luisait une sorte d'énergie magique. Une bien belle arme qui ne serait pas évidente à parer. Quant au Xolon, il avait saisi un instant pour renifler ses vis-à-vis, et glissa au Nain ces mots :

STEPILED – C'est son odeur !

C'est là que Brachtis se posa des questions : le Xolon venait apparemment de reconnaître son odeur comme s'ils étaient à sa recherche. Seulement, Brachtis n'eut pas le temps d'en faire les bonnes déductions, car, le prenant au dépourvu alors qu'il cherchait à comprendre la situation, le marteau du Nain se... “dédoubla” en une copie translucide qui fonça sur lui et le frappa en plein plastron. C'était comme si le Nain avait lancé son marteau avec force... sans le faire réellement. Soit son marteau était magique, soit le Nain était lui-même un lanceur de sorts.
Quoi qu'il en soit, l'impact fut assez puissant, malheureusement suffisant pour faire perdre l'équilibre à l'homme-tortue et le renverser sur sa carapace.

Ce n'était que la première action d'un combat à venir, et Brachtis se retrouvait déjà dans la posture qu'il détestait par-dessus tout autant qu'un Centaure peut détester se faire chevaucher : sur sa carapace, les pieds en l'air, vulnérable.

BRACHTIS – Argh !

Le Nain menaçait déjà Mugol au cas où ce dernier voudrait défendre son ami. Brachtis paniquait déjà, s'efforçant de rouler d'avant en arrière sur sa carapace pour se remettre sur ses pieds, mais ce fut son erreur : trop préoccupé par cette position humiliante, il permit au Nain de le déposséder de son sabre. Le Xolon s'avança de quelques pas, et c'est alors que Brachtis s'aperçut qu'il était aussi accompagné d'un Gupile, en plus du Nain et du drufac. Mais qu'est-ce que c'était que ce groupe bizarre ne ressemblant à rien ? Le Gupile et le drufac étaient-ils des invocations ? Brachtis s'entraînait lui-même à invoquer des créatures, aussi fut-ce la première hypothèse à laquelle il pensa. Mais au final, cela n'avait aucune importance.

Le Nain s'adressa au Xolon et... au Gupile, les remerciant pour leur aide et les invitant à le suivre jusqu'à Telbara. Le Xolon déclina poliment, il préférait continuer sa route à part. Le Gupile, le drufac et lui partirent ensemble après de brefs adieux, laissant le Nain seul face à un homme-tortue vulnérable et un granl hésitant.

KURIN – Au nom de la Sainte Inquisition, je t'arrête pour banditisme ! On règlera tout ça au clair, et tu seras jugé. J'vais t'emmener à Telbara, et tu vas m'suivre bien gentiment, toi, et ton ami granl. J'préfère te prévenir qu'tu risques plusieurs années de prison pour ton crime, j'ai des preuves solides contre toi. Alors tu vas m'dire qui t'es, c'que t'es, et c'que tu faisait là, et fissa !

Forcément, tout devenait limpide maintenant. Ce foutu Nain était un Inquisiteur, le Xolon et le drufac l'avaient aidé à suivre la piste olfactive de Brachtis, et maintenant il voulait le capturer et l'emmener à Telbara pour qu'il y soit jugé. Il avait forcément découvert la caravane, mais avait-il découvert les cadavres des autres bandits ? C'était pour l'heure la seule carte sur laquelle Brachtis pouvait jouer.
Mais il devait d'abord réussir à se remettre sur ses pieds. Lui qui voulait devenir puissant et redouté, le voilà renversé sur sa carapace comme une vulgaire tortue dès le premier mouvement du Nain. Quelle humiliation. Brachtis avait trop de fierté et se sentait trop humilié pour ordonner à Mugol d'attaquer le Nain maintenant.

BRACHTIS – D'accord, je vais t'expliquer. Mais dis-moi une chose : tu t'en prends à moi parce que tu penses réellement que je suis un bandit, ou simplement parce que tu me vois comme un monstre autant que mon ami granl, « Inquisiteur » ?

Après de trop longues secondes d'efforts, Brachtis réussit à rouler avec assez d'élan pour reposer les pieds au sol et se redresser sur ses jambes. Mais il allait lui être difficile maintenant d'impressionner le Nain après s'être senti autant humilié.

Brachtis
Expert
Expert


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une rencontre fortuite

Message  Kurin le Lun 15 Aoû 2016 - 18:55

L'homme-tortue retourné sur le dos ne pouvait rien faire de plus qu'essayer de se relever, à la manière de l'animal auquel il ressemblait. Cela fit presque rire l'inquisiteur, mais seulement presque. Il avait devant lui un présumé bandit, son odeur était présente sur les lieux, il avait été là, et pourquoi repasser ici si ce n'était pour récupérer ce qui restait de butin? Une honnête personne aurait prévenu les autorités, ou au moins ne serait pas repassée ici. Après son injonction d'arrestation, il attendait une réponse. La voix de l'inconnu semblait peut être un peu abrupte, la situation devait l'énerver.

"D'accord, je vais t'expliquer. Mais dis-moi une chose: tu t'en prends à moi parce que tu penses réellement que je suis un bandit, ou simplement parce que tu me vois comme un monstre autant que mon ami granl, <>? "

" j'vais t'dire, t'es plutôt spécial, j'ai jamais vu personne qui t'ressemble. Et j'aime pas particulièrement les granl non plus, en général ils sont toujours dans les sales coups. Mais j'laisse jamais l'apparence prendre l'pas sur mon jugement. J'me base sur des faits, ton odeur est partout ici, alors soit t'as attaqué cette chariote, soit t'es venu après coup la piller, mais en tout cas personne d'honnête reviendrait sur ces lieux, encore moins sans emprunter la route."

Le nain renifla, et porta une main lourdement gantée à sa barbe. Il n'aimait pas l'aspect de son interlocuteur, qui se relevait justement, et encore moins sa façon de s'exprimer. Ce genre de personne était pour lui pire que les profanateurs et autres hérétiques, car ces derniers au moins assumaient leurs péchés, ils ne cherchaient pas la confrontation verbale, tout finissait sous les coups d'Amène-l'Aube, sa masse chérie.

" et j'te conseille de pas prendre ce ton avec moi, mon rang me permet de me passer de procès si j'le veux. Tu es actuellement mon prisonnier, mais j'compte bien ne pas t'esquinter encore, jusqu'à ce que la Lumière de Kaluni tire cette histoire au clair."

Le nain garda l'arme de l'homme-tortue en main, le menaçant de l'autre avec sa lourde masse. Il n'avait aucune chance de se dérober, s'il fuyait, Kurin utiliserait le même tour que précédemment; si il lui fonçait dessus, la lourde armure du paladin lui donnerait sans doute l'avantage au corps à corps. Il fit aussi signe au granl de se ranger avec son ami.

" allez vous deux, on s'bouge, avancez! Et j''vous déconseille de faire quoi que ce soit de stupide. "

Kurin
Expert
Expert


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une rencontre fortuite

Message  Brachtis le Sam 20 Aoû 2016 - 10:22

KURIN – J'vais t'dire, t'es plutôt spécial, j'ai jamais vu personne qui t'ressemble. Et j'aime pas particulièrement les granls non plus, en général ils sont toujours dans les sales coups. Mais j'laisse jamais l'apparence prendre l'pas sur mon jugement. J'me base sur des faits, ton odeur est partout ici, alors soit t'as attaqué cette chariotte, soit t'es venu après coup la piller, mais en tout cas personne d'honnête reviendrait sur ces lieux, encore moins sans emprunter la route.

Il se justifiait bien. Le Xolon et le drufac étaient partis, avec le Gupile, mais ce devait être au moins l'un des deux qui avait distingué l'odeur de Brachtis au niveau de la charrette. C'était une bonne raison pour prendre Brachtis pour l'un des pillards. L'homme-tortue voulut donc bien croire la bonne foi de l'Inquisiteur. Ce dernier ne méritait peut-être pas la mort en fin de compte, mais une chose restait sûre : Brachtis ne se laisserait pas docilement mener jusqu'à un jugement dont il connaissait le verdict à l'avance. L'Inquisiteur voulait peut-être bien faire fi de son apparence monstrueuse, mais Brachtis savait très bien que s'il devait être jugé et condamné au tribunal public, cela jouerait inexorablement en sa défaveur.

KURIN – Et j'te conseille de pas prendre ce ton avec moi, mon rang me permet de me passer de procès si j'le veux. Tu es actuellement mon prisonnier, mais j'compte bien ne pas t'esquinter encore, jusqu'à ce que la Lumière de Kaluni tire cette histoire au clair.

Pfffff, comme si la Lumière de Kaluni pouvait quelque chose pour Brachtis... Il n'avait pas la foi, ce qu'il avait vécu ne lui avait pas permis ce luxe. Il se faisait justice lui-même sans s'en remettre à un quelconque tribunal. Voilà pourquoi il ne ferait jamais partie d'un ordre. Lui aussi, il voulait la justice dans ce monde, mais rejoindre les rangs d'un ordre d'Inquisition comme ce Nain qui voulait le juger, ce serait un pur gâchis. Il ne fallait pas compter sur les autres, et encore moins sur les dieux.

Brachtis posa un regard lourd sur son sabre, dans les mains de l'Inquisiteur. Il allait devoir attendre le bon moment pour le récupérer. Hors de question que son arme de prédilection lui soit confisquée.

KURIN – Allez vous deux, on s'bouge, avancez ! Et j'vous déconseille de faire quoi que ce soit de stupide.
BRACHTIS – Ah oui, et avancer où ? Je t'ai dit que j'allais t'expliquer. C'est le moment.

Mugol ne disait rien. Il était souvent le premier à l'ouvrir, mais il avait compris que Brachtis avait une idée derrière la tête, aussi le laissa-t-il faire. Dire quelque chose, ce serait risquer de condamner ses arguments.

BRACHTIS – Je suis allé moi-même tuer les bandits. Je les ai laissés aux charognards, c'est tout ce qu'ils méritaient. Alors si tu veux vraiment être honnête dans ton jugement, comme tu me le dis, tu vas me laisser te conduire à leurs cadavres pour te le prouver.

Oh, Brachtis avait “oublié” que l'Inquisiteur lui avait demandé de changer de ton... Il avait “un peu” de mal avec l'autorité.

•————————————•

Fiche de personnage
avatar
Brachtis
Expert
Expert

Race : Homme-tortue
Classe : Chevalier noir

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une rencontre fortuite

Message  Kurin le Dim 21 Aoû 2016 - 10:59

"Ah oui, et avancer où ? Je t'ai dit que j'allais t'expliquer. C'est le moment."

Kurin pensait qu'ils pourraient parler en marchant, mais si l'homme-tortue voulait se confesser maintenant, soit, il n'était pas préssé. Le granl gardait le silence, qu'importe puisque le nain n'aimait pas plus les entendre parler que les cotoyer.

"Je suis allé moi-même tuer les bandits. Je les ai laissés aux charognards, c'est tout ce qu'ils méritaient. Alors si tu veux vraiment être honnête dans ton jugement, comme tu me le dis, tu vas me laisser te conduire à leurs cadavres pour te le prouver."
" donc t'as fait justice toi-même ? C'est pas non plus un bon point, mais soit, montre-moi. Mais gare a toi si t'essaies quoi qu'ce soit, j'aurai aucun remords à t'renvoyer au tapis une deuxième fois. T'as pas à juger qui mérite de mourir par toi-même. J'te suis "

Le nain gardait une main ferme sur l'arme de l'individu, pas question de le laisser libre tant que cette histoire ne serait pas réglée, et encore moins de laisser une arme à un potentiel criminel. Le meurtre est dans tous les cas passible de prison, voire de mort, selon les régions. Qu'il ait tué des bandits importait peu, cela aurait tout aussi bien pu être des innocents, aux yeux de la justice, nul ne doit mourrir sans procès ou sans jugement. Mais cela apportait au paladin une nouvelle pièce: L'individu savait sans doute bien se battre, et il devait donc rester très prudent. De plus, le ton désinvolte de l'individu irritait Kurin, qui mettait un point d'honneur à être respecté par tous.

Le marteau bien en main, posé sur son épaule, le sabre dans l'autre, Kurin suiviait l'individu à travers les bois jusqu'à ce qu'il disait être la cachette des bandits. Mais il restait sur ses gardes, il n'avait aucune confiance en cet inconnu, il ne faisait pas confiance à une personne suspectée de banditisme, voire pire, de meurtre.

•————————————•
Kurin, l'inquisiteur
avatar
Kurin
Expert
Expert

Race : Nain
Classe : Paladin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une rencontre fortuite

Message  Brachtis le Mar 23 Aoû 2016 - 10:25

KURIN – Donc t'as fait justice toi-même ? C'est pas non plus un bon point, mais soit, montre-moi.

Et voilà, on y était : la petite séance de remontrances parce qu'il n'était soi-disant pas bien de se faire justice soi-même. Ce pauvre discours passa complètement au-dessus de la tête de Brachtis. Qu'aurait-il dû faire ? Se rendre dans un pauvre village où patrouillaient trois misérables miliciens, et les avertir que des bandits avaient attaqué un marchand ? Que se serait-il passé ? Les bandits auraient été tranquilles, le temps pour les miliciens de prendre une décision, encore plus s'il avait fallu faire appel à un ordre d'Inquisition.
Brachtis ne croyait pas à ce mode de fonctionnement. Il avait tué les bandits lui-même, cela avait été bien plus efficace. En quoi en avait-il moins le droit que le Nain qui lui faisait une réprimande à cet instant ? Parce qu'il ne portait pas un insigne d'Inquisition sur lui ? Il n'avait qu'à s'auto-proclamer Inquisiteur et le problème serait résolu, non ? Tout cela n'étaient que des foutaises. La vraie question, là-dedans, c'est celle du pouvoir : les Inquisiteurs comme ce Nain refusaient que chacun se fasse justice soi-même, car ainsi, ils s'accaparaient le pouvoir de juger les autres. Sauf que ce pouvoir, Brachtis le prenait sans demander la permission.

KURIN – Mais gare à toi si t'essaies quoi qu'ce soit, j'aurai aucun remords à t'renvoyer au tapis une deuxième fois. T'as pas à juger qui mérite de mourir par toi-même. J'te suis.

Un rictus narquois traversa le visage de Brachtis. Il montrait bien qu'il n'en avait absolument rien à faire de ces réprimandes. Il serait ravi de faire partager au Nain sa vision des choses, mais il savait à l'avance que ce serait une vaine perte de temps. Tout autant que le Nain perdait son temps à essayer de faire comprendre à Brachtis qu'il n'était pas une bonne chose de se faire justice soi-même.
Par ailleurs, la vérité était plus complexe : Brachtis avait rejoint les bandits et commis des braquages de caravanes, avant de se retourner contre eux. Cela, bien sûr, il n'allait pas l'avouer.

Brachtis conduisit le Nain jusqu'à l'endroit où il avait pris cette décision de se retourner contre eux. Il avait laissé les bandits à l'endroit où il les avait tués. Leur odeur faisandée indiqua au reptile que rien d'autre ne les avait déplacés. Il arriva sur les lieux, et désigna de la main les trois corps.

BRACHTIS – Les voilà, tes bandits, « Inquisiteur ».

Bientôt, l'odeur deviendrait celle caractéristique d'un cadavre, à retourner l'estomac.
En attendant, une autre odeur, plus lointaine, alerta Brachtis. Ce dernier tendit le cou et renifla l'air. Il regarda alternativement Mugol et l'Inquisiteur d'un air perplexe.

BRACHTIS – Il y a d'autres personnes dans les parages. Elles s'approchent peut-être de nous.

Ce n'était en tout cas ni l'odeur d'un Xolon, ni celle d'un Gupile, ni celle d'un drufac. Ce n'étaient pas les derniers compagnons de l'Inquisiteur. Qui d'autre, alors ? La maréchaussée ? Que viendrait-elle faire là ? D'autres bandits ? Des braconniers ?
Ou des gens qui fuyaient un autre danger plus grand...

•————————————•

Fiche de personnage
avatar
Brachtis
Expert
Expert

Race : Homme-tortue
Classe : Chevalier noir

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une rencontre fortuite

Message  Kurin le Mar 23 Aoû 2016 - 11:30

L'homme-tortue conduisit Kurin jusqu'à un point non loin, et l'odeur qui saisit les narines du nain n'y trompait pas: tout le monde ici était mort. C'était récent, les corps n'étaient pas encore décomposés, et le sang à peine séché, Kurin avait l'habitude de voir de telles scènes, voire de les provoquer lui-même au nom de la lumière, cette vision ne le choqua pas. Un des hommes était un de ses congénères, un autre nain qui avait choisi de quitter les mines et les montagnes dominantes, les terres de son peuple. Mais lui l'avait fait pour une mauvaise raison, et l'avait payé. Il ne prêta même pas attention au ton pourtant insupportable de son prisonnier.

" Les voilà tes bandits, "inquisiteur" "

Habitué également aux déductions et aux scènes de crime, le nain étudia les éléments qu'il avait sous le nez. Indéniablement, son prisonnier savait se battre, à moins qu'il ait reçu de l'aide d'autres personnes, mais il y avait trop peu d'herbes couchées, ou encore de trace de lutte qui permette de penser qu'il avait mené un raid sur les bandits. Le nain semblait être le chef, au vu de sa tenue mieux entretenue que celle du minotaure et de l'humain. La blessure qui l'avait tué était sale, rien d'un coup précis, on l'avait tué en se précipitant, pour le surprendre. Kurin gardait toujours un oeil sur l'homme-tortue qui ne bougeait pas pour le moment, mais qui semblait préoccupé par autre chose... Il retourna à son analyse. On avait voulu le surprendre, mais pour se faire... Une attaque surprise ? Ou bien le nain considérait-il son assassin comme une personne de confiance ? Il allait explorer ces pistes alors que la voix de son prisonnier le sortit de ses pensées.

" Il y a d'autres personnes dans les parages. Elles s'approchent peut-être de nous. "

Le nain vérifia qu'il tenait bien le sabre en main, craignant une entourloupe venant de cette personne à qui il ne faisait aucune confiance. Lui n'avait rien senti, rien entendu. Mais sa formation militaire lui donnait des automatismes, il repéra vite un point défendable. Les bandits n'étaient pas idiots, leur camp était plaçé de telle sorte qu'il soit d'une part difficile à repérer, et d'autre part pour qu'une partie soit couverte par un rempart naturel. Il restait de nombreux angles d'attaque, mais le nain pensait pouvoir les défendre. Plus facilement que si on pouvait venir de n'importe où en tout cas. Il s'adossa à la roche qui lui servait de couvert, mais restait confiant dans son statut d'Inquisiteur. Des animaux auraient peur de l'entendre crier, des humains auraient peur du mot "Inquisiteur".

" Au nom d'la sainte Inquisition, J'vous somme d'vous identifier ! "

Si l'homme-tortue se moquait de lui, il serait bon pour une raillerie, mais il pourrait toujours le réprimander. Il était prêt à recevoir quelque menace que ce soit, même s'il doutait qu'il y ait réelle menace dans ce petit bois. Mais ne s'était-il pas montré trop confiant ?

•————————————•
Kurin, l'inquisiteur
avatar
Kurin
Expert
Expert

Race : Nain
Classe : Paladin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une rencontre fortuite

Message  Brachtis le Jeu 25 Aoû 2016 - 10:02

Pendant ce temps, l'Inquisiteur avait examiné la “scène de crime”. De toute évidence, il ne faisait aucune confiance en Brachtis, même une fois mis devant les corps des bandits. Peut-être se demandait-il s'il s'agissait réellement des bandits ayant attaqué la chariotte du marchand Tigrain, car Brachtis aurait très bien pu tuer n'importe qui et les faire passer pour les bandits. Mais alors quels seraient les indices qui lui permettraient d'identifier ces trois personnes ? Brachtis avait la conscience tranquille, il savait qu'il ne mentait pas sur ce point. Il pouvait juste craindre que l'Inquisiteur ne devine que Brachtis avait été de mèche avec ces bandits pendant l'attaque avant de les tuer, mais comment le pourrait-il ? La seule personne qui était capable d'identifier Brachtis, était le marchand Tigrain. Il faudrait un hasard bien malheureux pour tomber sur lui comme ça, à moins que l'Inquisiteur ne veuille justement les confronter.

Pour l'heure, l'Inquisiteur prit au sérieux l'alerte de Brachtis et se mit à couvert derrière un monticule rocheux. Brachtis décida de l'imiter. C'est alors que le Nain sonna :

KURIN – Au nom d'la sainte Inquisition, j'vous somme d'vous identifier !

Bah tiens, comme ça, si des personnes mal intentionnées passaient dans les parages par hasard, au moins maintenant il était certain que l'Inquisiteur et Brachtis étaient repérés. L'homme-tortue espérait simplement qu'il pourrait récupérer son sabre pour se défendre si besoin. Mugol, lui, avait fait s'accroupir son golem.

MUGOL – Vous croyez franchement que vous allez intimider des bandits avec ça ?

Brachtis n'en rajouta pas, c'était une provocation inutile, mais qui venait d'un granl, alors cela n'avait rien de surprenant. De toute façon, très vite, l'Inquisiteur eut pour réponse des cris.

Voix paniquée – Au secours ! Au troll ! Au secours !

Un troll ?! Voilà autre chose ! Les personnes qu'il avait senties étaient donc juste des villageois qui fuyaient l'attaque d'un troll. Brachtis quitta la couverture rocheuse, grimpant en haut de l'escarpement, observa et renifla. Oui, trois personnes étaient en train de courir vers eux. Brachtis leur fit des signes.

BRACHTIS – Par là ! Venez vous abriter par là !

En faisant cela, il savait pertinemment que les trois villageois allaient attirer le troll sur eux. C'est exactement ce qu'il voulait.

MUGOL – Ca ne va pas, Brachtis ? Il vont ramener le troll sur nous !

Et alors, ils étaient trois combattants prêts à le tuer, non ?

•————————————•

Fiche de personnage
avatar
Brachtis
Expert
Expert

Race : Homme-tortue
Classe : Chevalier noir

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une rencontre fortuite

Message  Kurin le Ven 26 Aoû 2016 - 15:50

Le nain concentré ignora tout simplement la remarque du granl, il avait mieux à faire que le réprimander pour ses paroles. Et peu après qu'il eût appelé, des cris affolés lui répondirent. Des humains, une femme et deux hommes, apparurent au loin.

" Au secours ! Au troll ! Au secours ! "

Un troll ici?! Kurin s'était attendu à tout sauf à cela. S'il savait pouvoir affronter des loups ou un ganve assez facilement, surtout grâce à l'épaisseur des plaques qui le protégeaient, un troll était un tout autre adversaire. Il savait d'ores et déjà qu'il devrait ruser pour le combattre, car il n'avait aucune chance contre sa force brute. Il avait déjà combattu des inquisiteurs minotaures à l'entrainement, il pouvait jouer de force avec eux, en compensant avec sa maitrise tactique, mais ici il n'aurait tout bonnement pas la moindre chance lors d'un assaut frontal.

" Par là ! Venez vous abriter par là ! "

La réaction de son prisonnier surprit le paladin qui se serait attendu à tout sauf un acte protecteur de sa part, les humains couraient vers eux, le sol tremblant derrière eux. Entre les arbres, une silhouette massive de dessina, et des grognements enervés se faisaient entendre. Aucun doute, ils étaient poursuivis par un troll, et il fonçait droit sur eux. Kurin savait qu'il aurait besoin de ses deux mains pour manier Amène-l'aube, même si l'arme était si bien forgée qu'on pouvait s'en servir d'une main s'il le fallait, il était impensable de ne pas se battre avec les deux mains contre un tel adversaire. A la và vite, Kurin sangla l'arme de l'homme tortue dans son dos. Il ne pouvait pas risquer de se faire poignarder par derrière par un meurtrier alors que toute son attention serait portée sur le combat. Il dit quelques mots pour rassurer les villageois, il était déterminé à les protéger de cette créature.

Le troll furieux approchait à pas lourds, il ne semblait pas considérer le petit nain qui lui faisait face comme une menace. Kurin appela l'aide de la lumière, le cristal dans lequel était forgé la tête du marteau de guerre se mit à luire. Son plan était simple, il se servirait de la puissance de la lumière qui imprégnait son arme pour détourner le premier coup du troll, juste assez pour ne pas être touché, avant de frapper les jambes. S'il parvenait à l'immobiliser, ou à le ralentir, ils pourraient tous s'enfuir. Le troll préférait regarder les trois villageois, et il voulut frapper Kurin pour l'écarter de son chemin. Le poing gigantesque approcha et Kurin emmena son marteau dans un mouvement circulaire pour frapper l'avant-bras du troll et dévier le coup. Le fracas du coup se fit entendre, un éclair de lumière aveuglant jaillit de l'arme alors que se déchargeait le pouvoir divin dont Kurin l'avait investi. Il sentit nettement la violence du choc sur l'avant-bras... Mais le troll ne dévia pas son coup, ceuillant Kurin à la poitrine. Le nain, surpris, subit l'assaut, peut-être tout de même moins fortement qu'il aurait dû l'être. Sa lourde armure amortit une partie du choc alors qu'il effectuait un vol plané de plusieurs mètres pour retomber lourdement au sol.

Kurin jura, il reprit en main son marteau et essayait tant bien que mal de se relever. Ses côtes le faisaient souffrir, l'une d'elles était peut-être cassée, mais hormis cela, il s'en sortait bien. Le troll tenait son avant-bras en grognant, visiblement il avait été plus blessé que Kurin avait cru, mais du coup, il était encore plus en colère. Le nain jeta un oeil aux villageois qui se réfugiaient dans un coin, c'était lui qui avait toute l'attention du troll maintenant.

•————————————•
Kurin, l'inquisiteur
avatar
Kurin
Expert
Expert

Race : Nain
Classe : Paladin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une rencontre fortuite

Message  Brachtis le Mar 30 Aoû 2016 - 16:54

Les villageois contournèrent Brachtis en courant pour aller se réfugier au pied de l'escarpement rocheux repéré par Kurin. Ce n'était pas à proprement un abri, mais avec un peu de chance, le troll serait suffisamment stupide, considérant ce que l'on disait sur ces créatures, pour oublier les villageois sitôt ceux-ci cachés, et se concentrerait sur les trois personnes visibles : Brachtis, Mugol et le Nain.

Brachtis jeta un coup d'œil à ce dernier qui se préparait au combat. Mais dans sa préparation, il sangla le sabre de Brachtis dans son dos. Quoi ?! Il plaisantait, là ? Brachtis venait d'attirer un troll sur eux, en escomptant que le Nain serait suffisamment malin pour lui rendre son arme ! Sans son sabre, Brachtis avait beau être costaud et frapper fort, il ne pouvait pas se mesurer à un troll. Il ne terrasserait pas ce colosse de trois mètres à coups de pied dans le ventre. L'Inquisiteur voulait peut-être s'accaparer tout le mérite de tuer le troll, en l'affrontant seul. C'était soit ça, soit le traitement de prisonnier réservé à Brachtis prévalait sur un danger de mort ; et dans les deux cas, c'était stupide.

Brachtis observa le troll avec beaucoup moins d'assurance, maintenant qu'il ne pouvait plus compter sur son sabre pour le tuer avec l'aide du Nain. Il allait regarder ce dernier se battre seul et prier pour le voir sortir victorieux ? C'était tellement incroyable...
L'Inquisiteur s'avança vers le troll, et Brachtis recula pour le laisser accaparer l'attention du bestiau. Le troll décida heureusement de s'en prendre au Nain. Il lui donna un violent coup de poing à la poitrine, à peine dévié par le marteau du Nain, qui déclencha une petite explosion de lumière au contact de l'avant-bras du troll. Une décharge magique, à n'en point douter.

Cela eut l'air de faire mal au troll qui se tint l'avant-bras en grognant. Mais celui qui avait peut-être eu le plus mal dans l'action, c'est bien le Nain, parti s'écraser au sol deux mètres plus loin. L'œil de Brachtis fut alors attiré par quelque chose juste à côté du Nain.
Son sabre.
Dans la précipitation, l'Inquisiteur ne l'avait pas bien attaché, et la violence du coup de poing du troll avait tout défait.

Le troll se précipita sur le Nain après avoir massé son avant-bras, le temps pour Brachtis de se précipiter, quant à lui, sur son sabre. Le troll leva les deux bras en grognant, prêt à écrabouiller le Nain. Les Nains étaient peut-être connu pour leur corps résistant, certains les disaient durs comme la roche, de façon imagée ; il n'y avait aucun doute que ce troll des forêts de trois mètres avait de quoi enfoncer les côtes du Nain dans ses viscères.

Le grognement du troll se transforma en un hoquet de douleur, et il se figea. Brachtis, positionné juste derrière lui, venait de lui porter une estocade en plein dans la colonne vertébrale.
Cependant, dans un sursaut de rage, le troll trouva l'énergie de se retourner, et dans son mouvement désordonné, son coude percuta de plein fouet le plastron de l'homme-tortue. Ce dernier, par réflexe, se sentant partir en arrière, rentra sa tête dans sa carapace, de peur qu'elle heurte quelque chose – un rocher ou un tronc – et que cela ne le sonne. Il se sentit tomber sur le dos et eut peur de rester ainsi retourné comme précédemment au moment où l'Inquisiteur lui était tombé dessus. Cela ferait deux fois qu'il se trouverait dans cette position humiliante devant lui. Heureusement, le choc fut assez fort pour faire rouler Brachtis sur sa carapace en arrière. Il avait bien fait de rentrer sa tête. Sa roulade s'acheva finalement sur son ventre.

L'homme-tortue sortit lentement la tête, pour voir le troll le charger, avec le sabre toujours planté dans le bas du dos. Bon sang, ces bestiaux étaient coriaces ! C'est alors que le troll trébucha juste devant lui, perdit l'équilibre dans un long grognement, et s'étala à plat ventre, un bras tombant même sur la carapace de l'homme-tortue. Ce dernier vit alors le golem de Mugol s'effondrer en même temps, et comprit qu'il devait à son ami d'avoir fait tomber le troll. En effet, Mugol avait tendu le bras de son golem pour faire trébucher le troll dessus.

Mugol était par terre maintenant, mais en voulant se déplacer, il resta collé à son golem effondré. Il agita les bras en forçant pour essayer de se décoller.
Brachtis, lui, se remit debout. Le troll, allongé, respirait bruyamment. Ses membres lui répondaient de moins en moins bien et il semblait incapable de se remettre debout. Il jeta un regard au Nain, puis à Mugol, et sourit en voyant le granl se débattre alors qu'il collait à son golem.

•————————————•

Fiche de personnage
avatar
Brachtis
Expert
Expert

Race : Homme-tortue
Classe : Chevalier noir

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une rencontre fortuite

Message  Kurin le Dim 4 Sep 2016 - 22:01

Kurin se remettait difficilement, il sentait le goût du sang dans sa bouche. Il se releva avec difficulté avant de voir le troll arriver sur lui. Triste fin pour un serviteur de la lumière, il allait être écrasé par les muscles puissants du monstre. Il ne détourna pas les yeux, il attendit vaillament son sort, prêt à accepter sa fin et à embrasser la lumière pour de bon. Le troll était tout près, il leva son poing rageur. Mais celui-ci ne s'abbatit jamais. Le troll grogna en se retournant furieusement, et Kurin put voir l'arme plantée dans son dos, l'arme de son prisonnier. D'ailleurs, celui-ci se fit à son tour projeter en arrière, et le troll se dirigeait désormais vers lui. Il titubait, mais était toujours debout malgré sa sévère blessure. Pas le temps de se demander comment l'homme-tortue avait fait pour récupérer son arme, les villageois étaient toujours en danger.

Kurin retrouvait peu à peu ses esprits et cracha du sang au sol, le troll allait atteindre l'homme-tortue. Mais il ne pourrait rien faire pour lui, il était trop tard... Mais alors un golem surgit pour faire trébucher le troll, qui s'écrasa au sol en emportant avec lui la création de pierre du granl. Kurin n'aimait pas ces créations pilotées magiquement, et plus généralement, la magie occulte utilisée par les granl pour utiliser leurs créations le rebutait. Mais il avait fait mouche, et le troll semblait avoir du mal à réagir, son système nerveux touché par l'attaque sournoise du prisonnier. Il devait s'en prendre à une cible à sa portée, et son choix alla donc naturellement vers le granl, qui semblait ne pas pouvoir se libérer de sa création.

Kurin devait agir vite, il appela la lumière, l'implorant de lui accorder sa bénédiction. La lumière lui répondit alors que son marteau se chargeait d'énergie lumineuse, il faudrait frapper fort. Le troll saisit la jambe du golem, et s'appreta à le secouer en tout sens. Kurin cria alors qu'il préparait son coup, directement sur le sabre planté dans le dos du troll. Si le coup initial avait bien entamé la colonne vertébrale, la frappe de Kurin fit tourner le sabre autour de sa garde, sectionnant la colonne vertébrale dans un bruit hideux d'os. Le troll beugla de douleur, il souffrait sans doute le martyr. Mais l'action ne l'empechait pas d'agiter les bras, et malgré la douleur il ne lacha pas pour autant le golem, dont il souhaitait se servir d'arme pour frapper Kurin.

Mais ses mouvements étaient désarticulés, désordonnés, imprécis, la douleur l'affectait, si bien qu'il lacha le golem. Kurin frappa alors la tête du troll avec force, la lumière étincela au contact de celui-ci, et il s'effondra. Le temps de reprendre son souffle et de cracher un nouveau filet de sang, Kurin se dirigea vers l'homme-tortue. Il était curieux de savoir pourquoi il ne s'était pas enfui, et pourquoi il ne l'avait pas laissé se faire écraser.

" Merci mon gars... J'sais pas si j't'ai pas mal jugé... Enfin, tu as quand même tué des bandits... Mais ça rentre en ligne de compte, c'que t'as fait. "


Dernière édition par Kurin le Lun 5 Sep 2016 - 19:13, édité 1 fois

•————————————•
Kurin, l'inquisiteur
avatar
Kurin
Expert
Expert

Race : Nain
Classe : Paladin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une rencontre fortuite

Message  Brachtis le Lun 5 Sep 2016 - 16:29

Le granl était trop fier pour reconnaître qu'il avait besoin d'aide car son corps collait malgré lui et l'empêchait de se déplacer au sol en s'éloignant de son golem, ou même de remonter dessus. Cependant, quand Brachtis vit le troll agripper une jambe du golem et chercher à le secouer pour écraser le granl, il se dit qu'il n'y avait pas lieu de rire de la situation en raillant son ami. Non, là, son ami avait juste besoin d'aide, car le troll pouvait très bien réussir à le tuer. L'homme-tortue commença à se déplacer vers son ami, mais il devait lui-même éviter de se faire frapper par le troll avec le golem.

C'est alors que le Nain intervint. Il s'était remis du choc qu'il avait reçu, faisant honneur à la réputation que sa race avait d'être solide. Brachtis le vit illuminer son marteau pour la seconde fois. Et ce fut un saccage sur le corps du troll. Le coup de marteau aggrava la plaie ouverte par le sabre de Brachtis toujours planté dans la chair. Les hurlements de douleur du troll déchirèrent la forêt. Ses jambes ne répondaient plus mais ses bras s'agitaient encore, gauchement. Le marteau enchanté écrasa la tête du troll. Fatal.

Le monstre fut mis à mort dans un flash de lumière.

Chacun récupéra son souffle. Brachtis s'accroupit devant Mugol et le décolla en le prenant dans ses bras. Il s'assura que son ami gluant allait bien. Il le posa ensuite à son emplacement sur le golem de pierre, dont le granl put reprendre le contrôle. Le Nain cracha un filet de sang et s'approcha de Brachtis.

KURIN – Merci mon gars... J'sais pas si j't'ai pas mal jugé... Enfin, tu as quand même tué des bandits... Mais ça rentre en ligne de compte, c'que t'as fait.

Encore heureux ! C'était vraiment têtu, un Nain : Brachtis venait de lui montrer qu'il avait réglé par lui-même le problème des bandits, et il venait en plus de lui sauver la vie face à un troll, mais l'Inquisiteur trouvait encore le moyen de lui rappeler que ce n'était pas bien de tuer dans bandits soi-même.

BRACHTIS – Je n'ai pas besoin de faire partie d'un ordre d'Inquisiteurs ou que sais-je, pour décider d'éliminer des bandits... ou de tuer un troll.

L'homme-tortue s'approcha du troll, posa un pied sur la colonne vertébrale en appuyant et retira son sabre. Il égoutta la lame d'un geste sec, puis la glissa dans son fourreau.

BRACHTIS – En tout cas, maintenant tu as toutes les preuves que je ne suis pas un bandit, alors j'espère que tu ne vas pas t'entêter à vouloir me traîner à Telbara.

•————————————•

Fiche de personnage
avatar
Brachtis
Expert
Expert

Race : Homme-tortue
Classe : Chevalier noir

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une rencontre fortuite

Message  Kurin le Dim 11 Sep 2016 - 19:36

" Je n'ai pas besoin de faire partie d'un ordre d'Inquisiteurs ou que sais-je, pour décider d'éliminer des bandits... ou de tuer un troll."

Toujours ce ton désagréable, il n'apprenait donc rien. Kurin n'aimait pas les personnes irrespectueuses, encore plus quand celles-ci se moquaient de l'Inquisition. Il fallait bien admettre qu'il lui avait sauvé la vie, mais même si cela l'aiderait pour son jugement, celui-ci aurait bien lieu. Tout crime se doit d'être jugé, l'absolution ne peut pas être offerte si simplement.

" En tout cas, maintenant tu as toutes les preuves que je ne suis pas un bandit, alors j'espère que tu ne vas pas t'entêter à vouloir me traîner à Telbara. "
" Détrompes-toi. T'es pas un bandit, mais tu restes un meurtrier. Tout crime doit être jugé, tu n'échapperas pas à la justice par cette action. Cela dit, j'interviendrai en ta faveur, car c'que t'as fait mérite d'être souligné. Mais tu vas quand même d'voir me suivre sans faire d'histoires, ça sera mieux pour nous deux. "

Kurin était aux aguets, cette fois, son prisonnier avait son arme. S'il faisait seulement mine de la sortir de son fourreau, le paladin passerait lui-aussi à l'action. Restait à savoir ce que le granl risquait de faire, de son coté. Les villageois encore terrifiés restaient dans leur coin, eux aussi risquaient d'être pris dans ce conflit. Il fallait gérer ça avec le plus de diplomatie possible.

" T'auras un procès équitable, et un inquisiteur pour témoigner dans ton sens. Mais les voies de la lumière sont impénétrables, Kaluni saura voir tes péchés, et guidera la décision du jury en le sens qu'elle jugera bon. "

Le marteau bien en main, du sang coulant encore légèrement dans le coin de ses lèvres, le paladin portait à l'homme tortue un regard insistant.

•————————————•
Kurin, l'inquisiteur
avatar
Kurin
Expert
Expert

Race : Nain
Classe : Paladin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une rencontre fortuite

Message  Brachtis le Lun 12 Sep 2016 - 17:59

KURIN – Détrompe-toi. T'es pas un bandit, mais tu restes un meurtrier. Tout crime doit être jugé, tu n'échapperas pas à la justice par cette action. Cela dit, j'interviendrai en ta faveur, car c'que t'as fait mérite d'être souligné. Mais tu vas quand même d'voir me suivre sans faire d'histoires, ça sera mieux pour nous deux.

Brachtis rêvait. Ce Nain ne faisait pas honneur à sa race. C'était donc ainsi qu'il remerciait Brachtis de son geste ? Brachtis n'avait même pas attiré le troll en se disant, à la faveur d'une prescience insoupçonnée, que cela lui donnerait l'occasion de sauver la vie du Nain. Pourtant, c'est bien ce qu'il s'était passé. Certaines personnes se seraient dit qu'avec une dette de vie envers lui, elles pourraient bien lui épargner de se faire juger pour la mort de bandits qui ne méritaient que leur sort. Mais pas ce Nain. Chacun sa notion de la reconnaissance... Il y avait tout de même de quoi être étonné.

KURIN – T'auras un procès équitable, et un inquisiteur pour témoigner dans ton sens. Mais les voies de la lumière sont impénétrables, Kaluni saura voir tes péchés, et guidera la décision du jury en le sens qu'elle jugera bon.

Un procès équitable... Trop aimable. Le problème, c'est que Brachtis n'aimait pas l'autorité, encore moins quand il s'agissait de gens prétendant représenter la volonté des dieux. C'était d'une prétention sans pareil. N'importe qui pouvait se prétendre “Inquisiteur” guidé par les dieux. Même Brachtis était un paladin, à ce compte-là. En quoi l'ordre auquel appartenait ce Nain avait-il plus de légitimité que lui pour juger les gens et pour décider d'une peine de mort ? Maintenant que Brachtis avait récupéré son arme, plus rien ne le contraignait à suivre ce Nain ingrât.

BRACHTIS – Je vois que nous n'avons pas la même notion de la gratitude. De toute manière, je ne te suivrai pas. Je ne reconnais pas l'autorité supérieure de ton ordre, et j'ai bien l'impression que j'aurais mieux fait de laisser ce troll t'écraser. Tu ne m'obligeras pas à te suivre, « Inquisiteur » ; et n'espère pas m'avoir une seconde fois avec le coup de ton marteau magique.

Mugol décida d'en rajouter une couche :

MUGOL – Serais-tu en train de dire, « Inquisiteur », que si mon ami ne t'avait pas sauvé la vie, il aurait eu un procès inéquitable ? C'est là toute la reconnaissance que tu as envers quelqu'un t'ayant sauvé la vie ?
BRACHTIS – Inutile de discuter plus longuement, Mugol.

Brachtis gardait son sabre en main, au cas où le Nain déciderait de l'attaquer pour essayer de l'emmener de force à Telbara. Si cela devait se finir en combat entre eux, alors il en serait ainsi, mais cela ne rendrait cet Inquisiteur que plus indigne.

•————————————•

Fiche de personnage
avatar
Brachtis
Expert
Expert

Race : Homme-tortue
Classe : Chevalier noir

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une rencontre fortuite

Message  Kurin le Jeu 15 Sep 2016 - 16:22

" Je vois que nous n'avons pas la même notion de la gratitude. De toute manière, je ne te suivrai pas. Je ne reconnais pas l'autorité supérieure de ton ordre, et j'ai bien l'impression que j'aurais mieux fait de laisser ce troll t'écraser. Tu ne m'obligeras pas à te suivre, « Inquisiteur » ; et n'espère pas m'avoir une seconde fois avec le coup de ton marteau magique. "

Kurin avait un grand sens de l'honneur, mais également un grand sens du devoir. Cet homme-tortue l'avait sauvé certes, mais il était aussi un meurtrier, et il ne pouvait par conséquent pas le laisser partir, ce serait un manquement à sa fonction qui le hanterait pour longtemps. Il y avait une distinction majeure entre gratitude et devoir, et Kurin devait choisir entre les deux. Brachtis ne semblait pas la comprendre, lui. Il ignora tout bonnement la réplique du granl, les paroles acerbes de celui-ci n'interessaient pas le paladin. L'homme-tortue lui somma aussi de se taire.

" Tu n'sais rien du devoir qui nous anime. En fait, je doute même que tu puisses le concevoir, parceque les gens comme toi, ceux qui font justice eux-même, pensent faire le bien. Mais le bien ne peut pas passer par le mal. "Tous dans la lumière seront jugés équitablement par mère Kaluni. Le but d'une vie et les actions menées lors de celle-ci seront scrutés par la mère de toute chose." Ce sont des passages des saintes écritures, mais tu ne dois pas les connaitre, cela signifie que quoi que tu aies fait, Kaluni te jugera impartialement, en ne s'appuyant que sur la façon dont tu as mené ta vie. Un meurtre de sang froid, même animé par une juste ambition, laisse une trace indélébile sur ton âme. Oublions cette histoire de jugement, au regard de ce que tu as fait lors de ce combat, mais tu dois t'absoudre de tes péchés au regard de la Lumière. Sans quoi ton âme ne pourra être sauvée. "

Kurin se doutait que l'homme-tortue n'aurait cure de sa requête, mais qui sait ? Il est de son devoir sacré de remettre sur le droit chemin les pécheurs. Mais Kurin avait ses convictions, et s'y attachait fermement. Il tenait tout aussi fermement son marteau, attentif au moindre geste de son interlocuteur, prêt à riposter si necessaire. Ce serait un combat à deux contre un, mais le paladin inquisiteur en avait vu d'autres.

" Et ne fais pas l'imbécile mon gars, j'en ai vu d'autres avant toi. T'attaquer à un inquisiteur serait bien la pire des idées qu'tu pourrais avoir. J'tolère déjà bien assez ton insolence. "

•————————————•
Kurin, l'inquisiteur
avatar
Kurin
Expert
Expert

Race : Nain
Classe : Paladin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une rencontre fortuite

Message  Brachtis le Sam 24 Sep 2016 - 11:00

KURIN – Tu n'sais rien du devoir qui nous anime. En fait, je doute même que tu puisses le concevoir, parce que les gens comme toi, ceux qui font justice eux-mêmes, pensent faire le bien. Mais le bien ne peut pas passer par le mal.

Ce qui était valable pour Brachtis, l'était bien aussi pour les Inquisiteurs ? Il fallait donc définir les frontières du bien et du mal. Tuer des bandits, c'était mal, pour lui ? Brachtis avait mal agi ? En tuant des bandits ? Qu'est-ce qui dérangeait donc tant cet Inquisiteur ? En quoi l'acte de Brachtis avait-il été différent de la sanction de mort donnée par un Inquisiteur ? Ce dernier cas n'était ni plus ni moins qu'un meurtre déguisé. Cet homme n'avait-il jamais tué ou favorisé la mise à mort d'une personne qu'il avait jugée comme étant mauvaise ? Brachtis en doutait fort. Alors, ce genre de leçons, ça lui passait au-dessus de la tête, car ceux qui les prêchaient avaient tout aussi bien à balayer devant leur porte.

L'Inquisiteur récita ensuite des vers de ce qu'il considérait comme étant les « Saintes Ecritures ». Kaluni avait-elle écrit ces textes de sa propre main ? Evidemment que non. Tout ceci n'était qu'une mascarade. Des gens qui se croyaient plus proches des dieux que tous les autres mortels, alors que ce n'était que leur manière à eux de se donner du pouvoir, un pouvoir que Brachtis ne reconnaissait pas.

KURIN – Et ne fais pas l'imbécile mon gars, j'en ai vu d'autres avant toi. T'attaquer à un inquisiteur serait bien la pire des idées qu'tu pourrais avoir. J'tolère déjà bien assez ton insolence.

Ha ! Voilà encore une parole bien présomptueuse. En quoi Brachtis était-il insolent à un point si intolérable ? C'est parce que ce Nain se disait Inquisiteur qu'il fallait forcément baisser le ton devant lui ? Brachtis ne voyait pas une seule bonne raison de se gêner pour lui parler à sa manière.

BRACHTIS – Mais qui est le plus insolent ici : celui qui se prend pour le bras armé d'un dieu, ou celui qui le remet à sa juste place ?

Par ailleurs, l'Inquisiteur lançait un avertissement au cas où Brachtis voulait l'attaquer. Si ça avait été le cas, Brachtis ne l'aurait pas sauvé d'un troll.

BRACHTIS – Et ne me fais pas rire avec ton avertissement. Celui qui a le plus à se méfier de l'autre, ici, c'est moi. Tu veux me capturer pour m'emmener de force à Telbara ; moi, je viens de te sauver de l'attaque d'un troll. Si j'avais voulu « faire l'imbécile », comme tu dis, j'aurais déjà agi autrement que comme je l'ai fait.

Mugol restait silencieux : c'était un signe qu'il approuvait les paroles de son ami. Il n'en pensait pas moins que lui.

BRACHTIS – Je t'épargne justement car tu n'es pas quelqu'un de mauvais. Juste d'affreusement présomptueux. Tu dis que Kaluni me jugera impartialement ? Parfait : laisse les dieux eux-mêmes me juger. N'aie pas la présomption de pouvoir le faire à leur place. Tu n'es rien de plus que moi en ce monde.

•————————————•

Fiche de personnage
avatar
Brachtis
Expert
Expert

Race : Homme-tortue
Classe : Chevalier noir

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une rencontre fortuite

Message  Kurin le Lun 10 Oct 2016 - 13:18

" Mais qui est le plus insolent ici : celui qui se prend pour le bras armé d'un dieu, ou celui qui le remet à sa juste place ? "

Kurin serra les dents, et le manche de son arme. Cet impertinent parlait de justice à présent, il n'avait pas à lui rappeler sa place, le nain n'était qu'un mortel, mais touché par la lumière de la vertu. Contrairement au hors-la-loi, lui avait appris la notion de justice, et l'homme-tortue n'avait aucun droit de l'utiliser de la sorte. Le comportement blasphémateur et arrogant de son interlocuteur venait à bout de sa patience.

" Et ne me fais pas rire avec ton avertissement. Celui qui a le plus à se méfier de l'autre, ici, c'est moi. Tu veux me capturer pour m'emmener de force à Telbara ; moi, je viens de te sauver de l'attaque d'un troll. Si j'avais voulu « faire l'imbécile », comme tu dis, j'aurais déjà agi autrement que comme je l'ai fait. "

" Une bonne action n'en rattrappe pas une mauvaise, tu as tout faux mon gars. Tu penses laver tes péchés en faisant de bonnes actions, mais cela ne marche pas ainsi. Tu as commis un meurtre, ne prétends pas pouvoir décider de qui doit vivre ou qui doit mourrir. Tu m'as sauvé, je le reconnais, et tu as toute ma gratitude. Mais tu restes un meurtrier, et j'peux pas fermer les yeux sur ça. "

"Je t'épargne justement car tu n'es pas quelqu'un de mauvais. Juste d'affreusement présomptueux. Tu dis que Kaluni me jugera impartialement ? Parfait : laisse les dieux eux-mêmes me juger. N'aie pas la présomption de pouvoir le faire à leur place. Tu n'es rien de plus que moi en ce monde. "

Kurin serra son marteau qui se mit à luire, l'impertinence de cette personne dépassait les bornes. En un instant, Kurin fut prêt à laver cet affront, même si cela signifiait se passer de jugement. Il récita dans sa tête la litanie de la juste fureur pour ne pas céder à la colère.

" Ne me compares pas à toi, meurtrier ! Je vis pour empêcher les gens comme toi de perpetrer leurs atrocités. Qui tueras-tu ensuite si je te laisse simplement partir ? "

Kurin implora la lumière de l'aider dans son combat à venir, persuadé que son ennemi allait répliquer. Son armure brilla légèrement à la lumière qui pointait entre les arbres.

" Tes actes te condamnent, un mortel tel que toi ne peux pas s'octroyer le droit de vie et de mort, pas plus que je ne le peux. Si tu refuses de le comprendre, alors je devrais laver le monde du danger que tu représentes pour toutes les créatures qui le peuplent. "

Le nain se mit en garde, prêt à affronter son ennemi.

" Voilà la différence entre toi et moi. J'ai voué mon existence à la protection de la vie, de toute vie. Je crois du plus profond de mon être que la paix est la plus belle des ambitions, et j'ai choisi de sacrifier ma paix pour que les autres habitants du monde en profitent. Toi, tu n'as rien d'autre que des idéaux pervertis par le sang, tu n'as aucune morale. "

•————————————•
Kurin, l'inquisiteur
avatar
Kurin
Expert
Expert

Race : Nain
Classe : Paladin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une rencontre fortuite

Message  Brachtis le Lun 17 Oct 2016 - 11:43

« Tu as toute ma gratitude. »
Un rictus fit tressauter le visage de Brachtis. Cette phrase était un petit bijou d'ironie. L'Inquisiteur qui venait de prononcer cette phrase tenait fermement son marteau, qu'il fit briller de lumière magique, et s'apprêter à attaquer celui qui « avait toute sa gratitude ». Il refusa la comparaison. Normal : elle était peu flatteuse pour lui. Il préférait se croire au-dessus des autres, prétextant une bénédiction divine pour s'octroyer un droit exclusif de juger les gens, mais Brachtis lui claquait le visage à coup de vérité, et cela, l'Inquisiteur ne le supportait pas. Maintenant, il se préparait à le tuer, se rabaissant à faire ce même pour quoi il blâmait Brachtis.

Le fanatisme envers Kaluni rendait finalement les gens aveugles sur leurs propres agissements. Elle avait bon dos, la déesse de la Lumière.

KURIN – Voilà la différence entre toi et moi. J'ai voué mon existence à la protection de la vie, de toute vie. Je crois du plus profond de mon être que la paix est la plus belle des ambitions, et j'ai choisi de sacrifier ma paix pour que les autres habitants du monde en profitent. Toi, tu n'as rien d'autre que des idéaux pervertis par le sang, tu n'as aucune morale.

Il s'apprêtait à attaquer celui qui avait toute sa gratitude pour lui avoir sauvé la vie de l'attaque d'un troll, et voilà qu'il parlait de morale. C'était consternant. Mugol sentit bien que le combat était pas loin de l'inévitable. Restait-il encore une seule chance à Brachtis de lui faire entendre raison ? Il n'avait pas envie de tuer cet Inquisiteur malgré sa présomption crasse ; il ne chercherait pas à le raisonner sinon. Néanmoins, il était prêt à se battre. Pour le montrer, il se mit lui-même en garde avec son sabre. L'Inquisiteur ne le surprendrait pas avec sa magie, cette fois. Et il était à un contre deux. Brachtis lui laissa une dernière chance :

BRACHTIS – Regarde-toi, Inquisiteur : tu me parais très mal placé pour parler de morale. Ne te prend-il pas ce même besoin de justice quand tu aperçois ton propre reflet ? Avant de faire une bêtise, regarde-toi bien, et répète-toi tes propres mots : tu veux laver le monde du danger que je représente pour toutes les créatures qui le peuplent. C'est précisément ce que j'ai fait en tuant ces bandits, et maintenant tu veux me tuer ? Qu'est-ce qui te donne le droit de faire ce que tu as la prétention de m'interdire ? Moi aussi, je lave le monde de ceux qui le souillent. Oserais-tu tuer un Inquisiteur ?

•————————————•

Fiche de personnage
avatar
Brachtis
Expert
Expert

Race : Homme-tortue
Classe : Chevalier noir

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une rencontre fortuite

Message  Kurin le Mar 1 Nov 2016 - 9:22

"Regarde-toi, Inquisiteur : tu me parais très mal placé pour parler de morale. Ne te prend-il pas ce même besoin de justice quand tu aperçois ton propre reflet ? Avant de faire une bêtise, regarde-toi bien, et répète-toi tes propres mots : tu veux laver le monde du danger que je représente pour toutes les créatures qui le peuplent. C'est précisément ce que j'ai fait en tuant ces bandits, et maintenant tu veux me tuer ? Qu'est-ce qui te donne le droit de faire ce que tu as la prétention de m'interdire ? Moi aussi, je lave le monde de ceux qui le souillent. Oserais-tu tuer un Inquisiteur ? "

Kurin ne voulait pas tuer l'homme tortue, seulement il commettait tant et tant de fautes, l'inquisiteur n'avait pas pour habitude qu'on lui résiste. Il refusait de comprendre, leurs points de vue étaient trop divergents. Kurin savait que la tolérance faisait partie des enseignements de Kaluni, mais il ne pouvait pas tolérer de meurtrier.

" Tu peux sans doute pas comprendre, chaque personne à qui j'ôte la vie au nom de ma fonction me hante, mais c'est un fardeau que je suis prêt à porter pour le monde. J't'interdis cela pour protéger les autres de toi, mais aussi pour te protéger toi-même. Et si tu ressent rien de tout ça, si tu ressent aucun remords à semer la mort, alors c'est que tu es dangereux pour les autres. Et je ne tuerais jamais un de mes frères. "

Il balança sor arme sur son épaule, mais n'en restait pas moins aux aguets, prêt à réagir au moindre mouvement de l'homme tortue. Son armure brillait toujours faiblement du pouvoir de la lumière divine qui l'investissait. Cette personne était dangereuse, il ne fallait pas la sous-estimer. Le paladin avait bien du mal à comprendre sa façon de voir les choses, car elle lui paraissait bien trop pervertie par une sorte de volonté de domination sur le monde qu'il l'entoure.

•————————————•
Kurin, l'inquisiteur
avatar
Kurin
Expert
Expert

Race : Nain
Classe : Paladin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une rencontre fortuite

Message  Brachtis le Jeu 3 Nov 2016 - 17:46

Evidemment, il y avait beaucoup de provocation dans l'emploi du mot “Inquisiteur”. Quand Brachtis essayait d'être diplomate, cela ne durait jamais très longtemps. Malgré tout, il continuait à faire l'effort de dialoguer pour leur éviter à tous deux de se mettre sur la tronche alors qu'aucun ne voulait éliminer l'autre. En dialoguant, Brachtis voulait faire valoir sa vision du monde et surtout faire comprendre à ce fichu Nain qu'il n'était pas au-dessus de lui parce qu'il appartenait à un ordre chevaleresque plus ou moins officiel. Alors, pour lui signifier qu'ils avaient le même but et les mêmes droits, Brachtis se désigna “Inquisiteur”, histoire de faire comprendre avec provocation à son interlocuteur que s'il s'en prenait à lui, il s'en prenait à quelqu'un qui était animé par les mêmes objectifs que lui de débarrasser le monde de la vermine.

KURIN – Tu peux sans doute pas comprendre, chaque personne à qui j'ôte la vie au nom de ma fonction me hante, mais c'est un fardeau que je suis prêt à porter pour le monde. J't'interdis cela pour protéger les autres de toi, mais aussi pour te protéger toi-même. Et si tu ressens rien de tout ça, si tu ressens aucun remords à semer la mort, alors c'est que tu es dangereux pour les autres. Et je ne tuerais jamais un de mes frères.

Bon sang que ce Nain était têtu ! N'était-ce pas ce que l'on disait de sa race toute entière ? Quoi qu'il en soit, les arguments de Brachtis étaient systématiquement balayés d'un revers aussitôt qu'ils étaient assenés. Il n'y avait rien à faire. Brachtis ne cherchait pas à éviter le combat par peur, oh que non : il savait qu'il pouvait battre cet Inquisiteur en duel, déjà, alors avec Mugol à ses côtés, c'est plutôt l'Inquisiteur qui devait avoir peur. Brachtis cherchait à éviter le combat parce que cet Inquisiteur, en dépit de son opiniâtreté et de sa prétention altière crasse, faisait partie des gens qui méritaient de vivre. Brachtis ne avait décidé ainsi. Se battre ne ferait que les épuiser, les blesser, tout ça pour rien.

BRACHTIS – N'essaie pas de me faire pleurer avec tes remords. Tu ramènes un criminel à Telbara pour qu'il soit jugé par tes camarades Inquisiteurs, ils le sanctionnent après délibération par la mort, et tu voudrais ici me faire croire que dans ce cas, ils sont tous habités par le remord ? Balivernes ! Ils sont habités par le sentiment du travail bien fait, d'une bonne action accomplie. C'est ce même sentiment que j'éprouve, tout comme ceux de ton ordre.

Brachtis avait l'impression d'abattre ses dernières cartes. Après cela, si son interlocuteur insistait, le combat serait inévitable.

BRACHTIS – Ecoute : je ne veux pas te faire de mal, je t'ai même sauvé la vie. Mais si tu insistes pour m'emmener à Telbara me faire juger par un ordre dont je ne reconnais pas la légitimité et qui n'a aucun droit sur moi, alors je me défendrai pour te mettre à terre, et nous serons deux à nous battre contre toi, tout ça pour rien, des efforts inutiles, des blessures idiotes que nous pourrions nous infliger au lieu de rester efficaces chacun de notre côté. Tu veux me protéger de moi-même ? Je ne t'ai rien demandé. Va, et mène ta quête de justice comme il te l'entend, mais ne m'empêche pas de faire de même.

•————————————•

Fiche de personnage
avatar
Brachtis
Expert
Expert

Race : Homme-tortue
Classe : Chevalier noir

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une rencontre fortuite

Message  Kurin le Dim 13 Nov 2016 - 20:39

" Ecoute : je ne veux pas te faire de mal, je t'ai même sauvé la vie. Mais si tu insistes pour m'emmener à Telbara me faire juger par un ordre dont je ne reconnais pas la légitimité et qui n'a aucun droit sur moi, alors je me défendrai pour te mettre à terre, et nous serons deux à nous battre contre toi, tout ça pour rien, des efforts inutiles, des blessures idiotes que nous pourrions nous infliger au lieu de rester efficaces chacun de notre côté. Tu veux me protéger de moi-même ? Je ne t'ai rien demandé. Va, et mène ta quête de justice comme il te l'entend, mais ne m'empêche pas de faire de même. "

Comment faire comprendre à cette personne les intentions qui motivaient le choix du paladin ? Kurin ne savait comment s'y prendre, tenaillé entre son sens du devoir et sa gratitude. Laisser fuir l'homme-tortue pourrait s'avérer désastreux, mais le paladin ne voulait pas d'un combat. Il se tourna de profil.
Serra les dents.
Il lâcha ses mots avec difficulté.

" Pars alors, mais rappelles-toi notre rencontre. Saches qu'on récolte ce que l'on sème, toujours. Si tu continues à perpétrer des meurtres ainsi, la justice te rattrapera. Je ne te retiens pas, par reconnaissance, mais prends garde à ce que nos chemins ne se croisent plus, car alors je serais sans pitié. "

Il se refusait à le regarder, il allait le laisser partir. Si il se décidait à frapper maintenant, alors ce serait bien la preuve qu'il est plus corrompu encore qu'il ne le laisse croire.

"Partez, et puissiez-vous rester dans un chemin éclairé par la lumière. Et faites vite avant que je ne change d'avis. "

Comment pourrait-il se pardonner cela si un malheur arrivait ? Il le savait. Il passerait sa vie à les traquer. Si ils s'éloignaient du droit chemin, il les poursuivrait sans relache jusqu'à les traduire en justice. Ce serait son fardeau pour le reste de sa vie. Il comettait peut-être la plus grande erreur de sa vie de paladin, et il serait prêt à en assumer les conséquences s'il le fallait.
Son châtiment serait une éternité de pénitence.

•————————————•
Kurin, l'inquisiteur
avatar
Kurin
Expert
Expert

Race : Nain
Classe : Paladin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une rencontre fortuite

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum