Mystérieux contrat

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Mystérieux contrat

Message  Fleur le Dim 28 Aoû 2016 - 10:29

Yvël s’approche de moi et pose sa main sur mon épaule. C’est rassurant de le savoir ici. Je ne sais pas si j’aurais pu continuer seule avec les deux autres.

Yvël - Si on se fait encore une fois attaquer, prépare toi à dégainer tes poignards et à utiliser tes pouvoirs bizarres. Je veux voir de quoi tu es capable. Puis au moins les deux autres arrêteront de te croire faible.

J’écarquille les yeux. Ainsi donc ils me pensent faible. Voilà pourquoi ils estiment que je n’ai pas ma place ici. Les regards méfiants de Kihuctaelc confirment les mots d’Yvël. Mais dois-je pour autant leur faire croire que je suis forte ? Il me suffirait d’un petit sort pour me faire apprécier d’eux, cependant je n’en vois pas l’utilité puisque pour le moment, je veux juste trouver ce trésor le plus vite possible. Cependant, si Yvël veut vraiment voir ce dont je suis capable, même si ça n’a rien d’incroyable, je vais le lui montrer. Je le regarde droit dans les yeux et hoche cérémonieusement la tête, prête à me donner en spectacle.

Kihuctaelc – C’est quand même étrange…

De quoi ? Que se passe-t-il ? Les nocteras ne nous attaquent pas, nous restons discrets, tout va bien. Non. C’est justement trop calme. Les deux premiers nous ont attaqués, les autres sont dix fois plus nombreux mais se contentent de nous observer. Le centaure a raison, c’est étrange. En plus, il doit mieux comprendre les animaux que moi puisqu’il en est à moitié un, me dis-je sans imaginer à quel point j’ai tort.

Kihuctaelc – Le flagellon...

Déjà ? Je lève la tête et scrute l’horizon. Enfin, si on peut parler d’horizon dans une grotte sombre et pleine de parois. Je ne vois rien. Je retiens mon souffle et me concentre, faisant appel à mes autres sens que la vue. C’est la sensation de froid qui me permet de comprendre. Il se trouve sur notre gauche, à une distance respectable. Il ne fait aucun bruit, comme s’il était capable de ne pas respirer pour passer inaperçu. Je m’agrippe à la manche d’Yvël avant de me rappeler ses paroles. Ça va être à moi de jouer, je ne dois pas avoir peur.

D’un simple froncement de sourcils, je modifie la paroi de la grotte… du moins, c’est ce que le flagellon, Yvël et Naliän s’imaginent. Ils sont la cible de mon sort. Un inconsistant mur de pierre se dresse désormais entre notre ennemi et les deux humains. Il ne peut plus nous voir, il ne peut plus nous atteindre. D'autant plus que l'idée d'aller sonder ce mur ne va pas lui venir à l'esprit immédiatement quand il verra ma seconde illusion.

Pourquoi mon sort ne visait-il qu'eux-trois ? Simplement parce qu'ainsi le flagellon ne peut plus nous voir et Naliän et Yvël n'iront pas se faire tuer en l'attaquant au corps à corps.

Seuls Kihuctaelc et moi-même, sommes capable de le voir et… de le viser avec nos armes de jet.

Je n’en ai pas terminé pour autant. De l’autre côté de cet obstacle imaginaire apparaissent deux séfix. Ils défient le flagellon, s’approchent, s’éloignent, tournent autour de lui. Ça devrait l’occuper un moment. Je ne suis pas capable de permettre au centaure de les voir, mais je le lui explique sans faire aucun bruit. Encore une de mes illusions. Il entend directement dans sa tête mes instructions.

Violette – (à Kihuctaelc) Il ne peut pas nous voir. Il ne voit que deux sefix, il fixe celui qui se trouve à sa gauche. Un autre se trouve derrière lui. Ils vont continuer à tourner autour de lui sans s’approcher, si bien qu’il ne devrait pas bouger. On peut l’avoir.


Le flagellon se contente de tourner légèrement sa tête de pieuvre, nous offrant la vision de son profil. Ses yeux brillent d’un éclat bleu. Il tend la main en avant et fait apparaitre de la glace. C’est impressionnant. Je peux voir le froid se déplacer dans la direction d’une de mes illusions. C’est le moment d'attaquer.

D’un geste vif, j’attrape un de mes poignards et le lance en direction de la tête de pieuvre, trop concentrée sur son sort pour se douter qu’une lame traversera la paroi de pierre pour se ficher dans son crâne.

Yvël et Naliän peuvent me voir lancer mon arme qui disparait à l’intérieur du mur.

Fleur
Bon
Bon


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mystérieux contrat

Message  Yvël le Jeu 22 Sep 2016 - 16:18

La marche continue. Il y à tout ces monstres autour de nous. Si ils le voulaient ils pourraient en quelques secondes nous réduire en charpie...
L'illusionniste avait l'air d'accord lorsque je lui ai demandé de me montrer l'étendu de ses pouvoirs. J'ai hâte de voir ce que ça va donner et comment réagirons les deux autres.
La grotte est très sombre et il y a un courant d'air désagréable qui pousse ma mèche mes yeux. Du coup, je n'arrive pas a voir grand chose...
Une grosse voix résonne :

C’est quand même étrange…

C'était le centaure Kihuctaelc. Il a dû capter quelque chose. Comment fait-il ? Et d'ailleurs, comment à t'il deviné les monstres de cette grotte sans y avoir poser un sabot ? Il a peut-être une technique particulière. J'irai lui poser la question tout a l'heure. Enfin, si nous sommes toujours en vie.

Le flagellon...

Hein..? Le flagequoi ? Il parle d'un autre monstre ? Je remet ma mèche en place pour mieux voir. Mais je ne vois rien. L'illusionniste tient nerveusement la manche de mon haut. Je réponds à son geste par un regard motivé. Je crois voir le monstre, il est debout au fond de la salle. Il a une drôle de tête. Il me fait drôlement penser à un animal. Mais j'ai oublié lequel...
La partie de la grotte se met tout d'un coup à s'élargir jusqu'à former un mur entre le montre Naliän et moi. Ce mur, c'est forcement un coup de l'illusionniste. Je m'assoie par terre en observant patiemment la suite des événements. Je sens qu'elle va nous en mettre plein la vue.
J'entends le drôle de monstre s'agiter de l'autre coté du mur. Un le sifflement d'une lame qui se fait entendre puis le monstre se met à crier. Ses cris sont extrêmement désagréables...

Yvël
Bon
Bon


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mystérieux contrat

Message  Naliän le Lun 26 Sep 2016 - 13:32

Nous avançons, et les nocteras n'attaquent toujours pas. Je me demande ce qui les en retient. Nous jaugent-ils, vont-ils soudain se jeter sur nous ? A moi que quelque-chose ne les dissuade de quitter la sécurité relative dont ils jouissent dans les airs. Mais quoi ? Comme si ses pensées avaient suivi le même cheminement que les miennes, Kihuctaelc, qui a évoqué l'étrangeté de la situation quelques instants auparavant, avance :

– Le flagellon...

Un frisson désagréable me parcoure l'échine. Il a sans doute raison. Qu'est-ce qui, à par ce monstre, pourrait retenir les affreuses chauve-souris de nous attaquer ? Il ne doit pas être loin. Je scrute la grotte du regard, mais elle est trop vaste et trop sombre pour que je discerne quoi que ce soit.

A mes côtés, les trois autres se sont arrêtés. Violette agrippe la chemise d'Yvël. La fille doit avoir peur. Après tout, pour le moment, elle n'a pas semblé capable de se défendre. Il lui faut espérer que nous ferons le poids face à la créature... chose dont je ne suis pas persuadé. Si déjà, nous pouvions la voir... Mais j'ai beau scruter les ténèbres, le flagellon demeure invisible. Cela ne me dit rien qui vaille. Je suis certain que, où qu'il soit, lui nous voit, nous observe. C'est déjà sur nous un avantage certain. Sans compter tout ce qu'on raconte sur ce monstre... Comment rééquilibrer la balance ?

Sans cesser de regarder autour de moi, je dégaine mes lames, le plus discrètement possible, dans le cas peu probable où il ne nous aurait pas vus non plus. A ma grande surprise, je vois Yvël s'asseoir au sol à mes côtés. Que... que fait-il ? Je le dévisage, interdit, note son air attentif. Sait-il quelque-chose que nous ignorions ? Je jette un coup d'oeil vers les deux autres, mais ils ne semblent pas surpris de l'attitude du mage. Tous deux fixent une paroi de la grotte. Que se passe-t-il avec eux trois ?

•————————————•
Naliän
avatar
Naliän
Bon
Bon

Race : Humain
Classe : Maître des lames

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mystérieux contrat

Message  Kihuctaelc le Sam 1 Oct 2016 - 12:28

A cette pensée, Kihuctaelc se figea. Il s'était engagé dans cette grotte en sachant qu'il aurait un flagellon à affronter. Il ne manquait pas de courage et avait en plus trois alliés, quoique les capacités de Fleur à se défendre restaient plus qu'incertaines. Il n'allait donc pas se mettre à paniquer maintenant. Tout de même, il ne put éviter de ressentir un certain stress. L'affrontement avec le monstre était imminent. L'obscurité n'aidait pas à aborder le combat sereinement. Kihuctaelc plissa les yeux en observant chaque recoin de l'espace où le groupe se trouvait.

Et il le vit.

Il vit surtout les contours de sa tête de pieuvre au teint un peu pâle, sur la peau de laquelle les faibles lumières guidant le groupe se reflétaient mieux que sur ses habits noirs comme la nuit. Ses yeux brillaient, laissant deviner son hostilité malgré l'absence d'expression faciale.
Fleur s'agrippait à une manche d'Yvël. Elle avait vu le flagellon juste avant Kihuctaelc. Inutile d'alerter Yvël et Naliän : tous deux le discernèrent aussi. Kihuctaelc serra juste sa lance comme pour se rassurer. Le Centaure allait devoir se montrer prudent à cause du manque d'espace, annulant l'avantage de mobilité qu'il avait en terrain extérieur, et des parcelles du sol recouvertes de verglas. Se battre contre un flagellon en devant éviter de se déplacer, n'allait pas être une mince affaire. Il allait falloir compter sur Naliän.

Le flagellon eut pourtant un comportement bizarre. Il arrêta de regarder directement le groupe. Il sembla perdu, tournant le regard à gauche à droite, cherchant quelque chose... mais quoi ? Pourquoi se déconcentrait-il ainsi ? Kihuctaelc fut déconcerté, et resta un moment sans attaquer. Yvël eut un comportement tout aussi étrange : il s'assit au sol.
Mais que se passait-il, bon dieu ?

FLEUR – Il ne peut pas nous voir. Il ne voit que deux sefix, il fixe celui qui se trouve à sa gauche. Un autre se trouve derrière lui. Ils vont continuer à tourner autour de lui sans s'approcher, si bien qu'il ne devrait pas bouger. On peut l'avoir.

Kihuctaelc eut un mouvement de sursaut. La voix de Fleur n'était pas naturelle : elle était dans sa tête. Enfin, non, pas tout à fait dans sa tête... Mais elle venait d'ailleurs, de nulle part et de toutes les directions à la fois. Pendant qu'il entendit la voix, il regarda Fleur : cette dernière le regardait aussi, fixement, sans bouger les lèvres.

Alors elle lui lançait donc un sort ? Elle était télépathe ?
Et pourquoi disait-elle que le flagellon voyait deux sefix ? Kihuctaelc regarda tout autour du flagellon mais ne vit aucun sefix.
Kihuctaelc ne comprit pas beaucoup mieux ce qui se passait.

KIHUCTAELC – Mais...

Il n'eut pas le temps de poser de question : Fleur lança une dague sur le flagellon. La lame se planta au niveau des clavicules, arrachant un cri strident au monstre.
Et si c'était le bon moment pour agir ? Kihuctaelc arma sa lance vers l'arrière, mais sentit le bout de la hampe heurter une paroi.
Pas le temps de viser de toute façon. Kihuctaelc lança son arme un peu à l'instinct.

Dans la poitrine.
La flagellon tomba à “genoux”. Son nouveau cri fut insupportable.
Le monstre porta ses deux mains vers le point où la lance était plantée dans sa poitrine. Il l'arracha d'un mouvement sec. Le bras du côté de la clavicule touchée par la dague de Fleur, bougeait moins que l'autre. De l'autre bras, le flagellon fit un autre geste, furieux... et une multitude de minuscules pics de glace fusèrent dans toutes les direction en partant de lui, comme l'effet d'une bombe.

•————————————•
Fiche de personnage
avatar
Kihuctaelc
Bon
Bon

Race : Centaure
Classe : Guerrier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mystérieux contrat

Message  Fleur le Ven 7 Oct 2016 - 15:44

Le centaure est avec moi, il lance son arme d’un geste vif et précis. Ceux de son espèce sont connus pour être d’une précision sans faille, et le lancé de Kihuctaelc ne peut que faire honneur à sa race. Le flagellon se retourne d’un seul coup. J’aperçois le manche de mon poignard au niveau de sa clavicule tandis que la lance du centaure est fichée dans sa poitrine. La créature pousse un cri puissant, déchirant. J’ai l’impression que mes tympans explosent. Je ferme les yeux sous le choc et, quand je les rouvre, je découvre une multitude de pics glacés fuser en tout sens. Je m’accroupis et me protège le visage de mes bras. Le tissu qui les protège se fait déchirer par chaque morceau de glace qui l’atteint et entame ma peau. Sur le coup, je ne sens pas la douleur, mais quand j’abaisse les bras, je remarque qu’ils sont ensanglantés, de même que mes jambes qui étaient également exposées.

Je redresse la tête, à la recherche du flagellon. La glace a traversé les deux sefix qui n’étaient qu’illusion. L’aberration semble avoir compris qu’ils ne représentaient aucun danger, car après avoir tendu les mains vers l’un d’eux pour l’immobiliser dans de la glace, le sefix a continué d’évoluer, intouchable car inexistant.

Le flagellon ne prête plus aucune attention à ces illusions et lève la tête, à l’écoute. S’il ne peut se fier à sa vision, il doit se concentrer sur ses autres sens. Il cherche à nous entendre pour nous trouver. Au bout de quelques secondes, il lève à nouveau la main droite, celle qui a arraché la lance de Kihuctaelc de sa poitrine et un nuage de fumée y apparait. Je comprends qu’il s’agit d’une réaction dû au froid. L’aberration cherche à nous glacer.

Autour de nous, l’incessant mouvement des nocteras ralenti. Ces animaux doivent également ressentir le froid qui nous entoure et ne peuvent lutter contre l’engourdissement.

•————————————•
Fleur de Tacomnal
avatar
Fleur
Bon
Bon

Race : Humaine
Classe : Barde

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mystérieux contrat

Message  Yvël le Mar 18 Oct 2016 - 22:08

D'autres horribles cris se font entendre.  Le Centaure à dû passer à l'attaque.
Les cris stridents du Falgeltruc sont insupportables. Ils m'empêchent de rester concentré... J'arrive toutefois à centrer un peu de mon attention sur ce qui se passe de l'autre coté du mur.
Soudain, une multitude de petits pics traversent le mur. Ils se dirigent dangereusement vers l'épéiste et moi-même.
Toujours accroupi au sol, j'arrive à me protéger in extremis avec mon épée... et mes cheveux. En baissant ma tête au dernier moment les pics qui devaient atteindre mon visage ont été bloqués par l'épaisseur de mon cuir chevelu. Mais même avec cette garde mes mollets ont été touchés de plein fouet.
Par je ne sais quel miracle l'épéiste est également toujours indemne. Même si il n'a pas l'air de tout comprendre.
D'après ce qu'on entend de l'autre coté Fleur doit-être dans un sale état. Le monstre doit-être toujours en vie...  Un Flagatruc c'est résistant. Pour avoir une chance de survire, il va falloir agir vite.

— EH ! Monsieur l'épéiste ! Ça va être difficile mais il va falloir m'écouter parce qu'on a pas beaucoup de temps ! Le mur que tu vois n'est qu'une illusion.
Les autres doivent-être mal en point derrière et il faut agir vite.
Je vais foncer dans le mur, atteindre le monstre par surprise et le paralyser avec ma magie. Dès que tu entendras le bruit de la foudre tu fonceras, ça sera le signal pour que tu ailles neutraliser le monstre.
Il faut que tu frappes au bon moment, lorsqu'il n'y a plus d'éclairs dans l'atmosphère. Sinon tu risques de finir électrocuté.
J'espère que tu as tout compris.


Sans avoir confirmation de sa part, je fonce, tête baissée en direction du mur. Et c'est très difficile. Cette illusion est tellement réaliste. Je dois faire un effort de volonté incroyable pour ne pas m'arrêter.
De l'autre coté du mur je ne perds pas un instant. Je fonce vers le monstre et j'active mon aura électrique.
Un bruit de tonnerre se fait entendre dans toute la grotte. Il est mêlé au cri strident du monstre.
C'est le signal.

•————————————•
Fiche de personnage
avatar
Yvël
Bon
Bon

Race : Humain
Classe : Guerrier-mage

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mystérieux contrat

Message  Naliän le Mer 19 Oct 2016 - 9:47

Tous en continuant de fixer cette paroi de la grotte, qui me semble tout à fait ordinaire, Violette lance soudain un poignard d'un geste précis... Je tombe en arrêt. Sa lame a traversé la paroi, comme s'il s'agissait d'une volute de fumée. Pourtant, le mur me semble bien tangible. Un cri affreux s'élève, qui semble venir de derrière cette mystérieuse paroi. Ce hurlement est absolument inhumain, et sa fréquence est presque intolérable pour mes oreilles. Le flagellon, sans aucun doute. Mais où est-il ? Et que diable se passe-t-il avec cette paroi ?

Je déteste être perdu. Je me sens inutile, et j'ai l'impression que tout m'échappe, que tout glisse entre mes mains, que je n'ai plus le contrôle sur rien. Cette impression se solidifie un peu plus lorsque Kihuctaelc, d'un geste fluide et puissant, jette sa lance. Celle-ci décrit à travers l'espace une trajectoire parfaite... et traverse à son tour la paroi de pierre. Un nouveau hurlement s'élève, plus horrible encore que le premier. Autour de nous, les nocteras s'agitent, tout en demeurant en sécurité dans les airs.

Soudain, des pics de glace fusent du mur, partant en toutes direction. D'un geste réflexe, je décris un mouvement avec l'une de mes épées, qui fend l'air devant moi. Une secousse dans mon bras me fait comprendre qu'elle a heurté des morceaux de glace, qui m'auraient sans doute causé des dégâts sans cela. A côté de moi, Yvël s'est protégé de sa folle tignasse, et, un peu plus loin, Violette est blessée en de multiples points.

J'ai l'impresion de devenir fou. Je ne comprends rien à ce qui se passe. La situation m'échappe entièrement, et je déteste la désagréable sensation que je suis à la merci des événements. Je voudrais réagir, mais que puis-je faire ? Yvël me tire de mes pensées, en s'adressant à moi :

— EH ! Monsieur l'épéiste ! Ça va être difficile mais il va falloir m'écouter parce qu'on a pas beaucoup de temps ! Le mur que tu vois n'est qu'une illusion.

Je le fixe, hébété. Une illusion ? Je revoie en une fraction de seconde le poignard traverser ce mur, puis la lance, et enfin les pics de glace en fuser. Une illusion... Pendant ce temps, le magicien a continué de parler, et je reprends ses mots en cours :

— Je vais foncer dans le mur, atteindre le monstre par surprise et le paralyser avec ma magie. Dès que tu entendras le bruit de la foudre tu fonceras, ça sera le signal pour que tu ailles neutraliser le monstre.
Il faut que tu frappes au bon moment, lorsqu'il n'y a plus d'éclairs dans l'atmosphère. Sinon tu risques de finir électrocuté.
J'espère que tu as tout compris.


Dans a grotte, la température a chuté. Le temps presse. Sans attendre de réponse, le magicien se met à courir vers le mur... et disparaît dedans. J'entends rapidement un énorme grondement semblable au bruit du tonnerre. Je n'ai pas le temps de réfléchir. Tout cela a beau sembler fou, il me faut agir immédiatement. Je m'élance à mon tour, droit vers le mur. Yvël a beau m'avoir affirmé qu'il s'agissait d'une illusion, et j'ai beau en avoir eu des preuves, je manque de m'arrêter au dernier moment... Mais je serre les dents, me prépare au choc... et me retrouve soudain de l'autre côté.

Yvël est là. Mais il n'est pas seul. Face à lui se tient une immense créature à l'affreuse figure de pieuvre dotée de tentacules qui s'agitent dans les airs. Le monstre est déjà blessé, et il se trouve visiblement sonné. Un étau de peur se referme sur ma poitrine au souvenir des descriptions que j'ai pu lire de ce monstre, mais je ne m'arrête pas. Je me jette sur l'ennemi, épées au clair, et fiche mes lames dans la poitrine du monstre, où il présente déjà une belle blessure. Relâchant mes deux épées d'acier, je fais sortir mes deux lames d'os, dans un chuintement ensanglanté. Puis, profitant de la temporaire paralysie de mon ennemi, je bondis et plante mes épées dans sa gorge, avant de me dégager et de retomber devant le flagellon. J'ignore si cela suffira. Je l'espère... dans le cas contraire, je risque de me trouver en mauvaise posture.

•————————————•
Naliän
avatar
Naliän
Bon
Bon

Race : Humain
Classe : Maître des lames

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mystérieux contrat

Message  Kihuctaelc le Jeu 20 Oct 2016 - 10:50

Impossible pour Kihuctaelc d'esquiver tous les pics de glace qui fusèrent dans toutes les directions en même temps. Plutôt que de bondir, le Centaure se recroquevilla, levant les bras devant son visage. Il serra les dents et pria pour avoir la chance d'être épargné.

Quand il sentit une vive douleur dans le corps, il sut qu'il n'avait pas prié assez fort. Son hurlement de douleur s'acheva en pur hennissement. Il baissa les bras et s'observa. Un pic de glace s'était planté dans son flanc. Un autre lui avait entaillé le dessous des côtes humaines. Enfin, un pic de glace s'était planté dans sa croupe, du côté droit. La douleur crispa tous ses muscles, et du sang coulait de ses trois plaies. Le pic de glace ayant percé son flanc équin tomba de lui-même au sol, mais l'autre resta planté dans sa croupe.

Le Centaure pouvait essayer de se pencher en tendant le bras pour le retirer, mais il pensa qu'il était plus avisé de ne rien en faire, de peur que cela ne laisse échapper encore plus de sang. Putain de flagellon, il ne l'avait pas loupé.
Yvël et Naliän se concertèrent pour mettre fin au combat, ils avaient apparemment été épargnés. Fleur était blessée aussi par contre, mais visiblement Kihuctaelc était celui qui avait les blessures les plus importantes.

Il se laissa appuyer contre la paroi de la grotte, le souffle court, grondant continuellement de douleur dans des sonorités très équines, les oreilles tirées en arrière et la queue agitée. Il pouvait se bander l'entaille à son torse humain, mais nécessiterait de l'aide pour la plaie à la croupe, et aussi au flanc par praticité. Le froid du pic de glace mordait la plaie à la croupe du Centaure, ne rendant la douleur que plus difficile à supporter.

Il y eut un bruit de mini-tonnerre et des étincelles, puis un cri strident, celui du flagellon. Kihuctaelc regarda d'un œil, très crispé par la douleur. Le flagellon venait d'être mortellement blessé à la gorge par Naliän. Le monstre à tête de pieuvre s'effondra. C'était fini.

Ou presque...

Alors que Kihuctaelc geignait pour signaler ses blessures à ses compagnons, ne pouvant retenir des grondements de cheval répétés, les nocteras au plafond se remirent peu à peu de l'engourdissement dû au froid.
Et ils s'agitèrent, devenant agressifs.

Kihuctaelc sentit son cœur se serrer de panique. Les nocteras ne les avaient pas attaqués jusqu'à lors à cause du flagellon, mais maintenant que ce dernier était mort, ils n'avaient plus rien à craindre.
Et Kihuctaelc était désarmé. Il ne possédait qu'une lance, qui était hors de portée à côté du corps du flagellon. Il savait tirer à l'arc mais n'en possédait pas. Ses blessures l'handicaperaient pour se battre sans arme et sa mobilité était réduite.

•————————————•
Fiche de personnage
avatar
Kihuctaelc
Bon
Bon

Race : Centaure
Classe : Guerrier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mystérieux contrat

Message  Naliän le Mar 27 Déc 2016 - 0:36

Devant moi, le monstre hurle. Le monde devient bruit. Je crois que je suis sourd. Je cris aussi, je crois. La douleur dans mes oreilles est trop forte. Le temps semble se suspendre. C'est pendant une durée infini que mon ennemi hurle. Il hurle. Il hurle. Il hurle. Puis, lentement, il s'effondre. Jamais je n'ai entendu un tel silence. J'ai l'impression que mes oreilles saignent. Mais le silence est une perception. Je ne suis pas sourd, finalement.

Je titube. Je me retourne vers les autres. Yvël, non loin de moi. Fleur et Kihuctaelc, plus loin, ensanglantés tous deux. Je fais un pas vers eux. Puis le monde explose. Un chaos d'ailes et de cris s'abat sur la salle, avec les nocteras. Les nocteras immobilisés par la peur du flagellon. Les nocteras qui peuvent désormais bouger. Nous attaquer. Une nuée de ces bêtes infernales nous séparent soudain, Yvël et moi, de nos compagnons de route. Je contemple le nuage, hébété. On ne peut les vaincre. Pas tous. Leur nombre me semble infini. Et je n'ai que quatre lames.

Nous allons mourir ici. Cette vérité me frappe, inéluctable. C'est comme une sentence que je l'accepte. Je n'ai pas le choix. Mais je peux encore choisir comment je vais mourir. Je me retourne vers le flagellon, retire mes épées de sa chair, puis lève mes lames ensanglantées. Je me mets en garde, prêt à affronter mes ennemis. J'ai une pensée pour ma famille, ma griffonne. Puis, je m'avance vers les démoniaques chauves-souris...

A ce moment, un craquement retentit, secouant la grotte. Je suis déséquilibré, tombe à genoux. Le sol de la grotte a bougé. J'ai le temps de me demander si les cris insoutenables du flagellon ont perturbé l'équilibre de ces salles souterraines... puis un bloc de pierre tombe devant moi. Je lève les yeux au plafond... le vois craquelé. Je n'hésite pas un instant. Cette fois, plus la peine de songer mourir en héros. On ne combat pas la pierre qui s'effondre. Les nocteras eux-mêmes, qui avaient commencé à fondre sur Yvël et moi, se désintéressent de nous, voletant de façon paniquée. Je rengaine mes lames, attrape Yvël par la manche, et m'enfuis vers l'arrière de la salle. Pourvu qu'il y ait une sortie de ce côté ! J'ai une pensée pour Fleur et Kihuctaelc. Eux sont du bon côté. J'espère qu'ils pourront atteindre la sortie. Mais c'est à Yvël et moi que je dois penser à présent. Je cours. Droit devant moi. Dans le noir qui nous entoure désormais.

Soudain, je sens le sol qui se met à remonter. J'ai l'impression que l'espace autour de moi se fait plus limité. Je ralentis le rythme, de peur que nous nous cognons. Soudain, devant nous, j'aperçois une lueur. Mon coeur accélère. Se pourrait-il que... Le sol ne cesse de monter. Autour de nous, la luminosité augmente. Je peux bientôt discerner les traits d'Yvël. Je n'ai jamais été aussi heureux de voir ses étranges cheveux. Nous continuons d'avancer... et le tunnel, autour de nous, ne cesse de rétrécir. Bientôt, nous devons marcher courbés. Puis nous tombons face à un mur. C'est d'au dessus de nous que vient la lumière. D'un tour au plafond... inaccessible. Et, de toute façon, bien trop étroit. Et, devant nous, nous attend un étroit tunnel... où même marcher à quatre pattes est impossible. Il va nous falloir ramper. Mon souffle s'accélère.

Je me tourne vers Yvël :

- C'est la seule voie.

Je me détourne de lui. Je ne veux pas qu'il voit ma peur. Elle deviendrait trop réelle. Je m'avance vers le tunnel, y pose mes mains tremblantes. J'appuie mon front contre la roche. Apaiser mon souffle. Il nous faut sortir d'ici. SI les nocteras ont survécu à l'éboulement, ils ne vont pas tarder. Je défais mon manteau. Cela me donnera plus de liberté de mouvements. Puis je me glisse dans l'ouverture.

La roche m'avale. Ses parois se resserrent sur moi. J'avance, elle me digère. Mes mains s'écorchent sur la roche. Le sang de mes paumes se mêle à celui de mes poignets. Plus aucun son ne me parvient. Je ne sais pas si Yvël me suis. Je suis seul. La roche me digère. Elle accroche ma peau, mes vêtements, mes cheveux, mes épées, fixées à ma ceinture. Je bloque, une première fois. Le tuyau se resserre. Il ne veut pas de ces arrêtes pointues. Je les libère pourtant. Je continue d'avancer. De nouveau, je coince. Mes bras sont devant moi, mes paumes ont mal à force de tirer. Mes épées bloquent ma progression. Accrochées à des saillies de roche. Je suis bloqué. Mon coeur accélère. L'air ne parvient plus que mal à mes poumons. C'est ma tête qui bat. Je suis coincé. Je ne parviens plus à bouger. La roche me digère.

Me calmer. Je dois me calmer. Mais je voudrais hurler. Je suis coincé.

Douleur, dans mes poignets. Mes lames d'os chuintent quand je gémis. Un courant me traverse. Je dois avancer. Lentement, je me libère des accrocs qui m'agrippent. Je reprends ma progression. Plus loin, je bloque encore. Je me libère. J'avance. Je coince. Je me délivre. J'avance. J'avance. J'avance.

Bientôt - une éternité plus tard - j'aperçois devant moi de la lumière. D'abord faible. Puis forte. De l'air me caresse le visage. L'odeur de la terre. Je sors.

Dehors, l'air est frais. Son mes épaisseurs, je frissonne. Il va me falloir retrouver des vêtements. Des arbres s'étendent autour de moi. Je m'assieds au sol, contemple les plaies sanglantes, à mes poignets. Ces plaies qui jamais ne se referment tout à fait. Qui cachent mes lames, cet étrange don, ce dysfonctionnement de mes os. Ces lames vivantes, faites de moi-même, de mes os, de mon corps. Ces lames qui surgissent quand je suis menacé. Je ne comprends pas comment cela marche. Aucun d'entre nous ne le comprend.

Je suis toujours ainsi, assis à contempler les plaies de mes lames, lorsqu'Yvël sort du boyau à son tour.

•————————————•
Naliän
avatar
Naliän
Bon
Bon

Race : Humain
Classe : Maître des lames

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mystérieux contrat

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum