A l'aide de son prochain

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: A l'aide de son prochain

Message  Garràn le Jeu 7 Avr 2016 - 20:29

Je pris congé d'Euryssa et la remerciai pour tout ce qu'elle avait fait pour moi. C'est ici que nos chemins se séparaient. Peut être qu'ils seront amenés à se croiser plus tard. On ne sait pas ce que nous réserve l'avenir. Je poussais la porte pour sortir. Où est passé encore Kulir, il n'était pas avec moi quand je discutais avec le prêtre. Je me retournais et l'apercevais sur la table en marbre. Il dégustait la nourriture qui était dans les bols. Je l'appelais en tapant à deux reprises dans mes mains, ce  dernier me regarda puis il vînt me voir. Il monta dans la sacoche, sans doute pour faire une sieste comme il en avait l'habitude.

Il commençait à se faire tard. Je décidais d'aller à cette taverne dont m'avait parlé le prêtre. Il me semble que nous l'avions croisé tout à l'heure. Je rebroussais chemin, me dirigeant vers la place du marché où avait eu lieu l'agression un peu plus tôt dans la journée. En effet, la taverne était bien sur le trajet, la pancarte indiquait  "Chez Dorcos" , c'était certainement ici. Avec un peu de chance, il venait fréquemment dans cette taverne. Je poussais les portes battantes. Une ambiance festive s'était emparé de la taverne, les gens rigolaient bruyamment, comptaient leurs exploits, racontaient de merveilleuses histoires et buvaient à s'en remplir le gosier. Je ne voyais pas d'homme ressemblant à la description du prêtre, il n'était peut-être pas encore arrivé. Je m'asseyais dans un coin, espérant croisé cet "Orifilas".

Cela faisait maintenant un bon moment que j'attendais dans mon coin. Surpris, je vis entrer une personne qui m'était familière. Qu'est-ce qu'il venait faire ici lui, le blessé grave d'aujourd'hui. Il n'avait pas l'air de m'avoir remarqué, je mis m'a capuche pour être un peu plus discret. Il s'était assis à une table non loin de la mienne, avec un Minautore avec des motifs sur ses cornes et un Humain aux cheveux sombres avec une grande balafre sur son visage, partant de son crâne jusqu'à sa mâchoire. Il n'y avait plus de cheveux sur sa tête au niveau de sa cicatrice, ni de sourcil d'ailleurs. Il était effrayant. Ce n'était vraiment pas dans ma nature d'espionner les gens comme ça, mais il n'avait pas voulu nous expliquer ce qui lui était arrivé et avait refusé l'aide de la garde. J'avais beaucoup de doute à son sujet, je devais en savoir plus. Il fallait que je me place juste derrière eux pour entendre discrètement leur conversation.

Je me levais pour me rapprocher un peu plus. Ils devaient certainement parler argent puisque la victime de tout à l'heure venait de poser un sac sur la table, vu le bruit de ce dernier en se posant sur la table, ça ne devait pas être des cailloux. Il était en train d'engager des mercenaires? Je devais en avoir le cœur net. Je me rapprochais encore un peu, bousculant au passage quelqu'un, je ne fis pas attention à lui. Mes pieds décolèrent soudain de terre, j'aurais peut-être du faire attention en fait.

Zirak - Mais je me souviens de toi! On s'est croisé à la Guilde des Guerriers, il me semble. Et si je me souviens bien, tu m'avais bousculé de la même fessons !!


Dans quel pétrin je mettais encore fourré. Les autres l'encourageaient et criaient son nom. J'essayais de rester calme. Il fallait que j'apaise cette orque de malheur ou sinon j'allais passer un sale moment. J'allais perdre aussi ma filature, mince! Il me tenait par les épaules avec ses deux bras puissants. Son torse était recouvert de tatouage et de cicatrice, ça devait être un guerrier, et pas un novice vu le nombre de cicatrice sur son corps massif.

Garràn - On peut peut-être se calmer, trouver un arrangement?

La foule - Zirak! Zirak! Zirak!

Zirak - Un arrangement, rien que ça? Je vais très certainement t'arranger en moins de deux!

C'est ce moment que choisi Kulir pour sauter sur l'orque et lui mordre le bout du nez. Après quoi il se sauva de la taverne. Au moins, il était très certainement plus en sécurité que moi. L'orque était encore plus énervé je m'attendais au pire. Il me tenait encore d'une main, et de son autre main, il fracassa la table juste à côté. Si ça continuait, j'allais vraiment devoir me battre, cela allait contre mes principes, mais pour sauver ma peau je n'avais pas vraiment le choix. J'ai l'impression que partout où je passe, je sème la zizanie. Bon sang, mais dans quel pagaille je me suis encore fourré!

Garràn
Expert
Expert


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A l'aide de son prochain

Message  Euryssa le Ven 8 Avr 2016 - 11:48

J’étais un peu triste de voir Garràn partir. Il était si attachant et j’étais aussi très contente de l’avoir croisé. Mais les dieux avaient prévu autre chose pour chacun. Notre mission commune était finie, nous devions prendre notre propre route. Voyant que le soleil déclinait déjà, je sentis la faim me tenaillait. Je me dirigeais vers le réfectoire des prêtres pour me restaurer. Je vis avec surprise le nombre de personnes entré en masse. J’entendis certains d’entre eux parler de meurtres dont ils ont vu. Quelle horreur, qu’arrivait-il donc à cette cité ? On parlait d’agression, d’un homme ayant tué son fils unique sauvagement et autre abomination. Je vis un couple tellement affolé qui parlait à un jeune novice. Un très jeune garçon qui venait de tout juste entrer dans les ordres. Je voulais prêter main forte, mais le jeune homme déclina mon aide avec politesse, montrant qu’il avait ce qu’il fallait. Il tendit une petite fiole avec un corbeau dessus au couple. Que c’est bizarre.

Je m’installai dans le réfectoire sur l’un des longs bancs en bois. Contrairement au reste du temple, cette pièce était moins prestigieuse que les autres. Les fenêtres étaient plus classiques et il n’y avait que des fresques qui décorer la pièce. On m’apporta rapidement une soupe de poisson avec de l’eau pure et du pain. Bien assez pour moi. Je commençais à déguster ce repas après une prière. Je mangeais lentement, je méditais sur ma journée. Au bout de quelques minutes, d’étranges bruits émanaient du couloir. Des prêtres et des prêtresses criaient et râlaient sur quelque chose. Apparemment, un intrus se baladait et semer la panique dans le temple. Je me levais de ma table et pris mon bâton pour me préparer à recevoir le visiteur. Je fus des plus surpris en le voyant débarquer tout exciter dans le réfectoire, rampant au sol et agitant son unique antenne. La petite créature se jeta devant moi faisant de grands yeux affolés. Il était bien énervé et s’agitait dans tous les sens, il tournait en rond. Un assistant arriva dans la pièce avec un grand balai :

Assistant : N’ayez crainte madame ! Je vais chasser ce monstre !
Euryssa – Non ! Laisssez-le, je le connais. Rangez votre arme mon enfant, je vais m’en occupé.

L’assistant obéit et se tint à l’écart. Je me penchai vers Kulir pour lui parler et comprendre ce qu’il voulait me dire. La pauvre petite créature était si affolée que l’on aurait cru qu’il était pris de folie.

Euryssa – Et bien Kulir, que se passse-t-il ? Esst-ce Garràn qui a des ennuissss ?

Kulir faisait des allé retour entre la porte et moi.

Euryssa – Tu es malade ? Tu veux jouer ? Ssss.

Cette fois-ci, il tourna au tour de moi et refis ses allées retour entre moi et la sortie.

Euryssa – Visssiblement, les dieux n’ont pas fini leur projet entre moi et ton maîsstre. Je vais te sssuivre.

Le Rintec continua sa chorégraphie jusqu’à ce que je me bouge. À chaque fois que j’allais là où il montrait, il me montrait la prochaine étape. C’était bien ça, il voulait me montrer là où se cachait son maître. Un grand danger devait le menaçait. Je suivis donc. Sur le chemin, je me demandais s’il ne serait pas utile de faire venir un garde. Si tel était le cas, j’en appellerais un sur la route, car je ne voulais pas perdre de temps au risque de faire condamner la petite dryade. Et si je n’avais pas le choix, j’userais de mon autorité de prêtresse. La ville était bien calme d’un seul coup, cela me dérangeait. Je me rassurais quand je vis le Rintec s’approchait d’une auberge, surement celle que Garràn devait chercher. Elle n’était plus qu’à quelques mètres devant moi, j’espère que le temps qu’il me faudra pour la rejoindre, il ne saura pas trop tard.

Euryssa
Champion
Champion


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A l'aide de son prochain

Message  Garràn le Ven 8 Avr 2016 - 17:27

J'étais en bien mauvaise posture. Mais pourquoi il a fallu que je croise à nouveau la route de cet orque. Le pire, c'est qu'il se souvenait de moi le bougre, raison de plus pour lui de me refaire le portrait. Bon, il fallait que je garde mon sang froid. Je vais devoir me transformer si ça continue. Cela risque de faire peur à tous les gens dans la taverne, au pire, cela fera une cohue générale, au mieux, ils resteront à distance. Je vis un énorme point vert se diriger vers moi, j'eu seulement le temps de mettre mes bras en croix pour me protéger. Je fus propulsé à l'autre bout de la taverne. J'étais un peu sonné, je me relevais tant bien que mal, en titubant. Mes bras et mon dos me faisaient horriblement souffrir. J'enlevais ma capuche et me préparais à me battre. Je n'avais, de toute manière, pas le choix. Le blessé grave de tout à l'heure m'avait sans doute reconnu, il se leva, accompagné de ses deux gardes du corps, et se dirigea vers la sortie. Voilà, à cause de se bêta, je venais de perdre ma filature.

Garràn - Ce n'est vraiment pas l'endroit pour se battre! Calmez-vous bon sang!

Zirak - Je vais te réduire en miette !!

Il se dirigeait vers moi avec rage. C'est bien connu des orques ça, toujours là où il y a la bagarre. Je me transformais, j'avais plus de chance d'encaisser ses coups ainsi. Le tavernier c'était caché derrière le comptoir, d'autres s'étaient écartés de nous, laissant place au duel. Il se rua sur moi et m'asséna un coup puissant. J'avais eu le temps d'anticiper son coup et de le parer au mieux à deux mains. Mon entraînement avait porter ses fruits, Calyniel pouvait être fier de moi. Je me retournais, toujours avec son poing entre mes mains. Je plaquais mon dos contre lui, me baissais puis pivotais sur mes jambes, utilisant son poids contre lui. Je le projetais de l'autre côté de la taverne. Il n'y avait que sous cette forme que je pouvais rivaliser avec une telle force de la nature comme lui. Mais je ne pouvais pas parer un autre coup, j'avais beau être bien plus résistant sous cette forme, sa force était impressionnante, mes bras me faisaient terriblement mal.

Il se rua une nouvelle fois sur moi les poings en avant. Je devais esquiver, si j'encaissais son coup, il m'immobiliserait pour de bon. Je me jetais vers l'entré de la taverne. Je poussais sur mes bras pour me redresser. Impossible de me relever, son premier coup, je l'avais encaissé sous ma forme initiale. Il avait certainement dû me briser les os. Il avait remarqué que j'étais cloué au sol. Il ricanait.

Zirak - Alors, morveux, on a peur? Tu es terrorisé au point de trembler comme une feuille, où est-ce la douleur qui te paralyse?

Là, pour le coup, je ne savais plus quoi faire. Le prochain coup, si je l'encaissai, je risquais de ne pas m'en remettre. Il fallait que je trouve une parade, un moyen d'esquiver, une astuce.
avatar
Garràn
Expert
Expert

Race : Dryade de feu
Classe : Guerrier-mage

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A l'aide de son prochain

Message  Euryssa le Sam 9 Avr 2016 - 17:01

Comme il était étrange de n’avoir vu aucun garde jusqu’à la taverne. Cet endroit était donc sans surveillance et cela m’inquiétait. D’ailleurs Kulir était tout aussi inquiet, pas pour la même raison, mais il était affolé et fut le premier à rentrer dans l’établissement. Quel que soit le problème qui se passait, j’espérais que je pourrais utiliser mon autorité de prêtresse pour rétablir l’ordre, à condition qu’ils aient peur de l’ordre et des dieux. Sinon, ce sont des fous. Je franchis le seuil de l’entrée m’attendant à tout, à tout sauf à cette bagarre géante qui semait la désolation dans l’auberge. On m'a souvent dit « Non Euryssa, ne te laisse pas avoir par les idées reçu. » Mais là, une auberge remplis d’alcoolique, cela finissait toujours mal.

Je compris avec horreur qui étaient les responsables de ce bazar. Un orc ? Non sûrement un demi-orc qui de plus portait le signe de la guilde. Quelle honte. Et il se battait avec une créature imposante faite de roche. Qu’est-ce que c’était que ça ? J’en fus médusé. Je ne savais pas quoi faire. Mais en voyant la petite créature affoler, vouloir s’approcher du golem, un doute affreux me frappa. L’orc, ou le demi-orc avait le dessus sur l’homme en roche et il allait l’écraser en l’insultant.

Zirak - Alors, morveux, on a peur? Tu es terrorisé au point de trembler comme une feuille, où est-ce la douleur qui te paralyse?


Morveux ? L’odeur plus cette désignation ne me laissait plus aucun doute. Je devais agir. Avec ma queue, je mis sur ses pieds pour lui faire une entrave. L’orc manqua de trébucher. Il se redressa sur ses pieds et se mit à grogner. Il se retourna vers moi et me menaça en m’insultant avec son poing. Je frappai le sol avec mon sceptre et me mis à lui grogner dessus. Ce n’était peut-être pas spirituel, mais il fallait faire preuve d’autorité parfois, surtout avec un orc.

Euryssa – Comment osez-vous menassait une prêtresse ! Et vous vous en prenez à un enfant ! Vous ! Un guerrier de la guilde ! Quelle honte ! Ssssssssssssssssssss !


Le silence régna dans toute l’auberge. Touts les clients nous regardaient perplexe se demandant comment tout cela allait finir. L’orc aussi semblait perdu et ne savait pas qu’elle comportement adopté. On pouvait deviner que l’envi de se battre devait le démanger, mais il n’était visiblement pas idiot, se frotter à un membre de l’ordre lui apporterait plus de problèmes qu’un quelconque honneur futile.

•————————————•

Fiche de personnage


Danse sacrée Naga :
avatar
Euryssa
Champion
Champion

Race : Naga
Classe : Prêtre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A l'aide de son prochain

Message  Garràn le Lun 11 Avr 2016 - 1:02

L'orc se dirigeait vers moi, prêt à terminer ce qu'il avait commencé. J'essayai une nouvelle fois de me relever et je réussis à me mettre assis sur le sol. Quelque chose m'avait aidé à me relever, poussant sur mon dos endolori. Kulir sauta sur moi brusquement. Pourquoi était-il revenu? Puis d'un coup, je vis le colosse vert s'effondrer. En regardant de plus près, une longue queue de serpent lui avait enlacé les pieds. En me retournant, je pouvais voir Euryssa. Son regard était effrayant, elle fixait l'orc qui était à terre. Celui-ci se releva en grognant et se tourna vers la serpente en la menaçant de ses poings. Le colosse avait l'air encore plus énervé. Mais pourquoi avait-elle fait ça? Elle risquait sa peau ... enfin ses écailles à défier l'orc ainsi! Elle frappa violemment le sol avec son grand bâton puis grogna sur l'orc.

Euryssa – Comment osez-vous menassait une prêtresse ! Et vous vous en prenez à un enfant ! Vous ! Un guerrier de la guilde ! Quelle honte ! Ssssssssssssssssssss !


Il n'y avait plus aucun bruit dans l'auberge, le silence s'était installé. Incroyable! Elle avait rabaissé le caquet de cet orc, l'avait remis à sa place et maintenant il n'osait plus rien dire! Je n'avais jamais vu cela auparavant. Quelle autorité! Il est clair que les prêtres et prêtresses sont d'un rang bien supérieur aux guerriers de la guilde et ils ne font pas parti de la même organisation. En tout cas, d'après ce que je pouvais constater, les gens la regardaient comme s'ils avaient en face d'eux quelqu'un d'important. Il était évident que les gens d'ici la respectaient, ou du moins, respectaient son poste.

Zirak - C'est bon, ça va, je rigolais. Il défiait Euryssa du regard. Cela peu arriver à tout le monde de s'emporter ainsi, non? De toute manière, j'étais sur le point de partir.

Sur ces mots, il se dirigea vers la sortie. Euryssa ne le quittait pas des yeux. Quand ils se croisèrent au niveau des portes battantes, j'ai cru l'espace d'un instant qu'il y aurait quelque chose, mais rien. L'orc passa à côté d'Euryssa sans même la regarder, il poussa les portes battantes et disparu après cela. J'avais vraiment eu beaucoup de chance que Kulir soit aller chercher Euryssa dans le temple. Heureusement qu'il n'a pas mon sens de l'orientation, sinon il se serait retrouvé en-dehors de la ville, où je ne sais ou, perdu quelque part.

Une fois le calme revenu, c'est-à-dire que l'orc soit sorti de la taverne, je reprenais ma forme initiale. Je ne pouvais pas rester sous ma transformation très longtemps et puis cela ne m'était plus d'aucune utilité maintenant. Je pouvais deviner l'apaisement de certains clients en me voyant me retransformer. Je devais leur faire peur sous cette forme. Je constatai également que mon avant bras droit était tout gonflé, idem pour mon bras gauche, tout endolori. Il avait même changé de couleur à certain endroit, virant couleur cassis. J'avais déjà vu cela avant, lors de mes entraînements avec Calyniel, lorsqu'on se battait, ma peau changeait de couleur le soir même aux endroits ou elle m'avait porté des coups.

Je m'appuyai contre un tabouret qui était près de moi pour m'aider à me relever. Lentement, mais sûrement, je me remis sur pied. Blessé un peu partout, mais en un seul morceau. Et cela, je le devais à Euryssa. Une nouvelle fois elle m'avait sauvé.

Garràn - Merci mille fois Dame Euryssa. Je hochais la tête, ne pouvant m'incliner pour la remercier à cause de mon dos endolori. Vous m'avez sauvé la vie, maintenant, je vous suis redevable. C'est la troisième fois aujourd'hui que vous m'aidiez. je rigolais . J'ai vraiment eu beaucoup de chance de vous avoir croisé.
avatar
Garràn
Expert
Expert

Race : Dryade de feu
Classe : Guerrier-mage

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A l'aide de son prochain

Message  Euryssa le Lun 11 Avr 2016 - 18:47

Zirak - C'est bon, ça va, je rigolais. Cela peu arriver à tout le monde de s'emporter ainsi, non? De toute manière, j'étais sur le point de partir.

Il faisait preuve de sagesse en évitant de me faire du mal. Me toucher aurait été la plus grosse erreur qu’il puisse commettre. Tout le monde essayait de reprendre son activité, soulager vraisemblablement que cela n’est dégénéré. Je n’étais encore que dans les étages inférieurs du grade de prêtre, je n’avais pas l’autorité dont je faisais croire avoir par mon assurance, mais un prêtre quel que soit son grade reste une personne sacrée. Je m’approchai de Garràn qui essayait de se relever. Le jeune homme avait repris son apparence d’origine. Il semblait encore sonner par les coups reçus par ce colosse vert.

Garràn - Merci mille fois Dame Euryssa. Vous m'avez sauvé la vie, maintenant, je vous suis redevable. C'est la troisième fois aujourd'hui que vous m'aidiez. J'ai vraiment eu beaucoup de chance de vous avoir croisé.


Il s’appuyait sur un tabouret tellement il avait pris comme coup. En effet, les dieux avaient veillé sur lui en nous faisant croiser. Des marques furet visible sur son corps, à certains endroits, des bleus étaient présents sur ses bras, jambes. Tout son corps devait en être recouvert. Il va en falloir des remèdes pour le remettre sur pied. Heureusement, j’avais mieux.

Euryssa – Permettez-moi de vous sssoigné guerrier du fseu.

Sans le toucher, je tendis ma main libre vers lui et me concentrai. Mes facultés de guérison avaient augmenté et je pouvais soigner quelqu’un a distance. Une faible lumière blanche teintée de jaune sortie de ma main et alla à la rencontre de Garràn. Elle entra en lui par la poitrine pour exécuter son office. A part la distance, il existait une différence entre le fait de soigner quelqu’un de prêt ou de loin. Au toucher, cela va plus vite et est en continu. De loin, je dois lancer la quantité d’énergie suffisante pour un rétablissement complet. Sinon je peux y envoyer une énergie en continue aussi, mais la distance peut être un facteur d’épuisement.

•————————————•

Fiche de personnage


Danse sacrée Naga :
avatar
Euryssa
Champion
Champion

Race : Naga
Classe : Prêtre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A l'aide de son prochain

Message  Garràn le Mar 12 Avr 2016 - 0:30

Je devais être en piteux état pour qu'Euryssa m'examine ainsi de la tête au pied. En même temps, le combat que je venais de mener avec cet orc n'était pas des plus reposant. J'ai tout de même bien fait de ne pas engager le combat et d'encaisser du mieux que je pouvais ses coups. Calyniel m'avais dit un jour, que parfois, cela ne servait à rien de répondre à quelqu'un qui ne cherche qu'à provoquer, il en va de même pour les combats. Certain combat ne valent pas la peine d'être engagé, puisqu'il n'y a aucun véritable gain à la fin de la bataille, mis à part les blessures du corps et de l'âme.

Euryssa – Permettez-moi de vous sssoigné guerrier du fseu.


Euryssa tendit sa main vers moi, ferma les yeux puis fronça légèrement les sourcils ... hmmm non, elle n'avait pas de sourcil. Puis elle rouvrit les yeux et une lumière sortie de la paume de sa main et se dirigea vers moi. J'étais surpris. j'ouvris grand mes yeux, je n'avais jamais vu de semblable, enfin si, Euryssa avait déjà opéré de cette manière avec le blessé grave d'aujourd'hui. La lumière entra en moi. D'abord, je sentais sa lumière se rependre en moi, puis je senti la boule de lumière grossir et me réchauffer de l'intérieur. C'était très agréable et me fit beaucoup de bien. Mes plais les plus légères commençaient à ce résorber, la douleur de mes bleus s'était estompé. Mon bras gauche me faisait toujours aussi mal et paraissait toujours aussi gonflé. Les blessures et la douleur n'étaient pas les seules choses que je ressentais maintenant, la fatigue également. Cela faisait un petit moment que je ne m'étais pas ressourcé auprès d'une quelconque flamme.

Garràn - Je vous remercie une fois de plus, vos soins m'ont presque entièrement guéri. je me tournais maintenant vers mon petit compagnon. Merci à toi aussi Kulir, merci d'être retourné chercher Dame Euryssa au temple. Je lui caressais la tête et il se frotta à mes jambes en retour.

Je pense qu'après les évènements de ce soir, elle allait certainement me questionner. En même temps la première fois que nous nous sommes croisés, c'était déjà la pagaille et à chaque fois qu'elle intervenait, à chaque fois elle m'aidait. Bon certes, la première fois, ce n'était pas vraiment moi qui avais besoin d'aide mais plutôt le blessé. D'ailleurs en parlant lui je me demandais où il était.
avatar
Garràn
Expert
Expert

Race : Dryade de feu
Classe : Guerrier-mage

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A l'aide de son prochain

Message  Euryssa le Mer 13 Avr 2016 - 21:25

Garràn - Je vous remercie une fois de plus, vos soins m'ont presque entièrement guéri. Il se retourna par la suite vers mon petit compagnon. Avec une très grande politesse et affection, il le remercia : Merci à toi aussi Kulir, merci d'être retourné chercher Dame Euryssa au temple. Puis ce fut un échange de tendresse entre eux.

Mais comment ça presque soigné ? J’avais mis assez de force pour soigner un poney. J’avais dû oublier quelque chose. Si jamais il avait besoin encore de soin, il n’aura qu’à demander. En attendant, je voulais jouer les enquêteuses. J’avais bien dit avant que je n’fusse pas garde et ni même une envoyée d’une organisation de sécurité du royaume ou je ne sais quoi d’autre. Mais je voulais savoir ce qu’il s’était passé. Cela faisait deux fois que je le retrouvais dans une affaire difficile et là, il y avait participé. Je savais qu’il devait se rendre dans cette auberge, mais provoquer une telle pagaille était incroyable. Sa mission devait être importante pour courir de tels risques, peut-être même d’ordre royal… Non, je devais faire fausse route sur ce point. Mais, si les dieux voulaient que je suive la même route que cette dryade, je devais savoir dans quoi j’allais m’engager. Je devais savoir son but dans cette cité et voir, selon comment les choses allaient se dérouler, si je devais l’aider… Ou le contrer. Je commençai donc mon petit interrogatoire :

Euryssa – Alors Garràn, dites-moi comment vousss vous êtes retrouver dans ssette bagarre. Vosstre misssion doit être importante pour courir de tels dangers.

Je lui parlais toujours avec chaleurs et gentillesse. Mais j’étais aussi curieuse de savoir de quoi il allait me parler. Son histoire sera-t-elle plausible ou non ? Était-il si innocent qu’il paraissait ? Il était vrai qu’il m’inspirait toute ma sympathie, mais je devais rester sur mes gardes et voir si je pouvais réellement lui faire confiance ou non. Car il pourrait être soit un homme suivant une mission importante pour le bien commun, ou bien une dryade maléfique qui poursuit un but égoïste pouvant causer beaucoup de tort, ou bien un jeune enfant embarquer par une aventure qui le dépassait et dont il aura besoin d’aide. D’ailleurs, quel âge avait-il ?

•————————————•

Fiche de personnage


Danse sacrée Naga :
avatar
Euryssa
Champion
Champion

Race : Naga
Classe : Prêtre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A l'aide de son prochain

Message  Garràn le Jeu 14 Avr 2016 - 16:03

Euryssa – Alors Garràn, dites-moi comment vousss vous êtes retrouver dans ssette bagarre. Vosstre misssion doit être importante pour courir de tels dangers.

Il était naturel qu'elle me pose cette question, mais de quelle mission parlait-elle? Rencontrer la personne que je recherche depuis deux jours maintenant n'est pas vraiment une mission importante. Je voulais bien lui répondre, il y avait certaine chose qu'elle ne devait pas comprendre et avec la bagarre de ce soir, je comprends qu'elle veuille savoir comment je me suis retrouvé face à cet orc de malheur. Elle m'a bien aidé aujourd'hui, je pouvais bien en faire autant en répondant à ses questions et puis ce la ne me coûtait rien.

Garràn - Vous pouvez me poser toutes les questions que vous souhaitez, je me ferai un plaisir d'y répondre, mais j'aurais une dernière chose à vous demander avant cela. Je la regardais d'un air sérieux. Est-ce que nous pourrions en discuter autour d'un feu, cela fait maintenant quelques jours que je ne me suis pas ressourcé et j'en ai grand besoin. Cela ne vous dérange pas?

Je sentais la fatigue s'emparer de mon corps, mes jambes étaient faibles et me soutenais juste par la force de ma volonté. Mon bras gauche allait mieux, mais je n'avais pas du récupérer entièrement à cause du fait que je ne me suis pas reposé auprès d'un feu ces derniers jours. Le comble dans tout ça, c'est que je suis capable de produire du feu, mais je ne peux pas me ressourcer auprès d'un feu produit par une quelconque forme de magie. En cela, mon frère et ma sœur s'en tiraient toujours mieux que moi. L'une n'avait qu'à rester auprès des arbres et de la végétation, l'autre n'avait qu'à plonger dans un lac, un étang ou tout simplement rester sous la pluie. Pour ma part, c'était plus compliqué. J'avais toujours une torche à porter de main dans les terres orcs et, arrivé à Elegar'a, c'est Calyniel qui m'a appris à répondre à mes besoins tout seul en faisant du feu avec du bois sec.

Mais cela faisait maintenant 4 jours que je ne mettais pas reposé auprès d'un feu. J'essayais de garder une bonne image à l'extérieur, mais je brûle à petit feu à l'intérieur, sans mauvais jeu de mot. Heureusement pour moi, la météo m'est favorable pour l'instant, il n'a pas plu depuis quelques jours maintenant et je n'ai aucun abri pour me réfugier de la pluie à Telbara. Dans mon état actuel, cela pourrait être dangereux. Chaque chose en son temps, d'abord je vais reprendre des forces, puis je répondrai aux questions de Dame Euryssa et ensuite je chercherai un abri pour les prochains jours, au cas où la météo changerait.
avatar
Garràn
Expert
Expert

Race : Dryade de feu
Classe : Guerrier-mage

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A l'aide de son prochain

Message  Euryssa le Ven 15 Avr 2016 - 19:29

Garràn - Vous pouvez me poser toutes les questions que vous souhaitez, je me ferai un plaisir d'y répondre, mais j'aurais une dernière chose à vous demander avant cela. Est-ce que nous pourrions en discuter autour d'un feu, cela fait maintenant quelques jours que je ne me suis pas ressourcé et j'en ai grand besoin. Cela ne vous dérange pas?

Quelle idiote je pouvais être. Toutes ces péripéties m’avaient tellement distraite que j’avais oublié une chose concernant les dryades. Elles ne pouvaient pas vivre bien longtemps loin de leur élément. De plus, cela faisait déjà plusieurs jours que ce pauvre garçon en était privé. Cela devait ressemblait à un manque de nourriture pour la plupart des peuples dans ce monde. Il fallait que je l’aide et pour cela, on devait trouver un feu. Facile à dire, un feu était moins facile à trouver que de l’eau ou un arbre. Je voulais proposer une idée qui ne soit ni risquée ni épuisante :

Euryssa – Je vous pris de m’excussser. J’avais oublié que les dryades ont besssoin de leur élément pour se revigorer. Je vous proposse la cuisssine dans les quartiers des prêtres au temple. Le four est consstament allumer et ce sera mieux là-bas qu’ici. On s’est trop fait remarquer et la sssécurité ne ssemble au rendez-vous ici.

Oui, nous serions d’avantage en sécurité au temple, et nous pourrions parler en paix, sans craindre qu’un malotru ne vienne nous causer des ennuis ou que quelqu’un ne joue les espions. En plus, j’avais réellement envis de partir d’ici, les auberges me rendaient toujours mal à l’aise. J’espérais en tout cas que la dryade se sentirait encore assez forte pour rejoindre la cuisine. Ce n’était pas loin, mais je ne voudrais pas que cela ne soit trop dur pour Garràn. Si jamais il ne s’en sentirait pas la force, nous resterons ici, cela dépendra de son ressentit.

•————————————•

Fiche de personnage


Danse sacrée Naga :
avatar
Euryssa
Champion
Champion

Race : Naga
Classe : Prêtre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A l'aide de son prochain

Message  Garràn le Ven 15 Avr 2016 - 22:18

Euryssa – Je vous pris de m’excussser. J’avais oublié que les dryades ont besssoin de leur élément pour se revigorer. Je vous proposse la cuisssine dans les quartiers des prêtres au temple. Le four est consstament allumer et ce sera mieux là-bas qu’ici. On s’est trop fait remarquer et la sssécurité ne ssemble au rendez-vous ici.


Elle me proposait de la suivre jusque dans les cuisines du temple de tout à l'heure, ce n'était pas très loin d'ici. Cela ne me dérangeait point et puis, elle à raison, j'ai peut-être trop attiré l'attention avec mes bêtises. Il valait mieux se retirer pour le moment. Kulir s'agitait. Il devait être content de retourner là-bas. Je lui caressais la tête et il se mit sur le dos pour que je lui gratte le ventre.

Garràn - Si cela ne vous dérange pas, j'accepte volontiers de vous suivre jusqu'au temple, j'ai encore assez de force pour faire quelques miles. Je souris. De plus, on dirait que Kulir à l'air enchanté de retourner au temple.

Kulir roula jusqu'au pied d'Euryssa ... enfin jusqu'à elle, puis il se dirigea vers le temple. Il avait l'air de connaître la route. Je crois qu'il voulait simplement retourner au temple. Parfois je me demande quand même si mon petit compagnon comprend ce que je lui dis ou si c'est mon imagination. Le voilà qu'il se cache derrière un tonneau. Mais qu'est ce qu'il fait encore. En réalité, lui aussi, il m'attire des ennuis. Je m'approchais du tonneau, il était juste à 3 pas de l'entré de la Taverne " Chez Dorcos ". Kulir commençait à grogner en m'entendant m'approcher. D'accord, je venais de comprendre ce qu'il faisait. En même temps, c'est un être vivant comme un autre. Je me retournais vers Euryssa, lui tendit le bras et lui souris chaleureusement.

Garràn - Je vous suit.
avatar
Garràn
Expert
Expert

Race : Dryade de feu
Classe : Guerrier-mage

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A l'aide de son prochain

Message  Euryssa le Sam 16 Avr 2016 - 14:32

Nous rentrâmes au temple sans encombre. Ma nouvel amie dryade possédait encore assez de force pour tenir jusqu’au temple. Toutefois, nous ne partîmes pas sans attirer beau nombre de regard sur nous. L’agitation de tout à l’heure avait attiré des curieux et plusieurs craintifs qui préféraient rester à l’écart de nous. Ou bien de Garràn à cause de sa monstrueuse transformation. On pourrait le prendre d’ailleurs pour un argilite. Ces mystérieux golems pouvant passer d’une forme humaine à celle d’un colosse d’argile… Mais ici, c’était une dryade qui devenait un robuste guerrier de roche et de flamme.

Nous arrivâmes dans le temple, toujours aussi silencieux qu’à son habitude. Je guidais Garràn o travers les différents couloirs du temple pour le conduire jusqu’au quartier des prêtres. Trouver les cuisines n’était pas difficile. Le réfectoire était situé au centre de la zone de vie et la cuisine, bien évidemment, était juste à côté. La pièce était haute, on pouvait y ajouter deux étages au-dessus de nous. Une grande table occupé une bonne partie de la pièce ainsi que de nombreux placards. Ce que nous cherchions, la cheminé était creuser et sculpter dans l’épais mur, entre deux vitraux colorés. La nourriture qui était présente, n’était pas des plus variée. Il s’agissait surtout de légumes et de gâteaux, la viande était assez rare ici. Je me mis à discuter avec le responsable des lieux. Ce dernier, après avoir entendu mes explications accepta de nous laisser nous installer ici pour un moment, si nous ne nous amusions pas à toucher aux vivres.

J’invitais Garràn à aller rejoindre le feu dans la cheminée. Les cuisiniers du temple l’avaient déjà allumé pour préparer le repas du soir. Il avait bien pris et réchauffait bien la pièce. Quant à moi, je m’asseyais sur une chaise prête de la grande table. Je m’installai aussi du mieux que je pus et laissai la chaleur des flammes face à moi me réchauffer. Ce hiver fut assez dur, je pensais ne pas réussir à le passer et être obligé de rentrer à la cité le plus vite possible. Finalement non, cela passa assez vite finalement. Tournant mon regard vers la dryade, je commençais à l’interroger.

Euryssa – Alors. Sssss. Dites moi Garràan sss. Que c’est il passssé dans cette auberge et pour quelle raissson êtes-vous ici ?

•————————————•

Fiche de personnage


Danse sacrée Naga :
avatar
Euryssa
Champion
Champion

Race : Naga
Classe : Prêtre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A l'aide de son prochain

Message  Garràn le Sam 16 Avr 2016 - 23:37

Nous étions arrivés au temple, Kulir dormait au pied de l'entré en nous attendant. Le temple était calme, j'arrivais même à entendre les bruits de mes pas sur le sol. La table en marbre n'avait pas bougé, par contre il n'y avait plus rien dessus. Quelqu'un avait certainement rangé les bols pour je ne sais quelle raison. Au moins, Kulir ne causera d'ennui à personne. Euryssa me montrait le chemin, me guidant dans ce labyrinthe de couloir. Le temple était encore plus immense à l'intérieur, il y avait de quoi se perdre. Nous atterrissions dans une vaste pièce tant bien en hauteur quand largeur, avec une grande table central et quelques meubles par-ci par là. Euryssa se dirigea vers une personne et se mit à discuter avec, pendant ce temps, je m'approchais de la cheminée. Elle était sculptée dans le mur, une langue noire venait léché la paroi de la cheminée jusqu'au plafond.

Euryssa me tendit le bras en direction du feu de la cheminée, me donnant ainsi l'autorisation de pouvoir me reposer. Avant de m'asseoir au milieu des crépitements du feu, je déposais mon sac par terre, près d'Euryssa. Kulir faisait une sieste, une fois de plus, dans ma sacoche. Tant mieux, il m'attirerait moins d'ennui. Nous étions surtout dans un lieu sacré, un peu comme le cœur d'une forêt. Je regardais Euryssa s'asseoir à son tour sur une chaise non loin de moi. Je pouvais sentir qu'elle se réchauffait, qu'elle n'avait pas l'habitude du froid. En même temps, je dis ça, mais moi non plus je n'ai pas l'habitude du froid. En tant que Dryade de feu, il y a peu de chance que j'attrape froid. Je pouvais lire la curiosité dans les yeux de la Nagas.

Euryssa – Alors. Sssss. Dites moi Garràan sss. Que c’est il passssé dans cette auberge et pour quelle raissson êtes-vous ici ?

Garràn - Avant de vous expliquer ce qui s'est passé à l'auberge, je pense qu'il serait bien que je vous explique d'où je viens et pourquoi je suis arrivé là.

Sans attendre sa réponse, je débutais à lui compter mon périple jusqu'à Telbara. J'aime bien les histoires et je sais que beaucoup de gens aiment les histoires. J'espérais simplement qu'elle ne trouve pas la mienne ennuyeuse. Et puis de toute fessons, je ne m'invente pas une histoire à dormir debout, c'est de mon histoire que l'on parle. Je levais la tête au ciel, laissant les souvenirs racontés l'histoire d'eux-même.

Garràn - Tout d'abord, je viens de derrière les Montagnes Dominantes, au Nord des terres Orcs. Peut-être que cela vous dit quelque chose? Les habitants locaux nous on fait prisonnier et esclave avec mon frère et ma sœur. Divers évènement se sont produits, nous séparant par la même occasion tous les trois, chacun de notre côté. Je sentais la colère monter en moi, je serrais les poings pour me calmer. J'ai perdu ma seule vrai famille là-bas. Ils ne sont pas morts, l'un deux est encore esclave de l'autre côté de la montagne, l'autre ... je ne sais pas où il peut être. Je sentais que mon visage se décrispait. Après cela, un groupe d'Elf Sylvain m'a emmené chez eux, loin des Orcs et des marécages. J'ai suivi à Elegar'a, terre des Elfes Sylvains, un entraînement afin de pouvoir me débrouiller du mieux que je pouvais à l'avenir, avec pour seule amie et famille, mère nature. Je regardais maintenant Euryssa d'un air sérieux. Avant de quitter Elegar'a, la Sylve qui m'a enseigné tout ce que je sais aujourd'hui m'a confié une mission. Je devais retrouver son frère, membre de la guilde des Guerriers à Telbara. Je n'en sais pas plus à son sujet, mis à part son nom : Eärorfilas. Je me tournais maintenant vers mon petit compagnon. Sur le trajet vers Telbara, j'ai croisé la route d'un petit Rintec, maltraité par d'autre créature. Je lui souriais. Je l'ai soigné et nourri et il ne m'a plus jamais lâché. Ce dernier dormais dans ma sacoche. Je me tournais maintenant vers Euryssa une nouvelle fois. Maintenant arriver à Telbara, les problèmes s'enchaînent. D'abord avec cet agresseur qui s'en prend à un jeune homme sur la place marchande le matin, puis votre collègue qui m'annonce que finalement le nom de l'homme que je recherche est Orifilas et non Eärorfilas, et pour finir la journée en beauté, je recroise la route de ce maudit orc!

Je ne sais pas si j'avais bien fait de lui raconter mon histoire, après tout cela ne la regardait pas et ne l'intéressait peut être même pas. J'attendais sa réaction, que pensait-elle de moi maintenant que je lui ai dit tout ça?
avatar
Garràn
Expert
Expert

Race : Dryade de feu
Classe : Guerrier-mage

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A l'aide de son prochain

Message  Euryssa le Lun 18 Avr 2016 - 13:21

C’était amusant de le voir s’asseoir au milieu des flammes pour se régénérer. On était obligé d’être une créature de feu pour faire ce qu’il faisait. Je prenais note de chacune de ses paroles. Il me raconta sa vie, intéressant de découvrir le parcours d’une dryade. Déjà, il me parlait de ses frères et sœurs. Contrairement à nous, le concept de frère et sœur devait être très différent pour ses esprits de la nature. Ne naissant pas comme nous, les frères et sœurs devaient venir naître d’une façon bien particulière. Mais ce fut bien triste d’apprendre quel sort, ils avaient reçu de la part des orcs. Mon expérience avec cette race était très limité et je n’en avais pas beaucoup de souvenirs joyeux, pourtant j’avais du mal à croire qu’un peuple quel qu’il soit puisse se montrer aussi cruel. N’importe quel autre peuple pouvait en faire au tant hélas. Ils en furent séparés en plus, quelle tristesse. En tout cas, sa rencontre avec des sylvains rendait son récit plus joyeux ainsi que sa rencontre avec le petit Rintec. J’en souris même. Enfin, je savais mieux le pourquoi de sa visite. La raison de ses recherches me laissa perplexe. Il voulait retrouver un elfe ? Bonne chance alors. On dit que les nagas étaient rare sur Orcande, les elfes d’avantages. Ils préfèrent rester entre eux et on n’en croise pas un à chaque coin de rue. Et s’il s‘agissait en plus d’un elfe des bois, cela m’étonnerait que l’on puisse en trouver un dans une ville. D’ailleurs, je trouvais fort curieux que justement un sylvain est rejoins la guilde des guerriers. De ce que je sais, ils préfèrent vivre près de la nature. Pour en voir un le mieux serait de trouver un demi-sang, on en voit plus que des elfes qu’elle qu’il soit. Au tant dans ce cas chercher une coupe en or dans un bazar.

Euryssa – Vostre hisstoire est très émouvante. Mais trouvé un elfe Sssylvain dans une ville humaine est quasi-imposssible. Ils sssont rare, on ne les trouve pas comme ça. Déjà, qu’il fassse parti de la guilde des guerrier est fort curieux. Etes-vous sssûr de vous ?

•————————————•

Fiche de personnage


Danse sacrée Naga :
avatar
Euryssa
Champion
Champion

Race : Naga
Classe : Prêtre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A l'aide de son prochain

Message  Garràn le Lun 18 Avr 2016 - 17:53

Euryssa – Vostre hisstoire est très émouvante. Mais trouvé un elfe Sssylvain dans une ville humaine est quasi-imposssible. Ils sssont rare, on ne les trouve pas comme ça. Déjà, qu’il fassse parti de la guilde des guerrier est fort curieux. Etes-vous sssûr de vous ?

Se pourrait-il que Calyniel se soit trompé? Non, impossible, elle a parlé de son frère, il devrait donc être l'un des leurs? Cette histoire commence vraiment à m'épuiser, j'ai l'impression de courir après un fantôme. Est-ce que, par hasard, il se serait dissimulé dans la populace? Est-il possible qu'il ai dissimulé son identité? Je me frottai la tête, perdu dans toutes ces histoires. Je me laissais tomber sur le dos afin de réfléchir allongé, j'avais simplement oublié le chaudron derrière moi. Ma tête se cogna lourdement contre celui-ci, le choc résonna dans ma tête. Je lâchais un petit "aïe" de douleur en me remettant en tailleur. Mais c'est bien sûr! je crois que j'avais une piste! Il fallait que je vérifie ça!

Garràn - Je n'en sais malheureusement pas plus. Je me demandais, est-il possible heu ... comment dire? je réfléchissais un instant. Est-il possible d'avoir plusieurs descendances ? Je fermais les yeux et me concentrais. On y repensant, l'orc que j'ai croisé aujourd'hui n'étais pas qu'un orc. Son tempérament était quand même plus respectueux et quand on lui ordonnait d'arrêter de se battre, comme vous l'avez fait tout à l'heure pour me sauver la vie, il obéissait. Après avoir vécu longtemps parmi eux, je n'ai jamais vu ce genre de comportement. En temps normal, il se serait rué sur vous, l'auberge aurait été en miette et je n'aurai certainement pas tenu le temps que vous arriviez sur place. De plus, il avait les yeux plutôt clair. Je me trompe peut être, il est possible que tout cela soit le fruit de mon imagination, mais cela m'intrigue tout de même. je la regardais, de plus en plus curieux de connaître son avis. Quand pensez-vous?

Si jamais mes hypothèses tiennent la route, je n'aurai plus qu'a retourner à mon enquête. D'abord il change de nom, ensuite Calyniel me cacherait quelque chose. Si jamais je n'ai aucune réponse, je pourrai toujours retourner à Elegar'a pour lui demander. Non, c'est beaucoup trop loin, mon voyage aura été inutile. Je me demande ce à quoi pense Euryssa.
avatar
Garràn
Expert
Expert

Race : Dryade de feu
Classe : Guerrier-mage

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A l'aide de son prochain

Message  Euryssa le Mar 19 Avr 2016 - 16:52

Garràn se mit à réfléchir sur ce que je venais de dire. Apparemment, il n’était pas vraiment sûr de ce qu’il cherchait ici. S’il s’attendait à trouver d’un coup un elfe qu’il ne connaissait pas comme ça dans la ville, il se faisait une belle illusion. Et même si Telbara était la plus tolérante envers les autres races, cela ne voulait pas dire qu’on croiserait facilement un sylvain. On voyait bien qu’il s’était engagé dans quelque chose qu’il n’avait pas idée. La dryade voulue se mettre dos au mur, mais sa tête heurta le chaudron en bronze derrière lui. J’avais mal pour lui. Finalement, son visage s’illumina comme si une idée vint le frapper. Il tourna sa tête vers moi et voulu me faire part de sa possible explication :

Garràn - Je n'en sais malheureusement pas plus. Je me demandais, est-il possible heu ... comment dire? Est-il possible d'avoir plusieurs descendances ? On y repensant, l'orc que j'ai croisé aujourd'hui n'étais pas qu'un orc. Son tempérament était quand même plus respectueux et quand on lui ordonnait d'arrêter de se battre, comme vous l'avez fait tout à l'heure pour me sauver la vie, il obéissait. Après avoir vécu longtemps parmi eux, je n'ai jamais vu ce genre de comportement. En temps normal, il se serait rué sur vous, l'auberge aurait été en miette et je n'aurai certainement pas tenu le temps que vous arriviez sur place. De plus, il avait les yeux plutôt clair. Je me trompe peut être, il est possible que tout cela soit le fruit de mon imagination, mais cela m'intrigue tout de même. Quand pensez-vous?

Plusieurs descendances ? Il plaisantait j’espère, bien entendu qu’il était possible d’en avoir plusieurs, que les dieux soient loué pour ça. Sinon, chaque couple n’aurait qu’un enfant et donc l’espèce disparaîtrait rapidement. Ah moins qu’il voulait parler d’autre chose, dans ce cas, je ne l’avais pas compris. Par contre, pour le reste, je pensai voir où il voulait en venir. Il désirait parler des demi-sang dont j’avais mentionné. Effectivement, leur sang particulier a un impact sur leur comportement pouvant les différencier de leurs parents. Une sorte de combat entre leurs deux natures si l’on préfère. J’en connaissais déjà certains pour constater cela, des demi-elfes ou orc. Cela, tout le monde le savait plus ou moins, même si certains continuaient de les traiter comme ceux de l’autre race, une idiotie. Bref. Cette dryade sembla découvrir tout cela pour la première fois.

Euryssa –Sssi vous voulez parler des sssang-mêlé, se serait plus logique. Sssss. De plusss, les demi-elfes ont, sssylvains ou haut, peuvent arriver à cacher leur nature, mieux que leur parent elfique. Si tel est la casss, il est posssible que celui dont vous cherchez puissse vivre parmi nous sans se faire remarquer. Cela dit, sss, je trouve étrange que l’elfe qui vous a recueillit est un demi-sang comme frère. Demi-frère peut-être. Ces demi-sssang sont très souvent rejeter par les humains, d’avantage par les elfes. C’et touchant d’en voir une s’inquiété pour l’un d’entre eux.

C’était vrai, le mode de vie répandu des demi-sang était la rue, vivre en orphelin. Les elfes les voyaient comme des bâtards qui tachaient leur ligné, les humains comme des elfes et bâtard. Rare étaient ceux qui arrivaient à bien s’en sortir et pouvoir vivre dans une famille saine. Cela me rappela Unak. Un demi-elfe aussi que j’avais sauvé. Le brave garçon était devenu un brave et magnifique paladin. Mais tant d’autres connaissaient une vie sombre. J’avais un projet, autre que vaincre Morkas bien entendu, c’était de créer un refuge pour les demi-sang. Mais comme ces derniers sont si peu populaires, un tel projet était quasi-impossible à aboutir. Je cachai ma tristesse et de nouveau, je consacrai toute mon intention à Garràn.

•————————————•

Fiche de personnage


Danse sacrée Naga :
avatar
Euryssa
Champion
Champion

Race : Naga
Classe : Prêtre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A l'aide de son prochain

Message  Garràn le Mar 19 Avr 2016 - 22:31

Pendant un moment je cherchais comment je pouvais répondre à ce flot de question, sans trop perdre de temps. Il était clair que Calyniel me cachait quelque chose ou qu'elle n'a pas senti le besoin de m'en parler, pourtant, arrivé là où j'en suis, une petite aide ou quelques informations m'auraient été fort utiles. Pourquoi je ne l'avais pas questionné avant de partir, avec mon baluchon sur le dos, cela ne m'aurait rien coûté, on aurait discuté un peu avant que je me lance dans cette mission à l'aveuglette. Je ne m'en rendais compte que maintenant, arrivé sur place. De toute fessons, il fallait maintenant que je me débrouille.

Euryssa –Sssi vous voulez parler des sssang-mêlé, se serait plus logique. Sssss. De plusss, les demi-elfes ont, sssylvains ou haut, peuvent arriver à cacher leur nature, mieux que leur parent elfique. Si tel est la casss, il est posssible que celui dont vous cherchez puissse vivre parmi nous sans se faire remarquer. Cela dit, sss, je trouve étrange que l’elfe qui vous a recueillit est un demi-sang comme frère. Demi-frère peut-être. Ces demi-sssang sont très souvent rejeter par les humains, d’avantage par les elfes. C’et touchant d’en voir une s’inquiété pour l’un d’entre eux.

Voilà qui était fort intéressant, les gens possédant plusieurs origines sont appelés les sang-mêlé ou demi-sang. Mais si ce quel dit est vrai, que les demi-sang sont beaucoup plus discrets que les Elfes, et si jamais Orifilas était bien un sang-mêlé, alors dans ce cas, je risquais de passé beaucoup de temps à lui courir après. Je n'étais pas près de le voir en fait. D'un autre côté je comprendrais mieux la raison pour laquelle il aurait changé de nom, pour passer incognito partout où il passait, notamment à la guilde des guerriers. Je m'attardais cependant sur les derniers mots d'Euryssa.

Garràn - Je levais les mains au ciel, indigné. Comment peut-on rejeter sa propre famille, sa propre souche?! Je restais pantois, bégayant légèrement Je ne sais pas quoi dire, ... je ... jamais je ne pourrai imaginer cela. Mon visage s'assombris. Je connaissais la cruauté des orcs, mais celle des Hommes et des Elfes, surtout de ces derniers d'ailleurs, eux qui m'ont appris tant de choses à Elegar'a. Mais je ne pense pas que Calyniel soit comme cela, sinon, mon voyage n'aurait eu aucun sens.

Je restais tout de même perplexe, les bras croisés et la tête dans les nuages. Cette histoire de sang-mêlé et de fausses identités me donnait mal à la tête, c'était bien de trop compliqué. Comment vais-je le rencontrer si cette Orifilas de malheur se dissimulait dans la foule et cachait sa véritable identité? Il y avait quand même quelque chose qui m'intriguait tout au temps, c'était l'échange mystérieux entre les deux mercenaires et le blessé que j'avais rencontré plutôt dans la journée et qu'Euryssa avait sauvé. J'aurai quand même bien aimé savoir ce qu'ils faisaient tous les trois, même si je me mêlais d'affaires qui ne me regardaient pas.

Garràn - Enfin bon, je ne suis pas pressé non plus. Tant que je ne passe pas plusieurs années à sa recherche. Je souriais de ma petite blague. Sinon, vous vouliez en savoir plus sur mon petit accrochage avec cet orc à l'auberge tout à l'heure, non?
avatar
Garràn
Expert
Expert

Race : Dryade de feu
Classe : Guerrier-mage

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A l'aide de son prochain

Message  Euryssa le Jeu 21 Avr 2016 - 11:08

Garràn - Comment peut-on rejeter sa propre famille, sa propre souche?! Je ne sais pas quoi dire, ... je ... jamais je ne pourrai imaginer cela. Je connaissais la cruauté des orcs, mais celle des Hommes et des Elfes, surtout de ces derniers d'ailleurs, eux qui m'ont appris tant de choses à Elegar'a. Mais je ne pense pas que Calyniel soit comme cela, sinon, mon voyage n'aurait eu aucun sens.

Ce que je venais de lui dire semblait l’avoir mis dans tous ses états. Mais que pouvais-je y faire ? Je n’étais pas responsable de la mentalité des gens. Si tel était le cas, le monde serait bien différent, mais je ne préfère pas, car cela en revenait de droit aux divins. Garràn était visiblement bien attaché aux elfes des bois. Au vu de son histoire, ce sont eux qui l’ont sauvé et dans un sens élevé. Il s’en était fait une image élogieuse. Il les idéalisait. C’était un comportement normal, on a toujours besoin d’avoir un modèle ou une image positive en ceux qui nous ont aidés, mais cela finissait souvent en déception. En tout cas, comme je l’avais dit, Calyniel devait être quelqu’un de fort sympathique pour se soucier d’un demi-elfe à moins qu’elle ne cachât autre chose.

Garràn - Enfin bon, je ne suis pas pressé non plus. Tant que je ne passe pas plusieurs années à sa recherche. Sinon, vous vouliez en savoir plus sur mon petit accrochage avec cet orc à l'auberge tout à l'heure, non?

Personnellement, j’aurais été pour une pause dans cette quête. Car on ne savait rien sur celui qu’il devait chercher. On avait dit elfe ou demi-elfe, mais on n’en savait rien. Cela pouvait être aussi quelqu’un issus d’une autre race qui fut adoptée par ce groupe d’elfe comme ce fut le cas de Garràn. Il était parti comme ça, avec de faibles informations. Il ne savait pas de quoi il ressemblait ni rien de particulier sur lui, hormis qu’il avait une sœur elfe et qu’il était membre de la guilde de Telbara. Il faudrait demander peut-être au responsable de la guilde, mais j’en doutais. Surtout s’il désirait passer inaperçu en changeant son nom, mais ca non plus on n'en était pas sûr. En conclusion, nous n’avions pas plus avancé.

Euryssa - Je vous en pris, racontez moi tout. Ssss.


•————————————•

Fiche de personnage


Danse sacrée Naga :
avatar
Euryssa
Champion
Champion

Race : Naga
Classe : Prêtre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A l'aide de son prochain

Message  Garràn le Jeu 21 Avr 2016 - 13:24

Euryssa - Je vous en pris, racontez moi tout. Ssss.

Par où pouvais-je commencer? Je pense qu'il est inutile de lui raconter ma première rencontre avec l'orc á la Guilde des Guerriers. Je vais me contenter du conflit á l'auberge, de toute manière, c'est tout ce qu'elle m'avait demendé.

Garràn - Dans ce cas je commence. Je pris une profonde inspiration puis commençais. Après nous être quitté au temple, je me suis dirigé vers l'auberge afin de rencontrer Orifilas. Je suis donc entré puis je me suis installé dans un coin en attendant de le voir entrer. Il n'y avait personne correspondant á la description du prêtre dans l'auberge.


Je me mis á réfléchir á ce que j'allais dire. Je preférais tout de même éviter d'expliquer la raison pour laquelle j'avais bousculé l'orc. J'étais fautif car je n'avais pas á essayer d'écouter les conversations des autres clients, même si celle-ci paraîssaient suspectes. Je continurais mon enquête de mon côté plus tard. Ce n'est pas que je n'avais pas confiance en Euryssa, mais je préférai être seul, je ne voulais pas l'impliquer dans tout ça, sachant que je ne suis pas en droit d'espionner les gens selon mon bon vouloir. Elle n'accepterait pas cela, j'en étais persuadé. Je continais mon histoire.

Garrán - Après avoir longtemps attendu, je me suis levé pour sortir. Je voyais bien qu'il ne viendrai pas ce soir. Je détournais mon regard d'Euryssa. Involontairement, j'ai bousculé l'orc alors que je me dirigeais vers la sortie. Je me suis excusé rapidement et j'ai continué mon chemin. Malheureusement, le géant vert n'était pas du même avis. Il m'a attrapé par l'épaule puis il a engagé le combat. C'est á ce moment lá que Kulir est sorti du sac pour aller vous chercher.


Je ne lui avais peut-être pas dit toute la vérité, mais la fin de mon histoire était exact. Si elle se doutait de quelque chose et qu'elle me demandait des explications, dans ce cas je lui dirai la vérité.
avatar
Garràn
Expert
Expert

Race : Dryade de feu
Classe : Guerrier-mage

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A l'aide de son prochain

Message  Euryssa le Ven 22 Avr 2016 - 11:30

Ainsi, la dryade conta son histoire. Apparemment, c’était assez banal. Il cherchait cet Orifilas et ne la pas trouver. Il s’était donc installé tranquillement dans un coin, sans rien demander et se serait en bousculant cet orc, que ce dernier voulu la bagarre malgré ses excuses. D’un côté, cela confirmait ce que tout le monde savait déjà, les orc ou demi-orcs n’ont besoin de rien pour se battre. Leur côté bestial les poussait à se battre pour la moindre petite chose. Le conflit tel était leur diplomatie. Sur ça, il était difficile de mettre en doute sa parole. Pourtant, je savais qu’il me prenait pour une idiote. Il me cachait des choses. Comme pour beaucoup, on me croyait bête à cause de ma race et de ma fonction. Quelle bêtise, nous sommes cultivés et suivons, pour beaucoup, une vie droite. Certes, je voulais bien croire que l’orc l’avait agressé pour pas-grand-chose, mais c’était surtout le début de son récit qui me semblait louche. Ne voyant pas Orifilas, il n’a pas cherché à se renseigner ? De plus, il n’avait pas attendu bien longtemps. Soit il me cachait quelque chose soit, il ne savait pas comment mener une investigation. Je ne préférais pas en demander plus et essayer de lui faire avouer quoi que ce soit. Il avait choisi cette voie, très bien. Nous continuerons ainsi dans cette lancée et si jamais nous devrions subir des conséquences à cause de ça, il devra assumer.

Après sa petite histoire, je me mis à réfléchir. Je ne voulais pas relever le fait qu’il n’était pas crédible, mais je voulais savoir ce que je devrais faire par la suite. Dans ces cas-là, on s’attendrait à soit venir en aide, soit partir.

Euryssa – Alors, que comptez-vous faire ? Ssss


•————————————•

Fiche de personnage


Danse sacrée Naga :
avatar
Euryssa
Champion
Champion

Race : Naga
Classe : Prêtre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A l'aide de son prochain

Message  Garràn le Ven 22 Avr 2016 - 14:54

Je me sentais déjà beaucoup mieux. Grâce au feu qu'avait préparé le cuisinier du temple, j'avais bien récupéré. Mon bras me faisait déjà moins mal et semblait moins gonflé. Kulir venait de se réveiller, il avait très certainement senti les légumes qu'avait déposé le cuisinier dans le chaudron pour préparer le soupé. J'avais toujours trouvé ça bizarre, le fait d'avoir faim. comment pouvait-on avoir faim? Les gens en général mangeaient pour reprendre des forces, c'était vital pour eux, mais il fallait manger fréquemment. Un peu comme moi et le feu en fait.

Euryssa – Alors, que comptez-vous faire ? Ssss

C'est vrai ça. Qu'est-ce que j'allais bien pouvoir faire maintenant? Je croisais mes bras et fermais les yeux, puis me concentrais. Je pense que j'allais devoir retourner à la Guilde des Guerriers. J'espérais simplement que je ne recroiserais pas l'orc de tout à l'heure. Mais comme on dit, jamais deux sans trois. De toute manière je ne pouvais rien faire d'autre pour le moment. Il fallait que je trouve Eärorfilas où Orifilas, peu importe comment il s'appelait. Il devait m'expliquer le pourquoi de tout ceci. J'étais en droit de savoir tout de même.

Garràn - Je pense que je retournerai à la guilde des Guerriers demain. J'ouvrais les yeux pour regarder Euryssa. Quand j'y suis allé aujourd'hui, il y avait beaucoup de monde. Je me tournais maintenant vers Kulir qui était perché sur mon épaule. Je n'aime pas particulièrement la foule et Kulir non plus, c'est pourquoi je pensais y aller tôt le matin. Ensuite, advienne que pourra. J'espère ne pas rencontrer d'autres soucis.

Je lui souriais. Jusqu’à maintenant, il m'était arrivé plusieurs mésaventures. Kulir sentais l'odeur du bouillon, il était monté sur ma tête pour essayer d'avoir une meilleure vue sur ce qu'y l'attirait. Je me levais et le saisi dans mes bras, puis son ventre se mit à rugir monstrueusement. Son regard était tourné vers le chaudron. ça devait être ça d'avoir faim. Je rigolais à m'en plier en deux.
avatar
Garràn
Expert
Expert

Race : Dryade de feu
Classe : Guerrier-mage

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A l'aide de son prochain

Message  Euryssa le Sam 23 Avr 2016 - 19:34

Garràn - Je pense que je retournerai à la guilde des Guerriers demain. Autant oui revenir à la source. Son enquête l’avait semble-t-il mener sur une fausse piste. Au tant repartir depuis le début, sans pour autant rejoindre la forêt d’Elagar’a. Si ce qu’il m’avait dit sur son amie elfe était vrai, il devait e sentir obliger de retrouver ce mystérieux frère. Quand j'y suis allé aujourd'hui, il y avait beaucoup de monde. Je n'aime pas particulièrement la foule et Kulir non plus, c'est pourquoi je pensais y aller tôt le matin. Ensuite, advienne que pourra. J'espère ne pas rencontrer d'autres soucis.

Évidemment qu’il y avait du monde. La guilde rassemblait à elle une armée de tout genre allant de celui qui savait manier le poignard jusqu’à celui sachant lancer de terribles sorts. Et qui sait, l’elfe devait être en mission aussi. À cette heure-ci, il pouvait très bien se trouver à l’autre bout du continent, affrontant brigands, hydre ou sauvant un orphelin, que sais-je. Autant le dire, nous nagions en plein océan d’incertitude sans carte, ne savant où se diriger et quels sont les obstacles. Et si cette dryade continuait à suivre la même fois, voyant que cela l'a mené à se battre contre un demi-orc, il devra s’attendre à pire.

Le soleil déclina, il se faisait tard, et même si nous étions à Telbara, se promener dans les rues la nuit n’était pas sûr. En ce moment, on pouvait entendre parler d’agression sanglante. Partir dans sa recherche maintenant, ne serait qu’idiotie. S’attirer bien plus de danger qu’aujourd’hui. De plus, j’étais fatigué et je n’étais pas sûr de pouvoir continuer. Tout cela m’inquiétait, et j’étais de plus en plus dans le doute. Je n’étais plus trop sûr de quoi faire. Je ressentais un grand malaise. Fixant mon regard dans le siens, je lui demandai :

Euryssa- Il commensse à se faire tard. Comptez-vous partir maintenant ou trouver un endroit ou dormir ? Sss.

•————————————•

Fiche de personnage


Danse sacrée Naga :
avatar
Euryssa
Champion
Champion

Race : Naga
Classe : Prêtre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A l'aide de son prochain

Message  Garràn le Dim 24 Avr 2016 - 3:12

Je déposais Kulir au sol puis, je me dirigeais vers mon sac pour en sortir des plantes. Cela ressemblait plus qu'autre chose à des mauvaises herbes, mais mon petit compagnon adorait ça. Tant que ça pouvait remplir son estomac. La nuit commençait à tomber. Les yeux d'Euryssa avaient l'air d'avoir passé une éprouvante journée, elle devait être fatiguée. En même temps, après avoir soigné un blessé grave ce matin puis moi cet après-midi, je pouvais comprendre sa fatigue. Sa magie pour soigner lui demandait beaucoup de concentration et d'énergie pour que cela soit efficace. Les prêtres et prêtresses travaillaient durement toute la journée pour le bien de la population, c'était une profession admirable que je respectais beaucoup. Respecter, faire respecter, soigner, sauver et guérir étaient les maîtres mots de ces gens qui vivaient modestement. Euryssa avait pris un air plus sérieux, me regardant droit dans les yeux :

Euryssa- Il commensse à se faire tard. Comptez-vous partir maintenant où trouver un endroit ou dormir ? Sss.

Visiblement, elle ne savait pas que les Dyades ne dormait pas. Je devais également l'embêté avec mes histoires, peut-être qu'elle attendait que je parte pour aller se coucher. Je n'allais pas la déranger plus que ça, elle m'avait beaucoup aidé aujourd'hui, je pouvais bien la laisser tranquille tout de même, au moins jusqu'à ce qu'il m'arrive encore une bricole. Je pensais m'entraîner cette nuit, à l'extérieur de la ville. Les nuits sont encore froides, en m'entraînant à manier mon épée je me réchaufferais. Et puis je n'avais rien à faire la nuit, tout Telbara dormait, je ne pouvais donc pas continuer mes recherches ni même enquêter sur ce mystérieux échange dont j'ai été témoin à la taverne de Dorcos. Peut être qu'au petit matin, je retournerais en ville pour visiter encore un peu, avant que toute la ville ne se réveille. Je retournerais ensuite à la Guilde des Guerriers pour continuer mes recherches sur Eärorfilas.

Garràn - Les Dryades ne dorment pas. J'esquissais un sourire, je devais lui paraître vraiment étrange. Je suis désolé, j'avais complètement oublié, peut-être que vous souhaitiez vous reposer? Vous devez être fatigué après la journée d'aujourd'hui? Je vais vous laisser dans ce cas.
avatar
Garràn
Expert
Expert

Race : Dryade de feu
Classe : Guerrier-mage

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A l'aide de son prochain

Message  Euryssa le Dim 24 Avr 2016 - 16:51

Garràn - Les Dryades ne dorment pas. Je suis désolé, j'avais complètement oublié, peut-être que vous souhaitiez vous reposer? Vous devez être fatigué après la journée d'aujourd'hui? Je vais vous laisser dans ce cas.

J’avais oublié que les dryades se dispensaient de sommeil, seul le contact avec leur élément était suffisant. Contrairement à nous, qui étions dépendants de tellement de choses, cela devait être pratique. Mais, cela devait compter des inconvénients aussi dont je n’en avais la mémoire. De toute façon, je n’étais pas dryade, le sommeil, j’en avais besoin alors je devais dormir. D’autres obligations m’attendaient déjà, mais cela devra encore patienter pour demain. Là, je ne pouvais plus faire grand-chose, du moins c’est ce que je croyais. Me levant délicatement pour ne pas trop me forcer, je me dressais, tenant ferme mon sceptre. D’un geste gracieux de mon bras libre à l’attention de Garràn, je voulais faire une proposition :

Euryssa – Ssssssi pendant la nuit, vous désssirez un endroit au chaud, où vous détendre, vous pouvez trouver abri dans ce temple. Sssi pour une activité plus guerrière, vous désssirez entreprendre, ce sssera dehors. Quant à moi, j’ai bien besoin d’une pause. Je dois dormir sssi je ne veux faillir. Je vous dis donc bonne nuit et peut-être à bientôt.

J’inclinai légèrement la tête devant lui pour dire au revoir avant de ramper vers la sortie pour rejoindre mes quartiers. Sentir le lit avec ses couvertures et son oreiller, j’en avais hâte. Dans mon état, mon esprit vagabondait et une idée me vint. Elle était inutile, mais je la trouvais drôle, un genre de question pour Garràn, juste avant de quitter la cuisine, je la lui posai, ensuite, je m’en irais :

Euryssa – Dites moi, que sssavez-vous de Théno ?


J’étais curieuse de sa réponse et savoir s’il y avait un lien entre lui et Garràn. Ce serait intéressant pour tout bon érudit de connaître sa réponse.

•————————————•

Fiche de personnage


Danse sacrée Naga :
avatar
Euryssa
Champion
Champion

Race : Naga
Classe : Prêtre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A l'aide de son prochain

Message  Garràn le Lun 25 Avr 2016 - 0:48

Kulir somnolait, on aurait dit un zombi. je me rapprochais de lui et le prenais dans mes bras pour l'installer confortablement dans mon sac. Je le recouvrerai plus tard de ma chemise s'il a froid. Le feu crépitait toujours derrière moi, le cuisinier touillait avec une grande spatule le contenu du chaudron. Euryssa se leva doucement de sa chaise tout en s'aidant de son sceptre puis de son autre main, elle me fit signe et me proposa courtoisement:

Euryssa - Euryssa – Ssssssi pendant la nuit, vous désssirez un endroit au chaud, où vous détendre, vous pouvez trouver abri dans ce temple. Sssi pour une activité plus guerrière, vous désssirez entreprendre, ce sssera dehors. Quant à moi, j’ai bien besoin d’une pause. Je dois dormir sssi je ne veux faillir. Je vous dis donc bonne nuit et peut-être à bientôt.

Elle inclina ensuite légèrement la tête comme pour me dire au revoir. J'en fis autant puis, elle commença à s'éloigner vers la grande porte par laquelle nous étions rentrés. Tout compte fait, je resterais ici cette nuit. Cela aurait été égoïste de ma part de vouloir m'entraîner à l'extérieur de la ville vis-à-vis de Kulir. Il risquait d'attraper froid, même si le temps s'était adouci. La prêtresse s'arrêta devant la porte et se retourna pour me faire face.

Euryssa – Dites moi, que sssavez-vous de Théno ?

Drôle de question. Qui était ce Théno? De la manière où elle me posait la question, il devait s'agir de quelqu'un d'important. Ce nom ne me disait rien du tout.

Garràn - Ce nom m'est inconnu. Qui est-ce? Quelqu'un d'important je suppose.
avatar
Garràn
Expert
Expert

Race : Dryade de feu
Classe : Guerrier-mage

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A l'aide de son prochain

Message  Euryssa le Lun 25 Avr 2016 - 23:14

Sa réponse me surprit au plus au point. Voilà qui démontrait la nature bien curieuse des dryades. Si proche de la création et du divin, et pourtant, ignorant ce domaine. En était-il le seul ainsi ? Là, il me fit penser à un jeune homme qui fut transformé en dryade, découvrant tout juste le monde. Oh et puis je ne savais pas trop quoi penser, j’étais si fatigué que ma capacité de réflexion n’était disponible. J’étais pressé d’aller me coucher et profiter d’un repos bien mérité. Toutefois, je me devais d’apporter quelques explications à mon jeune invité :

Euryssa – C’est le dieu des éléments, dont le feu qui vous est familier. Sss. Bonne nuit à vous jeune dryade et peut-être à tout à l’heure. Sssss.

Je partis ainsi rejoindre ma chambre. Je ne croisai personne dans les couloirs, le temple fut plus calme qu’à son habitude. J’entrai dans ma petite chambre, allumant au passage une bougie se trouvant sur ma commode. La faible lueur de la flamme éclairait la moitié de la pièce, projetant sur la surface des murs les ombres de tout objet, ainsi que la mienne, créant un tableau simpliste, mais effrayant. Je m’allongeai sur le lit douillet en y prenant le plus de place possible. Ma longue queue reptilienne fut étalée sur toute la superficie inférieure du lit. Je pus ainsi allonger mon corps contre le matelas pour sentir la douceur des tissus. Mais, ce n’était pas parce que j’étais fatigué un peu fatigué que je devais oublier ma prière. Bien entendu, la prière du soir avant de dormir, j’en fis une courte et simple pour remercier les dieux avant de souffler sur la flamme pour l’éteindre. Plongé dans les ténèbres, je pus me laisser emporter par le sommeil.

Cela me rappela un conte naga, racontant l’existence d’une créature reptilienne ailé qui venait du ciel. Toutes les nuits, elle chantait pour aider à dormir et elle souffla une brise légère pour emporter tout le monde au royaume des rêves. Je ne sus jamais l’origine exacte de ce conte. Certains parlèrent d’une adaptation d’une légende humaine, d’autres disant qu’elle serait, à l'origine, issue d’un culte naga ancien, perdu à présent. Mais on n’en savait rien. Et de toute façon, je ne voulais pas résoudre cette affaire, je voulais dormir. Alors je pensais à ce conte, m’imaginant avec des ailes, pouvoir voler et explorer le monde par les airs pour voir des merveilles inconnu. Pouvoir franchir les nuages, se posait sur les plus hautes montagnes, rejoindre des destinations en un rien de temps, et même allez dans des endroits fantastiques… Ça y est, le sommeil m’a pris.

•————————————•

Fiche de personnage


Danse sacrée Naga :
avatar
Euryssa
Champion
Champion

Race : Naga
Classe : Prêtre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A l'aide de son prochain

Message  Garràn le Mar 26 Avr 2016 - 22:23

Ma réponse avait dû la choquer, elle me regardait d'un air étonné. Cela devait sans aucun doute être quelqu'un de très important vu sa réaction. Bien que ce nom là me disait quelque chose, je n'arrivais pas à me souvenir ou est-ce que je l'avais entendu auparavant. J'avais appris à lire une fois arrivé à Elegar'a, cela devait donc être là-bas que j'en avais entendu parler.

Euryssa – C’est le dieu des éléments, dont le feu qui vous est familier. Sss. Bonne nuit à vous jeune dryade et peut-être à tout à l’heure. Sssss.

Elle m'avait répondu assez brièvement, peut-être surpris par mon ignorance vis-à-vis des croyances chez les humains. Les hommes priaient les dieux qu'ils ne pouvaient ni voir, ni toucher, alors que nous autres, Dryades, vénérions la nature. Celle-ci est bien réel, nous la protégeons au péril de notre vie et mère nature savait comment nous remercier. Il n'y a rien de plus précieux que ce que nous offre la nature, que ce soit des habitats pour les créatures en tout genre, les plantes pour les alchimistes et les cuisinier, ou encore du bois pour le feu.

Euryssa passa la porte pour aller se coucher. Elle devait être bien fatiguée avec la dure journée qui venait de se terminer. Il y avait de moins en moins de monde dans le réfectoire. Le temple était devenu encore plus calme qu'à mon arrivée, quelques personnes mangeaient encore leur souper.

Je revenais sur la réponse d'Euryssa. La partie religion et croyance était bien plus prononcée qu'à Elegar'a, ou que dans n'importe quelle autre ville que j'avais pu visiter jusqu'à aujourd'hui. Il était peut-être préférable que je profite de mon temps libre, cette nuit, pour étudier un peu tout ce qui tournait autour des Hommes. Je sortis à mon tour du réfectoire pour me mettre à chercher une bibliothèque dans le temple. Il devait certainement y en avoir si ce temple était le refuge des prêtres. Mais à peine sortis du réfectoire que je me perdis dans le labyrinthe de couloirs du temple. Cela faisait maintenant un petit moment que je cherchais le hall d'entrer. Je croisais un prêtre qui avait l'air d'être bien fatigué aussi. Je lui demandais ou je pouvais trouver une bibliothèque ici. Il me répondit gentiment qu'il allait m'y accompagner. Je le suivis d'un pas pressé, je ne voulais pas le perdre de vu. Nous étions sortis des méandres de couloirs pour atterrir dans le hall d'entré. Il me montra du doigt la porte en face de nous en m'expliquant que la bibliothèque était située près de l'entré de fessons à ce que les gens viennent profiter des savoirs et connaissances dont elle regorgeait.

Je remerciais le prêtre puis entrais. Les étagères au centre de la salle étaient placés en rangés de cinq, Alors que les murs étaient recouverts d'étagère. La pièce était tout aussi spacieuse en hauteur que le réfectoire, de quoi y installer un second étage. Les étagères débordaient de livres. Je sentais que j'allais passer la nuit à lire. J'avançais vers une étagère où la lettre T trônait sur celle-ci. Je fis défilé les livres un à un jusqu'à trouver celui que je cherchais. Une couverture en cuir dont les pages avaient légèrement jaunit. Les nerfs du livre étaient dorés et les coins étaient ornés de motif doré également. Je me plongeais dans la lecture de mon premier livre de la nuit, intitulé "Théno".
avatar
Garràn
Expert
Expert

Race : Dryade de feu
Classe : Guerrier-mage

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A l'aide de son prochain

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum