Un origami pour Ginette

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un origami pour Ginette

Message  Vagabonde le Lun 8 Fév 2016 - 22:51

L’homme-enfant fond en excuses. « Si tu as été vexée que je te monte dessus, c'est que tu allais être emprisonnée, voir même réduite en esclavage », sanglote-t-il. « Tu as l’habitude de sauter sur les gens qui vont marcher sur des pièges ? Si les dieux t’ont doté de parole, utilises la plutôt que d’agir comme un orc ! » Ses poils se hérissent à l’idée de la dernière personne s’étant permise de grimper sur son dos. Il avait beau être demi-orc, il n’était pas aussi stupide que ce garçon. Non, en fait, il était pire que stupide : il était mauvais.

La centauresse entend plusieurs bruits de chocs et sent d’infimes vibrations. La respiration du garçon devient saccadée. L’odorat de Vagabonde est assez sensible pour qu’elle remarque le changement d’odeur de Kylian. Le gamin s’énerve sérieusement… Les bruits continuent un instant, puis une faible odeur de sang embaume l’air. La centauresse comprend que ce stupide male s’est blessé tout seul dans son agitation. Quel comportement étrange, pourquoi fait-il cela ? Il continue de se répandre en excuse tout en se traitant lui-même d’idiot. Il a l’air de se détester lui-même… Et sans crier gare, il change de sujet aussi rapidement qu’il s’était mis à pleurer. «Maintenant, on va aller voir cette petite fille et...tu pourras m'oublier et ainsi mieux vivre ». Maintenant, il croit être l’origine du malheur des autres. Vagabonde ne dit rien et se contente de suivre le bruit de ses pas sur l’herbe humide.

Durant le chemin, personne ne dit mot. La centauresse réfléchit au comportement de l’humain. Que cela vienne d’un accident d’enfance ou d’une malformation de naissance ne change rien au problème. Le gamin semble incapable de canaliser ses émotions négatives, il ne voit plus qu’elles et se noie dans son propre malheur. S’il est déjà en trop mauvais état pour pouvoir un jour changer de point de vue, il lui faudrait au moins un exutoire. Il a parlé de musique. L’idée n’est pas mauvaise. Mais n’a-t-il pas également dit que cela lui était impossible avec sa condition de chevalier ? En tout cas, il devrait choisir autre chose que des armes ! On ne donne pas des épées à des enfants, c’est bien trop dangereux… On ne leur fait pas non plus croire que devenir chevalier leur permettra de… qu’est ce qu’il avait dit déjà ? de « se renforcer »… Quels contes pour enfants humains... !

L’atmosphère se met à changer. Agitation de ville, odeur de sueur, puis, progressivement, on arrive à entendre parler des gens. Vagabonde sent son niveau de stress monter en flèche. Elle bat l’air de sa queue et commence déjà à baisser les oreilles. Que de mauvais souvenirs ! Kylian lui dit quelque chose que, dans son anxiété, elle n’entend même pas. Elle est focalisée sur les voix autour d’elle, bien trop de voix…

L’humain qui l’accompagne se met à avancer. Une fois repéré, elle reconnaîtrait la spécificité d'un pas parmi une centaine d’autre. Voilà pour quoi elle arrive à le suivre sans aucune difficulté, même si, au milieu de cette rue passante, toutes les odeurs qui s'entremêlent l'empêchent de se fier à son odorat. Le rythme des « cloc, cloc, cloc » que fait ses sabots sur les pavés l’obnubile.

Et puis, elle sent que Kylian s’arrête. Ils doivent être arrivés. Au bout de quelques secondes, un grincement se fait entendre et quelqu’un s’avance. A l’odeur, il doit s’agir d’un séladien. Ou plutôt deux séladiens. Non, trois. Attends… il y en a combien comme ça ? Ils se mettent tous à parler en même temps en langue commune. Il doit s'agir de très jeunes séladiens à peine sortis de l'oeuf, vu l’intonation de leur voix. « Ah c’est le monsieur de la dernière fois ! » La centauresse sent venir l’invasion d’enfant… Ah, ça y est… Voilà, ils sont déjà en train de lui caresser les pattes avec leurs petites mains écailleuses.

« Oh, tu es jolie ! » Vagabonde ne peut s’empêcher d'être attendrie. Les enfants sont tellement spontanés.

« Tu as une tête troooop bizarre ! C’est rigolo ! » Elle émet un rire en forme de hennissement.

Une voix de male adulte retentit alors, emprunte de tristesse : « Oagnal, laisse les tranquilles. Ah, Monsieur Kragan, on avait peur de ne jamais vous revoir…, et Madame, soyez tous les deux les bienvenus. Venez, suivez moi, Ginette est dans le jardin ».

•————————————•
color=#9999ff
Fiche de personnage
avatar
Vagabonde
Expert
Expert

Race : Centaure
Classe : Barde

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un origami pour Ginette

Message  Kylian Kragan le Mar 9 Fév 2016 - 17:31

Quand les enfants se ruent vers Vagabonde, Kylian regarde le jardin où il voit Ginette la petite fille lézard qui déprime sur un rondin de bois poser pour en faire un banc. Kylian avance vers Vagabonde et soupir.

Kylian : Vagabonde..Tu, tu peut y aller je ne me sent pas...bien

Il était devenu plus pâle et tangue de droite à gauche, il tombe dans les pommes devant les sabots de vagabonde. Les enfants crie de peur tandis que le père de Ginette le prend et le met rapidement sur un canapé en cuir de vache. Il retire son armure et pousse un petit cri de surprise. Le bras gauche était affreusement blesser, on dirait une blessure assez récente mais qui date un peu, il y avait une entaille profonde qui avait un peu noircit. Une de ses veines était noir. L'homme lézard fait sortir les enfants et demande à vagabonde de venir, en faisant attention car la maison est pas adapté pour une centauresse.

Homme : Madame, je..je ne sais pas comment vous le dire, alors je vais être franc, Kylian à été empoisonné. Je ne sais pas comment mais la blessure qu'il à date d'il y a environ un ou deux mois. Je sais comment soigner se poison, mais sachez que ce poison est assez pervers, il change la mentalité de la personne infecté. Il peut devenir colérique, triste, joyeux, amoureux pour aucune raison. Il commence à avoir de la fièvre, le poison à infecté une de ses veines. Si on fait rien, il risque de sombrer dans une folie et en mourir. Tenez moi son torse je vais chercher de quoi le soigner

A ce moment là, Ginette entre malgré l'interdiction de son père, elle sanglotte en voyant le visage de Kylian les yeux femré, comme si il était mort.

Ginette : Il..ne vas pas mourir madame ? Promettez le moi, il à réussit a me faire rire. Et il m'a promis de le refaire si jamais je suis heureuse. S'il vous plais, aidez le.


•————————————•
Signature:

"Rien n'est impossible, il faut juste se donner les convictions de réussir"
Statut
Disponible
RP en cours : 1 / 2

Fiche
Code:
[color=#993300]texte de Kylian[/color]



avatar
Kylian Kragan
Expert
Expert

Race : Humain
Classe : Guerrier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un origami pour Ginette

Message  Vagabonde le Jeu 11 Fév 2016 - 21:06

« Vagabonde… Tu… tu peux y aller je ne me sens pas… bien », gémit Kylian avant de s’effondrer à ses sabots. Déjà angoissée par le fait d’être dans un village, la centauresse est désormais complétement affolée. Si l’humain qui l’accompagne ne peut plus faire acte de présence, elle n’est plus qu’un centaure solitaire au milieu de tous ces bipèdes. Elle a beau être à Telbara, elle se sent aussi vulnérable que si elle hurlait en plein centre Tacomnan : « attrapez moi et vous aurez un esclave gratuit ! » Sa queue fouette l’air. Elle entend le séladien se précipiter sur l’humain avant qu’un bruit de frottement lui fasse comprendre qu’il le traîne dans la maison. Et puis tout devienne silencieux. Même les enfants sont partis.

La centauresse s’agite, frotte le sol, secoue la tête, s’approche de la porte puis s’en éloigne. Il ne faut pas longtemps pour que le père et les enfants reviennent, mais cela lui semble durer une éternité. Quand le mâle lui demande d’entrer, elle se cogne le front contre le haut de la porte et continue sa route les bras tendus devant elle, avançant à tâtons jusqu'à ce qu'elle bute sur un objet sentant le cuir mélangé à l’odeur de Kylian. Le séladien lui explique alors la situation : Kylian est sous l’emprise d’un poison depuis plus d’un mois. Vagabonde pousse un hennissement et, immédiatement, il la rassure en lui affirmant connaître le remède à ses maux. Cependant, il tient à lui expliquer le mode de fonctionnement de ce toxique : c’est une substance qui s’attaque à la raison. D’après lui, Kylian ressent des émotions inappropriées aux situations dans lesquelles il se trouve. Si l’on ne fait rien, le poison va finir par le rendre fou avant de le tuer. « Tenez moi son torse je vais chercher de quoi le soigner », lui ordonne le séladien avant de partir. Vagabonde tente tant bien que mal de s’exécuter. Elle respire lentement de grandes bouffées d’air pour se calmer puis se met à la hauteur de l’humain.

« Il… ne va pas mourir madame ? Promettez le moi, il a réussit à me faire rire. Et il m'a promis de le refaire si jamais je suis heureuse. S'il vous plaît, aidez-le ». Vagabonde sursaute. C’était Ginette. Trop absorbée par la façon dont elle devrait s’y prendre, elle n’avait pas senti la présence de la fillette. La centauresse lui proposer de se joindre à elle.

Vagabonde sait bien qu’elle ne peut pas contrarier Sercanth en faisant ce genre de promesse, alors elle tente de l’aider à faire sortir ses peurs. La centauresse glisse l’enfant entre ses deux pattes antérieures et lui caresse la tête. « Tu as entendu ce qu’a dit ton père, il dit qu’il va le guérir… Mais tu as quand même peut qu’il meurt ? » La fillette explose en sanglot et Vagabonde la serre un peu plus fort contre elle. « Il avait dit ça aussi pour Frogni, mais il est mort quand même ! » Elle parle probablement du chien… Vagabonde se retient de lui expliquer qu’un bon chien est un chien mort. Les cabots sont les fidèles et volontaires esclaves des hommes, toujours prêt à poursuivre, à blesser parfois même à tuer des centaures en fuite pour faire plaisir à leurs maîtres… Mais ce n'est pas vraiment le moment. « Frogni ? » l’encourage-t-elle. La petite séladienne n'a pas besoin de plus : un flot de paroles sort de sa bouche, elle parle de son chien avec adoration. La centauresse ne cesse de lui frotter la tête, glissant les doigts le long de ses écailles. L’enfant continue à parler un moment, puis son débit de parole s’amenuise petit à petit pour s’arrêter complètement.

Doucement, Vagabonde se met à murmurer dans sa langue les paroles d’une vieille chanson. Elle raconte l’histoire d’un petit centaure qui, à force de galoper à la poursuite d’insectes, de rongeurs et de fées avait fini par perdre sa tribu. Il fini par rencontrer un faune. Alors le chant de Vagabonde devient chaud, enveloppant, rassurant. Ginette, comme le petit centaure, s’apaise. Elle ressent un sentiment de bien-être et de sécurité.

Les chansons de Vagabonde ont ce pouvoir.

La centauresse pose ensuite sa main sur le front brulant et trempé de sueur du jeune humain. Elle se concentre. Toutes ses pensées sont focalisées sur lui. Elle implore silencieusement l’aide d’Ezor. De l’énergie… ses mains deviennent aussi chaudes que le front de l’humain. L’énergie… elle la sent vibrer en elle. L’énergie… elle pulse à chaque battement de son cœur vers les extrémités de son corps, le long de son bras, jusque dans ses doigts; L'énergie… elle atteint le front de l’humain, le pénètre et se diffuse en lui…

C'est à ce moment qu'arrive le père séladien.

•————————————•
color=#9999ff
Fiche de personnage
avatar
Vagabonde
Expert
Expert

Race : Centaure
Classe : Barde

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un origami pour Ginette

Message  Kylian Kragan le Jeu 11 Fév 2016 - 22:07

Kylian , sous le chant de Vagabonde, eut les yeux qui bougeaient dans tous les sens, signe qu'il rêve dans un état stable. Il avait un regard apaiser, mais triste quand il entendit Ginette pleurer. Quand Vagabonde pose sa main sur le front de Kylian, il eut un gémissement surpris, car la différence de température lui a fait un choc, mais au moment où il sent une énergie puissant entrer dans son crâne, il se cambre en respirant d'un coup et en ouvrant les yeux. Il eut des spasmes et il hurle de douleur. Le père court pour le voir et il lui fait avaler un mélange qui était encore chaud. Mais la douleur ne s'apaise pas. Kylian souffre et à le visage rouge de douleur, on pouvait même voir ses veines qui gonflaient sur son front.

Ginette : PAPA !!! Fait quelque chose !! Ne le laisse pas souffrir...Kylian !!!!!!

Le cri de la petite fille qui pleurait eu un choc à Kylian, il se calme d'un coup et tourne la tête vers Ginette, un peu plus calme et moins douloureux. Le père eu un effroi car les veines noirs se déplacent vers l'avant-bras, puis à l'épaule et enfin arriver au crâne. Kylian eu un nouveau cris de douleur mais plus meurtris, comme si il avait mille petit pics qui lui entrait au fur et à mesure en lui. Il se débat de plus en plus violemment. Le père fait vite sortir Ginette qui refusait de partir, mais son père réussit à la forcer.

Père : Chevalier, je sais que vous m'entendez ! Je vous en prie, vous avez tant de chose pour ma famille, je ne peux pas vous laisser souffrir sans rien faire. Calmez-vous et laissez nous vous soignez, il y a votre camarade de voyage qui est avec vous. Pensez à elle, pensez à ceux que vous aimez. S'il vous plais chevalier, écoutez-moi.

Kylian continuait d'hurler de douleur et se débat, il donne un coup de pieds au père et il tombe de la table, il gigote sur le sol en se tortillant comme si il était recouvert de feu. C'était trop pour le père, il sort une serbacane et met une petite flèche  et souffle dedans. La flèche fuse et plante le dos à Kylian. Ce fut radical, il fut assommé sur le coup et ne bouge plus. Le père reprend Kylian et le repose sur la table. Il soupire un peu rassuré que c’est de nouveaux calmes. Les habitants venaient devant la porte de la maison ouverte, ils étaient tous un peu curieux de tout ce boucan. Quand le père refaisait avaler le remède il regarde Vagabonde.

Père : J’ai vu ce que vous avez fait, ne pensez pas que ce que vous a fait est mal, au contraire, vous venez peut être de lui sauver la vie, enfin, tout dépend ce qu’on peut y dire par là. Le poison s’est déplacé à son crâne, il est affecté au cerveau, mais nous avons une dernière solutions pour le soigner pour de bon. Comme vous avez pu le vo…sentir, le poison agit comme si il savait qu’il était en danger, ce quui signifie que c’est pas un poison comme le venin ou champigons, non…Il est magique, et quoi de mieux pour détruire un sort magique ? La magie tout simplement. Si vous pouvez refaire ce que vous avait fait, nous pourrons le sauver pour de bon et il seras libre de se poison. Pour de bon .

D’un geste doux et rassurant, il prend les mains de  Vagabonde et elle senti une douce chaleur apaisante et amicale.

Père : Centauresse, j’ai foi en vous, c’est rare que deux races différentes sont allié pour sauver une personne d’une autre race. Pour l’amour que je porte à ma fille, pour lui. Aidez moi à le sauver.

Les villageois eux commencent à se demander qu’est-ce qu’il se passe. Le sédaliens fait une petite tape amicale à l’épaule de Vagabonde et ferme la porte, a laissant seul avec le chevaliers. Grâce au calme qui est revenu, la centauresse peut entendre le souffle de Kylian et voir plus, elle peut entendre une parole émise faiblement par le chevalier.

Kylian : Vag..vagabonde, je suis désoler…

Puis il ouvre les yeux et regardent la centauresse malgrès la lumière qui l’aveugle, car il est toujours sous l’emprise de la flèche paralysante et endormante. Il tend la main vers elle puis son cœur bat de moins en moins vite. Le temps est compté, combien de temps Kylian pourra rester ainsi ? Son bras retombe, par manque de force, et puis plus rien pour Kylian. Le néant…

•————————————•
Signature:

"Rien n'est impossible, il faut juste se donner les convictions de réussir"
Statut
Disponible
RP en cours : 1 / 2

Fiche
Code:
[color=#993300]texte de Kylian[/color]



avatar
Kylian Kragan
Expert
Expert

Race : Humain
Classe : Guerrier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un origami pour Ginette

Message  Vagabonde le Ven 12 Fév 2016 - 10:44

« Vag… Vagabonde, je suis désolé…»

Vagabonde n’a pas compris ce qu’il s’est passé. Le séladien est entré en même temps qu’une odeur de plante. Il y a eu des hurlements de panique, une folle et incompréhensible agitation, des cris de souffrance… La centauresse se sent totalement impuissante, d’autant plus que les explications du père de famille lui passent complètement au dessus de la tête. D’après lui, il s’agit d’un poison magique. Qu’entend-il par là ? Une malédiction ? Un mauvais sort ? Ou n’est-il qu’un charlatan ? Il demande à Vagabonde de faire de la magie ! Mais cette dernière n’est ni magicienne ni guérisseuse. « Je ne suis qu’une barde », tente-t-elle vainement de lui expliquer. Il ne l’écoute pas. Il lui prend les mains, comme pour la rassurer. Malheureusement, sa demande ne fait qu’accentuer son désarroi : il veut vraiment qu’elle l’aide à sauver Kylian.

« Allez chercher un gérisseur », hennit-elle avec affolement.

Mais… il s’en va et la laisse seule avec le moribond. Pourvu qu’il l’ai entendu…

Qu’est-elle est sensée faire ? Prier les dieux ? Se concentrer à nouveau sur les flux d’énergie pour lui en donner encore plus ? Si le poison se nourrit de cette énergie pour migrer dans la tête de Kylian, cela ne devrait pas être une bonne idée… La centauresse tente de se calmer pour éclaircir ses pensées. Elle réfléchit à tout ce dont elle est capable. Elle se souvient avoir aidé ses semblables face à des maux étranges, des maux qui ne ressemblaient ni à des maladies, ni à du poison, ni à des blessures… Ce n’était peut-être pas elle, mais quand elle se concentrait sur l’énergie du monde, elle avait l’impression de ressentir cette magie et de pouvoir agir sur elle.

Cependant, elle n’a aucune confiance en elle. Face aux souffrances des autres, elle a toujours choisi de les apaiser avec son chant. Elle décide donc de commencer par là. Chanter… l’aidera à garder son calme et à cesser de paniquer. Elle commence par un murmure, puis sa voix devient de plus en plus puissante, résonne dans sa cage thoracique en faisant vibrer ses cordes vocales. Elle sait qu’elle atténue la souffrance de Kylian. Elle se sent tout à coup beaucoup plus calme.

Tout en interprétant une vieille comptine centaure, Vagabonde palpe le cou de Kylian, puis sa tête. Elle sent bien quelque chose de mauvais, mais cette fois-ci, elle n’a pas peur. Elle encadre le crâne de l’humain de ses deux mains et se concentre sur cette sombre magie.

Elle modifie les paroles de la comptine pour adresser un chant miséricordieux à Sercanth. Je vous en conjure, ne prenez pas sa vie… finit-elle par murmurer, encore et encore. Une litanie en langue centaure dont tous peuvent en deviner le sens.

•————————————•
color=#9999ff
Fiche de personnage
avatar
Vagabonde
Expert
Expert

Race : Centaure
Classe : Barde

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un origami pour Ginette

Message  Kylian Kragan le Sam 13 Fév 2016 - 10:11

Quand Vagabonde chanta pour apaiser Kylian, il se calma, comme si son chant était magique, toute la maison était silencieuse, même les cris des habitants ne frappais pas les oreille de Vagabonde et de Kylian, la porte qui allait vers le jardin s'ouvrait, Ginette entrait sans avoir peur, elle était même plus triste. Elle se met contre la cantauresse et monte sur une chaise pour lui chuchoter à l'oreille.

Ginette : Je peut t'aider, mais, ne le dis à personne. Si mon père apprend ce que je peut faire...Je ne veut pas partir d'ici. Alors s'il vous plait madame, je vous en pris. Je veut sauver Kylian, c'est mon ami !

Elle pris les mains de Vagabonde, et elle fait un câlin comme si un enfant câlinait ça maman. Une petite larme coula de la joue de Ginette puis, elle descendit de la chaise et mis les main de Vagabonde sur le torse de Kylian, pendant que Ginette lui mettait les mains sur le torse de Kylian, la centauresse pouvait sentir son cœur battre doucement et faiblement. Ginette elle, remonte ses manches. Puis pose ses mains sur les bras de Vagabonde, elle murmure des mot en Sédaliens et la centauresse pouvait sentir une puissante magie allant dans ses veines. Des petit choc tapait dans sa tête. Vagabonde sentit que dans ses mains, une magie puissante est en train de se réaliser, Ginette entra en transe et tremble un petit peu en priant de plus en plus fort.

Ginette : Pour tout les dieux. Donnez moi votre force !!

Sa tête allait de droite à gauche, les mains de Vagabonde s'illumine d'une lumière verte, et allait directement dans le cœur de Kylian. Ce dernier ouvre les yeux et se cambre en respirant d'un coup. Vagabonde eut aussi un effet bénéfique à ce soin intensif. Sa vision devenait flou, la lumière de la maison lui fit mal au début. Mais de plus en plus sa vision devenait plus clair et elle pouvait distinguer les forme, le visage de Kylian et de Ginette. Pendant trois minutes elle eut la vue. Ginette était endormit contre Kylian, la magie qu'elle à donner était trop pour la petite fille qu'elle était. Kylian se redresse. Son visage n'était plus noir, la magie l'a guérit définitivement du poison qu'il à garder en lui pendant plus d'un moi. Il se tient la tête un peu déboussoler. Il prend la gamine dans ses bras après s'être rhabiller. Il regarde Vagabonde et pose Ginette sur un lit.

Kylian : j'ai l'impression d'avoir dormit des semaines. Merci Vagabonde, je te doit la vie. Et...je m'excuse de tout ce que j'ai pu te faire endurer. Quand je fait des crises, je n'arrive plus à me contrôler, comme si, le poison était vivant en moi. Si je peut faire quoi que se soit pour me pardonner, ce serait avec plaisir gente dame.

Il fait une révérence puis la vue de Vagabonde s'atténue et noircit, puis plus rien. Vagabonde était de nouveau aveugle. Kylian allait voir Ginette. Le père quand à lui, après avoir expliquer la situation et après avoir calmer les habitants du village, revient avec un guérisseur suite à la demande de Vagabonde, il fait les gros yeux en voyant Kylian sur pieds et en bonne santé.

Père : Vouus avez réussit ! Je suis content de vous revoir vivant chevalier.

•————————————•
Signature:

"Rien n'est impossible, il faut juste se donner les convictions de réussir"
Statut
Disponible
RP en cours : 1 / 2

Fiche
Code:
[color=#993300]texte de Kylian[/color]



avatar
Kylian Kragan
Expert
Expert

Race : Humain
Classe : Guerrier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un origami pour Ginette

Message  Vagabonde le Lun 15 Fév 2016 - 17:37

Vagabonde continue sa litanie jusqu’à ce que la petite séladienne se glisse entre ses pattes antérieures. Son père l’a déjà chassée par deux fois, que fait-elle encore ici ?

« Je peux t'aider, mais ne le dis à personne. Si mon père apprend ce que je peux faire… Je ne veux pas partir d'ici. Alors s'il vous plait madame, je vous en prie. Je veux sauver Kylian, c'est mon ami ! » La centauresse ne comprend pas ce qu’elle veut dire. Elle choisit de la faire partir en lui confiant une tache : « Oui, tu peux aider, Ginette. Va chercher un guérisseur. » Au lieu d’obéir, la petite attrape les mains de la centauresse pour les plaquer sur la poitrine de l’humain. « Ginette, le temps presse… » La vagabonde s’arrête au milieu de sa phrase. Elle ressent quelque chose d’anormal, quelque chose qui lui hérisse la crinière et la fait renâcler. La petite se met à trembler et la centauresse l’attrape pour l’allonger près de Kylian afin qu’elle ne tombe pas. Elle l’appelle par son prénom puis se tourne vers l’extérieur en demandant de l’aide. Ginette se met à convulser et Vagabonde maintien sa tête pour qu’elle ne se cogne pas. L’agitation qui suit la soulage : des gens entrent dans la pièce pour l’aider. Quelqu’un se précipite vers l’enfant en murmurant des mots dans une langue qui lui est inconnue.

La centauresse sent des mains l’attirer un peu plus loin, et quelqu’un la serre dans ses bras avec émotion. Une autre personne lui assure que tout va bien. La centauresse se rend compte que son affolement a été quelque peu destructeur. Elle ignore quels objets elle a cassé au passage et espère qu’ils n’étaient pas précieux… Elle enlace à son tour l’inconnue et reste un instant au calme, passant le relais aux villageois qui s’activent plus loin.

Tout à coup, la voix de Kylian retentit : « J'ai l'impression d'avoir dormi des semaines. Merci Vagabonde, je te dois la vie. » Un gros soupir traverse les naseaux de la centauresse. Elle penche la tête sur le côté, un peu fatiguée, puis murmure : « Je n’y suis pour rien Kylian… ». Elle n’ajoute rien. Une fois éveillée, ce sera à la petite séladienne de s’expliquer… si elle le désire. En attendant, elle se contente de remercier silencieusement les dieux. Le calvaire semble terminé.

« Je m'excuse de tout ce que j'ai pu te faire endurer. Quand je fais des crises, je n'arrive plus à me contrôler, comme si le poison était vivant en moi. Si je peux faire quoi que se soit pour me pardonner, ce serait avec plaisir gente dame », dit-il. Ce à quoi la centauresse répond : « Commence par cesser de m’appeler "gente dame". Je ne suis ni l'un ni l'autre. Et ne t’excuse pas : ce n’est pas de ta faute. » Elle se tait avant d'oser poser la question qui trotte dans sa tête : « est-ce que tu es guéri ? Le poison a complètement disparu ? »

Le père séladien se met ensuite à parler avec l’humain. Elle les laisse bavarder et cherche à sortir de la maison. Quelqu’un la guide vers le jardin où elle s’ébroue. Au milieu de ces secousses, l’origami fait un petit vol plané et retombe sur l’épaule de la centauresse qui lève le bras pour lui permettre d'y courir en savourant la sensation des petites pattes de papiers sur sa peau.

•————————————•
color=#9999ff
Fiche de personnage
avatar
Vagabonde
Expert
Expert

Race : Centaure
Classe : Barde

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un origami pour Ginette

Message  Kylian Kragan le Mar 16 Fév 2016 - 20:47

Il hoche la tête de haut en bas et comprend le souhait de Vagabonde. Le père le tira plus loin dans la maison et il regarde à nouveau Kylian de haut en bas pour voir si il était toujours infecté.

Kylian : Vagabonde, ne t'en fait pas, vous aussi monsieur, je me sent tellement mieux. Je n'ai plus aucune fièvre ni de perte mental. Je me sent si bien.

Il s'étire en baillant puis voit Vagabonde et l'Origami qui manqua de tomber. Le père croisa les bras, mais il n'était pas énervé, il attendait juste quelque chose. Kylian le sait très bien. Il demanda au père d'attendre deux minutes, il rejoint Vagabonde pour lui parler en tête à tête.

Kylian : Vagabonde, tu sais pourquoi on est là ? Il faut qu'on donne l'Origami à la petite fille. Je sais que ça doit être dur pour toi. Mais si tu veux on peut aller en chercher un autre pour toi. Même si ça risque de prendre du temps mais on pourras toujours essayer

Kylian savait ce que c'était de se séparer d'un compagnon, son cheval Delfo à été tuer par deux bandits, même si il en avait un en échange, Kylian savait que trop bien que quand on s'attache à une bête, on peut avoir tout ce qu'on veut, mais notre esprit est attristé pour un moment.

Kylian : réfléchit un moment, quand tu seras décider, apelle moi, je suis dans la maison.

Il retourne à la maison pour parler avec le père, et voit Ginette qui est assise tristement sur un rondin de bois.

•————————————•
Signature:

"Rien n'est impossible, il faut juste se donner les convictions de réussir"
Statut
Disponible
RP en cours : 1 / 2

Fiche
Code:
[color=#993300]texte de Kylian[/color]



avatar
Kylian Kragan
Expert
Expert

Race : Humain
Classe : Guerrier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un origami pour Ginette

Message  Vagabonde le Mar 16 Fév 2016 - 23:31

Le pas de Kylian est amorti par l’herbe. Avant même qu’il ne parvienne aux oreilles de la vagabonde, l’origami a disparu sous sa crinière.

« Vagabonde, tu sais pourquoi on est là ? Il faut qu'on donne l'Origami à la petite fille. Je sais que ça doit être dur pour toi. Mais si tu veux on peut aller en chercher un autre pour toi. Même si ça risque de prendre du temps mais on pourra toujours essayer »

Vagabonde secoue la tête à la façon d’un cheval. C’est un mélange de dénégation humaine et d’agacement centaure. « C’est ce pour quoi tu es là. Je suis juste venue pour rencontrer la séladienne, pas pour lui offrir une vie ». S’il n’y avait pas eu tant de compassion dans la voix de l’humain, elle se serait montrée violente. Mais il lui semble que Kylian manque juste de tact. Il ne cherche sûrement pas à remplacer son ami par un autre. Il veut plus probablement la réconforter à sa manière, même si la centauresse n’a nullement besoin de réconfort. Elle ignore si elle doit se séparer de l’être de papier pour qu’il reste en bonne santé. Ce n’est pas à elle de décider de cela, mais à… lui. Il sait qu’il se nourrit du cœur des mots. Il devine bien que Vagabonde ne déchiffre aucun de ceux qu’il fait apparaître le long de son corps. Il choisira de lui-même l’endroit où il désire être. De toute façon, elle ne l’a jamais possédé. Dans tous les cas, s’il se sépare d’elle, elle ne voit aucune raison qui la pousserait à chercher un autre origami.

Kylian l’encourage à prendre son temps, puis son odeur disparait. Vagabonde hume l’air à la recherche de Ginette. Elle s’approche de l’enfant en évitant les jouets parsemés dans l’herbe. Du bout du sabot, la centauresse tâte le rondin de bois sur laquelle la petite est assise. Elle allonge ensuite son corps équin dans l’herbe froide pour que son visage se trouve à hauteur de l’enfant.

« Est-ce que tu pourrais m’expliquer ce qu’il s’est passé tout à l’heure avec Kylian ? » demande doucement la centauresse. La séladienne hésite un long moment. Quand elle se met enfin à parler, sa voix se confond avec un gémissement. Vagabonde l’encourage en glissant la petite main écailleuse entre ses propres doigts.

Le récit de Ginette est déroutant. La séladienne sait depuis toute petite qu’elle est différente. Elle a toujours caché la vérité aux autres par peur d’être rejetée. Ses pouvoirs devenaient de plus en plus puissants et elle avait de plus en plus de mal à les dissimuler, si bien qu’elle a fini par se renfermer sur elle-même. Sa magie l’effrayait. Elle avait peur de blesser les autres, parce qu’elle était capable de donner la santé… comme de la reprendre. Elle ne maîtrise pas bien ses capacités, si bien qu’elle a… involontairement tué son propre chien en cherchant à le soigner. A ce moment du récit, la petite ne peut s’empêcher d’éclater en sanglots. « Je ne l’ai pas fait exprès ! Il avait mal, vraiment mal, alors j’ai essayé de le soigner, mais… mais… son cœur a arrêté de battre. J’avais mis trop de magie ! Je ne voulais pas ! » Vagabonde n’en croit pas ses oreilles. Elle serre la petite contre son cœur en lui murmurant des mots chauds et réconfortants. L’origami quand à lui, pointe son museau d’entre les cheveux de Vagabonde, puis s’approche de la séladienne. Ginette continue à sangloter, mettant à nu ses plus grandes peurs : elle craint de faire du mal à quelqu’un sans le faire exprès. Elle a réussi à sauver Kylian, mais c’était une chance.

Ginette continue à parler, mettant à plat ses craintes et ses désirs. Vagabonde l'encourage et la réconforte. L’origami se glisse contre la joue écailleuse de la séladienne. Ils restent ainsi jusqu’à ce que l’odeur de la nuit les enveloppe tous les trois. Au final, la fillette demande de l'aide à Vagabonde : la soutiendra-t-elle ? S'occupera-t-elle d'elle si jamais on la rejette ? La centauresse acquiesce énergiquement. Bien sûr, elle sera là pour la petite si elle se retrouve seule. Assurée de l'appui de Vagabonde, Ginette décide qu’il est temps de parler à son père. Elle se sent prête à sortir de l’ombre et à assumer ce qu’elle est. Même si cela signifie risquer d'être reniée.

La petite sorcière devra se faire aider pour maîtriser sa magie. Vagabonde ignore comment ces choses fonctionnent ici-bas, peut-être pourra-t-on faire venir un guide, ou alors ce sera à Ginette de partir en chercher un… Elle avoue son ignorance à la fillette qui lui demande déjà si, dans le second cas, la centauresse pourrait l’accompagner. Vagabonde n'hésite pas une seconde.

Faisant preuve d’un grand courage, Ginette se lève la première, prend la main de Vagabonde pour la guider jusqu’à la maison, puis s’assoit face à son père, ses frères et sœurs, et Kylian.

« Papa, j’ai un truc à te dire… », commence-t-elle alors.

•————————————•
color=#9999ff
Fiche de personnage
avatar
Vagabonde
Expert
Expert

Race : Centaure
Classe : Barde

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un origami pour Ginette

Message  Kylian Kragan le Dim 21 Fév 2016 - 10:54

Kylian discutait avec le père à propos de l'Origami, Kylian lui explique brièvement la situation. Une fois tout ceci fait, la petite fille viens, le visage apeuré comme si elle à fait une énorme bêtise. Kylian se met accroupi devant elle, pour lui sécher une larme qui coulait de sa joue. Il lui fait une toute petite tape à l'épaule et un sourire comme un père pourrais calmer son enfant. Ginettte se logea dans ses bras, par la surprise de Kylian, qui ne savait pas quoi faire dans cette situation à part de rester figé en attendant que Ginette finisse son câlin. Elle disait qu'elle voulait parler de quelque chose. Est-ce à propos de l'Origami ? Ou autre chose ? Dans tout les cas, Ginette était vraiment pas rassuré et c'est pour ça que Kylian reste à ses côté pour qu'elle ne se sente pas trop mal.

Père : vas-y Ginette, parle moi de t'es soucis mon enfant.

•————————————•
Signature:

"Rien n'est impossible, il faut juste se donner les convictions de réussir"
Statut
Disponible
RP en cours : 1 / 2

Fiche
Code:
[color=#993300]texte de Kylian[/color]



avatar
Kylian Kragan
Expert
Expert

Race : Humain
Classe : Guerrier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un origami pour Ginette

Message  Vagabonde le Lun 22 Fév 2016 - 19:19

« Vas-y Ginette, parle moi de tes soucis mon enfant », dit le séladien. Sa voix a l’intonation de l’appréhension. Vagabonde se demande pourquoi le père est effrayé alors qu'il ignore encore les secrets de sa fille. D'une petite voix, Ginette se met à parler en séladien. Vagabonde ne peut comprendre le sens de ses mots, mais devine leur contenu. Le père et la fille échangent longuement des propos insaisissables aux accents tragiques. Puis le séladien s’exprime à nouveau le langage commun. Il s’adresse à Kylian puisque sa voix va en direction de l’humain. « Voilà une bien sombre nouvelle… Ginette ne l’a encore dit à personne d’autre que Vagabonde et moi-même, mais… comment dire… Et bien, commençons par le point positif : c’est elle qui vous a sauvé la vie. Malheureusement, si elle a réussi ce prodige, c’est qu’une puissance surnaturelle la possède. Mais pourquoi les dieux ont-ils décidé de lui infliger cela ! »

Il explique avoir deviné la « différence » de sa fille depuis fort longtemps. Cependant, le père a choisi de fermer les yeux sur cette évidence afin de donner une chance à son enfant de grandir comme toute les petites séladiennes, espérant secrètement qu'elle redeviendrait normale. Ses mots ne sont que gémissement quand il dit à Kylian : « Ne le dites à personne. Si les gens apprenaient que ma fille était… différente, alors la réputation de notre famille serait finie. Ginette va continuer à garder ça pour elle. Elle est forte, elle se débrouille très bien comme ça, n’est-ce pas ma chérie ? Tu seras heureuse tu verras. Tu te souviens que je t'avais promis un origami, ça a toujours été ton rêve, non ? » Ainsi, son père pense qu'un origami lui redonnera le sourire. Vagabonde n'entend aucune réponse de la part de Ginette. Elle pense deviner le mal-être de la petite. Après avoir eu tant de mal à en parler, ses difficultés sont simplement mises de côté, presque ignorées, balayées par des cadeaux. Elle cache son secret depuis si longtemps, et il l'effraie… devra-t-elle continuer à se renfermer sur elle-même jusqu’à la fin ?

•————————————•
color=#9999ff
Fiche de personnage
avatar
Vagabonde
Expert
Expert

Race : Centaure
Classe : Barde

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un origami pour Ginette

Message  Kylian Kragan le Lun 22 Fév 2016 - 23:32

Kylian se redresse et regarde Ginette. Il à une idée en tête et tourne en rond pour réfléchir, il regarde Vagabonde, son coeur battait la chamade, il allait faire un geste, ou dire quelque chose qu'il peut regretter au long terme. Il sert les poing et marche vers Ginette, il l'a prend dans ses bras et lui fait un câlin. il lui embrasse le font pour la calmer car Ginette était prête à tomber en larme. Il caresse la tête de la petite fille et lui chuchote un mot avec un très mal accent sédaliens. Elle sourit pour une fois et elle se sert à lui. Kylian disa à son père qu'il allait parler de Ginette. Il laissa la centauresse et le père seul à seul.

De très longue minutes se passent avant que Kylian entre à nouveau avec la petite fille. Elle avait le collier de Kylian, celui de Ezor, le dieux des vivants.

Kylian : Sédaliens. Avec tout le respect que je vous doit, j'ai quelque chose à vous racontez. L'histoire de ma famille. Tout commence à ma naissance, mes parents étaient endetté jusqu'au cou. Unhomme méchant et cruel à mis fin à leurs vie le jour de mes 16 ans. J'ai faillit y passer mais grâce au dieux, j'ai pu m'en sortir. Aujourd'hui je ne suis qu'un guerrier mercenaire, mais je ne vit pas que pour l'argent. Pour aider aussi les gens, la plupart du temps je fait des quêtes gratuitement. Je ne dit pas pour rien. j'ai tué l'homme qui à détruit ma famille, il avait un petit village, deux maisons et une firge, une taverne et un endroit pour marchander. Un peu comme ici mais beaucoup plus petit. Ma soeur et moi allons demander au baron si on peut en prendre possession. Contre des taxes bien sur. Afin de faire loger des gens qui en ont vraiment besoin.

Il repose Ginette sur le sol, elle n'était pas très contente mais elle laissa faire Kylian. Ce dernier s'avance vers le père.

Kylian : Ce n'est pas un Origami que je donne à votre fille, mais bien plus. Je lui offre la possibilité de mettre son don au service du monde. Si il le faut, je vous donnerais de l'argent. Mais ne laissez aps votre fille souffrir par se pouvoir qui ne demande qu'a être utiliser, imaginez qu'elle n'arrive pas à se contrôler et que par accident elle blesse quelqu'un...voir plus, qu'elle le tue.

Il tourne le dos au père comme pour réfléchir.

Kylian : Votre fille n'est pas malheureuse pour la mort de son chien. Elle l'est car personne ne s'occupe d'elle et que personne ne la comprend. Je suis prêt à la recueillir,  je suis prêt à vous aidez comme je peut l'aidez. Mais bien sur, je ne suis pas seul, il y à ma soeur. Vous pourrez la rendre visite quand vous voudrez. Je vous laisse réfléchir monsieur. J'espère que vous comprendrez.

Il sort de la maison et attend dehors.

•————————————•
Signature:

"Rien n'est impossible, il faut juste se donner les convictions de réussir"
Statut
Disponible
RP en cours : 1 / 2

Fiche
Code:
[color=#993300]texte de Kylian[/color]



avatar
Kylian Kragan
Expert
Expert

Race : Humain
Classe : Guerrier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un origami pour Ginette

Message  Vagabonde le Mar 23 Fév 2016 - 16:20

Vagabonde attend en silence.

Quelques échanges de paroles. Des bruits de tissus. Un gémissement. Le son des bottes de Kylian qui s’éloigne, suivi du bruit plus léger des pattes de Ginette. Un long soupir…

Restée seule avec le père, la centauresse continue sa longue attente. Aucun mot. Les minutes s’égrènent lentement. Puis un claquement résonne entre les murs de terre. Kylian est de retour avec la petite. « Sédaliens. Avec tout le respect que je vous dois, j'ai quelque chose à vous raconter. L'histoire de ma famille. » L’humain commence alors le récit de sa vie. La centauresse l’écoute parler de sa naissance, de dettes et de meurtre sans savoir où il veut en venir. Jusqu’à ce qu’il explique vouloir réclamer un village afin d’y loger des gens dans le besoin. « Ce n'est pas un Origami que je donne à votre fille, mais bien plus. Je lui offre la possibilité de mettre son don au service du monde. S’il le faut, je vous donnerais de l'argent. Mais ne laissez pas votre fille souffrir de ce pouvoir qui ne demande qu'à être utilisé, imaginez qu'elle n'arrive pas à se contrôler et que par accident elle blesse quelqu'un...voir plus, qu'elle le tue. » Les oreilles de Vagabonde, jusqu’alors dressées bien droites et immobiles, se plaquent contre sa tête. Malgré elle, la magie de Ginette l’effraie. La petite séladienne peut soigner, mais aussi tuer. Un grand pouvoir qu’elle ne maîtrise pas et qui requiert une personne qualifiée pour l’accompagner.

L’humain propose au père de famille d’héberger sa fille dans ce petit village. Il lui assure que sa sœur sera également présente pour l’aider. S’agit-il d’une sorcière ? L’humain laisse au père la possibilité de réfléchir et sort de la maison. Vagabonde le suit en se démenant pour ne rien détruire sur son passage. Une fois que l’air frais de la nuit lui caresse le visage, elle interroge Kylian : « Je suppose que ce village se trouve à Telbara ? » Elle secoue la tête. Question futile. Il ne proposerait pas à un enfant séladien d’aller vivre dans une région dominée par l’esclavagisme. Elle se reprend : « Votre seule sœur est-elle capable de guider Ginette dans cette voie ? Et puis… elle est encore très jeune. Elle n’a pas seulement besoin d’un guide, mais aussi d’une tribu… heu, je veux dire… d’une famille. » Elle écoute la voix de Kylian couvrir celle des étoiles, puis reprend d’un ton neutre : « Si Ginette et son père acceptent votre proposition, qu’allez-vous faire en attendant de savoir si vous allez acquérir le village ou non ? »

•————————————•
color=#9999ff
Fiche de personnage
avatar
Vagabonde
Expert
Expert

Race : Centaure
Classe : Barde

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un origami pour Ginette

Message  Kylian Kragan le Jeu 25 Fév 2016 - 12:10

Tant de question de la part de cette centauresse. Et pourtant, certaine sont sans réponse et d'autre ont une réponse. Il regarde le ciel, il y eut des questions qui ne s'était pas posé. Il savait qu'il risque de trop s'avancer et perdre ce qu'il souhaite. il pris les dieux pour accepter ça demande au nom de ceux qui sont dans le besoin. Il pris les dieux pour lui offrir une chance d'être ce qu'il souhaite : Un homme bon. Il murmura des paroles doucement. Un oiseaux, plutôt un corbeau cria et se pose sur l'épaule de Kylian. Ce dernier sourit et voit un papier sur la patte. Sa soeur, elle lui à envoyer un corbeau pour lui transmettre un message, ce qui fut curieux, car sa soeur ne sait pas écrire ni lire, de plus, le cobeau était entouré d'une aura, un corbeau magique ? Mais sa soeur n'est pas magicienne..qui à put lui donner ce message ? Kylian prend ce papier et il lit à voix haute.

Kylian : Messire Kylian, le baron à entendu votre demande. Nous avons longuement réfléchit. Pour l'honneur de votre famille, on vous prête, et on souligne bien se mot. En effet, ce ne sont pas vos terre, ni celle de votre ennemi, mais les nôtres. Nous pouvons vous laissez faire ce que bon vous semble. Mais sachez que les taxes seront plus élever, car vous n'êtes pas de sang noble. Gardez aussi à l'esprit que aucun versement d'or ne vous seras fait. Ce sera à vous seul de vous occuper des terres. Voici la liste dont on vous laisse vous occupez.

Le village.
Deux champs se situant un a l'Est et un à l'Ouest.
Une ferme à deux pas du village.

Nous vous offrons néanmoins 5 chèvres et 3 vaches.

Bon courage à vous.  


Kylian fut bouche bée devant ce papier. Sa soeur, qui ne connaît pas la diplomatie, à réussit à convaincre le conseil pour lui laisser les terre. Il court vers la maison annoncer la nouvelle à la famille de Sédaliens. Le père fut surpris de cette nouvelle si rapide. Il regarde sa fille et s'apprête à prendre la parole.

•————————————•
Signature:

"Rien n'est impossible, il faut juste se donner les convictions de réussir"
Statut
Disponible
RP en cours : 1 / 2

Fiche
Code:
[color=#993300]texte de Kylian[/color]



avatar
Kylian Kragan
Expert
Expert

Race : Humain
Classe : Guerrier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un origami pour Ginette

Message  Vagabonde le Ven 26 Fév 2016 - 9:22

Les prières de l’humain montent vers le ciel. Les murmures de la nuit se taisent, comme si les dieux étaient à son écoute. Le cri d’un hibou résonne dans ce calme étrange. Vagabonde entend bientôt le doux froufrou de ses ailes, puis l’animal vient se poser près d’eux. La centauresse a l’habitude de voir approcher les animaux lorsqu’elle chante dans leur langue, mais cette fois-ci, ce hibou est venu spontanément vers eux. Voilà qui n’est pas normal. Elle ne peut pas deviner qu’il s’agit d’un oiseau dressé, utilisé comme messager à la solde des humains.

La voix de Kylian se mêle au froissement de papier. Il commence par parler de lui-même en ces termes : « Messire Kylian, le baron a entendu votre demande. » Il faut un certain temps pour que Vagabonde comprenne enfin que l’humain est simplement en train de lire quelque chose à voix haute. La centauresse n’est pas habituée aux tournures de phrases et aux termes qu’utilise l’humain, mais le contenu de ses propos s’éclaire tout de même progressivement. Un homme nommé Le Baron a entendu Kylian. Qui est-ce et comme l’a-t-il entendu ? Mystère. Cet inconnu prête à Kylian de la terre.

La terre, c’est le mot qu’utilisent les humains pour désigner les morceaux d’Orcande qu’ils décrètent posséder. Ils séparent le sol en différentes zones et déterminent plus ou moins aléatoirement qui aura laquelle. Certains en ont d'immenses, d’autres n’en ont pas du tout, tout dépend des entrailles desquelles ils sortent et des actes qu’ils commettent. Après, ils construisent des barrières, des maisons et des châteaux sur ces zones, et plus ils en ont, plus ils se croient supérieurs aux autres. Ça, c’est ce qu’elle a compris de ces quelques années partagées avec des humains. Cette conception des choses parait complètement aberrante aux centaures qui ne possèdent pas la Terre, mais en font partie intégrante.

Kylian continue, parle de taxes et de sang noble, notions encore plus étrangères à Vagabonde qui les laisse couler sans chercher à les assimiler. En conclusion, c’est Kylian qui devra gérer le village et qui en fera ce qu’il désire. Elle n’a pas le temps de prononcer un mot que l’humain, tout excité, se précipite dans la maison.

Vagabonde suppose qu’il lui lisait un papier qu’il avait depuis fort longtemps pour répondre à ses questions. Elle n’a pas deviné que le hibou venait de le lui apporter. Elle aurait probablement pris cela pour de la magie (peut-être même de la mauvaise magie) ou pour une intervention divine, le timing étant trop parfait pour ne pas relever du surnaturel.

Elle s’approche de la porte ouverte et essaie de suivre la conversation. Le père est en train de parler.

« Pour le bien de tout le monde, il vaut mieux que Ginette s’en aille. Votre offre est une bénédiction, un cadeau des dieux que nous ne pouvons pas refuser. Ma fille ira vivre dans ce village. Surtout, ne dites rien aux villageois, je leur expliquerais la raison de sa disparition pour que cela puisse passer inaperçu. Personne ne se doutera que notre famille a donné naissance à une… »

Le séladien se tait, surement à la recherche de ses mots.

Au royaume de Telbara, même si les mages ne sont pas forcément mal vus, nombre de petits villages perçoivent la magie comme étant quelque chose de mauvais. Cet endroit ne déroge pas à la règle. Le père a beau aimer sa fille, il choisit de l’éloigner, certain qu’il agit pour le bien de son enfant et de la communauté. Vagabonde ne peut pas le juger. Elle-même a des appréhensions sur la magie et elle ne peut cacher le fait que les pouvoir de Ginette l’effraient. Elle rirait au nez de celui qui arguerait qu’elle-même utilise la magie. Elle expliquerait savoir chanter dans la langue des animaux, faire ressortir les passions à travers la musique et pousser l’imagination jusqu’à l’illusion. Pour Ginette, c'est différent.

« Nous accompagnerons Ginette jusqu’à ce village. Mais peut-être devrons nous faire une halte quelque part avant… » Elle s’adresse alors à l’humain. « Tu n’as pas répondu : ta sœur pourra-t-elle la guider ? Si tu n’en es pas certains, nous devrons chercher une autre personne. Un mage qui pourra aider Ginette à comprendre ses pouvoirs et soutenir ta sœur dans son rôle de tante. Sais-tu où on peut trouver ce genre de travailleur ? A Telbara ? Dans une bibliothèque ? » Aucun des mots et des lieux qu’elle propose ne conviennent à la situation, mais elle ignore comment fonctionne ce genre de chose chez les humains. Elle suppose qu'un humain qui prend en charge un enfant devient son père. Par conséquent, la sœur de Kylian est désormais la tante de la jeune séladienne. Elle suppose également qu'on trouve des mages à chaque coin de bibliothèque et qu'il suffit de leur donner de l'argent (ces pièces métalliques rondes et froides) pour qu'ils deviennent "les travailleurs" de Kylian.

Une petite voix retentit alors faiblement : « Dans la bibliothèque, on trouvera des origamis ? » Vagabonde sourit intérieurement. Cette petite séladienne ne perd pas le nord.

•————————————•
color=#9999ff
Fiche de personnage
avatar
Vagabonde
Expert
Expert

Race : Centaure
Classe : Barde

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un origami pour Ginette

Message  Kylian Kragan le Mer 2 Mar 2016 - 9:42

Le père était d'accord pour qu'on s'occupe d'elle. Kylian la pris dans ses bras, lui dit de faire ses affaire. Ginette était contente, mais aussi triste de quitter son père, son sang, sa famille, sa vie. Mais c'était une très bonne chose pour elle, car la magie dans ce monde est très mal vu, pour Kylian, si elle est bien utilisée, la magie peut être un atout partout, dans la vie de tout les jours comme dans la guerre.

Ginette pris son temps pour faire ses affaires, une fois finit elle vient voir la centauresse et Kylian. Vagabonde eut cependant une bonne idée, Kylian sentit la fatigue, il à eut une journée éprouvante, il était épuisé. Cependant, Vagabonde ne pouvait pas dormir dans des maisons, et Kylian ne veut pas la laisser seule, dans cette ville. Kylian l'avait sentit en elle la peur des personnes.

Kylian : Nous pouvons aller en forêt à la sortie de la ville, on y installera un feu de camps, je monterais la garde en cas où.

Kylian remet son armure de plate et vas voir son cheval dehors pour le préparer, Ginette avait insisté pour avoir son Origami. Il ne savais pas quoi faire, il ne voulait pas forcer Vagabonde à lui donner. Remarque, c'est logique, quand on s'attache à quelqu'un ou quelque chose on à beaucoup de mal à s'en séparer.

Kylian n'avais pas ignorer les questions de Vagabonde, il cherchait simplement les mots pour pouvoir y répondre.

« Tu n’as pas répondu : ta sœur pourra-t-elle la guider ? Si tu n’en es pas certains, nous devrons chercher une autre personne. Un mage qui pourra aider Ginette à comprendre ses pouvoirs et soutenir ta sœur dans son rôle de tante. Sais-tu où on peut trouver ce genre de travailleur ? A Telbara ? Dans une bibliothèque ? »

Kylian : ma sœur n'est pas magicienne, mais je pense qu'elle à reçu aussi le mot, je pense qu'elle vas chercher des mage dans tout orcande pour s'occupé des personne avec de la magie. Pour le moment je sais qu'on commence à peine à commencer, donc on pourras prendre du temps pour en trouver. Mais, j'ai lu des livres dans la bibliothèque du village, j'y ai trouvé une tour dans laquelle il y avait tout, alchimie, sort, maîtrise. Je ne suis pas mage, mais je ne suis pas idiot, si tout ce qui est marqué dans les livre est bon pour elle, je m'en chargerais jusqu'à avoir trouvé un mage.

Puis la voix de la petite qui sonnait faiblement, elle voulait à tout prix avoir un origami, Kylian lui avait fait une promesse d'en trouvé un, même si ça peut durer du temps pour en avoir un, il tient toujours ses promesses. La petite fermait les yeux alors qu'elle était debout, elle aussi était très fatigué. Kylian la pris dans ses bras, le père lui, regarde de loin la scène. Pour lui, on se débarrasse d'un fardeau. Ce qui énerve Kylian au plus profond de lui. Mais le mercenaire ne fit rien, il préfère resté courtois et ne rien faire. Il regarde Vagabonde.

Kylian : dès qu'on est rentré dans la telbara, j'ai sentit ton malaise, alors on vas en forêt, c'est vraiment pas loin. C'est à quelque bout de chemin, tu es d'accord ou tu préfère rester ici ?

•————————————•
Signature:

"Rien n'est impossible, il faut juste se donner les convictions de réussir"
Statut
Disponible
RP en cours : 1 / 2

Fiche
Code:
[color=#993300]texte de Kylian[/color]



avatar
Kylian Kragan
Expert
Expert

Race : Humain
Classe : Guerrier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un origami pour Ginette

Message  Vagabonde le Sam 5 Mar 2016 - 10:20

« Ma sœur n'est pas magicienne, mais je pense qu'elle à reçu aussi le mot, je pense qu'elle va chercher des mage dans tout Orcande pour s'occuper des personne avec de la magie. » Vagabonde ignore de quel mot il parle. Elle ne comprend pas grand-chose à tout cela et se dit qu’elle se contentera d’accompagner Ginette. Elle ne la quittera qu’au moment où la séladienne dira se sentir bien et où elle-même sentira que la petite est en sécurité.

Kylian affirme que le village qu’il loue possède même une bibliothèque. Il assure être capable de lui enseigner l'art de la magie, dont il ignore tout, à partir de données de la littérature. Elle suppose qu’il ne suffira pas de théorie pour aider Ginette dans sa pratique. Mais peut-être que cela peut être un bon début.

« Dès qu'on est rentré dans la Telbara, j'ai sentit ton malaise, alors on va en forêt, c'est vraiment pas loin. C'est à quelque bout de chemin, tu es d'accord ou tu préfères rester ici ? » interroge Kylian, toujours aussi prévenant. La centauresse avoue préférer dormir un peu à l’écart du village. Elle attrape la petite main écailleuse posée contre sa patte avant et se penche au niveau de la séladienne. « Ginette, tu as le choix. Tu peux rester chez toi. Tu as le temps de réfléchir. Tu peux rester quelques jours avec ta famille et prendre une décision plus tard, dans tous les cas, nous pouvons rester avec toi le temps que quelqu’un vienne pour t’aider à comprendre ta magie. » Mais l’enfant affirme être prête à partir. Vagabonde hoche la tête et propose à Kylian de s’éloigner de la maison pour laisser à l’enfant la possibilité de faire ses adieux seule avec sa famille.

Fourré dans sa crinière, l’origami est roulé en boule. Il s’est déjà endormi, elle le sent gigoter dans ses rêves de papier.

•————————————•
color=#9999ff
Fiche de personnage
avatar
Vagabonde
Expert
Expert

Race : Centaure
Classe : Barde

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un origami pour Ginette

Message  Kylian Kragan le Jeu 17 Mar 2016 - 15:07

Kylian allait prendre le bras de Vagabonde pour l'accompagner en dehors de la ville car l'agitation des villageois à un peu mis le bazars dans la ville, tout est renverser. Mais Kylian se reprend, il ne voulais pas que Vagabonde soit encore énerver. Il la guide par la parole et en aidant les personnes âgée qui ramassaient le fouillis. Ginette elle, regardait les deux héros partir de la ville pour se reposer car la nuit commence à vraiment tomber. Ginette prépare ses affaires pour partir, décider à partir, elle est vexer et déçu de la réaction de son père. Elle se mit à pleurer, le côté paternel et protecteur de Kylian lui manquait déjà. Malgré tout, seul Kylian et Vagabonde tolère et comprenne la rescousse de la petite fille.

Une fois arriver en forêt, Kylian s'installe et préparer un feu de camps, le froid est venue subitement alors vaut mieux se réchauffer. Il partagea son repas avec la centauresse. Il soupire, n'aimant pas l'ambiance froide et silencieuse.

Kylian : J'ai vraiment honte de ce qu'il s'est passer aujourd'hui. Je tient à te faire mille pardon et en espérant que tu ne m'en veut pas. Je me sent libérer de ce poison qui me détruit psychologiquement, c'est fatiguant à force d'en ressentir les effet. Si je peut faire quoi que se soit pour me pardonner je suis à t'es ordres. Au fait, tient, je te laisse des fruits, je ne sais pas si tu mange de la viande alors voilà.

Il sort de bon fruit, en effet, pendant que Kylian aidait les villageois, il en avait profité pour acheter de quoi manger au moins pour deux jours.

Kylian : Je peut te poser une question ? T'es-tu arrivé d'avoir une personne qui te hante dans t'es pensée ? Que tu n'imagine pas t'a vie sans elle ?

C'était stupide mais au moins ça peut donner un fil de discussion. Il mange tranquillement en regardant sa compagne de route.

•————————————•
Signature:

"Rien n'est impossible, il faut juste se donner les convictions de réussir"
Statut
Disponible
RP en cours : 1 / 2

Fiche
Code:
[color=#993300]texte de Kylian[/color]



avatar
Kylian Kragan
Expert
Expert

Race : Humain
Classe : Guerrier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un origami pour Ginette

Message  Vagabonde le Ven 18 Mar 2016 - 14:34

Kylian marche devant elle en parlant. Elle le suspecte d’agir ainsi pour la guider. Par moment elle l’entend parler avec d’autres personnes et ces dernières finissent par le remercier. Elle ignore ce qu’il fait et se contente d’avancer en silence. Elle a hâte de ne plus entendre le claquement de ses sabots sur les dures rues du village.

Une fois qu’elle sent à nouveau l'herbe sous ses pattes, la centauresse s’arrête. Ils doivent être à la limite du village. Ils attendent que Ginette les rejoigne. La petite ne met pas longtemps pour se faire entendre. Ne la sentant pas dans ses pattes, Vagabonde suppose qu’elle a pris la main de l’humain. Le soleil s'en est déjà allé quand ils quittent le lieu de naissance de la petite séladienne.

Une fois qu’elle sent la nuit traverser les feuilles d'une forêt, le groupe s’arrête. Vagabonde entend des branches crier là où Kylian s’est éloigné. Il prépare le feu. Ginette, quand à elle, s’est déjà endormie. Sa respiration est profonde et lente. Même si elle n’a rien avalé, elle réussi quand même à se reposer.

La voix de Kylian rompt le silence. L’humain tient à présenter des excuses à la centauresse. Cette dernière les accepte. « Tu étais sous l’emprise d’un poison. Maintenant tu sauras te contrôler, c’est tout ce qui importe », lui répond-elle quand il cherche à se faire pardonner. L’homme lui propose ensuite un fruit, en expliquant ignorer son régime alimentaire. Il se montre d’humeur bavarde. La solitude de Vagabonde lui a fait perdre l’habitude des longues discussions nocturnes qui vont et viennent sans buts précis. Elle hésite un instant puis se met à parler alors qu’il ne lui a pas posé de question. « Je mange des êtres qui étaient vivants. Des plantes, mais aussi des animaux. J’utilise mon arc. » Elle fait un petit mouvement pour mettre en évidence la branche d’if qui constitue son arme. La corde n’y est pas accrochée, elle la garde à portée de main, prête à bander son arc à tout moment.

La centauresse mord dans la poire offerte par Kylian. Le fruit est délicieux.

« Je peux te poser une question ? T'est-il arrivé d'avoir une personne qui te hante dans tes pensées ? Que tu n'imagines pas ta vie sans elle ? »

Vagabonde tourne la tête sur le côté, pensive. La première image qui lui vient à l’esprit est celle de son second fils. Le petit centaure n’était pas né comme les autres. Il ne pouvait pas vivre sans elle. Mais un jour, le dieu serpent a rappelé son âme et elle, sa mère, a dû continuer sa route sans lui. Le départ de Tadi et Nirvelli, ses deux autres enfants, a aussi modifié sa vie, mais pour autant, elle ne peut pas dire qu’elle n’imagine pas sa vie sans eux. Ses enfants ne lui appartiennent pas. Elle continue à laisser vagabonder ses pensées vers les membres de son ancienne tribu, vers le père de ses enfants, et vers tous ces gens qui ont voyagé avec elle… Mais non, aucune personne ne correspond à la description de Kylian. Elle ouvre la bouche pour répondre par la négative quand l’origami s’agite. Il sort de sa chevelure, grimpe sur son épaule et pose ses pattes avant sur sa joue. Elle pousse un petit hennissement, amusée. Que comprend cet être de papier à leur conversation ? « Oui, bien sûr, il y a toi ! » Elle l’attrape du bout des doigts et il se met à courir d’une de ses mains à l’autre. « J’ai bien failli le perdre un jour d’horreur. Imaginer ma vie sans lui était impossible, j’ai cru devenir folle. Mais tout fini bien, il a été sauvé ». Le sauveur en question était une créature assez cruelle pour la mettre en esclavage, mais qui, maintenant qu’elle y repense, a eu la bonté de sauver l’origami.

Elle retourne au fil de la conversation. « Personne ne hante mes pensées, et jusqu’à présent, je vivais seule… avec lui. (elle désigne l’origami) Et toi Kylian, qui sont ces personnes qui te hantent et sans qui tu ne peux vivre ? »

Elle n’est pas douée pour les conversations, mais elle se plaît à pouvoir parler au coin de la nuit. Le feu brûle et les réchauffe. Un truc d’humain qui avait presque fini par lui manquer, depuis le temps qu’elle a quitté ceux qui l’avaient accueilli.

« Qui es-tu, Kylian ? » Ils n'ont pas vraiment eu le temps de se présenter. Elle en a découvert un peu sur lui au fils du temps, mais maintenant que le feu de l'action est passé, elle se montre curieuse.

•————————————•
color=#9999ff
Fiche de personnage
avatar
Vagabonde
Expert
Expert

Race : Centaure
Classe : Barde

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un origami pour Ginette

Message  Kylian Kragan le Ven 18 Mar 2016 - 19:41

Kylian écoutait et regardait la centauresse, il s'allonge pour se préparer à dormir, il voulait parler avant, pour oublier ce qu'il lui est arriver aujourd'hui, d'ailleurs les boutons d'orties, bien qu'ils sont partis, continue à gratter doucement Kylian. Il sourit de plaisir à voir la centauresse rire à la réaction de l'origami. Quand à la jeune fille, elle dormait, trop épuiser par la magie qu'elle à utiliser pour sauver le chevaliers. Il lui embrassa le front et lui met sa couverture pour pas qu'elle ai trop froid. Il allait répondre à la question retournée par Vagabonde lorsqu'il fut couper par une autre question de Vagabonde.

« Qui es-tu, Kylian ? »

Il soupir n'ayant pas envie de dire ça vie, mais il faisait confiance à la centauresse.

Kylian : Je suis un homme me battant pour la liberté mais aussi pour venger la mort de mes parents. J'ai retrouver ma petite soeur, qui à été abandonner à la naissance. Je suis un chevalier mercenaire pour l'égalité des races. J'ai été sauvé par un Orc il y a longtemps. J'ai réussit à tuer le meurtrier de mes parents. Je serais mort sans lui. Et pour t'a question ma soeur, sans elle je ne pourrais pas vivre maintenant. Mais, il y a une femme, une dryade de feu que j'ai perdu contact un jour. Des bandits on tué mon cheval, j'avais la haine et j'ai fuit loin de la ville

Tout était dit, sauf les détails. Il ne diras rien, sauf si Vagabonde insiste un peu sur le sujet.

Kylian : et toi ? Qui es-tu ? Parle moi de toi

•————————————•
Signature:

"Rien n'est impossible, il faut juste se donner les convictions de réussir"
Statut
Disponible
RP en cours : 1 / 2

Fiche
Code:
[color=#993300]texte de Kylian[/color]



avatar
Kylian Kragan
Expert
Expert

Race : Humain
Classe : Guerrier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un origami pour Ginette

Message  Vagabonde le Ven 18 Mar 2016 - 21:32

L’humain se présente à sa façon. Il parle de liberté, de vengeance et d’égalité. Il décrit ensuite sa sœur comme étant une personne sans qui il ne pourrait vivre. Et puis il évoque une dryade de feu. Pendant une seconde, Vagabonde ne peut s’empêcher de douter de la véracité de ses dires. Mais ses mots sont sincères : l’homme a réellement rencontré une dryade. Il est chanceux. Et pourtant son timbre est triste. La centauresse ignore ce qu’il a bien pu se passer pour qu’il ait des regrets.

« Et toi ? Qui es-tu ? Parles moi de toi. »

La centauresse hésite sur la façon de se présenter. « Je suis… une centauresse sans tribu. Une mère qui a vu ses enfants grandir et partir. Une vagabonde, une musicienne ou une archère, suivant le temps. Je vais là où me porte le vent et me nourrit de ce que m’offre la nature. J’avance de rencontre en rencontre. » Elle se tait un instant avant de terminer. « J’aime cette vie… ».

La centauresse hume l’air qui les entoure. Cette forêt est accueillante, ils y sont en sécurité pour la nuit. Plutôt que de dormir debout, cette nuit, elle choisit de s’allonger. Sa crinière se mêle aux herbes. L’origami s’amuse dans les brindilles, elle lui ouvre le livre offert par Kylian pour qu’il s’y ressource s’il le désire.

Par habitude, elle effleure les cordes de sa harpe. Au milieu du chant des oiseaux nocturnes, quelques notes résonnent dans la nuit.

« Tu as dit vouloir apprendre à jouer de la musique… Est-ce toujours le cas ? »

•————————————•
color=#9999ff
Fiche de personnage
avatar
Vagabonde
Expert
Expert

Race : Centaure
Classe : Barde

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un origami pour Ginette

Message  Kylian Kragan le Ven 18 Mar 2016 - 22:20

Il sourit à la centauresse, elle aime sa vie. Kylian aussi, même si elle est triste et sans importance, Kylian est heureux de ça vie et de son existence, son père lui à toujours appris à être fier de lui même, de s'assumer quoi qu'il fasse, il sait passer par dessus des remarques, des insultes ou des luxures proposer par des femmes catins des villes pauvre.

Kylian fermait les yeux, prêt à dormir, mais une note, rayonnante comme le soleil, douce comme la brise du vent lui fit ouvrir ses yeux, il se redresse pour ne pas sombrer à nouveau dans le sommeil, il se frotte les yeux puis regarde vagabonde. Elle lui demanda si il veut toujours apprendre la musique. La question fut sans appel, Kylian est passionné par la musique, bien sur qu'il veut ! Il se met debout puis en tailleur.

Kylian : bien sur que je veut, si tu veux être ma professeure c'est avec plaisir. Mais j'ai un principe, celui d’équivalence, tu me donne ton savoir, alors je doit te donner quelque chose. Dit moi se que tu veux en échange. ET ne dit pas "rien c'est cadeau" j'insiste. Si mon père m'a appris une chose, c'est bien l'entraide et le partage d’équivalence.

Il sourit puis la fatigue revient sur lui il s'écroule sur le coté en dormant sans sa couverture. Son corps tremblait de froid mais son sommeil fut trop profond qu'il en prend pas conscience. Kylian dormait comme un gros bébé. Rien ne pourras le réveiller pour cette nuit.

•————————————•
Signature:

"Rien n'est impossible, il faut juste se donner les convictions de réussir"
Statut
Disponible
RP en cours : 1 / 2

Fiche
Code:
[color=#993300]texte de Kylian[/color]



avatar
Kylian Kragan
Expert
Expert

Race : Humain
Classe : Guerrier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un origami pour Ginette

Message  Vagabonde le Sam 19 Mar 2016 - 22:30

Kylian veut apprendre. Il désire lui donner quelque chose en échange. « Principe d’équivalence », explique-t-il. Ensuite, il remue et s’endort. Vagabonde écoute la respiration de ses deux nouveaux compagnons de route. Celle fluette et légère de Ginette, et l’autre, plus lente et profonde, de Kylian. Elle a l’impression d’être à nouveau une jeune mère, un peu perdue, qui doit veiller sur ses petits.

L’origami s’éloigne. Elle l’entend grimper sur les écailles de la jeune séladienne. Il s’en va passer la nuit contre la fillette esseulée.

Le lendemain, Vagabonde s’éveille, se lève, s’ébroue et s’étire. L’origami accourt vers elle. Il a beau être minuscule, il n’a peur de rien. Il court dans l’herbe, tout près de ses sabots. Il sait pertinemment que Vagabonde devine l'endroit exact où il se trouve. Quand il tente d’escalader sa patte, elle l’attrape pour le poser dans sa crinière.

Ginette s’éveille. La centauresse lui propose de manger un peu, mais l’enfant refuse de s’alimenter. Vagabonde espère qu’elle retrouvera vite l'appétit. Elle cherche à l’interroger, mais la fillette se contente de dire qu’elle n’a pas faim et qu’elle veut être tranquille.

L’origami saute du bras de Vagabonde pour atterrir sur Ginette. Cette dernière ne dit rien, mais sa respiration s’apaise au contact de l’animal de papier. Vagabonde s’approche de Kylian et commence à lui parler de musique. « Je peux t’apprendre à connaître les arbres, à deviner lesquels sont capables de chanter. Regarde, sens celui-là. C’est un cerisier sauvage. Il sonne très bien. Ah, et celui là aussi est un très bon musicien. C’est un poirier. » Elle caresse son écorce et hume son parfum. « Tu sens ? » lui demande-t-elle pour vérifier qu’il suive bien. Elle lui tend ensuite sa harpe et lui explique comment elle l’a fabriqué avec l’aide d’un elfe et de son élevage d’enfants humains. Le bois avait séché pendant des années. Elle lui raconte la naissance de son instrument, son histoire, depuis le début, jusqu’à ce jour. Elle lui décrit la magie de l’elfe et les touches apportées par les petites mains humaines. C’est une harpe très simple, petite et sans artifice. Pas aussi belle que la précédente, mais sa musique est claire.

« L’arbre dont cette harpe est issue est vivant. Son âme résonne quand on joue avec la notre ». C’est peut-être un peu complexe pour un humain. Elle essaie d’être claire. Ginette n’est pas très loin. Elle ignore si l’enfant écoute leur conversation ou si elle est plongée dans ses idées noires. « Chaque être est doté d’un âme. Ce n’est pas toujours évident de le percevoir. Certains ont besoin de faire le vide en eux pour être à l’écoute de leur âme, et s’ouvrir à celle de l’autre. Quand tu joues de la musique, respecte ton instrument. Il t’aidera à donner une voix à ton âme. »

Vagabonde fait une petite démonstration. D’un mouvement gracieux, elle pince une corde, puis une seconde. Deux notes claires résonnent longuement en harmonie avec le chant de la forêt. Elle attend un instant avant de reproduire son geste. Un oiseau se met à chanter puis vient se poser prêt du trio. Vagabonde reproduit une troisième fois son geste, et cette fois-ci, c’est un écureuil qui accourt. Ginette pousse un petit cri de ravissement quand ce dernier se glisse prêt de sa main.

Vagabonde joue alors une mélodie. Tristesse. Chaleur. Ses doigts volent le long des cordes, en pinçant certaines, en caressant d’autre. La musique coule sur eux telle une cascade d'émotion.

Doucement, l’enfant se met à pleurer. D’abord silencieusement, puis prise de hoquets, elle commence à renifler avant de pousser de longs gémissements.

La petite séladienne se lève, avance vers Kylian et se glisse entre ses bras. Durant toute la mélodie, elle pleure, serrée contre l'humain. Quand Vagabonde s’arrête, le silence s'installe. Seuls quelques reniflements le déchirent par instant.

•————————————•
color=#9999ff
Fiche de personnage
avatar
Vagabonde
Expert
Expert

Race : Centaure
Classe : Barde

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un origami pour Ginette

Message  Kylian Kragan le Mar 12 Avr 2016 - 10:25

Kylian était très intrigué par le cours de Vagabonde, il était étonner que les arbres sont des musicien, mais Kylian réfléchit et essaye un minimum de comprendre ce que lui dit la Vagabonde, il fit le vide en lui pour être le plus réceptif possible au paroles de la centauresse. Quand il vit la petite se lever, il lui donna à manger. Il était heureux et triste de la voir ici, détester par son père, la pauvre petite n'a pas eu le choix. Mais c'est aussi une bonne chose qu'elle vienne, elle sera en sécurité et apprendra au côté d'un magicien.

Quand Vagabonde pinca les cordes, Kylian eu un frissons, cette douce sonorité, claire comme de l'eau, réanimait et augmentait le sentiments d'être vivant. Kylian fut heureux au bout de deux notes.
Mais quand Vagabonde joue une musique triste, la petite se mit a pleurer et se coller à Kylian, la pauvre, Kylian sentit sont mal,  il lui caresse la tête en lui murmurant des mots doux. Il n'étais pas un père, mais il savait s'occuper d'enfants.

Quand la musique sarrette, il regarde la séladienne et la berce doucement.

Kylian : je comprend t'a tristesse Ginette, je te donne ma parole d'honneur que je m'occuperais de toi, je serais c..comme un père pour toi.

Des larmes coulas de la joues de Kylian, voir un enfant pleurer il ne supporte pas, et pourtant. Il à tuer, décapiter, brûler des gens. Mais ce qu'il ne supporte pas, c'est voir un enfant, de n'importe quelle race, n'importe quel sexe, pleurer.

Kylian : Aller Ginette, calme toi, je suis là, prépare t'es affaires, on a encore du chemin à faire.

Il ne pouvais la repousser, il attend que se soit elle qui se détache de lui. On pouvait voir qu'il était meurtri par la tristesse de la petite fille.

•————————————•
Signature:

"Rien n'est impossible, il faut juste se donner les convictions de réussir"
Statut
Disponible
RP en cours : 1 / 2

Fiche
Code:
[color=#993300]texte de Kylian[/color]



avatar
Kylian Kragan
Expert
Expert

Race : Humain
Classe : Guerrier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un origami pour Ginette

Message  Vagabonde le Mer 27 Avr 2016 - 17:04

Kylian se montre particulièrement patient avec la petite séladienne. Plus le temps passe, plus Ginette s’attache à lui. Ses pleurs s’appauvrissent, ses paroles se multiplient et bientôt, l’enfant retrouve une certaine joie de vivre. Les jours passent et le trio avance. Vagabonde apprend à connaître Ginette, mais aussi Kylian. Lui qui voulait tant savoir jouer de la musique, n’a plus le temps de l'interroger sur le sujet : il est bien trop occupé à prendre soin de Ginette. Il fait de sa vie une toute autre mélodie. La centauresse ne peut s'empêcher de penser qu'il a choisi d'en faire une très belle musique.

Elle les accompagne jusqu’au refuge et quand vient l'heure de se quitter, les mots deviennent inutiles : l’enfant a fait son choix. Ginette est entre de bonnes mains. Kylian et elle ont choisi de continuer leur route côte à côte et la centauresse ne peut que s’en émerveiller.

La Vagabonde fait ses adieux à la petite fille qui se jette contre ses pattes. Elle la porte dans ses bras et la berce un long moment avant de faire un petit signe d’au-revoir à Kylian et de disparaître vers de nouveaux horizons.

Ils veilleront l’un sur l’autre. Ginette ne sera plus jamais seule.

Et la centauresse ? On peut apercevoir furtivement le petit museau de son ange gardien de papier, caché dans la crinière aux couleurs du soleil couchant.

•————————————•
color=#9999ff
Fiche de personnage
avatar
Vagabonde
Expert
Expert

Race : Centaure
Classe : Barde

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un origami pour Ginette

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum