Euryssa [Naga / Prêtresse]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Euryssa [Naga / Prêtresse]

Message  Athyl le Ven 29 Jan 2016 - 17:30

Nom de votre personnage : Euryssa

Age de votre personnage : 27 ans

Race : Nagi

Classe : Prêtresse

Arme : Un sceptre surmonté du symbole de Kaluni. (Sert surtout pour des rituels, en combat peut surtout servir à parer).

Armure : Sa peau écaille

Capacité spéciale : Si elle ne bouge plus et se concentre un peu, Euryssa peut disparaître dans son environnement, laissant même la lumière la traverser, ce qu'il fait qu'elle n'a pas d'ombre.

Compétence raciale : Combat à mains nue

Sorts ou compétences de votre personnage :

- Magie du soin :
- Toucher du soin : Peut guérir par toucher des blessures ou des maladies tant que ce n'est pas mortel ou en face final. Sinon aucune garantie de succès ou que le prêtre survive. (5 fois maxi par combat)
- Rayon bienfaisant : Soigner les blessure d'une personne à 5m de distance en envoyant un rai de lumière. Ne traverse pas les obstacles. Peut être intercepté par une autre cible (ennemi, animal,...) qui se mettrait sur la trajectoire du rayon, ce qui rend l'utilisation hasardeuse lors d'un combat au corps-à-corps. (5 fois maxi par combat)
- Toucher purifiant : Guerir par contact les maladies.
- Magie de la lumière :
- Illumination : Peut faire apparaître une lumière flottante qui éclaire la zone où se trouve le lanceur. Peut éclairer jusqu'à 5 mètres.
- Robe de Kaluni : Créer une sorte de voile lumineux au tour du lanceur ou d'un allié pour le protéger d'attaque de la magie de l'ombre. Pleine puissance, peut prendre la protection d'un bouclier magique mais consomme beaucoup d’énergie. (4 fois maxi par combat, dure 3 posts)
- Aveuglement : Les yeux d'Euryssa projettent un flash lumineux pouvant aveugler ses ennemies (utiliser avec précaution, consomme beaucoup d’énergie). (4 fois maxi par combat)
- Magie de bénédiction :
- Vue céleste : La personne voie sa vue très nettement améliorée. Si c'est un aveugle, il retrouve juste la vue. (5 fois maxi par combat, dure 4 posts)
- Capacité du serpent : La cible devient plus rapide. (5 fois maxi par combat, dure 4 posts)
- Ange gardien : La personne est protégée contre les malédictions. (5 fois maxi par combat, dure 4 posts)
- Maniement du bâton


Compétences secondaires de votre personnage :

- Lecture et écriture
- Lecture des textes anciens
- Danse
- Maîtrise de la langue des Dryade

Histoire de votre personnage :

La charmante Euryssa est originaire d'une cité sous-marine située non loin des cotes de Lagisse. Elle est née dans une famille aisée dont les parents ont fait fortune grâce au commerce. Son père travaillait comme responsable des échanges commerciaux entre cité Naga. Ils avaient tous ce dont ils avaient besoin que ce soit sur le plan matériel ou affectif, ils donnaient le cadre d'une famille parfaite. Pourtant, Euryssa était né pendant une période sombre de la cité. En effet, un terrifiant assassin rodait et frapper les grands prêtres, mais aussi d'autres personnes importantes pour la cité. On ne savait pas de qui il s'agissait puisque les rares témoignages que l'on avait, parlaient d'une personne rapide, ressemblant à un naga et ayant comme la capacité de disparaitre. Ceci aura un impact sur l'avenir de la jeune nagi.

Quelques années plus tard, Euryssa devint une jeune enfant très énergique. Elle aimait beaucoup jouer et parfois, elle aimait taper ses camarades de jeux. Plusieurs fois sa mère l'avait réprimandé en espérant qu'avec l'âge, sa jeune descendante deviendrait sage. C'était ce que crue sa mère un moment, car plus tard, elle ne remarquait même plus la présence de sa fille. C'était comme si elle avait disparu. Mais elle comprit vite pourquoi. Elle avait surpris sa fille un jour en train d'embêter une de ses cousines. Un moment elle vit la jeune fille sur la terrasse jouant avec une petite poupée. Mais la seconde qui suivit, Euryssa apparue comme par magie pour attraper sa cousine pour lui dérober sont bien. Elle avait apparue, sortant de nulle part. La mère comprit donc que sa fille pouvait devenir invisible. Elle le constata encore quand elle surpris Euryssa se camoufler plusieurs fois. La jeune fille avoua ne pas vraiment se rendre compte de son don. Sa mère en fut surprise mais heureuse. Elle ne put s'empêcher de le raconter à sa famille et à ses amis. Ce qu'elle ignorait, c'était que cela allait leur apporter un destin bien sombre.

Quand le père l'apprit, il demanda, même il exigea en hésitant pas à hausser le ton sur sa femme, que personne ne devait le savoir. Mais trop tard, la mère en était si fière qu'elle en avait parlé à ses amis. Elle avait même cherché des enseignants de la magie, croyant qu'Euryssa pouvait devenir une grande magicienne. Au lieu de ça, des gardes ont apprit eux aussi la nouvelle. Ils sont venus chez la famille marchande. La description du pouvoir d'Euryssa correspondait  à celui de l'assassin de prêtre. Après une fouille du domicile, ils ont découvert dans les affaires du père que c'était lui le tueur. Ce naga, Proskis, avait tué les prêtres et autres personnes importantes. Il avait aussi le don d'invisibilité. Il s'en était servi pour fuir, mais les gardes l'ont rattrapé. Il fut jugé et sanctionner à la punition la plus lourde. L'enquête avait révélé aussi que Proskis travaillait pour le compte d'une secte de nécromancien qui récupérait le cœur des naga pour un rituel noir. Un groupe armé de naga partit donc les exterminer pour venger leurs semblables. Ils ne sont revenus victorieux que des mois plus tard.

La famille d'Euryssa fut couverte d'humiliation et de tristesse. Personne dans la cité ne leur en voulait, à quelques exceptions, mais la honte que le mari avait procurée fut trop lourde. Cette peine, s'estompa peu à peu avec le temps. Euryssa, qui fut traumatisé par tout cela, développa une haine envers la nécromancie et tous eux qui la touchaient. Cela s'exprima par de l'agressivité. Sa mère prit peur qu'elle ne devienne une tueuse comme son père. Déjà il lui avait transmit son don, que lui avait il donnait d'autre ? Elle lui fit donc découvrir des activités pour faire dissiper son côté violent. Elle la fit initier à la danse, l'écriture, la lecture. Ceci plut beaucoup à Euryssa. Elle fut même tentée d'apprendre une nouvelle langue. Elle choisit celle des dryades à cause de leur lien pour la nature et à la danse. Euryssa en fut heureuse, elle voulait continuer à apprendre d'avantages sur le monde. Sa mère pensait que tout rentrait dans l'ordre. Mais vers la fin de l'adolescence, la violence d'Euryssa refit surface. Lors d'une dispute avec un voisin, elle manqua de le faire sombrer dans l'inconscience. Elle-même prit peur de cette part  en elle. Sa mère décida donc d'aller plus loin.

La mère présenta Euryssa aux grands prêtres. Elle voulait qu'ils la prennent sous leurs ailes. Au début, ils étaient un peu hésitant d'accepter la fille de celui qui avait tué des leurs. Mais ils connaissaient déjà l'enfant, ils connaissaient déjà son coeur et furent en plus impressionner par sa capacité à apprendre et son gout pour la culture et son intérêt naissant pour la spiritualité. Ils l'acceptèrent donc et devinrent ses enseignants et protecteurs.

Ils ne furent pas déçus. Euryssa apprenait vite tous ceux qu'ils lui enseignaient et exécutait les différents rites frôlant la perfection. Les grands prêtres lui donnèrent donc la fonction de prêtre à sa majorité avec ce qui venait avec, mais elle ne pourrait jouir de la fonction de grand prêtre et donc supraquadote aussi. Elle serait plus une prêtresse qui servirait les autres. Ceci ne déplaisait pas à Euryssa, elle était satisfaite de sa position et trouva enfin une paix antérieure. Durant son service, elle se tourna davantage vers la mère divine Kaluni en qui elle voua un service entier.

Elle eut quelques années plus tard, l'occasion d'explorer le monde de la surface. Elle ne s'attendait pas à ce qu'elle allait voir, la guerre, la misère sous toutes ses formes, l'illettrisme… Mais ceux qui la frappaient le plus était la haine et la violence entre race. Elle surprit une bande d'humanoïde violenté un pauvre jeune garçon qui devait avoir cinq ou six ans. Il s'agissait d'un demi-elfe. Elle alla donc à son secours, mais à son tour, elle avait reçu aussi des coups. C'est alors qu'elle libéra toute sa colère. Sa violence refit surface et massacra avec ses crocs, ses griffes et ses anneaux les agresseurs. Elle se rendit vite compte de ce qu'elle venait de faire et fut prise de honte. Voyant le jeune demi-elfe terroriser, elle le recueillit un moment auprès d'elle et l'aida à trouver une famille pour l'accueillir. C'est seulement cinq ans plus tard qu'elle en trouva une à Telbara, une famille aimante. Mais Euryssa ne s'arrêta pas à cette unique bonne action. Elle comprit avec sa part sombre en elle et de ce qu'elle avait vu, que le mal résidait partout. La corruption était maîtresse sous toutes ses formes. Elle partit donc en guerre contre ce mal en allant donc aider tous ceux qu'elle pouvait. Ainsi que de vaincre son côté noir. Elle désirait apporter une lumière de réconfort dans ce monde de ténèbres.
avatar
Athyl
Membre du staff


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum