Le Secours des Guerriers

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Secours des Guerriers

Message  Astorok Cornes de Fer le Dim 24 Jan 2016 - 22:39

Quel temps pourri. Ce ciel assombri par des nuages gris, le sol gelé qui craquait sous chacun de mes sabots et l'air frais qui commençait à agir sur la surface de ma peau. Ce n'était pas que je craignais le froid, je possédais une solide constitution comme la plupart de mes semblables, mais à long terme, il finissait par devenir dérangeant. Je pouvais tenir plusieurs heures pendant un des plus rudes hivers, parfois une journée entière… Mais la, je commençais vraiment à sentir le changement de température. Cependant, ceci n'était qu'un simple petit détail sans aucune importance. De véritables difficultés sont apparues sur mon chemin depuis un moment et ils risquaient de me faire rentrer dans une grande rage.

Cela va faire plusieurs jours que j'avais quittés ma famille, les Cornes de Fer, pour devenir membre de la guilde des guerriers et mener une vie de justicier itinérant. Jusqu'à présent, mes grandes aventures tant rêvé ne furent pas aussi grandiose. Déjà, j'étais arrivé dans une ferme où un homme, totalement frustré m'avait parlé d'un horrible monstre qui dévorait ses récoltes. Je fus tout enthousiaste de me mesurer à un féroce monstre pour commencer mon épopée mais, après investigation, la terrible créature ne s'était révélée qu'être un lapin. Pfff. J'aurais bien laissé tranquille la pauvre bête, mais le paysan avait insisté pour que je l'en délivre. Un coup de hache et ce fut donc réglé. Le pauvre homme voulu me récompenser en me donnant des légumes comme moyens de paiement. Pas grand-chose mais, ce fut déjà ça. Je me suis mis à lui parlé de ma quête. C'était alors qu'il tenta de m'indiquer l'itinéraire. Je les suivis du mieux que je le pouvais. Je demandais même mon chemin à divers passants et ce qu'ils me disaient été bien contradictoire : au nord, au sud, à l'est, ouest, nord-est… Jusqu'à ce que ce soit un marchand qui me donna une carte du continent contre la peau de lapin que j'avais sur moi.

Cette carte était assez jolie, les noms des lieux étaient bien marqués et les dessins bien détaillés. Heureusement que ces dessins indiquaient où se trouvaient tel chose ,car… Je ne savais pas lire. Mon peuple était surtout de tradition orale et l'écriture, c'était comme la magie, quelque chose de mystérieux et dont on ne voyait pas forcément l'utilité. J'ai du donc me débrouillé au mieux pour me repérer, car bien sûr je n'avais nullement le sens de l'orientation et les quelques passants que je croisais encore ne semblaient pas savoir non plus. Ne sachant ni lire eux aussi, ils regardaient bêtement la carte et donnaient l'impression qu'ils donnaient une direction par hasard. Mais après beaucoup efforts, je suis parvenu à mieux comprendre ce maudit plan et s'y j'en croyais ce qu'il me disait, juste en face de moi, il devait se trouver une ville importante. J'abaissai ma carte et j'ai pu en effet constater que je me trouvais… Dans une forêt.

« Bon sang ! De bonsoir ! Maudite Carte de…. GRRRR !!! »

Je me mis à pousser un violent grognement et je jetai la carte par terre pour la piétiner sous les gros sabots et la réduire en un tas de poussières.

•————————————•
L'honneur du guerrier:
avatar
Astorok Cornes de Fer
Champion
Champion

Race : Minotaure
Classe : Guerrier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Secours des Guerriers

Message  Kylian Kragan le Lun 25 Jan 2016 - 18:35

Quel belle journée pour Kylian, il se sentait très bien, reposé, bien manger et bien bu, il se mis en route pour quelque quête à droite et à gauche. Il est mercenaire donc il peut bien faire ce qu'il veut pour avoir de l'argent. Quel ne fut pas sa surprise pour qu'il se sente bien, normalement il est en colère ou dépressif, mais depuis un moment, il se sent bien. Enfin, c'est pas si mal que ça finalement.

Le chevalier était sur son cheval et il trottine devant des paysanne pour frimer un peu, il a eu le droit à des mots doux, des bisous sur la joues de la part de demoiselles ravissante. Kylian passait une magnifique journée. Mais, cette journée vas t'elle se finir dans la bonne humeur ? Le mercenaire n'y pensait pas. Il vit au moment présent et c'est tout ce qu'il compte.


« Bon sang ! De bonsoir ! Maudite Carte de…. GRRRR !!! »


Kylian sursauta un peu n'ayant pas prédit ce moment. Il regarde autour de lui mais il ne vit rien à part la forêt. il continua ça route et vois quelqu'un...ou quelque chose s'énerver sur le sol. Voulant l'aider, il se mis à sa direction et commença la discussion

Kylian : Du calme mon ami, pourquoi t'énerve tu ainsi ? Es-tu perdu ? Laisse moi te guider où tu veux. Mais, comme je suis un mercenaire je devrais te faire payer, mais bon tu m'a l'air amical, alors ça ne te coûteras rien.

Il sourit puis s'approche de la personne. Un minautore ? C'était rare d'en voir par ici, enfin, si il est là c'est pour une bonne raison.

•————————————•
Signature:

"Rien n'est impossible, il faut juste se donner les convictions de réussir"
Statut
Disponible
RP en cours : 1 / 2

Fiche
Code:
[color=#993300]texte de Kylian[/color]



avatar
Kylian Kragan
Expert
Expert

Race : Humain
Classe : Guerrier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Secours des Guerriers

Message  Astorok Cornes de Fer le Lun 25 Jan 2016 - 20:03

En miette ! Je ne vais en laisser que des miettes de cette fichu carte bonne à rien ! Même pour du feu je n'en voudrais pas. Je frottais aussi fort que possible mes sabots sur ce torchon pour être sûr qu'il n'en resterait rien. Je ne me concentrais sur rien d'autre à part  faire évacuer ma rage. Je voulais vivre des aventures comme mon héros et faire honneur à ma famille, surtout à ceux tombé… Et voilà que je suis perdu dans nulle part n'ayant fait que comme exploit la victoire sur un lapin, deux bandits minables et une bande de trouillards. La carte détruite ne me soulageait qu'à peine. C'est alors que j'entendis une voix un peu plus loin qui m'a fait sortir de mon état colérique. J'en avais presque eu peur, mais évitai de le montrer. C'est vrai que je devais rester vigilant en territoire hostile. Ce fut une erreur dont j'espérais pouvoir profiter de l'expérience encore un moment, si je parvenais à identifier le potentiel danger.

Kylian : Du calme mon ami, pourquoi t'énerve tu ainsi ? Es-tu perdu ? Laisse moi te guider où tu veux. Mais, comme je suis un mercenaire je devrais te faire payer, mais bon tu m'a l'air amical, alors ça ne te coûteras rien.

Je regardais l'inconnu d'un air méfiant. D'après son physique et l'odeur qui en émanait, il s'agissait d'un humain. Il portait une armure lourde et une cicatrice sur son visage fin. Un homme armé qui approchait d'un pas lent vers moi, pour moi cela signifiait un piège. Il ressemblait beaucoup à un maraudeur ou un guerrier errant venant  attaquer les passants. Sa façon de se tenir me faisait penser à une possible embuscade. De plus, j'avais cru sentir une seconde odeur, pas vraiment celle d'un humain dans les parages. Toutefois, sa façon de s'exprimer était fort curieuse. Poli et amical, peut être trop. Je préférais rester sur mes gardes et savoir à qui j'avais à faire. N'oublions pas qu'il m'avait proposé ses services contre paiement mais qu'il voulut bien faire cadeau, car je lui semblais amical. Le doute persistait. Je devais me renseigner.

« Qui es tu guerrier ? Que viens-tu faire ici ? »

•————————————•
L'honneur du guerrier:
avatar
Astorok Cornes de Fer
Champion
Champion

Race : Minotaure
Classe : Guerrier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Secours des Guerriers

Message  Poledra le Mar 26 Jan 2016 - 22:54

Poledra chevauchait tranquillement en direction du Nord. Elle venait d'aider des marchands Nains itinérants à se rendre dans le sud de Tacomnal. De là, ils partaient vers la Plaine des Princes, où les attendaient des mercenaires Nains, des membres du Clan Markor, si elle avait bien compris ce qu'ils avaient dit. La société Naine était découpée en plusieurs Clans, chacun remplissant une fonction spécifique. Le Clan Markor était celui des Guerriers, des protecteurs. L'un d'entre eux avait prit en charge la caravane à la frontière tacomane. Il portait tant de pièces d'armures sur lui qu'il semblait impossible de le faire bouger, pas sans l'aide d'une catapulte, en tous les cas. Une fois donc qu'elle fut rassurée sur la qualité de l'escorte proposée, elle fit faire demi-tour à sa monture.

Elle chevauchait à présent dans la Langue du Diable. Ce n'était pas le chemin le plus sûr, mais elle n'avait pas envie de contourner la forêt et de perdre inutilement du temps. De toute façon, en cas de besoin, elle pouvait prendre sa forme d'Argilite héritée de son père pour survivre face aux pires dangers.
La jeune femme était encore désorientée par les changements que le monde avait vécu durant son inconscience. C'était perturbant de savoir que toutes les personnes qu'elle avait connu, avec qui elle avait partagé de bons moments, même s'ils avaient échappés au raid du Baron d'Astune, ne devaient plus être en vie, ou bien ne se souviendraient plus d'elle, les outrages de l'âge les ayant rattrapé depuis.

Elle se consola de ces pensées en se remémorant les chapitres des ouvrages de golemancie qu'elle avait eu l'occasion de lire, à la Guilde des Guerriers. Cette dernière n'avait pas une bibliothèque très fournie en matière de ce genre d'ouvrages, les golemanciens conservant jalousement leurs secrets de fabrication.
Alors qu'elle était plongée dans ses réflexions, elle entendit deux voix non-loin d'elle. L'une était Humaine, l'autre... Un ton grave, qu'elle ne reconnaissait pas. Poledra dirigea sa monture vers les voix. Au détour d'un fourré, elle tomba nez à nez... Et à museau, avec un chevalier et un Minotaure.

"Bien le bonjour... Messire et... Minotaure. Que faites-vous ici séant ?"

•————————————•
Poledra aux cheveux argentés
avatar
Poledra
Elite
Elite

Race : Argilite
Classe : Sorcier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Secours des Guerriers

Message  Kylian Kragan le Mer 27 Jan 2016 - 19:22

Kylian était grandement vexer par la réaction défensive du minautore, lui qui voulait être sympa avec lui. Il soupir, mais quand même obliger de suivre son code de chevalier, il saute de son cheval. Il s'avance vers le minautore. Il le regarde doucement puis remarque du papier sur le sol. Et puis il avait entendu sa colère contre une "carte" ce fut un tilt, ce minautore était tout simplement perdu. Kylian le regarde et puis tend la main vers le minautore.

Kylian : Je ne suis pas un méchant ne t'en fait pas, si je voulais te faire du mal je m'y serais pris autrement, et puis en tant que chevalier je doit respecter un code. Bref, et si tu m'explique ou tu veux aller ?

Poledra : Bien le bonjour... Messire et... Minotaure. Que faites-vous ici séant ?"

Kylian se retourna et voyait une femme, il fut un peu surpris car il est rare de voir des femmes s'aventurer ici. Il expliqua doucement la situation et sort une carte de son sac, il la montre au minautore et explique où il se trouve.

•————————————•
Signature:

"Rien n'est impossible, il faut juste se donner les convictions de réussir"
Statut
Disponible
RP en cours : 1 / 2

Fiche
Code:
[color=#993300]texte de Kylian[/color]



avatar
Kylian Kragan
Expert
Expert

Race : Humain
Classe : Guerrier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Secours des Guerriers

Message  Astorok Cornes de Fer le Mer 27 Jan 2016 - 21:02

L’homme descendit de son canasson et s’approcha avec prudence vers moi. Je le sentais mal. Je me préparai à dégainer ma hache au cas où. Au moindre faut pas, il sentira la hache lui ouvrir sa belle petite tête de gringalet. Il tendit sa main vers moi, comme voulant me rassurer et se mit à s’expliquer :

Je ne suis pas un méchant ne t'en fait pas, si je voulais te faire du mal je m'y serais pris autrement, et puis en tant que chevalier je doit respecter un code. Bref, et si tu m'explique ou tu veux aller ?

Bizarre. Un chevalier dit-il ? Un code ? Aucun bandit ne parlerait comme ça. Mais je sentis dans sa voix une certaine lassitude. Il était bien un curieux personnage. Il faudrait que j’en sache plus à son sujet.

"Bien le bonjour... Messire et... Minotaure. Que faites-vous ici séant ?"


Bon sang, il y en a du monde ici. D'où viennent t‘ils tous ? Cette femme qui vint faire son entré semble être celle que j'ai dû sentir en plus. Et vues leurs états à chacun, ils ne semblent pas se connaitre. Et après, il fallait l'avouer que malgré ma légère frustration, il était normal que mes râlements aient pus attirer quelques curieux. Le chevalier s'approcha de la drôle de dame et se mit à expliquer vite fait la situation, du moins de ce qu'il savait. Puis il revint vers moi tenant une carte. Oh non pitié ! Pas encore ce supplice ! Il se mit à me la montrer et m'expliqua de façon assez calme où nous nous trouvions. Il expliquait assez bien. Je sentis ma frustration et ma méfiance se dissipaient. Il semblerait que je me sois montré injuste envers ces deux voyageurs. Je m'efforçai de leur sourire et me mis à m'excusez et à expliquer en gros ma situation. Peut être pourront ils m'aider  dans mon objectif.

« Pardonnez-moi. Je ne voulais pas me montrer agressif envers vous. Cela fait plusieurs jours que je me suis perdu, allant vers je ne sais où. En réalité je suis à la recherche de la célèbre Guilde des Guerriers. Je veux les rejoindre. Peut être pouvez-vous m'aider. »


Je restai à les regarder, attendant la moindre réponse ou autre réaction. La femme humaine me faisait penser à une prêtresse vagabonde ou quelque chose comme ça. Par contre le chevalier, il doit surement savoir quelque chose. S’il n’était pas vraiment un bandit, il doit sans aucun doute savoir de quoi je parle.

•————————————•
L'honneur du guerrier:
avatar
Astorok Cornes de Fer
Champion
Champion

Race : Minotaure
Classe : Guerrier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Secours des Guerriers

Message  Poledra le Jeu 28 Jan 2016 - 12:10

Le chevalier s’approcha de Poledra, pour la mettre rapidement au courant de la situation. Il semblait que le Minotaure s’était perdu. Sa carte devait être imprécise, enfin, moins qu’à présent, puisqu’elle était actuellement en lambeaux. Sans doute le Minotaure, frustré, avait passé sa hargne dessus. Puis, le chevalier revint au Minotaure, pour lui montrer sa propre carte. L’Homme-Taureau s’excusa, et expliqua qu’il s’était perdu depuis quelques jours, tandis qu’il cherchait à rallier la Guilde des Guerriers, pour les rejoindre. Poledra sourit et désigna le petit diadème métallique qui ornait son front :

"Tu as de la chance. Je suis moi-même membre de la Guilde des Guerriers et je suis actuellement en route pour la rejoindre."

Après, de là à lui promettre une place… Ce n’était pas très sûr. Même si le Séladien était relativement accepté au sein de la Guilde et parmi ses clients, notamment parce qu’il était toujours accompagné par un de ses camarades. Mais, un Minotaure, cela allait être plus difficile. Nombre de tacomans, dont certains membres de la Guilde, les considéraient uniquement comme des esclaves d’excellente qualité. Poledra n’avait pas ce genre de préjugé, les membres de son ancienne communauté de sorciers étaient de races diverses, ce qui avait sans doute permit au Baron d’Astune de justifier son attaque en expliquant qu’il défendait le territoire estanol face aux races inférieures qui tentaient de l’envahir en cachette.

"Je peux te guider jusqu’à la Guilde, mais je ne te promets pas pour autant une complète réussite. Enfin, tu auras quand même ta chance…"

C’était le mieux qu’elle puisse faire, en cette occasion. Elle se demanda si le chevalier souhaitait rejoindre lui aussi la Guilde des Guerriers ? Autant s’en assurer. Elle se tourna vers lui :

"Et vous ? Souhaitez-vous passer les épreuves pour devenir membre de la Guilde des Guerriers ?"

•————————————•
Poledra aux cheveux argentés
avatar
Poledra
Elite
Elite

Race : Argilite
Classe : Sorcier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Secours des Guerriers

Message  Astorok Cornes de Fer le Jeu 28 Jan 2016 - 12:51

"Tu as de la chance. Je suis moi-même membre de la Guilde des Guerriers et je suis actuellement en route pour la rejoindre."

Je rêvais. Cette jeune femme aux habilles étranges faisait partie de la guilde ? Je croyais que c'était sois une vagabonde ou une bourgeoise extravagante de la ville. Mais non, elle disait être de la guilde. J'aurais crue que le guerrier gringalet en ferait partie et non la femme. Que ce soit une blague ou non, c'était la meilleure nouvelle que j'ai eus depuis des jours. Enfin une piste et peut-être enfin la fin d'un calvaire. Cependant, l'étrangère voulue  préciser quelques détails :

"Je peux te guider jusqu’à la Guilde, mais je ne te promets pas pour autant une complète réussite. Enfin, tu auras quand même ta chance…"

Ce fut sympa de sa part de vouloir me guider jusqu'à la guilde. Je risquais moins de me perdre. Et elle avait dit que ma chance d'y adhérer n'était pas garanti. Il faudra surement que je prouve ma valeur, ce qui était normal et compréhensible. J'avais hâte de montrer de quoi j'étais capable. Je me sentais prêt à affronter une légion d'orc ou de fracasser le crane d'un cyclope. Mais en voyant la tenu de la femme, elle ne semblait pas être une guerrière bien farouche. Si la guilde ne compte que des gens peu solides, cela risque de ne pas être dur de rejoindre leur rang. Après s'il s'agissait d'un piège de la femme, je me battrais et si je devais mourir, ce sera avec honneur en livrant un combat.

« Merci de ton aide femme. Je te suis jusqu'à ta guilde. Et si nous arrivons indemne et avec honneur, te serait redevable. »


Elle se dirigea vers notre deuxième compagnon et de même, elle lui proposa de nous rejoindre. Cela promettait de devenir intéressant.

"Et vous ? Souhaitez-vous passer les épreuves pour devenir membre de la Guilde des Guerriers ?"

•————————————•
L'honneur du guerrier:
avatar
Astorok Cornes de Fer
Champion
Champion

Race : Minotaure
Classe : Guerrier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Secours des Guerriers

Message  Kylian Kragan le Jeu 28 Jan 2016 - 18:20

Kylian fut impressionné quand il entendait que la femme fut parti de la guilde. Kylian connaissait bien cette guilde, il avait fréquenter un ou deux soldats qui en faisait parti. Quand le minautore compris que les deux personne voulaient l'aider, il changea de ton et devient plus amical, il se prend même une petite tape amicale sur l'épaule par Kylian qui lui disait que ça arrive d'être impulsif sous la colère et la frustration et le chevalier expliqua qu'il lui n'en voulait absolument pas.

De plus, Kylian était de très bonne humeur, alors rien ne pourrais gâcher cette joie de vivre. Il souleva un sourcil quand il vis la femme se retourner vers lui en lui disant si il voulait être dans la guilde.

Kylian: Je suis au regret de vous annoncer que je suis une personne solitaire. Je travaille en échange de l'argent, mais ma foi, si j'ai le droit de passe ses épreuves juste pour le plaisir mais sans place à la clé, histoire de me défouler. Alors oui je vous suit

•————————————•
Signature:

"Rien n'est impossible, il faut juste se donner les convictions de réussir"
Statut
Disponible
RP en cours : 1 / 2

Fiche
Code:
[color=#993300]texte de Kylian[/color]



avatar
Kylian Kragan
Expert
Expert

Race : Humain
Classe : Guerrier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Secours des Guerriers

Message  Poledra le Ven 29 Jan 2016 - 17:02

Poledra s'appuya sur le pommeau de sa selle, avant de s'étirer discrètement. Elle était courbaturée, à cause du cheval, et aspirait à un bain et un vrai lit, au plus vite, de préférence. C'était assez amusant, mais la majorité du personnel se trouvant dans la Guilde, Guerriers comme domestiques, étaient des hommes, et ils avaient par rapport à l'eau, un genre de sentiment... Mitigé. La plupart du temps, ils évitaient de se plonger dans les bains laissés à leur disposition dans les salles d'eaux de la Guilde, mais aucun d'entre eux n'était contre pour se rendre aux étuves de la ville, notamment parce que ces dernières étaient gérées par la pègre tacomane, et que cette dernière y plaçait des prostituées, pour attirer du monde. Certaines étuves étaient sous le strict contrôle de mères maquerelles et ces dernières s'assuraient que les membres de la pègre ne s'en n'approchent pas.
Le Minotaure accepta chaleureusement l'aide de la "jeune" femme. Le chevalier, toutefois...
Il s'agissait d'un solitaire, ou plus précisément, un mercenaire. Il tenterait les épreuves, lui aussi, mais seulement pour rire. C'était étrange, mais si il voulait agir ainsi...

"Je vous propose de partir dès maintenant. On en aura pour au moins... Deux semaines. Mieux vaut donc ne pas traîner ici."

•————————————•
Poledra aux cheveux argentés
avatar
Poledra
Elite
Elite

Race : Argilite
Classe : Sorcier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Secours des Guerriers

Message  Astorok Cornes de Fer le Ven 29 Jan 2016 - 17:25

C'était donc un mercenaire. Mais ceux de la guilde n'en font-ils pas autant ? Et moi-même qui voulais les rejoindre, serais-je aussi considérer comme tel ? A la différence que le gringalet joue au solitaire et prenait plaisir à ça. Pour l'honneur ou pour l'argent ? J'étais mal à l'aise et préférais garder un œil sur lui. Quant à la jeune femme, bien installé sur son canasson, elle nous proposa de partir avec elle maintenant, car le chemin serait long. Il y en aurait pour deux semaines de voyages. Cela me semblait long, mais savoir que j'arriverais bien finalement à la guilde suffisait à me motiver pour cette longue traversée. L'humaine comptait voyager à dos de cheval. Quant à moi, je courrais assez vite et pouvais tenir longtemps à sabots. Je pensais pouvoir la suivre sans trop de difficultés. Je ne sais pas si je devrais le regrettais ou non, mais je tenais à dire quelque chose d'assez sympa pour éviter que ce voyage ne devienne trop glaciale.

« Merci à toi. J'ai de la chance d'être tombé sur toi femme. »

Et on se mit en route. Avec un peu de chance, on tomberait sur des ennemis ou d'autres types d'épreuves et si je parvenais à les surmonter avec bravoure, la guerrière pourrait en parler à ses chefs ce qui m'apporterait de bon points. Je devais faire bonne figure et prouvais ce que je valais. Je leur servirais même de garde du corps s'il fallait, car ma mission était d'être un protecteur. J'en étais tout excité et je commençais à avoir du mal à cacher ma joie. J'espère en tout cas que ce mercenaire n'a pas de mauvais projets et qu'il gâcherait tout. Pour le moment, j'avais moins confiance en lui qu'à elle.

•————————————•
L'honneur du guerrier:
avatar
Astorok Cornes de Fer
Champion
Champion

Race : Minotaure
Classe : Guerrier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Secours des Guerriers

Message  Kylian Kragan le Sam 30 Jan 2016 - 0:20

Kylian sentit le malaise qui planait sur l'ambiance suite à sa réaction. Il enlève son caque, ses long cheveux blond cendré lui tombe au épaules, il soupir et s'approche de la jeune femme. Il était content de faire la route avec des personnes. Il savait très bien que le minautore ne l'aimait pas trop, pour Kylian c'est juste une rencontre, et après un adieu. Kylian sourit à la jeune femme et lui verse un compliment:


Kylian : Au fait, comment une femme aussi ravissante que vous soit dans la guilde ?

Il adresse un petit sourire à la demoiselle, puis regarde le minautore.


Kylian : Quand à toi, sache que je n'ai rien contre toi, je en te connais pas, tu ne me connais pas, je suis quelqu'un qui ne cherche aucun problème, désoler si je suis trop gentil, je sais que ça peut faire des doutes, pour te rassurer, j'ai un ami Orc, donc t'en fait pas pour toi, et puis j'aime bien rencontrer d'autre espèce que les humains. on oublie parfois qu'on est pas les seuls, et que les terres d'Orcande sont partagés.

Kylian donna une caresse à la joue de son cheval et lui murmure un mot qui fit avancer doucement le cheval, en plus d'être un guerrier ouvert d'esprit, c'est quelqu'un qui sait rendre un service. De plus il à un bon contact avec son cheval, ce qui est rare dans ses terres où le cheval est considéré comme un outil plus qu'un être vivant.

Kylian fermait la marche laissant la femme devant lui, il pouvait l'observer. Quand le chevalier regardait son visage il se mettait toujours à rougir. Mais pour quelle raison ? Kylian ne le sais pas.

•————————————•
Signature:

"Rien n'est impossible, il faut juste se donner les convictions de réussir"
Statut
Disponible
RP en cours : 1 / 2

Fiche
Code:
[color=#993300]texte de Kylian[/color]



avatar
Kylian Kragan
Expert
Expert

Race : Humain
Classe : Guerrier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Secours des Guerriers

Message  Poledra le Dim 31 Jan 2016 - 17:31

Le trio commença sa route en direction de Tacomnal. Le Minotaure suivait assez aisément les deux chevaux et Poledra révisa son jugement : ils mettraient peut-être environ une semaine et demie au lieu de deux pour rejoindre la capitale. Le Minotaure la remercia, pour le coup de main.

"Mais de rien."

Le chevalier lui demanda alors ce qu'une femme au charmant minois comme elle faisait dans la Guilde des Guerriers. Elle fit la moue, en entendant cette réflexion. Cela signifiait quoi ? Qu'une femme ne savait pas se battre ? Quel préjugé... Enfin, mieux valait lui répondre, histoire qu'il sache à quoi s'en tenir.

"Je suis estanole, mais j'ai fui mon pays. Je n'étais pas à ma place là-bas. J'ai rejoins ici la Guilde des Guerriers, car c'était le seul endroit où mes talents pouvaient être réellement appréciés."

Son sentiment anti-estanol devait avoir bien joué en sa faveur, par ailleurs. Quand à ses talents au combat, certes, elle était limitée, mais elle était motivée et allait jusqu'au bout de ses missions. Le chevalier expliqua qu'il n'avait aucun ressentiment envers le Minotaure, au contraire : il appréciait le fait de savoir qu'il n'y avait pas que des Humains sur cette terre. La jeune femme regardait de temps à autre ses compagnons de route, pour voir si ces derniers parvenaient à la suivre, ce qui n'était pas difficile, ou si ils ne s'égaraient pas entre les arbres. Elle se rendit compte que le chevalier la fixait du regard, de temps à autre, et le rouge lui montait aux joues à ces moments-là. Que croyait-il ? Poledra était bien assez vieille pour être sa grand-mère, au moins... Mais cela, il ne le savait pas.

Ils parvinrent à l'orée du bois bien après que le soleil se soit couché et décidèrent de monter-là le campement pour la nuit.

•————————————•
Poledra aux cheveux argentés
avatar
Poledra
Elite
Elite

Race : Argilite
Classe : Sorcier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Secours des Guerriers

Message  Astorok Cornes de Fer le Dim 31 Jan 2016 - 19:58

Cette petite balade m’avait le plus grand bien. Malgré le fait que j’étais derrière les chevaux à regarder leur arrière-train, je trouvais du plaisir à cette promenade. La course ne me fatiguait pas, ma vigueur était grande. De plus, je trouvais l’humaine sympathique. Après nos quelques échanges verbaux, je pouvais mieux imaginer la force et l’âme guerrière qui se trouvaient en elle. Je fus curieux de connaître tout de même ses compétences de combat. Peut être pourra t’elle mes les montrer un jour lors d’un entrainement ou d’un conflit.
Le mercenaire par contre m'avait dit qu'il n'avait rien contre moi et qu'en plus, il avait pour ami un orc. Je ne savais pas si ce genre de lien était valorisant, les orcs étaient connus pour leur côté berserk mais bon. Après tout, il faisait un effort pour montrer son amabilité. Il était fort possible aussi que je me trompais sur son compte et que j'ai fais un mauvais jugement. Mieux valait que je lui laisse une petite chance. Et puis s'il voulait me nuire, je serais lui faire regretter. Je lui fis donc un léger sourire pour dire que j’acceptais de lui faire confiance… Pour l’instant.

"Je suis estanole, mais j'ai fui mon pays. Je n'étais pas à ma place là-bas. J'ai rejoins ici la Guilde des Guerriers, car c'était le seul endroit où mes talents pouvaient être réellement appréciés."


La jeune guerrière avait voulu nous faire une rapide explication sur elle. Mais je ne comprenais pas pourquoi elle disait que seule la guilde pouvait apprécier ses talents. Les Estanoles n'aimaient pas les guerriers ? Pourtant, je sais qu'ils sont toujours en guerre. Un doute naquit en moi et je voulus en savoir un peu plus. Mais je restais silencieux durant le reste du voyage, préférant attendre.
Nous arrivions à l'orée du bois. Le soleil avait déjà décliné et le ciel était sombre comme le fond d'une caverne. Notre guide voulu y faire un campement pour la nuit. Je fus sur le coup étonner, car je me sentais encore capable de courir pendant longtemps. Mais il était vrai qu'il valait mieux dormir et ne pas trop avancer la nuit. Question de sécurité… Pour des humains. Je me mis donc à la tâche allant aider à concevoir le foyer et faire allumer le feu. Ce n'était pas dur de faire allumer un feu, on avait du bois à porter de main. Je voulus poser ma petite question à notre ami Estanole :

« Pourquoi tout à l'heure, à tu dis que seul la guilde pouvait apprécier tes talents ? De quoi tu parles ? »

•————————————•
L'honneur du guerrier:
avatar
Astorok Cornes de Fer
Champion
Champion

Race : Minotaure
Classe : Guerrier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Secours des Guerriers

Message  Kylian Kragan le Lun 1 Fév 2016 - 22:52

Quand la femme lui dit qu'elle était Estanole, il sourit heureux de rencontrer ses semblables.

Kylian : j'ai vécu dans la forêt prêt d'Estandre, malheureusement, un homme à sur-endetter mes parents et les à tuer, si je n'avais pas été tuer, je n'aurais pas survécu. Mais grâce à mon allié Orc, le fouteur de trouble est plus de ce monde, mais je suis enchanté de rencontre des Estanoles

Kylian commençait à être de plus en plus content de cette balade, malgré qu'il savais très bien qu'il n'avais aucune chance avec cette humaine, il ne fut pas capable de détacher son regard du sien. Il adresse de temps en temps un regard au minautore qui suivait très bien.

Quand la femme demandait au autre de faire le campement, Kylian aida la femme à faire le camps puis, il s'assoit sur son sac de couchage. Il regardait le ciel et murmure des mots, on pouvais y entendre comme une prière, il prononça même le mot de "Julith" puis serra son collier du symbole d'Ezor. Il prend une profonde respiration et regarde les deux compagnons de routes.

Kylian : Au fait, je m'apelle Kylian, Kylian Kragan.

•————————————•
Signature:

"Rien n'est impossible, il faut juste se donner les convictions de réussir"
Statut
Disponible
RP en cours : 1 / 2

Fiche
Code:
[color=#993300]texte de Kylian[/color]



avatar
Kylian Kragan
Expert
Expert

Race : Humain
Classe : Guerrier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Secours des Guerriers

Message  Poledra le Mer 3 Fév 2016 - 1:49

Le Minotaure et l'Humain se mirent à la préparation du campement, tandis que Poledra s'occupait de bouchonner les montures, avec des poignées d'herbes. C'était une activité facile à faire, nécéssitant des gestes simples et répétitifs et surtout, qui ne demandait aucune réflexion. Bref, une activité idéale, en fin de journée, après une longue chevauchée. Une fois cette activité terminée, elle s'assit près du feu. Le chevalier se présenta : Kylian Kragan.

"Poledra. Pas de nom de famille."

Ce n'était pas quelque chose qui était important, quand elle vivait dans la petite communauté recluse. Tous savaient qui était qui, et même les nouveaux arrivants abandonnaient peu à peu leurs noms de famille. Le Minotaure lui demanda quels étaient les talents qui pouvaient intéresser les membres de la Guilde des Guerriers.

"Ici, la golemancie est appréciée, et c'est un bon moyen de se faire de l'argent facile. En Estandre, le simple fait d'avoir un minimum de talent magique... Et c'est la fin. A moins, bien entendu d'être protégé par un puissant. Enfin... Disons que, si je parviens à créer des golems, ça pourra peut-être aider les finances de la Guilde. Non pas qu'elles en ont besoin, mais c'est une contribution comme une autre."

Elle fouilla ses besaces, qu'elle avait déposé près de sa selle. Du sac, elle sortit du pain, un peu de fromage, et une pomme. Prenant son couteau, elle se découpa une part de fromage et une tranche de pain, qu'elle commença à manger. Le pain commençait à se rassir et le fromage était sec, seule la pomme était encore à peu près en état. Poledra soupira. Elle n'avait pas d'autre boisson que de l'eau, pourtant, ne serait-ce qu'une gorgée de bière l'aurait grandement aidé à digérer son dîner, selon son point de vue.

•————————————•
Poledra aux cheveux argentés
avatar
Poledra
Elite
Elite

Race : Argilite
Classe : Sorcier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Secours des Guerriers

Message  Astorok Cornes de Fer le Mer 3 Fév 2016 - 20:28

"Ici, la golemancie est appréciée, et c'est un bon moyen de se faire de l'argent facile. En Estandre, le simple fait d'avoir un minimum de talent magique... Et c'est la fin. A moins, bien entendu d'être protégé par un puissant. Enfin... Disons que, si je parviens à créer des golems, ça pourra peut-être aider les finances de la Guilde. Non pas qu'elles en ont besoin, mais c'est une contribution comme une autre."

Golemancie ? J’avais entendu des rumeurs sur ce genre de pratique. Des gens pouvant invoquer des golems Même une histoire sur des personnes pouvant prendre l’apparence de géant en argile  qui écrasaient tout sur leur passage. Je ne me souvenais plus de leur nom par contre. Cela devait être intéressant à voir mais j’hésitais à lui demander une démonstration. Elle avait parlé de magie, ce qui était apparemment mépriser la où nous allions. Personnellement, je n’avais rien contre ça. La magie avait sont utilité et on doit être bien content quand cela nous sauve la vie lors d’un combat qui n’était pas en notre faveur. Mes deux compagnons c’étaient présenter. Cela devrait faciliter notre voyage. Je ne voyais donc pas pourquoi je devrais cacher mon identité plus longtemps. Et puis ils découvriront peut-être que je deviendrais une légende.

« Je suis Astorok, de la famille des Cornes de Fer. Redoutable guerrier minotaure. »


Je ne savais pas s’ils m’avaient entendu. J’avais remarqué qu’ils étaient occupés entre eux. Poledra semblait vouloir s’éloigner de Kylian qui lui semblait vouloir préparer un rituel d’accouplement humain au vue de son comportement. J’étais curieux de voir où tout cela allez mener.


Dernière édition par Astorok Cornes de Fer le Mer 3 Fév 2016 - 21:42, édité 1 fois

•————————————•
L'honneur du guerrier:
avatar
Astorok Cornes de Fer
Champion
Champion

Race : Minotaure
Classe : Guerrier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Secours des Guerriers

Message  Kylian Kragan le Mer 3 Fév 2016 - 21:05

Kylian avait déballer ses affaires puis mangeais du jambon sécher et en propose un peu au autre, il sort une bouteille d'hydromel et fait la même chose, quitte à bien s'entendre et partager quelque chose de bon. Il regarde de nouveau les étoiles inquiet pour ça sœur qui devait trouver un cheval sauvage pour pouvoir le dresser mais vu qu'elle est mal à l'aise, il s'inquiète un peu pour elle, il s'étire puis enlève son armure imposante et la laisse à coté de lui, ses chevaux blond cendré tombe sur ses épaules. Il  le collier avec le symbole de Ezor contre son torse. Il attachait une grande importance à ce dieu de la vie. Car il y avais murmurer une prière le soir où il a faillit se faire tuer. Le collier pendait, son symbole est une tête de dragon en acier, des narines duquel partent deux lignes onduleuses tel une réel fumé, vu comment est la matière et le détail, ça a du bien couté chère au chevalier. Pour Kylian, le meilleur dieux d'Orcande est bien le “Dieu-Dragon”. Puisque son rôle est de produire de nouvelles âmes. Ezor est celui qui créer l'âme de toute les personne vivante.

Il regarde Poledra de ses yeux bleus et s'approche d'elle, il pose une main sur sa cuisse et la caresse tendrement. Il ne sait pas pourquoi il fait ça, il se sentit comme attiré comme un aimant est attiré vers le pôle attractif. Il secoue la tête et rougit extrement en retirant ça main, il viens juste de se rendre compte de ce qu'il fait. Il se prépare à avoir un choc.

•————————————•
Signature:

"Rien n'est impossible, il faut juste se donner les convictions de réussir"
Statut
Disponible
RP en cours : 1 / 2

Fiche
Code:
[color=#993300]texte de Kylian[/color]



avatar
Kylian Kragan
Expert
Expert

Race : Humain
Classe : Guerrier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Secours des Guerriers

Message  Poledra le Lun 8 Fév 2016 - 18:46

Le Minotaure se présenta sous le nom d'Astorok, de la famille des Cornes de Fer, et un puissant Minotaure par-dessus le marché. Au moins, il avait une sorte de pedigree, du point de vue de Poledra. Pour elle, il lui était difficile de se présenter comme étant Poledra Mud. Son père lui étant inconnu, et ne lui ayant laissé aucun nom, "Mud" était celui que lui avaient attribué ses oncles et tantes, un jeu de mot que seules des personnes qui vivaient en autarcie et veillaient jusqu'à la 4ème heure du matin environnés de chandelles, pouvaient inventer. Il s'agissait du mot "Boue", dans une version abâtardie d'une langue assez ancienne pour que la "jeune" femme n'en n'ai cure.

Elle achevait de manger tranquillement, sans ne guère se préoccuper du jeune chevalier près d'elle. Ce dernier venait de faire passer une bouteille d'hydromel, ce dont elle lui en était reconnaissante : cela l'aidait grandement à faire passer le goût du pain et du fromage. Le miel alcoolisé fit faire une grimace à Poledra. Elle préférait de loin la bière ou le vin, blanc si possible. Enfin, elle faisait avec ce qu'elle avait. Au moins, elle avait de quoi accompagner son repas.
La femme aux cheveux argentés sentit une main chaude se poser contre sa cuisse. Elle sursauta. Il ne s’agissait pas de la grosse patte velue d’Astarok, loin de là. Kylian retira sa main. Il était sans doute conscient qu’il venait de franchir une certaine limite mais, pour bien lui faire comprendre qu’il était allé trop loin, Poledra leva la main et lui flanqua une gifle sonore sur la joue, le genre de gifle qu’une mère réserve à un enfant un peu trop turbulent pour le calmer.

"Évites ce genre de comportement avec moi, je te prie. Crois-moi, je suis bien assez vieille pour être ta mère, voire ta grand-mère."

Mieux valait clarifier les choses car, même si cela ne se voyait guère, Poledra était bien assez âgée pour avoir pu enfanter au moins la grand-mère du jeune chevalier. Et quand à avoir une relation quelconque avec quelqu'un, Lectone aurait bien plus de chances qu'un jeune jouvenceau.

•————————————•
Poledra aux cheveux argentés
avatar
Poledra
Elite
Elite

Race : Argilite
Classe : Sorcier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Secours des Guerriers

Message  Astorok Cornes de Fer le Lun 8 Fév 2016 - 20:50

Nous prîmes un repas agréable près du feu. Le jambon et la boisson n'étaient pas fort désagréables et suffisant pour me rassasier. D'habitude, j'avais autant d'appétit qu'un cyclope mais, ce soir, j'arrivais à me contenter de ce que l'on me proposait. Je laissai mon esprit vagabondait un peu partout. Je me mis surtout à m'imaginer à Tacomnal, le jour où je rentrerais dans la guilde. J'étais impatient mais, le doute commençait à germer. Et si on ne me trouvait pas digne d'y rentrer ? Si je ne pouvais pas les rejoindre, que ferais-je de ma vie ? Je pourrais devenir mercenaire comme le blondin. Je voyagerais à travers le continent sans réel but. Ce serait une honte, l'humiliation, je ne pourrais plus jamais faire face à ma famille ou à n'importe lequel des minotaures.

Alors que je terminais mon morceau de pain, je manquai de sursauter, pris par surprise. Un bruit violent avait retentit. Il était semblable à celui d'un fort claquement sur une surface dure. Je me retournai vers l'origine du bruit en voulant dégainer ma hache par réflexe. Je vis Poledra jetait un regard assassin à Kylian. Elle était visiblement en colère et le visage de Kylian, était rouge. La guerrière se mit à lui lancer une sorte de reproche :

"Évites ce genre de comportement avec moi, je te prie. Crois-moi, je suis bien assez vieille pour être ta mère, voire ta grand-mère."

Visiblement, le maigrichon venait de manquer de respect à la guerrière. J'en déduisais qu'il était surement aller trop loin. Mon honneur m'imposait d'agir pour défendre la femelle mais elle était capable de se défendre. Je devais faire quelque chose, peut être aidé à calmer le jeu.

« Qu'est ce qui se passe ? Il y a un problème ? »


J'avais l'impression que ce guerrier aux cheveux longs pouvait bien causer des problèmes et son comportement vis-à-vis de notre guide le montrait. Il manquait de tact, même chez nous on portait du respect à nos femelles. Toutefois, je ne voulais pas me porter juge trop rapidement. J'avais peur tout de même que les choses ne venaient à s'aggraver et que nous nous retrouvions dans une sorte de conflit. Je me souvins de ce qu'on racontait sur mon héros, il était un guerrier mais, aussi un justicier, il avait un côté diplomate et ne cherchais pas la gloire seulement dans les combats. Je devais donc le suivre, même si la parlotte n'était pas mon fort. Je n'avais aucune idée de quoi dire mais, je voulais le faire pour aider.

"Il faut faire attention, on doit s'entre aider et se respecter si on veut réussir à remporter toute les victoires".


Je n'étais même pas sur d'avoir employer les bons mots, ni même si j'avais dis ce qu'il fallait.

•————————————•
L'honneur du guerrier:
avatar
Astorok Cornes de Fer
Champion
Champion

Race : Minotaure
Classe : Guerrier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Secours des Guerriers

Message  Kylian Kragan le Mar 9 Fév 2016 - 17:40

Kylian fait une révérence pour se faire pardonner. Il était vraiment mal à l'aise par son geste, il se tient la tête et souffre d'une douleur inconnu des autres. Il retire son armure et sa chemise, tout le monde pouvait voir une blessure qui avait une couleur noire a son bras gauche. Il y applique une pommade qui l'épuise d'une douleur atroce. Il ferme les yeux et s'écroule sur le dos, il ne sent plus rien, ni même la fraicheur qui le caresse sur son ventre, il ne sent même plus la chaleur de l'autre côté de son corps qui était en train de jouer avec le feu. Il regarde d'un air absent ses amis de route, il regarde surtout Poledra, un peu triste. Son ton de voix était assez faible et saccadé entre quelque respirations.

Kylian : mes amis, je vous pris de m'excusez, je ne suis plus le même depuis que j'ai eu cette blessure, je suis apparemment empoisonné mais, sans danger de mort. Je l'ai eu à cause d'un capitaine qui voulait me livrer à Raphaël, l'ennemi de ma famille. Il m'a presque trancher le bras, mais un Orc, à changer ma vie, grâce à lui, je suis toujours vivant et j'ai trouver une fille qui est ma soeur. Poledra, je vous pris d'accepter mon pardon pour mes gestes. Quand l'ardeur du poison viens me voir, je change et je ne me contrôle plus, mais un coup de pommade....

Puis, plus rien, Kylian s'était endormit au fur et à mesure qu'il parlait

•————————————•
Signature:

"Rien n'est impossible, il faut juste se donner les convictions de réussir"
Statut
Disponible
RP en cours : 1 / 2

Fiche
Code:
[color=#993300]texte de Kylian[/color]



avatar
Kylian Kragan
Expert
Expert

Race : Humain
Classe : Guerrier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Secours des Guerriers

Message  Poledra le Sam 13 Fév 2016 - 15:17

Le Minotaure s'était tourné vers le duo en entendant le son de la claque. Il demanda, chose tout à fait logique, ce qu'il s'était passé, si un problème était en vue.

"Pas grand-chose. J'apprenais juste à Kylian quelles étaient les limites de notre... Relation."

Le Minotaure fit remarquer qu'il était nécéssaire de s'entraider et de se respecter, pour pouvoir parvenir à leurs fins. Poledra était tout à fait d'accord avec ce principe. Surtout sur le chapitre du respect. L'avantage, c'était qu'Astarok ne devait surement pas avoir le même caractère que le jeune chevalier, compte tenu de sa réaction.
Le jouvenceau tenta de faire une révérence, pour se faire pardonner, ce qui étonna la jeune femme. Les révérences étaient faites pour saluer ses interlocuteurs et les mettre en de bonnes dispositions, pas pour tenter de rattraper une erreur. Enfin... De son point de vue. Kylian se leva et se mit à l'aise, dévoilant par la même occasion une marque sombre sur son bras gauche, une trace de blessure, d'autant que Poledra puisse en juger. Il se passa de la pommade dessus, avant de s'écrouler au sol.
Quand il revint à lui, il expliqua que le feu du poison parcourait ses veines, sans pour autant mettre ses jours en danger. C'était un soldat qui la lui avait infligé, alors qu'il cherchait à livrer le jeune chevalier aux ennemis de sa famille.
Il s'excusa ensuite auprès de la Guerrière pour son comportement, qui était dû au poison, selon lui. Mettre de la pommade permettait apparemment de calmer ses ardeurs. Sa voix faiblissait de plus en plus, jusqu'à ce qu'il s'endorme.

La jeune femme regarda le Minotaure, avec un air circonspect : elle ne croyait guère à ce qu'avait avoué Kylian, mais n'avait aucun moyen de vérifier ses dires. Elle regarda la bouteille d'hydromel, la prit et la secoua doucement. Elle était à moitié vide. Elle haussa des épaules et en but deux longues gorgées, à même le goulot, avant de la tendre à Astarok :

"Tiens, finis-la. Ensuite, couchons-nous, nous avons de la route à faire, avant de parvenir jusqu'à Tacomnal..."

Elle s'allongea ensuite dans ses couvertures, en loup d'arbalète, le visage tourné vers le feu, et ferma les yeux. Très rapidement, elle commença à ronfler doucement.

•————————————•
Poledra aux cheveux argentés
avatar
Poledra
Elite
Elite

Race : Argilite
Classe : Sorcier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Secours des Guerriers

Message  Astorok Cornes de Fer le Dim 14 Fév 2016 - 14:31

Pas grand-chose. J'apprenais juste à Kylian quelles étaient les limites de notre... Relation.

Apparemment, le mercenaire était allé trop loin envers notre compagne de voyage. Il ne fallait pas aller bien loin pour deviner quel genre d'individu il était. Il se jetait comme ça sur une inconnue ? Sans passer par le moindre rituel pour obtenir son accord ? On ose traiter les minotaures de bêtes, de brutes comme des orcs, mais voilà la preuve que nous sachons nous tenir. Le garçon s'était jeté sur Poledra en parlant d'honneur et causant comme un homme droit. Ce fut alors que la suite me surpris. Kylian alla directement se coucher, mais il nous montra une blessure au bras qui n'était pas jolie jolie. Et ce fut à ce moment-là qu'il nous donna un semblant d'explication :

mes amis, je vous pris de m'excusez, je ne suis plus le même depuis que j'ai eu cette blessure, je suis apparemment empoisonné mais, sans danger de mort. Je l'ai eu à cause d'un capitaine qui voulait me livrer à Raphaël, l'ennemi de ma famille. Il m'a presque trancher le bras, mais un Orc, à changer ma vie, grâce à lui, je suis toujours vivant et j'ai trouver une fille qui est ma soeur. Poledra, je vous pris d'accepter mon pardon pour mes gestes. Quand l'ardeur du poison viens me voir, je change et je ne me contrôle plus, mais un coup de pommade....

Non mais voilà qu'il se met à nous raconter sa vie à présent. Un peu trop facilement à mon gout et cela faisait assez larmoyant. Moi-même je ne leur dirais pas de suite les choses traumatisantes que j'ai connues avant. Ils devaient gagner ma confiance avant. Toutefois, s'il disait vrai, la blessure serait à l'origine de son comportement bizarre. Arg trop facile je dis ! Le voyant pourtant sombrer dans l'inconscience, je ne cachais pas être légèrement inquiet. Je me mis à lui faire quelques petites baffes sur la joue… Aucune réponse. Mais il respirait encore. En voyant cela, j'étais partagé entre son côté marrant et énervant.
Poledra me regarda de façon méfiante je dirais. Elle aussi avait du mal à croire à l'histoire de notre ami. Je le lui rendis pour montrer que je partageais le même avis. Elle se mit ensuite à fouiller dans ses affaires et en sortie une bonne bouteille d'hydromel. Elle en but deux gorgés avant de me la tendre de suite.

Tiens, finis-la. Ensuite, couchons-nous, nous avons de la route à faire, avant de parvenir jusqu'à Tacomnal...


Ah que j’aime de plus en plus cette femme. Elle savait parler au guerrier. Je prie la bouteille en la remerciant et me mit comme elle me la demander, à la finir d’une traite.

Merci Poledra, tu es une vraie femme.


Elle se coucha de suite après. Je ne sentais pas encore l'effet du sommeil de mon côté. Bien que je me sentais à l'aise près du feu avec deux compagnons, je ressentis un grand malaise. Je ne savais pas pourquoi, mais il y avait quelque chose qui clochait. Peut-être que l'interaction entre Poledra et le maigrichon me faisait craindre une suite chaotique ou bien… Comme si je sentais que quelqu'un ou quelque chose nous regardait. J'ai voulue rester éveillé encore un moment pour monter la garde. Peut-être qu'aussi est-ce dut que je n'étais jamais aussi loin de chez moi avant. Je regardai donc le ciel étoiler pour me changer les idées et chasser cette crainte. Mais en réalité, je le sentais de plus en plus qu'un danger approcher. En même temps, je sentais aussi que le temps changeait, le froid s'annonçait et risquait d'être rude.

•————————————•
L'honneur du guerrier:
avatar
Astorok Cornes de Fer
Champion
Champion

Race : Minotaure
Classe : Guerrier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Secours des Guerriers

Message  Kylian Kragan le Mar 16 Fév 2016 - 20:36

La nuit de Kylian fut tourmenté par des souvenirs que seul lui avait connu, il bougeait dans tout les sens puis se calme, son front était en sueur. il était vraiment mal à cause de son bras.

*************

Le lendemain matin, le vent fouette le visage de Kylian pour le prévenir du matin. Il se recroqueville dans sa couverture car le temps était devenu très froid, il remet vite son armure afin qu'il se réchauffe, il regarde autour de lui et voit ses camarades encore endormit, il ne les réveille pas pour le moment. Il prépare la monture à poledra en brossant soigneusement son cheval qui se laissa faire, par l'étonnement de Kylian, était-il habitué à se faire chouchouter ? Enfin, après tout ça, Kylian donne à manger au chevaux tout en brossant le siens qui réclamait, Il mordilla gentillement le bras de Kylian pour montrer qu'il veut être brosser, ce dernier rit un petit trop fort et il se met à brosser son cheval. Il le scelle une fois finit le brossage puis il range ses affaires, il en profite pour appliquer à nouveau sa pommade. Une fois ses préparatifs fait, il réveille de manière douce ses deux compagnons.

•————————————•
Signature:

"Rien n'est impossible, il faut juste se donner les convictions de réussir"
Statut
Disponible
RP en cours : 1 / 2

Fiche
Code:
[color=#993300]texte de Kylian[/color]



avatar
Kylian Kragan
Expert
Expert

Race : Humain
Classe : Guerrier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Secours des Guerriers

Message  Sualgo le Ven 19 Fév 2016 - 9:54

Cela faisait environ deux ans que Sualgo avait intégré la Guilde des Guerriers de Telbara. Et encore, si son deuil avait été plus court, il y serait rentré plus tôt. Il s'était fait remarquer par sa pugnacité à éliminer une bonne fois pour toute la secte des Illustrateurs. Il avait livré combat aux côtés de chevaliers, qui l'avaient recommandés aux lieutenants de la Guilde. Il faut dire que sans cela, son adoubement en tant que Guerrier aurait été assez difficile, compte tenu de... son corps. Même à Telbara, les Gupiles n'étaient pas considérés comme une race intelligente digne de vivre en communauté avec les autres. Encore, Sualgo pouvait facilement prouver être une Dryade, ne serait-ce que par le don de parole, ou sa capacité à ne pas respirer du tout. Rien que le fait qu'il portait un vêtement et un sabre à la ceinture indiquait de façon ostentatoire qu'il n'était pas un Gupile. Mais au-delà de ça, il avait un corps que les races intelligentes trouvaient généralement répugnants. Personne n'avait envie d'avoir un simili-Gupile laisser des traces de mucus épais et collant partout à l'intérieur d'un bâtiment.

Sualgo était une Dryade, possédait une forme secondaire qu'il pouvait conserver temporairement au prix d'une certaine énergie, et avait déjà montré ses capacités martiales en se battant aux côtés de chevaliers. Ces trois éléments réunis avaient permis de négliger un peu son corps d'homme-limace dégoûtant et de lui ouvrir les portes de la Guilde des Guerriers. Il s'était fait coudre l'insigne de la Guilde des Guerriers sur son surcot vert. Cet insigne, connu de tous, lui offrait le droit et la possibilité de déambuler en ville sans être repoussé.

Néanmoins, pour apparaître clairement comme une Dryade d'Eau plutôt que comme un Gupile bizarre, il ne restait généralement en ville que le temps qu'il pouvait rester sous sa forme secondaire. De toute façon, en tant que Dryade d'Eau, il avait très souvent besoin de s'immerger dans n'importe quel cours d'eau ou lac. Beaucoup de villes et de villages étaient situés près d'un cours d'eau, aussi petit fût-il, mais Sualgo s'éloignait quand même, généralement, ne serait-ce que pour quitter sa forme secondaire et “recharger” son énergie pour une prochaine métamorphose.

Les Guerriers ne passaient pas leur temps à la Guilde ou à enchaîner mission sur mission. Ils pouvaient aussi voyager, en “mission passive”. S'ils découvraient quelque chose méritant l'attention de la Guilde, ils rentraient faire un rapport, un peu comme un rapport de patrouille.
Sualgo s'était bien éloigné du Royaume de Telbara. C'était de toute manière un voyageur insatiable. Sa nature de Dryade et son statut de Guerrier lui offraient la possibilité de naviguer entre les trois grands royaumes humains sans avoir à craindre d'être tué à vue. Autant dire qu'il ne se privait pas de ce privilège !

Ses reptations et ses nages le long des cours d'eau, l'avaient porté jusqu'à la Langue du Diable. La Guilde des Guerriers était une seule entité à travers les trois royaumes humains. La Langue du Diable appartenait au Royaume de Tacomnal, mais si Sualgo y découvrait quelque chose digne d'intérêt, rien ne l'empêcherait d'en faire un rapport à la Guilde des Guerriers de Tacomnal.

La Dryade voyageait indifféremment de nuit comme de jour. Elle n'avait pas de besoin en sommeil mais n'avait pas une énergie inépuisable non plus, et devait faire des haltes pour se reposer. Préférant avancer dans la Langue du Diable tant que la lueur du jour permettait d'y voir quelque chose, Sualgo se reposa toute une nuit. Il ne reprit son chemin qu'à l'aube.

C'est ainsi qu'il s'approcha d'un feu de camp. Il en entendait le crépitement, en percevait la lueur et la fumée à travers la végétation. En s'approchant lentement et discrètement, il vit un Humain en armure, avec de longs cheveux blonds, seller un cheval, puis s'appliquer un onguent sur une blessure. Sualgo rampa sans un bruit, et vit l'homme réveiller deux autres personnes qui finissaient de dormir. Il y avait un autre Humain, de sexe féminin, et un Minotaure.

A force de s'avancer, la Dryade au corps de Gupile finit par se rendre visible. Du mucus pendait de ses bras et de son museau, après s'être agglutiné pendant son repos. Sualgo savait que ça avait tendance à écœurer les gens, hormis les Demi-Orcs, mais il n'y pensa pas sur le coup, intrigué de savoir qui était ce groupe. Le Minotaure était-il un esclave ? Si oui, Sualgo lui viendrait en aide, maintenant qu'il savait qu'il existait un endroit où même les Humains trouvaient normal de traiter cette race comme leur égale. Tant qu'il ne savait pas, il garda son sabre rangé dans son fourreau.

SUALGO – Bonjour ! Je ne souhaite pas vous faire peur...

C'est quelque chose qu'il avait pris le réflexe d'annoncer en premier, car souvent, il faisait peur aux gens qu'il rencontrait de façon impromptue.

•————————————•
Fiche de personnage
avatar
Sualgo
Expert
Expert

Race : Dryade d'Eau
Classe : Guerrier-mage

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Secours des Guerriers

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum