[Donjon - Event] Le temple du rituel maudit

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [Donjon - Event] Le temple du rituel maudit

Message  Niyos le Mer 25 Mai 2016 - 17:22

SCHIZÆ – Fi ! Que nenni, l’ami. Vous omettez que votre flèche fondra. Une fois qu’il ne restera plus que la pointe de métal, la trajectoire du projectile ne sera plus stabilisée. Vous n’atteindrez jamais la pierre. Mais ne vous tracassez pas, je vais arranger cela.

La gamine parlait comme une pimbêche avec ses mots hautains se croyant déjà à cet âge pour plus douer que tout le monde en prenant ce ton supérieur. Si nous n’étions pas dans un lieu aussi reculé et sauvage, j’aurais dit qu’il s’agissait d’une petite comtesse ou une baronne. Mais une telle personne ne viendrait jamais dans un endroit aussi dégoutant, puant et sombre. Au vu de leur allure, ils approchaient bien des clodos du coin. J’aurais bien voulu remettre cette petite gamine à sa place, si je ne fus pas surpris par le jet de flamme produit par son jeune compagnon. Du jeu sortait de sa bouche comme un dragon et qui éclairait la pièce. Une discussion s’ensuivit entre lui et la princesse. Quant à moi, je rejoignais Jengolf dans le silence, ne voulant dialoguer avec des gosses.

DRAGON – Schizæ, tu feras en sorte que le métal découpe la corde.
SCHIZÆ – Quelle corde ?
DRAGON – La pierre ne peut pas bouger, elle est attachée. Si ça n’avait été qu’une pierre à faire tomber, tu te serais débrouillée seule et on n’aurait pas eu besoin de flèche. Je ne peux pas éclairer la grotte assez longtemps pour qu’il puisse tirer. Femme-once, en serais-tu capable ?

Donc, le garçon était cracheur de flamme pour les foires et la fille était une télékinesiste ? Ces gamins étaient des mages, la demi-elfe devait en être une aussi, je suppose. En tout cas, l’explication donnée par le garçon de feu faisait plaisir à entendre. On aurait besoin de l’une de nos flèches pour y arriver, malgré la volonté de la princesse. Cela lui apprendra à jouer les immatures. Par contre, il avait parlé d’un problème pour s’éclairer. En effet, un jet de flamme ne pouvait pas éclairer longtemps, il faudrait quelque chose d’un peu moins dangereux et qui puisse durer plus longtemps. La sang-mêlé sortit de sa timidité pour se proposer en tant que volontaire :

Nïn - Elle le peut, si je m'en vais. Il me semble que vous n'avez plus besoin de moi. Je vais donc libérer votre amie. Mais souvenez-vous de votre promesse. Si vous deviez la rompre...

D’accord, je venais de comprendre. Voilà qui était plus logique, en réalité, il s’agissait d’un cas de « contact » on va dire, la demi-elfe servait de connecteur, ce qui explique qu’elle disait être « morte ». J’avais d’avantage peur, ce genre d’histoire finissait toujours mal et visiblement, ces enfants jouaient avec quelque chose qui les dépassaient. Après quelques secondes, la jeune fille tomba sur ses genoux et essaya de se relever.

Nïn -Je peux créer une flamme, et la maintenir.

Elle s’exécute, elle crée une flamme qui grossissait avant de s’y projeter. Il était vrai qu’on voyait beaucoup mieux. Je n’étais pas des plus rassuré, mais je savais cacher ma peur, optant pour une posture droite et calme comme une statue. Quand nous vîmes distinctement ce qu’avait éclairé le garçon de feu, nous nous mîmes en place pour tirer. Enfin, je laissais surtout Jengolf le faire.

Jengolf- Allez vas y.
Niyos – Quoi ? Tu es sérieux ? Tu es meilleur tireur que moi. On aura plus de chance si c’est toi qui tire.
Jengolf – Tu as entendu, le piège détruirait le bois de nos flèches. Tiens-toi droit, respire, vise et tire. Là tu auras moins la pression, car visiblement, ton trait sera dirigeait par la magie. Donc, tire le plus prés possible.
Niyos – Bon très bien.

Arc tendu, dos droit, visage de profil, ma respiration était au ralentit. Je n’étais pas encore très doué avec les arcs. Malgré le fait de mettre entraîner de puits pas loin de sept ans, je manquais toujours de maitrise et le loup-garou devait sans arrêt améliorer mon niveau et me maintenir à bon niveau. Je fixais droit devant moi, la ligne en bois qui indiquait l’endroit où elle frapperait. Je devais faire comme si j’étais lié à la flèche par un fil invisible, comme une connexion spirituelle, la flèche était une partie de moi qui obéissait. Au bout de quelques secondes, je lâchai la corde, faisant partir la flèche avec une grande puissance vers sa cible.

Niyos
Expert
Expert


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Donjon - Event] Le temple du rituel maudit

Message  Schizae le Jeu 26 Mai 2016 - 15:35

Tali répond au garçon-dragon que Nïn pourrait éclairer suffisamment la grotte pour permettre à l’homme de tirer une flèche dans la bonne direction. Elle réitère sa demande ainsi que sa menace non-voilée. Schizæ attend que la morte quitte le corps de la demie-elfe pour attraper sa main gauche, celle qui ne lui sert pas à créer une flamme. Cette fine main qu’elle tient entre ses doigts d’enfants est glacée. Nïn a dû avoir peur et froid.

SCHIZÆ – Je suis désolée. Je ne voulais pas qu’elle te possède.

Elle n’ajoute pas « il n’y a que moi qui ait le droit de te posséder », parce que ce ne serait pas correct. Schizæ ne possède plus Nïn depuis que le dragon lui a obligé à lui rendre sa liberté. Il n’empêche, l’enfant a toujours l’impression d’être liée à son ex-esclave.

La magie de la demie-elfe éclaire les parois de la grotte et, quand elle fronce les yeux, Schizæ aperçoit la fameuse corde qu’il leur faut casser. Les deux hommes se chamaillent un instant pour savoir lequel d’entre eux va tirer la flèche. C’est finalement le méchant, celui qui a traité son dragon de « sale gosse », qui bande son arc.

Il tire.

La flèche siffle, file droit devant eux, puis…fond. La fille se concentre sur la pointe de métal et l’empêche de dévier. La vitesse de l’objet est modifiée, sa trajectoire aussi. Elle lui imprime donc un mouvement circulaire pour le faire revenir dans la bonne direction et…

Clac !

La corde est coupée en deux et la pierre tombe au sol dans un bruit sourd.

Pendant une seconde, le dragon et Schizæ retiennent leur souffle. Rien ne se passe. Absolument rien.

DRAGON – Allez y.

La fille se tourne vers lui. Il est en train de s’adresser aux deux hommes. Il leur propose d’avancer pour voir s’ils vont fondre ou pas. Schizæ ne pense pas qu’ils accepteront de si bon gré.

SCHIZÆ – C’était un très beau tir, Sir. Mais nous ne nous sommes pas présentés en bonne et due forme. Je me prénomme Schizæ de Triant, fille de Gabrialin de Triant et baronne de Mortelune, héritière du domaine de Mortelune du royaume Estanol.

Elle laisse Nïn se présenter, ainsi que le dragon, mais ce dernier ne pipe mot. Pendant ce temps, elle fait apparaître une mouche qui s’en va voleter en direction de la zone qui fai(sai?)t fondre. L’insecte vole en vrombissant et… rien ne se passe. La fille lève le menton fièrement et s’avance dans la zone qui faisait fondre mais qui ne le fait plus. Elle avance sur quelques mètres et exécute un demi-tour sur elle-même. Elle oublie de jouer les baronnes et pousse un cri de joie enfantin avant d’éclater de rire et de se jeter dans les bras de Nïn.

SCHIZÆ – On a réussi !

Schizae
Elite
Elite


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Donjon - Event] Le temple du rituel maudit

Message  Nïn le Dim 29 Mai 2016 - 17:22

Autour des doigts de Nïn, la petite main de Schizae se referme doucement. La maîtresse de la demi elfe lui souffle:

– Je suis désolée. Je ne voulais pas qu’elle te possède.

Nïn ne lui en veut pas. Comment le pourrait-elle? Premièrement, elle ne sait pas à quel point sa maîtresse est responsable de l'étrange expérience dont elle a été victime. Elle se doute qu'elle a un lien avec... Mais lequel, elle l'ignore. En tous cas, elle fait confiance à Schizae pour ne pas lui avoir volontairement fait de mal. De plus, même si Schizae avait effectivement voulu lui faire du mal, elle n'aurait rien trouvé à redire. Un maître a tout pouvoir sur son esclave. Elle le sait. Elle en a pris l'habitude.

A la lueur de sa flamme, les autres se préparent. L'un des deux hommes qui les ont rejoint -le plus jeune- bande un arc... puis tire. La flèche fend l'air, traverse la zone piégée... et à ce moment, le bois qui compose son corps fond. Nïn garde les yeux fixés sur la pointe, qui continue sa course... tranche la corde. La pierre tombe.

Rien ne se passe. Nïn ne sait pas si c'est mauvais signe. Est-ce que cela signifie que ça n'a pas fonctionné? L'enfant dragon demande aux deux hommes de traverser la zone. Est-ce qu'il compte se servir d'eux pour voir si l'on fond encore? Schizae prend à son tour la parole à leur adresse:

– C’était un très beau tir, Sir. Mais nous ne nous sommes pas présentés en bonne et due forme. Je me prénomme Schizæ de Triant, fille de Gabrialin de Triant et baronne de Mortelune, héritière du domaine de Mortelune du royaume Estanol.

Puis l'enfant se dirige vers le piège. Est-ce que quelque-chose lui a permis de savoir que le piège était désamorcé? Nïn n'a pas fait attention. Elle est éprouvée par l'expérience qu'elle a vécu. Elle se tend, prête à se précipiter pour tirer Schizae hors de la zone, si elle a un problème... Mais la jeune baronne traverse la zone sans difficulté. L'enfant se retourne alors, cri joyeusement leur victoire, et se jette dans ses bras. Nïn les referme sur elle, soulagée. La joie de sa maîtresse lui fait plaisir. Elles vont pouvoir trouver la pierre que le dragon cherche, et la jeune baronne obtiendra ce qu'elle désire.

Elle espère qu'ils seront vite sortis de cette grotte. Une expérience avec une morte lui a suffit. Le froid est parti de l'intérieur d'elle-même, mais il est toujours présent alentours. Sa flamme s'éteint, les plongeant de nouveau dans les ténèbres. Nïn s'apprête à se remettre en marche, pour s'enfoncer dans les ombres.

•————————————•
Nïn

Nïn
Expert
Expert

Race : demi-elfe
Classe : Sorcier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Donjon - Event] Le temple du rituel maudit

Message  Niyos le Lun 30 Mai 2016 - 13:20

Comme nous le soupçonnions, le bois de la flèche se mit à fondre devant nous, mais le bout en métal continua sa course, guidé par la main de la petite princesse. Une jeune gamine avec de tel pouvoirs ne pouvaient être que dangereuse. En tout cas, la force que j’avais exercé sur la corde suffit à donner assez de puissance au projectile pour trancher la corde, aidé par la poussé supplémentaire de l’enfant. La corde fut tranchée net, sans bavure, la pierre qu’elle retenait tomba au sol. Nous nous attendions à voir ou entendre un mécanisme se mettre en route, mais rien. A part la pierre qui heurta le sol, rien de particulier ne se produisit. Avions-nous réussi ? Le jeune garçon écailleux cracheur de flamme se mit à nous dire :

DRAGON – Allez y.


Non mais ça ne va pas la tête ? Pour qui il se prenait celui-là ? Pas parce qu’il était une attraction de cirque qu’il pouvait nous prendre de haut. Il se tenait droit, bras croisé, regard profond comme s’il se prenait pour un seigneur qui avait le droit sur la vie de tout le monde.

Niyos – Allez y vous-même ! Lui répondis-je.


L’enfant qui avait guidé ma flèche se présenta à nous. Après cette entre aide, elle devait penser qu’on pouvait mieux se faire confiance et continuer ainsi.

SCHIZÆ – C’était un très beau tir, Sir. Mais nous ne nous sommes pas présentés en bonne et due forme. Je me prénomme Schizæ de Triant, fille de Gabrialin de Triant et baronne de Mortelune, héritière du domaine de Mortelune du royaume Estanol.


Une baronne, je l’aurais parié. Tout cela s’expliquer. Sa façon de causer, ses manières… Une noble. Par contre, pourquoi une enfant de riche se promènerait sans escorte ici, dans un endroit dangereux et sale ? J’aurais cru que cela l’aurait répugné et aurait préférer envoyer un pigeon à sa place. Par contre, ces derniers mots… Aaaah une estanole ! D’accord, je sais, nous étions en plein territoire estanole donc nous avions de forte chance de croiser des habitants un jour ou l’autre. Et bien que j’eusse dû quitter ma ville natale, j’avais encore un reste de la mentalité Tacoman. Depuis si longtemps, nos deux nations furent en guerre, et elles le seront sans doute encore pour longtemps. Alors, croisé quelqu’un de l’autre côté de la frontière ne faisait pas forcement plaisir. J’essayais de cacher ma gêne au mieux. Par contre, pour Jengolf, il ne changea pas, il n’exprima rien et donc difficile de savoir ce qu’il éprouvait. Il ne se montre nullement hostile, bien au contraire. Peut-être à cause du fait qu’il est vécu comme un ermite pendant presque dix ans, donc la mentalité Tacoman devait être bien faible, ou bien la mission restait trop importante pour se soucier de conflit entre royaumes. En tout cas, il s’avait comment agir.

Jengolf – Voici Niyos, et moi je suis Jengolf. Nous sommes deux chasseurs sans terres.

La baronne fit quelque chose d’incroyable, mais qui pour moi était bête, normal pour une noble. Elle vérifia si le piège était encore en marche. Jengolf voulut l’en empêcher, pour pas laisser une gamine se faire tuer bêtement, mais elle l’avait déjà traversé et effectivement, le piège était éteint. L’enfant fut si heureuse de leur réussite qu’elle se jeta dans les bras de son amie demi-elfe pour faire un gros câlin. Une estanole qui était ami avec une demi-sang, étrange. La flamme que produisait cette dernière prit fin, nous laissant en une seconde dans les ténèbres. Il fallait encore avancer. Prenant mon courage à deux mains, face à un groupe des plus loufoque, je proposai de passer devant pour jouer les guetteurs :

Niyos – On peut passer devant pour localiser tout autre pièges non magique et mécanisme cacher si vous le désirer.

•————————————•
L'ami des loups:

Niyos
Expert
Expert

Race : Humain
Classe : Rôdeur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Donjon - Event] Le temple du rituel maudit

Message  Schizae le Mer 1 Juin 2016 - 12:27

Le grand homme se présente sous le nom de Jengolf et donne le nom du petit teigneux : Niyos. Ils n’ont pas de terre d’origine, ce qui surprend Schizæ. Comment peut-on ne pas être attaché à sa terre de naissance ? Ces deux-là doivent être des vagabonds sans le sous et sans renommé. Rien de bien intéressant. Tant pis. Au moins, ils savent tirer des flèches. Dans cette étrange grotte, ce qu’ils font est plus important que ce qu’ils sont. Ici, n’en déplaise à la fille, les titres et l’or sont tous deux aussi inutiles l’un que l’autre.

NIYOS - On peut passer devant pour localiser tout autre pièges non magique et mécanisme cacher si vous le désirez.
SCHIZÆ – Bien, allez y. Si jamais vous doutez de la présence d’un piège, je peux faire appel à quelqu’un pour le "désamorcer". Enfin, vous voyez ce que je veux dire… Alors ne prenez pas de risque.

Ils ne doivent rien comprendre, mais elle pense qu'il vaut mieux pour elle de rester flou afin que ses interlocuteurs soient un peu déstabilisés. La fille parle avec un ton hautain pour cacher à la fois sa peur et sa gêne. Parce qu’elle a beau se donner tous les titres qu’elle veut, elle voit bien que ces deux hommes la considèrent comme une enfant, ce qui lui est fort déplaisant.

Elle lève ensuite le menton et avance vers Nïn et son dragon. D’ailleurs, ce dernier s’est éloigné un temps. Il revient vers elle et lui glisse un objet froid dans la main. Elle le fait tourner entre son pouce et son index. Il s’agit d’une bague. La bague de Tali. Perdue dans ses émotions, elle l’avait complètement oubliée. Elle s’apprête à remercier le garçon, mais l’expression de ce dernier lui cloue le bec. Il n’est pas du genre à aimer les remerciements. Elle sourit intérieurement. Même s’il ne le montre pas, il est quand même gentil avec elle : il vient de lui éviter d’être hantée à tout jamais par un esprit vengeur. Et puis le visage du garçon disparait en même temps que la flamme de Nïn. Elle lui attrape la main avant que tout ne disparaisse dans le noir et avance à l’aveuglette, tout contre la demi-elfe.

•————————————•
Schizæ
color=#669900
RP : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8.

Schizae
Elite
Elite

Race : Humain
Classe : Nécromancien

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Donjon - Event] Le temple du rituel maudit

Message  Nïn le Lun 6 Juin 2016 - 17:45

Les deux nouveaux, Niyos et Jengolf, qui se sont présentés comme des chasseurs sans terre, proposent de passer devant, afin de désamorcer les pièges. Nïn en est un peu rassurée. Comme ça, ils ne risqueront rien. En espérant que ces deux chasseurs soient vraiment capables de voir des pièges, s'il y en a. La demi-elfe espère qu'ils en ont fini avec les difficultés. Mais elle en doute fortement. Cette pierre doit vraiment être importante, pour que le dragon la veuille, et bien protégée. Et la grotte, de toute façon, fait bien trop peur.

Ils avancent dans le noir. Nïn craint à chaque instant de se cogner... ou bien pire, de tomber dans un trou. La main de Schizae la rassure un peu. C'est un encrage dans la réalité, qui la rassure sur le fait que le monde ne s'est pas totalement effacé. Le souffle des autres, à ses côtés, lui permettent également de se rassurer quant au fait qu'elle n'a pas été avalée par un absolu néant. Mais n'empêche, elle déteste cette sensation. Déjà, le fait d'être dans une grotte la fait se sentir enfermée. Mais l'obscurité et le silence renforcent cette sensation.

Elle guette le bruit des pas de Niyos et Jengolf. S'ils s'arrêtent, il lui faudra également cesser de bouger, car ce sera mauvais signe. Elle se demande qui sont ces deux personnes. Leur démarche est plutôt souple, fluide, surtout celle de Jengolf. Ses mouvements sont assurés, précis, un peu comme ceux d'un prédateur. Serait-ce pour ça que le dragon l'a appelé "le loup"? Pour sa démarche? Peut-être que c'était une façon de parler... Mais visiblement, les deux chasseurs n'ont pas apprécié cette appellation, la prenant pour un manque de respect.

Nïn secoue la tête, renonce à comprendre. Ils se font peut-être passer des messages hors de sa portée, mais peu importe. Elle tient la main de sa maîtresse et, si quoi que ce soit lui veut du mal, elle la protégera. Les nouveaux arrivants les aide, et à partir de là, peu lui importe qui ils sont.

•————————————•
Nïn

Nïn
Expert
Expert

Race : demi-elfe
Classe : Sorcier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Donjon - Event] Le temple du rituel maudit

Message  Niyos le Ven 10 Juin 2016 - 8:25

Avancer dans le noir à l’intérieur d’un tunnel infester de piège et sans doute d’horrible bestiole, voilà qui me paraissait bien stupide. Seul Jengolf pouvait voir dans le noir et moi, je risquais de me prendre le pied dans une pierre ou me cogner violemment, provoquant une fracture du crâne avec une belle blessure béante, où je m’évanouirais, perdant mon sang et mon âme, agonisant sur ce sol dur et déformer, dont cette grotte deviendra mon tombeau. En plus, je n’étais pas rassurée d’avoir des enfants magiciens derrière nous, une sorcière elfe, une baronnette nécromancienne et son ami écailleux cracheur de flamme. Il y avait de quoi se sentir mal à l’aise. J’en fis part à mon compagnon de mes craintes, mais il répliqua que l’on ne pouvait plus reculer à présent et que nous devions trouver ce que cherchait la guilde ici. Nous étions arrivés ici avant eux, c’était le point positive.

Progressant lentement dans ce tunnel pouvant être celui du purgatoire, j’avais la trouille en entendant une sorte de plainte. Le vent ? Les damoiselles derrière nous ? Aucune idée. Par contre, je fus surpris lorsque Jengolf leva le poing en l’air pour signaler l’arrêt. Je ne l’avais pas vue dans le noir, mais il m’attrapa par l’épaule, se rappelant que lui seul était lycanthrope et siffla aux autres de s’arrêter. Je ne savais pas trop ce qu’il faisait, d’après le bruit qu’il fit, il était accroupi au sol cherchant quelque chose. Je ne bougeais plus, ne fit aucun bruit jusqu’à ce que le chasseur me dise ce qu’il se passait. Il se releva et nous avertit :

Jengolf – Des plaques à pression. Il y en a sur une dizaine de mètre.


Cette fois, j’étais littéralement pétrifié. J’étais si contracté que des douleurs apparaissaient sur tout mon corps, comme si mes os allaient craquer par la pression. Dans le noir complet, je me sentais inutile. Si je pouvais voir rien qu’un peu, ce serait parfait pour aider à désamorcer ce nouveau piège. Jengolf se tourna vers nos nouveaux amis et leur demanda :

Jengolf – On a besoin de lumière ici s’il vous plait.


Je ne savais pas pourquoi, mais je sentais que ça allait puire pour le reste de notre aventure. Une très longue succession de pièges en tous genre allait nous attendre à la suite de ce périple. Je ne sus quoi faire en attendant jusqu’à ce que le loup-garou me soufflât avec taquinerie « Cela te sera utile pour tester et t’apprendre davantage sur les pièges. »

•————————————•
L'ami des loups:

Niyos
Expert
Expert

Race : Humain
Classe : Rôdeur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Donjon - Event] Le temple du rituel maudit

Message  Schizae le Sam 11 Juin 2016 - 10:56

Le groupe avance encore et encore. Schizæ ne sais même pas si ses yeux sont ouverts ou fermés. Elle se guide aux bruits des pas des autres, sans lâcher Nïn de la main. On se croirait dans les entrailles de Sercanth.

JENGOLF - Des plaques à pression. Il y en a sur une dizaine de mètre.

C’est la voix du plus grand des deux hommes. Il demande de la lumière. Schizæ s’avance sans oser lâcher la main capable d’éclairer ce monde obscur.

La fillette se penche vers Jengolf. Elle observe ce qu’il détaille avec attention et l'interroge.

SCHIZÆ – C’est quoi des plaques à pression ? Comment ça fonctionne ?

Après l'avoir écouté avec attention, elle continue son interrogatoire.

SCHIZÆ – Si on passe sans toucher le sol, en volant, on ne risque rien ?

Elle a bien une idée sur la façon de voleter au dessus de ces détecteurs. Il suffirait que son dragon les « porte » sur la distance voulue. Mais pour cela, il faudrait qu’il retrouve sa véritable forme. Elle connait bien son compagnon et sait exactement pourquoi il s’est transformé en garçon. Cela vient de la peur. Quand il panique (ce qui n’est pas fréquent), la métamorphose s’effectue toute seule, qu’il le désire ou non. Sollyana (la grande sœur de Schizæ) disait qu’il s’agissait d’un mécanisme de défense inadapté venu du fait qu’il était né au milieu d’humain et se défendait en se conformant à son environnement. Mais Solyana était aussi belle qu'idiote, aussi Schizæ n’en croyait pas un mot. Elle n’avait cependant aucune autre explication. Quand à le faire redevenir dragon… il suffisait de le vexer suffisamment pour que son corps s’échauffe et reprenne sa forme initiale. En effet, mêmes'il redevenait toujours dragon à un moment ou à un autre, la colère accélérait le processus.

La fille se penche vers Nïn et lui murmure discrètement pour que son dragon n’entende pas.

SCHIZÆ – Aide moi à le mettre en colère. Ça lui fera reprendre sa forme de dragon et il pourra nous porter au dessus des plaques.

•————————————•
Schizæ
color=#669900
RP : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8.

Schizae
Elite
Elite

Race : Humain
Classe : Nécromancien

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Donjon - Event] Le temple du rituel maudit

Message  Nïn le Jeu 16 Juin 2016 - 19:16

Les pas devant Nïn cessent. L'homme le plus âgé des deux prend la parole:

- Des plaques à pression. Il y en a sur une dizaine de mètre.

Nïn ne sait pas ce que sont des plaques à pression, mais ce doit être un piège. La voix demande de la lumière. L'esclave serre la main de Schizae et, de son autre paume, elle fait jaillir une flamme. Immédiatement, la vue de celle-ci la réchauffe... un peu. Elle a l'impression de retrouver la vue, et les ténèbres relâchent un peu leur étreinte. Elle se sent moins oppressée. Schizae se penche sur le dénommé Jengolf, et lui demande:

-C’est quoi des plaques à pression ? Comment ça fonctionne ?

Nïn écoute également la réponse. Schizae continue:

- Si on passe sans toucher le sol, en volant, on ne risque rien ?

La petite baronne semble soudain plongée dans une profonde réflexion. Puis elle attire Nïn à elle, et lui chuchote:

- Aide moi à le mettre en colère. Ça lui fera reprendre sa forme de dragon et il pourra nous porter au dessus des plaques.

Nïn fixe sa maîtresse. Elle est maligne. Ça semble être une très bonne idée, même si elle n'apprécie pas vraiment le rôle qu'elle a à jouer. Mettre le dragon en colère ne la réjouit pas. Mais c'est un ordre de Schizae, et elle est heureuse si elle peut aider sa jeune maîtresse.

Nïn réfléchit un instant. On lui demande d'ordinaire de ne pas énerver les gens. Là, c'est le contraire. Elle n'a pas vraiment l'habitude. Mais une idée commence à poindre dans son esprit. La dernière fois, le dragon n'a pas apprécié que Schizae possède des esclaves. Elle ne sait pas vraiment pourquoi, mais il a semblé lui faire "la leçon". Ca a un peu agacé Nïn. Qu'est-ce qu'il y connaît, lui, à l'esclavage? Et puis il n'arrête pas de donner des ordres à Schizae. Il n'est pas agréable. Il a l'air de penser que tout lui est dû. Nïn le suit parce-que Schizae le suit, et parce-qu'elle, de toute façon, elle n'est qu'une demi-elfe, elle n'est pas au niveau d'un humain, et certainement pas non plus d'un dragon. Mais c'est Schizae sa maîtresse. Schizae la baronne. Le dragon n'est pas noble, lui, à ce qu'elle sache. S'armant de courage, elle s'avance donc vers lui.

- J'aimerais bien savoir exactement pourquoi est-ce qu'on doit tous risquer nos vies sans que vous nous disiez réellement vos intentions. Vous dirigez, et je vous suis parce-que je suis Schizae, mais je veux que vous sachiez que je n'aime pas la façon dont vous vous comportez. Schizae est une baronne, et elle m'a acceptée comme son esclave. Je ne vois pas en quoi vous auriez autorité pour lui ordonner de me libérer. Schizae est une maîtresse que j'admire, peu d'esclaves ont cette chance, et je ne vous permettrai pas de me renvoyer de son service. Sauf votre respect.

Nïn tremble un peu, quand elle a fini de parler. Elle a rarement osé parler comme ça à un être libre. Elle était fière en face des autres esclaves... Mais face à un dragon... Toutefois, c'est Schizae qui lui a demandé de l'énerver. Donc elle a le droit. En théorie.


•————————————•
Nïn

Nïn
Expert
Expert

Race : demi-elfe
Classe : Sorcier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Donjon - Event] Le temple du rituel maudit

Message  Niyos le Jeu 16 Juin 2016 - 21:21

La petite baronne s’approcha de nous curieuse. Elle ne savait pas ce qu’était une plaque de pression. Elle a dû rester trop enfermer dans son château pour ignorer cela. Après, les différents systèmes de pièges ne devaient être un sujet de discussion pour la noblesse. En tout cas, si cela devait l’être pour certains, ce seraient des nobles bien bizarres. Jengolf prit tout de même le temps de lui expliquer le principe. Il se montra calme et patient. Peut-être bien que le fait que ce soit des enfants devaient l’attendrir. Il gardait son expression froide et distante, mais il expliqua sans manifester la moindre frustration. Alors qu’avec moi, il perdait rapidement patience et me criait souvent dessus pour m’expliquer des choses. Il soufflait même quand je demandais un renseignement. Je ne savais pas trop pourquoi.

Jengolf – C’est un piège situé au sol. Ce sont des plaques de métal ou de pierre, ce qui est le cas ici, installer au sol et qui reposent sur un mécanisme de pression en dessous. Si un poids venait dessus, la plaque baisse, appuyant sur le mécanisme en dessous le mettant en fonction, ce qui a pour conséquence de déclencher un piège relier. On peut les distinguer par rapport à différents éléments. On est dans le noir, mais je peux vous dire que l’on peut discerner que ces plaques sont en relief et leur contour les détachent les unes aux autres ainsi qu’avec le reste de la structure.

Schizae - Si on passe sans toucher le sol, en volant, on ne risque rien ?

Jengolf acquiesça. La jeune fille partit donc discuter en privé avec son esclave. Elles devaient chercher un moyen pour voler comme elle l’avait mentionné. Elle pouvait déplacer les objets par la pensée. Peut-être le pouvait-elle avec les personnes. En attendant qu’elles finissent d’en débattre, je discutais du piège avec Jengolf. Il me décrivait ce qu’il voyait. Je posais la question de quel piège pouvait nous attendre. Après quelques secondes de silence, le loup-garou me fit un rapport de ce qu’il avait découvert. Apparemment, plusieurs pièges étaient possibles. Il avait vu des ouvertures sur le côté, une ligne de creux dans la paroi rocheuse faisant tout le long du couloir piégé. Il devait s’agir sans doute de fléchettes ou de pieux. Peut-être même de lance. Au plafond, des ouvertures rectangulaires et fines. Des lames sans doute. Il y avait de quoi bien protégé cette grotte de tout intrus. Une voix nous fit sortir de notre observation. Il s’agissait de la demi-elfe qui s’adressait au gamin prétentieux.

Nïn - J'aimerais bien savoir exactement pourquoi est-ce qu'on doit tous risquer nos vies sans que vous nous disiez réellement vos intentions. Vous dirigez, et je vous suis parce-que je suis Schizae, mais je veux que vous sachiez que je n'aime pas la façon dont vous vous comportez. Schizae est une baronne, et elle m'a acceptée comme son esclave. Je ne vois pas en quoi vous auriez autorité pour lui ordonner de me libérer. Schizae est une maîtresse que j'admire, peu d'esclaves ont cette chance, et je ne vous permettrai pas de me renvoyer de son service. Sauf votre respect.


Elle aussi elle ne portait pas ce gosse. Et des révélations se firent à nous. C’était lui le cerveau du groupe ? J’avais un doute au vu de son caractère snob et autoritaire. Il a mené ces pauvres bambines dans un endroit aussi dangereux qu’effrayant pour chercher quelque chose qu’il ne voulut leur révéler. Ne serait-ce pas la même chose que voulait s’emparer les corbeaux ? Un artefact puissant ? Si sans doute. Je pus cacher ma surprise en entendant ces mots.

Niyos – Non sans rire. C’est l’écailleux qui vous dirige ? Je croyais que c’était la petite baronne. Et ben, vue votre chef, je comprends mieux pourquoi vous êtes mal.


Je n’aimais vraiment pas ce morveux. Je me sentais obligé de le remettre à sa place. Par contre, mon intervention ne plut à mon compagnon. Il me fit un violent coup dans le bras avec son poing que je le lui rendis. Le garçon, je ne sais comment, avait bien faillit démasquer Jengolf. Cela nous aurait mis en danger, une raison pour ne pas l’aimer. Cela me fit prendre la défense du garou. Il pourrait au moins me remercier. Bon c’est vrai, provoqué l’écailleux, ce n’était pas une bonne idée. Et vu qu’il avait des pouvoirs, on risquait de passer un sale moment. Mais je ne voulais pas que la peur me fasse passer pour un faible qui courbe l’échine. Je devais me montrer plus imposant pour faire comprendre que je n’étais pas facile à manipuler.

•————————————•
L'ami des loups:

Niyos
Expert
Expert

Race : Humain
Classe : Rôdeur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Donjon - Event] Le temple du rituel maudit

Message  Schizae le Mar 21 Juin 2016 - 13:03

NÏN - J'aimerais bien savoir exactement pourquoi est-ce qu'on doit tous risquer nos vies sans que vous nous disiez réellement vos intentions. Vous dirigez, et je vous suis parce-que je suis Schizae, mais je veux que vous sachiez que je n'aime pas la façon dont vous vous comportez. Schizae est une baronne, et elle m'a acceptée comme son esclave. Je ne vois pas en quoi vous auriez autorité pour lui ordonner de me libérer. Schizae est une maîtresse que j'admire, peu d'esclaves ont cette chance, et je ne vous permettrai pas de me renvoyer de son service.

Le visage humain du dragon marque pour la première fois un signe de surprise. Ses sourcils se haussent très légèrement. Mais personne ne poeut le remarquer, il fait bien trop noir pour cela.

NÏN - Sauf votre respect.

Et là, ce sont les sourcils de Schizæ qui se haussent. Même quand elle demande à la demie-elfe d’énerver quelqu’un, cette dernière ne peut s’empêcher d’y ajouter des signes de respect.

DRAGON – Vous avez une façon de penser bien compliquée, vous, les rampants. Ce n’est pas facile de te répondre si je n’arrive pas à comprendre le sens de tes questions…

Il se tait un instant avant de reprendre.

DRAGON – Personne ne dois risquer sa vie. Ni toi, ni les deux humains… ou autre. Et j’ai dit que nous avions besoin d’une pierre qui nous permettra de savoir ce que nous devons savoir.

Soudain, il s’arrête et se tourne vers Schizæ.

DRAGON – Explique moi.
SCHIZÆ – Je crois qu’elle veut en savoir plus sur cette pierre. Comme nous tous…
DRAGON – Ah ?

Il se tourne à nouveau vers Nïn.

DRAGON – Il suffit de demander. Tu n’as jamais posé la question et comment aurais-je pu deviner qu’un rampant s’intéresse à quelque chose qui le dépasse ? Vous êtes fort éloignés des dieux. Surtout toi, malgré tes origines. Vous n’avez pas conscience de ce que vous faites sur Orcande et des conséquences de vos actes. C’est tout à fait normal puisque ils n’ont en fait… aucune conséquence. Que vous choisissiez de faire des villes et de détruire des forêts, de mettre en esclavage vos semblables, de vous entretuer ou de tuer d’autres créatures innocentes, tout cela dépasse mon entendement, mais cela ne modifiera pas l’équilibre du monde. Les dieux remettent parfois de l’ordre dans tout cela, même si vous êtes trop aveugles pour le remarquer. Mais si vos actes, qu’ils soient beaux ou ignobles n’impactent, pour le moment, en rien l’équilibre du monde, il n’est pas évident que cela n’évolue pas. Il existe en ce monde des artefacts magiques qui permettent d’obtenir des informations… capitales. Les dieux nous parlent tous les jours, mais là, l’information serait tellement vulgarisée que vous, rampants, le comprendriez. L’équilibre du monde est sur le point de basculer et, mon frère et moi, ne pouvions laisser les choses se passer sans intervenir. Les volants sont des contemplateurs. Ils estiment que nous n’avons pas à influencer le cours de l’univers si les dieux ne nous le demandent pas. Mais, nous deux, nous avons été élevés par des humains. Nous ne réfléchissons ni comme des volants, ni comme des rampants. Et nous ne voulons pas laisser une multitude d’âme souffrir parce qu’un ignorant aura utilisé la pierre des dieux pour satisfaire un but égoïste. Voilà pourquoi j’ai demandé à Schizæ, en échange d’une demande incompréhensible de rampant imaginant pouvoir posséder la terre, de m’aider à obtenir ces pierres. As-tu compris, jeune demi-elfe ?

Il répond ensuite à ses autres questions.

DRAGON – Tu n’aimes pas la façon dont je me comporte parce que j’ai dit à Schizæ qu’on ne pouvait rien posséder, ni éléments, ni âmes. Il te plaît de t’imaginer appartenir à un autre vivant. Je ne peux pas comprendre cela.
SCHIZÆ – Alors Nïn est à moi !

La fillette dévore la demi-elfe du regard avec la même adoration qu’une autre de son âge regarderait la robe de bal ou un poney qu’on lui offrirait à son anniversaire. Elle en oublie complètement son objectif premier qui était d’énerver son compagnon. Le dragon en forme de garçon, quand à lui, ne cherche même plus à comprendre les rampants. Toute cette conversation lui passe bien au dessus de la tête.

NIYOS - Non sans rire. C’est l’écailleux qui vous dirige ? Je croyais que c’était la petite baronne. Et ben, vu votre chef, je comprends mieux pourquoi vous êtes mal.
SCHIZÆ – Ne parle pas comme ça de mon dragon !
DRAGON – TON dragon ?! Tu t’imagines qu’un volant réfléchis de la même façon que ta rampante ?!

Il désigne Nïn du bras pour illustrer ses propos. Ou plutôt... de la patte écailleuse. Sa voix est devenue plus grave. Plus claquante. Plus animale. Le garçon vient de se transformer en un dragon noir. Il se calme et demande froidement à la fille.

DRAGON – Tu l’as fait exprès ?

L'enfant ment :

SCHIZÆ – Oui…

Le jeune dragon étend ses ailes. Le temple sous-terrain est tellement large qu’il pourrait y voler à l’aise. Et c’est tant mieux.

Jengolf est celui qui détecte les pièges le plus facilement il pourrait être le premier à passer. Le dragon s'approche de lui et lui en fait la proposition.

•————————————•
Schizæ
color=#669900
RP : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8.

Schizae
Elite
Elite

Race : Humain
Classe : Nécromancien

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Donjon - Event] Le temple du rituel maudit

Message  Nïn le Dim 26 Juin 2016 - 2:50

Dès que l'enfant dragon ouvre la bouche, Nïn comprend qu'elle a échoué. Il ne s'est pas transformé en dragon. Il est resté un enfant. Il dit qu'il ne la comprend pas bien, et demande à la jeune baronne de l'éclairer. Nïn voudrait glisser un regard désolé vers Schizae, regarder si celle-ci lui en veut. Son ventre se tord, de peur d'avoir déçu. Mais elle ne peut même pas, car maintenant que Schizae lui a traduit sa pensée, les mots du dragon traversent l'air froid, vers elle, et elle ne peut y échapper. Elle ne comprend pas tout. Elle croit comprendre qu'il désigne tous les non-dragons par le mot de "rampants". Il dit que ceux-ci sont très éloignés des dieux, qu'ils n'ont pas conscience de ce qu'il font sur Orcande, que leurs actes sont insignifiants. Nïn le sait bien, que ses actes sont insignifiants. Mais pas ceux de Schizae. Schizae est une baronne. Comment ses actes pourraient-ils être insignifiants? Toutefois, il y a une telle assurance dans les mots du dragon qu'elle est presque prête à le croire. Prête à le croire pour les autres humaines, en tous cas, pour les autres nobles. Peut-être sont-ils aux dragons ce que les esclaves leur sont, à eux...

Mais pas Schizae. Non. Schizae est puissante, Nïn l'a vu, l'a senti. Elle est encore plus respectable qu'une autre humaine, qu'une autre noble. Plus proche des dieux, elle en est sûre. Elle a un grand pouvoir. Et Nïn est fière pour cela, entre autres, de la servir, elle. Quoi que dise le dragon. Celui-ci affirme que les "rampants", toutefois, pourraient connaître des choses qui appartiennent aux dieux -et que les dragons savent- par le biais d'artefacts. Il explique que son frère et lui, étant élevés par des "rampants", ne peuvent être des "contemplateurs" comme les leurs, et veulent empêcher ces objets de tomber en de mauvaises mains. Ensuite, il réduit encore une fois le but de Schizae à rien. Ca énerve un peu Nïn, même si elle ne peut rien faire. Puis le dragon l'attaque elle, lui disant qu'il ne comprend pas comment elle peut s'imaginer appartenir à un être vivant. Là, Nïn, qui avait baissé les yeux, les relève. Elle ne peut répliquer. Elle n'en a pas le droit. Et puis, même si elle en avait le droit... Ses émotions sont bien trop fortes pour être transmises par la seule parole.

Elle voudrait lui dire. Lui dire qu'elle sait qu'elle a été libre, mais qu'elle l'a oublié. Lui dire ses souvenirs de son ancien maître. Lui dire le respect inculqué par les coups. Lui dire la certitude d'être née pour servir. Lui dire comme il l'a brisée, comme elle ne sait plus comment vivre seule, comment penser seule. Lui dire comme elle est perdue, rien qu'à cette perspective. Lui dire qu'elle se sent forte, pourtant, puissante, au fond, mais que cette puissante, elle veut la donner à d'autres, à de plus puissants, comme Schizae. Lui dire le bonheur qu'est devenu pour elle le fait de faire plaisir, l'angoisse de décevoir. Lui dire qu'elle ne peut penser autrement. Lui dire le mélange de peine et d'envie qu'elle éprouve, quand elle voit un esclave comme Serpad, qui veut être libre. Lui dire comme son ancien maître lui a brisé le coeur, quand il l'a revendue sans lui dire au revoir. Lui dire qu'on l'a apprise à aimer la main qui la bat. Elle voudrait lui dire, mais elle ne peut pas. Il ne comprendra pas. Alors, elle se contente de le regarder. Droit dans les yeux, pour une fois.

Niyos la détourne de ses pensées, en attaquant à son tour l'enfant-dragon:

- Non sans rire. C’est l’écailleux qui vous dirige ? Je croyais que c’était la petite baronne. Et ben, vu votre chef, je comprends mieux pourquoi vous êtes mal.

Visiblement, Schizae n'apprécie pas, et lui réplique:

– Ne parle pas comme ça de mon dragon !
– TON dragon ?! Tu t’imagines qu’un volant réfléchis de la même façon que ta rampante ?!

Toute la colère de Nïn a disparue. Elle fixe sa maîtresse, admirative. Celle-ci a réussi à énerver le dragon! Il s'est retransformé. En fait, sa réplique à Niyos devait être destinée à énerver l'enfant-dragon, et cela a fonctionné. Le soupçon de la demi-elfe est conformé lorsque le dragon demande à Schizae si elle l'a fait exprès, et que celle-ci répond par l'affirmative. Etendant ses ailes, le dragon propose alors au dénommé Jengolf de le porter de l'autre côté des plaques que celui-ci a détectées.

•————————————•
Nïn

Nïn
Expert
Expert

Race : demi-elfe
Classe : Sorcier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Donjon - Event] Le temple du rituel maudit

Message  Niyos le Lun 27 Juin 2016 - 12:44

La jeune baronne prit la défense de l’écailleux en l’appelant « mon dragon ». Pour dragon ? L’intéresser en fut offusquer et remit en place la gamine disant qu’il n’avait rien avoir avec la seconde esclave. Mais de sa colère, il changea de forme et devint effectivement un dragon. Un dragon ? Pourquoi pas. Après tout ce que je venais de voir en arrivant dans cette grotte, ce n’était pas le plus impressionnant. Cela me montrait juste que cet animal était un gros présomptueux. Que j’en avais marre de tout cela, j’en étais épuisé. Le dragon s’approcha de Jengolf et lui proposa de l’emporter de l’autre côté des dalles piégé. Le loup-garou en fut plus surpris que moi que de rencontrer un dragon, il avait plus de mal à s’exprimer. Il accepta l’idée de la bestiole qui l’emporta de l’autre côté.

Le garou indiqua au dragon où le déposer et une fois à terre, il chercha ce qu’il fallait pour désactiver les pièges. L’endroit où il fut ressemblé à une petite pièce sans issue et vide. Tapotant contre les murs, il chercha un mécanisme. Pensant entendre quelque chose de suspect, il inspecta le mur. De mon côté, j’attendais mal à l’aise avec les deux gamines. Je ne savais pas trop ce qu’il se passait là-bas et ça me stressait. J’attendais donc que quelque chose arrivât. Jengolf fit tourner une poignée dissimulée dans le mur, déclencher un bruit qui résonna dans toute la grotte et derrière lui, un morceau du mur s’enfonça dans le sol libérant un passage. Il se tourna vers le dragon et lui demanda :

Jengol – Dragon, je ne sais pas si le piège est désactivé. Tu peux allez chercher les autres par sécurité ?

En attendant des nouvelles du lézard volant et du loup bipède, je me mis à chantonner une balade. Cela m’aida à déstresser et fit diminuer ma peur. Regardant les deux gamines, je leur lâchai :

Niyos – Alors… Vous avez un dragon de compagnie ?


Je disais cela sans vraiment avoir réfléchi. Je tuais le temps comme on disait. En plus, si nous devions explorer ces ruines avec ces trois enfants, autant de calmer le jeu et essayer de bien s’entendre. Pas facile, déjà, même si le gosse se révélait être un dragon, il m’exaspérait. D’accord, cela expliquait comment il a deviné pour Jengolf, mais il pouvait trahir son secret et est-ce qu’un dragon appréciait un loup-garou ? Déjà, vue comment il considérait les « rampants », désignant les humains ou semi-humains, un lycanthrope, je n’osais l’imaginais. Quand même, un dragon, c’était rare d’en rencontrer un, le premier pour moi. Souvent, on nous apportait des ingrédients qui étaient soi-disant provenir de dragon. Griffes de dragon, poudre de poumon de dragon, œil de dragon, langue de dragon, écaille de dragon… Sans vraiment le prouver. Et dire que justement, le premier dragon que je rencontre soit un prétentieux. Déçu.

•————————————•
L'ami des loups:

Niyos
Expert
Expert

Race : Humain
Classe : Rôdeur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Donjon - Event] Le temple du rituel maudit

Message  Schizae le Mar 28 Juin 2016 - 15:00

Nïn ne prononce pas un mot mais fixe le garçon du regard avec fougue avant qu’il se transforme en dragon et emporte Jengolf avec lui. Schizæ attend qu’ils se soient éloignés pour s’approcher un peu plus de son esclave retrouvée. La demi-elfe a choisi elle-même sa servitude et Schizæ ne peut s’empêcher de sentir son cœur bruler face à la fougue dont Nïn a fait preuve pour retrouver sa place auprès d’elle. Une fois le dragon et Jengolf de l’autre côté des pièges, Niyos se met à chantonner une balade connue. Schizæ l’écoute et fini par l’accompagner de sa voix enfantine, sans trop savoir pourquoi. Leurs voix faibles ne suffisent pas à faire disparaître la peur qui la tiraille.

Elle se tourne vers Nïn, serrant un peu plus fort sa main. Elle voudrait lui demander pourquoi cette dernière a choisi de rester son esclave. Mais elle retient sa question entre ses lèvres. Ça n’a pas d’importance. La seule chose qui compte, c’est que la demi-elfe ait choisi de rester à ses côtés. Schizæ a l’impression qu’une partie du vide créée par la perte de sa sœur Shelzæ se comble tout doucement. Salmissra avait déjà permis à Schizæ de colmater les cicatrices invisibles et maintenant les désirs de Nïn lui donnent l’impression que, peut-être, survivre au massacre de sa famille n’est pas vain.

NIYOS - Alors… Vous avez un dragon de compagnie ?

Schizæ sursaute. Le moindre son l’effraie dans cette grotte. Elle se tourne vers le jeune homme en vérifiant que le dragon n’est pas en mesure de l’entendre d’ici.

SCHIZÆ – En effet. Nous sommes nés le même jour. Mon père a eu la mauvaise idée de laisser les œufs des dragons dans notre berceau le jour de notre naissance. Croyez-moi, il ne faut pas faire ça, les dragons, même s’ils viennent juste d’éclore, crachent du feu. Ce n’est pas bon pour les nourrissons… De plus, ils ne sont pas d’excellente compagnie. Même nés dans un foyer humain, ils restent persuadés que les animaux sont plus intelligents que nous. Et vous, que faites vous ici ? Il vous arrive fréquemment de visiter les grottes montagneuses… ou alors, non, j’imagine que vous êtes à la recherche de la fameuse pierre, non ? Je me demande pourquoi elle est si importante. Vous en savez un peu à ce propos ? Parce que mon dragon a du mal à s'expliquer de façon compréhensible pour nous autres, les non-dragons. Vous avez besoin de savoir quelque chose de particulier ?

Un moment plus tard, le temps que Jengolf active tout un mécanisme qu'elle ne peut voir, mais qu'elle entend fort, le dragon revient vers eux. Il se tourne vers Nïn.

DRAGON – Veux-tu que je t’emmène ?

Il lui parle plus gentiment que d’habitude. Schizæ suppose que l’avoir entendu donner son avis a changé la vision qu’il se faisait d’elle. La fille sait très bien qu’il ne sait absolument pas comment se comporter avec des humains (ou apparentés) et qu’il a besoin que les personnes lui expriment ce qu’elles pensent pour pouvoir s’ajuster. S’il le désire, car ce n’est pas toujours le cas. Avec Nïn, apparemment, cela fonctionne. Schizæ en ignore les raisons.

Il s'apprête à emporter Nïn, suivie de Schizæ, puis de Niyos.

•————————————•
Schizæ
color=#669900
RP : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8.

Schizae
Elite
Elite

Race : Humain
Classe : Nécromancien

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Donjon - Event] Le temple du rituel maudit

Message  Nïn le Mar 28 Juin 2016 - 18:21

Le dragon prend son envol, transportant Jengolf. Schizae, elle, se rapproche de Nïn. L'esclave a l'impression que sa maîtresse est satisfaite. Cela lui fait plaisir. Niyos se met à chanter, et, au bout de quelques instants, Schizae l'accompagne. Nïn les écoute. Elle sent la main de Schizae serrer la sienne. Puis la voix de Niyos perce de nouveau le silence, cette fois pour demander:

- Alors… Vous avez un dragon de compagnie ?

Cela ne plairait pas au dragon, Nïn en est certaine. Mais il est loin, l'obscurité l'a avalé, il ne les entend pas. Schizae lui répond:

– En effet. Nous sommes nés le même jour. Mon père a eu la mauvaise idée de laisser les œufs des dragons dans notre berceau le jour de notre naissance. Croyez-moi, il ne faut pas faire ça, les dragons, même s’ils viennent juste d’éclore, crachent du feu. Ce n’est pas bon pour les nourrissons… De plus, ils ne sont pas d’excellente compagnie. Même nés dans un foyer humain, ils restent persuadés que les animaux sont plus intelligents que nous. Et vous, que faites vous ici ? Il vous arrive fréquemment de visiter les grottes montagneuses… ou alors, non, j’imagine que vous êtes à la recherche de la fameuse pierre, non ? Je me demande pourquoi elle est si importante. Vous en savez un peu à ce propos ? Parce que mon dragon a du mal à s'expliquer de façon compréhensible pour nous autres, les non-dragons. Vous avez besoin de savoir quelque chose de particulier ?

La demi-elfe se demande ce que Schizae a pu vivre. Etre élevée avec des dragons a dû être unique, même si effectivement, Aschkore n'est pas forcément très agréable. Elle se demande si son frère était pareil. Elle ne l'a pas fréquenté assez longtemps pour savoir. Un instant, elle compatit pour le dragon. Cette épreuve doit être difficile à traverser. Séparé de son frère, il est désormais le seul dragon à avoir été élevé par des hommes, le seul à être pris dans cet entre-deux dont il a parlé. Mais il a Schizae. Nïn est certaine qu'il la sous-estime. La petite baronne saura surprendre le reptile, elle en est persuadée.

Un bruit la tire de ses pensées. Un mécanisme s'est déclenché. Sans doute Jengolf. Le dragon revient, et se tourne vers elle, lui demandant:

– Veux-tu que je t’emmène ?

Son ton semble presque... bienveillant. La demi-elfe en est la première étonnée. Mais elle n'essaie pas de comprendre. Cet être est insondable. Elle se contente d'accepter, et s'approche du dragon, intimidée. Malgré son jeune âge, il demeure impressionnant. Le dragon s'envole dans un mouvement puissant. Elle est emportée dans les airs, avalée par les ténèbres inconnues. Bientôt, le dragon se pose sur le sol, et Nïn rejoint Jengolf, qui a visiblement trouvé un passage. La grotte se prolonge, les plongeant de plus en plus profondément sous la roche. Nïn a l'impression d'être digérée vivante.

•————————————•
Nïn

Nïn
Expert
Expert

Race : demi-elfe
Classe : Sorcier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Donjon - Event] Le temple du rituel maudit

Message  Niyos le Ven 1 Juil 2016 - 21:01

Le dragon nous avait tous porté jusqu’à l’autre côté du couloir piégé, en toute sécurité. J’étais bien content de retrouver Jengolf, avec lui à mes côtés, j’étais plus rassuré dans cet endroit hostile, remplis de piège et de deux sorcières accompagnées de leur dragon. Même si le garou était assez froid dans son regard et ses manières, j’étais bien content qu’il soit là. Une fois tous réunis, Jengolf me demanda son avis si le piège était bien désactivé. Pour vérifier, je pris une pierre et la lançai au-dessus des dalles. Rien ne se produisit. Cela ne prouvait rien, le poids devait être insuffisant. Laissant donc ce détail de côté, nous partîmes explorer le nouveau tunnel qui venait de s’ouvrir.

Nous deux, nous restions devant pour continuer à vérifier s’il n’y avait pas d’autres pièges. Ce couloir était long, et la qualité des murs étaient médiocre. On était passé de murs bien taillés, bien gravé à des murs difformes, comme dans une caverne. Le temple était très vieux, de nombreuses parties de ce sanctuaire devaient être abîmées depuis le temps par l’érosion, les plantes et des mouvements de terrain. C’était comme si le temple se transformait selon le caprice de la nature, mais cela voudrait dire que les anciens chemins droits et plats pouvaient devenir des chemins tortueux, avec des roches et des racines, déformant le chemin, ralentissant notre progression. Me retournant vers nos « amis », j’aperçus Schizae. Elle m’avait posé des questions sur notre raison d’être ici, mais le dragon ne nous avait pas laisser le temps aux réponses. Et puis, leur dire la raison de notre venue serait risquer, ils pouvaient être de la guilde, enfin, les corbeaux n’engager jamais des enfants pour des recherches, jusqu’à maintenant, il me semble.

Niyos – Baronne, pour tout à l’heure, comment dire… Nous poursuivions des méchants, des gens voulant faire du mal à tout le monde et notre traque nous a amener ici. Nous voudrions connaître de même leur intention.

Je lui avais apporté une réponse par politesse, tout en modifiant légèrement la vérité. En gros, ce que je venais de dire était vrai, mais sans donner des détails pour rester flou. Puis, je me tournais vers l’esclave, la demi-elfe. C’était une bonne captive, elle suivait sa maîtresse, sans la lâcher d’une semelle. Elle était dévouée envers la gamine et vue leur lien, on pourrait les prendre pour des sœurs.

Niyos – Et vous la demi-sang, vous êtes esclave depuis combien de temps pour votre dame ?

D’un éclair qui me surprit, la main de Jengolf vint me frappait violemment derrière le crâne. Une belle grosse claque qui me fit lâcher un gros Aïe. Je frottais l’arrière de ma tête, sur le cuir chevelu pour calmer la douleur soudaine. Même dans le noir, même sans me voir, Jengolf ne ratait jamais sa cible, à chaque fois, il arrivait avec facilité à m’atteindre, comme par instinct.

•————————————•
L'ami des loups:

Niyos
Expert
Expert

Race : Humain
Classe : Rôdeur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Donjon - Event] Le temple du rituel maudit

Message  Schizae le Mar 5 Juil 2016 - 10:28

Nïn est la seconde à s’envoler dans les airs, portée par le jeune dragon. L’obscurité la dévore. Seule avec Niyos, Schizæ frissonne. Elle devine que son compagnon ailé souhaitait garder les deux humains séparés tant que le trio (Nïn, Schizæ et lui-même) est éclaté. Mais, même s’il prend ces quelques précautions, il ne semble pas trop se méfier de ces humains. Il les emporte avec eux plus en profondeur dans la grotte à la recherche de son précieux trésor…

Une fois tous réunis de l’autre côté des plaques à pression, Jengolf et Niyos progressent en tête. Les trois autres suivent. Le dragon observe les parois rocheuses qui deviennent de plus en plus cabossées, comme si les humains (ou autre ?) n’avaient plus rien à voir avec la construction de cette caverne. Ils avaient dû construire le temple autour de tunnels naturels que le groupe a désormais atteints.

NIYOS - Baronne, pour tout à l’heure, comment dire… Nous poursuivions des méchants, des gens voulant faire du mal à tout le monde et notre traque nous a amener ici. Nous voudrions connaître de même leur intention.

L’enfant scrute l’obscurité et prête encore plus attention aux bruits qui l’entourent.

SCHIZÆ – Vous voulez dire que ces vilains sont venus avant nous et doivent déjà être quelque part dans cette grotte ?
DRAGON – Si c’est le cas, ils sont morts.

Le dragon n’a pas l’habitude de parler quand cela ne s’avère pas nécessaire. Elle a l’étrange impression qu’il dit cela pour la rassurer. Si, en soi, ça n’est justement pas rassurant du tout, elle ne peut s'empêcher de sourire. Un tout petit peu.

SCHIZÆ – Qui sont ces gens ? J’ai du mal à croire que des personnes voudraient faire du mal à tout le monde, à moins qu’il ne s’agisse d’orcs…

Perdue dans ses pensées, elle cherche Niyos du regard à la recherche d’une réponse.

Le jeune homme interroge Nïn sur la durée de son esclavagisme et se prend une claque à l'arrière de la tête. Schizæ pose un regard appuyé sur son esclave et hoche la tête, lui donnant l’autorisation de répondre à la question de l’humain.

•————————————•
Schizæ
color=#669900
RP : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8.

Schizae
Elite
Elite

Race : Humain
Classe : Nécromancien

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Donjon - Event] Le temple du rituel maudit

Message  Nïn le Jeu 7 Juil 2016 - 19:25

Le dragon effectue encore deux voyages, pour amener Schizae et Niyos, puis le groupe se trouve enfin réuni de l'autre côté du piège. Là, Jengolf demande à Niyos s'il pense que le piège est toujours actif. Le jeune homme se saisit d'un caillou, qu'il jette sur les plaques. Rien ne se déclenche. Nïn ne sait pas si cela veut dire que le piège est désactivé, mais elle imagine que oui. Ils reprennent leur marche, dans le boyau sombre et froid.

Au fur et à mesure de leur marche, Nïn note des changements dans la physionomie du couloir qu'ils empruntent. Sa régularité s'altère, de plus en plus d'accidents viennent rompre sa monotonie. On dirait qu'ici, le couloir est plus naturel, comme s'il n'était plus l'oeuvre de la même entité. La nature reprend ses droits. Nïn ignore si c'est plus ou moins angoissant. Elle imagine qu'ils ont moins de pièges à craindre, et moins de risque de rencontrer quelqu'un... mais cela renforce son impression d'être avalée par un organisme vivant.

Au bout d'un moment, Niyos prend la parole, à l'adresse de Schizae:

- Baronne, pour tout à l’heure, comment dire… Nous poursuivions des méchants, des gens voulant faire du mal à tout le monde et notre traque nous a amener ici. Nous voudrions connaître de même leur intention.
– Vous voulez dire que ces vilains sont venus avant nous et doivent déjà être quelque part dans cette grotte ?

Nïn tente de sonder l'obscurité de son ouïe, mais elle ne détecte aucune présence. Elle se rapproche instinctivement de Schizae, pour lui montrer que, peu importe qui les attend là, elle la protège. La voix du dragon déchire à son tour les ténèbres:

– Si c’est le cas, ils sont morts.

Un petit sourire vient étirer les lèvres de la petite baronne, et Nïn en est intérieurement reconnaissante au dragon. Elle ne sait pas si c'était volontaire, mais ses paroles l'ont visiblement rassurée. Schizae reprend la parole:

– Qui sont ces gens ? J’ai du mal à croire que des personnes voudraient faire du mal à tout le monde, à moins qu’il ne s’agisse d’orcs…

Nïn ne sait pas quoi penser. Le fait que des personnes veuillent faire du mal à tout le monde ne lui semble pas si improbable. Mais si Schizae en doute, elle a sans doute raison. Elle en sait bien plus qu'elle. Elle est interrompue dans ses pensées par Niyos, qui lui pose une question, à elle:

– Et vous la demi-sang, vous êtes esclave depuis combien de temps pour votre dame ?

D'un coup d'oeil, Schizae l'encourage à répondre. La demi-elfe se tourne donc vers Niyos, qui marche en tête avec Jengolf, et lui indique:

-Peu de temps. Nos routes se sont croisées au pied de ces montagnes. Mes précédents maîtres m'avaient revendus à des marchands d'esclaves ambulants. Je suis reconnaissante à ma dame de m'avoir prise à son service.

Elle ne sait pas si ce qu'elle a dit était bien. Elle ne sait pas parler bien, comme le font les hommes cultivés. Elle jette un regard à Schizae.

•————————————•
Nïn

Nïn
Expert
Expert

Race : demi-elfe
Classe : Sorcier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Donjon - Event] Le temple du rituel maudit

Message  Niyos le Ven 8 Juil 2016 - 10:07

Pendant que je me massais l’arrière du crâne pour calmer la douleur, je répondis à ces demoiselles. La baronne fut terrifiée à l’idée que ceux que nous combattions puissent se trouver ici. Le dragon la rassura en disant que si c’était le cas, ils seraient déjà morts. Pour ma part, je partageais l’avis de l’écailleux. Les pièges que nous avons rencontrés jusqu’à présent étaient en fonction, donc s’ils étaient déjà venus ici, ils ont dû trépasser. Mais je savais bien, ainsi que Jengolf, que la menace était présente, nous les avions distancés. Nous avons fui devant eux pour arriver en premier dans cette grotte. Donc il serait plus logique qu’ils soient sur nos talons et donc, peu de chance qu’ils nous aient doublé. Cela voudrait dire qu’ils pourraient surgir derrière nous à tout instant. Je ne savais pas trop si je devais en parler ou non.

SCHIZÆ – Qui sont ces gens ? J’ai du mal à croire que des personnes voudraient faire du mal à tout le monde, à moins qu’il ne s’agisse d’orcs…

JENGOLF – Des gens très méchants et cupide. Le mal vie chez tout le monde, aussi bien chez les orcs que les humains ou les elfes. Ne voyait pas en une race du tout blanc ou du tout noir.

Je trouvais que Jengolf avait bien expliqué la chose. Il en avait de l’expérience sur la nature des gens. Il avait pu voir aussi bien le côté obscur d’un peuple que son côté pur. Surtout si vous êtes un lycan. Les gens dévoilent mieux leur vraie nature quand vous êtes différent, ils usent moins de stratagèmes pour manipuler un semblable. Et moi, j’ai dû l’apprendre aussi grâce à lui. Au début, je suivais bêtement le mouvement, sans trop réfléchir au pourquoi, gardant pour moi mes avis. On me donnait une mission, je la suivais sans trop poser de question, car je devais obéir à un dogme qui me dépassait. Jusqu’à ce que je rencontre ce pauvre chien errant (c’est pour le taquiner) qui m’apprit pas mal de chose, me montrant mieux les nuances du bien et du mal chez les gens et me permettant de mieux jouer les fortes têtes.

Nïn -Peu de temps. Nos routes se sont croisées au pied de ces montagnes. Mes précédents maîtres m'avaient revendus à des marchands d'esclaves ambulants. Je suis reconnaissante à ma dame de m'avoir prise à son service.

Apparemment, c’était récent que la bâtarde soit sous le service de la petite baronne. Mais elle avait connu une longue vie d’esclavage, passant de maître en maître. C’était le destin de beaucoup de sa race, surtout sur ces terres. Je me souviens que parmi nos anciens esclaves, se trouvaient des demi-sang. Ils vivaient aussi durement que les lézards. Je me demandais même s’ils n’étaient pas plus mal traités, avec ces injures et ses coups. Même ceux de notre branche familiale, pauvre était-elle, leur en faisait voir de toutes les couleurs. J’en avais honte. Par contre, elle était heureuse de servir la baronne. Elle devait être une bonne maîtresse, ou bien, elle était conditionnée comme je l’étais à la servitude. J’avais des points communs avec une demi-elfe, je ne l’aurais jamais crue.

•————————————•
L'ami des loups:

Niyos
Expert
Expert

Race : Humain
Classe : Rôdeur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Donjon - Event] Le temple du rituel maudit

Message  Schizae le Dim 10 Juil 2016 - 22:47

Jengolf explique à la fillette qu’aucune race n’est complètement parfaite ou complètement détestable. Ensuite, Nïn répond à la question de Niyos.

NÏN – -Peu de temps. Nos routes se sont croisées au pied de ces montagnes. Mes précédents maîtres m'avaient revendus à des marchands d'esclaves ambulants. Je suis reconnaissante à ma dame de m'avoir prise à son service.

Schizæ écoute la demi-elfe avec attention. Elle se rend compte qu’elle ne connait pas grand-chose de l’histoire de son ex-ex-esclave. Elle la fixe en attendant la suite… qui ne vient pas. Elle l’interroge donc, ne pouvant contenir sa curiosité.

SCHIZÆ – Pourquoi t’ont-ils revendus ? T'es née esclave ? Comment vivais-tu à mon âge ? Raconte moi ta vie d’avant notre rencontre…

Le dragon semble également intéressé par ce qui se raconte derrière lui. Il ne perd pas une miette des histoires de la demi-elfe, même s’il ne le montre pas. Une fois qu'il a tout entendu, il s’approche du loup garou en voletant.

DRAGON – N’en oublie pas de vérifier la présence des pièges…

A peine a-t-il fini sa phrase qu’un « clic » retenti dans l’air. Schizæ soulève le pied pour vérifier que ce n’est pas elle qui a marché sur un bouton activant un mécanisme. Le dragon retient son souffle. Mais quel est le nouveau piège qui vient de s’activer ?

•————————————•
Schizæ
color=#669900
RP : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8.

Schizae
Elite
Elite

Race : Humain
Classe : Nécromancien

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Donjon - Event] Le temple du rituel maudit

Message  Nïn le Jeu 14 Juil 2016 - 22:56

A la grande surprise de Nïn, une fois qu'elle a répondu à Niyos, Schizae lui demande:

– Pourquoi t’ont-ils revendus ? T'es née esclave ? Comment vivais-tu à mon âge ? Raconte moi ta vie d’avant notre rencontre…

La demi-elfe est un peu désorientée. Jamais on ne lui a demandé d'où elle venait, comment elle avait vécu... Personne n'y a jamais donné d'importance. On l'a toujours considérée simplement comme une esclave, quelqu'un sans importance. Si bien qu'elle a fini par y croire aussi, se considérer comme telle. Son ancienne vie, elle l'a oublié. C'était ça, où se dédoubler. Elle a préféré devenir une autre, rester une.

-Je suis née libre...

Ces mots n'ont pas de sens pour elle, pourtant. Elle a l'impression que sa condition d'esclave fait partie de son identité. Qu'elle a toujours été là. Elle ne parvient pas à se souvenir d'autre chose. D'un autre elle. Cela a été effacé quand elle a accepté ses chaînes. Elle continue, mais elle a l'impression qu'elle parle de quelqu'un d'autre. Sa soeur jumelle, peut-être. Mais pas elle.

-Je vivais chez ma mère. Une elfe. Mon père était humain. Des hommes sont venus. J'ai fui, mais j'ai été prise quand même. Je ne sais plus à quel âge. J'ai été élevée par mes anciens maîtres. Ils m'ont revendue... Pour plusieurs raisons, je pense. Parce-qu'on me jugeait incorrecte, à cause de mes pouvoirs. Cela ne seyait pas à une esclave, ça faisait parler, et cette mauvaise réputation retombait sur mes maîtres. Mais aussi... Ma maîtresse était bien heureuse de se débarrasser de moi. Elle ne m'appréciait guère, à cause des hommes qui me regardaient... et de mon maître.

Elle baisse les yeux humblement. Elle a répondu à ce qu'on lui demandait. Mais elle a l'impression que cela ne la concerne pas. Ces anciennes vies n'ont plus court. Désormais, elle est à Schizae. Ses anciens maîtres étaient bien sûr des maîtres légitimes, puisqu'ils étaient humains et nobles. Mais Schizae est plus légitime encore. Elle est puissante, et elle côtoie des dragons. Elle est forcément importante. Et Nïn est heureuse de la servir.

•————————————•
Nïn

Nïn
Expert
Expert

Race : demi-elfe
Classe : Sorcier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Donjon - Event] Le temple du rituel maudit

Message  Niyos le Ven 15 Juil 2016 - 13:16

Nïn - Je vivais chez ma mère. Une elfe. Mon père était humain. Des hommes sont venus. J'ai fui, mais j'ai été prise quand même. Je ne sais plus à quel âge. J'ai été élevée par mes anciens maîtres. Ils m'ont revendue... Pour plusieurs raisons, je pense. Parce-qu'on me jugeait incorrecte, à cause de mes pouvoirs. Cela ne seyait pas à une esclave, ça faisait parler, et cette mauvaise réputation retombait sur mes maîtres. Mais aussi... Ma maîtresse était bien heureuse de se débarrasser de moi. Elle ne m'appréciait guère, à cause des hommes qui me regardaient... et de mon maître.

Apparemment, la donzelle s’accommodait à son statut d’esclave. Elle avait connu une vie bien triste, éloignée de ses parents et passer de main en main comme serve à des baronnets d’Estandre. Une telle vie serait insupportable, mais à la vue de sa relation avec la jeune baronne, elle ne semblait mal le vivre. Soit Schizae était une bonne maîtresse, malgré son aspect de sale gamine, ou bien Nïn était tellement endoctriner dans la condition d’esclave que cela lui paraissait normal. Elle pourrait être boutée au sol et recevoir violentement des coups de bâton, qu’elle trouverait justifier sans savoir pourquoi. J’avais connu ça, nos esclaves qui ne se rebellaient pas toujours à nos traitements, certains se laissaient faire, acceptent leur sort jusqu’à la mort et… J’en avais honte. Le dragon nous sortit de notre discussion.

DRAGON – N’en oublie pas de vérifier la présence des pièges…


Il devait se croire malin. On n’y pensait aux pièges, il n’avait pas à s’en faire. Le fait de nous le rappeler était pour se faire passer pour plus malin que nous ? De sa nature, il devait se croire supérieur et donc, de bon droit à nous commander et nous rabaisser. En tout cas, je prenais mal ce qu’il venait de dire. Comme à chaque fois, ce dragon m’était exaspérant, qu’il soit de forme humaine ou de lézard volant, il ne me faisait pas peur. Jengolf passa devant moi pour montrer que lui aussi, il y faisait attention. Il était un expert dans ce domaine, repéré et désamorcer les pièges. Il tentait du mieux qu’il le pouvait de m’apprendre ce domaine. Il n’était pas du genre à trouiller devant le danger. Par contre, en avançant, il s’adressa à Nïn :

Jengolf – Personne sur terre n’est maître de qui que ce soit. Tu as droit à ta liberté.

J’étais un peu étonné des dires du garou. Je connaissais sa pensée sur le sujet, le respect et la liberté pour toutes les races. Ce qui était assez contradictoire avec son passé. De ce que je savais quand il voulait bien m’en parler. Déjà, il était un tacoman comme moi, de plus il faisait partie de l’ost, des esclaves, il en avait donc. Mais tout cela avait changé depuis cette terrible mission. Il avait aussi bien changé physiquement que mentalement. Il avait adopté une nouvelle vision sur le monde, comme ce fut le cas pour moi. Mais on pouvait aussi penser, qu’il procédait ainsi en signe de rébellion contre le royaume de Tacomnal. Enfin, l’un n’empêche pas l’autre. Il me l’avait prouvé en venant en aide à plusieurs pauvres âmes asservis.

Niyos – Mais on est aussi libre de choisir son maître.

Je pouvais provoquer la contrariété de mon mentor en disant cela. Parler d’asservissement pouvait le frustrer. Mais c’était une autre chose qu’il m’avait apprit. Mais je voulais montrer aussi que si Nïn était heureuse ainsi, tant mieux pour elle. En réponse, le loup-garou me toisa du regard et fit un signe approbateur de la tête. J’avais marqué un point. Fier de moi, je le rattrapais pour avancer à côté de lui afin de découvrir d’autres pièges, mais rien. Cela dura quelques minutes avant d’arriver devant un nouveau défi. Nous distinguions devant nous… Trois grandes portes de pierre fermer.

•————————————•
L'ami des loups:

Niyos
Expert
Expert

Race : Humain
Classe : Rôdeur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Donjon - Event] Le temple du rituel maudit

Message  Schizae le Dim 31 Juil 2016 - 20:50

L’histoire de Nïn fait complètement oublier à Schizæ le « clic » qui a retenti à l’instant. Elle ne remarque rien. Pas même ce changement subtil d’atmosphère. Un piège a été déclenché, mais elle a l’impression que tout va bien. Tout n’est jamais allé aussi bien. Cela devrait lui paraître louche, et pourtant, elle ne peut s’empêcher de se sentir trop légère pour être inquiète.

Schizæ écoute sa nouvelle esclave parler de son ancienne vie avec un détachement qui l’étonne. Elle n’a pas eu une enfance joyeuse. Ses pouvoirs étaient comme une malédiction. Pourtant, la fillette ne peut s’empêcher de dire à voix haute ce qu’elle pense, sans imaginer un seul instant qu’elle pourrait blesser Nïn.

SCHIZÆ – C’est une très bonne chose que ton maître se soit débarrassé de toi. Sans ça, on ne se serait jamais rencontré.

Niyos ajoute que personne n’est maître de qui que ce soit. La fille hausse les sourcils en poussant un long soupir entendu. L’évidence est devant ses yeux : Schizæ est maître de Nïn, que faut-il de plus à l’humain pour le remarquer ? Jengolf ajoute plus intelligemment qu’on est également libre de choisir son maître. Ce dernier est bien moins crétin que le petit, se dit la fillette.

Elle offre un visage ouvert à Nïn, l’abaissant ostensiblement pour lui faire comprendre qu’elle est libre de se joindre à la conversation et de répondre aux deux humains. La fillette, quand à elle, avance à grande enjambée, déjà lassée de cette conversation trop philosophique pour elle.

Elle se tourne vers le dragon qui s’est immobilisé en entendant le déclanchement d’un potentiel piège. Il les observe d’une étrange façon. D’ailleurs, il est étrange… Schizæ est prise de vertige, elle a l’impression de le voir flou. C’est drôle, son image se tortille sur place. Elle éclate de rire bêtement. Mais qu’est ce qui lui prend ?

SCHIZÆ – T’es tout bizarre… qu’est-ce que tu…
DRAGON – Schizæ…
SCHIZÆ – Je connais ça… c’est cette sensation… Haha ! Comme chez les moniales… C’est…
DRAGON – Oui… De l’herbe du serpent.

Il parait que l’herbe du serpent aurait pour origine les ancêtres des dragons eux-mêmes. Que la légende soit vraie ou non, la fumée n’a aucun effet sur le compagnon de la fillette qui se contente de regarder le groupe évoluer au milieu de l’odeur forte de l’herbe brulée. Il ignore lequel des quatre a activé le piège. Il observe simplement ces bipèdes, se demandant s’ils arriveront jusqu’au bout de ce chemin semé d’embuche s’ils sont incapable de se retenir d’activer des pièges et, pire que ça, ne s’en rendent même pas compte.

Le dragon se retourne et continue à avancer, suivi de près par une Schizæ euphorique.

•————————————•
Schizæ
color=#669900
RP : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8.

Schizae
Elite
Elite

Race : Humain
Classe : Nécromancien

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Donjon - Event] Le temple du rituel maudit

Message  Nïn le Mar 2 Aoû 2016 - 15:02

– C’est une très bonne chose que ton maître se soit débarrassé de toi. Sans ça, on ne se serait jamais rencontré.

Nïn sourit à Schizae, qui vient de lui offrir ces mots. La petite baronne a raison. Bien sûr, cela lui a fait mal. Mais certaines choses douloureuses peuvent déboucher sur des choses heureuses, et c'est en l’occurrence le cas. Tandis qu'elle sourit, Nïn se sent soudain un peu étrange. La tête lui tourne quelque-peu, et elle sent ses pouvoirs bouillir en elle sans qu'elle ait demandé quoi que ce soit. Elle se sent joyeuse, aussi. Et elle trouve tout cela très amusant.

Elle entend Jengolf dire que personne n'est maître de quoi que ce soit, et qu'elle a droit à sa liberté. Cela la contrarie un peu. Elle fronce les sourcils. Schizae lui fait signe qu'elle peut répondre. Elle cherche ses mots, mais elle a du mal à réfléchir clairement, ses pensées sont embrumées. Elle est une demi-elfe, elle doit le respect aux humains... Ils ont des droits sur elle... Et de quoi les faire respecter... Elle appartient aux autres, pas à elle-même... A Schizae... Mais tout est trop embrouillé, rien ne sort de sa bouche, et plus elle tente d'y réfléhir, plus ses pensées lui échappent.

– Mais on est aussi libre de choisir son maître.

Elle se tourne vers Niyos, qui vient de parler. Ses mots sont étrange. Elle a l'impression que sa phrase cache un piège, un paradoxe. Libre de choisir son maître ? Elle ne sait pas. Est-ce qu'on peut parler de liberté, de choix ? Elle n'a pas choisi d'être ce qu'elle est. Elle n'a pas choisi d'être une sang mêlée, ni d'être capturée par des humains. La panthère n'a pas choisi d'être domestiquée. Mais, en effet, elle aurait pu reprendre sa liberté. Elle aurait pu, quand elle a échappé aux marchands d'esclaves. Elle aurait pu, encore, quand le dragon a refusé que Schizae ait des esclaves. Elle ne l'a pas fait. A-t-elle alors librement choisi sa maîtresse ? Elle ne sait pas. La question est : est-ce par choix, ou par necessité ? Elle a l'impression de ne pas pouvoir être libre. Mais elle s'est elle-même affirmée comme appartenant toujours à Schizae. Et elle en est heureuse. Tout cela est vraiment compliqué. Surtout qu'elle a du mal à se concentrer. Elle a plutôt envie de se laisser emporter par la sensation qui l'enveloppe petit à petit.

Elle entend Schizae parler au dragon. Elle s'étonne d'une certaine sensation. Ah, elle aussi ? Soudain, au moment même où Schizae énonce sa conclusion, Nïn comprend. Une odeur flotte dans l'air, s'infiltre en eux et fait naître cette étrange état de distance, de joie et de distorsion. L'herbe du serpent. La demi-elfe peine à se questionner sur la présence dans l'air de l'odeur de la plante. Elle pense un instant à leur ancien guide fumeur d'herbe, se souvient qu'il est mort. Il n'a donc rien à voir là-dedans. Elle oublie ses questions. La sensation est trop agréable pour lutter contre elle. Les yeux écarquillés, elle suit Schizae et le dragon, s'amusant de ses perceptions distordues et de la magie en elle, qui est elle aussi affectée par les herbes et la fait se sentir traversée de courants d'énergie.

•————————————•
Nïn

Nïn
Expert
Expert

Race : demi-elfe
Classe : Sorcier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Donjon - Event] Le temple du rituel maudit

Message  Niyos le Jeu 4 Aoû 2016 - 21:08

Face à ces trois grandes portes, nous entendîmes nos compagnons nous rattraper, discuter entre eux. Nous ne faisions pas trop attention, concentré sur le fait de choisir une de ces portes en pierre. Je ne distinguais presque rien, mais Jengolf s’occupait d’étudier ces trois potentiels passages. Avec sa vue surhumaine, il pouvait voir laquelle de ces portes serait la bonne à emprunter. En attendant qu’il finisse, j’attendais les autres. Me retournant, il me semblait qu’ils étaient plus étranges que d’habitude. L’elfe surtout, elle était souriante et jouait un peu avec sa magie. Qu’est-ce qui la rendait si euphorique ? Un peu plus et elle allait gambadait dans ces tunnels comme une folle. Mais je n’étais pas inquiet. Je trouvais cela de plus en plus normal. En réalité, je ressentais son enthousiasme aussi.

Sa joie était contagieuse, je me sentais bien et en sécurité. J’étais… Détendu… À l’aise… J’avais une envie de rigoler, dont je ne pouvais maîtriser. Même ma vision devint trouble comme dans un brouillard, mais me donnait l’illusion d’un monde plus heureux. Que m’arrivait-il ? Jengolf revint vers moi, ayant fini d’inspecter les portes. Le voyant approché, je lui faisais le plus grand et effrayant sourire de ma vie. J’étais content de le voir arriver, il avait une tête rigolote. En plus, cette fine odeur puante dans l’air m’enivrait.

Jengolf – Bon, il y a des symboles près des portes. Il n’y a pas d’autres indications. On devra faire avec.
Niyos – Ne te plains pas mon loup. C’est déjà pas mal je trouve.

Jengolf fut choquer par ce que je venais de dire, il me regardait comme si j’étais une bête curieuse. Sauf qu’il était plus bête que moi. Hahahahaha !

Jengolf – Tu te sens bien gamin ?
Niyos – Oui, très bien et toi ? Tu as un nez c’est super !
Jengolf – Niyos… Là tu me fais vraiment peur. Que t’arrive-t-il ?
Niyos – Petite souris d’hiver ! Quand est-ce que tu arrives ? Hahahaha !
Jengolf – On dirait que tu vies la même chose qu’à Telbara… Bon écoutes… Assieds-toi là, d’accord ? Je reviens.

Le loup-garou m’aida à m’assoir sur un gros coussin gris dur pour aller parler à nos compagnons. Je l’écoutais avec plaisir et l’attendis. Jengolf s’approcha des autres :

Jengolf – Ecoutez, je ne sais pas trop ce qu’il se passe ici. Niyos à un comportement étrange et… Nïn aussi apparemment. Peut-être que c’est lié à cette drôle d’odeur dans l’air. On doit partir d’ici, mais l’accès est bloqué par trois portes énigmatiques.


•————————————•
L'ami des loups:

Niyos
Expert
Expert

Race : Humain
Classe : Rôdeur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Donjon - Event] Le temple du rituel maudit

Message  Schizae le Jeu 11 Aoû 2016 - 21:28

LE DRAGON

Les bipèdes me suivent. Seul le semi-loup n’est pas atteint par la substance qui sort de la troisième porte. L’un de leur pied a marché sur un bouton qui a activé un piège. Un mécanisme des plus basique qui utilise le frottement pour créer une étincelle et bruler des herbes du serpent afin de modifier la perception des personnes qui, une fois atteintes, n’auront plus aucune envie de poursuivre leur objectif premier.

Schizæ tourne son visage vers moi. Ses dents sont découvertes. Chez les Hommes comme elle, ça veut dire qu’ils ressentent des émotions. Les émotions, c’est ce qui les empêche de voir la réalité. Les émotions sont le filtre qui déforme tout ce que leurs faibles sens captent.

SCHIZÆ – Ici, c’est beau. Ça tourne… Regarde mon petit dragon, ce dessin, il grandit et oh ! Ça fait plein de forme géométrique, il faut… Ah…

Ma jeune humaine tire la langue, concentrée. Elle s’assoit par terre face à la troisième porte, celle d’où vient la fumée. Elle fixe le symbole et se coupe de tout le reste. Plus rien ne semble exister à ses sens, mis à part ce dessin. Je vois au mouvement de ses yeux qu’elle capte le moindre petit bruit. Elle s’ouvre au monde qui l’entoure. Elle découvre enfin toute sa petitesse. Elle comprend enfin que les humains ne perçoivent qu’une partie de l’Univers. Elle sait enfin qu’elle ne sait rien. Elle tourne son visage vers moi et, pour la toute première fois, elle me perçoit. En partie, certes, mais dans ses yeux, je remarque qu’elle découvre la complexité (ou alors la simplicité) du tout.

SCHIZÆ – Wha !

C'est tout ce qu'elle peut prononcer face à la plus grande découverte de toute sa courte vie… Je me tourne vers le semi-loup. Il interroge son ami bipède. Je m’approche de Schizæ pour observer les symboles. Mon humaine semble partie. Son esprit a quitté son corps et erre loin d’ici. Je peux le sentir s’en aller, traverser la troisième porte et disparaître. Elle est danger. Son corps devient tout mou et s’affale au sol. Je lui attrape le bras et la mord. Mes dents s’enfoncent dans sa chaire et le sang coule.

SCHIZÆ – Aïe ! Qu’est ce que tu fais ?
DRAGON – Ne quitte pas ton corps maintenant, tu ne reviendrais pas.
SCHIZÆ – Laisse moi aller là (elle désigne la troisième porte de la main). C’est bien là bas, il y a des fleurs, plein de fleurs qui dansent dans le feu… Laisse moi…

Mon humaine se remet à somnoler. Je lui reprends le bras et mord à nouveau. Elle revient difficilement à elle. Il faut partir rapidement. Je m’adresse au semi-loup :

DRAGON – Il faut partir. Les herbes qui brulent rendent leur esprit lucide, mais la fumée des fleurs est toxique pour les rampants. Si on ne s’éloigne pas rapidement de cette porte, vous allez tous mourir.

Il y a deux portes. Laquelle franchir pour ne pas mourir ?

•————————————•
Schizæ
color=#669900
RP : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8.

Schizae
Elite
Elite

Race : Humain
Classe : Nécromancien

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Donjon - Event] Le temple du rituel maudit

Message  Nïn le Dim 14 Aoû 2016 - 19:16

Plus ça va, plus Nïn se sent flottante. Elle n'arrive plus à comprendre ce qui se passe autour d'elle. Elle voit le dragon, Schizae, Niyos et Jengolf, et des portes aussi, mais elle est incapable de se focaliser. Tout tourne. Son corps lui semble terriblement lourd et lent, elle a l'impression que son esprit aimerait s'en détacher.

Soudain, elle avise Schizae par terre. Elle ne l'a même pas vu tomber. Elle a l'air de dormir. Ou peut-être que son esprit à elle s'en est allé, a laissé là son corps pour aller plus loin, plus haut, comme le ferait bien le sien... Tout se trouble, et Nïn est à genoux. Elle voit le dragon qui... mord sa maîtresse. Elle montre les dents et feule vers lui, à la manière de l'once qu'elle peut être lorsqu'elle le souhaite. Elle parvient à se focaliser sur la scène devant elle, entend vaguement Schizae demander au dragon de la laisser.

Nïn tente de s'approcher, à quatre pattes, incapable de songer assez pour se relever. Tout est trouble... à par la nouvelle morsure que le dragon inflige à sa maîtresse. Nïn se hérisse. Il n'a pas le droit de faire cela ! Elle le voit vaguement parler à Jengolf... elle s'approche de lui, parvient soudain à se relever, la colère l'embrase... littéralement. Tout son corps se met soudain à brûler. Les flammes en elles, appelées par l'herbe, la dévorent, pour la libérer. Elle se laisse tomber au sol, oublieuse de la raison qui l'avait poussée à se lever. La sensation est trop intense. Son feu la dévore ! Mais, étrangement, ses chairs ne brûlent pas. Fascinée, elle se demande comment ça marche. Un instant. Avant d'abandonner l'idée même de penser. Elle et les flammes ne font qu'un. Elles brûlent. Elles montent vers le plafond de la grotte. Elles s'élèvent... Nïn sent qu'une partie d'elle s'est mise à rire hystériquement.

Mais finalement, les flammes se mettent à baisser. Sa force, leur force, décroit. Nïn revient à soncorps, si lourd, au sol. Peu à peu, les flammes s'épuisent et meurent. Comme c'est dommage...

Nïn se roule en boule. Elle ne sait plus où elle est. Tout ce qu'elle sait, c'est que son esprit ne demande qu'une chose : s'évader. Et que son corps l'encombre. Les flammes l'ont fait monter, mais ce n'était pas assez. Il lui faut maintenant se laisser aller. Elle relâche ses muscles pesants, inutiles. Puis elle ferme les yeux.

•————————————•
Nïn

Nïn
Expert
Expert

Race : demi-elfe
Classe : Sorcier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Donjon - Event] Le temple du rituel maudit

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 1:48


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum