Serpad Eoc'Deokad [Homme-lézard / Nécromancien]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Serpad Eoc'Deokad [Homme-lézard / Nécromancien]

Message  Athyl le Dim 25 Oct 2015 - 11:40

Nom de votre personnage : Serpad Eoc'Deokad

Age de votre personnage : 27 ans

Race : Homme-lézard

Classe : Nécromancien

Arme : ses pieds, ses poings, ses griffes, ses crocs et sa queue

Armure : aucune

Capacité spéciale : Serpad peut cracher du feu sous la forme d'un cône rectiligne de 3m de long, par la bouche ou par les narines.

Compétence raciale (Homme-lézard) : Combat à mains nues

Sorts ou compétences de votre personnage :

- Magie de la nécromancie
- Aspiration vitale (Magie de la nécromancie) : Par contact avec une cible vivante, Serpad lui aspire de l'énergie vitale pour se soigner à ses dépens. (8 fois maxi par combat)
- Crampe (Magie de la nécromancie) : Serpad touche une cible pour lui infliger une crampe affectant généralement un muscle de la jambe ou du bras. (4 fois maxi par combat, dure 3 posts)
- Glaire nécrosante (Magie de la nécromancie) : Serpad crache une glaire verdâtre et visqueuse qui, au contact de la peau, crée des irritations purulentes. Un contact prolongé pendant plusieurs minutes peut entraîner progressivement une putréfaction de la chair. (8 fois maxi par combat)
- Magie de l'invocation
- Invocation de granl (Magie de l'invocation) (5 fois maxi par combat)
- Invocation de pestiféré (Magie de l'invocation) (1 fois maxi par combat)
- Invocation de chien de styx (Magie de l'invocation) (3 fois maxi par combat)
- Invocation d'ombrulant (Magie de l'invocation) (1 fois maxi par combat)
- Invocation de spectre (Magie de l'invocation) (3 fois maxi par combat)
- Invocation de tréant torturé (Magie de l'invocation) (1 fois maxi par combat)
- Alchimie
- Baume réparateur (Alchimie) : Appliqué sur une blessure ou à l'endroit d'une fracture, ce baume assez puissant pénètre la peau et soigne.

Compétences secondaires de votre personnage :

- Orientation naturelle
- Connaissance de la flore

Caractère de votre personnage :

N'allez pas croire, sous prétexte qu'il est un nécromancien, que Serpad est un être mauvais, maléfique et cruel. C'est tout le contraire. Serpad Eoc'Deokad est simplement fasciné par la mort. Il ne s'émeut pas de la souffrance physique d'un animal ou d'une personne, c'est vrai, mais il ne va pas chercher à la provoquer par cruauté. Sa fascination pour la mort influence simplement son utilisation de la magie : la nécromancie est à ses yeux un art aussi noble que les autres arts magiques, et le mystère qui auréole tout les morts-vivants est pour lui l'un des plus beaux dont les dieux ont eu l'idée de permettre l'existence.
Serpad n'est pas quelqu'un de renfermé. Il est un peu timide mais n'a pas plus de problème que cela à tisser des relations sociales. Il parle peu mais aime beaucoup analyser les gens. C'est donc quelqu'un de réfléchi, en rien impulsif. Il aime le partage et l'ouverture d'esprit. S'il ne supporte pas les préjugés au sujet de la nécromancie, il ne se permettra pas d'avoir de son côté des préjugés sur les autres disciplines magiques. Il a d'ailleurs très peu de préjugés de façon générale.
Bien qu'il aime réfléchir, c'est avant tout quelqu'un d'intuitif. Il est capable de prendre des décisions qui semblent contraires à la raison, juste pour suivre son intuition.

Histoire de votre personnage :

La famille Eoc'Deokad est livrée aux affres du règne du grand Serres en Casnall, un continent proche de l'Orcande. Serres est un Drow qui a fait sombrer le Casnall en pleine guerre interne. Là-bas, les Drows sont loin d'être une race en voie d'extinction, et ont pris le pouvoir sur plusieurs villes. Ils occupent le pays, font régner la terreur, exécutent les population qui ne se soumettent pas, tout cela sous l'impulsion de leur meneur déifié. Ils ne ressemblent plus à des Elfes tant ils ont le comportement d'envahisseurs Humains. Une histoire comme ça est tout simplement impensable en Orcande. Pourtant, le Casnall est bel et bien en train de sombrer dans la folie de Serres qui met le pays tout entier à feu et à sang. Imaginez des Drows patrouillant dans toutes les villes de plus de cinq mille habitants, imposant les lois de Serres, semant la peur et encourageant la délation.

La seule chose qui retient Serpad Eoc'Deokad en Casnall, c'est sa sœur de douze ans son aînée, Icleue, qui a eu tôt deux enfants avec son mâle, Qoaclo. Le premier enfant est un mâle de cinq ans, Veqdil. Le second n'a pas encore éclos de l'œuf. Qoaclo et Icleue ne le verront jamais éclore : ils sont tués avant à cause de voisins ayant dénoncé leur mépris pour les Drows. Serpad n'a alors que huit ans. Il n'est pas présent à ce moment précis, mais parti cueillir des légumes à quelques dizaines de mètres de là. Quand il découvre le cadavre de sa sœur et de Qoaclo, son neveu Veqdil est absent, de même que l'œuf. Il est affligé par la tristesse, et imagine toutes les hypothèses à propos de son neveu, ne pouvant savoir que Veqdil a réussi à s'enfuir vivant avec l'œuf dans les bras. Serpad n'apprendra jamais la naissance de son second neveu, Velpar Eoc'Deokad.

Désormais, plus rien ne rattache Serpad Eoc'Deokad au Casnall, aussi décide-t-il de prendre le risque de fuir clandestinement. Les Drows ne laissent partir que les bateaux de marchandises en les fouillant minutieusement. Un jour, Serpad réussit à s'enfuir à la nage, il n'a pourtant que huit ans. Il prend d'énormes risques, mais à ce moment-là, la mort lui paraît préférable à la survie en Casnall. Il atteint une barque de patrouille drow. A la faveur du soleil qui étincelle ce jour-là, Serpad attaque les deux Drows en position sur la barque depuis l'eau, et réussit à les tuer tous deux en se battant dans l'eau avec rage et désespoir. Il monte dans la barque et pagaie loin de la côte. Il réussit par chance à rattraper un navire marchand qui part du Casnall pour l'Orcande, et se fait accepter à bord.

Il débarque à Telbara sans savoir que quatre ans plus tard, ses deux neveux feront de même. Quand il pose le pied sur le quai de Telbara, Serpad a donc huit ans, ce qui est déjà le début de l'adolescence pour un Homme-lézard. En dépit de son âge, Serpad est logé dans une tente à Spéropoleos, qu'il partage avec un Tigrain typé jaguar du nom de Kleimo. Se rendant compte qu'il a affaire à un réfugié orphelin, Kleimo prend le petit Homme-lézard sous son aile. Il s'avère que Kleimo est un magicien.

Il devient comme un père adoptif pour Serpad qui découvre grâce à lui qu'il dispose lui aussi de l'aptitude à manier la magie. Malheureusement, peut-être influencé par l'occupation drow dans laquelle il a grandi, ou par le fait qu'il a tué de sang froid deux personnes à l'âge de huit ans, Serpad montre un étrange mais net intérêt pour la mort. A mesure qu'il apprend de Kleimo à manipuler la magie, il cherche à savoir s'il est possible de manipuler l'énergie vitale des êtres vivants avec la magie.

Kleimo a cependant trop d'amour pour le jeune orphelin qu'il élève comme son propre fils, et c'est sous sa bienveillance que Serpad développe ses premières affinités avec la nécromancie. Au fil des années, il apprend à invoquer des morts-vivants, à troubler l'énergie vitale d'une cible, à sécréter une substance nécrosante, mais surtout, à cacher sa nature de nécromancien. Kleimo le met en garde contre les dangers de la nécromancie et contre la mauvaise réputation qu'elle a.

Mais un soir, alors qu'il a vingt-six ans et qu'il rentre chez lui, Serpad ne trouve pas Kleimo à la maison. Il le cherche partout, et finit par apprendre de certains riverains que des gardes auraient emmené avec eux un Tigrain typé jaguar. Serpad panique, mais il croit comprendre ce qu'il s'est passé. Il ne peut pas se présenter à la caserne ou aux geôles sans compromettre son identité. Kleimo lui à appris à cacher aux gardes et aux oreilles indiscrètes qu'il est un nécromancien.

Le lendemain matin, Serpad assiste, impuissant, à l'exécution publique de Kleimo pour pratique de la nécromancie. Ce dont se doutait Serpad est donc confirmé : Kleimo s'est sacrifié pour le protéger. En fait, des rumeurs sur la présence d'un nécromancien dans le quartier est parvenue jusqu'à la Guilde des Guerriers, et Kleimo a couvert Serpad en trompant l'enquête, se faisant condamner à sa place. Serpad n'avait jamais imaginé que Kleimo l'aimait à ce point-là.

C'était il y a un an. Serpad n'arrive plus à vivre dans la maison de Kleimo. Il erre d'auberges en auberges, en vendant des baumes pour gagner de l'argent, ou en accomplissant certaines missions. Il veut prouver à la face du monde que l'on peut être un nécromancien et accomplir de belles choses. Il veut le faire pour que le sacrifice de son père adoptif ne soit pas vain.
avatar
Athyl
Membre du staff


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum