Dieux au panthéon en Orcande

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dieux au panthéon en Orcande

Message  Athyl le Lun 12 Jan 2015 - 10:36

Les dieux vénérés en Orcande


Kaluni, déesse de la Lumière

Kaluni est la Déesse-Reine, c'est elle qui a initié la création du monde. Son symbole est un cercle, entouré d'un zigzag circulaire concentrique. Kaluni n'a pas de véritable forme, ce n'est qu'une énergie pure et étincelante. Elle s'est entourée de trois autres dieux : Théno, Méphiti et Elasgol. Pour peupler son monde, elle a enfanté deux dieux : Ezor le Dieu-Dragon, et Sercanth le Dieu-Serpent. Méphiti a réussi à retourner Sercanth contre sa mère, sachant très bien qu'il serait impossible pour Sercanth de détruire Kaluni. Cependant, Kaluni, prenant conscience que Sercanth risquait de produire un déséquilibre dans le brassage des âmes, a scindé une part d'elle-même, créant Silux le Dieu-Basilic, chargé d'arbitrer les décisions d'Ezor et de Sercanth. Ce sacrifice a mis un terme à la toute-puissance de Kaluni : l'ombre et la nuit en sont les stigmates.
Si, à Estandre, l'on a gardé la vraie version des faits, les croyances à Tacomnal sont ainsi : Sercanth a en réalité été conscient des tentatives de manipulation de Méphiti, et il a conseillé à Kaluni de sacrifier une partie d'elle-même pour assurer un équilibre.
A cette première divergence dans la foi s'ajoute ceci : à Estandre, l'on estime que Sercanth est un dieu malin et que ses adorateurs sont des apostats, tandis qu'à Tacomnal, l'on estime que Sercanth est simplement le pendant nécessaire d'Ezor et qu'il est normal de le vénérer autant que lui, et l'on salue même sa lucidité qui a permis l'apparition de Silux sans lequel il n'y aurait aucun équilibre naturel. Tout ceci est à l'origine de la guerre entre les royaumes d'Estandre et de Tacomnal.


Ezor, dieu de la Vie

L'un des deux enfants de Kaluni, son symbole est une tête de dragon, des narines duquel partent deux lignes onduleuses. Ezor a en effet la forme d'un dragon noir aux reflets lumineux dont le souffle fait naître ou guérir toute chose ; il est aussi appelé le “Dieu-Dragon”. Son rôle est de produire de nouvelles âmes. Silux est là pour s'assurer qu'Ezor n'engendre pas un surplus d'âmes et ne crée ainsi un déséquilibre. Le pouvoir d'Ezor se limite à l'âme : le corps est du domaine de Théno.


Sercanth, dieu du Purgatoire

L'un des deux enfants de Kaluni, son symbole est un ouroboros. Sercanth a en effet la forme d'un serpent géant qui “avale” les âmes pour les “régurgiter” ou pour les “digérer” ; il est aussi appelé le “Dieu-Serpent”. Son rôle est de brasser les âmes des morts et de décider de leur sort. L'on dit qu'il les avale au moment de leur élévation, et en fonction de son appétit, soit il les régurgite dans un autre corps, soit il les digère. S'il régurgite une âme, on parle de réincarnation : l'âme est réincarnée, et il est tout à fait possible, et même hautement probable, que le nouveau corps n'ait rien à voir avec le dernier – l'âme d'un aigle peut être réincarnée dans un chêne, l'âme d'un Humain peut être réincarnée dans un escargot, il n'y a pas de règle. S'il digère une âme, on parle de béatification : l'âme trouve le repos éternel.
Sercanth éprouve une certaine rivalité envers Ezor. Méphiti y a vu une opportunité de créer un gros déséquilibre et a facilement influencé Sercanth pour l'amener à se rebeller contre sa mère, en sachant très bien qu'il échouerait et s'affaiblirait. Sercanth a échoué mais n'a pas été affaibli pour autant ; il a même réussi à pousser Kaluni à sacrifier une partie de ses pouvoirs pour devenir Silux et maintenir l'équilibre entre les pouvoirs des deux frères.
Pourtant, Sercanth n'est pas foncièrement un dieu mauvais ; il est en revanche considéré comme tel dans le royaume d'Estandre, alors qu'il est pourtant le pendant nécessaire à Ezor, ce que l'on a bien compris dans le royaume de Tacomnal malgré une croyance fausse des faits autour de l'apparition de Silux. Ce qui n'aide pas non plus l'image de Sercanth, c'est que les nécromanciens le vénèrent, mais simplement parce-qu'ils aimeraient défier ou s'approprier ses pouvoirs ; dans les faits, un nécromancien va d'une manière ou d'une autre à l'encontre du rôle de Sercanth, c'est là toute l'ironie de la chose.


Théno, dieu des Eléments

Père du plan spirituel, son symbole est un cercle, du périmètre duquel partent quatre spirales en croix. Théno a la forme d'un noyau ectoplasmique capable de se modeler en ce qu'il souhaite. Il est à l'origine des quatre éléments originels que sont la Terre, l'Air, l'Eau et le Feu, ainsi que de l'élément Vide qui occupe une place à part. Son rôle est double. D'une part, il veille sur les esprits élémentaires et en produit de nouveaux. D'autre part, il permet aux esprits élémentaires de se matérialiser pour donner corps à toute chose. C'est grâce à Théno qu'un œuf devient bébé ou qu'une graine devient arbre, par exemple. Kaluni a fait appel à lui pour donner matière au monde qu'elle voulait créer. Le pouvoir de Théno se limite au matériel, au corps : l'âme est du domaine d'Ezor.


Méphiti, déesse de la Malice

C'est bien beau d'avoir de la matière, des corps et des âmes, mais faut-il encore que les âmes soient capables de libre arbitre, et c'est là qu'intervient Méphiti, dont le symbole est une aile de chauve-souris percée d'une double ligne droite. Méphiti a la forme d'un diablotin ailé. Kaluni a fait appel à elle pour permettre à tous les êtres vivants qui allaient peupler son monde de penser par eux-mêmes. Son rôle est donc d'insuffler l'intelligence et les émotions, un rôle que Méphiti tend à pervertir en insufflant la malice. Méphiti est véritablement le seul dieu mauvais, car elle prend plaisir au chaos. Son pire ennemi est Elasgol, sur lequel elle ne parvient à avoir aucune emprise. Elle a ainsi eu l'envie de s'en prendre à d'autres dieux. Voyant la tendance de Sercanth à jalouser son frère Ezor, elle l'a manipulé pour le pousser à affronter Kaluni. Son but était de créer un déséquilibre dans le monde de Kaluni et de se délecter du résultat. Son plan a échoué : Sercanth n'a pas été affaibli par l'affrontement, et Kaluni a sacrifié une partie de ses pouvoirs pour devenir Silux et s'assurer que jamais Sercanth ne prendrait le dessus sur Ezor ni inversement. Voilà pourquoi Méphiti, frustrée, essaie d'agir directement dans l'esprit des êtres vivants pour amener le chaos.


Elasgol, dieu de la Quiétude
/
Dieu flegmatique, songeur et protecteur, son symbole est une limace sur une feuille. Elasgol a la forme d'un mollusque terrestre, généralement comparable à une limace géante, parfois représentée de façon humanoïde, parfois simplement avec des bras, parfois sans membres ; on lui donne plusieurs surnoms, “Dieu-Songeur”, “Dieu-Gardien” ou “Dieu-Limace”. Son rôle est de veiller sur les êtres vivants et d'empêcher Méphiti de réussir à semer le désordre. Elasgol apporte flegme et quiétude, et est aussi à l'origine des songes. C'est un dieu bienveillant et protecteur et c'est à lui que l'on fait référence quand on parle de “bonne étoile” ou d'“ange-gardien”, mais aussi quand on parle de “mauvais œil”. Car si on le prie pour invoquer la chance, on peut aussi essayer à l'inverse de l'éloigner pour attirer la malchance sur autrui. On modifie alors son symbole : normalement, la tête de la limace est opposée au pétiole de la feuille, auquel cas Elasgol protège et porte chance, mais la croyance veut que si l'on représente son symbole avec la tête de la limace du côté du pétiole, cela a pour effet d'attirer le mauvais œil. Kaluni a fait appel à lui pour veiller sur les créatures peuplant son monde, et notamment pour les protéger des méfaits de Méphiti : Elasgol est en effet le pire ennemi de Méphiti, car son flegmatisme lui permet de rester immunisé à sa malice.


Silux, dieu de l'Equilibre

Partie ténébreuse de Kaluni, son symbole est un croissant de lune avec en son sein un cercle à moitié plein. Silux a la forme d'un basilic géant ; il est aussi appelé le “Dieu-Basilic”. Silux est le fruit du sacrifice de Kaluni pour empêcher Sercanth de prendre le dessus sur les pouvoirs de son frère sous l'influence de Méphiti. Ce sacrifice a retiré une partie des pouvoirs de la Déesse de la Lumière, ce qui a eu pour conséquence d'engendrer l'ombre et la nuit, puisque la lumière divine n'était plus suffisamment puissante pour être omniprésente et constante. Ceci explique pourquoi l'on attribue à Silux une aura de ténèbres.  Il n'y a pas de temple consacré à Silux, car l'on préfère vénérer encore Kaluni. Silux n'est pas renié dans son existence même, mais dans son rôle indépendant de celui de Kaluni. L'on préfère ainsi, aussi bien dans le royaume d'Estandre que dans le royaume de Tacomnal, vénérer directement Kaluni même au titre de l'Equilibre. De fait, quelqu'un priant directement Silux est jugé d'hérésie autant que quelqu'un vénérant Méphiti, car c'est comme s'il louait l'acte de Sercanth.
avatar
Athyl
Membre du staff


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum