Un Barbare avec un cerveau ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un Barbare avec un cerveau ?

Message  Baldrisson le Mer 26 Aoû 2015 - 12:35

Après cette affaire de Sirène, Baldrisson avait quitté Charwën et Omcapodem pour se diriger vers le Sud, vers les montages et sa Tribu. Cela faisait bien trop longtemps qu'il était parti et il avait la nostalgie des lieux où il avait passé son enfance et son adolescence. Revoir ses amis, ses proches, sa famille... Ce désir était fort. L'Humain avait rapidement enfourché sa monture, ne prenant guère le temps que de crier un "Adieu" à l'intention du Xolon et du Demi-Elfe. Puis, ménageant tout de même le cheval, il avait parcouru de nombreux miles, avant de finalement parvenir, en début de soirée, à l'orée Nord de la Forêt des Rois. Il prit la décision de s'arrêter pour la nuit. L'Humain ramassa du bois mort tombé aux pieds des arbres et en fit rapidement un foyer, qu'il se garda d'allumer : la nuit n'était pas encore tombée et il n'avait guère faim. Le colosse délesta sa monture de ses fontes et le bouchonna avec des poignées d'herbes, avant de s'occuper de ses sabots à l'aide de son couteau.

Enfin, il laissa sa monture paître tranquillement, tandis que lui-même allumait le feu. Il sortit de ses fontes de la viande, qu'il piqua sur son couteau et fit griller à la chaleur des flammes. Levant les yeux vers le ciel, il observa les étoiles qui, une à une, s'allumaient. Il retira la viande et mordit dedans. L'Humain arracha un morceau de chair et le mâcha consciencieusement, réfléchissant quant à la prochaine étape de son périple. Si ses souvenirs étaient bon, il lui fallait à présent chevaucher pendant quelques temps vers l'Ouest, pour trouver une trouée dans la forêt, trouée par laquelle passait une route souvent empruntée par les marchands Nains. Cette route le mènerait par la suite dans les montagnes, où il lui serait aisé de retrouver son chemin jusqu'à l'une ou l'autre des Tribus alliées à la sienne.
Il entendit, non loin, des bruits de pas. Empoignant sa hache, il se leva et scruta l'obscurité grandissante. A quelques dizaines de mètres de là, une forme sombre s'était arrêtée.

"Qui va là ? Montrez-vous !"

Il entendit un juron dans une langue inconnue, et une autre voix, plus... Rauque, s'éleva :

"Tu vois, j'te l'avais dit qu'il fallait le faire quand il était en train de grailler, maaaaais nooooon, Môssieur Lames-Noires ne veut rien faire comme les autres !"
avatar
Baldrisson
Elite
Elite

Race : Humain
Classe : Berserk

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un Barbare avec un cerveau ?

Message  Baldrisson le Sam 29 Aoû 2015 - 12:48

Une forme plus... Trapue était proche de la première. C'était celle-ci qui avait parlé. Le Barbare assura sa prise sur sa hache. D'après ce qu'il avait comprit, ceux-là n'étaient pas là pour partager tranquillement la chaleur du feu. L'autre silhouette, qui n'avait pas parlé, fit un geste. Baldrisson vit son feu s'éteindre dans un nuage de vapeur, après que de l'eau soit mystérieusement apparue au-dessus du foyer. Il jura. Son adversaire maitrisait la magie et il n'aimait pas cela, c'était... C'était tricher, en quelque sorte. Il entendit le chuintement doux des lames que l'on sortait du fourreau. Le temps que ses yeux s'habituent à l'obscurité, son adversaire avait fondu sur lui. Levant sa hache, il bloqua un coup, avant de sentir la morsure du métal sur son bras droit : son adversaire possédait deux lames dont il savait se servir. Baldrisson était plus grand et plus imposant. Il marcha sur le pied de son adversaire et le repoussa avec un revers de manche dans le visage.
Son adversaire fit un étrange geste de la main et il vit le sol se recouvrir d'une pellicule de glace. Le Barbare fit un bond en arrière pour éviter de voir ses pieds pris dans la glace. Son adversaire s'aventura sur le sol gelé, sans sembler gêné par le risque de glisser et de tomber au sol.

"Tu vas voir, mon salaud, moi aussi j'ai quelques tours dans mon sac."

A son tour, Baldrisson s'aventura sur la plaque de glace. Pour quelqu'un qui avait passé la majeure de sa vie dans les montagnes, où les hivers étaient rudes, ce n'était pas une plaque de verglas qui allait le gêner. Il prit ses appuis, glissant sur la glace, et se tourna brusquement, portant un violent coup de côté avec sa hache. Son adversaire se baissa et porta un coup d'épée en direction du mollet du colosse. La lame rencontra sa jambière dans un tintement métallique. Baldrisson assura à nouveau sa prise et donna un violent coup de hache, de haut en bas. Son adversaire l'esquiva à nouveau et le fer de la hache brisa la plaque de glace, projetant des esquilles un peu partout.

"Lames-Noires, cesses de jouer ! Ils sont là !"

Le dénommé "Lames-Noires" se retourna et Baldrisson leva le visage. Trois personnes se trouvaient là, toutes armées. La créature qui accompagnait "Lames-Noires" était sous la menace d'un coup de marteau et Baldr put se rendre compte qu'il s'agissait d'un de ces granls, comme celui accompagnant l'Argilite rencontré alors qu'il tentait de devenir membre de la Guilde des Guerriers de Telbara. Son adversaire jura et se porta à la rencontre des nouveaux arrivants, délaissant le Barbare.
avatar
Baldrisson
Elite
Elite

Race : Humain
Classe : Berserk

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un Barbare avec un cerveau ?

Message  Baldrisson le Lun 31 Aoû 2015 - 22:28

Baldrisson n'appréciait pas cela. Il s'amusait, se battait avec quelqu'un et voilà qu'on venait les importuner ! Il affermit sa prise sur sa hache et, en hurlant un cri de guerre Barbare, se porta à la rencontre des nouveaux arrivants. Son ancien adversaire embrasa ses lames et frappa celui qui menaçait le granl avant que ce dernier n'abaisse son marteau, se portant au combat avec une grande vivacité. Le colosse, quand à lui, donna un coup pratiquement au jugé en direction des deux autres. Son effort fut récompensé quand sa lame rencontra la pitoyable résistance d'une épée de métal. Quelle que soit la personne qui l'ai contrée, elle fit un roulé-boulé en arrière.
L'Humain fit tournoyer sa hache et la sentit trancher dans la chair d'un autre. Il fit un mouvement brusque, accompagnant la descente de son arme et sa victime tomba au sol dans un hurlement de douleur. Il donna un autre coup et lui fit sauter la tête. Celui qu'il avait envoyé bouler se releva et tenta de lui porter un coup. Il le bloqua, lui donna un coup de pied et l'éventra, avant de se tourner vers son ancien adversaire. Ce dernier faisait durer le plaisir : son ennemi souffrait de plusieurs blessures, toutes handicapantes à un certain niveau. Enfin, d'un coup de sabre, il fit sauter le bras de son adversaire. Ce dernier tomba au sol, se tenant pitoyablement le moignon de son membre.

"Voyons voir... Pas des Telbarans, c'est sûr... Ni des estanols, vous n'avez pas été assez débiles pour tuer directement Arlax. J'en déduit donc que vous êtes des tacomans. Sans doute des marchands d'esclaves, comme les fouets accrochés à vos ceintures semblent l'indiquer. Je suppose que c'est vous et vos gars qui nous ont suivi depuis ce matin... Shh, shhh... Hoche la tête pour répondre..."

En geignant et en pleurant, sa victime hocha la tête, s'étreignant le bras.

"Bien, bien... Je vais faire cesser la souffrance, ne t'en fais pas. Je sais m'occuper de ce genre de blessures. Mais à une condition. Tu vas rejoindre tes petits copains et les avertir de ne plus me suivre. La prochaine fois, je ne serais pas clément."

Il fit apparaître une flamme au creux de sa main, ce qui fit sursauter Baldrisson et le fit reculer craintivement. Il avait vu que cet étranger savait utiliser la magie, mais... C'était véritablement bien trop étrange. Pourquoi il n'avait pas utilisé cela directement sur lui, au lieu de geler le sol ? L'inconnu appliqua la flamme sur le moignon sanglant de sa victime, avant de la forcer à se mettre debout et de traiter la majorité de ses blessures. Puis, d'une calotte sur la tête, lui intima de partir rapidement avant qu'il ne change d'avis. L'inconnu se baissa et ramassa le granl resté au sol. Il s'avança, dépassa le Barbare toujours médusé et alla jusqu'au feu. Il y projeta une nouvelle boule de feu et l'alluma, déposa le granl au sol et retira sa capuche, dévoilant un visage d'elfe, sombre de peau, à la barbe mal entretenue et aux cheveux noirs de jais, retenus en une queue de cheval.

"Bon, tu viens t'asseoir, ou j'attends que des oiseaux ne fassent leurs nids dans ta bouche ouverte ?"
avatar
Baldrisson
Elite
Elite

Race : Humain
Classe : Berserk

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un Barbare avec un cerveau ?

Message  Baldrisson le Ven 4 Sep 2015 - 18:18

Baldrisson s'était assit, avec une certaine méfiance, sa hache à portée de main. Son... Invité était un Drow. Mais, pour autant qu'il puisse en juger, ce dernier n'avait pas cet apparence aristocratique propre aux autres Elfes. Le simple fait qu'il arbore cette barbe mal entretenue semblait le placer dans la catégorie des parias. De plus, l'Humain avait constaté que cet étrange Elfe Noir boitait, après le combat. Pourtant, il ne semblait pas avoir été blessé. Plus encore, il lui avait soigné l'épaule de façon très professionnelle, mieux qu'aucun rebouteux ou shaman ne puisse le faire. Ce fut après avoir prodigué ses soins, alors qu'ils mangeaient de la viande en se réchauffant au feu qu'il s'était présenté : Sardionus Sombrelame, médecin itinérant.

"Pour un médecin, tu ne sembles guère soucieux de la vie d'autrui : tu as tenté de me tuer pour voler mon cheval. Et accessoirement, tu n'as guère hésité à combattre tes poursuivants. Même si j'ai fait tout le boulot. Je devrais te demander de l'argent, tiens..."

"Oui, je suis un être complexe et ambiguë. Bon, je pense qu'au vu de la lueur d'incompréhension s'étant allumée dans ton regard, je vais éviter les mots un peu trop compliqués. Quant à me faire payer, alors que je viens de soigner ton épaule ? Tu es vraiment bien ingrat."

Baldrisson leva son index et son majeur droit en direction du Drow et cracha entre ses deux doigts tendus.
Son attention revint au morceau de viande qu'il faisait cuire et il mordit dedans. Le granl était près du Barbare, installé sur une sorte de mini-golem, qu'il avait créé pour pouvoir se déplacer jusqu'au feu après avoir abreuvé Sardionus d'injures quand il s'était rendu compte que ce dernier ne l'aiderait pas à bouger.

"Enfin... Pourquoi un Drow se risque-t'il seul dans ces contrées ? Vous n'êtes pas les plus appréciés... Quoique je suppose que ces marchands d'esclaves n'ont guère de cervelles pour penser qu'un Elfe Noir ferait un esclave soumit parfait."

"Je ne suis pas de ce continent. Et oui, pour autant que cela puisse t'étonner, le monde n'est pas plat et il existe d'autres terres aussi vastes que celle-ci. Enfin... J'ai eu quelques petits ennuis là-bas et j'ai dû fuir. Je me suis retrouvé à Telbara et j'ai dû travailler comme homme de main pour ce qui passe pour l'éminence grise du port et sans doute de la criminalité de la Cité. Au bout d'un moment, j'ai préféré partir... Pour des raisons personnelles."

"Dis directement que t'as merdé, ça ira plus vite. Enfin, à cause de ça, il a dû se barrer en vitesse et il a quelques personnes malintentionnées, en tout cas, plus que lui, aux fesses."

Baldr hocha la tête, un peu impressionné. Ne serait-ce déjà parce qu'Orcande n'était pas le centre du monde, ce qui était un véritable choc, sans doute plus encore que sa première vision des Plaines. Un tel espace, aussi... Grand. Ce fut sans doute une des rares fois que le colosse souffrit de vertige. La conversation se poursuivit pendant une bonne heure, le Drow parlant des nombreuses aventures qu'il avait vécu, abreuvant un Barbare tout ouïe et disposé à l'écouter.
avatar
Baldrisson
Elite
Elite

Race : Humain
Classe : Berserk

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un Barbare avec un cerveau ?

Message  Baldrisson le Ven 11 Sep 2015 - 19:11

La conversation s'acheva tard et Baldrisson, après avoir accepté de boire avec le Drow un alcool étrange, dans lequel "nageaient" plusieurs frelons et qui lui avait donné une impression d'intestins en feu, avait à son tour conté certains de ses exploits. Ils s'étaient tous couchés soûls comme une taverne naine. Le Barbare s'éveilla le lendemain avec un forgeron frappant une enclume avec enthousiasme dans son crâne, pour constater que le Drow avait disparu. Il regarda autour de lui, étonné. Nulle trace. Il commençait à se demander s'il avait rêvé, quand son regard se posa sur les deux macchabés. Une rapide vérification lui apprit que, non seulement il n'avait pas rêvé, mais que Sardionus les avait allègrement fouillé et pillé avant de partir. Il partit dans une série de jurons et d'imprécations, ne comprenant pas ce qu'il s'était passé.

"Bordel, qui fait ce bruit, bons dieux de moi !"

L'Humain sursauta et se retourna pour voir Arlax, le granl qui avait accompagné Sardionus, émerger d'un talus où il s'était réfugié pour cuver son alcool, la veille. Le colosse se précipita vers lui.

"C'est moi, compris ? Sardionus, le Drow qui était avec toi, il s'est fait la malle !"

Le granl sursauta, ou du moins, eu une réaction proche. Il se créa un golem et arpenta les environs pendant une bonne heure, pendant que Baldr achevait de se préparer à partir. Quand l'espèce de cerveau vivant revint, il affichait un véritable désespoir et, d'un certain point de vue, ressemblait à un nourisson ou un tout jeune enfant sur le point de pleurer.

"Meeeeeeeerde ! Pourquoi il est parti ? Hein ? Je veux dire... Il me laisse avec un type que je ne connais ni d'Ezor ni de Sercanth et il se barre comme ça ? Mais pourquoi ?"

Il se mit à gémir ainsi pendant quelques minutes avant que le Barbare, excédé, ne le calme en le soufflettant. Il regarda l'étrange créature blobloter quelques instant, avant qu'elle ne se fige et le regarde, choqué, une lueur de surprise dans les yeux. L'Humain cala ses poings sur ses hanches, dominant de toute sa hauteur le golem.

"C'est bon ? T'as fini de te morfondre et de te plaindre ? Il est parti, il est parti, c'est tout !"

Il s'arrêta un instant, cherchant ses mots. Le granl était à mi-hauteur et l'Humain se baissa un peu, pour mettre son visage en face de celui de son interlocuteur. Ne sachant que dire, il lui tapota la tête, avant d'enfourcher sa monture et de faire volte-face pour se diriger vers le Sud. Alors qu'il s'éloignait, il entendit, au loin, le granl l'appeler.

"Hey ! Hey ! Baldr, c'est bien ça ? Attends ! Attends un instant ! Le golem se mouva jusqu'au cavalier. J'ai aucune chance de survie, seul donc... Aaaarh... Ça m'arrache les lèvres... Je peux venir avec toi, s'il te plait ?"

Baldr fit la moue, avant de se pencher et d'extraire la créature du golem, ne prêtant aucune attention à ses cris de protestation et ses gesticulations.

"Bien. D'accord. A une condition. Apprends à tenir l'alcool, c'est gênant, vraiment, de te voir rouler au sol après à peine deux pintes."

Il cala le granl à moitié sur ses cuisses et à moitié sur sa selle, avant de faire avancer sa monture.

"Au fait, d'où viennent les granls ?"

"J'en sais rien, mais sûrement pas du crâne d'un Barbare."
avatar
Baldrisson
Elite
Elite

Race : Humain
Classe : Berserk

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un Barbare avec un cerveau ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum