De poils et d'écailles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

De poils et d'écailles

Message  Nienor le Jeu 23 Juil 2015 - 19:17

Nienor avait fini par se résoudre à abandonner Flamazelle dans la masure délabrée, après avoir veillé sur elle durant deux jours, deux longues journées durant lesquelles elle ne s'était éloignée que pour chasser. Puis, devant le manque de réaction de la Dryade, la jeune femme était partie. Alors qu'elle allait sans réelle destination, la pleine Lune avait à nouveau éclairé le monde et elle s'était transformée en louve-garou. A son éveil, elle était à nouveau nue, mais pas seule. Sous sa forme lycanthrope, elle avait croisé un campement de marchands, où elle avait fait un véritable carnage, avant de s'endormir deux kilomètres plus loin.
Se métamorphosant en louve, Nienor gagna le sud, s'éloignant du charnier. Elle avait senti, au loin, des arbres, en grande quantité. En effet, il s'agissait d'une forêt, de grande taille.

La louve s'enfonça dans les sous-bois, se fiant à sa truffe pour trouver un coin paisible où elle pourrait se reposer et tenter de se vêtir. Les vêtements des marchands, qu'elle avait quitté deux jours plus tôt, n'étaient plus en état, déchirés, en lambeaux,... Quand à leurs marchandises, des épices, des armes, de la nourriture, mais rien d'utilisable pour elle. En parlant de nourriture... La louve renifla alentour et un semblant de sourire se dessina sur son visage, alors qu'elle levait un lapin. Elle s'avança lentement vers sa proie, pratiquement aplatie au sol, les oreilles couchées sur son crâne. Le rongeur ne l'avait pas remarqué. Elle se jeta sur lui, le mordit à la nuque et secoua la tête en tout sens, avant de s'arrêter après avoir entendu la nuque de sa proie se briser. Emportant le lapin dans sa gueule, elle s'avança vers un cours d'eau qu'elle avait entendu non-loin.

Elle passa à travers un hallier et trouva ledit cours d'eau. Posant sa proie au sol, elle se désaltéra longuement, avant de reporter son attention sur le lapin. Toujours sous sa forme de louve, Nienor entreprit de déchiqueter sa proie et de se restaurer.

•————————————•

Venez hurler avec moi à la pleine Lune.

Nienor
Elite
Elite

Race : Louve-Garou
Classe : Druide

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: De poils et d'écailles

Message  Neskh'Ik le Ven 24 Juil 2015 - 0:08

Neskh'Ik se trouvait en compagnie de Lameïa, près du fleuve qui leur permettait de rester proche. Cela fait maintenant quelques jours que le Naga et la Sirène passent leurs journées à s'échanger des paroles, à parler de tout et de rien, des recherches si avancées de Neskh'Ik sur la faune locale, de la pluie et du beau temps, et parfois ils se racontaient quelques blagues suivies de petits rires. Quel bonne entente, ces deux tourtereaux étaient fais l'un pour l'autre. C'est en tout cas ce que pense Neskh'Ik. Il le pense fort, très fort même. Mais il n'arrive pas à lui dire. Quand le pourra-t-il ? Qui sait, peut-être que ce jour n'arrivera tout simplement pas, ou peut-être qu'il arrivera demain ? Lire l'avenir n'est pas une des capacités du serpent druide.

Les paroles des deux jeunes amis furent interrompus par l'odorat développé de Neskh'Ik, langue frétillante. Une odeur animale, mêlée à une odeur de sang. Un prédateur ayant trouvé une proie ? Quel beau sujet d'étude pour le grand serpent, qui ne pouvait tout simplement pas manquer une occasion pareille ! Il alerta la Sirène de l'odeur, et lui proposa de venir avec lui, observer ce phénomène de la nature, le prédateur se délectant de sa proie. Bien qu'un peu dégoûtée par l'idée de voir du sang, elle accepta tout de même. Il est impossible pour elle de se rendre sur la terre ferme, aussi elle aura bien moins d'occasion d'observer cet événement. Ils se dirigèrent donc vers la source de l'odeur.

Par mesure de sécurité, le Naga et la Sirène devaient s'approcher discrètement. Les Nagas sont doués pour le déplacement silencieux, et Neskh'Ik tentait de s'approcher discrètement de l'animal - une louve. Son odeur, en revanche, pourrait le trahir, c'est pourquoi il restait préparé à une attaque éventuelle de la créature, qui dégustait un lapin. Du côté de Lameïa, il fallait rester un maximum sous l'eau, afin de ne pas alerter la bête. Un peu de sang s'était déversé au bord du fleuve, beurk. Elle espérait ne pas déranger la louve, bien que cette dernière ne soit pas une créature amphibie, elle pourrait bien tenter de l'attaquer. Elle observait la scène, même si elle le faisait plus par curiosité que par plaisir, et aussi pour faire plaisir à Neskh'Ik.

•————————————•
Neskh'Ik, le Naga Druide

Neskh'Ik
Novice
Novice

Race : Naga
Classe : Druide

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: De poils et d'écailles

Message  Nienor le Ven 24 Juil 2015 - 13:26

Malgré l'odeur cuivrée et omniprésente du sang, la louve sentit une... Non, deux nouvelles odeurs, non loin. La première était typique de l'odeur dégagée par les reptiles, tandis que l'autre... Était brouillée par l'eau. Il semblait que, quelle que soit cette personne, elle soit sous l'eau. Nienor continua de manger, ses oreilles en alerte, prête à réagir au moindre bruit suspect. Elle acheva son repas et, toujours allongée, la tête haute, scruta les environs à la recherche d'un quelconque indice suspect. Elle tourna la tête vers un hallier proche. L'odeur reptilienne s'en dégageait fortement. Elle plissa doucement les yeux. Là ! A peine visible parmi les ombres, quelques écailles grisâtres se distinguaient. Sans doute que leur propriétaire avait fait un mouvement involontaire, captant ainsi, durant un court instant, la lumière du soleil.

La louve se leva et s'approcha du cours d'eau, à fin d'étancher sa soif et, accessoirement, de tenter de voir qui se cachait sous l'eau. Peine perdue : rien de rien, du moins à ses yeux et l'odeur perçue plus tôt avait disparue.
Elle finit de boire et s'assit, avant d'entrouvrir la gueule et de laisser pendre sa langue sur le côté, l'équivalent lupin d'un sourire. Penchant la tête sur le côté, elle prit le temps de réfléchir. A priori, il ne s'agissait pas de chasseurs, ou de braconniers, car en ce cas, elle serait dans de graves ennuis. Pas des bûcherons non plus. Il semblait que, quelques soient les personnes présentes, elles ne lui voulaient aucun mal. Autant dire qu'elle hésitait entre rester sous sa forme de louve ou se montrer telle qu'elle était réellement, mais il lui faudrait en ce cas trouver quelque chose pour se vêtir.
La louve se leva et traversa le cours d'eau, avant de se planter devant le buisson, toujours souriante à la façon des loups, la tête légèrement penchée sur le côté.

•————————————•

Venez hurler avec moi à la pleine Lune.

Nienor
Elite
Elite

Race : Louve-Garou
Classe : Druide

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: De poils et d'écailles

Message  Neskh'Ik le Sam 25 Juil 2015 - 0:47

Biens tapis dans l'ombre et dans le fleuve, le Naga et la Sirène observaient la louve dégustant un lapin, lorsqu'un détail alerta Neskh'Ik. L'animal avait mit ses oreilles en alerte. Avait-elle repéré les odeurs des deux voyeurs ? Sans doute, il fallait rester vigilant. Impossible pour Neskh'Ik de prévenir Lameïa sans alerter la louve, mais celle-ci ne se faisait pas trop voir de toute façon. Elle restait sous une légère couche d'eau, afin de pouvoir observer l'animal sans le déranger. Puis, la louve tourna sa tête en direction du serpent, qui s'assurait de rester caché dans les buissons. Il n'avait pas remarqué qu'un petit bout de sa queue était apercevable, bien que difficilement visible. Il fit un mouvement silencieux de sa queue, qui fut désormais totalement cachée.

Ensuite, la louve s'approcha de la rivière, avait-elle repéré Lameïa malgré la couche d'eau qui brouillait l'odeur ? Par réflexe, la Sirène s'enfonça plus profond sous l'eau. Elle ne pouvait plus observer la louve, mais il faut rester prudent, une louve reste un danger, même pour une créature marine. Il se révéla ensuite que l'animal ne voulait que se désaltérer dans le fleuve. Quand son museau sortit de l'eau, Lameïa reprit sa place de départ, tout en prenant des précautions. La louve sortit sa langue, en ouvrant légèrement sa mâchoire. Généralement, les loups qui agissent ainsi sont heureux, ou non-agressif, enfin, d'après les études de Neskh'Ik. C'est alors qu'elle s'approcha du buisson dans lequel était tapi le Naga, avant de s'arrêter, tête penchée.

Neskh'Ik ne pensait pas que la louve était agressive, vu son comportement, elle semblait plutôt pacifique envers lui. De plus, elle avait déjà prit son repas, elle ne compte donc pas se nourrir de serpent. Il sortit donc lentement du buisson, afin de ne pas faire de gestes trop brusques, qui pourraient déranger la louve. Et, voyant le beau spécimen, qui d'ailleurs possédait une belle ligne blanche striant la fourrure de son dos, il ne put s'empêcher de mettre sa main sur la tête de l'animal, en affichant un sourire. Il n'a jamais vraiment approché un loup d'aussi près, car ils étaient soit en meute, soit en chasse solitaire. Avoir la possibilité d'en toucher un est donc pour lui un grand bonheur. C'est alors qu'il fut alerté par les paroles de Lameïa, qui avait sorti sa tête et une partie de son torse de l'eau lorsque la louve s'était éloignée.

Lameïa : "Donc, la bête n'est pas dangereuse ?"

Neskh'Ik : "Je ne peux pas dire pour les autres, mais elle ne semble pas nous vouloir du mal. Quelle chance !"

•————————————•
Neskh'Ik, le Naga Druide

Neskh'Ik
Novice
Novice

Race : Naga
Classe : Druide

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: De poils et d'écailles

Message  Nienor le Sam 25 Juil 2015 - 14:12

La louve regarda le Naga sortir du buisson. Ce dernier eut l'audace de poser sa main sur sa tête. Même si elle aplatit les oreilles, Nienor se laissa faire, tout en observant attentivement l'être hybride se tenant devant elle. Le Naga était de grande taille, si l'on allait de sa tête au bout de sa queue, aux écailles grises. Celles proches de sa "queue" formaient un motif étrange, de couleur plus foncée. Celles de son visage donnaient l'impression qu'il portait un masque au-dessus de son propre visage.
Elle entendit quelqu'un, derrière elle, demander au Naga si la louve n'était pas dangereuse. Elle tourna sa tête en direction du cours d'eau, d'où émergeait... Une femme qui, d'une certaine façon, ressemblait au Naga dans le sens ou la partie inférieure de son corps se terminait par des écailles de poisson. Son interlocuteur répliqua que, apparemment, contrairement aux autres loups, elle se laissait approcher. Logique, après tout. Si ils savaient que la louve dont ils parlaient non seulement les comprenait mais était aussi capable de se métamorphoser en humaine... Si elle reprenait son apparence "usuelle", si elle changeait de peau, elle serait nue et n'aurait aucun moyen de se vêtir rapidement.

Toujours assise, Nienor regardait alternativement les deux hybrides, cherchant à savoir si ils ne l'observaient que par pure curiosité ou pour une raison autre et totalement inconnue d'elle. A bien y réfléchir, il s'agissait probablement d'une étrange curiosité, et il était à parier que, dans le cas où elle décidait de changer de peau, ils ne seraient pas au bout de leur surprise. Pesant le pour et le contre, elle décida de se comporter en louve docile jusqu'à arriver à un lieu où elle pourrait au moins trouver des vêtements.
Elle se leva et s'écarta un peu des deux étranges êtres, faisant mine d'être désintéressée, sur le point de continuer sa route.

•————————————•

Venez hurler avec moi à la pleine Lune.

Nienor
Elite
Elite

Race : Louve-Garou
Classe : Druide

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: De poils et d'écailles

Message  Neskh'Ik le Lun 27 Juil 2015 - 20:28

La louve regardait les deux compagnons, mais il n'a pas fallu longtemps pour qu'elle se désintéresse du duo écailleux. Elle se leva, et se déplaça, elle était sur le point de partir. Mais cette louve est bien docile, et Neskh'Ik n'a pas envie de laisser passer une occasion pareille. Il siffla, pour attirer l'attention de la louve, et tapota le sol avec sa main, comme pour lui faire signe de s'approcher. Il ne savait pas si cela marchait, mais il fallait tout de même tester. Qu'avait-il derrière la tête ? En tout cas, c'est ce que devait se dire Lameïa, ne comprenant pas les actions du Naga.

Lameïa : "Et là, que comptes-tu faire ?"

Neskh'Ik se retourna vers la sirène, le sourire aux lèvres.

Neskh'Ik : "Cette louve m'a l'air d'être si docile, nous pourrions peut-être l'emmener au campement, même temporairement ?"

Voilà ce que que le serpent avait derrière la tête, mener cet animal à son campement. Ca n'est pas courant de pouvoir faire une telle chose, aussi voulait-il tenter de le faire. Et qui sait, peut-être pourrait-il l'apprivoiser ? Enfin, ce ne sont que des idées. En tout cas, Lameïa paraissait assez enthousiaste de ramener la louve au campement. D'habitude, tout ce qu'ils y ramènent est de la nourriture. Aujourd'hui, c'est un animal de taille moyenne qu'ils amènent. Neskh'Ik parvint à guider la louve jusqu'à leur campement, à côté d'une rivière.

Le campement est un petit coin tranquille, qui, comme je l'ai précisé, se trouve proche d'une rivière. Un petit toit de feuilles et de lierres, attaché à trois arbres, protège de la pluie, et un feu de camp éteint se trouve en dessous. Il est à proximité d'un petit tas de mousse, servant de lit à Neskh'Ik. Non loin se trouve une grosse boîte trouvée par Neskh'Ik près de la forêt, elle a probablement appartenu à un marchand, ou un livreur. Aujourd'hui, elle stocke des vivres. Il y a aussi un petit tas de draps qui se trouvaient dans la boîte, ce tas traîne à côté de la boîte, et Neskh'Ik utilise les draps comme couverture durant les nuits froides d'hiver.

•————————————•
Neskh'Ik, le Naga Druide

Neskh'Ik
Novice
Novice

Race : Naga
Classe : Druide

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: De poils et d'écailles

Message  Nienor le Mer 29 Juil 2015 - 11:03

Alors que Nienor semblait se désintéresser de ce qu'il se passait et faisait mine de partir, le Naga siffla, pour tenter d'attirer son attention, et tapota sur le sol avec sa main pour la faire venir. Elle se retourna en sa direction, s'assit sur son derrière et le regarda avec un air circonspect, si cela était possible pour un animal couvert de poils. Intérieurement, elle riait de cela plutôt que de prendre la mouche : ainsi donc, le Naga prenait la louve pour un chien apprivoisé parce que cette dernière avait montré de la curiosité envers lui et n'avait pas paru effarouchée par la présence des deux similis-reptiles. La compagne du Naga demanda à ce dernier ce qu'il comptait faire. Ce dernier proposa d'emmener la louve à leur campement, même pour une durée temporaire.

La louve décida de les suivre, à une petite distance tout de même, pour "rester dans son rôle de louve-sauvage-un-peu-docile". Elle suivit le Naga jusqu'à un petit campement rudimentaire, ressemblant vaguement à une cabane qu'elle avait construite près de son village d'enfance en compagnie de ses amis. Son regard fut attiré par un tas de tissus, vaguement empilés près d'une boite de bois qui devait contenir les effets du Naga et de son étrange compagne.
Elle nota cela dans un coin de la tête. Au moins, elle pourrait se vêtir, dans le cas où elle souhaiterait changer de peau. Elle se dirigea vers la rivière proche et entra dans l'eau, bondissante, batifolante, appréciant de prendre un bain rapide et improvisé pour se débarrasser des saletés qu'elle avait attrapé en voyageant. Elle sortit de la rivière, ruisselante d'eau, avant de s'ébrouer à l'écart des deux hybrides pour se sécher. Puis, elle alla s'asseoir près des vestiges du feu de camp, en attendant de voir comment allaient évoluer les événements.

•————————————•

Venez hurler avec moi à la pleine Lune.

Nienor
Elite
Elite

Race : Louve-Garou
Classe : Druide

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: De poils et d'écailles

Message  Neskh'Ik le Mar 4 Aoû 2015 - 22:55

Une fois que le groupe était arrivé au campement, la louve regarda un peu aux alentours, avant de sauter dans la rivière, ce qui ne manqua pas de surprendre Lameïa, qui s'éloigna de l'animal d'un grand coup de nageoire dans l'eau. Neskh'Ik, quand à lui, eu un sourire quand il vit la louve batifoler dans l'eau, ce qui donnait envie au Naga de rejoindre le bain improvisé de l'animal. Mais il ne l'a pas fait, il a plutôt attendu que Lameïa se rapproche. Cette dernière a été surprise que la louve se jette à l'eau, après tout, elle ne côtoie pas vraiment les loups, et pensait à une éventuelle attaque du bestiau. La louve sortit ensuite de l'eau, de nombreuses gouttelettes tombant de sa fourrure, et s'éloigna des deux compagnons pour se secouer, afin de se débarrasser de toute l'eau qui la recouvrait. Elle alla ensuite se poser devant le feu de camp éteint.

Bien que la louve était déjà bien séchée, Neskh'Ik aperçut un peu d'humidité sur la fourrure de l'animal. Il alla donc chercher un drap, et recouvra le dos de la louve avec. Il ramena également quelques baies, pas pour la louve qui avait déjà mangé, mais pour lui-même et Lameïa, qui avaient un petit creux. Il prit deux poignées, une pour lui et une pour la Sirène, et se plaça proche de la femme qui occupe son cœur, la queue dans l'eau, tout en gardant un œil sur la louve. Il avait à peine fini ses baies qu'il sentit quelque chose tirer sur sa queue et l'emmener dans l'eau ! Quand il sortit la tête de l'eau, il ne vit aucun danger, mais ce qu'il remarqua, c'est le magnifique rire de Lameïa, et il n'a pas fallu beaucoup de temps au Naga pour deviner qui est responsable de cette farce. Il en rit à chaudes larmes.

•————————————•
Neskh'Ik, le Naga Druide

Neskh'Ik
Novice
Novice

Race : Naga
Classe : Druide

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: De poils et d'écailles

Message  Nienor le Mer 12 Aoû 2015 - 10:34

Le Naga déposa une couverture sur le dos de la louve, avant d'aller vaquer à ses occupations. Elle fit pendre sa langue sur le côté, l'équivalent lupin d'un sourire. L'Hybride d'Homme et de Serpent lui avait offert pile ce qu'elle cherchait : un moyen de se couvrir une fois qu'elle aurait retrouvé son apparence usuelle. Maintenant, tout ce qu'il fallait, c'était attendre un moment d'inattention pour se diriger vers les buissons proches et changer de peau. Ce fut la Sirène qui lui procura cette occasion, en attirant son... Son compagnon dans l'eau, provoquant une crise de fou-rire. Nienor, sous forme de louve, avait, en partie les instincts et la façon de penser des loups et se demandaient si ils étaient appariés. A moins que cela soit dans leurs projets futurs. La louve se leva et, tirant la couverture avec sa gueule, elle se dirigea vers les buissons proches.

Se cachant dedans en faisant le moins de bruit possible, elle changea de peau, retrouvant sa forme usuelle. Elle s'enveloppa dans la couverture et jeta un coup d'oeil en dehors des buissons. Les deux reptiles avaient fini de rire et semblaient, à présent, la chercher du regard. La jeune femme soupira. Au moins, personne n'avait assisté à sa transformation. Elle éleva la voix, juste assez pour se faire entendre :

"Je... Je vais sortir des buissons et tout vous expliquer, mais en ce cas, je vous en prie, n'ayez pas de réaction hostile."

Nienor sortit des buissons en tenant les coins de la couverture sur elle. Avançant rapidement, elle alla s'asseoir près du feu éteint en jetant des regards de côté vers les deux simili-reptiles. Elle ramena ses cheveux sombres sur sa poitrine et mordilla sa mèche blanche, cherchant soigneusement ses mots.

"Voilà... Je suis une changeuse de peau. Je revêt celle de la louve pour voyager plus aisément. Désolé pour vous avoir ainsi trompé. Mon nom est Nienor."

Ce n'était pas la meilleure explication, mais c'était la plus logique, à ses yeux.

•————————————•

Venez hurler avec moi à la pleine Lune.

Nienor
Elite
Elite

Race : Louve-Garou
Classe : Druide

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: De poils et d'écailles

Message  Stepiled le Jeu 13 Aoû 2015 - 16:30

Grâce à Perulas, Stepiled et Vlirm avaient vu du pays. Pour autant, sans carte, le druide ne saurait pas s'orienter vers tous les lieux d'intérêt. A force d'avoir voyagé, il ne savait plus dans quelle direction se trouvait le Royaume de Telbara ou les Montagnes Dominantes. Il s'était sans doute séparé de Perulas un peu trop tôt. Sans carte et sans guide, il n'avait plus qu'à prendre une direction au hasard. Vlirm ne maîtrisait pas mieux que lui la géographie du continent. Quand il était en compagnie de Jawbol, il n'avait fait que suivre ce dernier là où il se rendait. Le Gupile n'avait jamais pris la peine d'étudier des cartes du continent entier et de les apprendre. L'emplacement des royaumes humains n'avait jamais eu une grande importance pour lui.

C'est ainsi, par égarement, que les deux amis pénétrèrent une forêt sauvage et magnifique, sans savoir qu'il s'agissait d'Elegar'a, territoire des Elfes Sylvains, race que d'aucuns pensaient disparus – comme si les Demi-Elfes naissaient par magie. Stepiled avait connu beaucoup de forêts, mais celle-ci faisait indiscutablement partie des plus belles. Il marcha plusieurs jours dans cette forêt, toujours accompagné par son ami Gupile, sans jamais trouver la moindre trace d'activité humaine. Etrangement, il ne trouva pas non plus de marque de territoires centaures. Comme si cette forêt à la fois noble et sauvage avait toujours été vierge.

Puis, à un moment, la brise mena à son nez d'éléphant une odeur de loup à une centaine de mètres. Il mit en garde Vlirm du potentiel danger, et aurait évité la direction de l'animal s'il ne s'était pas passé quelque chose de très étrange : il perçut soudain une odeur forte, rappelant celle d'un Humain. Sans doute une femme. Il perçut aussi deux autres odeurs : celle d'un feu de bois, sûrement un feu de camp, et une odeur reptilienne. Un serpent peut-être ? Ou un Naga, puisqu'après tout il y avait une Humaine.
Non seulement ce serait peut-être l'occasion de savoir dans quelle région du continent il se trouvait, mais peut-être aussi que cette Humaine était en danger, à côté d'un loup et d'un grand reptile ! Si le reptile était un Naga, encore, peut-être l'Humaine et lui étaient-ils ensemble et pourraient se défendre de l'attaque d'un loup, et sûrement même que le loup ne les attaquerait pas ; mais si l'odeur serpentine était celle d'un python ou d'un boa, l'Humaine était doublement en danger.
Cela dit, l'odeur lui rappelait quand même plus celle d'un Naga, mais il ne pouvait pas prendre le risque de laisser cette Humaine en danger. Et de toute façon, il voulait la rencontrer pour savoir dans quelle région il était.

Les Xolons ne savent pas courir, ils sont bien trop patauds et lourds. Stepiled pressa tout de même le pas. Vlirm ne put faire de même mais fit l'effort de ramper le plus fluidement possible pour un homme-limace.
Stepiled sortit d'un hallier et tomba sur deux personnes. C'étaient en effet un Naga et une Humaine. Le Naga se restaurait auprès du feu de camp et Stepiled les coupa au milieu d'une conversation. En revanche, aucune trace du loup. Juste un résidu olfactif, mais l'animal n'était plus là. Dans une rivière à quelques mètres de là, émergeait une Sirène, et le Xolon reconnut cette odeur caractéristique tirant autant sur l'odeur d'un poisson que celle d'un Centaure sur l'odeur d'un cheval.

STEPILED – Bonjour... Mmmh, pardon de vous déranger. Je vous ai sentis de loin, et j'ai cru qu'un loup vous menaçait.

Il tourna la tête derrière lui. Vlirm allait arriver d'un instant à l'autre.

•————————————•
Fiche de personnage

Stepiled
Bon
Bon

Race : Xolon
Classe : Druide

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: De poils et d'écailles

Message  Neskh'Ik le Dim 16 Aoû 2015 - 12:27

La rigolade fut terminée, et le Naga sortit de l'eau, bien amusé par la farce de son amie. Ce qui l'amusa moins, cependant, c'était la soudaine disparition de la louve, qui n'était plus présente. On aurait pu supposer qu'elle se soit désintéressée du serpent et de la Sirène, mais Neskh'Ik repéra son odeur, qui n'était pas loin, derrière des buissons. Cependant, quelque chose clochait avec son odeur, bien que présente, elle était mêlée à une odeur différente, moins forte. Neskh'Ik craignait le pire pour la louve, peut-être des braconniers ? Non, sinon il les aurait sentis, voire entendu. Mais quoi donc alors ? Le mystère ne dura pas. Une voie féminine se fit entendre.

Inconnue : "Je... Je vais sortir des buissons et tout vous expliquer, mais en ce cas, je vous en prie, n'ayez pas de réaction hostile."

La mystérieuse personne sortit des buissons, et se révéla être une femme humaine, peu vêtue, au cheveux obscurs, dont une mèche blanche se démarquait. Cette personne se déplaça, regardant Neskh'Ik et Lameïa du coin de l’œil, avant de s'asseoir près du feu, mordillant la fameuse mèche claire. Il ne fallu pas longtemps à Neskh'Ik pour reconnaître le drap que l'étrange femme portait, il s'agit de celui qu'il avait posé sur la louve. Mais qu'est-ce donc que tout ça ?

Inconnue : "Voilà... Je suis une changeuse de peau. Je revêt celle de la louve pour voyager plus aisément. Désolé pour vous avoir ainsi trompé. Mon nom est Nienor."

Une "changeuse de peau" ? Il s'agit donc d'une humaine capable de changer d'apparence ? Bien qu'un peu surpris, le serpent ne réagit pas fortement. Cela expliquait nombre de choses, la docilité de la louve, l'odeur de l'humaine, ainsi que le drap qu'elle porte. Et puis, Neskh'Ik a bien envie de la croire, étant donné qu'il a lui-même la capacité de changer de forme, bien que, contrairement à cette femme nommée Nienor, il ne voyageait pas. Cette forêt est sa maison, du moins, pour le moment. Alors que le Naga cherchait une réponse aux paroles de l'humaine, une autre odeur attira son attention, une odeur qu'il n'a jamais sentie. Des bruits de pas pouvaient être entendus, et peu de temps après, une créature bipède, possédant l'apparence d'un pachyderme, se montra. Bien que Neskh'Ik crut d'abord à un ennemi potentiel, il s'arrêta en voyant le groupe.

Inconnu : "Bonjour... Mmmh, pardon de vous déranger. Je vous ai sentis de loin, et j'ai cru qu'un loup vous menaçait."

Voilà une suite d'événements étonnante, d'abord une louve docile qui se révèle être une humaine, puis un homme-pachyderme qui avait senti l'odeur de la bête. Tout comme l'éléphant regarda derrière lui, comme s'il attendait quelqu'un, Neskh'Ik se tourna vers Lameïa, qui n'y comprenait plus rien. Mais quand il y a de l'incompréhension, il y a de la curiosité. Oui, notre ami reptile était curieux, et il ne laissera pas passer une telle occasion, bien plus rare que d'observer une louve qui se délecte d'un lapin.

Neskh'Ik : "Ne vous inquiétez pas, la louve n'est pas sauvage. Oh, mais tant que vous êtes présent, asseyez-vous donc parmi nous, et nous vous expliqueront les événements qui sont arrivés."

Par ces paroles, Neskh'Ik espérait maintenir le pachyderme plus longtemps, avec l'espoir d'en apprendre plus sur ce personnage imposant, qui semble lui aussi être doté d'un puissant odorat, pas très étonnant de la part d'une créature avec une telle trompe. Il tourna ensuite sa tête vers Nienor.

Neskh'Ik : "Et ne vous inquiétez pas non plus, Nienor, vous n'avez rien à craindre de nous. Vous pouvez rester ici aussi longtemps que vous le souhaitez, même s'il ne s'agit pas d'un habitat luxueux."

•————————————•
Neskh'Ik, le Naga Druide

Neskh'Ik
Novice
Novice

Race : Naga
Classe : Druide

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: De poils et d'écailles

Message  Nienor le Lun 17 Aoû 2015 - 0:01

Nienor attendait une réaction du Naga autre que la surprise, si tant est qu'elle puisse lire la surprise sur le visage d'une créature reptilienne. Une odeur étrange chatouillait ses narines et elle tourna le visage pour voir un Xolon sortir des buissons. Si elles le pouvaient, ses oreilles se coucheraient sur son crâne. Toutefois, elle pouvait être sûre que la majorité des poils de son corps, cheveux exceptés, s'étaient hérissés sur sa peau. Elle était d'un naturel calme et pacifique, mais les Xolons avaient le don de lui rappeler ses années de servitude chez les bandits qui avaient rasé son village. C'était un Xolon qui se chargeait de la "calmer" une fois qu'elle était transformée, généralement avec un marteau lourd. Les mâchoires serrées, elle vit le Naga inviter le Xolon à les rejoindre, avant de se tourner vers elle et de l'accueillir chaleureusement dans ce camp. Un léger grondement sourd monta de la gorge de Nienor, qui se leva et alla s'asseoir le plus loin possible de l'hybride d'éléphant et d'homme, avant de progressivement se calmer. Toutefois, son regard ne s'attardait jamais sur le Xolon.

"Je... Désolée de ma réaction, mais je ne peux supporter les Xolons."

Nienor se mordilla la lèvre, la tête basse. Comment expliquer la raison de ce ressentiment ? A part en montrant son dos recouvert de zébrures et de brûlures dû à l'argent, ce qui signifiait qu'elle devait parler de son passé, ce qu'elle ne souhaitait pas faire.
Du bout du doigt, elle traça de petits dessins sans queue ni tête dans la poussière, quelque peu confuse et honteuse de son comportement. Elle ne connaissait pas celui qui venait d'arriver, et il était probable que ce dernier ait un caractère différent de celui qu'elle avait connu, mais c'était... Inconscient. La jeune femme brune, inconsciemment, en voulait à ce Xolon inconnu et aux autres membres de sa race à cause d'un seul qui devait être aussi différent de celui en face d'elle qu'elle-même pouvait l'être d'un autre Humain.
Puis, elle se tourna et dévoila son dos zébré de cicatrices.

"Un Xolon, et ses compagnons de route, m'ont infligé cela."

•————————————•

Venez hurler avec moi à la pleine Lune.

Nienor
Elite
Elite

Race : Louve-Garou
Classe : Druide

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: De poils et d'écailles

Message  Stepiled le Lun 17 Aoû 2015 - 10:45

Le Naga avait échangé un regard avec la Sirène. Il avait pourtant dû sentir Stepiled arriver et peut-être même percevoir ses pas, quoiqu'avec toute cette végétation, ce n'était pas dit en fait. En revanche, l'Humaine s'était pétrifiée comme si elle n'avait jamais vu de Xolon de sa vie. Stepiled ne se doutait pas encore, à ce moment-là, que c'était exactement l'inverse : le Naga n'avait jamais vu de Xolon de sa vie, et l'Humaine avait peur d'eux pour justement en avoir connu un.

NESKH'IK – Ne vous inquiétez pas, la louve n'est pas sauvage.

De surprise, Stepiled reposa le regard sur le Naga, cessant de pister l'arriver de Vlirm. Une louve pas sauvage ? Le Naga l'avait-elle domestiquée ? Ou bien voulait-il dire simplement qu'il avait réussi à se faire accepter par l'animal ? La seconde hypothèse était plus probable. Mais où était la louve, dans tous les cas ? Il ne restait que des traces de son odeur. Des traces que l'homme-éléphant put aussi sentir sur l'Humaine. Surtout sur l'Humaine, en fait, comme si elle avait passé beaucoup de temps avec la louve.

NESKH'IK – Oh, mais tant que vous êtes présent, asseyez-vous donc parmi nous, et nous vous expliqueront les évènements qui sont arrivés.

Stepiled ne pouvait pas espérer mieux. Les deux voyageurs acceptaient sa présence et l'invitaient à partager leur feu de camp. Ils allaient peut-être renseigner Stepiled sur la région où ils se trouvaient. Subsidiairement, le Naga expliquerait à Stepiled en quoi la louve n'était pas sauvage et où elle était passée, même si ce dernier détail n'avait plus grande importance.

Stepiled s'approcha du feu de camp, et entendit au passage l'Humaine faire un drôle de bruit avec sa gorge. Une sorte de grondement. C'était à peine perceptible, et nul doute que le Naga ne l'entendait pas. Stepiled articula sa trompe pour renifler ses deux hôtes, tout en s'asseyant près du feu. Il regarda la Sirène et lui fit un signe de tête pour la saluer. L'Humaine se leva et alla s'éloigner du feu, et Stepiled eut l'impression qu'elle s'assit en fait le plus loin possible de lui, comme si elle avait peur de lui. Au bout d'un instant, elle balança :

NIENOR – Je... Désolée de ma réaction, mais je ne peux supporter les Xolons.

Stepiled la regarda, incrédule. Et un peu choqué aussi. Ce racisme primaire, il le connaissait, mais il ne s'attendait pas à une phrase aussi crue dans cette situation. Il chercha à croiser le regard du Naga, pour essayer de comprendre ou au moins d'avoir un soutien devant cette injure, mais ce dernier s'était adressé à elle un peu plus tôt et Stepiled avait pu comprendre que les deux personnes ne se connaissaient pas. Stepiled interpella l'Humaine, histoire de ne pas rester sans aucune réaction, ne voulant pas laisser passer une telle marque d'irrespect :

STEPILED – Je vous demande pardon ?

L'Humaine était recroquevillée et grattait nerveusement la terre en faisant des dessins géométriques. Elle n'était vêtue que d'un drap, et après un instant de gêne et de flottement, se tourna dos au Naga et au Xolon et rabattit le drap sur sa taille, dévoilant des cicatrices de brûlures et de fouets. Elle déclara qu'un Xolon et ses compagnons lui avaient fait cela.

C'était grave, certes, mais cela valait-il de généraliser aussi vite sur tous les Xolons et de les traiter avec mépris et injure ?
Stepiled n'eut pas le temps de réagir, en fait : du même endroit où il était apparu, arriva Vlirm. Sans le savoir, ce dernier avait un peu mal choisi son moment pour apparaître.

STEPILED – Ah, Vlirm, viens. Ce mâle nous propose de partager son camp.

A l'adresse du Naga, de la Sirène, et aussi de l'Humaine malgré tout, il présenta son ami :

STEPILED – Voici Vlirm, mon ami, qui voyage partout avec moi.

Le Gupile, sentant le malaise, hésita, mais finalement rampa jusqu'au feu de camp.

STEPILED – Et je me nomme Stepiled.

•————————————•
Fiche de personnage

Stepiled
Bon
Bon

Race : Xolon
Classe : Druide

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: De poils et d'écailles

Message  Event le Mer 9 Sep 2015 - 8:18

Les trois voyageurs, retrouvés ensemble par la fortune, passent ainsi la soirée ensemble. Ils se racontent certaines expériences, se restaurent autour du feu. L'un va avoir de la curiosité pour la Sirène, un autre va avoir de la curiosité pour le Gupile.
Ce ne sera que l'épisode d'un soir. Les trois voyageurs passent la nuit ensemble, mais au lendemain matin, chacun reprend sa route de son côté. Peut-être se reverront-ils. Peut-être...

Event
Membre du staff


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: De poils et d'écailles

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum