Shaescyh l'éxilé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Shaescyh l'éxilé

Message  Shaescyh le Sam 18 Juil 2015 - 17:40

Nom de votre personnage : Shaescyh

Age de votre personnage : 29 ans

Race : Naga

Classe : Guerrier

Arme : Mains nues ou sphairai (sorte de ceste) à chaque mains

Armure : Juste une spalière droite et un pectoral gauche. Plus esthétique qu’efficace (ne protège vraiment que le coeur)

Capacité spéciale : Shaescyh possède des organes qui génèrent des décharges électriques qui amènent la paralysie temporaire de sa proie.

Compétence raciale :

- Combat à mains nues
- Maitrise de la langue Naga

Sorts ou compétences de votre personnage :

- Grande force (x2)
- Grande vitesse (x2)
- Grande résistance
- Ambidextrie

Compétences secondaires de votre personnage :

- Connaissance de la flore
- Connaissance de la faune
- Métier: Rebouteux
- Maitrise de langue Hommes-lézards

Description physique du personnage :

Shaescyh est grand, même pour un naga. Son corps rampant mesure un peu plus de 3m50 alors que la partie dressée l'amène à une hauteur d'1m80. Ses écailles possèdent une couleur d'un noir profond irisé d'un vert vif lui permettant de se fondre dans la nature. Couleur qui se retrouve dans ses yeux malgré ses pupilles verticales. Il est marqué de nombreuses cicatrices montrant son passé dans les arènes.

Histoire de votre personnage :

Shaescyh est né à Sisakhet, une ville Naga se trouvant à quelques encablures de la côte ouest des forêts humides du nord, le long des Marais des Séladiens.  Déjà tout jeune il éprouvait une grande curiosité et ne cessait d’interroger ses parents sur ce qu’il y avait de l’autre côté des murs d’eau.
Au début, ses parents pensaient que c’était un bon présage car cela l’amènerait surement à épouser la carrière de prêtre. Mais c’était sans compter sur un autre aspect de sa personnalité, un fort instinct de prédation. Le mélange des deux en fît un petit plutôt agité et tapageur, surtout qu’il grandissait vite, au point de rapidement dépasser ses camarades d’une bonne tête. Cette puissance physique naturelle l’emmena à se sentir supérieur à ses camarades du même âge et à commencer à les martyriser, surtout car bien que curieux il était loin d’être le plus malin ou le plus intelligent.

Vers l’âge de 14 ans avec d’autres il s’aventura hors de l’enceinte de la ville, par de là même le périmètre autorisé. Trop sûr de lui, il n’avait pas écouté les avis de flux marins dû à une tempête. Il était trop fier pour admettre avoir peur et renoncer à son projet. Seulement il allait payer cette décision chèrement.  Seulement cette escapade non autorisée se termina très mal. Alors que les jeunes nagas étaient à 1h de la ville à peu près, les eaux devinrent vraiment troubles et agitées. La tempête était sur eux.  Le sable des fonds les empêchait de voir à plus de deux ou trois mètres devant eux, les petites pierres flottaient rageusement, écorchant leur peau écailleuse, les eaux pleines de fureur les promenèrent dans tous les sens au point qu’ils n’aient plus de point de repère et soient totalement perdus. Ils trouvèrent une grotte où se réfugier, mais l’un des leurs était déjà manquant. Ils attendirent là, mais le chaos sous-marin ne semblait pas vouloir se calmer. Sur une incitation de Shaescyh ils s’enfoncèrent dans la grotte, allant explorer ce terrain inconnu, à la recherche d’une sortie. Cette sortie ils la trouvèrent après deux bonnes heures de reptation alternant eau et roche. Mais elle donnait sur un lieu étrange composé d’une eau stagnante emplie d’algues et de hautes herbes, de plantes étranges qui s’élevaient haut vers un on ne sait quoi, de créatures sans écailles et produisant des cris plus étranges les uns que les autres. Alors que le groupe glissait lentement à la surface de l’eau, les yeux emplis de toutes ces choses nouvelles et magnifiques l’horreur les ramena à la réalité du monde. Une créature à l’aspect dur et au dos rugueux attrapa entre ses mâchoires longues et puissante la pauvre Tsahachae, lui broyant l’échine avant même que quiconque ne puisse réagir. Bien sûr tous plongèrent à son secours, enserrant l’agresseur de leurs anneaux, le broyant sous leur force conjuguée. Mais cela ne suffit pas, la jeune Nagi était vouée à mourir par leur négligence à tous.

Le chagrin, la culpabilité et un peu la crainte les firent faire demi-tour et rejoindre la grotte où ils avaient trouvé refuge. Entre temps les eaux étaient redevenues calme et ils rentrèrent tant bien que mal à Sisakhet. Seulement le trajet se fît dans un silence de mort, chacun perdu dans ses pensées. Si Shaescyh avait eu des yeux derrière la tête, il aurait pu réaliser que quelque chose n’allait vraiment pas, car tout ses «amis» commençaient à le regarder avec une drôle de lueur dans les yeux, s’échangeant silencieusement des pensées qu’ils semblaient tous partager. Et notre jeune naga n’aurait pas été surpris que toutes les fautes ne lui soient imputées. Il était à l’origine de l’escapade, il n’avait su protéger et veiller les autres, lui qui est le plus fort du groupe, il n’a pas su les guider, il n’a su causer que la mort de deux des leurs. Personne n’écoutait ce qu’il avait à dire. Même ses parents se détournaient de lui. Et lorsque la sanction tomba, c’est le coeur lourd qu’il l’accepta.

Le bannissement! Voilà ce qui l’attendait. Il ne prit qu’un collier offert pour la naissance de sa soeur, la seule qu’il allait vraiment regretter, elle qu’il avait si peu connu et un écrit sur le monde de la surface, par delà les océans. Et le moment de partir fût là. Sans un regard pour sa famille, pour ceux qui avaient été ses voisins, pour ceux qui s’étaient dit ses amis, il quitta la ville, puis le périmètre de sécurité, puis les environs, s’enfonçant dans l’océan vers la grotte. Car oui, si on ne voulait plus de lui au fond des eaux, il irait en surface découvrir ce nouveau monde. Etonnamment il la retrouva sans grande difficulté mais n’osa pas retourner de suite à la surface. Il la parcourra et resta juste sur son seuil à observer son nouvel environnement. C’est à ce moment que la peine l’envahit et qu’il se mit à éclater en sanglot. Il ne sait pas combien de temps il resta prostré dans ce trou à se maudire, à maudire les siens, à rager et à regretter. Mais la faim finit par l’emporter et il s’aventura dehors à la recherche de nourriture. Rapidement il comprit que son corps et sa puissance était adapté à la survie en ce milieu. Il pouvait glisser sur l’eau sans se faire remarquer et même plonger longtemps à la recherche de nourriture. Mais ce n’était pas tout, il pouvait se hisser assez facilement aux arbres et y attendre une proie plus consistante.
Les années passèrent ainsi, il grandissait, devenant plus fort et plus rapide, apprivoisant la faune et la flore de ce nouvel environnement. Dans les écrits ils parlaient bien d’un autre ailleurs. Il semblerait que la surface ne se résumait pas qu’à cette forêt, et il savait qu’un jour il parcourrait ce monde, mais pour l’instant il était bien là. Il avait même tissé quelques liens, de loin en loin, avec ces voisins, une tribu d’Hommes-lézards, avec qui il échangeait quelques produits de ses pèches ou de ses chasses contre des fruits ou quelques objets manufacturés. Ho, au début ils avaient tous été surpris et tout commença dans un combat. Mais avec le temps leur relation s’était assagit et une certaine complicité avait réussit à naitre. Même si Shaescyh refusait de se lier avec quiconque.

Il ne sait pas combien de temps cela dura, mais il arriva à sa taille. Et un jour au crépuscule, tout changea. Encore une fois le sort s’acharnait sur le Naga. Il sortait à peine d’une sieste sur une grosse branche d’un arbre lorsqu’il entendit les cris d’alertes de ses voisins. Apparemment ils avaient des soucis. Il failli ne pas s’en mêler mais la curiosité et une certaine forme d’amitié l’amenèrent à aller voir. Le village était attaqué par des êtres qu’il n’avaient jamais vu. Dépourvus d’écailles, de poils ou de plumes. C’était donc ça les humains dont on lui avait parlé. Mais ils n’était pas seuls, il y avait aussi des Tigrains s’il ne se trompait pas. Et là? Oui c’était bien un demi-orc. A la fois fasciné par tant de nouveautés et désireux d’aider les seuls êtres pensants à avoir partagé son quotidien ces dernières années, il se lança dans la mêlée, utilisant sa force de contrition pour broyer les ennemis, les chocs électriques pour les étourdir et ses mains pour les cogner. Cependant le surnombre eut raison de lui et il finit par tomber et sombrer dans le noir suite à de trop nombreux coups.
Lorsqu’il émergea il était enfermé dans une cage avec à peine assez d’espace pour se relever. Son corps serpentin pouvait se faufiler entre les barreaux, mais sa partie humaine ne le pourrait jamais. Coincé! Il était prisonnier avec d’autres, des jeunes hommes-serpents du village. Il ne comprenait pas ce qu’on lui voulait, pourquoi cela se passait. Il ne comprenait même pas ce que disaient ces gens. C’est un autre prisonnier qui lui expliqua. Ils avaient été enlevé pour être vendu comme esclave. Esclave? Quel drôle de perception des choses. Il allait être obligé de faire ce que demande une autre personne? Il lui appartiendrait? Cela lui apparaissait comme des histoires. Qui pourrait le retenir? Mais il se trompait lourdement. Il fallut plusieurs semaines pour arriver au premier signe de civilisation. Plusieurs semaines où les prisonniers étaient tout juste nourris. C’est avec ses forces sapées qu’il rentra dans la ville d’Azgalban, premier lieu d’échange de la traite des hommes-lézards. Pourtant ce n’est pas ici qu’on le fît monter sur l’estrade pour être vendu. D’ailleurs, sa cage fût la majeur partie du temps recouverte d’une grande bâche, le plongeant dans l’obscurité. Ils restèrent que deux jours sur place et ce fut de nouveau la route. Alors que les jours passaient, le chariot sur lequel reposait sa cage avançait inlassablement. Il commençait à comprendre très succinctement ce qui se disait autour de lui mais il ne pouvait rien faire. Enchainé à cette cage, il ne pouvait que glisser de droite à gauche sans grande liberté de mouvements.
Il s’est passé un mois à ce régime. A chaque fois qu’ils arrivaient à proximité d’une ville, on recouvrait sa cage. De Gota’hac il ne connu que la puanteur sur le bout de sa langue et de Gravoin ce ne fût que le bruit étourdissant des cris du marché. Pourtant peu après avoir quitté la dernière ville, on installa le campement. C’est alors qu’on vint le faire sortir de sa cage et on lui offrit un vrai repas. Affamé comme il l’était, il ne s’est pas posé de question. Ni les jours suivants alors qu’il ressentait peu à peu la vitalité revenir péniblement en lui. Puis au bout d’une semaine ou deux, la caravane reprit la route, mais chaque soir il disposait d’un véritable festin et de la possibilité de sortir de cette cage, même s’il demeurait enchainé et surveillé. Il en compris la raison quelques jours plus tard en arrivant à Tacomnal. Bien sûr on avait encore recouvert sa cage, mais il sentait dans la tension de l’air que ce n’était pas comme les autres fois. Il y avait quelque chose de différent.

Lorsqu’enfin on enleva le voile, la lumière vive du soleil lui brula les yeux et juste après il remarqua qu’il était au centre d’une structure ovale en escalier. Elle faisait des dizaines de mètres de haut et le sol aplani où il se trouvait était de sable. Il n’était pas le seul ainsi exposé devant de nombreux marchands, mais cela ne le rassurait pas non plus. Il semblerait que la lutte entre les marchands fut âpre, mais il finit par être acheté par un dénommé Maitre Ossdur, un humain ventripotent. L’homme ne s’intéressa que très peu à ses nouvelles acquisitions, et une fois les enchères finies les esclaves furent emmenés dans un coin des arènes où on les fit passer à l’intérieur, sous les marches. Shaescyh put alors se rendre compte que l’espace, qui faisait le tour entier du grand bâtiment, était divisé en différents «quartiers» loués par chaque écurie de gladiateurs. C’est ainsi qu’il commença ses débuts dans cette occupation. Sa taille impressionnante, l’exotisme de sa race, son dons particulier,... Tout participa à son succès. Bien sûr au début ce fût un peu laborieux car il ne comprenait pas le combat qu’on lui demandait. Mais à la fin de sa formation, il était devenu certainement l’un des meilleurs de son écurie. Cependant cela ne lui permettait pas encore de vivre mieux et surtout libre. D’accord au bout d’un temps il fut mieux traité, surtout lorsqu’il commença à remporter beaucoup de combat, mais on l’enchainait toujours pour dormir et son quotidien n’était ponctué que d’entrainements et de combats. Quelque fois son propriétaire emmenait des personnes qu’il souhaitait impressionner, mais sinon il vivait au milieu des autres combattants.
Il lui fallu un an pour finir par parler correctement la langue et comprendre une chose essentielle. Il pouvait racheter son contrat. Pour cela il devait gagner beaucoup d’argent. C’est ainsi qu’il commença à approcher certains des servants des arènes pour finalement jeter son choix sur Ysandra, une femme qui s’occupait de leurs soins. Il savait qu’elle avait des enfants à charge et que le quotidien n’était pas facile. Alors il l’approcha doucement, glissant quelques mots par-ci et par-là. Au bout d’un temps, il la sentait prête et lui proposa son marché. Sur son prochain combat, elle misait une somme minime sur lui. A sa victoire elle garderait tout. A son prochain combat, le gain servirait à miser de nouveau, cependant là ils se partageront les gains à part égale. Après libre à elle de continuer à miser ou pas. La seule chose qu’il demande est qu’elle mise la somme qu’il lui donnera. Sur les gains elle touchera 10%. Ainsi sans risque elle pourra s’enrichir et lui créer son pécule. Et cela fût fait. Avec une raison supplémentaire de vaincre son adversaire il devint enragé sur le sable, broyant l’opposition sous la puissance de ses anneaux, faisant courir l’électricité dans leurs membres. Après plusieurs victoires on lui apprit à se battre avec des sphairais. C’était comme à son habitude, mais maintenant il pouvait déchirer les chairs de ses mains et de ses avant-bras. Il devait juste faire attention de ne pas se blesser lui-même. Les mois s’écoulèrent et sa réputation grandit. Il était presque imbattable et c’est ainsi qu’il se retrouva programmé pour les jeux officiels en présence de la noblesse et d’une grande partie du peuple. Là les vrais combats allaient commencé, ainsi que les vrais gains. Et comme promis il se fit un nom. Comme prévu il gagna ses combats et son argent. Il eu même des plus agréable en récupérant une cellule spacieuse où il n’était plus enchainé ou lorsque des dames en mal de sensations fortes vinrent le rejoindre dans sa cellule, mais aucune de sa race, donc il ne pouvait éprouver le véritable plaisir, celui se frotter ses écailles contre celles de sa partenaire, et surtout ces compagnes d’une nuit ne connaissaient rien à l’accouplement de sa race et traversaient toujours un moment de surprise, même si de l’aveu de certaines, le fait de sentir son corps reptilien glisser sur elles avait un côté sensuel et très excitant. Lui ne s’adonnait à cela que pour chasser une certaine tension et parce qu’au final elles lui laissaient des cadeaux qui augmentaient encore son trésor.
Bien sûr ce ne fût pas toujours idyllique et il reçu son lot de blessures. Il a gardé en mémoire surtout deux combats au cours de sa carrière à Tacomnal. Celui qui se déroula face Cadmos, un Minotaure qui lui transperça le ventre de ses cornes et ainsi offrit à son étreinte son buste. Jamais il n’avait dû serrer aussi fort, et c’était d’autant plus dur que son ventre le faisait atrocement souffrir. Mais il finit par remporter le combat, son adversaire tombant inconscient suite à un manque d’air et à une décharge électrique. Ils se sont retrouvés ensuite à l’infirmerie et une grande amitié naquit ce jour là, même s’ils étaient de deux écuries différentes. Le second fût âpre et difficile mais il souda l’amitié des deux gladiateurs. En effet, après une journée de combats les deux finalistes devaient affronter une bête que beaucoup craignent. Déjà fatigués et blessés, c’est face à une jeune hydre que les deux compagnons durent lutter conjointement. Le combat se termina lorsque le naga emprisonna les trois cous du monstre entre ses anneaux et que le minotaure les trancha de gestes vifs de sa hache. Chacun épuisé, ils ne purent lutter l’un contre l’autre et furent déclarés ex-aequo.

Après six ans il réussit à racheter sa liberté et dans un élan de générosité et d’amitié racheta aussi le contrat de Cadmos, le libérant juste après. Ils étaient tous deux maintenant des êtres libres en plus d’être de petites célébrités. Cependant voulaient ils réellement retourner aux arènes? Même s’ils avaient le combat dans le sang, ils hésitaient et décidèrent de passer d’abord une semaine de festivité. Ce qui avait été dit fut fait. Et bien que leur race les empêchaient d’avoir accès à tout ce qu’ils voulaient, leur richesse relative et leur notoriété ouvraient d’autres portes tout aussi agréables. La semaine passée, la question restaient entière et la vision de chacun des amis différaient. Cadmos voulait rester et montrer à tout ces humains que les autres races n’étaient pas inférieures. Shaescyh lui voulait reprendre la route. Ils se séparèrent là en bonne intelligence et plein d’amour fraternel.
Le rampant pris alors la route et joua sur sa célébrité pour prendre place avec une caravane qui se rendait à Telbara. Le voyage fût agréable, surtout qu’après un problème dans une auberge de Luvet, le marchand pris la décision de payer le naga comme garde du corps. C’est ce qui engagea l’ancien gladiateur dans sa nouvelle voie. De temps à autre, il participait à des combats plus ou moins légaux, mais cela restait annexe. En fait son nouveau travail et statut lui plaisait. Il est vrai que sa maitrise du combat au corps à corps et son physique impressionnant lui permettait de remplir aisément sa part du travail. D’autant plus que certaines particularités de sa races offraient des perspectives alléchantes pour ses clients, car oui sa sensibilité aux vibrations empêchait les assassins de se faufiler discrètement.

Son périple dura plusieurs années où il découvrit les pays qui s’offraient à lui.Après Telbara il rejoignit Port Barbe et descendit le Phulocht jusqu’à Minestour. Il rencontra de nouvelles races comme les nains et se lia avec Ulrog, surnommé «tout à dix» vu qu’il fait un rabais systématique de dix pour cent de la valeur de l’achat. Puis il reprit la route aux côtés d’Azmylaar qui ramenait des pierres précieuses. Des pays et des peuples, du sable et de la terre, des rivières et de la pluie. Cette errance était une révélation pour Shaescyh et il s’y épanouissait complètement. Il avait beau être sous contrat avec diverses personnes, il restait son propre maitre et pouvait aller où il voulait quand il le désirait. Il se prit même le temps de rejoindre l’océan Haquemire et d’y nager comme au temps de son enfance. Puis repartit pour Sileth. Commença son périple à travers les montagnes. Il en a gardé un souvenir pénible et douloureux. Cet environnement n’est vraiment pas pour lui, trop douloureux pour son corps, trop froid, pas assez lumineux car beaucoup de passages sous-terrains. Plusieurs mois pour traverser les Montagnes dominantes et enfin la Plaine des Princes puis la Vallée des Rois.


Dernière édition par Shaescyh le Sam 18 Juil 2015 - 21:52, édité 1 fois

Shaescyh
Novice
Novice

Race : Naga
Classe : Guerrier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Shaescyh l'éxilé

Message  Athyl le Sam 18 Juil 2015 - 20:44

Je l'ai déjà fait mais je te re-souhaite la bienvenue sur le forum !

Comme je te l'ai dit, je vais avoir besoin d'une précision pour ta capacité spéciale : où se trouve son (ses) organe(s) électrique(s) ?

Sinon, ce qui ne va pas est à la fin de ton histoire.
Vriizi est la “capitale” des Gobelins, autant dire que je n'imagine pas ton personnage aller sympathiser avec eux.
Quant à Adryas, ce n'est pas mieux, puisqu'il s'agit de la capitale des Drows. Que ton personnage se rende là-bas, et au mieux il sera tué, au pire il sera l'esclave des Drows (oui je pense qu'il vaut mieux mourir qu'être l'esclave des Drows).
Enfin, tu termines en citant Veneraigle comme possible prochaine destination de ton personnage, mais il s'agit là de la capitale des Hauts-Elfes. Ton personnage y serait tué à vue, sauf s'il rencontre des Hauts-Elfes particuliers qui daignent lui faire grâce de lui demander au préalable de partir.

En fait, il est surtout plus probable que ton personnage n'ait même jamais entendu parler des villes d'Adryas et de Veneraigle. Les croyances populaires voulant que les Elfes se soient éteints, les villes des royaumes des Elfes ne figurent même pas sur les cartes du continent que tu trouves en royaumes humains. Moi, je les fait figurer sur la carte du forum, parce qu'il faut bien montrer leur existence aux joueurs, mais les personnages, eux, ne savent pas tout.

Athyl
Membre du staff


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Shaescyh l'éxilé

Message  Shaescyh le Sam 18 Juil 2015 - 21:16

Ah bah merde alors.... Bon je vais faire les modifs du bg.


Pour la capacité spéciale, je pensais à des organes ou plaques situées dans la queue. Les décharges ne fonctionnent que lorsqu'il est en contrition. C'est un système défensif et offensif qui ne se déclenche qu'en réaction à un combat, que ce soit pour se nourrir ou dans un autre cadre.

Voilà modif du bg effectuée. Dis moi si j'ai encore fait des erreurs.

Shaescyh
Novice
Novice

Race : Naga
Classe : Guerrier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Shaescyh l'éxilé

Message  Athyl le Dim 19 Juil 2015 - 8:26

Fiche validée, tu peux commencer le RP.

N'oublie pas de te créer une signature avec un lien vers ta fiche, à afficher à chaque RP.
Code:
[url=http://orcande.fantasyboard.net/t156-shaescyh-naga-guerrier#943]Fiche de personnage[/url]

Oh, et je voulais te demander : par quel moyen as-tu trouvé le forum ? Une recherche Google (si oui, qu'as-tu tapé) ? Un top-site (si oui, lequel) ? Un partenariat ? Une publicité sur un forum ? Autre... ?

Athyl
Membre du staff


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Shaescyh l'éxilé

Message  Shaescyh le Dim 19 Juil 2015 - 9:44

Athyl a écrit:
Oh, et je voulais te demander : par quel moyen as-tu trouvé le forum ? Une recherche Google (si oui, qu'as-tu tapé) ? Un top-site (si oui, lequel) ? Un partenariat ? Une publicité sur un forum ? Autre... ?

Par le plus grand des hasard. Je faisais une recherche visuelle pour une partie de Shadowrun dans google image et j'ai cliqué sur l'image d'un avatar d'un des pj. J'ai donc été redirigé sur la page du forum et j'ai jeté un coup d'oeil.

•————————————•
Fiche de Personnage

Shaescyh
Novice
Novice

Race : Naga
Classe : Guerrier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Shaescyh l'éxilé

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum