La vengeance est un plat glacial

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

Re: La vengeance est un plat glacial

Message  Yawldaec le Lun 7 Sep 2015 - 16:40

C'est Yawldaec qui avait posé la question, mais c'est Poledra que Müss regarda en répondant ; c'était assez incorrect, mais Yawldaec était trop choqué pour réagir vivement. Il voulait juste vite avoir des explications. Ce qu'il entendit le laissa tout aussi interrogatif, car il ne comprit pas. Müss révéla que ses blessures ne saignaient plus depuis longtemps, que son corps était toujours glacé, et elle accentua le ton en énonçant qu'elle ne pouvait pas voyager de jour. De toute évidence, ce n'était pas de sa volonté, c'était une incapacité physique. Comment pouvait-on être incapable de voyager de jour ? Le mystère était entier. Et puis, Müss disait que ses blessures ne saignaient pas et que son corps était froid, certes ce n'était pas normal, mais c'était un fait, pas une cause, or Yawldaec voulait comprendre pourquoi Müss était bizarre.

Müss alla un peu plus loin : son corps n'était plus aussi vivant qu'avant, dit-elle, il n'était « plus aussi humain », il était « un peu plus vampire qu'avant ». Yawldaec ne connaissait simplement pas le mot “vampire”. Poledra, elle, eut l'air de comprendre.

POLEDRA – Tu sais, je ne vais sûrement pas te juger pour cela, loin de là. Je propose d'attendre un peu ici, le temps de se restaurer. Enfin... Tu bois du sang, non ?

Hein ?! Quoi ? Elle buvait du sang ? C'était quoi cette histoire ? Qu'est-ce que Poledra avait cru comprendre dans les déclarations de Müss pour se mettre à croire qu'elle buvait du sang ? Yawldaec ne comprenait plus rien à rien.

POLEDRA – J'imagine que tu ne t'es guère nourrie dernièrement... Je vais m'occuper de cela.

Poledra mordit alors dans son propre poignet au point de se faire saigner. Etait-elle malade ? Que lui prenait-elle de se faire saigner ? Yawldaec piaffa d'effroi et de stupeur. Poledra tendit son poignet saignant à Müss et lui fit boire son sang. Yawldaec frotta nerveusement un sabot au sol en agitant la queue et lâcha même un grondement équin.

YAWLDAEC – Que faites-vous ? Pourquoi Müss boit-elle du sang ? Que signifie “être vampire” ?

Yawldaec
Champion
Champion


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vengeance est un plat glacial

Message  Müss le Lun 7 Sep 2015 - 19:28

Ce qu’il se passait dépassait mes rêves les plus fous… Non seulement Yawldaec ne semblait pas troublé outre mesure par cette révélation, mais Poledra était en train de me présenter son poignet ensanglanté pour que je m’abreuve de son sang. C’était incroyable.

Au début, la femme aux cheveux d’argent avait retiré sa main des miennes et j’avais cru qu’elle cherchait à fuir mon contact. Mais non, ce mouvement ne lui avait servi qu’à libérer son bras pour mordre dedans à pleine dent.

Je me refusais à boire son sang. Elle ne méritait pas ça… L’odeur entêtante me montait à la tête et je me penchais sur son poignet. Oh, pas pour boire, non, juste pour sentir son odeur d’un peu plus près. Son sang devait avoir l’arrière goût âpre de la terre, sûrement avec une légère saveur métallique, presque cuivrée. Un sang charnu et dense. Il me faisait tourner la tête, mais je ne boirais pas Poledra ! J’avais déjà le nez posé sur son poignet, mais je n’irais pas plus loin. Jamais je ne lui ferais ce genre de chose, c’était mal, je me retiendrais… Ma langue s’échappait de ma bouche pour glisser sur sa peau. Je me retiendrais jusqu’au bout… Je…

Et je me mis à laper son sang comme un animal assoiffé, j’accolais mes lèvres sur sa blessure pour aspirer tel un bébé scotché au sein de sa mère. Pas les dents, ne met pas les dents Müss… me répétais-je en contrôlant mes instincts pour ne pas la mordre.

C’était encore meilleur que dans mon imagination.

« Que faites-vous ? Pourquoi Müss boit-elle du sang ? Que signifie “être vampire” ? »

Rassasiée, j’ôtais mes lèvres de son poignet en m’essuyant le menton, cherchant à sauver un maigre reste de dignité… Une fois toute trace de sang lavée de mon visage, je levais les yeux vers le centaure. Sa question expliquait pourquoi il n’avait pas réagit. Pas parce qu’il ne m’avait pas jugé, mais simplement parce qu’il ignorait tout des vampires. Qu’avais-je imaginé ? Après tout, ce n’était qu’un centaure… Je tentais de me mettre à son niveau pour lui expliquer la chose en employant les termes qui me semblaient les moins choquants.

« Le vampirisme n’est pas très connu. Pour faire simple, je dirais que c’est une maladie qui fait que notre sang ne coule plus, notre chaire est froide, insensible à la douleur mais incapable de supporter le soleil. Notre corps ne se modifie plus sous l’effet du temps, il se régénère tout seul quand il est blessé… Regarde… »

Je lui montrais mon épaule qui guérissait à vue d’œil, d’autant plus que je venais de boire du sang.

« Malheureusement, on ne peut se nourrit que de sang. Je suppose que c’est de là que vient notre affreuse réputation. Mais pas d’inquiétude, ce n’est pas contagieux, enfin... en tout cas pas juste en mordant », ajoutais-je avec un regard entendu à Poledra.

Je ne savais pas comment la remercier ni comment lui expliquer ce que représentait son geste à mes yeux. Personne n’avait jamais fait ça, et je n’imaginais pas que cela puisse se produire un jour… Les mots se mélangeaient dans ma bouche et je n’arrivais plus à rien dire. Je fermais les yeux pour ne pas pleurer et me jetai à son cou pour la serrer contre moi.

Müss
Elite
Elite


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vengeance est un plat glacial

Message  Poledra le Jeu 10 Sep 2015 - 23:15

Müss s'approcha du bras de Poledra, semblant en proie à un conflit intérieur. Finalement, la femme aux cheveux blancs de neige sentit la langue de sa compagne de route glisser sur sa peau, avant que cette dernière ne se jette littéralement sur son bras et se mette à laper le sang coulant sur sa peau, telle une assoiffée marchant sous le soleil et trouvant enfin un point d'eau. Sa blessure était douloureuse et... C'était étrange, cette sensation : à la fois la douleur venant de son bras et... La langue de Müss et ses canines contre sa chair à nue lui procurait un certain frisson, semblable à celui qu'elle avait ressenti autrefois, quand elle nourrissait au sein ses deux enfants. Malgré la douleur, un petit sourire s'étira sur ses lèvres. Le Centaure demanda ce qu'étaient les Vampires et pourquoi Müss buvait jusqu'à plus soif le sang de Poledra.

La Vampire lâcha finalement le bras de l'Argilite, qui le pressa contre son flanc et s'éloigna de ses compagnons de route en leur expliquant qu'elle allait se soigner, avant de créer, au creux de sa main, une petite flamme dont elle usa pour cautériser la plaie. Elle gémit de douleur, des larmes perlèrent aux coins de ses yeux, alors qu'un grésillement sinistre s'élevait, accompagné de l'odeur caractéristique de la chair brûlée. Elle ferma les yeux et se concentra de son mieux pour oublier la douleur qui parcourait son bras. Enfin, quelque peu haletante, elle revint au "campement", alors que Müss expliquait au Centaure que le vampirisme était une maladie qui ne se transmettait pas juste par la morsure.

"En effet, Müss a raison. On ne sait guère comment le vampirisme se transmet, ni pour quelle raison, les Vampires transforment les gens." ajouta Poledra en se pressant son bras blessé et encore un peu fumant.

C'est alors que, à sa grande surprise, Müss lui sauta au cou, non pas dans l'intention de la mordre mais... Avec une certaine gratitude. Un peu surprise, Poledra finit par se laisser faire, tout en tapotant le dos de la Vampire.

"Ce n'est rien, ce n'est rien..."

Elle soupira longuement et la repoussa, doucement, alors que son propre ventre gargouillait et grondait. En souriant, un peu penaude, elle demanda à Müss et Yawldaec :

"Bon, il me semble que, de mon côté, cette course-poursuite m'ai donné faim. Quelqu'un a pensé aux provisions, avant de partir ?"

•————————————•
Poledra aux cheveux argentés
avatar
Poledra
Elite
Elite

Race : Argilite
Classe : Sorcier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vengeance est un plat glacial

Message  Yawldaec le Ven 11 Sep 2015 - 17:34

Devant un Yawldaec effaré, Müss s'était lentement laissée tenter par le sang s'écoulant du poignet auto-écorché de Poledra. Elle finit donc de boire à la fin des questions du Centaure, et se tourna face à lui pour tout lui expliquer, prenant la peine de s'essuyer le sang ayant débordé sur son menton. C'était absolument répugnant. Yawldaec n'en croyait pas ses yeux.
Müss lui expliqua que le vampirisme n'était pas une maladie très connue. Si ce n'était déjà pas bien connu des Humains, il était donc normal qu'un Centaure n'en eût jamais entendu parler. A cause du vampirisme, le sang ne coulait plus, le corps ne produisait plus de chaleur, et le sujet devenait insensible à la douleur mais sa peau était incapable de supporter le soleil. Vu comment Müss avait déjà insisté sur ce point précédemment, Yawldaec supposait qu'un Vampire mourait tout bonnement au soleil. Le vampirisme ne devait pas être une simple maladie, c'était plus que cela.
Müss continua ses explications. Le corps d'un Vampire ne se modifiait plus sous l'effet du temps, et régénérait seul ses blessures. Pour preuve, Müss exposa sa blessure à l'épaule. Yawldaec plissa les yeux pour bien l'observer malgré l'obscurité nocturne : effectivement, la plaie se refermait à vue d'œil. Stupéfiant...
Un Vampire cependant ne pouvait plus se nourrir que de sang. Müss se voulut tout de suite rassurante en affirmant que ce n'était pas contagieux, du moins pas par une simple morsure. Un regard entendu à Poledra signifia à cette dernière qu'elle n'avait donc rien à craindre.

Poledra approuva l'exposé de Müss. Elle n'avait pas réagi aussi vivement que Yawldaec, parce qu'elle faisait partie des rares Humains à connaître le vampirisme sans en être soi-même atteint. Müss sauta au cou de la femme aux cheveux blancs et la serra, sans doute pour la remercier.

Yawldaec essaya de se remettre de ses émotions et Poledra dit prosaïquement avoir faim. Yawldaec ouvrit sa gibecière. Il n'y avait qu'une tranche de viande de lapin enveloppée dans des feuilles. L'animal avait été tué deux jours plus tôt, il était temps de finir de manger ce morceau. Le Centaure le sortit de sa gibecière, lâcha négligemment les feuilles au sol, et porta le morceau de viande à ses larges narines pour le renifler. Il était encore consommable mais il ne fallait pas attendre. Il le tendit à Poledra.

YAWLDAEC – Mangez ça. Il me reste quelques baies, je ferai avec ça. Demain, je chasserai. Il semble qu'ici, nous pouvons dormir.

•————————————•

Yawldaec, à cheval entre deux mondes...
avatar
Yawldaec
Champion
Champion

Race : Centaure
Classe : Rôdeur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vengeance est un plat glacial

Message  Müss le Sam 12 Sep 2015 - 11:55

Poledra se laissa faire puis me repoussa doucement quand son ventre se mit à gargouiller. Elle se dit affamée et Yawldaec lui tendit un m gros morceau de lapin. Il lui restait également quelques baies dont il se contenterait pour le moment, expliquant qu’il irait chasser le lendemain. Je fis un rapide contrôle de mes bagages. Mon sabre était évidemment toujours contre ma cuisse, et j’avais gardé mes affaires personnelles attachées sur mon dos durant l’attaque des centaures. Cependant j’avais lâché le sac de toile que j’avais dans les bras et qui contenait des réserves de nourriture que Poledra avait achetées durant la soirée.

Le centaure proposa au trio de dormir ici. La course poursuite avait duré longtemps, et la nuit était déjà bien avancée. Je me demandais ce qu’ils feraient quand le jour arriverait et m’allongeais à leurs côtés en regardant les étoiles à travers les feuilles des arbres. Je méditais sur le jour et la nuit, cet éternel problème qui me coupait des gens « normaux » tout en écoutant les bruits de mastication de mes compagnons de route.

La course avait dû me fatiguer moi aussi et sans y prendre garde, je m’endormis d’un bloc.

Quelque temps plus tard, je m’éveillais vaguement alertée par...

« de la lumière ? » , baragouinais-je, à moitié endormie. Je levais la main pour tirer une couverture de mes affaires et m’en couvrir. Ensuite, je cherchais un endroit où m’abriter, avant que le soleil ne se lève vraiment et qu’il perce le feuillage des arbres. Je trouvais assez facilement. J’étais habituée maintenant à trouver des abris, quitte à creuser ou aménager un peu l’espace. En plus, les forêts recelaient souvent de coins abrités, et celle d’Onor ne faisait pas exception à la règle.

Je me blotti donc dans ma cachette en me demandant si, la nuit prochaine, je retrouverais Poledra et Yawldaec ou s’ils m’abandonneraient afin de ne pas s’encombrer d’un vampire.

•————————————•
avatar
Müss
Elite
Elite

Race : Vampire
Classe : Maître des lames

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vengeance est un plat glacial

Message  Poledra le Mar 15 Sep 2015 - 17:09

Le Centaure fouilla sa gibecière et en sortit un morceau de viande, emballé dans des feuilles, avant de le tendre à Poledra. Il lui dit qu'elle pouvait le prendre, il mangerait quelques baies, et chasserait le lendemain. La jeune femme le remercia, avant de manger la viande séchée. Il devait être temps de la manger, elle pouvait le sentir. Toutefois, elle n'alait sûremetn pas cracher dessus. Müss s'était endormie près d'eux. D'après les estimation de la jeune femme, il ne devait rester que quelques heures avant le lever du soleil. Elle s'était assise près de la Vampire endormie et chantonnait une petite comptine, à mi-voix, avant de sombrer à son tour dans le sommeil, épuisée par la course-poursuite.
Elle s'éveilla en entendant du bruit et en percevant des mouvements près d'elle : Müss s'était éveillée et fouillait son sac à la recherche d'une couverture. De la lumière commençait à percer les frondaisons et Poledra vit la Vampire se réfugier non loin de leur campement improvisé, dans une cachette où le soleil ne lui ferait aucun tort. L'Argilite replongea dans un profond sommeil.

Elle s'éveilla plusieurs heures plus tard, vers le midi, d'après ses estimations.
La jeune femme parcourut les environs, sa couverture en main, à la recherche d'un plan d'eau, avant de jeter son dévolu sur un petit torrent. Elle se dévêtit et s'immergea de son mieux pour nettoyer la crasse accumulée durant la nuit, se lavant aussi la tête, avant d'examiner la plaie de son bas-ventre. Elle la toucha précautionneusement, grimaçant en voyant qu'elle n'était pas tout à fait refermée et qu'un mince filet de sang en sortait. La jeune femme la nettoya de son mieux, avant de sortir de l'eau et de se sécher, avant de nettoyer ses propres vêtements. Poledra enveloppa dans la couverture et revint au campement, où elle disposa ses vêtements sur une pierre plus ou moins plate, à fin de les faire sécher. Puis, elle ramassa du bois et fit un feu, où elle s'installa, toujours enveloppée dans la pièce de tissu. C'était quelque chose d'amusant : en tant qu'Argilite, l'eau était un élément dangereux, voire mortel pour elle et pourtant, elle appréciait les baignades, sans doute à cause de la contrepartie parfois salissante inhérente à sa race.

"Je propose que l'on attende que Müss s'éveille avant de continuer notre route, ce ne serait guère charitable de notre part que de l'abandonner ici, non ?"

Ce fut la question qu'elle posa à Yawldaec, après que ce dernier soit revenu de la chasse. Deux lapins et une perdrix. C'était assez satisfaisant, du point de vue de la jeune femme qui, obligeamment, pluma le volatile avant de le piquer sur une broche improvisée afin de la cuire. Constatant que cela n'allait pas assez vite à son goût, elle prit la perdrix dans ses mains et la fit chauffer en embrasant ses paumes un instant. Quand la jeune femme jugea que la cuisson était adéquate, elle laissa le Centaure se servir en premier, avant de prendre une cuisse.

•————————————•
Poledra aux cheveux argentés
avatar
Poledra
Elite
Elite

Race : Argilite
Classe : Sorcier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vengeance est un plat glacial

Message  Yawldaec le Mer 16 Sep 2015 - 16:39

Poledra accepta le morceau de lapin avec un remerciement et mangea. Yawldaec dévora lentement ses baies, et à la fin du repas, il ne lui restait plus rien à manger dans ses affaires. Il fallait vraiment qu'il rentre les mains pleines d'une séance de chasse le lendemain. Il n'aimait pas devoir acheter de la nourriture auprès des Humains dans les villes. Durant les quelques années passées à Fort Hybride, il avait dû se contenter des rations données par les Humains, et cela avait assez dégradant : des Humains nourrissant des Centaures, et puis quoi encore ? Yawldaec préférait chasser sa propre nourriture en Centaure libre et sauvage. Il n'y avait bien que les Humains pour tuer des animaux dans le but de vendre leur viande à d'autres ensuite. Dans une tribu centaure, les chasseurs ramènent le fruit de leur chasse pour en faire bénéficier toute la tribu sans rien demander, sans le faire payer. Yawldaec ne doutait pas que c'était pareil dans les tribus hommes-lézards ou dans les familles minotaures. Les Humains faisaient tout différemment. Ils étaient si loin du monde dans lequel ils vivaient.

Le trio s'endormit bien vite. Les Centaures peuvent dormir debout, mais, tout comme les chevaux, il leur est malgré tout nécessaire de dormir de temps en temps couchés. La seule différence sur ce sujet entre les Centaures et les chevaux, c'est que les Centaures dorment d'une traite comme les Humains, tandis que les chevaux fractionnent et répartissent leur sommeil sur la journée et la nuit. Cette nuit, Yawldaec dormit debout : l'endroit restait hostile et il ne pouvait dormir sur ses deux oreilles. Il avait beau être très fatigué, il s'efforça de garder un sommeil léger, ce qui ne fut pas chose facile. Il ouvrit un œil en entendant du bruit, mais ce n'était que Müss qui s'éloignait du campement. Yawldaec se rappela alors à quel point elle avait insisté pour dire que sa peau ne supportait pas la lumière du jour. Elle devait donc s'abriter pour la journée. L'aube approchait en effet. Le Centaure referma les yeux pour se rendormir. Il avait encore un peu de mal à réaliser tout ce que leur avait révélé Müss sur sa condition.

Yawldaec se réveilla pour de bon en toute fin de matinée. Poledra dormait toujours. Yawldaec entreprit de pister les traces de pas laissées par Müss à la fin de la nuit, et trouva son abri. Elle dormait paisiblement, dans un renfoncement naturel sous les racines d'un arbre, complètement dans le noir. Un animal avait dut vivre là-dedans un temps. Aujourd'hui, cela permettrait à la Vampire d'éviter les rayons du jour.

Yawldaec retourna au campement et Poledra se réveilla. La femme aux cheveux blancs voulut gagner un cours d'eau pour se laver. Yawldaec insista pour l'escorter et s'assurer qu'elle n'aille pas se baigner au milieu du territoire d'une tribu. Ils trouvèrent un ruisseau très agité par un escarpement et Poledra s'en satisfit. Le Centaure lui-même ne refusa pas un instant de détente. Il se trempa les pattes, se baissa pour se rincer le visage, la nuque, le dos. Il se frotta les parties équines et se cura les sabots. Enfin, il remplit son outre.
Poledra et Yawldaec retournèrent au camp, puis le Centaure décida qu'il était l'heure d'aller chasser. Cela lui prit deux bonnes heures mais il revint satisfait : deux lapins et une perdrix. Poledra se chargea de plumer l'oiseau et demanda à l'homme-cheval s'il était d'accord pour attendre Müss. Yawldaec se dut de réfléchir un moment. Il avait trouvé ses deux femmes qui pouvaient lui servir de compagnie dans les villes humaines, mais la contrainte était importante : ne voyager que de nuit.

YAWLDAEC – Je ne sais pas si je vais supporter de ne voyager que de nuit et de dormir le jour.

Yawldaec vida les deux lapins après les avoir dépecés. Poledra décida d'utiliser sa magie pour cuire la perdrix plus vite.
Tout en mangeant, Yawldaec pesait le pour et le contre. Il restait avec Müss et avec Poledra par dépit mais ne les appréciait pas beaucoup. Elle n'avait rien de différent des autres Humains. Cependant, pouvait-il se résoudre à les laisser se débrouiller seules dans cette forêt ? Ils étaient loin des chemins. Müss et Poledra pourraient retourner à Astune sans lui, mais ils venaient d'en partir, ce n'étaient pas pour qu'elles y retournent.

YAWLDAEC – Je pense que je me chercherai une autre compagnie quand nous aurons quitté Onor.

•————————————•

Yawldaec, à cheval entre deux mondes...
avatar
Yawldaec
Champion
Champion

Race : Centaure
Classe : Rôdeur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vengeance est un plat glacial

Message  Müss le Ven 18 Sep 2015 - 9:50

Quand la nuit revint enfin, je sortis de mon abri en me frottant les yeux. Les deux autres étaient restés à mes côtés, ce qui m’étonnait un peu de la part du centaure. Je les retrouvais en train de manger, puis nous nous mîmes en route.

Nous voulions quitter cette forêt au plus vite et nous avancions rapidement. Yawldaec se montrait aussi taciturne et centauresque que la veille. Il prévoyait de nous fausser compagnie une fois sortis d’Onor. J’avais également hâte qu’il s’en aille, mais mieux valait l’avoir à nos côtés dans cette forêt pleine de centaures. En milieu de nuit, je les laissais pour aller me nourrir, refusant l’idée de boire une seconde fois le sang de Poledra. J’avais vu son poignet cautérisé et je ne voulais pas lui infliger ça. Je ne le méritais pas et elle ne méritait pas ça.

Nous avions beau avancer rapidement, le jour arriva avant que nous n’atteignons la sortie. Durant une seconde journée, je les abandonnais pour me cacher du soleil. Ce n’est donc que la nuit suivante que Yawldaec s’en alla.

Une fois seule avec Poledra, je ne pu m’empêcher de la serrer contre moi. Et ce n’était pas seulement pour sentir sa chaleur m’envelopper. Elle m’avait acceptée et nourrie comme une mère, je n’imaginais pas que quelqu’un puisse reproduire un jour ce geste à mon égard. A ce moment là Poledra représentait pour moi la gratuite gentillesse que je ne rencontrerais qu’une seule fois dans ma vie. Le nez dans ses cheveux, je la remerciais une dernière fois, murmurant que je ne l’oublierais pas.

•————————————•
avatar
Müss
Elite
Elite

Race : Vampire
Classe : Maître des lames

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vengeance est un plat glacial

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum