Bienvenue à Tacomnal ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Bienvenue à Tacomnal ...

Message  Schizae le Sam 30 Mai 2015 - 16:23

Depuis le centre historique.

Olderve...

Grande ville pour une petite fille. Schizæ ne s'est pas encore habituée à la foule, elle qui vivait dans son petit château et qui fut élevée par les serviteurs de son père au milieu de gentilshommes et de grandes dames. Elle n'avait même pas eu le droit d'approcher les esclaves. Alors elle regarde autour d'elle avec curiosité. La fille se fond facilement dans la foule, contrairement à son ami qui attire les regards.

Un petit attroupement se forme à l'entrée de la ville, elle s'approche en trottinant et cherche à se glisser entre les badauds pour se retrouver en première place. Il y a un grand panneau de bois où sont affichés des avis de missions. Un grand bonhomme lit au petit groupe d'Humain ce qui y est écrit. Après lecture du panneau, la fille comprend que pour attirer du monde, il améliore légèrement le contenu de ses propos.

Ainsi sur le panneau, on peut lire ceci :

J'offre dix pièces d'argent à qui retrouvera et me rapportera vivant mon Lézard ! Il a trouvé le moyen de s'échapper en mon absence et je crains qu'il ne m'ait été volé. Ses écailles sont vert profond sur le corps mais rouge vif autour des yeux, et une ligne de ce même rouge vif est dessinée le long de sa queue du côté haut. Ses écailles virent au marron au niveau de ses pieds. C'est mon Lézard, je l'ai acheté assez cher et il est hors de question que je le perde !


Et le porte parole, lui, beugle les paroles suivantes :

CRIEUR - Oyez braves gens ! L'opulence, la bonne chaire et les plus belles vierges de Tacomnal s'offriront bientôt à vous, que vous soyez pauvre ou laid, que vous soyez malade ou vieux, car dans la Plaine du Reflet, Antoile, un habitant de Casetaque offrira un amas de pièces d'or à celui qui lui rapportera son bien ! Mais ne pensez pas obtenir ce trésor si facilement, car la mission s'avère des plus ardues ! Savez vous ce qu'il demande ? Oyez, oyez ! Il souhaite qu'on lui rapporte une odieuse créature sans nom, un lézard aux yeux cernés d'un rouge de sang, un lézard, Mesdames, qui a pu échapper à son propriétaire !

Et il continue ainsi, captivant les dames, excitant les hommes, et faisant pouffer Schizæ. Elle se demande pourquoi personne ne réagit face à de telles aberrations avant de comprendre qu'ici personne ne semble savoir lire. Elle lance un regard à son compagnon de voyage comme pour vérifier que ses écailles ne sont pas vertes, qu'aucune marque rouge n'entoure ses yeux ou sa queue et que ses pattes ne sont pas marrons. En fait, ses pieds boueux sont bel et bien marron désormais, mais elle hoche la tête car c'est la seule caractéristique qui lui correspond. Son ami n'est pas le Séladien recherché.

Cependant les Humains qui écoutent n'ont a pas l'air aussi sûrs qu'elle, et elle remarque que des demoiselles poussent des petits cris en s'éloignant de lui et que quelques hommes lui lancent des regards ambigus. Elle sent que la situation se dégrade et elle s'adresse au crieur.

SCHIZÆ - Précisez donc les caractéristiques de l'Homme-lézard qui est recherché !

Cependant le crieur gagne une partie de son salaire grâce à son auditoire, et excité par la tournure de la situation, il reprend de plus belle.

CRIEUR - Oui, braves gens, vos enfants ne seront plus en sécurité nulle part ! Car comment pensez vous que ce lézards ai pu s'échapper ? En se servant de sa force démesurée, de ses griffes acérées, et de ses tranchantes dents ! Clac ! D'un mouvement de mâchoire il a réduit son gardien à un morceau de chaire fraîche ! Et cela ne s'arrêtera pas là ! Il cherchera à se venger d'avoir été réduit en esclavage ! Tant qu'il sera libre, tout être Humain sera en danger de mort !

La voix du crieur est surmontée par les exclamations du petit attroupement et Schizæ se met à hurler avec eux. Elle cherche à rétablir la vérité, mais personne ne l'entend.

•————————————•
Schizæ de Triant


avatar
Schizae
Elite
Elite

Race : Humain
Classe : Nécromancien

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bienvenue à Tacomnal ...

Message  Artanis le Lun 1 Juin 2015 - 19:35

Le lendemain, comme toujours depuis le début du voyage, Artanis se réveilla le premier, mais pensif ses derniers jours face aux progrès, il réveilla schizae aux aurores car les dires de la jeune fille de la soirée passée l'avaient décidé a passer a la vitesse supérieur. Une main ferme sur l'épaule et d'une voix tendre il s'adressa a la jeune magicienne :

-Allez princesse, on se lève, aujourd'hui tu apprend a faire du feu … nous ne nous déplaceront pas aujourd'hui, je suis désolé de retarder l'arrivée à Olderve mais tu va voir tu va aimer …

s'éclaircissant la voix il attendit qu'elle soit debout et prête, et alors que les premiers rayons orangées zébraient le ciel, il prit un ton plus militaire :


-ALLEZ HOP ! On s'y met … dernière phase de ton entraînement, devant moi … fléchit légèrement les jambes, rapproche tes bras du corps, le dos droit, la tête haute ...voiiii ...la ! Tien cette posture, comme moi … Donc … aujourd'hui tu va récupérer ton savoir de tout les précédant jours, et l'on va apprendre a faire du feu …

Au grand sourire s'étirant sur le visage de la jeune fille Artanis fit un rapide pas en avant et délivra une forte claque sur l'épaule de sont auditrice qui chancela par terre. Avant même qu'elle n'ai put se plaindre il lui dit d'un ton ferme :

-Regarde le soleil ...tu le vois bouger ? Non ...pourtant tu le vois bouger dans le ciel … mais crois-tu qu'il bouge parce qu'on le lui oblige ? Concentre toi ...tu ES le soleil, immobile, immuable, rien ne peut t'atteindre, la solidité d'une montagne, mais la vie, la souplesse d'une flamme ….et telle une flamme tu ne bougera pas de l'endroit ou l'on t'as donné vie, et telle une flamme tu brûlera, respirant l'air autour de toi ...lentement ...concentre ...voila !

Ayant passé la nuit au pied d'un chêne solitaire au bord de la route, Artanis en ramassa une feuille et la plaça dans les mains de Schizae, pinçant le centre qui se mit a fumer lentement il ajouta :

-C'est ton exercice d'aujourd'hui, tu tien la feuille par les deux bout, tu conserve sa position, ta concentration, ta respiration ...fait appel au feu, non pour l'invoquer mais pour empêcher cette flamme de consumer cette feuille …. cette flamme est ton pouvoir …. la feuille, c'est toi ...pigé ? Allez princesse en piste !


Et les doigt d'Artanis délivrèrent la feuille et un cercle rougeoyant commença a grignoter la feuille dans les mains de la jeune fille.

*Si seulement mon premier contact avec le feu, pour apprendre a le contrôler avait été aussi tranquil … *

Artanis se rappât nerveusement les joues avec sa langue, son palais aussi, un fantôme lointain de douleur se présentant a lui. Il ajouta, pour la forme :

-Et oui, cette leçon est pour t'apprendre a contrôler le feu et non je ne le ferait pas en t'envoyant des déflagrations dans la face car oui c'est bien la première utilité de CE sortilège …


Artanis chuchota dans ses paumes et projeta son oiseaux rougeoyant dans une touffe d'herbe a deux pas de lui et son élève de fortune comme exemple. D'abord gagnant normalement du terrain, mais sans grand étonnement d'Artanis, ce dernier ne fut pas surprit non plus de voir le cercle fumant entre les petites mains de Schizae se ralentir petit a petit.

Cela faisait bien une heure, peut être deux, que l'exercice avait commencé. La flamme gagnait toujours du terrain, mais ici il fallait être mage pour s'en rendre compte car al 'œil nu le cercle était stoppé net, a un demi pouce des extrémité et des doigts de l'élève suant a grosses gouttes. Le soleil faisait pleuvoir sa chaleur sur le front rouge de la jeune fille aussi Artanis vint se camper derrière elle pour lui donner de l'ombre et vit avec plaisir que cette dernière n'en dit rien, n'en fit rien :


*Bien ...très bien ...*

Artanis donna une petite tape sur l'épaule de la jeune fille qui ne trembla même pas, restant immobile et se concentrant sur son exercice qu'elle réussissait a merveille jusque la alors qu'un sourire en coin commençait a naître sur le visage du Selacien qui lui chuchota a l'oreille :


-Voila … regarde cette flamme, tu est le soleil, tu est la chaleur ultime, tu es ce qu'elle rêve de devenir … elle veut prendre ta place … montre lui que c'est impossible, montre lui que ton feu intérieur est plus grand ,respire... concentre toi … tu es la flamme, tu es la maîtresse du feu … laisse s'allumer le feu en toi, toi qui contrôle ce feu dans tes mains, toi qui lui a donné des barrières … pose ces barrières dans ton âme, et réveille la flamme en toi, le soleil fait naître des flammes mais aucune flamme n'est comparable, aucune flamme ne peut le consumer … consume ta magie pour faire briller cette âme qui en demande qu'a être allumé !

Alors que la respiration de la jeune fille accélérait, la combustion de la feuille reprit d'un coup toute sa vitesse, non, c'était même plus rapide que cela, et dans une gerbe d'étincelle, alors que les petites braises n'avaient plus rien a brûler une fois les doigts de l'élève atteint, une petite flamme jaillit au creux de la paume de Schizae. Souriant, Artanis posa presque immédiatement sa paume dans celles de la jeune fille et éteint la flamme. Cette dernière se retourna, presque furibonde, faisant la moue, prête a répandre sa fureur le sorcier l’interrompit alors qu'elle prenait une profonde inspiration :

-Tu as crée une flamme … bien ...mais sais-tu quoi en faire ? L'air sembla se bloquer dansl a bouche de l'élève qui en eut le souffle coupé alors que le professeur continuait, La magie du feu n'est que contrôle … du moin si tu veut l'utiliser de la bonne façon ...celle des justes...de ceux qui respectent le feu ...de ceux qui respectent la vie … noublie JAMAIS ce que le feu peut faire de merveilleux il peut en causer le double de malheur... mais … je suis désolé ..je pense que tu est très bien placée pour le savoir.

Le regard d'Artanis passa sur les marques de Schizae un bref instant avant qu'il ne reprenne apres un soupir :

-C'est très bien ...tu as fait grand aujourd'hui … prenons la route d'Olderve ..tu est désormais une authentique pyromancienne princesse ! Tu sais faire grandir le feu en toi, tu sais être maître de la flamme, maintenant tu doit apprendre a la modeler...et promet moi de ne pas tenter cela sans ma supervision hein ?

Une fois la promesse faite, les deux compagnons partirent, guidé par les traces de roues formant le chemins vers la ville. Artanis pensa aux traces qu'il avait suivit pour en arriver la, celles de sa mère adoptive, la dryade, et se demanda si Schizae marcherait sur les siennes un jour.

Un jour de marche supplémentaire et il dormirent en vue de la cité. Artanis Continua son enseignement en faisant voler son oiseau de feu dans les mains de Schizae qui avait pour exercice désormais de ne pas se brûler, et d'arriver a l'éteindre par ses propres pouvoirs. Une gerbe d'étincelles et :


-AÏE !

-C'est bon tu n'est pas brûler princesse ?

-Non ...non ça va …

-hmmm ...oui bon … y a encore du boulot … allez refait ton chignon princesse on a fini pour ce soir, dort ...

-Bonne nuit Artanis.

-Bonne nuit … Schizae.


* * *

- Oui, braves gens, vos enfants ne seront plus en sécurité nulle part ! Car comment pensez vous que ce lézards ai pu s'échapper ? En se servant de sa force démesurée, de ses griffes acérées, et de ses tranchantes dents ! Clac ! D'un mouvement de mâchoire il a réduit son gardien à un morceau de chaire fraîche ! Et cela ne s'arrêtera pas là ! Il cherchera à se venger d'avoir été réduit en esclavage ! Tant qu'il sera libre, tout être Humain sera en danger de mort !



Un grand baillement se fit entendre dans l'assemblée, Artanis, qui avait passé une bonne nuit réparatrice se voyait pourtant fatigué au plus haut point par le discours du crieur ignorant et alors que claquant des mains en l'air il s'avançait dans le foule s'écartant sur sont passage il ajouta :


-Bien ...bien ...c'est bien …. mais si quelqu'un a un problème avec les Seladiens ici je lui propose de rester … ou de se taire … a jamais .

Un regard sombre passage tel un nuage d'orage sur le visage du sorcier pendant qu'il invoquait lentement un serpent de feu s'enroulant lentement autour de son bras depuis sa mains. La foule esquissa un mouvement de recul de plus :

-les hommes serpent sont des gens normaux … comme vous … et comme vous et comme cet attardé congénital, quand on fait du mal, quand on dit du mal de ses semblables il s'énerve … maintenant DISPERSION !

Le serpent tomba de son bras et avant même qu'il ne toucha le sol pour disparaître en gerbe d'étincelles, il n'eut pas a le redire une seconde fois, et la foule se dissipa, affolée. Artanis se tourna alors vers Schizae, reprenant un ton désinvolte, calme, presque trop détaché :

-Alors princesse où allons nous ? Dépêchons nous un peut si la garde ne débarque pas dans la minute … mouais ne prenons même pas ce genre de pari ...

•————————————•
Je frappe depuis les ombres
Fiche d'Artanis
avatar
Artanis
Novice
Novice

Race : Homme-Lézard
Classe : Sorcier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bienvenue à Tacomnal ...

Message  Schizae le Mar 2 Juin 2015 - 4:01

La foule se dissipe avant que le serpent de feu ne tombe au sol. La fille regarde les hommes qui, quelques instants encore, s'approchaient du Séladien avec la ferme intention d'acquérir richesse et gloire.

ARTANIS - Alors princesse où allons-nous ?

Derrière son air de défiance se dégage une certaine appréhension. Il a raison de ne pas se sentir victorieux : certaines personnes se rassemblent en le désignant du doigt et en chuchotant. Il ne faut pas être un génie pour deviner ce qu'il se dit et filer le plus rapidement possible.

SCHIZÆ - Par là ! Prestement avant que la menuaille ne nous estrille !

Elle désigne une ruelle et s'y enfonce à grands pas. Ils marchent rapidement, cherchant à semer leurs potentiels poursuivants. Malheureusement, la rue se termine en cul-de-sac.

Des bruits de pas se font entendre.

SCHIZÆ - Ils nous suivent. On les tue ?

La fille regarde Artanis avec candeur. Mais déjà un Humain s'approche d'eux, l' arc bandé pointé vers l'Homme-lézard. Et quelques secondes plus tard, une petite dizaine d'hommes le rejoint. Schizæ évalue que même avec l'aide de quelques zombies et de magies diverses, ils ne pourront pas s'en sortir. La fille se jette alors contre Artanis et se place entre ses bras en prenant un air apeuré.

SCHIZÆ - Kyyyyyyaaaaa ! Ne vous approchez pas ou il me tuera ! [Elle éclate en sanglots] J'ai que onze ans, ne laissez pas ce lézard me tuer ! Ne tirez pas !


L'archer baisse son arc. Ses yeux sont bleus, ses cheveux et sa barbe sont bruns. Il a l'air jeune et séduisant, mais ses traits sont en partie cachés par une capuche noire. Sur le cuir de son armure se trouve un signe distinctif. Les autres affichent tous ce même signe sur leur buste. Appartiendraient-ils à la Guilde des Guerriers de Tacomnal ? La fille a les yeux trop remplis de larmes pour pouvoir distinguer clairement l'écusson, elle ne peut donc pas en avoir le cœur net. L'archer fait un signe de la main à l'adresse du groupe derrière lui. Les hommes semblent contrariés, mais baissent eux aussi leurs armes.

ARCHER - Ne fais pas de mal à l'enfant. Calme toi, nous pouvons parler. Nous ne te voulons pas de mal, l'ami. Ne t'en prend pas à une innocente. Tu fais ça pour te défendre, on le comprend. Mais, au nom des Guerriers, je jure que nous t'attaquerons pas ici si tu la relâches.

Il lève à nouveau la main et les hommes rengainent leurs armes. Schizæ se dégage des bras de son ami et cesse immédiatement de pleurer.

ARCHER - C'est bien ce que je me disais... [il hausse les sourcils en soupirant] Qu'est ce qu'un Homme-lézard vient faire ici avec une fillette pendue à son cou ? Non, en fait, ne dis rien, ça ne m'intéresse pas.

Il fait un nouveau signe à ses compagnons, cette fois ci pour rebrousser chemin. Les autres lui obéissent sans broncher et font demi-tour. Un homme s'approche de lui et ils se mettent à discuter.

HOMME - Z'êtes sûr que c'est pas lui ?
ARCHER - Regarde les, la petite s'accroche à lui comme un poussin à sa mère. Il n'a rien d'un voleur d'enfant...
HOMME - J'trouvais qu'il avait la tête à l'emploi pourtant.
ARCHER - C'est parce que dès qu'il s'agit d'un non-Humain, tu t'enflammes.

La fille, interpelée par ses propos, s'avance vers eux.

SCHIZÆ - Vous ne pensiez pas qu'il était l'Homme-lézard recherché ?
ARCHER - Ah tiens, tu as fini de pleurer toi ? Pour ta gouverne, saches que tout le monde n'est pas analphabète. Et de toute façon, je n'ai que faire d'un esclave en déroute... Mais tu devrais te méfier, d'autres ont l'air très intéressés par la peau de ton ami. Maintenant, retourne chez tes parents et laisse nous travailler.
SCHIZÆ - Attendez ! Le voleur d'enfant est aussi un esclavagiste. Donc ! mon ami et moi sommes tous deux de potentielles cibles pour lui. Vous n'auriez pas besoin d'appâts parfois ?

Elle lui adresse un charmant sourire. Le jeune archer la regarde abasourdi, fronce les sourcils, puis il se tourne vers Artanis pour s'adresser à lui avec violence. Il porte à nouveau la main à son arme et tremble de colère.

ARCHER - Comment connaissez vous ce voleur, qui êtes vous au juste ?! Qu'est ce que vous faites ici ?!

•————————————•
Schizæ de Triant


avatar
Schizae
Elite
Elite

Race : Humain
Classe : Nécromancien

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bienvenue à Tacomnal ...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum