Un nouveau départ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un nouveau départ

Message  Baldrisson le Lun 25 Mai 2015 - 22:29

Le Barbare se réveilla, avec une violente migraine, mais cette fois, ce n'était pas due à la réflexion, plutôt à la bosse qui lui barrait la tempe et à la plaie au-dessus de son arcade sourcilière. Comme si cela ne lui suffisait pas, son entrejambe était fort douloureuse et son corps entier n'était que douleur, et le Tigrain, ainsi que les chevaux et les deux golems, étaient partis, l'abandonnant inconscient ici. Quels étaient ses derniers souvenirs ? Une Harpie, une des Harpies. Il serra les dents et regarda alentour. Rien, aucunes, si ce n'était celle qu'il avait massacré. Il se creusa la mémoire, avant de se souvenir de quelques flashs douloureux.
Le Tigrain s'était interposé, alors qu'il se dirigeait vers les deux golems, ils s'étaient battus et la dernière chose dont il se souvenait, c'était le bâton de la boule de poil qui se dirigeait vers sa tempe.
C'est alors que le Barbare éclata en imprécations diverses et variées, jurant d'abord en Humain, avant de passer au Nain, langue comportant plus de qualificatifs injurieux intéressants et surtout totalement intraduisibles. Après avoir assez injurié L'Kerrir pour que ce dernier ai les oreilles sifflantes jusqu'à la fin de ses jours, l'Humain regarda autour de lui, histoire de se repérer. L'on devait être à la dix-septième heure du jour, le soleil ne se coucherait pas avant quatre ou cinq bonnes heures. En soupirant, il se mit en route, vers l'Ouest.

Il avança péniblement, parfois titubant, s'arrêtant de temps à autres pour se reposer en s'adossant à un tronc d'arbre, pendant deux bonnes heures, avant de parvenir à un cours d'eau. Baldrisson tomba à genoux et but à grande gorgée, ses mains en coupe amenant l'eau à sa bouche. Une fois à peu près abreuvé, il s'attela à chercher assez de bois pour se faire un feu. Cela lui prit une vingtaine de minutes, en comptant le temps qu'il lui fallu pour battre le briquet et avoir d'assez belles flammes pour se considérer comme "satisfait".
Puis, assit contre le tronc d'un arbre, sa hache proche de lui pour pouvoir être prise en main rapidement, il s'occupa de ses plaies, nettoyant de son visage le sang qui y avait coulé suite au coup porté par L'Kerrir.

•————————————•

Qu'importe les embrouilles
Qu'importe le nombre d'ennemis
Et que vienne le temps du bottage de culs !


Baldrisson a ceci de commun avec les guerriers Nains : la seule chose dont il n'est pas avare, ce sont les coups.
avatar
Baldrisson
Elite
Elite

Race : Humain
Classe : Berserk

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un nouveau départ

Message  Flammazelle le Mar 26 Mai 2015 - 8:26

Flammazelle arriva dans la forêt d'un pas tranquille après avoir était chassé des forêts du nord pour avoir fait peur à des jeunes enfants. On arrivant dans la forêt elle croisa un être mort qu'elle ne connaissait pas, on y regardant de plus près elle pu voir que c'était une arme des gens des villes qui avait fait cela. Elle laissa s'échapper un petit cri d'effroi puis elle se dirigea en courant vers le centre de la forêt. Arrivé à une petite rivière, elle regarda autour d'elle pour voir si elle était seul puis elle trouva une personne des villes qui semblait se nettoyer avec de l'eau. Alors elle s'approcha doucement pour ne pas qu'il est peur et qu'il n'attaque pas et elle dit d'une petite voix:

-Bon...bonjour, vous...vous avez tuez...quelque chose? Vous...êtes quelqu'un de mauvais?

Flammazelle resté à une bonne distance pour pouvoir fuir, de temps à autre elle regardait autour d'elle pour voir si d'autres personnes ne viennent pas, elle semblait craintive car sur son visage on pouvait voir des gouttelettes de feu coulées mais il y avait comme une lueur au fond de ses yeux, comme une chose qu'elle devait protéger à tout prix. Chose bizarre est le fait que malgré qu'elle pouvait faire du feu quand elle le voulait, elle portait dans sa main gauche une torche enflammé.

•————————————•
Fiche de personnage
avatar
Flammazelle
Novice
Novice

Race : Dryade
Classe : Druide

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un nouveau départ

Message  Baldrisson le Mar 26 Mai 2015 - 16:25

Le Barbare finit par s'ébrouer, et vit, non loin de lui, une sorte d'Humain, à la peau rougeoyante, s'approcher. Il fit mine de ne pas l'avoir vu et continua à traiter ses blessures, attendant de voir si cette créature humanoïde était hostile ou non. Cette dernière ne semblait l'être, malgré son apparence : la peau rougeoyante, des cheveux... Ou des flammes ? Qui lui léchaient le bas du dos... Et pourtant, elle semblait inoffensive, comme preuve ses demandes : avait-il tué ? Était-il mauvais ? Il eu un petit sourire méprisant : le fait qu'il fasse pratiquement une ou deux tête de plus que son interlocuteur, et les bleus ou les estafilades, voire les vieilles cicatrices zébrant son corps devaient le faire paraître assez intimidant, indépendamment de sa carrure.
Il écarta sa main de sa lourde hache naine, et montra ses mains, largement ouverte, pour montrer qu'il était innoffensif.

"Si j'ai tué ? Oui, beaucoup, mais dans mon état actuel, j'en serais incapable, je suis bien trop épuisé pour cela."

Et pour cause. Sans compter les blessures, le fait d'entrer dans un état de rage berserk était éreintant, que ce soit mentalement ou physiquement parlant. Il n'était pas faible, loin de là, mais Baldrisson ne se sentait pas capable de se battre à son plein potentiel. De toute manière, il était bien trop intrigué par l'apparence de l'interlocuteur... Ou interlocutrice ? Pour essayer de se battre contre elle, ou lui. En particulier parce que la créature semblait être composée de flammes, ou quelque chose dans ce genre-là, et il n'était pas dans l'intention du Barbare de recevoir des brûlures inutiles dans un combat.
La créature parlait, et semblait raisonnable, autant donc en profiter pour l'aborder de façon pacifique.

"Je ne sais pas pour vous, voisin, mais j'ai faim. Si vous l'êtes aussi, venez vous asseoir près du feu, que nous partagions au moins le dîner."

C'était la formule la plus polie et la plus diplomatique qu'il pouvait prononcer en cet instant.

•————————————•

Qu'importe les embrouilles
Qu'importe le nombre d'ennemis
Et que vienne le temps du bottage de culs !


Baldrisson a ceci de commun avec les guerriers Nains : la seule chose dont il n'est pas avare, ce sont les coups.
avatar
Baldrisson
Elite
Elite

Race : Humain
Classe : Berserk

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un nouveau départ

Message  Flammazelle le Mar 26 Mai 2015 - 16:46

Quand cet être venait de dire qu'il avait tué des gens, Flammazelle eu un mouvement de recul, puis intrigué par ses paroles, Flammazelle s'approcha progressivement de cet être puis quand il lui proposa une place près du feu pour qu'il mange, manger? Ce mot était un peut étranger à Flammazelle qui se dit simplement que c'est un mot d'une autre langue puis elle dit:

-Excusez-moi, je ne comprend pas une chose. Quel est ce mot "manger", je ne l'ai jamais entendu de ma courte existence.

Elle s'assit en face de lui, en plongeant ses mains dans le main après avoir posé délicatement la torche à ses côté. Elle semblait jouer avec le feu comme un enfant qui joue avec l'eau d'un ruisseau pour éclabousser les gens autour de lui. Flammazelle après avoir plongé ses mains y plonge ses jambes et sembla vraiment s'y plaire car un sourire apparu sur son visage et tout signe de crainte disparu comme par enchantement, puis Flammazelle dit:

-J'aimerais savoir,connaissez-vous mon peuple, car quand je suis née j'était seule avec ma mère, depuis je me ballade dans les forêts et à la lisière des villes mais personnes ne me ressemble et j'en suis un peut triste. Pardon, je suis un peut étourdie et c'est la première fois que je parle à une personne habitent dans une ville, je me nomme Flammazelle et vous?

•————————————•
Fiche de personnage
avatar
Flammazelle
Novice
Novice

Race : Dryade
Classe : Druide

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un nouveau départ

Message  Baldrisson le Mer 27 Mai 2015 - 20:04

Le Barbare haussa un sourcil quand la créature lui demanda ce qu'était le "manger". Comment ? Elle ne le savait pas ? Mais... C'était de l'instinct, pourtant... Toutes les créatures savaient ce que cela signifiait, même les bambins appelaient leurs mères pour qu'elles les nourissent. L'Humain était méfiant, mais ne la montra pas. La créature lui dit s'appeler Flamazelle, et il s'agissait bien de la première fois qu'elle s'adressait à un habitant des villes.
Cela fit éclater Baldr de rire. Lui, un trouillard des Plaines ? Ha ! C'était si risible.

"Non, je ne fais partie des... Des "citadins", si c'est ce que tu pensais. Je m'appelle Baldrisson, je viens des peuplades barbares des montagnes. Et non, je ne connais pas ton peuple, quel qu'il soit."

A la décharge de Baldrisson, le seul élargissement culturel prôné par les siens, c'est à dire, autre que massacrer des orcs, des gobelins ou des bandits, était d'en apprendre le plus possible sur ses employeurs, pour éviter de se faire avoir, une fois venue l'heure de la paye.
Un étrange peuple, soit dit en passant, puisqu'il ne ressentait pas le besoin de manger. Cela signifiait-t'il que les membres de sa race ne ressentaient pas non plus le besoin de dormir ?
Il prit un morceau de viande séchée et le montra à Flamazelle.

"Regarde, ça, c'est de la viande. On la met comme cha. Il venait de placer le morceau dans sa bouche. Et on le mâche."

Il se mit à l'action, avant que de la bave ne coule sur sa barbe. Il fit actionner ses mâchoires et réduisit la viande à l'état de pulpe de chair, avant de l'avaler. Il éructa assez bruyamment par la suite, avant de revenir à la créature.

"Mais, au juste... Quel est ton peuple ?"

•————————————•

Qu'importe les embrouilles
Qu'importe le nombre d'ennemis
Et que vienne le temps du bottage de culs !


Baldrisson a ceci de commun avec les guerriers Nains : la seule chose dont il n'est pas avare, ce sont les coups.
avatar
Baldrisson
Elite
Elite

Race : Humain
Classe : Berserk

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un nouveau départ

Message  Flammazelle le Mer 27 Mai 2015 - 21:15

Flammazelle parut déçu de la réponse de son interlocuteur qui semblait être comme il disait Baldrisson et il viens des peuplades barbares des montagnes. Elle s'interrogea un moment sur ce qu'il venait de dire et elle se dit qu'il existait u, peuple des montagnes et qu'ils ont l'air plus gentil que les citadins. Elle lui répond:

-Vous ne connaissez pas mon peuple, c'est triste.

Elle réfléchit puis elle le regarda manger un bout qui appartenait il y a peut à un animal et qu'il a mit dans le feu, pratique qui était bizarre aux yeux de Flammazelle mais que semblait vraiment aimé Baldrisson. Puis elle dit:

-Je vient de comprendre quelque chose, manger cela à l'air important pour votre peuple et vous avez l'air d'aimer cela, moi c'est pareil j'adore me détendre dans les flammes cela me donne la même satisfaction que pour vous.

Puis à sa dernière question elle regarda au loin avec un air triste, elle regarda ses mains un instant regarda entièrement Baldrisson puis elle dit:

-Je ne le connaît pas du tout, tout ce dont je sais de ma naissance c'est d'avoir effrayé des marchands car je suis née au milieu de leurs camps, avec ma mère à mes côté et depuis je ne quitte plus ma mère de peur que sa flamme s'éteigne mais je ne connait rien d'autre, messieurs le barbare aidez moi je vous remercierais avec ce que vous voulez quoique je ne connait pas votre argent encore bien donc cela va être dur pour moi mais je me débrouillerez, je veut vraiment savoir qui est mon peuple et d'où on vient.

•————————————•
Fiche de personnage
avatar
Flammazelle
Novice
Novice

Race : Dryade
Classe : Druide

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un nouveau départ

Message  Baldrisson le Ven 29 Mai 2015 - 12:13

La créature semblait attristée que l'Humain ne connaisse pas son peuple. En même temps, l'une des nombreuses raisons pour qu'un Barbare s'intéresse à d'autres cultures, ce serait, entre autre, pour savoir si ils avaient des richesses susceptibles d'être pillées et si oui ou non, le peuple ou la culture en question soit à tendance pacifiste ou non.
Ensuite, elle lui expliqua qu'elle appréciait se vautrer dans les flammes. En entendant cela, Baldrisson jeta un regard inquiet à son petit feu de camp. Il espérait qu'elle n'en n'ai pas envie maintenant, il ne se sentait pas à l'aise en forêt et savait que seul le feu éloignerait les bêtes sauvages. La créature ajouta qu'elle était "née" dans un feu de camp de marchand, les surprenant par la même occasion. Puis, elle expliqua qu'elle voyageait en compagnie de sa mère, par crainte que sa flamme ne s'éteigne. L'Humain tenta de percer la forêt qui s'enténébrait de plus en plus au fur et à mesure que la nuit tombait, mais ne vit aucune créature semblable à celle qui lui parlait.

"Bon bon bon... Récapitulons, tu veux bien ? Il se pinça l'arête du nez, sentant la migraine venir. A sa décharge, elle était plus due au coup que lui avait asséné le Tigrain, et dont la blessure qui en résultait avait tendance à le relancer. Donc, tu es née dans les flammes, et depuis, tu voyages en compagnie de ta mère. Tu cherches à savoir à quel peuple tu appartiens, d'où vous venez..."

Il s'installa confortablement. Baldrisson avait beaucoup voyagé, et vu bien des choses, mais il avait du mal à déterminer à quel type de créature il avait à faire. Il se demandait aussi où se trouvait la mère de Flamazelle et cela l'inquiétait. Dans la nature, les mères sont toujours enclines à défendre leurs progéniture avec violence si elles considèrent que leurs petits sont en danger. Et si la créature était faite de flamme, il risquait en ce cas d'en réchapper avec de sacrés brûlures.

"Je ne sais pas à quel peuple tu appartiens. C'est bien la première fois que je croise quelqu'un comme toi, ce qui signifie que je ne sais pas non plus d'où tu viens. Mais je veux bien t'aider. On trouvera bien un arrangement pour mon salaire. En attendant, si tu veux te rapprocher, n'hésites pas."

•————————————•

Qu'importe les embrouilles
Qu'importe le nombre d'ennemis
Et que vienne le temps du bottage de culs !


Baldrisson a ceci de commun avec les guerriers Nains : la seule chose dont il n'est pas avare, ce sont les coups.
avatar
Baldrisson
Elite
Elite

Race : Humain
Classe : Berserk

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un nouveau départ

Message  Flammazelle le Ven 29 Mai 2015 - 21:06

Ce barbare était gentil, c'est ce que pensa tout de suite Flammazelle quand à savoir comment elle devait se comporter, cela était autre chose. Elle avait vu bien des femmes ce comportait comme des hommes, des femmes se vautrer par terre et d'autre se tenir convenablement, les mains sur les genoux et les jambes croisés, c'est ce que Flammazelle fît tout en mettant sa mère devant ses jambes. Elle entendit Baldrisson parlait et elle répondu:

-C'est un peut plus dur, comment expliquer. Voila, vous quand vous devez défendre quelque chose, vous pouvez en devenir fous, c'est un peut la raison pour laquelle je suis partie. Des bambins s'amusait à casser des branches, j'en suis devenue folle et je leur est fait peur ce qui provoqua une traque de ma personne et ma fuite dans cette forêt, là où je vous ai rencontré.

Flammazelle écoutait la suite de ses paroles, il lui parlait de sa connaissance dans son peuple, du salaire que Flammazelle devait payer et qu'elle approche, surement car il ne voulait pas qu'elle soit blessée, c'est ce que ce dit Flammazelle en s'approchant du barbare puis elle demande:

-Vous êtes prêt à m'aider même si je ne peut pas vous payer? Maman est contente pour ce que vous faites pour nous et je vous en remercie de tout mon coeur si vous avez besoin de moi je suis prête à vous aider tant que je puisse savoir d'où je vient et qui est mon peuple.

•————————————•
Fiche de personnage
avatar
Flammazelle
Novice
Novice

Race : Dryade
Classe : Druide

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un nouveau départ

Message  Baldrisson le Lun 1 Juin 2015 - 17:05

La créature s'assit au sol, et mit sa torche entre ses jambes. Puis elle exliqua qu'avoir vu des enfants casser des branches pour s'amuser l'avait rendu folle et elle les avait châtié, avant de se faire poursuivre. L'Humain eut un petit sourire. Si elle parlait de folie et de combat, il était son homme, après tout, il était un expert en la matière. D'ailleurs, il était à supposer que c'était une des raisons qui avait décidé le Tigrain à l'abandonner. Baldrisson nota qu'il lui faudrait repasser par Telbara un jour ou un autre, histoire d'imprimer ses phalanges dans la gueule de l'Homme-Félin. On remercie comme on peut.
Ensuite, elle remercia l'Humain de l'accompagner, malgré son manque de moyens financiers. L'Humain en question maugréa tout de même, dans sa barbe, qu'il valait mieux pour lui que cela ne devienne pas une habitude. La bière naine coûtait chère. Flamazelle lui dit que sa mère était heureuse d'entendre cela. Il s'étonna de nouveau. Mais où se trouvait cette mère ?

"Mais de rien. Il jeta un coup d’œil au ciel, déjà sombre. Je te conseilles de te reposer car demain, nous aurons de la route à faire."

Il avait déjà décidé de se diriger vers le Sud-Ouest, histoire de se rapprocher des montagnes, au moins un minimum. Le Barbare s'allongea au sol et ferma les yeux. Il conservait tout de même  une arme proche, dans le cas où ils seraient attaqués en pleine nuit. Puis, en peu de temps, il sombra dans un profond sommeil des plus réparateur.
Il s'éveilla tôt le lendemain et s'étira, avant de sortir de la viande de sa besace. Il n'en proposa pas à Flamazelle, puisqu'elle ne semblait pas ressentir le besoin de manger. Toutefois, il remarqua que la torche de la créature ne s'était pas consumée durant la nuit. Il n'en fit pas la remarque, mais il y jetait de temps à autre des regards suspicieux.

Il se leva et invita la créature à le suivre et se dirigea vers le Sud-Ouest, ou du moins, dans sa direction approximative. Le Barbare ouvrait la marche. Il avait calé sa hache en travers d'une de ses épaules, la changeant de position quand celle-ci rendait ses trapèzes douloureux. Ils s'arrêtèrent à midi pour qu'au moins l'Humain puisse casser la croûte.
Ce fut dans la soirée qu'ils parvinrent à une clairière, au centre de laquelle se trouvait une grande ruine de pierre. Ils convinrent, d'un commun accord, de passer la nuit dedans.

•————————————•

Qu'importe les embrouilles
Qu'importe le nombre d'ennemis
Et que vienne le temps du bottage de culs !


Baldrisson a ceci de commun avec les guerriers Nains : la seule chose dont il n'est pas avare, ce sont les coups.
avatar
Baldrisson
Elite
Elite

Race : Humain
Classe : Berserk

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un nouveau départ

Message  Flammazelle le Lun 1 Juin 2015 - 19:44

Le Barbare s'était allongé, sa respiration semblait avoir changé, Flammazelle prêt de lui approcha sa tête pour voir si il était vivant ou mort mais il semblait vivant, comme il a dit, il doit être en train de se reposer, une chose que Flammazelle ne comprenait pas bien, elle lui demanderais un peut plus tard. Quand Baldrisson s'éveilla il la trouva assit dans la même position qu'il l'avait laissé hier avec la torche entre ses jambes. Ils prirent donc la route vers le Sud-Ouest, c'est ce que lui a dit le Barbare. Il s'arrêtèrent quand le soleil a un peut atteint la plus haute hauteur dans le ciel car l'homme voulait manger, encore quelque chose qu'elle devait comprendre un peut mieux. Il repartirent et dans la nuit ils arrivèrent à une clairière, au centre de laquelle se trouvait une grande ruine de pierre, ils firent une halte. Flammazelle se risque à poser quelques questions à Baldrisson:

-Je voudrait savoir, cela veut dire quoi se reposer et manger, je ne comprend pas bien?

Elle s'allongea près du feu qu'elle venait de faire et déposa la torche entre elle et le feu de camp. Elle touchait le feu de camp de ses doigts tout en regardant d'un regard angélique le Barbare en attendant ses réponses.

•————————————•
Fiche de personnage
avatar
Flammazelle
Novice
Novice

Race : Dryade
Classe : Druide

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un nouveau départ

Message  Baldrisson le Mar 2 Juin 2015 - 14:07

Flamazelle demanda à Baldrisson ce que signifiait "manger" et se "reposer". Ce dernier se gratta la barbe. Il n'était guère aisé d'expliquer quelque chose que l'on faisait naturellement depuis sa naissance. Et en même temps, cela soulevait bien des questions. Si cette créature n'en connaissait rien, cela signifiait qu'elle n'en ressentait pas le besoin, ce qui était réellement inquiétant. Il se passa la main sur les yeux, avant de choisir soigneusement ses mots :

"Et bien... Nous autres, Humains, et en fin de compte, à priori toutes les créatures, exceptés les morts-vivants, nous usons de nos muscles pour nous déplacer, pour agir, etc... Et donc nous nous épuisons, au fur et à mesure que nous usons de nos muscles. Pour... Pour que nous puissions les réutiliser, il est nécessaire que nous nous nourrissions. Eeeuh... Il désigna le feu, avant de bailler. Un peu comme les flammes. Le feu a besoin de bois pour rester vif. Nous avons besoin de manger pour les mêmes raisons. Mais quand nous sommes trop épuisés, nous devons dormir pour recouvrer nos forces."

Ce n'était pas la meilleure explication qu'il puisse fournir, mais elle lui semblait assez compréhensible pour n'avoir pas besoin de rajouter quoi que ce soit.
Le temps qu'il finisse son petit discours, la nuit était belle et bien tombée, le feu allumé par Flamazelle était la seule source de lumière de la pièce. C'est alors que Baldrisson entendit un petit son, à la périphérie même de son audition. Cela ressemblait à une sorte de plainte, poussée par une voix de femme. Il se leva et fit signe à Flamazelle de le suivre, avant de prendre sa hache en main et de se diriger vers l'origine du son.
Quelque chose clochait. Une fois sortis de la pièce, ils ne se trouvaient plus dans une ruine, mais dans une salle vivement éclairée par de nombreuses torches. Un feu brûlait dans l'âtre, produisant assez de chaleur pour que l'Humain, qui en était éloigné, le ressente sur sa peau. Deux fauteuils à hauts dossiers étaient placés en direction de l'âtre. La plainte était à présent audible distinctement, et s'était changée en pleurs et en gémissements.
Mal à l'aise, Baldrisson s'approcha du fauteuil d'où s'échappait la plainte. Il le contourna, pour voir une femme dont les épaules s'agitaient sous les soubresauts que lui procuraient les pleurs. Elle était vêtue d'une longue robe blanche et ses sombres cheveux cachaient son visage.

"Madame ? Vous allez bien ?"

La femme leva son visage en poussant un cri perçant et le Barbare tomba en arrière en hurlant de terreur, car le visage de cette femme était ravagé, sa bouche s'étirant en deux minces cicatrices qui s'ouvraient tant qu'elles ne semblaient retenus que par quelques ligaments et filaments de chair.
Elle se leva de son fauteuil et se jeta sur Baldrisson, qui se couvrit le visage d'un bras, attendant le choc. Mais rien ne se passa. Il jeta un coup d'oeil prudent, avant de voir que la femme avait disparu. Tremblant, en sueur et tentant de contrôler ses sphincters, il regarda alentour, mais celle-ci avait tout bonnement disparu. Il vit alors une forme brumeuse se profiler près de Flamazelle et l'avertit dans un cri perçant :

"Attention, derrière-toi !"

•————————————•

Qu'importe les embrouilles
Qu'importe le nombre d'ennemis
Et que vienne le temps du bottage de culs !


Baldrisson a ceci de commun avec les guerriers Nains : la seule chose dont il n'est pas avare, ce sont les coups.
avatar
Baldrisson
Elite
Elite

Race : Humain
Classe : Berserk

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un nouveau départ

Message  Flammazelle le Mar 2 Juin 2015 - 18:44

L'explication de Baldrisson était clair pour Flammazelle qui trouva la comparaison amusante entre leurs propres survies et la survie d'un feu. Elle se retint de poser d'autre question car cela semblait ennuyé son interlocuteur. Elle regarda les ruines attentivement puis le Barbare sembla avoir entendu quelque chose car il fît signe à Flammazelle de le suivre. Puis après avoir quitté ce qui était en ruine, ils atterrirent dans une pièce bien éclairé, équipé de torche semblable à celle que tenait Flammazelle mais les flammes semblait tendus comme si ils arrêtaient de respirer. Maintenant qu'elle écoutait mieux elle entendit une sorte de plainte. Baldrisson s'approcha de cette femme et il demanda si tout allez bien. La femme cria mais de là où était Flammazelle elle ne pu voir ce qui a bien pu lui faire peur au point de tomber. Flammazelle resta sur ses gardes elle sentait le danger. Puis tout d'un coup, le Barbare sembla crié de toute ses forces pour alerter Flammazelle d'un danger, elle eu à peine le temps d'esquiver et d'invoquer un Keren: une petite créature sournoise qui est rapide et qui attaque violemment en vous crachant dans les yeux une substance gluante qui vous rendra temporairement aveugle. Le Keren regarda la forme brumeuse et se jeta dessus pour l'attaquer c'est à ce moment que Flammazelle arriva à côté de Baldrisson et dit:

-C'est quoi le monstre qui vient de nous attaquer, j'ai peur, je n'ai jamais vu cela de ma vie, je ne veut pas m'éteindre tout de suite avec ma mère.

Elle commença à verser quelques larmes de feu pendant que son Keren se battait pour les défendre.

•————————————•
Fiche de personnage
avatar
Flammazelle
Novice
Novice

Race : Dryade
Classe : Druide

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un nouveau départ

Message  Baldrisson le Mer 3 Juin 2015 - 16:24

Baldrisson tremblait de tout ses membres, tandis que Flamazelle lançait une petite créature sur la forme brumeuse, avant qu'elle ne vienne à la rencontre de l'Humain. Ce dernier se relevait, en sueur. Elle lui demanda ce qu'était cette créature. Il jeta un coup d’œil au combat qui se déroulait devant lui. La créature invoquée par Flamazelle crachait de l'acide qui passait à travers la brume, sans faire quoi que ce soit à son adversaire.
Le Barbare prit appui sur sa hache et maîtrisa, avec difficulté, ses tremblements, avant d'essuyer la sueur qui coulait de son front sur ses yeux du dos de la main.

"Les Nains les appellent "Dwimmerlaiks". Cela signifie, en Commun, "Âme en peine". Il s'agit de personnes ayant brisé leurs serments et dont l'âme, après leurs morts, restent sur terre tant qu'ils ne trouvent pas le moyen de racheter leurs fautes, ou que quelqu'un parvienne à leur donner le repos auxquels ils aspirent."

L'Humain reprit sa hache et s'avança vers la créature. Cette dernière était passé de la brume intangible à une forme plus humaine, montrant un homme fier, portant une armure d'antique facture et une épée bâtarde, flottant à quelques pieds au-dessus du sol. Ses yeux de faucon semblaient percer jusqu'à l'âme même du Barbare. Un bandeau de métal ceignait son front, sans autre décoration qu'une petite pierre sise au milieu du métal. Baldrisson tenta de trancher l'apparition en deux, sans aucun dommage, et sa hache heurta le sol dans un son métallique, et des étincelles jaillirent.
Il jura et baissa sa tête à temps pour esquiver le coup de taille de la lame, dont la pointe passa à deux pouces de son nez dans un rugissement spectral, laissant dans son sillage une traînée brumeuse. Le Barbare esquiva tour à tour deux autres attaques, avant de faire croiser le fer de sa hache avec celle de l'épée, une parade totalement instinctive.
Il eu la surprise de sentir une résistance, après un choc violent. Le spectre paraissait aussi étonné que lui et ils séparèrent leurs armes, avant de se remettre en garde.

•————————————•

Qu'importe les embrouilles
Qu'importe le nombre d'ennemis
Et que vienne le temps du bottage de culs !


Baldrisson a ceci de commun avec les guerriers Nains : la seule chose dont il n'est pas avare, ce sont les coups.
avatar
Baldrisson
Elite
Elite

Race : Humain
Classe : Berserk

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un nouveau départ

Message  Flammazelle le Mer 3 Juin 2015 - 19:37

Flammazelle regarda le Barbare il semblait en piètre état, il semblait fatigué et un peut apeuré par cette chose qui se prénomme d'après les "Nains", encore quelque qu'elle ne connaissait pas et qu'elle devrait demander après le combat "Dwimmerlaiks", une âme en peine qui a brisé un serment, cela elle l'a comprit car cela doit être un peut comme elle avec la défense de la nature. Keren l'entoura pour la protéger pendant qu'elle semblait réfléchir ou bien dormir car elle avait les yeux fermés puis elle dit sans ouvrir ses yeux:

-Sachant que c'est une âme comment a tu pu toucher son arme, ce n'est pas possible, je pense plus à une sorte d'invocation ou à un rituel démoniaque mais pas à une âme.

Elle s'assit par terre, sortit son fouet puis commença à fouetter le sol près de l'âme pour le déconcentrer pendant que Keren regardait si un autre danger venait pour s'attaquer à sa maîtresse. Baldrisson continuait son combat, Flammazelle essayait de déconcentrer l'âme en peine et Keren continuait d'observer ce qui était autour d'eux pour éviter une attaque surprise. Flammazelle dit au Barbare:

-Faut faire gaffe, faudrait pas qu'on meurt avant que je connaisse mon peuple car ma mère en pleurerais si je mourrait et je n'ai pas envie de la laisser seule dans ce monde donc on doit pas mourir, tu me le promet?

•————————————•
Fiche de personnage
avatar
Flammazelle
Novice
Novice

Race : Dryade
Classe : Druide

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un nouveau départ

Message  Baldrisson le Jeu 4 Juin 2015 - 16:44

Le Barbare esquivait et frappait le spectre à coups de hache, tandis que Flamazelle, usant d'un fouet, harcelait ce dernier aux jambes. La majorité des coups que recevait le Dwimmerlaik lui passait au travers, mais les armes du duo imprimaient de temps à autres leurs morsures sur son corps. Baldrisson recevait toutefois de nombreuses blessures. Il avait finit par comprendre que le spectre se matérialisait sur le plan physique l'espace d'un instant, juste assez longtemps pour frapper de son épée. C'était à ce moment-là qu'il fallait frapper, mais il fallait être réactif, et les blessures de l'Humain commençaient à le fatiguer. Pourtant, son rire s'élevait, clair et audible, au point que l'âme qui lui faisait face semblait s'effrayer de ce manque de sérieux et compensait sa crainte en redoublant d'efforts.

Il finit par être forcé à reculer et esquiva de peu un coup capable de lui faire jaillir les tripes du corps. Au fond de lui-même, il sentait cet autre lui-même, ce Guerrier-Loup, qui tentait de forcer la porte de son esprit, de prendre les rênes et de sombrer dans cette folie furieuse. Baldrisson se refusait à se laisser aller à cela, pour deux raisons. Il ne voulait pas ensuite se tourner vers Flamazelle et l'agresser sans se contenir, et ensuite, il s'agissait de son premier véritable combat depuis qu'il avait rencontré le demi-canasson, des semaines auparavant. Un véritable duel, où il courait le risque de mourir, mais avec la satisfaction d'avoir rencontré un adversaire qui valait autre chose que les Trouillards des Plaines.

La lame spectrale siffla une fois de plus, et la hampe de la lourde hache naine fut sectionnée. Le fer tomba au sol dans un fracas métallique et l'Humain se jeta en arrière pour échapper à un second coup d'épée. Il percuta le fauteuil dans lequel s'était assise la monstrueuse femme, et le brisa sous son poids. Le spectre s'avança, le forçant à lever la tête en usant de la pointe de sa lame.

•————————————•

Qu'importe les embrouilles
Qu'importe le nombre d'ennemis
Et que vienne le temps du bottage de culs !


Baldrisson a ceci de commun avec les guerriers Nains : la seule chose dont il n'est pas avare, ce sont les coups.
avatar
Baldrisson
Elite
Elite

Race : Humain
Classe : Berserk

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un nouveau départ

Message  Flammazelle le Jeu 4 Juin 2015 - 18:51

Flammazelle regardait Baldrisson se battre avec cette sorte de brume, plus elle regardait plus elle pensait à quelque chose et en eu la confirmation au moment où quand le spectre attaqua le Barbare et que lui utilisa son arme et il réussit à lui faire mal donc elle en déduit qu'il pouvais être touché quand il passait à l'attaque. Elle arrêta un moment de combattre puis murmura quelque chose à Keren et ils commencèrent à reculer un peut pour qu'enfin Flammazelle se retrouva près du fauteuil un peut avant que Baldrisson ne tombe dessus. Flammazelle s'écarta un peut pour laisser de la place au Barbare puis elle dit:

-Bon si j'ai bien comprit on a aucune chance de le vaincre, ma mère n'est pas du tout contente, elle aimerais bien m'aider mais à la place il faut fuir.

A peine eu t'elle dit cela qu'une autre attaque frappa Baldrisson, Flammazelle continuait de ne pas attaquer puis le spectre recommença à attaquer et pile au moment où cette chose attaqua, Flammazelle utilisa son fouet pour lui frapper la tête et Keren sortit de l'ombre pour frapper dans son ventre. Flammazelle n'osait pas regardait ce que le coup combiné avait réussit à faire.


•————————————•
Fiche de personnage
avatar
Flammazelle
Novice
Novice

Race : Dryade
Classe : Druide

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un nouveau départ

Message  Baldrisson le Ven 5 Juin 2015 - 11:03

Baldrisson était en état de choc : sa hache, sa fidèle hache naine, offerte en guise de gage de confiance, un héritage qu'il était fier d'arborer, était à présent brisée. Le manche avait été tranché en deux, et la créature qui avait commise ce forfait était sur le point  de lui trancher la gorge. Pour la première fois depuis un bon moment, une étincelle de peur s'alluma dans le regard du Barbare, à l'idée de perdre ainsi la vie. Il sentait, à coté de lui, Flamazelle qui l'implorait de fuir. Comme si cela était facile, avec une lame pointée sur sa gorge !
Il gronda alors que ladite lame le forçait à relever la tête. Le Dwimmerlaik était un sadique, appréciant ces moment où sa, voire ses proies, était à sa merci, faible et désespérée. Un sourire se dessina sur le visage du spectre. Il leva sa lame, avant de la plonger dans le cœur de Baldrisson.

Ce dernier, dans un véritable élan de désespoir, se porta à la rencontre de son ennemi. Il senti la lame transpercer son épaule, s'enfoncer dans ses chairs et ressortir dans son omoplate. Mais il n'en n'avait cure. Il agrippa le poing armé de son adversaire.

"Je t'ai eu !" lui dit-il avec un sourire carnassier.

Il ramassa sa hache, leva le bras et l'abattit violemment. Le fer trancha l'ectoplasme et heurta la pierre scellée dans le bandeau métallique du spectre. Ce dernier hurla, alors que la pierre se craquelait et se morcelait. Finalement, la créature se dissipa dans les airs en poussant son dernier hurlement, une agonie qui glaça le sang de l'Humain. Quand le cri cessa, il regarda autour de lui avec un certain étonnement : le faste de la pièce avait disparu et elle était à présent en ruine. Le fauteuil qui avait survécu au combat était à présent vermoulu, sans aucun doute incapable de supporter le poids même de Flamazelle.
Tout n'avait été qu'illusion. Enfin, presque. Le Dwimmerlaik avait bien été présent, et la pierre fracassée gisant au sol en était la preuve. Le combat s'était achevé et, à présent qu'il n'avait plus d'efforts à fournir, l'adrénaline retomba et il sentit une véritable chape de plomb s'abattre sur lui. Son corps était parcouru de zébrures sanguinolentes. Il jeta un coup d’œil au sol et ne put se retenir de siffler en voyant la petite flaque de sol qui s'était créée. Il porta sa main à son épaule et jura en touchant la plaie. L'épée avait traversé les chairs et laissé une cicatrice de bonne taille, ne présageant rien de bon, ou au minimum, des semaines sans combat.

En titubant, il suivit Flamazelle à leur campement. Là, avec sa main valide, son bras blessé replié contre son ventre, il sortit des bandages de tissu et demanda à Flamazelle si elle pouvait bander ses blessures, tout en lui indiquant la marche à suivre. Il était dommage qu'il n'ait pas d'alcool, ne serait-ce que pour en boire et oublier la douleur un court instant.

•————————————•

Qu'importe les embrouilles
Qu'importe le nombre d'ennemis
Et que vienne le temps du bottage de culs !


Baldrisson a ceci de commun avec les guerriers Nains : la seule chose dont il n'est pas avare, ce sont les coups.
avatar
Baldrisson
Elite
Elite

Race : Humain
Classe : Berserk

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un nouveau départ

Message  Flammazelle le Sam 6 Juin 2015 - 12:24

Tout se passa en très peut de temps, Baldrisson venait tout simplement de faire un coup de maître car en profitant du fait que le spectre devait se matérialisait pour attaquer il lui prît son bras et pu le tuer grâce à cela mais il était blessé. Puis d'un coup ce qui a était n'est plus et avec la mort du spectre, la pièce se transforma en son état premier, une ruine tout ce qu'il y a de plus normale. Flammazelle ouvrait la marche et ensemble arrivèrent près du campement et ils s'assirent.
Le Barbare sortit des bandages, tout un attirail pour se soigner et il montra à Flammazelle comment faire. Flammazelle rigola un peut puis elle dit:

-Je croit connaître une technique capable de t'aider à te sentir mieux, laisse moi faire. Maman j'aimerais que tu m'aide, j'en conjure en les flammes, mon élément pour cicatriser plus rapidement la plaie du Barbare grâce à qui je vais enfin savoir qui je suis, donne moi ton pouvoir.

Elle embrassa la torche puis la posa non loin d'elle et appliqua ses mains sur la plaie pour libérer des petites flammes puis enfin elle appliqua les bandages. Elle se releva et quelque chose tomba dans ses mains, cela avait l'air d'être de la viande que Keren était allée chercher pour eux. Elle mît à cuire la viande et s'allongea en tenant sa mère, elle semblait s'être endormit car aucun bruit ne sortait d'elle.

•————————————•
Fiche de personnage
avatar
Flammazelle
Novice
Novice

Race : Dryade
Classe : Druide

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un nouveau départ

Message  Baldrisson le Sam 6 Juin 2015 - 17:14

Flamazelle rit en voyant les bandages et lui annonça qu'elle pensait connaître une meilleure manière de le soigner. La créature conjura sa mère de l'aider, invoqua le feu pour aider le Barbare à cicatriser. Ce dernier eut un mouvement de recul en la voyant s'approcher, mais la laissa apposer sa main sur la plaie. Une odeur de chair brûlée s'éleva, en même temps que Baldrisson jurait en Nain, avant que sa "tortionnaire" n'applique les bandages. Flamazelle fit ensuite griller un morceau de viande que sa petite bestiole lui avait apporté, avant de s'allonger au sol, laissant Baldrisson seul face à ce morceau de viande.
Il le piqua de son couteau, le huma, avant de le goûter précautionneusement.
Il le recracha aussi rapidement que possible, avant de jeter la viande au feu. Que ce soit Flamazelle ou sa petite bestiole aucun des deux ne semblait avoir de goût en matière de viande. Il piocha dans sa besace un morceau de viande salée et le mâchonna pensivement.

Il lui fallait se faire forger une nouvelle arme, à moins qu'il n'y ai moyen pour lui de faire réparer la sienne, de préférence par un forgeron Nain. Non pas qu'il doutait des compétences de ses contemporains, mais les Nains avaient l'art et la manière de forger des armes d'une facture incomparable dans le monde connu, à tel point que même la garde royale de ces abrutis d'Estandre oubliait sa haine des non-humains le temps d'acquérir son équipement auprès des maîtres forgerons Nains de passage.
Toutefois cela risquait, dans tout les cas de figures, de lui coûter fort cher.
Le combat face au Dwimmerlaik ne lui avait réellement rien apporté de bon : son arme n'était plus, il risquait de perdre l'usage de son bras et il avait récolté d'autres blessures, certes non-handicapantes, mais qui montraient qu'il avait encore bien des efforts à faire pour éviter que cela se reproduise.

Flamazelle semblait s'être endormie, sa petite créature faisant office de gardien et donc Baldrisson n'avait personne à qui parler. Il soupira et prit un pot d'onguent parmi ses affaires. Il en récolta précautionneusement avec le bout de son index et de son majeur gauche, avant de s'en mettre sur les cicatrices les moins importantes récoltées au cours de ce combat. Cet onguent permettait de cicatriser tout aussi bien que la cautérisation, sans comporter le risque de se brûler considérablement au cours de l'opération. Une fois l'onguent étalé, l'Humain s'allongea doucement sur le dos et plongea dans un profond sommeil ponctué de ronflements sonores.

•————————————•

Qu'importe les embrouilles
Qu'importe le nombre d'ennemis
Et que vienne le temps du bottage de culs !


Baldrisson a ceci de commun avec les guerriers Nains : la seule chose dont il n'est pas avare, ce sont les coups.
avatar
Baldrisson
Elite
Elite

Race : Humain
Classe : Berserk

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un nouveau départ

Message  Flammazelle le Sam 6 Juin 2015 - 19:29

Flammazelle qui était couché se retourna et elle regarda Baldrisson, elle l'examinait pour essayait de savoir pourquoi il n'a pas peur d'elle comme les autres ne trouvant pas elle marcha un petit moment dans les flammes en réfléchissant puis Keren se plaça près du Barbare pour le protéger. Flammazelle était déçu que la viande avait était rejeté par Baldrisson, elle ne devait pas avoir un talent pour faire à manger, dommage elle aurait aimé servir à quelque chose. Elle attendit assise pendant des heures dans le feu puis quand le soleil commença à darder ses rayons Flammazelle partit chercher des herbes qu'elle savait mangeable car les animaux en mangeait et elle en fît une sorte de potage qu'elle déposa doucement près de Baldrisson, elle le réveilla en lui touchant l'épaule et elle dit:

-Barbare, il faut arrêter de dormir, je vous ai fait à manger, désoler pour hier si la viande était pas bonne mais là cela sera magnifique vous verrez en attendant il faut se préparer, ma mère n'aime pas du tout cet endroit, elle trouva les ruines lugubres car il n'y a aucune vie dedans.

Elle prît dans ses mains la torche et s'assit près de Baldrisson en le regardant comme un écuyer regardant son maître accomplir une action héroïque.

•————————————•
Fiche de personnage
avatar
Flammazelle
Novice
Novice

Race : Dryade
Classe : Druide

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un nouveau départ

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum