La main dans le sac

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La main dans le sac

Message  Velpar Eoc'Deokad le Mer 18 Mar 2015 - 18:55

Velpar Eoc'Deokad était assis là, dans une ruelle quelconque du Guet, adossé contre le mur d'une habitation. Il gratouillait machinalement le dos de Gunoco pendant que ce dernier jouait à attaquer un caillou par terre. Il ne faisait plus attention aux regards de surprise des passants parfois en voyant un rintec dans les ruelles de la ville.

Les ressources du jeune voleur des rues commençaient à se faire maigre, et pour pouvoir continuer à s'acheter de quoi vivre et se payer un toit toutes les nuits en ville, il dut réfléchir à commettre un larcin ce jour. C'était le matin, le ciel annonçait une journée agréable. Il n'avait pas plu depuis plus d'une semaine. Velpar posa un regard observateur sur chaque passant de la ruelle. La fréquentation n'était pas énorme, mais il devait bien y avoir dix personnes par heure à passer par là.

A un moment, il vit sa future victime : un Tigrain typé chat, qui faisait bien moins miséreux que d'autres. Sa démarche, son poil, ses habits, laissaient deviner qu'il ne vivait pas dans la plus basse misère. Velpar prit très vite sa décision. Il attendit que le Tigrain s'éloignât de dix mètres, avant d'arrêter de gratouiller Gunoco et de commencer à grimper au mur en glissant au rintec de le suivre. Habitué, Gunoco répondit présent et grimpa à la suite de son maître grâce à ses pattes adhésives. Velpar Eoc'Deokad s'était toujours fait la réflexion qu'il n'aurait pas pu se faire meilleur compagnon qu'un rintec, puisqu'il avait lui-même la particularité physique de pouvoir adhérer à tout type de surface avec ses mains et ses pieds, comme un coarpal... ou comme un rintec également. Velpar Eoc'Deokad possédait un autre point commun avec les coarpals en tant que particularité physique déroutante, mais finalement, la vie avait fait que c'est un rintec qui s'était lié d'affection pour lui, et aujourd'hui Velpar tenait à Gunoco comme à la prunelle de ses yeux, et gare à celui qui oserait faire du mal à sa grosse larve chérie.

Velpar suivit discrètement sa cible par les toits et la devança en devinant son itinéraire. Il dit à Gunoco de l'attendre et redescendit dans la ruelle avant d'être à portée de vue du Tigrain. Il marcha d'un air innocent comme n'importe qui, faisant mine de regarder dans le vide, vers le sol. Il fit exprès pourtant de viser le Tigrain, jusqu'à le percuter comme par mégarde.

VELPAR – Oh, pardon, Monsieur...
Tigrain chat – Attention donc, jeune mâle !

Le Tigrain typé chat devait être âgé d'un milieu de trentaine. Velpar fit mine basse et continua son chemin sur quelques mètres, puis s'arrêta, laissant sa victime s'en aller. Il tourna la tête vers les toits, et attendit que Gunoco pointe les yeux. Il lui fit signe, et le rintec descendit et vint se frotter aux jambes de son maître. Velpar le flatta d'une gratouille de la main droite, tandis que sa main gauche tenait une bourse suffisamment remplie pour tenir plusieurs jours, peut-être même une semaine. Le rintec émit un gargouillement qui équivalait chez lui au ronronnement d'un chat.

Velpar s'apprêta à marcher, quand il vit un autre Tigrain, typé lion quant à lui, à quelques mètres devant lui, qui le regardait. Mince... Avait-il été témoin ? Si oui, dénoncerait-il Velpar ? L'Homme-lézard fit semblant de rien, au cas où.

•————————————•
Fiche de personnage

Velpar Eoc'Deokad
Bon
Bon

Race : Homme-lézard
Classe : Voleur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La main dans le sac

Message  Krael le Jeu 19 Mar 2015 - 8:49

Une journée comme les autres, une ballade entre ruelles direction la taverne, lieux de prédilection de Krael pour trouver des contrats, bien que généralement le panneau d'affichage était plus utile que la moitié des tavernes du pays. Le tigrain regardait toute personne susceptible d'avoir besoin de lui bien qu'il prît attention sur la majorité des dames toutes races confondues, un péché mignon en soi adorait les femmes quelles qu'elles soient, malheureusement pour lui aucune veuve, dame en mal de compagnie ou quoi que ce soit, a vrai dire les ruelles étaient calmes bien moins agités qu'à l'habitué. Il continua donc son chemin direction un petit coin tranquille ou boire un verre lorsqu'il vit un homme-lézard sur lequel son attention se porta tout particulièrement, non pas du fait que c'était un homme-lézard mais plutôt vis-à-vis de son compagnon, un Rintec, créature que Kreal n'a pas l'habitude de rencontrer hors forêt et état sauvage.

Kreal se pose dans l'ombre épaulée contre un mur scrutant les moindres faits et gestes de l'homme-lézard. Il vit le lézard monter sur les toits d'une manière qui le fit rire car peu commune à ses yeux, il passa sa pâte dans sa crinière de façon à se gratter l'arrière de l'oreille, un point faible en soi le mettait toujours dans tous ses états, meilleure façon de l'endormir ou de l'amadouer. Il commençait à se détendre malgré lui quand il entendit l'homme-lézard s'excuser auprès d'une personne, il venait de le prendre sur le fait d'un vole. Un grand sourire s'afficha sur son visage, une nouvelle quête de bonne foi ? Un soutien pour obtenir sa part pour ne rien révéler du larcin ? Krael se posa la question longuement, de plus n'étant pas l'auteur du crime il ne risquait rien quant au fait que le Tigrain typé chat ne le poursuivrait pas et ne risquait donc en aucun cas de perdre un potentiel contrat.

Krael remarqua que l'homme-lézard l'avait vue de par sa façon de faire comme si de rien n'étaient. il s'approcha donc de sa cible l'air fier et la tête haute comparable à la démarche d'un roi même s'il n'en avait que la couronne de poil, il prit particulièrement soin d'éviter le Rintec ne sachant pas comment il réagirait et se mit droit devant l'homme-lézard avec un grand sourire laissant paraître ses longues canines toujours aussi blanches, il regarda la bourse puis l'homme-lézard avant de lui lancer de sa voix la plus grave :

-Bien le bonjour petit lézard, alors comme ça on vole les honnêtes citoyen ?

Krael posa sa main droite sur le pommeau de lame, mieux vaut prévenir que guérir se dit-il en lançant un regard un coin vers le Rintec se préparant à toute intervention de sa part et en ajoutant à l'homme-lézard :

-Umh ... ne prenez pas en compte ma main sur ma lame, je me prépare juste à toute intervention de votre ... ami ?

•————————————•
Fiche de personnage

Krael
Novice
Novice

Race : Tigrain
Classe : Guerrier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La main dans le sac

Message  Velpar Eoc'Deokad le Sam 21 Mar 2015 - 16:43

Velpar Eoc'Deokad commença à marcher, mais très vite, il se trouva juste devant le Tigrain qui s'était placé de sorte à lui parler. Le contourner serait à la fois suspect et impoli, et lui rentrer dedans ne serait pas mieux. Velpar s'arrêta, donc, et leva timidement le regard vers le Tigrain. Son cœur s'emballa, il pria intérieurement pour que son vis-à-vis ne l'ait pas vu en flagrant délit, même si la situation laissait peu penser à une coïncidence.

KRAEL – Bien le bonjour petit lézard, alors comme ça on vole les honnêtes citoyens ?

Velpar n'aimait pas se faire appeler “lézard”, comme sans doute tous les Hommes-lézards, mais il ne releva pas l'insulte, trop angoissé devant le fait qu'il redoutait tant : ce Tigrain typé lion l'avait bien vu commettre son larcin. Qu'allait-il faire, maintenant ? Le dénoncer ? Le faire chanter ? Lui demander simplement d'aller rendre l'argent à son précédent propriétaire ? Le frapper ? Le voleur angoissa un peu plus en voyant le Tigrain poser la main sur le pommeau de l'épée qui était rangée à sa hanche.

KRAEL – Umh... ne prenez pas en compte ma main sur ma lame, je me prépare juste à toute intervention de votre... ami ?

Il ne pouvait le nier : Velpar Eoc'Deokad était intimidé par ce Tigrain typé lion, et pourtant ce dernier semblait avoir un peu peur de Gunoco. Peur d'un rintec ? Il était armé, il possédait même des cuissardes en métal et des brassards en cuir, il avait toute l'allure d'un combattant à défaut d'être un garde de la ville. Et il se méfiait d'un rintec ? Voilà qui était déconcertant.

Puisqu'il observait son vis-à-vis, l'Homme-lézard saisit l'opportunité de le renifler. Il analysa l'odeur de fauve pour identifier personnellement le Tigrain typé lion. Il le reconnaîtrait bien plus facilement à son odeur qu'à son visage, là encore comme tout Homme-lézard en fait.

VELPAR – Ne lui faites pas de mal. Que voulez-vous ?

•————————————•
Fiche de personnage

Velpar Eoc'Deokad
Bon
Bon

Race : Homme-lézard
Classe : Voleur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La main dans le sac

Message  Krael le Lun 23 Mar 2015 - 19:46

Krael Garda longuement un oeil sur le rintec, une créature qu'il rencontrait d'habitude à l'état sauvage et ne connaissant pas son caractère il préférait se méfier plutôt que d'agir au dernier moment.
Il retourna la tête vers Velpar quand celui ci lui répondit.

VELPAR – Ne lui faites pas de mal. Que voulez-vous ?

-Ne vous inquiétez pas je ne lui ferais rien, il est juste que je n'ai pas pour habitude de rencontrer un rintec docile en général.

Il retira sa main de son pommeau pour prendre un air plus détendu, il regarde Velpar plus avant, il lui inspirait de la sympathie, et après tout comment pourrait il être une menace pour un Tigrain tel que lui. Il croisa les pattes dans le dos et pris d'un ton plus amical :

-Je vous est vue commettre votre crime envers ce Tigrain, Habituellement je l'aurais défendu et vous aurais incité à lui rendre sa bourse.

Krael repensa au fait que les contrats était maigre ces derniers temps, rien de bien "croustillant" à se mettre sous les canines. Il réfléchit un petit instant regardant le ciel puis le sol quelque peu sale, un tel endroit ne lui donnait pas espoir d'une grande quête glorieuse ou d'une belle somme à empocher. Il regarda donc Velpar droit dans les yeux.

-Je vous propose de venir avec moi dans la taverne la plus proche afin de discuter plus avant si vous êtes d'accord ?

Il se redressa pour paraître plus grand et imposant de sorte à inspirer la crainte a Velpar, il ne voulait lui faire aucun mal seulement l'incité à l'accompagner pour une petite discutions.

•————————————•
Fiche de personnage

Krael
Novice
Novice

Race : Tigrain
Classe : Guerrier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La main dans le sac

Message  Velpar Eoc'Deokad le Jeu 26 Mar 2015 - 19:19

Le Tigrain quitta Gunoco des yeux pour les reposer sur Velpar. Avant que ce dernier ne répondît, il avait en effet surveillé les moindres gestes du rintec, comme si réellement il s'en méfiait. C'était vraiment déconcertant à voir.

KRAEL – Ne vous inquiétez pas, je ne lui ferai rien, il est juste que je n'ai pas pour habitude de rencontrer un rintec docile en général.

Au moins, il savait ce qu'était un rintec. Il connaissait le nom de cette créature, et sa phrase sous-entendait qu'il en avait déjà rencontrés, bien que toujours à l'état sauvage. Il faut dire que peu de gens avaient la bizarrerie d'avoir un rintec comme animal de compagnie, et après tout, Velpar Eoc'Deokad lui-même n'avait jamais eu cette envie avant et même au début de sa rencontre avec Gunoco : c'est le comportement de ce dernier qui avait attendri Velpar. Le caractère du rintec s'accordait bien avec celui de l'Homme-lézard, et maintenant ils ne se quittaient plus, et Velpar tenait beaucoup à sa grosse larve chérie.

Le Tigrain parut se convaincre que le rintec n'était pas une menace – il lui avait quand même fallu ce temps pour parvenir à ce constat – et se détendit, relâchant le pommeau de son arme, et mettant un instant après les bras dans le dos. Il n'avait plus du tout la même posture, mais intimidait toujours autant Velpar.

KRAEL – Je vous ai vu commettre votre crime envers ce Tigrain. Habituellement, je l'aurais défendu et vous aurais incité à lui rendre sa bourse.

Un crime ?! Carrément ? Le vol était un délit, bien sûr, mais pas un crime, tout de même... Velpar n'avait pas porté atteinte à l'intégrité physique de sa victime, il n'avait pas non plus, lui semblait-il, causé du tort à un membre éminent de l'aristocratie ; que ferait un aristocrate dans les bas-quartiers ? Ce Tigrain typé lion n'avait apparemment pas le sens de la mesure. Ni le sens de la justice : sa fin de phrase entendait-elle qu'il n'allait pas punir ni dénoncer Velpar Eoc'Deokad ? Ce dernier écouta la suite attentivement.

KRAEL – Je vous propose de venir avec moi dans la taverne la plus proche afin de discuter plus avant, si vous êtes d'accord ?

Le ton avait beau être des plus amicaux, le Tigrain intimida encore plus Velpar en gonflant le torse. Il dominait l'Homme-lézard en taille, en musculature et en armement. Velpar inclina un peu la tête, puis regarda un instant Gunoco comme pour se rassurer. Pourquoi avoir peur ? Ce Tigrain ne lui voulait apparemment pas de mal. Il osa le regarder de nouveau dans les yeux pour lui répondre :

VELPAR – D'accord. Merci de ne pas me dénoncer.

•————————————•
Fiche de personnage

Velpar Eoc'Deokad
Bon
Bon

Race : Homme-lézard
Classe : Voleur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La main dans le sac

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum